Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

A l'occasion du 250ème anniversaire de la naissance du compositeur Ludwig Van Beethoven, laMédiaLune vous propose une sélection de documents disponibles à la médiathèque et de ressources gratuites en ligne...

Pour commencer, nous vous proposons de venir explorer les bacs de la médiathèque et de vous (re)plonger dans la discographie de Beethoven aveccertains des derniers enregistrements éditésou quelques "classiques incontournables".

Au total, près de 110 disques disponibles dans bacs !

... et si vous êtes passionné de musique classique, venez découvrir les quelques 2.200 disques de notre fonds !

consulter lecatalogue

en savoir +

Découvrez la conférence "La Petite histoire : Ludwing Van Beethoven" par Élisabeth Brisson, professeur d'histoire et passionnée de musique classique & auteur d'une thèse publiée aux éditions du CNRS ( 2000), Le sacre du musicien : la référence à l' Antiquité chez Beethoven. Élisabeth Brisson a également publié La musique (Belin, 1993) une biographie de Ludwig van Beethoven (Fayard-Mirare, 2004), et un Guide de la musique de Beethoven (Fayard, 2005)Conférence enregistrée à la Philharmonie de Paris le mercredi 26 février 2020

Beethoven au cinéma

Découvrez ce numéro de "Blow up", le web-magazine proposé par Luc Lagier qui pose chaque semaine un regard ludique et décalé sur le cinéma, consacré au compositeur de Bonn.

de Beethoven sur Arte !

Beethoven : barockstar !

Ludwig van Beethoven et "La Fièvre du samedi soir", Beethoven et Johnny Hallyday ou encore Beethoven et Kubrick... Bref, Beethoven, icône pop, c’est "Pop & Co" !En 2016, à l'occasion d'une exposition à la Philharmonie de Paris, Rebecca Manzoni revenait sur l'empreinte du compositeur dans la culture pop !

25 reprises, samples et citationsdes œuvresde Beethoven dans les musiques populaires

goesto Pop Music

beethoven

Les vagues successives des musiques populaires urbaines - du rock'n roll des années 50, au rap en passant par la pop, le rock progressif, le hard rock et le metal, la soul music, le disco, et l'electro et le R&B - n'ont pas balayé la mémoire du compositeur romantique, bien au contraire, elles lui ont rendu régulièrement hommage... Le site Whosampled le confirme : Beethoven est le compositeur de musique classique le plus samplé, loin devant Bach, Mozart, Tchaïkovski et Chopin. Parmi ses œuvres les plus empruntées : la Lettre à Elise, la sonate pour piano n°14 "au clair de lune", la 5e symphonie, la sonate pour piano n°8 "Pathétique", l'hymne à la joie (9ème symphonie)

la playlist

découvrezla liste destitres de laplaylist

Walter/Wendy Carlos- March From A Clockwork Orange (Ninth Symphony, Fourth Movement - Abridged - Bande originale d'Orange Mécanique)Electric Light Orchestra - Roll over Beethoven (composé par Chuck Berry, citations de la Symphonie n° 5)Walter Murphy - A Fifth Of Beethoven (Symphonie n° 5,Bande originale de La fièvre du samedi soir)Deep Purple - Beethoven (9e symphonie - Hymne à la joie)Kristina Schiano (batterie), Cole Rolland (guitare) - Moonlight Sonata (3rd Movement)Wolf Hoffmann (guitariste d'Accept) - Blues For Elise (Lettre à Elise) A+ - Enjoy yourself (5ème symphonie)Johnny Hallyday - Poème sur la 7èmeEkseption - Beethoven Symphony No.5Billy Joel - This Night (refrain inspiré de la Sonate pour piano n°8 "Pathétique")Bright eyes- Road to joy (d'après l'Hymne à la joie)Nas - I Can (d'après Lettre à Elise)The Beatles- Because (Because n'est pas, comme le dit une légende, la Sonate au clair de lune jouée à l’envers, mais cette sonate a bien inspiré John Lennon).Deep Purple - Exposition / We Can Work(introduction d'après l'Allegretto de la 7ème symphonie)The Supremes - Somewhere (chanson composée par Leonard Bernstein pour l'opéra West Side Story, d'après le2ème mouvement du concerto pour piano n°5 "Empereur", interprétée également par Pet Shop Boys)Wu-Tang Clan - Impossible (citation de la Sonate pour piano n° 8 « Pathétique »)Saïan Supa Crew - Dernière Séance (citation de la Sonate pour piano n° 21) Robin Thicke - When I Get You Alone (sample de A Fifth Of Beethoven de Walter Murphy)Jean-Jacques Perrey - The Elephant Never Forgets (La marche turque à ne pas confondre avec celle de Mozart)Gershon Kingsley - For Alisse Beethoven (Lettre à Elise)New Order - Ode To JoyThe Chemical Brothers - The Salmon Dance (citation de la Sonate pour piano n°26)Manfred Mann - Questions (Sonate pour violon n°7 - 2ème mouvement)How To Dress Well - Pour Cyril (Concerto pour piano n°5, 2ème mouvement)Serge Gainsbourg - Ma Lou Marilou (Sonate pour piano n° 14 en do dièse mineur, Op. 27, n° 2 "clair de lune")

