Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Défi Techno. Défi Maths. Jeux MOPI. Projets de la zone Moyen Orientpour l'année 2020/2021. Comparatif compet des rogrammes Eduscol. Comparatif complet des programmes duscol. Résumé des jouts et modifications par les formateurs de la zone. Résumé des modifications pour le cycle 3● Au sein du volet 2 des programmes « contributions essentielles des enseignements au socle commun », plusieurs modifications ont été apportées :- Pour le domaine 1 « Les langages pour penser et communiquer », les programmes précisent que l’enseignement des langues vivantes fait également découvrir à l’élève d’autres cultures, d’autres manières de comprendre le monde et d’en appréhender les problématiques humaines, sociétales, économiques et environnementales.- Pour le même domaine, ils soulignent l’importance de l’argumentationpour distinguer une connaissance scientifique d’une opinion sur des enjeux majeurs, comme ceux liés à l’importance de la biodiversité et au développement durable.- Pour le domaine 3«La formation de la personne et du citoyen », l'éducation au développement durable en constitue un élément important : mener des actions concrètes dans les écoles, en faveur de la protection de l’environnement, offre autant d’occasions pour les élèves de développer leur sens de l’engagement. L’enseignement de sciences et technologie développe progressivement chez les élèves un regard critique sur les objets du quotidien, du point de vue de l’impact engendré par leur création, leur utilisation et leur recyclage sur l’exploitation des ressources de la planète.-Pour le domaine 5 « Les représentations du monde et l’activité humaine », l’élève étudiera des moments historiques qui construisent l’histoire de France, l’inscrivent dans l’histoire de l’humanité et sensibilisent les élèves aux phénomènes de longue durée. L’histoire-géographie, les sciences et la technologie et l’enseignement moral et civique, par leur contribution à l’éducation au développement durable, participent à la compréhension des effets des activités humaines sur l’environnement.● Langues vivantes :Plusieurs points ont été ajoutés au sein de la partie « lexique » :- L'environnement urbain : les espaces verts, l’habitat et l’écohabitat(notamment les maisons passives, les toits végétalisés, etc.).- Le développement durable : la lutte contre la pollution, le tri des déchets et le recyclage, les moyens de transport (vélo, transports en commun, co-voiturage, etc.), les économies d’énergie, les énergies vertes, les effets du changement climatique, la place du numérique dans la communication quotidienne, etc.- Les caractéristiques physiques, notamment les spécificités liées à la biodiversité des pays concernés.- Littérature de jeunesse, notamment les albums ayant trait aux questions de nature, d’environnement et d’usages du numérique.● Enseignement artistique :Les élèves devront maintenant être sensibilisés aux enjeux des matériaux employés, qu’il s’agisse de réemploi, de matériaux transformés par la physique ou la chimie, dégradables ou non et connaître les qualités physiques des matériaux : caractéristiques des matériaux (matériaux de récupération, matériaux non transformés, matériaux issus de transformations physiques ou chimiques, biomatériaux), incidences de leurs caractéristiques (porosité, rugosité, liquidité, malléabilité, etc.) sur la pratique plastique en deux dimensions (transparences, épaisseurs, mélanges homogènes et hétérogènes, collages, etc.) et en volume (stratifications, assemblages, empilements, tressages, emboîtements, adjonctions d’objets ou de fragments d’objets, etc.), sur l’invention de formes ou de techniques, sur la production de sens● Education musicale :Quelques apports pour ce domaine disciplinaire- Décrire et comparer des éléments sonores issus de contextes variés, artistiques ou naturels- Explorer les sons de la voix, de l’environnement immédiat et de la nature, imaginer des utilisations musicales, créer des organisations dans le temps d’un ensemble de sons sélectionnés- Décrire et comparer des éléments sonores issus de la biodiversité, de contextes musicaux, d’aires géographiques ou culturelles différents et dans un temps historique, contemporain, proche ou lointain.● Histoire des arts :Il est précisé l’importance de l’observation pour identifierdes personnages mythologiques ou religieux, des objets, des types d’espaces, des éclairages.● Education Physique et Sportive :Dans la partie « adapter ses déplacements à des environnements variés », dans les exemples de situations d’activités, les programmes proposent les randonnées pédestres en pleine nature.