Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Tenter de répondre à vos doutes et inquiétudes

Après l'attentat de Conflans....

Pour le groupe Laïcité et valeurs de la République, F. Beauger-Cornu, référente INSPE Laïcité et valeurs de la République,Membre du groupe académique de pilotage Laïcité et fait religieux.francoise.beauger-cornu@univ-orleans.fr

Thèmes abordés

1.La liberté d'expression et ses limites

2. Laïcité, religion et islam

3.L'enseignant dans ses classes

Pistes de lecture proposées par le CRD

La liberté d'expression et ses limites

1

La laïcité etla liberté d'expressionvis-à-vis des religions

1

http://expositions.bnf.fr/fouquet/grand/f008.htm

Convention européenne des Droits de l'Homme(1950)Article 10. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n'empêche pas les États de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un régime d'autorisations .

La liberté de dessiner et de caricaturer

Le dessin de presse est la représentation graphique d'un événement de l'actualité par un observateur à la fois artiste et journaliste. Il s'apparente cependant plus au billet d'humeur (pour le parti pris) ou au billet d'humour (pour l'ironie et le trait d'esprit) qu'à l'article informatif.Dessin polémique, la caricature ne cherche pas toujours à déclen­cher le rire, mais elle déforme, parodie, ridiculise, dénonce une situation ou une personne. Ses trois fonctions principales sont : exagérer, défigurer, accuser.Le dessin de presse témoigne d'un regard personnel du dessina­teur sur l'actualité. C'est un discours subjectif, l'expression d'une humeur, une interprétation de faits et un commentaire qui invitent le lecteur à porter un regard différent sur un événement et à se faire son propre jugement. Les dessins ont pour but de déranger, de faire débat, d'éveiller l'esprit critique des lecteurs.

https://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-pedagogiques/ressources-pedagogiques/aborder-caricatures-et-dessins-de-presse-en-classe.html

Dessin de presseet blasphème

La liberté d'expression ne permet pas de professer le racisme, qui est un délit, de même que l'antisémitisme. On ne peut donc pas imprimer en « une » d'un journal«il faut tuer untel»ou«mort à tel groupe ethnique», ni tenir ce genre de propos publiquement.La jurisprudence consacre le droit à l'excès, à l'outrance et à la parodie lorsqu'il s'agit de fins humoristiques. Ainsi, en 1992,le tribunal de grande instance de Paris estimaitque la liberté d'expression«autorise un auteur à forcer les traits et à altérer la personnalité de celui qu'elle représente».En résumé, la loi n'interdit pas de se moquer d'une religion - la France est laïque, la notion de blasphème n'existe pas en droit - mais elle interdit en revanche d'appeler à la haine contre les croyants d'une religion, ou de faire l'apologie de crimes contre l'humanité.

2

Ressources pédagogiquessur la liberté d'expression

Le site Éduscol propose une page sur l'enseignement de laliberté d'expression, un droit fondamental :- Pourquoi travailler la question de la liberté d'expression en classe ?- Dans quels enseignements disciplinaires ancrer cette réflexion ?- Des pistes et des ressources pour cet enseignement.Dessins de presse et liberté d'expression :Unefiche pédagogique publiée par le CLÉMI pourenseigner le dessin de presse : genre artistique et journalistique, il est la vision d’un dessinateur sur l’actualité. Symbole de la liberté d’expression, sa compréhension relève plus que jamais d’un enjeu démocratique depuis l’attentat contreCharlie Hebdo et contre Samuel Paty.Le siteGéoconfluences a publié une liste deressources institutionnelles, pédogogiques et scientifiques sur la liberté d'expression, le dessin de presse, la question du blasphème et les représentations de Mahomet.

Pourquoi faut-il enseigner les caricatures et les dessins de presse à l'école?

