Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Abécédaire

de l'hybridation

A. Lorem ipsum dolor

sit amet

A

Autonomie

L’acquisition de l’autonomie est l’un des enjeux majeurs de la formation de l’élève et du citoyen. L’autonomie est la capacité à agir par soi-même en se donnant ses propres règles de conduite, l’aptitude à se donner des lois qui permettent d’atteindre ses objectifs sans l’intervention surplombante d’un tiers. Du cycle 3 à la classe terminale, l’autonomie est une compétence en construction.



L’enseignement hybride accorde à l’élève une forme de liberté hors du champ circonscrit de la classe. L’autonomie devient dès lors une qualité essentielle à l’entrée dans les activités et au maintien de la continuité des apprentissages

Asynchrone

Asynchrone Un cours asynchrone est dispensé de manière différée. Préparée en amont par le professeur, la séance est suivie par l’élève au moment choisi. Elle ne permet pas les échanges simultanés ou une remédiation immédiate de la part du professeur. Un cours asynchrone laisse une réelle autonomie à l’élève investi dans son travail personnel.


Automatisme

Automatismes :

L’automatisation consiste à travailler essentiellement sur deux types de mémoire1 :

la mémoire sémantique qui contient les connaissances non rattachées au vécu de l’individu et à l’affect. Au premier contact avec des informations nouvelles, celles-ci sont naturellement encodées en mémoire dite épisodique. À force de renforcements et de contacts avec les mêmes informations dans des contextes différents, la connaissance va petit à petit migrer de la mémoire épisodique à la mémoire sémantique. Son déclin se fait alors par oubli progressif et interférence ;

la mémoire procédurale qui contient les procédures automatisées et les stratégies. L’encodage en mémoire procédurale nécessite trois phases :

- la phase déclarative : utilisant la mémoire de travail, elle nécessite une verbalisation importante de chaque étape de la procédure ;

- la phase de compilation des connaissances ;
- la phase d’automatisation : l’ajustement et l’automatisation de la procédure s’obtiennent progressivement, en fonction de la fréquence de contact et de la diversité des situations.

Activité

Les différentes phases d’une séance de cours lors desquelles il est demandé à l’élève de participer directement à son apprentissage.
En s’impliquant de façon active dans son apprentissage, l’élève acquiert le statut d’apprenant.


Accompagnement personnalisé

L'accompagnement personnalisé est mis en place pour chaque collégien. Il est adapté aux besoins de l'élève et a pour but de favoriser son épanouissement personnel, sa construction et son autonomie intellectuelle. La durée de l'accompagnement personnalisé varie selon la classe.

L'accompagnement personnalisé est mis en place pour chaque lycéen. Il est adapté aux besoins de l'élève. Il inclut des activités visant à le soutenir en cas de difficultés, à approfondir ses connaissances et à l'aider dans le choix de son orientation. Chaque élève bénéficie dans son emploi du temps d'un accompagnement personnalisé de 2 heures par semaine.

(Service-public.fr)

Aide aux élèves en situation de handicap

Élèves en situation de handicap :

La loi du 11 février 2005 définit le handicap dans son article 2 qui stipule que « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».

Agentivité

Capacité de l’individu ou du collectif à agir. Un parcours d’apprentissage hybride cherche à développer l’agentivité de l’élève en encourageant son esprit d’initiative, sa capacité d’auto-évaluation, son autonomie.

Apprenant

Apprenant : terme qui fait référence à celui qui est engagé dans un processus d’apprentissage. La différence avec le terme « élève » est que le terme ‘apprenant’, avec l’emploi du participe présent, vise à mettre en relief la valeur d’actant souhaitée par la personne qui emploi ce terme. C’est le terme généralement utilisé en formation à distance.

Articulation

Caractéristique de l’enseignement hybride qui articule différents temps, présentiel synchrone et distanciels synchrones ou asynchrones

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : Autonomie

L’acquisition de l’autonomie est l’un des enjeux majeurs de la formation de l’élève et du citoyen. L’autonomie est la capacité à agir par soi-même en se donnant ses propres règles de conduite, l’aptitude à se donner des lois qui permettent d’atteindre ses objectifs sans l’intervention surplombante d’un tiers. Du cycle 3 à la classe terminale, l’autonomie est une compétence en construction.

L’enseignement hybride accorde à l’élève une forme de liberté hors du champ circonscrit de la classe. L’autonomie devient dès lors une qualité essentielle à l’entrée dans les activités et au maintien de la continuité des apprentissages.


L’autonomie : c’est « obéir à sa propre loi », E. Kant

Créer les conditions de développent de l’autonomie dans le cadre d’un enseignement hybride :

Les élèves, bien que membres d’une même classe, n’accomplissent pas toujours les mêmes tâches au même moment. Ce « lâcher-prise » repose sur la confiance du professeur en l’autonomie de ses élèves qui ne peut s’acquérir si le professeur hésite à laisser ses élèves s’engager seuls dans l’activité demandée. En amont, le professeur crée les conditions indispensables à l’accomplissement des activités en autonomie selon le degré d’acquisition des élèves. On pourra donc :


travailler par projet car le projet donne du sens aux apprentissages, garantit la motivation des élèves laquelle génère des initiatives personnelles,

expliciter l’articulation entre le travail en présence et le travail à distance,

fournir un plan de travail dont les consignes sont suffisamment claires pour que l’élève à distance puisse réaliser les tâches sans interroger le professeur (matériels et outils, temps de travail, séquençage des activités, ressources à disposition),

proposer des responsabilités collectives dans un projet de classe commun (au besoin créer des binômes entre un élève en présentiel et un élève à distance),

s’appuyer sur les compétences individuelles de chacun,

reformer le groupe classe et analyser les stratégies développées par les élèves pour atteindre seuls l’objectif demandé.

Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :

l’aide ponctuelle du professeur, inhérente à son rôle d’enseignant, peut se concentrer sur quelques élèves,

le professeur peut introduire une véritable différenciation pédagogique,

l’auto-évaluation est favorisée,

l’acquisition de l’autonomie est une capacité transversale à toutes les disciplines.

Des exemples :

Pour aller plus loin :

éduveille (IFÈ) : développer le () sens de l’autonomie à l’école et à la maison

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : enseignement synchrone / asynchrone

Dans un cours synchrone, l'échange avec le professeur et le groupe classe s'effectue en temps réel, en classe virtuelle ou visioconférence. Il permet aux élèves d’interagir, de poser des questions en direct. Il permet au professeur de suivre le déroulement de son scénario pédagogique et de le modifier en restant à l’écoute de la classe.

Un cours asynchrone est dispensé de manière différée. Préparée en amont par le professeur, la séance est suivie par l’élève au moment choisi. Elle ne permet pas les échanges simultanés ou une remédiation immédiate de la part du professeur. Un cours asynchrone laisse une réelle autonomie à l’élève investi dans son travail personnel.


L’hybridation =

Cours en présence

+

Cours à distance :

synchrone (en simultané)

asynchrone (en différé)

Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride

pour dispenser un cours à distance synchrone, il faut s’assurer que tous les élèves inscrits aient reçu une invitation à se connecter et disposent d’une connexion stable et du matériel adéquat pour intervenir (casque audio/ micro)

dans le cadre du cours asynchrone, choisir des supports exploitables par les élèves en autonomie, expliciter les consignes, ouvrir un forum où déposer les questions et consulter les réponses.

Inscrire les cours à distance dans une programmation sur la semaine compatible avec la charge de travail globale de la classe.

Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :

  • Dans l’enseignement à distance synchrone tous les élèves inscrits suivent le cours simultanément. Le professeur et la classe peuvent interagir. La relation pédagogique entre le professeur et les élèves est préservée.
  • Dans l’enseignement à distance asynchrone, l’élève programme lui-même le moment où il prend connaissance du cours pour le suivre. Ce temps peut aussi être fragmenté. Le cours est revu autant de fois que de besoin. Cette modalité requiert l’autonomie de l’élève mais la développe aussi.


Des exemples :

Un élève contraint de rester hors du collège peut suivre le cours en simultané.

Un élève à besoin peut réécouter le cours en asynchrone.

Un diaporama commenté en cours peut devenir le support d’une ressource proposée en asynchrone.

Pour aller plus loin :

Accompagner mes élèves à distance (Dane de l’académie de Versailles)

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Automatismes

Citation ou référence :

« Il s’agit de construire, d’entretenir et d’automatiser un ensemble de connaissances, procédures, méthodes et stratégies ». Eduscol-les automatismes

Le document a pour destination les Mathématiques mais peut s’étendre à d’autres disciplines.

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Utiliser fréquemment les automatismes par le biais de différentes plateformes via des QCM par exemple(ENT, site quiziniere.com de Canopé, site euler.wims pour les mathématiques, Kahoot, Plickers).

  • Travail individuel ou en groupes, en présentiel ou à distance.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Aide à la mémorisation.

  • Engagement fort des élèves (activités rapides aidant aux apprentissages).

Exemples :

  • QCM

  • Vrai-Faux

  • Quizz

  • Interprétation de diverses représentations

  • Reformulation, verbalisation

  • Entraînement à l’évaluation

Pour aller plus loin :

  • Eduscol : Les automatismes.

  • Eduscol, Les automatismes, voie professionnelle

A. Lorem ipsum dolor

sit amet

A

Autonomie

L’acquisition de l’autonomie est l’un des enjeux majeurs de la formation de l’élève et du citoyen. L’autonomie est la capacité à agir par soi-même en se donnant ses propres règles de conduite, l’aptitude à se donner des lois qui permettent d’atteindre ses objectifs sans l’intervention surplombante d’un tiers. Du cycle 3 à la classe terminale, l’autonomie est une compétence en construction.



L’enseignement hybride accorde à l’élève une forme de liberté hors du champ circonscrit de la classe. L’autonomie devient dès lors une qualité essentielle à l’entrée dans les activités et au maintien de la continuité des apprentissages

Asynchrone

Asynchrone Un cours asynchrone est dispensé de manière différée. Préparée en amont par le professeur, la séance est suivie par l’élève au moment choisi. Elle ne permet pas les échanges simultanés ou une remédiation immédiate de la part du professeur. Un cours asynchrone laisse une réelle autonomie à l’élève investi dans son travail personnel.


Automatisme

Automatismes :

L’automatisation consiste à travailler essentiellement sur deux types de mémoire1 :

la mémoire sémantique qui contient les connaissances non rattachées au vécu de l’individu et à l’affect. Au premier contact avec des informations nouvelles, celles-ci sont naturellement encodées en mémoire dite épisodique. À force de renforcements et de contacts avec les mêmes informations dans des contextes différents, la connaissance va petit à petit migrer de la mémoire épisodique à la mémoire sémantique. Son déclin se fait alors par oubli progressif et interférence ;

la mémoire procédurale qui contient les procédures automatisées et les stratégies. L’encodage en mémoire procédurale nécessite trois phases :

- la phase déclarative : utilisant la mémoire de travail, elle nécessite une verbalisation importante de chaque étape de la procédure ;

- la phase de compilation des connaissances ;
- la phase d’automatisation : l’ajustement et l’automatisation de la procédure s’obtiennent progressivement, en fonction de la fréquence de contact et de la diversité des situations.

Activité

Les différentes phases d’une séance de cours lors desquelles il est demandé à l’élève de participer directement à son apprentissage.
En s’impliquant de façon active dans son apprentissage, l’élève acquiert le statut d’apprenant.


Accompagnement personnalisé

L'accompagnement personnalisé est mis en place pour chaque collégien. Il est adapté aux besoins de l'élève et a pour but de favoriser son épanouissement personnel, sa construction et son autonomie intellectuelle. La durée de l'accompagnement personnalisé varie selon la classe.

L'accompagnement personnalisé est mis en place pour chaque lycéen. Il est adapté aux besoins de l'élève. Il inclut des activités visant à le soutenir en cas de difficultés, à approfondir ses connaissances et à l'aider dans le choix de son orientation. Chaque élève bénéficie dans son emploi du temps d'un accompagnement personnalisé de 2 heures par semaine.

(Service-public.fr)

Aide aux élèves en situation de handicap

Élèves en situation de handicap :

La loi du 11 février 2005 définit le handicap dans son article 2 qui stipule que « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».

Agentivité

Capacité de l’individu ou du collectif à agir. Un parcours d’apprentissage hybride cherche à développer l’agentivité de l’élève en encourageant son esprit d’initiative, sa capacité d’auto-évaluation, son autonomie.

