Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Source : Météorage

Comment nos départements sont impactés par la foudre en 2020

Orages : comment ils se forment ?

Photo Le DL/Norbert FALCO

L'orage survient lorsque l'air anormalement chaud et humide du sol, poussé par des courants verticaux, entre en contact avec l'air anormalement froid et plus sec en altitude. Un cumulus va alors se former, gagner en altitude, et se développer pour atteindre le stade de cumulonimbus, dit aussi nuage d'orage.

2 241

Avec 2 241 éclairs répertoriés en un mois, l'Ardèche a été le département le plus foudroyé de France en juillet, selon Météorage. Sur la seule journée du 10 juillet, 684 éclairs ont frappé le département ardéchois.
C'est cependant loin d'être un record. En juillet 2013, l'Ardèche a enregistré 7 411 éclairs, et la Drôme 9 504 en juillet 2006.

Photo Le DL/Jean-Benoît VIGNY

Dans nos autres départements

Il n'y a pas qu'en Ardèche que l'activité électrique a été importante au mois de juillet. Avec 1 419 éclairs enregistrés, le voisin drômois est le 5e département le plus foudroyé de France. Devant lui, à la troisième place, on retrouve les Hautes-Alpes avec 1 298 éclairs*.
L'Isère (1 228 impacts) et la Savoie (1 059) n'ont pas non plus été épargnées.
L'Auvergne-Rhône-Alpes décroche d'ailleurs la palme de la région la plus frappée en juillet.

* Le classement se base sur le rapport du nombre d’impacts à la densité moyenne du département, et non pas uniquement sur le nombre d’éclairs.

Nombre d'éclairs nuage-sol au mois de juillet

Dans vos départements

Source : Météorage

MAPA

Lorem ipsum dolor sit amet consectetuer

DANS VOS DÉPARTEMENTS

La commune la plus foudroyée au mois de juillet 2020

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

De moins en moins d'impacts de foudre

Pourtant, malgré ces chiffres, le premier semestre 2020 (1er janvier - 30 juin) a été l'un des moins foudroyés depuis le début des relevés en 1989 par Météorage.
À titre de comparaison, la Drôme n'a enregistré "que" 986 éclairs lors des six premiers mois de l'année, contre 6 717 sur la même période en 2018. Soit un nombre divisé par presque sept ! L'Ardèche (5 370 en 2018, 1 175 en 2020), le Vaucluse (4 283 en 2018, 829 en 2020), ainsi que tous nos départements connaissent le même phénomène.
Alors que l'année 2019 avait déjà été la moins foudroyée depuis 30 ans, cette tendance pourrait s'expliquer par la sécheresse ambiante.

Nombre d'éclairs enregistrés au 1er semestre (1er janvier - 30 juin)

Dans vos départements

Source : Météorage

Avec plus 1 100 éclairs depuis 1989 (soit 3,51 éclairs au km2), Lanas (Ardèche) est la commune la plus foudroyée de France depuis 1989.*

1ère

* Au 31/07/2020, Météorage

Comment se protéger des orages

■ Rester à distance des clôtures, pylônes ou toutes structures métalliques.


■ Si possible, s’abriter dans une voiture ou une maison, surtout pas sous un arbre, dans une grotte ou une cabine téléphonique.

■ En groupe, il est conseillé de s’écarter d’au moins trois mètres les uns des autres pour se préserver des éclairs dits « latéraux ».

■ Ne pas s’abriter sous un parapluie ouvert et déposer au sol tout objet contenant une partie métallique ou conductrice.


■ Sans abri proche, ni matériau isolant, se coucher au sol, jambes repliées contre soi et retirer ses chaussures si elles contiennent du métal.

■ En montagne, s’éloigner des sommets et redescendre d’au moins 30 mètres sous le point culminant.

Photo Adobe stock