Want to make creations as awesome as this one?

Séquence présentant le référentiel en 5 critères AEQES

Transcript

Guide du référentiel complet AEQES

Introduction au référentiel d'évaluation programmatique complète

START

Index

Cliquez sur l'une des options suivantes

Découvrez le référentiel AEQES

Testez vos compétences

Introduction

Introduction

Bienvenue dans ce guide qui vous permettra de découvrir de manière interactive le référentiel en 5 critères de l'AEQES pour une évaluation programmatique complète. Le référentiel pour les évaluations complètes constitue l'élément central de votre mission d'évaluation. Il est le prisme par lequel tant les établissements que les comités appréhendent l'exercice d'évaluation. Il constitue la structure des dossiers d'autoévaluation rédigés par les établissements lors des évaluations AEQES et la structure des rapports d'évaluation que vous rédigerez. Naviguez dans les 5 critères en cliquant sur les différents éléments pour découvrir les différentes dimensions. Des textes et des vidéos vous introduiront aux différentes notions du référentiel. Des liens externes vous permettront également d'approfondir votre compréhension de certains éléments.Le quizz vous permettra d'évaluer votre compréhension des critères et de leurs dimensions.Le guide d'accompagnement du référentiel AEQES - Evaluation programmatique COMPLETE vous fournira de plus amples informations sur les sous-dimensions des critères du référentiel

Link

Cliquez sur les éléments pour explorer les 5 critères du réfrentiel

Pour aller plus loin, découvrez le guide d'accompagnement du référentiel AEQES

Quiz

Introduction

Ce quiz vous permettra de tester votre bonne compréhension du référentiel pour les évaluations complètes.Pour répondre aux questions, choisissez le ou les critères qui correspondent le mieux aux affirmations qui apparaitront à l'écran. N'hésitez pas à cliquer sur tous les critères pour découvrir si d'autres réponses étaient possibles.Bonne découverte!

Start

Question 1:

"Un établissement organise chaque année un grand barbecue. Celui-ci est l'occasion de rencontrer des diplômés et des employeurs"

Replacez la déclaration suivante dans le bon critère :

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Le critère 2 traite effectivement des mécanismes qui permettent à l'institution de s'assurer que son programme est pertinent. Le contact régulier avec des diplômés du programme ou des représentants du monde socio-professionnel permet, en effet, de recueillir des informations pertinentes sur les évolutions des pratiques professionnelles par exemple. Toutefois, il est important de pouvoir garder une trace de ces échanges, à travers une certaine forme de formalisation.

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Question 2:

Choisissez le critère correspondant à cette affirmation :

"Le professeur de mathématiques et le professeur de physique traitent des mêmes sujets en Bloc 2 mais de façon différente. Nous ne savons pas vers qui nous tourner pour faire part de notre désarroi".(Une étudiante d'un établissement visité)

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Cette déclaration peut correspondre au critère 1.4, car l'étudiante ne sait pas vers qui se tourner pour faire part de son problème, ce qui peut indiquer un souci de communication interne. Comme dans beaucoup de situations vécues lors des visites, un même témoignage peut alimenter différents critères dans le rapport d’évaluation.

L'incohérence entre les deux enseignants peut indiquer un souci avec la pertinence du programme (l'un des deux enseignants enseigne peut-être une approche obsolète).

Des enseignements contradictoires indiquent un souci de cohérence dans la construction du programme ou un problème de communication entre les membres du corps enseignants qui affecte la cohérence interne du programme.

Ce n'est pas le bon critère

La CEI (commission d’évaluation interne) a mené des swot collaboratives, des tables rondes et est passée dans les auditoires pour présenter son travail et proposer aux étudiant.e.s volontaire.s de la rejoindre.

Question 3:

1

2

3

4

5

Le critère 5 permet en effet de proposer un retour sur le processus d'autoévaluation lui-même. La collecte d'informations, la production d'une SWOT, dans le cadre de l'autoévaluation du programme se retrouvent dans le critère 5.

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Question 4:

Le SAR (service d’aide à la réussite) et le service social (aide financière, guidance) ainsi que des séminaire d’aide à l’orientation (ou à la réorientation) sont mis en place depuis 2018, ils font l’objet d’une présentation en début d’année.

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Une partie de cette affirmation pourrait trouver sa place dans le critère 1.4 relatif à la communication interne. Comme souvent, certains éléments peuvent être traités via différents critères du référentiel.

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Le critère 4.3 traite, en effet, de l'équité en termes d'accueil, de suivi et de soutien des étudiants. Un service d'aide à la réussite fait partie intégrante de ce critère.

