Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

François Gemenne

Chercheur du FNRS à l'université de Liège.Membre du GIECSpécialiste des questions de géopolitique de l'environnement (Sciences Po et Université Libre de Bruxelles)Co-directeur de l'observatoire sur le climat et la défense (Ministère des armées)

Définir la notion d'anthropocène?

Transposer le concept en classe

Quels sont les enjeux?

Quelles perspectives?

Une définition qui fait débat.

Définition géologique : idée qu’on est sorti de l’Holocène et qu’on est entré dans l’âge des humains, parce que nous serions devenus les principales forces de transformation de la planète.définition politique : Remise en cause profonde de la séparation de la terre et du monde, mais aussi changement d’échelle historique dans la manière dont nous concevons notre trajectoire en tant qu’espèce humaine. Il y a risque de disparition de notre propre espèce ce qui pose la question de la durabilité à très long terme.Quelques éléments de controverse :les transformations sont causées par une petite minorité de personnes qui infligent des transformations pour tous, il est complexe de faire porter la faute à tous les Humains. => Idée que le concept est injuste : autres descripteurs pour désigner la période, par exemple : l'oligoanthropocène.

Faire ensemble

Rendre le système de décision politique proactif et anticiper les questions autour de la notion d’habitabilitéNécessité de la démocratie représentative revue/corrigée.Prendre conscience de l’appartenance à un groupe. L’action doit être individuelle mais aussi collective.

habiter

Ces enjeux remettent au coeur des programmes la question de l'habitabilité.Où et comment est-il envisageable d'habiter la terre?Pourra-t-on continuer à habiter partout sur la terre?Comment pourra-t- on penser et organiser la redistribution de la population?...

Nécéssité d'une approche systémique et globale.

Nécessité de montrer le coté systémique des enjeux.Tous les grands enjeux actuels sont profondément traversés par la question environnementale.Et si les questions environnementales sont très présentes dans les médias, elles restent cependant fragmentées : (incendies aux Etats-Unis, Fonte des glaces...) Or ces évènements sont interdépendants, d'où la nécessité de les traiter de façon systémique et globale.

L’épidémie de coronavirus a confronté les sociétés à des questions géographiques :la propagation du virus varie-t-elle en fonction des territoires ? L’organisation des servicesde santé est-elle un facteur déterminant de la lutte ? Etait-il efficace partout de fermer les frontières ou de se confiner ? Les géographes, qui étudient les questions de santé depuis longtemps, livrent leurs premières observations.

Michel Foucher

Emmanuel Vigneron

Hervé Théry

Michel Lussault

COVID 19 :

une pandémie sous l'oeil des géographes.

Table ronde animée par François Taglioni, professeur des Univsersités, Université de la Réunion, spécialiste du risque sanitaire.

Emmanuel Vigneron.épidémie rappelle le lien de complémentarité entre géographie et histoire. : parce qu’on ne connait pas l’histoire on ne comprend pas l’épidémie actuelle. Hervé ThéryPrésentation de ses travaux cartograhpiques sur la diffusion de l'épidémie au Brésil. Le virus est un révélateur des inégalités sociales et spatiales. Michel Lussault :« le virus s’est développé par l’hyperspatialité. »Les sociétés humaines sont confrontées aux pathogènes depuis le début de l'humanité mais ce moment pandémique est spécifique, incomparable car il se déploie dans un système monde marqué par les interconnexions multiples et l'hyperspatialité. Michel Foucher :« la diffusion très rapide du virus vient nous rappeler la fonction prophylactique des frontières »Conclusion par François Taglioni qui insiste sur la spécificité des Outre Mers sur la question.

Présentation par Laurent Carroué IG éducation sport et recherche Fabien Vergez IA-IPR académie de Toulouse

GEOIMAGE

Images satellites de haute définition (5 à 10 m)Des auteurs bénévoles, professeurs, universitaires, étudiants.Site ouvert et gratuit.Des propositions pédagogiquesEvolution permanenteDeux présentations pédagogiques ont été proposées sur le recul des glaciers en 6eme et sur l'Arctique en seconde. (Alaska et Groenland)

Des interventions riches et variées

Après la crise, retour au local?

Comportement du littoral

la sécurité environnementale.

Climat/climats

Michel Lussault et Jean Lebrun.

Entretien sur les questions d'hyperlieux et d'hyperscalarité.

Martine Tabeaud, Alexis Metzger Climatologues

Mise en avant des problématiques liées à la perception du climat et insistance sur la nécessité d'appréhender les climats dans leur pluralité.

Hervé ReygnaudUniversité Rennes 2

Comment le littoral peut-il évoluer à une vitesse compatible avec l'actuel changement des forçages anthropiques qui le frappent?

Vision marine des enjeux. Capitaine de vaisseau Jérome Chardon (Marine Nationale)

Présentation des différentes missions de la Marine nationale face aux défis liés au dérèglement climatique de la dégradation des écosystèmes et du recul du multilatéralisme.