DANS LE RAP

Le hip-hop aime jouer avec le répertoire de Beethoven.La preuve en 5 titres, tous estampillés par le génieAllemand.

Certains considèrent que le hip-hop et Beethoven n’ont rien à voir l’un avec l’autre. À l’instar de ce juge américain, qui a infligé comme peine à un passionné de hip-hop 20 heures d’écoute de Beethoven. Le condamné n’a tenu que 15 minutes, préférant payer l’amende plutôt que de s’immerger dans le monde magique de la musique classique. D’autres pourtant s’amusent à confronter les deux, comme cet orchestre qui a mélangé des morceaux de Beethoven avec ceux du dernier album de Kanye West.Le résultat, détonnant, s’appelle Yeethoven

De nombreux rappeurs se sont amusés à sampler l’auteur de L’hymne à la joie, pour donner naissance à des morceaux aussi éclectiques que séduisants.Preuve en est en cinq titres, tous portant la signature plus ou moins cachée de Ludwig van Beethoven.

Gros tube de l’année 1998, « Enjoy Yourself » n’est pas vraiment tiré de la Cinquième Symphonie de Beethoven, mais du titre « A Fifth of Beethoven » de Walter Murphy, sorti en 1976. Il n’empêche que les premières notes en introduction font leur effet. Elles donnent à cet unique tube d’A+ une grandiloquence bien méritée.

«Enjoy yourself» et la Symphonie n° 5.

Deuxième single de l’album God’s Son datant de 2002, «I Can» célèbre le « quand on veut, on peut » et envisage de déplacer les montagnes. Pour cela, le rappeur Nas sample les premières notes de La Lettre à Élise, qui tournent en boucle pendant la quasi-totalité du morceau. Un peu à la manière d’un jeune étudiant en piano, qui tente en vain de maîtriser ce classique de Beethoven.

« I Can » de Nas et La Lettre à Élise

« Impossible » du Wu-Tang Clan & la Sonate n° 8 « Pathétique »

Dans ce morceau sorti en 1997, le Wu-Tang Clan condamne l’augmentation des crimes avec des punchlines tellement travaillées que l’une d’elles a été élue « parole de l’année » par le magazine Source.Le sample utilisé y distille une vraie mélancolie.

« If These Walls Could Talk » de Mobb Deep & et La Lettre à Élise

À croire que tous les rappeurs ont pris des leçons de piano. En 2001, Mobb Deep utilise les premières notes de La Lettre à Élise de manière plus lente que Nas, mais en fait comme l’auteur d’Illmatic la matière première de ce titre mélancolique et lancinant.

« La Dernière Séance » de Saïan Supa Crew et la Sonate n° 21

Dernier de la liste à jouer avec le répertoire de Beethoven, le Saïan Supa Crew s’appuie sur le début de la Sonate n° 21 pour ce titre tiré de l’album X Raisons, sorti en 2001. L’utilisation de ces quelques notes apporte un peu de légèreté et une certaine profondeur à «La Dernière Séance».

Les plus improbables reprises de la musique de Beethoven

Si Beethoven est un mythe, les reprises de sa musique sont mythiques. Dans les tréfonds du web se cachent de petites pépites… Beethoven en mode reggae ? Même pas peur. La sonate au clair de lune à la guitare électrique ? On en redemande. Par contre quand une dame décide de remuer son derrière au rythme de la 5e symphonie, là on est un peu perdu… Bienvenue dans le monde merveilleux des reprises de la musique de Beethoven, en long, en large mais surtout en travers.

Découvrez ce florilège décapant sélectionné par France Musique

écoutez la playlist réaliséepar