Apprenant

Apprenant : terme qui fait référence à celui qui est engagé dans un processus d’apprentissage. La différence avec le terme « élève » est que le terme ‘apprenant’, avec l’emploi du participe présent, vise à mettre en relief la valeur d’actant souhaitée par la personne qui emploi ce terme. C’est le terme généralement utilisé en formation à distance.

Articulation

Caractéristique de l’enseignement hybride qui articule différents temps, présentiel synchrone et distanciels synchrones ou asynchrones

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : Autonomie

L’acquisition de l’autonomie est l’un des enjeux majeurs de la formation de l’élève et du citoyen. L’autonomie est la capacité à agir par soi-même en se donnant ses propres règles de conduite, l’aptitude à se donner des lois qui permettent d’atteindre ses objectifs sans l’intervention surplombante d’un tiers. Du cycle 3 à la classe terminale, l’autonomie est une compétence en construction.

L’enseignement hybride accorde à l’élève une forme de liberté hors du champ circonscrit de la classe. L’autonomie devient dès lors une qualité essentielle à l’entrée dans les activités et au maintien de la continuité des apprentissages.


L’autonomie : c’est « obéir à sa propre loi », E. Kant

Créer les conditions de développent de l’autonomie dans le cadre d’un enseignement hybride :

Les élèves, bien que membres d’une même classe, n’accomplissent pas toujours les mêmes tâches au même moment. Ce « lâcher-prise » repose sur la confiance du professeur en l’autonomie de ses élèves qui ne peut s’acquérir si le professeur hésite à laisser ses élèves s’engager seuls dans l’activité demandée. En amont, le professeur crée les conditions indispensables à l’accomplissement des activités en autonomie selon le degré d’acquisition des élèves. On pourra donc :


travailler par projet car le projet donne du sens aux apprentissages, garantit la motivation des élèves laquelle génère des initiatives personnelles,

expliciter l’articulation entre le travail en présence et le travail à distance,

fournir un plan de travail dont les consignes sont suffisamment claires pour que l’élève à distance puisse réaliser les tâches sans interroger le professeur (matériels et outils, temps de travail, séquençage des activités, ressources à disposition),

proposer des responsabilités collectives dans un projet de classe commun (au besoin créer des binômes entre un élève en présentiel et un élève à distance),

s’appuyer sur les compétences individuelles de chacun,

reformer le groupe classe et analyser les stratégies développées par les élèves pour atteindre seuls l’objectif demandé.

Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :

l’aide ponctuelle du professeur, inhérente à son rôle d’enseignant, peut se concentrer sur quelques élèves,

le professeur peut introduire une véritable différenciation pédagogique,

l’auto-évaluation est favorisée,

l’acquisition de l’autonomie est une capacité transversale à toutes les disciplines.

Des exemples :

Pour aller plus loin :

éduveille (IFÈ) : développer le () sens de l’autonomie à l’école et à la maison

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : enseignement synchrone / asynchrone

Dans un cours synchrone, l'échange avec le professeur et le groupe classe s'effectue en temps réel, en classe virtuelle ou visioconférence. Il permet aux élèves d’interagir, de poser des questions en direct. Il permet au professeur de suivre le déroulement de son scénario pédagogique et de le modifier en restant à l’écoute de la classe.

Un cours asynchrone est dispensé de manière différée. Préparée en amont par le professeur, la séance est suivie par l’élève au moment choisi. Elle ne permet pas les échanges simultanés ou une remédiation immédiate de la part du professeur. Un cours asynchrone laisse une réelle autonomie à l’élève investi dans son travail personnel.


L’hybridation =

Cours en présence

+

Cours à distance :

synchrone (en simultané)

asynchrone (en différé)

Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride

pour dispenser un cours à distance synchrone, il faut s’assurer que tous les élèves inscrits aient reçu une invitation à se connecter et disposent d’une connexion stable et du matériel adéquat pour intervenir (casque audio/ micro)

dans le cadre du cours asynchrone, choisir des supports exploitables par les élèves en autonomie, expliciter les consignes, ouvrir un forum où déposer les questions et consulter les réponses.

Inscrire les cours à distance dans une programmation sur la semaine compatible avec la charge de travail globale de la classe.

Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :

  • Dans l’enseignement à distance synchrone tous les élèves inscrits suivent le cours simultanément. Le professeur et la classe peuvent interagir. La relation pédagogique entre le professeur et les élèves est préservée.
  • Dans l’enseignement à distance asynchrone, l’élève programme lui-même le moment où il prend connaissance du cours pour le suivre. Ce temps peut aussi être fragmenté. Le cours est revu autant de fois que de besoin. Cette modalité requiert l’autonomie de l’élève mais la développe aussi.


Des exemples :

Un élève contraint de rester hors du collège peut suivre le cours en simultané.

Un élève à besoin peut réécouter le cours en asynchrone.

Un diaporama commenté en cours peut devenir le support d’une ressource proposée en asynchrone.

Pour aller plus loin :

Accompagner mes élèves à distance (Dane de l’académie de Versailles)

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Automatismes

Citation ou référence :

« Il s’agit de construire, d’entretenir et d’automatiser un ensemble de connaissances, procédures, méthodes et stratégies ». Eduscol-les automatismes

Le document a pour destination les Mathématiques mais peut s’étendre à d’autres disciplines.

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Utiliser fréquemment les automatismes par le biais de différentes plateformes via des QCM par exemple(ENT, site quiziniere.com de Canopé, site euler.wims pour les mathématiques, Kahoot, Plickers).

  • Travail individuel ou en groupes, en présentiel ou à distance.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Aide à la mémorisation.

  • Engagement fort des élèves (activités rapides aidant aux apprentissages).

Exemples :

  • QCM

  • Vrai-Faux

  • Quizz

  • Interprétation de diverses représentations

  • Reformulation, verbalisation

  • Entraînement à l’évaluation

Pour aller plus loin :

  • Eduscol : Les automatismes.

  • Eduscol, Les automatismes, voie professionnelle

B. Lorem ipsum dolor

sit amet

B

Bilan

Abécédaire
de
l'Hybridation

Continuité

La continuité pédagogique assure aux élèves et aux familles qu’en dépit d’une interruption partielle ou totale des cours en présence, le suivi des enseignements est maintenu. Dès lors se met en place un enseignement hybride ou à distance ; la relation pédagogique perdure par voies numérique, téléphonique ou postale.

Correction

L’acquisition des savoirs et des compétences passe par la mise en activité des élèves souvent sous la forme d’une application, d’un exercice, d’une production personnelle qu’il convient de corriger afin d’évaluer les acquis des élèves et de mesurer l’efficience de l’approche pédagogique adoptée par le professeur. Le statut accordé à l’erreur modifie la perception que les élèves ont de la correction. L’hybridation des enseignements offre des modalités nouvelles à la correction en centrant la relation du professeur à l’élève

- en présentiel, sur le moment de la correction et sur traitement rapide de l’erreur

ou

- en distanciel, en accordant une forme d’autonomie à l’élève dans cette étape de son apprentissage.

Les deux modalités sont appréhendées comme un instrument de régulation pédagogique ouverte sur une remédiation.

+ FICHE

C

Chef d’établissement

Impulse et coordonne la politique du numérique éducatif dans l’établissement. Il est garant de la qualité de la continuité pédagogique en situation dégradée.

Co-animation

Présence de deux enseignants – qui peuvent être de disciplines différentes ou pas – pour animer un cours ensemble

Co-enseignement

Conception d’une séquence d’enseignement par deux professeurs, pas nécessairement issu de e la même discipline.

Coopération

La coopération désigne l’« action de participer (avec une ou plusieurs personnes) à une œuvre ou à une action commune », ou l’« aide, [l’] entente entre les membres d’un groupe en vue d’un but commun ».

Collaboration

Les différences entre collaboration et coopération sont très difficiles à̀ appréhender, puisque les définitions différentes selon les chercheur.se. s (Thibert, 2009). Par exemple, Baker (2008) pro- pose que « “l’apprentissage coopératif” [soit] la dénomination de tout type d’apprentissage produit dans une situation de travail de groupe, et “l’apprentissage collaboratif” désignerait l’apprentissage produit grâce à une véritable collaboration ». D’autres au contraire situent la différence au niveau du guidage : « La coopération se définit d’abord comme l’ensemble des situations où des personnes produisent ou apprennent à̀ plusieurs. Elles agissent en- semble. Plus précisément, la coopération peut être entendue comme ce qui découle des pratiques d’aide, d’entraide, de tutorat et de travail de groupe [...] La collaboration désigne un sous-ensemble de la co- opération : elle pointe des activités de travail (labeur) et elle place les coopérateurs dans une relation symétrique au projet qui les unit. » (Connac, 2013)

Capsules (vidéo)

Une capsule vidéo est une vidéo courte, scénarisée, traitant d’un sujet, une notion ou d’un thème. Elle a souvent pour objectif d’apporter une information, un témoignage, d’introduire un questionnement, un problème pour étayer des contenus de formation. Elle peut être réalisée ou diffusée par le professeur ou par un ou plusieurs élèves

Cartes mentales

Une carte heuristique, carte cognitive, carte mentale, carte des idées, est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Le terme anglo-saxon mind map est également parfois utilisé en français.

Wikipédia

Communication

La communication est l'ensemble des interactions avec autrui qui transmettent une quelconque information. On distingue la communication interpersonnelle, la communication de groupe et la communication de masse, c'est-à-dire de l'ensemble des moyens et techniques permettant la diffusion du message d'une organisation sociale auprès d'une large audience.

Wikipédia

Ou :

La communication, c’est l’action de communiquer, de transmettre, d’informer. Cette fonction désigne l’étude générale du langage sous trois aspects :
-l’expression (celui qui utilise ce type de communication cherche à communiquer une intention, une émotion, un état de conscience) ;
-la représentation (donne des informations sur les événements, retransmet un savoir) ;
-l’action sur autrui (cherche à convaincre, à séduire, à influencer autrui, transmet des ordres, intime des interdictions).

Cairn-Info

Continuité pédagogique

La continuité pédagogique assure aux élèves et aux familles qu’en dépit d’une interruption partielle ou totale des cours en présence, le suivi des enseignements est maintenu. Dès lors se met en place un enseignement hybride ou à distance ; la relation pédagogique perdure par voies numérique, téléphonique ou postale.

Consignes

La notion de consigne renvoie à différents types d’instructions dans le milieu scolaire, selon Philippe Meirieu. On peut ainsi classer les consignes selon leur visée :
les consignes-buts qui définissent un projet à réaliser (par exemple : « Écrire un récit ») et renvoient donc à la notion de motivation chez les élèves ;
les consignes-procédures qui indiquent les stratégies/procédures possibles ou obligatoires pour parvenir au résultat ; elles laissent plus ou moins d’autonomie à l’élève ;
les consignes-structures sont des auxiliaires qui attirent l’attention sur un point précis, mettent en garde contre des erreurs possibles, balisent une tâche (« Observer », « Veiller à ne pas confondre ») ;
les consignes critères permettent aux élèves de se représenter la tâche à réaliser et de vérifier si la tâche accomplie est conforme aux attentes de l’enseignant. La connaissance des critères de réussite, qui correspondent à une décomposition des critères de qualité du produit fini, oriente ainsi l’activité du sujet qui sait précisément ce qu’on attend de lui.

Eduscol « Travailler la compréhension de consignes »

Correction

L’acquisition des savoirs et des compétences passe par la mise en activité des élèves souvent sous la forme d’une application, d’un exercice, d’une production personnelle qu’il convient de corriger afin d’évaluer les acquis des élèves et de mesurer l’efficience de l’approche pédagogique adoptée par le professeur. Le statut accordé à l’erreur modifie la perception que les élèves ont de la correction. L’hybridation des enseignements offre des modalités nouvelles à la correction en centrant la relation du professeur à l’élève

- en présentiel, sur le moment de la correction et sur traitement rapide de l’erreur

ou

- en distanciel, en accordant une forme d’autonomie à l’élève dans cette étape de son apprentissage.

Les deux modalités sont appréhendées comme un instrument de régulation pédagogique ouverte sur une remédiation.

Classe virtuelle

La classe virtuelle est un cours synchrone délivré à distance. Elle utilise un système de visioconférence. Elle permet de transmettre savoirs et savoir-faire, en maintenant une relation pédagogique directe. Elle peut aussi être enregistrée.