● Education Morale et Civique :-La culture de l’engagement favorise l’action collective, la prise de responsabilités et l’initiative. Elle développe chez l’élève le sens de la responsabilité par rapport à lui-même et par rapport aux autres, à la nation et à l’environnement (climat, biodiversité, etc.). Cette culture civique irrigue l’ensemble des enseignements, elle est au cœur de la vie de l’école et de l’établissement, elle est portée par certaines des actions qui mettent les élèves au contact de la société. En particulier, les actions concernant l’éducation au développement durable, au service de la prise de conscience écologique, ont vocation à contribuer à la culture de l’engagement individuel comme collectif, citoyen avant tout, au service du respect et de la protection de l’environnement à toutes les échelles, et à court et moyen termes. Dans des échanges contradictoires, pouvant prendre appui sur la littérature jeunesse, des écrits documentaires ou journalistiques, les élèves sont initiés à débattre de manière démocratique et à penser de façon critique. Ils acquièrent dans ces débats les capacités à établir des liens entre des choix, des comportements et leurs impacts environnementaux (climat, biodiversité, développement durable) et à comprendre les perspectives des acteurs impliqués dans les problématiques abordées. Celles-ci prennent appui sur les observations du vivant, les expériences vécues dans l'école et son environnement ou l'étude de documents qui procèdent à une progressive « acculturation » écologique.- L’environnement « immédiat » est remplacé dans ces nouveaux programmes par l’environnement des espaces familiers.- La solidarité individuelle et collective nationale ou internationale (face aux défis environnementaux, aux catastrophes naturelles, aux risques sociaux). La responsabilité de l'individu et du citoyen dans le domaine de la santé, du changement climatique, de la biodiversité et du développement durable.● Histoire :- Pour le CM2, il y a un ajout pour le thème 2 « l’âge industriel en France » :Les énergies majeures de l’âge industriel (charbon puis pétrole) et les machines sont désormais à aborder avec les élèves en montrant que l’industrialisation est un processus qui s’inscrit dans la durée, qui touche tous les secteurs de la production et qui entraîne des évolutions des mondes urbain et rural et de profonds changements sociaux et environnementaux.- Pour la 6ème, il y a également un ajout pour le thème 1 «La longue histoire de l’humanité et des migrations » : les débuts de l’humanité (qui s’inscrivent dans une chronologie qui les dépasse considérablement) ont connu de fortes oscillations climatiques, qui ont profondément transformé l’environnement et amené les groupes humains à adapter leurs modes de vie.● Géographie :- Pour le CM2, il y a un ajout pour le thème 1 « Se déplacer » : déplacement et développement durable.On étudie les déplacements dans le cadre du développement durable : la lutte contre la pollution, le recyclage, les moyens de transport.- Pour la 6ème, il y a également un ajout pour le thème 2 « habiter un espace à faible densité » :Certains espaces présentent des contraintes particulières pour l’occupation humaine. Les sociétés, suivant leurs traditions culturelles et les moyens dont elles disposent, s’y adaptent différemment. On mettra en évidence les représentations dont ces espaces sont parfois l’objet ainsi que les dynamiques qui leur sont propres, notamment en matière de biodiversité.● Sciences et Technologies :Les nouveaux programmes ont apporté de nombreuses modifications pour ce domaine disciplinaire. Nous vous invitons donc à consulter attentivement les pages 78 à 89 du document Eduscol afin de bien les prendre en compte.● Mathématiques : Les thèmes du changement climatique, du développement durable et de la biodiversité doivent être retenus pour développer des compétences en mathématiques et favoriser les liens avec les disciplines plus directement concernées. Une entrée par la résolution de problèmes est à privilégier. Les capacités suivantes peuvent être mobilisées dans ce cadre : utiliser et représenter les grands nombres entiers, des fractions simples, les nombres décimaux ; calculer avec des nombres entiers et des nombres décimaux ; résoudre des problèmes en utilisant des fractions simples, les nombres décimaux ; comparer, estimer, mesurer des grandeurs géométriques avec des nombres entiers et des nombres décimaux: longueur (périmètre), aire, volume, angle ; utiliser les unités, les instruments de mesures spécifiques de ces grandeurs ; résoudre des problèmes impliquant des grandeurs (géométriques, physiques, économiques) en utilisant des nombres entiers et des nombres décimaux.