3

Pourquoi la liberté d'expression pour les caricaturistes et les interdictions pour certains humoristes ?

https://www.courrier-picard.fr/id126018/article/2020-09-10/lhumoriste-dieudonne-condamne-10000-euros-damende-pour-des-propos-racistes

https://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2019-02/guide_laicite_2018.pdf

Caroline Fourest, Elogedu blasphème, 2015

« Si vous êtes réellement antiraciste, vous ne pouvez pas ne pas comprendreque rire du fanatisme religieux, ce n’est pas raciste. C’est de l’ordre du débatd’idées. Ça fait partie de la démocratie et c’est même quelque chose deprogressiste. Ce que Dieudonné fait ce n’est pas rire du judaïsme (...) c’estrire des juifs pour inciter à la haine des juifs, des homosexuels. Charlie estantiraciste, Dieudonné est raciste. Charlie se moque du terrorisme. Dieudonnérit avec le terrorisme. »

Laïcité, religion et islam

2

La laïcité est contre les religions

FAUX

La laïcité est un principe d'organisation et non "un athéisme d'Etat". Elle n'attaque aucune religion. Elle s'affranchit de leur tutelle.

La laïcité est contre les musulmans

FAUX

Les textes et la loi ne pointent aucun culte, tous sont soumis au même traitement.

Nicolas Cadène, En finir avec les idées fausses sur la laïcité, 2020

L’Observatoire de la laïcité met en ligne, sur sa chaîne Youtube les 24 vidéos «Idées fausses» sur la Laïcité présentées par Nicolas Cadène, son rapporteur général. En abordant de nombreux sujets, les vidéos permettent de déconstruire des idées reçues autour du principe de Laïcité.https://www.youtube.com/channel/UCwOS-YRG_ayCeVbRz4I2Rog/videosObservatoire de la laïcitéL'Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre assiste le Gouvernement dans son action visant au respect du principe de laïcité en France....YouTube

1

2

Islam, islam, musulman, islamique ou islamiste

L’islam est une religion, les croyants en cette religion sont les musulmans.Les islamistes ont une vision extrême du Coran, ils pensent qu’ils doivent imposer par la force leur religion à ceux qui n’en ont pas ou en ont une autre.La distinction entre Islam et islam, musulman et islamique est récente et ne connaît pas d’équivalent en arabe. Il s’agit d’une construction de chercheurs occidentaux s’intéressant au monde islamique, de plus en plus couramment utilisée. Néanmoins, elle n’est pas toujours respectée dans les médias, ni même dans tous les livres.

Mise au point Institutdu monde Arabe

3

Il est interdit de représenter le prophète

Le prophète Mahomet ou Muhammad, représenté sur un manuscrit copié au nord de l’Irak ou au nord-ouest de l’Iran en 1307-1308. Source : Institut du monde arabe.

Pour aller plus loin : LumniReprésentaions du prophète dans les arts de l'islam

Pour aller plus loin : la rumeur d'une interdication coranique

Le Coran n’interdit pas la représentation du prophète Mahomet ni la représentation humaine en général mais cela figure dans les hadiths. Les images seraient impures et des obstacles à la transparence du texte pour accéder à Dieu. Il ne faut pas rivaliser non plus avec Dieu.Néanmoins, selon les lieux et les époques, une iconographie se développe dans les manuscrits perses, ottomans ou indiens. En revanche, le monde arabe notamment le Maghreb est resté très réservé à l'égard des images.

L'enseignant dans ses classes

3

1

Le principe de laïcité à l'école

Référentiel de situations pour les équipes académiques et les établissements, élaboré par les directions du ministère de l'Éducation nationale : fiches pratiques qui abordent le respect de la laïcité par les élèves, les personnels, les parents d'élèves et les intervenants extérieurs et proposent une analyse juridique et des conseils éducatifs et pédagogiques. Le vademecum a été mis à jour en octobre 2020.