Classe inversée

Approche pédagogique qui inverse le déroulement traditionnel d’un cours dit « magistral » pendant lequel le professeur apporte les connaissances et les élèves font des exercices à la maison. Dans une classe inversée, les élèves apprennent le contenu du cours à la maison et le temps de classe est dédié à la manipulation des savoirs. C’est une démarche qui favorise le travail collaboratif, l’interaction entre élèves. Si la classe inversée en nécessite en soi aucune technologie particulière, elle est cependant enrichie par la possibilité de faire visionner des vidéos La mise en œuvre d’une classe inversée s’appuie sur le numérique.

Classe mutuelle

La classe mutuelle est un concept d'enseignement développé en 2015 par Vincent Faillet au lycée Dorian (Paris XI) suivant certains principes édictés par la méthode d'enseignement mutuel. Ce concept suppose une redéfinition de la salle de classe et des activités qui s'y déroulent en proposant de réinvestir la salle de classe pédagogiquement, corporellement et socialement.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_mutuelle

Classe réciproque

L’enseignement réciproque est une pratique pédagogique mise au point par les chercheurs Palincsar et Brown (1984). Cette méthode, fondée sur le travail collaboratif en petits groupes, permet aux élèves d’améliorer notablement leurs compétences en compréhension de lecture. Le travail repose sur les interactions orales entre pairs, la collaboration, l’entraide et l’autonomie. C’est un enseignement explicite, c’est-à-dire qu’il repose sur une mise en place progressive, par étapes pendant lesquelles l’enseignant s’assure de la compréhension et de la participation active de chacun des élèves. https://fr.wikiversity.org/wiki/Differenciation-Enseignements_reciproques

Les modalités de travail proposées aux élèves sont à mettre en lien avec la démarche de classe inversée qui privilégie les tâches collaboratives lors des temps de travail en présentiel.

En utilisant les outils numériques adaptés, il est possible de faire collaborer les élèves dans un temps synchrones (classe virtuelle) ou asynchrones (pads collaboratifs).

Citoyenneté (numérique)

La citoyenneté est le fait pour un individu d’être reconnu comme citoyen, c’est-à-dire membre à part entière d’un groupe, capable d’agir et de faire valoir ses droits.

Dans le cadre de cet abécédaire de l’hybridation, nous nous intéressons plus particulièrement à la citoyenneté numérique. Cette notion nouvelle trouve son origine dans le Référentiel des Compétences pour une Culture de la Démocratie qui rappelle que les compétences nécessaires à tout citoyen pour pouvoir participer efficacement à une culture de la démocratie ne sont pas acquises de manière automatique, mais doivent être apprises et pratiquées.

Le Conseil de l’Europe définit ainsi la citoyenneté numérique :

« La citoyenneté numérique désigne le maniement efficace et positif des technologies numériques (créer, travailler, partager, établir des relations sociales, rechercher, jouer, communiquer et apprendre), la participation active et responsable (valeurs, aptitudes, attitudes, connaissance) aux communautés (locales, nationales, mondiales) à tous les niveaux (politique, économique, social, culturel et interculturel), l’engagement dans un double processus d’apprentissage tout au long de la vie (dans des structures formelles, informelles et non formelles) et la défense continue de la dignité humaine ». Citoyenneté numérique et éducation à la citoyenneté numérique (coe.int)

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : correction / corriger

L’acquisition des savoirs et des compétences passe par la mise en activité des élèves souvent sous la forme d’une application, d’un exercice, d’une production personnelle qu’il convient de corriger afin d’évaluer les acquis des élèves et de mesurer l’efficience de l’approche pédagogique adoptée par le professeur. Le statut accordé à l’erreur modifie la perception que les élèves ont de la correction. L’hybridation des enseignements offre des modalités nouvelles à la correction en centrant la relation du professeur à l’élève

- en présentiel, sur le moment de la correction et sur traitement rapide de l’erreur

ou

- en distanciel, en accordant une forme d’autonomie à l’élève dans cette étape de son apprentissage.

Les deux modalités sont appréhendées comme un instrument de régulation pédagogique ouverte sur une remédiation.


Citation ou référence :

« C'est (...) dans l'activité d'apprentissage elle-même que l'exploration de l'erreur et sa "remédiation" sont situées. » Alain Richez


Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride

Pour les élèves autonomes, il est possible de proposer une correction à distance,

pour les élèves à besoin ou manquant de confiance en eux, privilégier la correction en présentiel.

Utiliser les outils numériques offrant un retour immédiat, faisant apparaître des fenêtre d’aide ou d’indices pour résoudre le problème,

à distance, ouvrir un espace de travail où les élèves peuvent se réunir en petits ateliers,

répondre aux questions sur un forum de discussion accessible à tous pour mutualiser les réponses et les stratégies de réussite à appliquer.


Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :

L’accomplissement des activités à distance permet de réserver le cours en présentiel à la correction et à lui redonner toute son importance et sa juste place dans le processus des apprentissages. Cette modalité renforce la relation de confiance entre le professeur et l’élève.

  • La correction, à distance, peut favoriser la collaboration et l’entre-aide entre élèves. Elle permet de prendre en compte les tâtonnements et les erreurs en dehors du regard de l’adulte. Elle responsabilise l’élève et l’engage personnellement dans ses apprentissages.

Des exemples :



Classe inversée : le cours et les consignes des exercices sont donnés à distance



Le temps dans la classe est dévolue à la correction avec l’aide du professeur disponible pour répondre aux questions et installer la remédiation



Le cours et les consignes des exercices sont donnés en présentiel



Les élèves corrigent leurs exercices à distance et en autonomie. Les réponses aux questions sont données via le forum de classe. L’analyse réflexive des élèves sur leurs erreurs sert de base à la remédiation pédagogique.

Pour aller plus loin : ASTOLFI Jean-Pierre, L’Erreur, un outil pour enseigner, Issy-les-Moulineaux, ESF éditeur, 2014

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Communication

Citation ou référence :

Pour l’Environnement Numérique de travail, les mots « communication » et « collaboration » sont associés.

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • L’Environnement Numérique de Travail (ENT, voir fiche « ENT ») reste la plateforme privilégiée pour les diverses communications entre un membre de l’établissement scolaire et un élève ou ses parents

  • Communication avec la classe en cas de confinement (ENT, plateforme autre, classes virtuelles)

  • Communication avec l’équipe pédagogique et le chef d’établissement (informations générales et institutionnelles par l’ENT, mail)

  • Communication avec les parents : prévoir une liste mailing pour tous les parents d’une même classe afin de les prévenir de toute action ou information rapidement ou utilisation de l’ENT.

  • Communication pédagogique avec les élèves d’une même classe ou d’un même niveau (possibilité d’individualiser des parcours sur l’ENT) :

  • En cas de distanciel et de situation de confinement, les notions d’explicitation et de valorisation prennent tout leur sens.

  • En cas de distanciel, favoriser les divers modes de communication (visuels, auditifs, schématiques…) et ne pas multiplier les informations dans un même message.

  • Communication avec les collègues d’une même discipline, d’une même classe, d’un même niveau (mise en place d’un projet pédagogique), avec les professeurs principaux (pour le suivi des élèves non connectés par exemple)

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • N’isoler personne en cas de confinement.

  • Permettre les collaborations entre personnels et entre enseignants et familles.

Exemples :

  • Publication d’une information sur le tableau d’affichage de l’ENT.

  • Création possible de blogs pédagogiques sur l’ENT (projets pédagogiques, synthèses des élèves sur le projet pédagogique, invitation à une représentation).

  • Monlycee.net (interne à l’établissement), le site de l’établissement (visible de tous) et l’ENT (pour la communauté éducative et les familles) sont deux canaux de communication complémentaires (réunir, créer ? la commission TICE de l’établissement pour échanger sur la ligne éditoriale de chaque support).

Pour aller plus loin :

  • Qu’est-ce qu’un ENT : éduscol.

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Consignes

Citation ou référence :

« Consignes claires : travail réussi ! » 

Une réflexion de Céline Leblanc, conseillère pédagogique à l’UQTR, et de François Guillemette, professeur à l’UQTR.

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Clarifier au maximum la consigne (renforcer l’explicitation en distanciel).

  • Aménager la consigne en vue de différencier l’approche (plus de questions détaillées pour les élèves fragiles, un rappel des définitions compliquées, une tâche énoncée plus sommairement donc de façon ouverte pour les élèves plus à l’aise). Dans tous les cas, le travail en groupe et en présentiel permet une première approche du travail. Un travail plus individuel peut être mené en distanciel ainsi que la mutualisation et la synthèse en classe virtuelle.

  • Pouvoir laisser les élèves terminer en distanciel un travail comportant une consigne longue (un travail en groupes et en présentiel permet une appropriation collective de la consigne).

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Différencier en adaptant la consigne.

  • Travail en équipe pour amorcer la compréhension de la consigne (en présentiel).

  • Individualisation pour le travail en distanciel.

  • Mutualisation en présentiel ou en distanciel.

Exemples :

  • Dans les consignes, diriger les élèves entre les lectures obligatoires et les liens optionnels. Les ressources documentaires servent à structurer dans la phase de partage des informations en amont du cours présentiel. Les liens optionnels servent à “ aller plus loin”.

  • Les quizz en présentiel (ou à distance) permettent de faire des points réguliers et de s’assurer que certaines consignes sont comprises.

Pour aller plus loin :

  • Persée : Les consignes au cœur de la classe.

  • « Comprendre les énoncés et les consignes » de Jean-Michel Zakhartchouk

Fiche méthodologique

Enseignement hybride Coopération / Collaboration

Citation ou référence :

« On apprend toujours seul mais jamais sans les autres »

Philippe Carré, professeur en sciences de l’éducation.

Prérequis :

  • Le professeur accepte de ne plus être en « position centrale ».

  • La classe constitue une « équipe apprenante ».

  • La coopération peut s’étendre jusqu’à l’évaluation.

À faire en amont :

  • Expliciter aux élèves, à la classe, aux parents, les modalités de fonctionnement de cette coopération (fixer des objectifs d’apprentissage, d’entraide, de projet, d’exposé en binôme ou trinôme, d’évaluation du travail coopératif).

  • Développer un climat de classe favorable à des valeurs d’entraide, d’écoute, de respect des autres, de droit à la différence.

  • Mettre en avant la réussite du groupe classe.

  • Aider les élèves à constituer des groupes de travail, d’entraide, d’intervention en classe (virtuelle ou non).

Plus-value de l’hybridation :

  • Outils de communication variés favorisant les travaux entre élèves, les entraides, les partages.

  • Les enjeux de la coopération ne se jouent pas toujours devant le professeur. Ainsi, la circulation de l’entraide et de la coopération est plus libre.

Des exemples :

  • Faites entrer l'élève dans une démarche réflexive vis-à-vis de son apprentissage

L’élève doit être acteur de son apprentissage. Demandez-lui en fin de séquence de faire son bilan : qu’a-t-il appris ? qu’a-t-il négligé ? quels objectifs peut-il se fixer pour la séquence suivante ?

  • Travaux de groupes et restitution en classe virtuelle


Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride – citoyenneté

Citation ou référence : Le Cadre de référence des compétences pour une culture de la démocratie rédigé par le Conseil de l’Europe en 2018 identifie une compétence citoyenne qui se développe en se nourrissant de valeurs, d’attitudes, d’aptitudes et de connaissance et compréhension critique.

https://www.coe.int/fr/web/reference-framework-of-competences-for-democratic-culture/rfcdc


Jonas Erin, IGéSR LV, propose des axes de réflexions qui mettent en relation la démarche d’hybridation avec le développement de la compétence citoyenne des apprenants.


Webinaire Canopé du 20 juin 20 «Hybridation de l’enseignement : Opportunités et défis » https://youtu.be/Ax2XdJBvwgU



D

Différenciation

« La différenciation est une action du pédagogue qui, sur la base d’une solide connaissance des préalables et carac- téristiques d’un ou de plusieurs élèves (sujet), de formules pédagogiques et d’inter- ventions diversifiées (agent), du programme de formation (objet) et de l’environnement d’apprentissage (milieu), tend à̀ harmoniser ces différentes composantes d’une situation pédagogique ainsi que les relations entre elles, dans le but de favoriser l’apprentissage ».