Question 5:

L’établissement mène des évaluations des enseignements par les étudiants (EEE) chaque année. Ces données sont ensuite classées par le responsable de la coordination qualité.

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Le critère 1.3. traite effectivement du pilotage du programme, à l'aide notamment des données collectées. Il implique donc que les données ont non seulement été collectées mais ont été analysées afin de permettre un pilotage adéquat du programme.

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Le critère 4.4 traite effectivement de la question de la collecte, de l'analyse et de l'utilisation des informations nécessaires au pilotage du programme.

Question 6:

La cellule qualité est organisée au niveau institutionnel mais ne dispose pas encore de relais dans les sections.La section a, dans le cadre de l’exercice d’évaluation AEQES, attribué 2/10e à un enseignant pour rédiger le dossier et encadrer le travail de la CEI avec l’aide du coordinateur institutionnel.

1

2

3

4

5

Les éléments relatifs au processus d'autoévaluation sont, en effet, traités dans le critère 5.

La gestion de la qualité au niveau de l'institution dans son ensemble et du programme en particulier sont traitées par le critère 1 du référentiel. Celui-ci permet notamment de souligner les interactions -ou l'absence d'interactions- en matière de gestion de la qualité entre les différents niveaux institutionnels.

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Question 7:

Les responsables du programme évalué participent chaque année au Salon SIEP (Service d'information sur les études et les professions) de Charleroi

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

La participation à des salons étudiants fait, en effet, partie intégrante de la politique de communication externe de l'établissement, du programme (critère 2.2)

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Question 8:

"En tant qu'enseignants, nous pouvons bénéficier du catalogue de formation offert par notre pouvoir organisateur. Ces formations sont gratuites, variées et de qualité"

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Le critère 4.1 traite en effet de la question des ressources humaines impliquées dans le programme évalué. La question de la formation continue des enseignants et du personnel d'encadrement en général est une notion importante.

Question 9:

"Seulement 5% des étudiants suivant le programme ont effectué un échange Erasmus l'an passé".

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

La dimension internationale du programme est effectivement traitée dans le deuxième critère du référentiel.

Ce n'est pas le bon critère

La question de la mobilité internationale des étudiants peut être traitée au sein du critère 4 qui traite de l'équité en termes d'accueil, de suivi et de soutien des étudiants. Le faible taux de mobilité est, en effet, peut être lié à un manque d'accompagnement (logistique, financier...) qui empêche certains étudiantes et étudiants de se lancer dans un échange Erasmus.

Question 10:

Le travail de fin d'études et le stage en entreprise sont combinés en un seul projet. Le maitre de stage en entreprise est consulté et impliqué dans l'identification d'un projet en accord avec les pratiques professionnelles du secteur. L'équipe enseignante organise un séminaire durant lequel les étudiant.es peuvent échanger entre eux et avec des spécialistes du domaine, sur l'avancement de leur projet.

1

2

3

4

5

Ce n'est pas le bon critère

Ce n'est pas le bon critère

Le stage en entreprise et sa bonne articulation avec le reste de la formation constitue une garantie de sa pertinence. Il favorise la bonne insertion socioprofessionnelle des étudiant.es et permet aux responsables du programme de rester en contact avec les pratiques professionnelles actuelles dans leur domaine.

Les stages et les travaux de fin d'étude représentent des dispositifs et activités d'apprentissage au même titre que des cours en présentiel, des recherches individuelles, des travaux de groupes etc.

Ce n'est pas le bon critère

Bravo! Vous avez terminé!

Comme vous l'avez constaté, de nombreux éléments peuvent se retrouver dans différentes parties du référentiel et donc dans différentes parties du rapport d'évaluation que vous rédigerez.Il est donc possible de traiter un même élément sous l'angle de la pertinence ou de la cohérence pédagogique par exemple, ou des deux. Un même élément peut être traité positivement dans un critère (une innovation pédagogique particulière par exemple) et pointé comme une faiblesse dans un autre (une innovation pédagogique qui n'est pas partagée, pas accompagnée par exemple).Le référentiel ne constitue pas une "checklist" systématique mais la porte d'entrée commune par laquelle les comités évaluent chaque année des programmes souvent extrêmement différents les uns des autres.Le ou la responsable de votre cursus de la Celluel exécutive sera toujours présent.e pour vous aiguiller tout au long des visites et lors de la rédaction des rapports d'évaluation.

Critère 1: l'établissement/l'entité a formulé, met en oeuvre et actualise une politique pour soutenir la qualité de ses programmes d'étude

Ce critère est explicitement repris dans le cadre légal de la Communauté française de Belgique :« Les établissements [d’enseignement supérieur] sont tenus d'assurer le suivi et la gestion de la qualité de toutes leurs activités et de prendre toutes les mesures en vue d'une autoévaluation interne effective et de son suivi » stipule l’article 9 du décret du 7 novembre 2013.Ce critère vise à analyser l’existence et l’efficacité d’une politique et de procédures associées pour la gestion de la qualité. Ces dernières doivent prévoir un rôle actif pour les étudiants et les autres parties prenantes.