La Charte de la laïcité à l’école doit être affichée dans tous les établissements scolaires depuis 2013 dans des lieux de passage, visibles de tous et cet affichage peut donner lieu à un moment solennel. Depuis le début de l’année scolaire 2015-2016, cette charte doit être distribuée aux élèves ou être jointe au règlement intérieur. Elle doit également être signée par les parents.

2

La neutralité de l'enseignant

La neutralité ne signifie ni l’abstention ni l’indifférence en matière de valeurs républicaines. Donc ce n’est certainement pas s’habiller en gris : c’est au contraire avoir des convictions fortes, et parfois même c’est un combat.Mais la neutralité à l’école signifie encore autre chose : c’est un principe juridique de l’administration publique. Tous les fonctionnaires ont statutairement une obligation de neutralité. Cela signifie qu’ils doivent s’interdire toute forme de discrimination de quelque nature que ce soit. Cela est une conséquence du principe de l’égalité républicaine. Et ils doivent s’abstenir de tout propos ou de tout comportement, de toute forme de manifestation, qui pourrait faire douter de leur neutralité.Un professeur, par exemple, ne doit pratiquer aucune discrimination entre ses élèves, ni raciales, ni religieuses, ni politiques, ni sociales… Il est soucieux d’une égalité de traitement de tous les « administrés » par les institutions républicaines, dont l’École fait partie. ..Et face à ceux qui ne les partagent pas spontanément, s’engager pour les valeurs républicaines est engagement qui impose parfois un certain courage.Cette neutralité-là n’est certainement pas de la grisaille, c’est l’affirmation forte de valeurs essentielles à la République.Michel Delattre.

« Si la neutralité consiste à n’avoir ni doctrine, ni pensée, ni efficacité intellectuelle et morale, alors il n’y a que le néant qui soit neutre. »Jean Jaurès, Revue de l’enseignement primaire et primaire supérieur, 1908

3

Aucun sujet n'est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique

Conseils :Prévenir les contestations d’enseignementAssurer les pratiques pédagogiques pour aborder les « questions vives »Connaître précisément le sujet et le préparer rigoureusement avant d’aborder sonquestionnement avec les élèvesSavoir anticiper l’enseignement des sujets qui soulèvent des contestations, jusqu’au refus,de la part des élèves, suppose une bonne connaissance de la question à enseigner.Réagir à la contestation ou à la confrontation dans le cadre du coursEnvisager une réponse à plusieurs niveaux en cas de persistance de la contestation

Fiche 8 Vademecum Laïcitépages 45 à 50

Charte de la laïcité

4

Atteintes à la laïcité

Les personnels de l'Éducation nationale se sentent parfois seuls face à une situation où ils pressentent que le principe de laïcité est remis en cause. Avec le formulaire en ligne "atteinte à la laïcité", ils ont désormais la possibilité de faire part d'une situation dont ils ont été témoins ou d'une difficulté qu'ils rencontrent sur ce sujet qui est au cœur des fondements de l'école républicaine.

Dans chaque académie :

Académie Orléans-Tours

5

Comment aborder en classe un événement collectif violent ? Quelques pistes

Considérations pour aborder la médiatisation d’un événement collectif violent avec les élèves : texte rédigé par la délégation ministérielle en charge de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire.

Parler avec les élèves au lendemain d’un attentat : page Éduscol pour répondre aux besoins qui pourraient s'exprimer au sein des écoles et des établissements.

Pour une mise en perspective de l'attentat : SAMUEL PATY : CE QUE J’AI DIT À MES ÉTUDIANT.E.S

Témoignages d'enseignants sur Franceinfo : Réaction de certains élèves, questionnements sur la laïcité, climat de violence... Des enseignants témoignent de leurs doutes et inquiétudes quant à cette rentrée marquée par l'hommage à leur confrère assassiné.

L'éducation aux médias pour aider les jeunes à aiguiser leur esprit critique

Pistes de lecture et de réflexionproposées par le CRD