Marie-Hélène Guay

Devoirs à faire

L’hybridation des enseignements demande une programmation des devoirs à faire différente de celle que peut adopter un enseignement uniquement en présentiel. La fréquence et la régularité sont à adapter aux modalités choisies. Si l’ENT de l’établissement est un outil essentiel, tout devoir à faire n'implique pas forcément un usage du numérique.

Il peut s’avérer nécessaire de programmer une série de tâches à accomplir selon un plan de travail qui ne suivra pas la temporalité d’un enseignement uniquement en présentiel. La pratique de la classe inversée peut offrir l’occasion de réaliser les devoirs avec le professeur lors du retour en classe

Devoirs faits

Le programme « Devoirs faits » permet d’améliorer la synergie entre les temps de classe et les devoirs. Il offre aux équipes en collège et en lycée professionnel (troisième "prépa-métiers") l’occasion de rendre explicites les objectifs des devoirs pour les élèves et pour leurs familles, de développer des compétences professionnelles. Ce travail en dehors de la classe, donné aux élèves par les enseignants, doit s’intégrer naturellement aux enseignements dispensés en classe. L’établissement peut proposer “Devoirs faits” à distance.

Distanciel

Le terme ‘distanciel’ qualifie un enseignement qui s’effectue à distance, en opposition à un travail présentiel. La modalité distancielle peut se décliner en travail synchrone, c’est-à-dire lorsque les apprenants sont tous connectés en même temps ou en travail asynchrone, c’est-à-dire lorsque les apprenants travaillent à leur rythme. Le travail à distance peut aussi reposer sur un travail collectif ou bien individuel.

DYS

1) Dyslexie :

La distinction entre dyslexie et difficultés de lecture est extrêmement importante même si, en pratique, il n’est pas toujours évident de les distinguer clairement d’un point de vue clinique. Selon le site http://moncerveaualecole.com, la définition officielle de la dyslexie est la suivante : la dyslexie développementale se caractérise par une altération spécifique et significative de l’acquisition de la lecture, qui ne soit pas due à̀ un retard mental, à des troubles de l’acuité visuelle ou auditive, ou à une scolarisation inadéquate.

2) Dysphasie : trouble de l’acquisition du langage oral

3) Dysorthographie : trouble de l’acquisition et de l’automatisation de l’orthographe

4) Dysgraphie : trouble de l’automatisation du geste graphique

5) Dyspraxie : trouble de la programmation et de l’automatisation des gestes, des praxies

6) Dyscalculie : trouble de l’acquisition des compétences numériques et des habiletés mathématiques

Dispositif

Un dispositif est la réponse stratégique et spécifique à un besoin urgent. Une fois mis en œuvre, le dispositif participe à l’efficience du système scolaire dans ses principes premiers qui sont de garantir l’égalité des chances, l’inclusion de tous les élèves et la réussite de tous. Les dispositifs dont bénéficie un établissement scolaire ont donc pour vocation de s’adapter lorsqu’un enseignement hybride résulte d’un choix ou d’une nécessité.

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : Devoirs faits

Le programme « Devoirs faits » permet d’améliorer la synergie entre les temps de classe et les devoirs. Il offre aux équipes en collège et en lycée professionnel (troisième "prépa-métiers") l’occasion de rendre explicites les objectifs des devoirs pour les élèves et pour leurs familles, de développer des compétences professionnelles. Ce travail en dehors de la classe, donné aux élèves par les enseignants, doit s’intégrer naturellement aux enseignements dispensés en classe. L’établissement peut proposer “Devoirs faits” à distance.

Citation ou référence :

« C’est un moment privilégié pour que l’élève développe son autonomie : questionner les démarches proposées, interroger ses propres méthodes, mettre à l’essai ce qu’il a compris, réinvestir les apprentissages tout en bénéficiant, au besoin, de l’accompagnement de professionnels aptes à lui apporter toute l’aide nécessaire. « Devoirs faits » a vocation à favoriser la continuité et la cohérence entre, d’une part, le temps scolaire et, d’autre part, le temps familial et périscolaire. » (Fabien Audy, IA-IPR, pilote du programme « Devoirs faits » dans l’académie de Versailles)


Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride :

Le programme « Devoirs faits » trouve parfaitement sa place dans le cadre d’un enseignement hybride puisque le dispositif distingue intrinsèquement l’espace et le temps de la classe de l’espace et du temps des devoirs pour les articuler l’un à l’autre. Il peut, à distance, répondre aux besoins d’élèves absents ponctuellement de la classe. Il peut s’inscrire dans une programmation, à plus long terme, résultant de l’externalisation des enseignements.


Le professeur

diagnostique les élèves pour lesquels une aide aux devoirs est nécessaire en présentiel (besoins particuliers, absence d’outils numériques en dehors de l’établissement) ou en distanciel (prescription médicale, réduction des effectifs en présence),

exploite le cas échéant les ressources et les outils numériques dans sa prescription des tâches à accomplir lors des devoirs.

échelonne et équilibre la restitution des devoirs et s’adapte à la temporalité définie par son scénario pédagogique hybride.

Le coordonnateur « Devoirs faits » veille à

identifier les élèves bénéficiaires, à distance, du dispositif,

identifier les élèves dont les profils nécessitent un accompagnement en présentiel,

crée un espace virtuel de travail pour les intervenants et les élèves,

télécharge, en amont, les outils nécessaires à l’accompagnement des élèves, les liens et les ressources prescrits par les professeurs.


Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :


la communication entre professeur/élève/famille est maintenue,

la continuité des apprentissages n’est pas interrompue,

les élèves peuvent recevoir aussi une aide à distance et disposent d’un interlocuteur à leur écoute quelle que soit les conditions d’enseignement,

le professeur est informé des difficultés rencontrées par les élèves qu’il ne rencontre pas, en présence, dans la classe.


Des exemples :

  • ouverture d’une classe virtuelle divisée en atelier le mercredi après-midi.
  • consolidation des acquis sur une plateforme d’entraînement


Pour aller plus loin :

Devoirs Faits : un temps d’étude accompagnée pour réaliser les devoirs

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Différenciation

Citation ou référence :

« La différenciation pédagogique a un immense avantage, celui de reconnaître les différences d’apprentissage entre les élèves. Mais la différenciation pédagogique n’a pas qu’un seul visage. »

Jean-François Chesné

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Fixer des objectifs précis et à brève échéance.

  • Mettre en place des feedbacks fréquents.

  • Proposer du choix en fonction des besoins.

  • Guider les élèves dans l’utilisation du numérique.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Avec la prise en compte des besoins, motivation et efficacité plus grandes.

  • Avec des apports travaillés en amont à la maison, les élèves peuvent chercher en groupe en présentiel

  • Engagement des élèves et développement de leur autonomie.

  • Les préférences d’apprentissage sont prises en compte (temps de lecture du cours, temps pour faire et refaire des exercices, temps d’échange avec les pairs…)

Exemples :

  • Donner un ensemble d’instructions claires à suivre en plusieurs étapes pour une utilisation aisée pour tous du numérique.

  • Objectifs clairs donnés par capsule vidéo avec vocabulaire et démarche explicitée puis questionnaire sur deux ou trois points diagnostiques. À la séance suivante, le professeur organise des groupes de travail en fonction des besoins qui se sont dégagés par ce questionnaire.

  • Un exemple de collaboration en plusieurs étapes clés : les élèves émettent d’abord des hypothèses de lecture suite à l’étude d’un document de français et produisent un compte-rendu écrit, avant de passer à la deuxième étape qui consiste à exposer leur travail devant la classe et à proposer un quizz à leurs camarades pour vérifier leur attention et leur compréhension. Un nouvel exercice pratique est ensuite proposé à partir d’une capsule vidéo visualisée la veille à la maison. Enfin les élèves se préparent à la réalisation de cet exercice pratique puis terminent en s’autoévaluant et en écrivant ce qu’ils ont appris dans ce parcours (ces étapes peuvent se faire séparément en présentiel ou à distance en classe virtuelle par exemple).

Pour aller plus loin :

  • http://www.cnesco.fr/fr/differenciation-pedagogique/

Fiche méthodologique

Enseignement hybride DYS ou TSA

Citation ou référence :

« Les troubles spécifiques des apprentissages concernent 5 à 7 % des enfants d’âge scolaire.

Leur prise en charge permet d’améliorer et de compenser les fonctions déficientes. »

INSERM

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Identifier (entre parents, élèves, équipe pédagogique) les besoins de chaque élève.

  • Trouver avec les parents et les élèves les outils numériques les mieux adaptés.

  • Envoyer en amont les textes à lire pour une meilleure appropriation pendant la classe (en présence ou à distance).

  • Envoyer tous les documents numériques aux parents.s.

  • Mise en place de tutorat élève et travaux en binôme

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Mettre en ligne le cours permet aux élèves de s’approprier les contenus à leur rythme et de renforcer l’image qu’ils ont d’eux-mêmes.

  • Partager les ressources entre tous les enseignants pour développer une culture d’établissement et d’aide aux élèves ayant l’un de ces troubles.

  • Renforcer la part active de l’élève qui, à distance, est libéré du stress lié à l’exécution rapide d’une tâche et peut rentrer dans une logique de projet personnel d’apprentissage.

Exemples :

  • Création d’un carnet de compétences par élèves pour tous les enseignants d’une même équipe

  • Étude de livres en audio

Pour aller plus loin :

E

ENT

Espace Numérique de Travail : C’est un ensemble intégré de services numériques, organisé, choisi et mis à disposition de la communauté éducative par l’établissement scolaire.

La mise en œuvre de l’enseignement hybride doit s’appuyer sur les outils et ressources de la plate-forme.

Emploi du temps

Il est nécessaire d’articuler le temps en établissement et le temps de travail à la maison. L’utilisation de l’emploi du temps habituel comme canevas est un élément rassurant et structurant. L’harmonisation de la charge de travail (sur la journée et sur la semaine) mais aussi de la nature de travail à effectuer est nécessaire.

Enseignement
explicite

Quelles que soient les modalités du cours, l’explicitation des processus engagés dans l’acquisition des savoirs et des savoir-faire est une plus-value considérable pour l’élève. Un cours à distance rend cette démarche encore plus essentielle car l’élève ne dispose pas de l’accompagnement proche et immédiat de son professeur. Des malentendus socio-cognitifs peuvent perdurer et nuire aux apprentissages.

Entraide

L’entraide représente une interaction entre plusieurs personnes, conjointement bloquées face à une même difficulté. Ces personnes se réunissent de manière informelle, c’est-à-dire à leur initiative, pour tenter de le résoudre ensemble. Elles s’organisent librement.

Équipe
pédagogique

On distingue plusieurs types d'équipes pédagogiques. Celles constituées par classe ont notamment pour mission de favoriser la concertation entre les enseignants de la classe, d'assurer le suivi et l'évaluation des élèves et d'organiser l'accompagnement personnalisé. Les équipes pédagogiques constituées par discipline favorisent les coordinations nécessaires entre les enseignants d'une même discipline, ou de disciplines d'un même champ, par exemple pour assurer la cohérence des enseignements tout au long d'un cycle.

Education.gouv.fr

Etayage

La notion d'étayage renvoie à la théorie de l'américain Jérôme Bruner et à l'intervention de l'adulte dans l'apprentissage de l'enfant.
L’étayage, lié au concept de "zone proximale de développement", est défini comme "l’ensemble des interactions d’assistance de l’adulte permettant à l’enfant d’apprendre à organiser ses conduites afin de pouvoir résoudre seul un problème qu’il ne savait pas résoudre au départ.

Abécédaire
de l'hybridation

EBEP

Élèves en situation de handicap :

La loi du 11 février 2005 définit le handicap dans son article 2 qui stipule que « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride – Élèves en situation de handicap – Élèves à besoin éducatif particulier

Citation ou référence :

« Le droit à l’éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental. Chaque école a vocation à accueillir tous les enfants, quels que soient leurs besoins » éducation.gouv.fr

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Renforcer les apports du numérique en fonction du handicap.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Être au plus près des besoins de l’élève en optimisant les apports du numérique

  • Renforcer le tutorat et l’entraide.