Dimension 1.1: politique de gouvernance de l'établissement

L'établissement a défini une politique de gouvernance en lien avec ses missions et ses valeurs. Dans ce cadre, il développe et met en oeuvre une organisation et des procédures pour assurer une gouvernance efficace. La gouvernance facilité l'articulation de la gestion de la qualité entre le niveau institutionnel et le niveau du programme; elle contribue à la qualité du programme évalué.

Dimension 1.2: Gestion de la qualité aux niveaux de l'établissement, de l'entité et du programme

L’établissement/l’entité développe et met en œuvre une politique et des procédures associées pour la gestion de la qualité aux niveaux institutionnel, de l’entité et du programme. Celles-ci prévoient un rôle actif pour les étudiants et les autres parties prenantes. Ainsi, l’établissement s’engage explicitement dans l’instauration d’une culture qui reconnait l’importance de la qualité et de sa gestion par des processus appropriés.

Dimension 1.3: Élaboration, pilotage et révision périodique du programme

L’établissement/l’entité développe et met en œuvre des procédures et mécanismes d’élaboration, de pilotage et de révision périodique de son programme. Ces procédures et mécanismes sont efficaces, participatifs et contribuent à développer la qualité du programme. Le pilotage prend en compte les résultats de toutes les évaluations de la qualité du programme.Dans le cadre d’une codiplomation et/ou d’une coorganisation*, les établissements/les entités développent et mettent en œuvre des procédures et mécanismes d’élaboration, de pilotage et de révision périodique pour le(s) programme(s) conjoint(s) en collaboration avec leurs partenaires.

Dimension 1.4: Information et communication interne

L’établissement/l’entité a défini et met en œuvre une politique de communication et des procédures efficaces de diffusion de l’information relative aux programmes évalués auprès des parties prenantes internes.

David URBAN - Attaché à la Cellule exécutive de l'AEQES

Critère 2 : l’établissement/l’entité a développé et met en œuvre une politique pour assurer la pertinence de son programme d’études

Ce critère vise à permettre d’analyser les liens entre les acquis d’apprentissage* visés par le programme et les besoins sociétaux (actuels ou prévisibles) à satisfaire en matière de formation et d’épanouissement personnel. Il vise également à faire connaitre la manière dont le programme, par ses objectifs et son contenu, favorise l’insertion socioprofessionnelle des diplômés et/ou leur intégration dans un parcours flexible de formation.

Dimension 2.2: information et communication externe

L’établissement/l’entité rend régulièrement publiques des informations actualisées, impartiales et objectives, à la fois quantitatives et qualitatives, au sujet des programmes et diplômes proposés.

Dimension 2.1: appréciation de la pertinence du programme

L’établissement/entité développe et met en œuvre des procédures et des mécanismes qui assurent que le programme s’inscrit dans le respect des dispositions légales et prend en compte les besoins et attentes des parties prenantes. Ainsi, le programme est actualisé régulièrement (pratiques des milieux professionnels, résultats de la recherche, articulation avec la recherche, articulation avec les milieux professionnels, connaissances scientifiques et techniques, etc.) et favorise l’insertion socioprofessionnelle des diplômés et/ou leur intégration dans un parcours flexible de formation.

Maxime Brébant- Attaché à la Cellule exécutive de l'AEQES

Critère 3 : l’établissement/l’entité a développé et met en œuvre une politique pour assurer la cohérence interne de son programme d’études

Ce critère vise à permettre d'évaluer la cohérence indispensable entre les éléments suivants : les acquis d’apprentissage visés par le programme d’études (profil d’enseignement) ; les contenus mis en œuvre ; les dispositifs et activités d’apprentissage ; l’agencement global du programme d’études, le choix et la mise en séquence logique des activités ou dispositifs d’apprentissage, le temps prévu pour l’atteinte des acquis d’apprentissage visés ; les acquis d’apprentissage évalués ; les critères et modalités d’évaluation de ces acquis.

Dimension 3.1 : Les acquis d’apprentissage du programme

L’établissement/l’entité choisit, formule et publie les acquis d’apprentissage du programme d’études (profil d’enseignement). Ceux-ci sont réalistes, adéquats et communiqués de manière appropriée.

Dimension 3.2 : Contenus, dispositifs et activités d’apprentissage

L’établissement/l’entité développe et met en œuvre des dispositifs et activités d’apprentissage permettant d’atteindre les acquis d’apprentissage visés.