Exemples :

  • Outils au service des apprentissages pour un élève en situation de handicap : deux familles d’outils : les outils d’adaptation (police sans empattements typographiques, Opendyslexic, macro pour faire des modifications syntaxiques dans un texte, Lire Couleur qui permet une lecture plus aisée, logiciel de reconnaissance de caractères permettant de transformer au format tapuscrit un texte écrit à la main, extensions pour navigateurs comme AidOdys qui modifie les pages web pour les rendre plus aisément lisibles) et les outils de compensation de handicap (logiciels de synthèse vocale comme VoxOofox et Balabolka, logiciels de dictée vocale qui retranscrivent à l’écrit un message oral, logiciel Dicom pour la prédiction de mots, logiciel Zoomtext pour l’agrandissement d’images de 16 à 32 fois, des micros et adapteurs-élèves aux tablette pour les élèves en déficience auditive, souris spéciales pour les élèves à déficience motrice).

  • La mallette numérique pour les élèves présentant de l'autisme est disponible à l'adresse suivante : https://www.genial.ly /59a52ab22b068b231013f1fe/mallette-autisme-hautes-pyrenees et outils-numériques au-service-ses-apprentissages

Pour aller plus loin :

  • Handicap.gouv.fr

  • Plateforme numérique : Cap Ecole Inclusive (ressources pédagogique et appui à la formation)

  • Pour contacter la MDPH près de chez soi :

  • Pour contacter les cellules d’écoute :

  • Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap


Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride – Équipe pédagogique

Citation ou référence :

« Le travail en équipe est devenu un élément incontournable du métier d’enseignant en réponse à un public scolaire qui ne cesse d’évoluer. » (Anne Barrère, 2002).

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Suivi des élèves à distance (maladie de l’élève ou d’un proche, acheminement des cours, difficultés pédagogiques particulières, difficulté de connexion…). Suivi étant maintenant en enseignement « normal ».

  • Travaux interdisciplinaires (voir fiche « Projet ») non interrompus pendant le distanciel.

  • Nécessité d’un travail en équipe pluridisciplinaire pour définir les priorités, les attendus, les outils de suivi notamment dans le cadre d’un accompagnement personnalisé ou de travaux de groupes.

  • Relation avec divers intervenants (AESH, infirmière, assistante sociale, intendance…) : voir avec le chef d’établissement pour une plateforme de partage et de communication commune.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Partage de ressources pour un même niveau et une même discipline ou pour un projet interdisciplinaire.

  • Partage d’informations pour une même classe.

  • Partage de compétences numériques (voir fiche « Outils numériques »).

  • Invitation à entrer dans la classe (virtuelle ou pas) pour croiser les regards.

Exemples :

  • Partage de ressources (cours, activités, évaluations pour un même niveau et une même discipline)

  • Réflexions sur des projets interdisciplinaires.

  • Communication fluide via plateforme dédiée (informations sur les élèves…)

Pour aller plus loin :

  • « Travailler en équipe, résistance et enjeux » de Philippe Perrenoud.

F. Lorem ipsum dolor

sit amet

F

Fracture numérique

Définition

Fracture numérique :

La fracture numérique désigne l’inégalité d’accès à Internet et aux équipements informatiques. Ne pas accéder aux informations et services accessibles par les outils est aujourd’hui un facteur de marginalisation sociale, économique et professionnelle.

Du point de vue de l’éducation, la crise sanitaire qui a imposé l’enseignement à distance au printemps 2020 a démontré le rôle positif du numérique dans le maintien de la continuité pédagogique.

Les Etats Généraux du Numérique qui se sont tenus à l’automne 2020 ont mis en exergue l’importance de réduire cette fracture numérique : Un égal accès au numérique pour tous / Fracture numérique - États généraux du numérique pour l'éducation (education.gouv.fr)

La fracture numérique, si elle désigne en premier lieu une inégalité d’accès à l’équipement, empêche du même coup de développer les compétences nécessaires à l’utilisateur pour faire un usage éclairé des outils. Comme le souligne le Conseil de l’Europe, la fracture numérique empêche les individus de développer leur citoyenneté numérique, c’est-à-dire leur capacité à interagir de manière positive avec le numérique et à faire valoir leurs droits en tant que citoyen.

Citoyenneté numérique et éducation à la citoyenneté numérique (coe.int)

Présentation du projet "Compétences pour une culture de la démocratie" (coe.int)



Fiches de cours

Une fiche de cours est une synthèse intelligente de l'exposé écrit du projet d'apprentissage élaboré par le professeur. Elle doit reprendre l'essentiel du cours. C'est un excellent outil de travail qui est utilisé dans toutes les matières du collège jusqu'à l'enseignement supérieur.

Abécédaire
de l'hybridation

G

Groupes

« Réplique d’une modalité de travail en présentiel, il est possible, voire nécessaire, d’inclure dans les scénarios pédagogiques hybrides ou distanciels des travaux de production et de construction de contenu collectifs qui sont la base de ces pratiques (développer le faire-ensemble) »

Renaud de Pradel, animateur TICE, académie de Nantes

GAR

Le Gestionnaire d’Accès aux Ressources (GAR) est un prolongement du cadre de confiance des ENT qui permet d’accéder aux ressources et manuels numériques. Le responsable d’affectation est le professeur documentaliste.

Abécédaire
de l'hybridation

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride- Groupes

Citation ou référence :

« On apprend toujours seul mais jamais sans les autres. »

Philippe Carré, professeur en Sciences de l’éducation

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Créer les groupes en fonction de besoins. Ils travailleront tantôt en présenciel (organisation des différentes étapes de travail, exposition au reste de la classe), tantôt en distanciel (recherche d’informations, mutualisations interne au groupe de travail).

  • Assigner des rôles aux élèves (interchangeables éventuellement pour ne pas stigmatiser).

  • Inciter au partage de documents avec les nombreuses plateformes, interne au groupe, entre groupes, entre les équipes disciplinaires impliquées.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Implication des élèves dans la tâche, motivation (voir fiche « Motivation »)

  • Travail interdisciplinaire avec objectifs pédagogiques visés en équipe.

  • Différenciation possible et souhaitable (les élèves fragiles disposent d’un temps adapté de recherche et de rédaction en distanciel, le tutorat et l’entraide sont encouragés). (voir fiche « Différenciation »)

Exemples :

  • Voir fiches « Projet » et « outils numériques ».

  • Débat sur un grand thème. Chaque groupe défend un ou plusieurs points de vue (les groupes pourront avoir préparé en amont et en distanciel via une plateforme de partage de documents et de communication un argumentaire, une présentation). Le débat peut avoir lieu en présentiel ou en classe virtuelle. Une synthèse est indispensable. Elle peut être co-rédigée sur une plateforme collaborative ou rédigée en présentiel.

  • Préparation d’un exercice, d’un exposé, d’une analyse de documents, d’une analyse d’une œuvre artistique. Cette préparation peut se travailler en distanciel avec plateforme dédiée de partage et la synthèse finale peut se faire en classe en présentiel ou en classe virtuelle.

Pour aller plus loin :

Hybridation

L’enseignement hybride se caractérise par « une combinaison ouverte d’activités d’apprentissage offertes en présence, en temps réel et à distance, en mode synchrone ou asynchrone» (APOP, 2012).Sa mise en œuvre nécessite de s’interroger sur les spécificités de chacun d’eux afin de choisir les modalités les plus adaptées aux objectifs d’apprentissage visés, d’organiser et de planifier le travail de chacun en prenant en compte les contraintes de chaque modalité. La plateforme Edubase, mise en œuvre par la DNE, recense les scénarios pédagogiques numériques valorisés par les académies, en lien avec les programmes (https://edubase.eduscol.education.fr/).Les fondamentaux de l’enseignement hybride Capsule vidéo réalisée par Céline Brindeau, IEN ET-EG de l’académie de Limoges, qui présente les fondamentaux de l’enseignement hybride : https://vimeo.com/416686536

H

Abécédaire
de l'hybridation

Abécédaire de
l'hybridation

I

Inclusion

Définition inclusion scolaire :

C'est le processus par lequel un système scolaire améliore sa capacité à répondre aux besoins spécifiques de chacun.

Le numérique peut jouer un rôle important pour faciliter l’inclusion scolaire, particulièrement en ce que les outils permettent de personnaliser les apprentissages proposés aux élèves.

Cette personnalisation peut s’effectuer par le biais du paramétrage de la réalisation de l’activité (droit à l’erreur, feedback et nature de celui-ci), étayage, ajout de visuels, d’audio etc.


Par ailleurs, l‘inclusion numérique est le processus qui vise à rendre le numérique accessible à chaque individu et à lui transmettre les compétences numériques qui seront un levier de son inclusion sociale et économique. L’accessibilité numérique, composante de l’inclusion numérique, prend en compte les aptitudes mentales ou physiques des individus à accéder aux ressources numériques.

Interagir

Faire interagir les élèves, c’est-à-dire les amener à avoir une action réciproque, à produire des interactions, encourage la co-construction du sens, au travers par exemple de la reformulation par un élève à son camarade.

Faire interagir les élèves entre eux et avec l’enseignant dans un cours à distance qui s’appuie sur une médiation numérique est aussi important que de le faire dans un contexte d’enseignement en présentiel.

Innovation pédagogique : Interagir et apprendre en classe virtuelle - Dunod

Abécédaire
de
l'hybridation

J. Lorem ipsum dolor

sit amet

J

K. Lorem ipsum dolor

sit amet

K

Abécédaire
de l'hybridation

L. Lorem ipsum dolor

sit amet

L

Ludification

La ludification, couramment désignée par l'anglicisme gamification, est l'utilisation des mécanismes du jeu dans d’autres domaines, en particulier des sites web, des situations d'apprentissage, des situations de travail ou des réseaux sociaux. Wikipédia

Abécédaire
de l'hybridation

M. Lorem ipsum dolor

sit amet

M

Mail

Un mail (ou mél) (prononcé \meɪl\ ou \mɛl\), troncation de l'anglais e-mail (lui-même issu du français malle-poste, lui-même issu du vieux haut-allemand malaha ‘sac en cuir’), est un courrier électronique .

Wikipédia

Média

Le terme média désigne tout moyen de distribution, de diffusion ou de communication, d'œuvres, de documents, ou de messages écrits, visuels, sonores ou audiovisuels. Ce terme est souvent utilisé comme l'abréviation du terme anglais mass-media ou médias de masse en français. Wikipédia

Modularité

Motivation

La motivation dépend du contexte, des perceptions que l’élève a de lui-même, de sa compétence vis-à-vis de la tâche à accomplir, de le contrôlabilité de l’activité à conduire, ce qui va se traduire par le choix de s’investir ou non dans l’action (engagement) et le fait de préserver ou non si la situation résiste (persistante de la motivation durant l’action)

Abécédaire
de l'hybridation

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - mails

Citation ou référence :

« Afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, l’accompagnement des familles devra reposer sur des solutions à distance pour permettre le lien continu avec les élèves et les familles (téléphone, courriel, point de dépôt de documents...). Il convient de se référer aux préconisations du ministère des Solidarités et de la Santé, régulièrement actualisées. » Vademecum Continuité pédagogique

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Utiliser l’adresse mail académique.

  • Utilisation de l’ENT recommandée (messagerie, documents) : voir fiche « ENT ».

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Liens maintenus avec les élèves, les familles, les collègues, le chef d’établissement.

Exemples :

  • Voir fiche « Communication ».

  • L’efficacité́ doit être visée : tous les moyens de communication doivent être utilisés pour assurer la continuité́ pédagogique de chacun des élèves. Une communication régulière avec les parents et les élèves est mise en place.

  • Il est nécessaire d’installer une communication régulière avec les élèves afin de s’assurer que le travail effectué est régulier. Cette régularité́ est laissée à l’appréciation des professeurs en fonction des besoins des élèves, et en fonction des contextes particuliers de chaque élève.

  • Afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, l’accompagnement des familles devra reposer sur des solutions à distance pour permettre le lien continu avec les élèves et les familles (téléphone, courriel, point de dépôt de documents...). Il convient de se référer aux préconisations du ministère des Solidarités et de la Santé, régulièrement actualisées.

  • Les corps d’inspection sont disponibles en appui et en conseil. Les équipes de professeurs ne doivent pas hésiter à les solliciter après en avoir informé́ le directeur de l’école ou le chef d’établissement. Des dispositifs d’accompagnement des professeurs sont prévus à l’échelle académique avec notamment l’organisation de cellules d’aide à la mise en œuvre de la continuité́ pédagogique. Le plus simple consiste à se rapprocher de son chef d’établissement qui contactera la cellule de son académie.

Pour aller plus loin :

  • Guide d’utilisation de la messagerie académique, académie de Versailles.

  • Créer et gérer une liste de diffusion, DANE de Versailles

Fiche méthodologique

Enseignement hybride- Motivation

Citation ou référence :

Pour Piaget, la motivation (ou plutôt l’affectivité), « c’est l’énergétique des conduites », « c’est la force qui provoque et soutien le comportement dirigé vers un but ». Dale H. Schunk, Learning Theories. An Educationnal Perspective, Merril/Prentice Hall, 2000, p. 300.

Définition :

« Un état dynamique qui a ses origines dans les perceptions qu’un élève a de lui-même et de son environnement et qui l’incite à choisir une activité, à s’y engager et à persévérer dans son accomplissement afin d’atteindre un but. » Roland Viau, La motivation en contexte scolaire, De Boeck, Bruxelles, 1994, p. 32.

Créer les conditions favorables :

À faire en amont :

  • Déterminer la valeur de l’activité en synchrone ou en asynchrone pour l’élève.

  • Définir les contextes et les possibilités d’engagement des élèves.

  • Identifier les relations positives d’apprentissages en présence et à distance.

Plus-value de l’hybridation :

  • Maintien de l’attention et de l’engagement cognitif des élèves dans et hors la classe.

  • Auto-détermination des élèves en fonction des besoins et des supports proposés.

  • Développement de l’autonomie et du sentiment de compétence.

Des exemples :

  • Engager l’élève tout au long d’une séquence d’arts plastiques

N. Lorem ipsum dolor

sit amet

N

Neuro-sciences

Neurosciences et sciences cognitives :

Ce champ disciplinaire concerne l’étude du fonctionnement du système nerveux depuis les aspects les plus élémentaires : moléculaires, cellulaires et synaptiques jusqu’à ceux, plus intégratifs, qui portent sur les fonctions comportementales et cognitives. (Voir le site du CNRS). Les sciences cognitives sont définies comme un ensemble de disciplines scientifiques visant à l’étude et à la compréhension des mécanismes de la pensée humaine, animale ou artificielle, et plus généralement de tout système cognitif, c’est-à-dire tout système complexe de traitement de l’information capable d’acquérir, de conserver et de transmettre des connaissances. (Centre d’analyse stratégique, 2010)

C’est une discipline à la jonction des neurosciences, de la psychologie, de la linguistique et de l’intelligence artificielle. cf.http://edupass.hypotheses.org/350#Processus

Numérique

On dit numérique une information qui se présente sous forme de nombres associés à une indication de la grandeur physique à laquelle ils s'appliquent, permettant les calculs, les statistiques, la vérification des modèles mathématiques. Numérique s'oppose en ce sens à « analogique » et « algébrique ». Wikipédia

Abécédaire
de l'hybridation

Fiche méthodologique

Enseignement hybride Neurosciences et Sciences cognitives

Citation ou référence :

« Apprendre, c’est construire, au sein de notre cerveau, un nouveau modèle du monde. »

Stanislas Dehaene.

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Se concentrer sur 3 à 5 messages-clés à la fois, que l’on consolidera avant de passer à la suite.

  • Faire répéter les élèves.

  • Aborder les notions plusieurs fois sous des formats différents.

  • Faire des séances en distanciel plus courtes qu’en présentiel mais espacées dans le temps, chaque séance revenant sur les acquis des précédentes.

  • Casser le rythme par des quizz ou des jeux qui sollicitent l’attention.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Le rythme est souvent plus structuré en distanciel.

  • Le distanciel favorise une meilleure répartition des participations (il évite l’accaparation d’un élève « trop » présent au détriment d’élèves plus timides).

  • Quizz et jeux « essai-erreur » favorise le processus collectif de réflexion sur les erreurs.

Exemples :

  • Activités rapides de début de séance reprenant les notions vues précédemment (QCM, vrai-faux faciles en présentiel ou distanciel)

  • Aide à la mémorisation en faisant répéter les élèves (facilitée par le distanciel car le regard des autres est moins présent)

Pour aller plus loin :

Abécédaire
de l'hybridation

O. Lorem ipsum dolor

sit amet

O

Objectif

Outils numériques

La grande diversité des moyens aide les enseignants à enrichir leurs approches et aide les élèves à devenir des citoyens numériques, à faire des recherches efficaces, à coopérer, à communiquer, à s’entraider. Ils peuvent être intégrer à un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Oral

Qu’il s’agisse de compréhension ou d’expression orale, il est essentiel de prévoir des activités qui entraînent à ces deux activités langagières. Les activités d’interactions synchrones en présentiel ou lors d’une classe virtuelle sont de moments privilégiés pour cela.

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride – Outils numériques

Citation ou référence :

Retrouvez des vidéos tutoriels dans « Moodle mon ami » et sur la playlist "continuité péd@gogique"

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Identifier les besoins pédagogiques pour les cours, pour les modalités d’évaluations, pour les diverses communications avec les collègues, parents et élèves.

  • Essayer d’avoir des outils communs avec les équipes pédagogiques (plus simple pour tout le monde).

-

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • L’outil numérique est au service des apprentissages et de la communication. Il sert à la fois en présentiel et en distanciel.

Exemples :

  • Plateforme du CNED pour créer des classes virtuelles (vimeo.com : pour apprendre à gérer les participants indésirables)

  • La quizinière : créer simplement des activités numériques interactives.

  • Quizizz est un outil en ligne qui permet de générer des quiz ludiques sous différents formats, papier, en ligne en direct et en différé.

  • Moodle (via Eléa) pour partager des ressources, créer des groupes, insérer des activités, des questionnaires, des sondages, des tests, des contenus interactifs avec H5P, travailler la compétence orale avec PoodLL.

  • Montage audio avec Audiocity

  • Montage vidéo avec Movie Maker.

  • Échange de fichiers volumineux avec EFIVOL via Arena.

  • Inkscape et Xia pour créer des images interactives.

  • Statsilk pour réaliser des cartes interactives.

  • Didapage pour réaliser des exercices interactifs (et euler-wims pour les Mathématiques)

Des tutoriels existent pour une bonne prise en main (académie d’Orléans-Tour)

Pour aller plus loin :

  • Parcours Magistère : « la trousse numérique » : formation des enseignants à distance : création de ressources, de capsules vidéo, de QCM, de Digital Learning, de séquences e-learning.

  • Introduction à la plateforme Eléa (contrib.eduscol.education.fr)

P. Lorem ipsum dolor

sit amet

P

Parents

Parcours

Partage

Fait d'avoir quelque chose en commun avec d'autres personnes, Encyclopédie Universalis.

Plateforme d’apprentissage

Environnement numérique en ligne permettant de proposer aux élèves des parcours d’apprentissage qui peuvent être faits 100% à distance ou intégrer à des phases de cours en présentiel.

Plan de travail

“Le plan de travail peut être entendu comme : un document adapté à chaque élève, sur lequel il planifie ses activités à partir de ce qu’il souhaite et peut réaliser et de ce qu’il a à acquérir et maîtriser au terme de son cycle, il note la réalisation des travaux, il évalue l’ensemble en fin de période de validité du plan afin d’élaborer le plan de travail à venir. L’enseignant : valide le travail envisagé, le modifie si besoin, suit, accompagne et oriente la réalisation, participe à l’évaluation globale du travail.”

Posture

Posture : La médiation de l’enseignement via des outils numériques, dans le cadre de l’hybridation d’un cours, modifie la relation pédagogique entre l’enseignant et les apprenants. La mise en activité à distance des élèves qui sont désignés comme des « apprenants » requiert un guidage différent et une autonomie accrue des ces derniers.

Motivation et engagement dans le travail ne peuvent efficacement être maintenus si l’enseignant adopte une posture exclusivement descendante et transmissive qui ne mobilise pas activement les apprenants. Lors des phases de travail à distance, l’enseignant sera davantage dans un posture tutorale afin de guider l’apprenant dans la réussite de l’activité.

Progression

« Premier des travaux collectifs de construction d’un enseignement, la progression pédagogique structure l’année scolaire en une suite de séquences qui obéit à une logique d’apprentissage progressif. C’est à̀ partir de cette progression que chaque séance est élaborée, et que les supports de TP sont choisis. » Christian Garreau.

Professeur principal

Le professeur principal est en charge de la coordination de l’équipe pédagogique. Cette mission est identique dans la situation d’une hybridation des enseignements. Certains aspects deviennent néanmoins plus prégnants : la communication entre les acteurs de l’école, le maintien de la cohésion des équipes et du groupe classe, les bilans de synthèse étape par étape à destination des professeurs, des élèves et des familles.

Programmes

Projet

Le projet pédagogique est déterminé par la définition préalable des objectifs de formation que l’équipe se propose d’atteindre avec les élèves à partir du programme. Ce dernier précise un ensemble d’ambitions propres à une formation en général. Par ses objectifs et sa structure, il est aussi le garant du caractère national de la formation.

Eduscol-STI


Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : professeur principal

Le professeur principal est en charge de la coordination de l’équipe pédagogique. Cette mission est identique dans la situation d’une hybridation des enseignements. Certains aspects deviennent néanmoins plus prégnants : la communication entre les acteurs de l’école, le maintien de la cohésion des équipes et du groupe classe, les bilans de synthèse étape par étape à destination des professeurs, des élèves et des familles.


Citation ou référence :

Le rôle des professeurs principaux « est essentiel à la réussite des élèves et à leur orientation. Sous la responsabilité du chef d'établissement, ils favorisent, pour leur classe, les liens entre les élèves, les représentants légaux, les professeurs, les conseillers principaux d'éducation (CPE), les personnels sociaux et de santé, le psychologue de l'éducation nationale et l'équipe de direction. Le bon déroulement de leurs missions conditionne par conséquent le fonctionnement de l'établissement et participe à la construction du futur adulte responsable et citoyen. »

Circulaire n°2018-108 du 10-10-2018n° 2018-108 du 10-10-2018

Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride :


réunir l’équipe pédagogique pour déterminer en commun

la temporalité adoptée (rotation des groupes, rythme de travail, planification des classes virtuelles et des restitutions devoirs…),

pour identifier les élèves en difficulté et plus particulièrement dans la configuration d’un enseignement hybride,

pour établir un bilan sur la gestion du temps, sur l’engagement et le suivi des élèves,

communiquer avec les parents et la direction de l’établissement pour aider les familles dans le suivi du travail à distance,

communiquer avec les élèves pour s’assurer de leur persévérance, de leurs conditions matérielles propices ou non à l’hybridation,

préparer l’orientation des élèves en respectant le calendrier annuel,

respecter la confidentialité des informations via les canaux institutionnels.


Plus-value :


un contexte d’enseignement

favorable à la collaboration

propice à un renouvellement des pratiques à l’échelle de l’équipe pédagogique

un moyen de réinvestir la mission de professeur principal


Des exemples :


Une meilleure planification des évaluations grâce à la concertation des équipes pédagogiques impulsée par le professeur principal.

  • Le professeur principal alerte la direction de l’établissement sur la nécessité de mettre en place des envois postaux pour une famille en attente du matériel numérique

Pour aller plus loin :

Les missions du professeur principal dans la circulaire n°2018-108 du 10-10-2018n

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : programmes

L’enseignement hybride assure la mise en œuvre des programmes en présence et à distance. Leurs contenus restent inchangés. À la rentrée 2020, certains élèves n’ayant pu bénéficier d’un réel suivi des apprentissages, il a été préconisé de consacrer une première période à la réappropriation du milieu scolaire, au diagnostic et à l’identification des besoins. Une phase de consolidation des acquis s’est avérée nécessaire avant l’avancée dans les programmes.

Dans le cas d’un enseignement hybride, les cours en présence sont maintenus ; les cours à distance sont dévolus à des activités spécifiques. L’articulation des deux modalités doit permettre d’agir en synergie dans le respect des programmes scolaires.

Citation ou référence :

Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride :


  • inscrire les programmes dans une nouvelle temporalité
  • développer un enseignement spiralaire
  • consacrer les séances en présence pour vérifier et consolider les acquis.

Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :


  • favorise l’initiative,
  • permet à la liberté pédagogique de chaque professeur de s’exercer,
  • mobilise les élèves en développant l’autonomie,
  • multiplie la nature des activités à proposer aux élèves.