Dimension 3.3 : Agencement global du programme et temps prévu pour l’atteinte des acquis d’apprentissage visés

Le programme est agencé et mis en œuvre de manière adéquate afin d’atteindre les acquis d’apprentissage visés. Il permet aux étudiants d’atteindre ces derniers dans des délais raisonnables.

Dimension 3.4 : Évaluation du niveau d’atteinte des acquis d’apprentissage visés

Les critères et modalités d’évaluation sont établis en cohérence avec les acquis d’apprentissage visés et appliqués de manière systématique et constante. En outre, les exigences sont formulées de manière claire et communiquées en temps utile aux étudiants.

Le critère 3 du référentiel AEQES en détails

La cohérence pédagogique

Yoneko NURTANTIO - Attachée à la Cellule exécutive de l'AEQES

Critère 4 : l’établissement/l’entité a développé et met en œuvre une politique pour assurer l’efficacité et l’équité de son programme d’études

Le critère d’efficacité porte sur le degré de réalisation des objectifs du programme compte tenu des ressources mises en œuvre. Il vise à établir si le programme produit les résultats attendus, c’est-à-dire si les étudiants ont effectivement atteint, à l’issue de leurs études, les acquis d’apprentissage visés.Par ce critère, l’établissement/l’entité est invité(e) à considérer l’étudiant au moment de son inscription au programme, à suivre son parcours, à examiner les niveaux d’atteinte des acquis d’apprentissage visés et à considérer les taux de réussite*. L’évaluation de l’efficacité du programme porte ainsi non seulement sur les caractéristiques des diplômés, mais également sur la capacité de l’établissement à favoriser la réussite des étudiants admis au programme. Le critère impliquera aussi l’examen de facteurs d’efficacité tels que l’affectation des ressources, les pratiques pédagogiques et les modalités organisationnelles mises en œuvre pour soutenir la qualité du programme.Le critère d’équité porte sur les dispositifs mis en place au sein du programme afin d’être en mesure d’offrir aux étudiants, quels que soient leur parcours de formation antérieur et leur situation personnelle, sociale ou économique, la possibilité d'acquérir, d'actualiser et de développer tout au long de leur vie à la fois les acquis d’apprentissage visés et des compétences professionnelles nécessaires afin d’assurer leur employabilité et de favoriser leur épanouissement personnel, l'approfondissement de leur formation, la citoyenneté active et le dialogue interculturel.

Dimension 4.1 : Ressources humaines

L’établissement/l’entité s’assure que les ressources humaines sont adéquates et adaptées au programme et au(x) public(s) d’étudiants. L’établissement/l’entité met en œuvre les moyens nécessaires afin de s’assurer de la qualité et de la compétence des personnels, en particulier du corps enseignant.

Dimension 4.2 : Ressources matérielles

L’établissement/l’entité s’assure que les ressources affectées aux infrastructures et outils pédagogiques sont adéquates et adaptées à l’atteinte des acquis d’apprentissage visés par le programme.

Dimension 4.3 : Équité en termes d’accueil, de suivi et de soutien des étudiants

L’établissement/l’entité s’assure que les dispositifs mis en œuvre pour orienter, guider et soutenir les étudiants en fonction de leur parcours sont équitables, adéquats et adaptés aux acquis d’apprentissage visés par le programme.

Dimension 4.4 : Analyse des données nécessaires au pilotage du programme

L’établissement/l’entité garantit qu’il/elle collecte, analyse et utilise de manière appropriée les informations nécessaires au pilotage du programme.

Romain PARMENTIER - Attaché à la Cellule exécutive de l'AEQES

Critère 5 : l’établissement/l’entité a établi l’analyse de son programme d’études et construit un plan d’action visant son amélioration continue

Dimension 5.1 : Méthodologie de l’autoévaluation

L’établissement/l’entité a effectué une autoévaluation du programme de façon participative, approfondie et validée.

Dimension 5.2 : Analyse SWOT

L’autoévaluation menée par l’établissement/l’entité se traduit par une analyse qui identifie à la fois les forces et les faiblesses du programme ainsi que les opportunités et les menaces émanant de son environnement.

Dimension 5.3 : Plan d’action et suivi

Sur la base de l’autoévaluation, l’établissement/l’entité a pris des décisions appropriées et raisonnées. Il/Elle a établi un plan d’action priorisé et défini des indicateurs de suivi dans un but d’amélioration constante de la qualité de son programme. Il/Elle effectue une analyse périodique et systématique de la qualité de son programme.

Yoneko NURTANTIO - Attachée à la Cellule exécutive de l'AEQES