Des exemples :


  • L’enregistrement d’une classe virtuelle ou de capsules vidéo peut aider à revoir et consolider un aspect du cours.
  • Une pédagogie par projet aide à donner du sens aux apprentissages.

Pour aller plus loin

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Partage

Citation ou référence :

« Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose. Chacun s’enrichit des connaissances des autres. » Claire Héber-Suffrin, co-fondatrice des réseaux d’échanges réciproques des savoirs.

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Identifier un outil numérique de partage (voir fiche « Outils numériques ») : partage d’expériences, de documents, de travaux sur un projet entre élèves, entre professeurs, entre élèves et professeurs.

  • Inciter au tutorat sous diverses formes (voir fiche « Tutorat »).

  • Inciter au débat entre élèves.

  • S’ouvrir sur d’autres disciplines pour préparer des projets motivants, interdisciplinaires, inters catégoriels.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Aide entre pairs en présentiel et en distanciel.

  • Partage renforcé par l’outil numérique.

Exemples :

  • Des outils numériques au service du partage :

Pédago-Makervous permet de créer desfiches pédagogiquespouvant être sauvegardées et/ou partagées. L’idée est que chaque enseignant puisse créer facilement des fiches pédagogiques en vue d’un partage ou d’une mutualisation vers ses collègues. Les fiches sont exportables dans différents formats bureautiques (PDF et Jpeg).

  • Partager les pratiques : CLISE et carte interactive pour découvrir proche de chez soi des pratiques de classe inversée ou pour ouvrir les portes de sa classe (en présentiel ou à distance. (http://www.clise.org)

  • Innovation pédagogique.fr : site participatif sur les échanges de pratiques.

Pour aller plus loin :

  • Ateliers de partage de pratiques pédagogiques innovantes, académie de Besançon.

  • « Travailler en équipe, c’est partager sa part de folie. » Philippe Perrenoud

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride- Progression

Citation ou référence :

« Dans tous les cas, un suivi régulier du travail des élèves permettra à̀ chacun d’eux de construire ses apprentissages en fonction d’attendus clairement explicités et d’être accompagné avec bienveillance en fonction de ses acquis et de son parcours. »

Académie de Versailles, avril 2020

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Lecture attentive des programmes, des attendus.

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Travail d’équipe renforcé en cas de confinement (espace collaboratif : TRIBU)

Exemples :

  • Adaptation en cas de confinement : séquences avec élèves plus courtes en distanciel, évaluations plus courtes.

  • En cas d’enseignement à distance, proposer une vision du travail sur deux semaines aux élèves (thème(s) abordé(s), chapitre(s) abordé(s), travail à faire, évaluation à préparer).

  • En cas d’enseignement à distance, expliquer en quoi les nouvelles activités proposées prennent le relais du travail mené en classe auparavant.

  • En cas de confinement, prévoir de courts bilans de savoirs.

  • Utilisation de logiciels tels que Mindmap, Mindview, Gantt, Excel.

  • Si la période de confinement est amenée à s’étaler sur plusieurs semaines, il s’avèrera nécessaire de penser ce temps long également comme un temps d’apprentissage à part entière pour l’ensemble des élèves. Dans ce cas, prévoir qu’un temps de reprise sera nécessaire lors du retour ordinaire en classe.

Pour aller plus loin :

  • « Des outils pour construire une progression et préparer un cours », académie de Strasbourg

  • Des ressources pour mettre en œuvre sa progression :

BRNE (du CM1 à la 3e en français, mathématiques, Sciences, Histoire-Géographie, Langues vivantes)

ETINCEL (partenariat avec le monde industriel)

Cano Tech (ressources proposées par Canopé)

QIOZ (plate-forme pour les langues utilisant des extraits de films)

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - Projets

Citation ou référence :

« Le projet n’est pas une fin en soi, c’est un détour pour confronter les élèves à des obstacles et provoquer des situations d’apprentissage. »

François Muller, directeur « Education et culture »

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Fixer clairement les objectifs pédagogiques du projet et les moyens dont les élèves disposent en termes d’informations et d’outils (dont numériques). Fixer également les temps en présentiel (quand et que faire) et les temps en distanciel (quand, avec quels outils et que faire).

  • Créer les groupes en fonction par exemple des compétences numériques des élèves.

  • Répartir les différentes tâches dans les groupes.

  • Guider les élèves vers l’autonomie (identification des élèves fragiles pour les aider en classe puis travail en distanciel pour organiser la future présentation au reste de la classe).

  • Travailler en équipe avec plusieurs disciplines impliquées (utilisation d’une plateforme de partage de documents).

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Sujet d’étude motivant pour les élèves avec recherche possible en présentiel ou à distance et exposés en classe entière (en présentiel ou à distance). Le professeur peut décider d’alterner distanciel et présentiel avec des recherches en ligne ou au CDI puis des moments de présentation en classe entière.

  • Valorisation de la production (soit par une représentation sous forme scénique soit par une mise en ligne sur une plateforme numérique).

Exemples :

  • Le projet étant, dans son essence, collaboratif, les outils collaboratifs de création de documents (Google Docs, wiki), de tableurs (Google Sheet), de cartes conceptuelles (Lucid chart) sont particulièrement appropriés : exposé sur un mathématicien, sur une femme scientifique, sur un concept économique, sur un écrivain…

  • Saynète jouée en présentiel devant parents ou autres classes ou bien vidéo de cette saynète mise en ligne. (Idem pour présentation d’œuvres diverses)

Pour aller plus loin :

  • Perrenoud Philippe : « Apprendre à̀ l’école à travers des projets : pourquoi ? comment ? », université́ de Genève, 2002, en ligne : www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perrenoud/php_main/php_1999/1999_17.htm

Abécédaire
de l'hybridation

Q. Lorem ipsum dolor

sit amet

Q

QCM

Question choix multiple et

« Une question à laquelle l’étudiant répond en opérant une sélection (au moins) parmi plusieurs solutions proposées, chacune étant jugée (par le constructeur de l’épreuve ou par un consensus de spécialistes) correcte ou incorrecte indépendamment de l’étudiant qui doit y répondre. »

Leclercq (1986)

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride - QCM

Citation ou référence :

Des recherches récentes ([Roediger & Butler, 2011]) montrent que l’apprentissage de notions est d’autant meilleur qu’il est suivi de feedback, non pas immédiats à la question, mais reportés quelques minutes après (feedback différé). Mayer et Colvin Clark[Mayer & ColvinClark, 2010]les nomment des « environnements d’apprentissage passifs », c’est-à-dire des dispositifs qui n’acceptent pas d’interactions ouvertes de la part de leurs utilisateurs.

INSPÉ Grenoble Alpes

Climat favorisation la mise en œuvre d’un enseignement hybride :

  • Rituel instauré avec la classe pour une plus grande efficacité de temps.

  • Identification d’un outil numérique (en présentiel ou en distanciel) :

-La plateforme en ligneSocrativepermet de créer dessondages, quizz et QCMet d’obtenir des réponses en temps réel. Elle permet aux enseignants de faire participer leurs classes à une série d'exercices et jeux éducatifs via des smartphones, ordinateurs portables et tablettes.

-QCM PRONOTE est intégré́ à l’ENT de l’établissement et fonctionne depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette.
Utile pour des évaluations ou des questionnaires asynchrones que le professeur peut intégrer directement dans le cahier de texte de ses élèves. Les avantages de cette application sont la simplicité́ d’usage et le fait que l’enseignant reçoit les résultats qu’il peut paramétrer soit comme une note soit comme une simple évaluation.

-LearningApps est une application Web 2.0 visant à soutenir les processus d’enseignement et d’apprentissage au moyen de petits modules interactifs. Les modules existants peuvent être directement reliés au contenu des leçons, mais les utilisateurs peuvent également les modifier ou en créer de nouveaux

Plus-value quelles que soient les modalités :

  • Peut servir d’évaluation diagnostique.

  • Aide à la mémorisation, à l’ancrage des apprentissages.

  • À l’aide des différentes plateformes, il s’utilise aussi bien en présentiel qu’en distanciel.

Exemples :

  • Création de quiz ou QCM pour des réactions chimiques grâce à Quizinière .

  • Le QCM permet aussi d’évaluer soit en devoir noté soit en évaluation de compétences.

Pour aller plus loin :

  • Quelques usages pédagogiques des QCM, INSPÉ Grenoble Alpes

R. Lorem ipsum dolor

sit amet

R

Relation pédagogique

La relation pédagogique est une composante essentielle de la transmission des connaissances ; elle se situe au centre du travail du professeur. Dans un climat de confiance, propice aux apprentissages, le professeur s’appuie sur la connaissance fine qu’il a de ses élèves pour mieux communiquer et enseigner. La qualité de la relation favorise la réception du cours, la motivation et l’implication de l’élève. Un enseignement exclusivement à distance nécessite de maintenir cette relation dont dépend la continuité des apprentissages. Une modalité hybride permet de construire et d’entretenir la relation même si elle passe par des canaux différents en présence et à distance.

Remédiation

Définition

Remédiation : « mot qui a la même racine que remède, et qui, dans le domaine des sciences de l’action est synonyme d’action corrective ou mieux de régulation. En pédagogie, la remédiation est un dispositif plu sou moins formel qui consiste à fournir à l’apprenant de nouvelles activités d’apprentissages pour lui permettre de combler les lacunes diagnostiquées lors d’une évaluation formative. On a recours pour cela à différentes propositions pédagogiques, qui pour être efficaces, doivent être sensiblement des méthodes utilisées lors de la phase d’enseignement : aides audiovisuelles, informatiques, petits groupes de travail, nouveaux documents à étudier, situations différenciées… ».

Définition extraite de « Pédagogie : dictionnaire des concepts clés / Raynal, Françoise ; Rieunier, Alain. ESF 1988

Dans le cadre de la mise en œuvre d’un enseignement hybride, la remédiation peut se concevoir lors de la phase présentielle mais elle peut tout aussi bien être facilitée par le recours aux outils numériques dans une modalité distancielle qui permettra peut-être plus aisément de varier les approches de travail et le supports, comme préconisé dans la définition ci-dessus.

Rétroaction

Définition de rétroaction :

De façon générale, la rétroaction se définit comme une information que l’enseignant fournit à l’étudiant à propos de la réalisation des tâches d’apprentissage. Cette rétroaction peut être réalisée dans un contexte formel ou informel ainsi qu’à différents moments du processus d’apprentissage. La rétroaction devient un soutien à l’apprentissage et permet à l’étudiant de progresser ou d’aller de l’avant, lorsqu’elle :

  • Donne l’occasion à l’étudiant de prendre du recul par rapport à un travail et qu’elle vise à l’améliorer.
  • Aide à préparer une évaluation finale ou sommative.
  • Fournit des clés à l’étudiant pour progresser par la suite de façon plus autonome

La rétroaction : élément phare pour l'apprentissage de nos étudiants | Pédagogie (uquebec.ca)

Référent numérique

Mission particulière d’un enseignant qui conseille le chef d’établissement dans la mise en place d’une culture numérique partagé et est Interlocuteur privilège en établissement des enseignants pour conseiller et aider ses collègues

RGPD

RGPD : le Règlement Général sur la Protection des Données

Le règlement nᵒ 2016/679, dit règlement général sur la protection des données, est un règlement de l'Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel. Il renforce et unifie la protection des données pour les individus au sein de l'Union européenne. (Wikipédia)

Comme nul n’est censé ignorer la loi, il est conseillé de prendre le temps de comprendre de quoi il s’agit. Ce cadre juridique permettra de privilégier un outil numérique plutôt qu’un autre au regard du type d’informations requises pour l’utiliser et du traitement qu’il fait des données personnelles des usagers.

Comprendre le RGPD | CNIL

Le choix des services en ligne dans le respect des données à caractère personnel des usagers - Délégation académique au numérique éducatif (ac-versailles.fr)

Abécédaire
de l'hybridation

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : la relation pédagogique

La relation pédagogique est une composante essentielle de la transmission des connaissances ; elle se situe au centre du travail du professeur. Dans un climat de confiance, propice aux apprentissages, le professeur s’appuie sur la connaissance fine qu’il a de ses élèves pour mieux communiquer et enseigner. La qualité de la relation favorise la réception du cours, la motivation et l’implication de l’élève. Un enseignement exclusivement à distance nécessite de maintenir cette relation dont dépend la continuité des apprentissages. Une modalité hybride permet de construire et d’entretenir la relation même si elle passe par des canaux différents en présence et à distance.

Citation ou référence :

« La relation à celui qui apprend est une aventure humaine quotidienne, une pratique particulièrement exigeante qui engage l’adulte tout entier... »

Christophe Marsollier

Créer les conditions d’une bonne relation pédagogique dans le cadre d’un enseignement hybride.

La relation pédagogique entretenue à distance s’exerce différemment selon qu’elle s’est construite en présence ou pas.

Elle se poursuit à distance par la posture d’accompagnateur et de tuteur qu’épouse le professeur dans la scénarisation d’un cours hybride.

Elle est assurée à distance dans les contacts maintenus par l’ENT, les classes virtuelles voire les échanges téléphoniques.

Elle inclut la relation avec les familles.

Plus-value de l’hybridation dans la relation pédagogique :

Les cours à distance peuvent modifier la relation entre le professeur et l’élève et conduire vers une plus grande confiance en raison du changement de format du cours et d’une temporalité autre.

La relation pédagogique est pour certains élèves le vecteur premier de son contact avec l’école.

Des exemples :

Le chat d’une classe virtuelle est le lieu où peut se développer à distance une forme de relation pédagogique avec la classe.

L’évaluation est aussi le moment où se noue une relation pédagogique de confiance dans le statut attribué par le professeur à l’erreur. À distance, l’évaluation peut prendre la forme d’un enregistrement.

Pour aller plus loin :

Créer une véritable relation pédagogique, C. Marsollier, éd. Hachette, 2004

S. Lorem ipsum dolor

sit amet

S

Suivi des apprentissages

Synchrone

Dans un cours synchrone, l'échange avec le professeur et le groupe classe s'effectue en temps réel, en classe virtuelle ou visioconférence. Il permet aux élèves d’interagir, de poser des questions en direct. Il permet au professeur de suivre le déroulement de son scénario pédagogique et de le modifier en restant à l’écoute de la classe.

Synthèse de cours

Scénario / Scénarisation

Scénarisation :

« La scénarisation vise à construire un déroulement pédagogique exhaustif, assorti des modes de médiatisation retenus. Elle prévoit donc les thèmes qui seront traités en formation, ainsi que les formes sous lesquelles ils seront abordés : texte, son, illustration, vidéo, animation… En résumé, la scénarisation formalise par écrit l’agencement de contenus de formation, les choix d’animation et les modes de navigation dans un parcours d’apprentissage ».

Scénarisation pédagogique — EduTech Wiki (unige.ch)

T. Lorem ipsum dolor

sit amet

T

Temporalité

Dans une configuration ordinaire où les cours sont dispensés uniquement en présence, la temporalité est dictée par l’emploi du temps de la semaine de chaque classe. La révision des leçons et les exercices peuvent se donner du jour pour le lendemain. Les devoirs sont planifiés par l’équipe pédagogique.

L’enseignement hybride, quant à lui, s’inscrit dans des temporalités variées, dictées par les configurations matérielles : cours dans la classe / cours hors la classe ; nombre d’élèves présents / nombre d’élèves à distance ; alternance des groupes présents et des groupes à distance.

À cela s’ajoute la double nature de l’enseignement à distance : synchrone et asynchrone. Dans l’enseignement à distance synchrone tous les élèves inscrits suivent le cours simultanément. Dans l’enseignement à distance asynchrone, l’élève programme lui-même le moment où il prend connaissance du cours pour le suivre. Ce temps peut aussi être fragmenté.

Test

Test :

· Test (évaluation) pour l'évaluation formelle de compétences.

·

Une évaluation ou test (anglicisme) ou examen (informellement examination ou exam.) est une évaluation dans le but de mesurer les connaissances, compétences, aptitudes, d'un candidat évalué, ou dans le but de le classer dans différentes catégories (p.ex. en fonction de leurs croyances). Une évaluation peut être administré verbalement, sur le papier, sur un ordinateur, ou dans une zone (un domaine) prédéterminée qui exige qu'un candidat à l'évaluation démontre ou exécute un ensemble de compétences. Les évaluations varient dans le style, la rigueur et les exigences.

Wikipédia

Travail personnel de l’élève

Le travail personnel de l’élève s’exerce dans et hors la classe. Il est indispensable aux apprentissages et repose sur la mise en activité de l’élève. L’hybridation de l’enseignement implique que la modalité « en présence » et la modalité « à distance » prennent l’une et l’autre en compte les invariants de l’apprentissage : maintien de l’attention, engagement et motivation, pratiques et exercices assortis d’une remédiation rapide, consolidation par des tests, par la mémorisation et la répétition, enfin, le réinvestissement dans un contexte différent.

Tutorat

« Forme d'aide en enseignement individualisée, qui est offerte soit pour accompagner un apprenant qui éprouve des difficultés, soit pour donner une formation particulière, complémentaire ou à distance. Le tutorat peut également être offert à des petits groupes d'individus.
Le tutorat oblige à certaines responsabilités comme l'application de la stratégie développée par le formateur, l'entretien d'un climat d'apprentissage détendu et amical, l'utilisation des techniques d'intervention appropriées, la rédaction d'un rapport. Les connaissances et les compétences requises pour la pratique du tutorat sont prédéterminées par le contenu de l'apprentissage. »

Eduscol-education

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : le travail personnel de l’élève

Le travail personnel de l’élève s’exerce dans et hors la classe. Il est indispensable aux apprentissages et repose sur la mise en activité de l’élève. L’hybridation de l’enseignement implique donc que la modalité « en présence » et la modalité « à distance » prennent l’une et l’autre en compte les invariants de l’apprentissage : maintien de l’attention, engagement et motivation, pratiques et exercices assortis d’une remédiation rapide, consolidation par des tests, par la mémorisation et la répétition, enfin, le réinvestissement dans un contexte différent.

Citation ou référence :

Le travail personnel de l’élève « n’est ni limité à une charge imposée (devoirs à la maison), ni à une production (produire un devoir, un résumé, une récitation, etc.). Il doit être compris comme relevant de l’activité requise chez l’élève pour mémoriser, calculer, mettre en relation, planifier, résoudre, rédiger, dessiner, etc., et en rendre compte par un récit oral, une trace écrite, une expression corporelle, quel que soit le lieu de cette activité, dans l’école ou hors l’école ». (Le travail personnel de l’élève, ouvrage coordonné par Claude Bisson-Vaivre.)

Créer les conditions de développement du travail personnel de l’élève dans le cadre d’un enseignement hybride

se défaire du mythe des digitals natives : les élèves doivent acquérir des connaissances et des compétences préalables pour utiliser à bon escient les outils numériques et travailler dans un environnement numérique. Une mise en activité efficace en dépend,

en présence et à distance, garder les deux phases nécessaires aux apprentissages : acquisition de savoirs et de savoir-faire avec l’aide du professeur puis révision, consolidation, automatisation voire remédiation dans une situation d’autonomie croissante,

adosser le cours aux plateformes dédiées : BRNE, ELEA, D’col…,

limiter le visionnage de trop longues vidéos qui peut donner l’illusion d’une mise au travail de l’élève au demeurant passif,

engager l’élève dans une tâche qui fasse sens pour lui, avec des objectifs clairs,

si le travail personnel de l’élève est réalisé majoritairement à distance, il doit pouvoir déposer ses questions sur un forum par exemple.

Plus-value de l’hybridation dans le travail personnel de l’élève :

acquisition des compétences du domaine 2 du socle : les méthodes et les outils pour apprendre (travail en groupe, travail collaboratif, réaliser des projets, collecter, consulter, comprendre et utiliser des ressources numériques, maîtriser les outils numériques…),

possibilité de recourir à des tests et des quiz avec correction immédiate et sans jugement de l’adulte,

individualisation des parcours,

communication avec la famille via l’ENT.


Des exemples :

- tout test avec autocorrection

- la rédaction collaborative d’un écrit de travail telle qu’une synthèse.


Pour aller plus loin : Le travail personnel de l’élève, ouvrage coordonné par Claude Bisson-Vaivre.

Fiche d’accompagnement

Enseignement hybride : temporalité

Dans une configuration ordinaire où les cours sont dispensés uniquement en présence, la temporalité est dictée par l’emploi du temps de la semaine de chaque classe. La révision des leçons et les exercices peuvent se donner du jour pour le lendemain. Les devoirs sont planifiés par l’équipe pédagogique.

L’enseignement hybride, quant à lui, s’inscrit dans des temporalités variées, dictées par les configurations matérielles : cours dans la classe / cours hors la classe ; nombre d’élèves présents / nombre d’élèves à distance ; alternance des groupes présents et des groupes à distance.

À cela s’ajoute la double nature de l’enseignement à distance : synchrone et asynchrone. Dans l’enseignement à distance synchrone tous les élèves inscrits suivent le cours simultanément. Dans l’enseignement à distance asynchrone, l’élève programme lui-même le moment où il prend connaissance du cours pour le suivre. Ce temps peut aussi être fragmenté.


« L’hybridation modifie notre rapport à l’espace et au temps ».


Créer les conditions de mise en œuvre d’un enseignement hybride


  • L’emploi du temps ne peut être reproduit à l’identique : une heure de cours en présence n’équivaut pas à une heure de cours à distance. Il convient donc à chaque professeur de définir ses objectifs pédagogiques, de construire sa progression selon les deux modalités, en présence / à distance, de programmer exercices et rendus en fonction d’un rythme qui puisse permettre aux élèves de comprendre, d’assimiler, de réemployer et de réinvestir mais aussi de récupérer les supports, de se les approprier, de poser des questions, de recevoir des réponses et de produire un rendu.
  • Il peut s’avérer nécessaire de fournir aux élèves un plan de travail sur la semaine, une programmation à court ou moyen terme.
  • Il est indispensable de lier les temps de présence et les temps à distance par un retour et une synthèse sur ce qui a été fait et acquis dans chacune des deux modalités imbriquées l’une dans l’autre et tournées vers une même fin.


Plus-value de l’hybridation dans les apprentissages :

La programmation par semaine permet aux élèves de se projeter et de donner du sens aux apprentissages.

L’alternance des groupes en présence et des groupes à distance permet de composer des groupes de besoins


Dans l’exemple d’une bi-partition de la classe en deux groupes (Ga et Gb)


Semaine 1

Des élèves du Ga jouent le rôle de secrétaires de séance et transmettent les éléments du cours aux élèves du Gb.

Le contenu des notes peut être explicité sur le forum de discussion, repris dans le cadre de « Devoirs faits : apprentissage des leçons »

Semaine 2

Le retour en classe du Gb s’ouvre sur une vérification des acquis

Des élèves du Gb jouent le rôle de secrétaires de séance et transmettent les éléments du cours aux élèves du Ga.

Le contenu des notes peut être explicité sur le forum de discussion ...

Pour aller plus loin

voir le protocole à mettre en place dans les établissements sur la Page académique dédiée.

DANE de Versailles : Repenser les temps pédagogiques

U. Lorem ipsum dolor

sit amet

U

Usages

Définition

Usages : la manière dont les outils numériques sont utilisés au service des apprentissages doit être clairement identifiée par l’enseignant lorsqu’il scénarise sa séquence pédagogique. Un même outil peut avoir plusieurs usages et il est donc indispensable de définir l’objectif pédagogique visé et la modalité de travail souhaitée (individuelle ou collaborative par exemple) pour choisir l’outil.

Abécédaire
de l'hybridation

V. Lorem ipsum dolor

sit amet

V

Valorisation

Encourager et valoriser les élèves

Quelques extraits de textes ministériels portant sur les questions de climat scolaire :

Les élèves ont besoin de travailler dans un climat serein pour réussir. (...) Les recherches françaises et internationales ont prouvé́ qu’un climat scolaire serein permettait de faire diminuer les problèmes de violences, l’absentéisme et le décrochage, d’améliorer les résultats, de favoriser le bien- être des élèves et des personnels, de renforcer les liens avec les familles et les partenaires. (...) Travailler sur le climat scolaire, c'est adopter une démarche de réflexion globale autour des questions éducatives.

Vidéos

Abécédaire
de l'hybridation

W. Lorem ipsum dolor

sit amet

W

Abécédaire
de l'hybridation

X. Lorem ipsum dolor

sit amet

X

Y. Lorem ipsum dolor

sit amet

Y

Abécédaire
de l'hybridation

Z. Lorem ipsum dolor

sit amet

Z

Abécédaire
de l'hybridation