Want to make creations as awesome as this one?

qcm et activités destinées aux SVT niveau seconde

Transcript

Le paludisme, une maladie vectorielle

Un enfant meurt du paludisme en Afrique toutes les minutes.
L’OMS estime que 219 millions de cas de paludisme se sont produits dans le monde en 2017 et que 435 000 personnes environ sont mortes de la maladie, pour la plupart des enfants de moins de 5 ans en Afrique subsaharienne. L’Afrique est le continent le plus touché avec 92% des cas, l’Asie du Sud-Est présente 5 % des cas et la région Méditerranée orientale, 2 %.

commencer

le cycle du plasmodium : QCM et observation microscopique

les anophèles, vecteurs du paludisme

d'après le dossier paludisme

Réalisé par Claire Casnin

http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/immunite-et-vaccination/thematiques/virus-et-immunite/maladies-vectorielles/


LE PALUDISME EST UNE MALADIE VECTORIELLE

A l'aide des documents présentés dans le dossier vous pourrez identifiez le pathogène à l’origine du paludisme et expliquez son mode de transmission.
Vous devrez répondre à des questions (QCM) et réaliser une activité pratique.





informations

L’agent du paludisme le plus grave est Plasmodium falciparum, un eucaryote unicellulaire (son organisme ne comprend qu’une cellule qui assure toutes les fonctions).
Il effectue son cycle de vie à l’intérieur des cellules de deux hôtes : l’Homme, chez lequel il déclenche les symptômes du paludisme, et le moustique du genre Anophèle. Le moustique est appelé vecteur du paludisme puisque c’est par sa piqure que se transmet la maladie à l’homme. Le paludisme est donc une maladie vectorielle. Elle ne peut se transmettre directement d’homme à homme.
Plasmodium vit aux dépens de son hôte, l’homme ou l’anophèle : c’est un parasite. Plasmodium falciparum présente plusieurs formes distinctes au cours de son cycle de vie.

La femelle anophèle en piquant un humain porteur du parasite va aspirer des parasites sous forme de gamétocytes infectant les globules rouges .
Dans le système digestif du moustique, les parasites deviennent des sporozoïtes qui seront injectés lors de la prochaine piqûre faite à un humain.

Le parasite va alors continuer son cycle de vie dans les cellules du foie puis dans les hématies de l’humain contaminé. Le nombre d’hématies diminue fortement dans le sang du porteur qui s’anémie. Cette anémie est grave et peut provoquer la mort chez les enfants et les femmes enceintes.

sporozoites observés au microscope optique

Quel organisme est responsable du paludisme ?

Le cycle de vie chez l’homme :
Les sporozoites présents dans la salive du moustique sont injectés et rejoignent le foie de l'homme où ils se multiplient. Ils sont à l’origine des formes mérozoites qui vont dans le sang et infectent les hématies (= globules rouges). 1
Ils deviennent des trophozoites qui vivent et se nourrissent, par phagocytose : ils consomment l'hémoglobine dans l’hématie et donnent par division des schizontes.
Le schizonte est la forme issue du trophozoite. Il bourgeonne de nombreux mérozoites qui vont dans le sang infecter d’autres hématies. 2
les plasmodiums sont de plus en plus nombreux.
Après plusieurs cycles de multiplication dans les hématies, le trophozoite se transforme en gamétocyte, forme sexuée du parasite. Il existe des gamétocytes mâles et femelles.
dans l'intestin du moustique, les gamétocytes forment les gamètes. L’ookinète est l'œuf mobile qui migre vers les cellules de l’intestin de l’anophèle et s’y transforme en oocyste. Ce dernier forme de nombreux sporozoites qui s’accumulent dans les glandes salivaires du moustique.

QCM

A partir des informations, répondre aux questions des pages suivantes

commencer

Sous quelle forme le paludisme est-il transmis à l’homme ?

Schizonte

Gamétocyte

Question 1/4

Ookinète

sporozoite

Le plasmodium a-t-il une reproduction sexuée ?

Non

oui, dans le sang de l'homme

Question 2/4

oui, dans le foie de l'homme

oui, dans le tube digestif de l'anophèle

Le plasmodium est un ........

Eucaryote pluricellulaire

Question 4/4

Procaryote

Eucaryote unicellulaire

Virus

Claire Casnin

Il existe cinq espèces de Plasmodium qui infectent l’Homme et entrainent des paludismes de gravité différente :
• Plasmodium falciparum et Plasmodium vivax sont les plus dangereux. Ils sont potentiellement mortels.
• Plasmodium ovale, Plasmodium malariae et Plasmodium knowlesi provoquent des formes « bénignes » de paludisme, qui ne sont généralement pas mortelles.



Document 4 : Quatre espèces de Plasmodium observées au microscope optique. http://www.memobio.fr/html/para/pa_fi_pal.html

Plasmodium falciparum peut facilement se distinguer de Plasmodium ovale sur un frottis sanguin car

Son trophozoite a une forme en anneau à l’intérieur du globule rouge

Question 4/4

Son schizonte a une forme en banane qui déforme le globule rouge

Son trophozoite a une forme en banane qui déforme le globule rouge

Son trophozoite a une forme en balle de fusil qui déforme le globule rouge

faux

réessayer

https://blogs.letemps.ch/elise-rapp/wp-content/uploads/sites/51/2017/10/Capture-d%E2%80%99e%CC%81cran-2017-10-22-a%CC%80-22.05.31.png

faux
Regarde bien le cycle, dans quel corps se déroule la fécondation qui forme l'oeuf ?

réessayer

https://blogs.letemps.ch/elise-rapp/wp-content/uploads/sites/51/2017/10/Capture-d%E2%80%99e%CC%81cran-2017-10-22-a%CC%80-22.05.31.png

faux

réessayer

relis le texte

Quel organisme est responsable du paludisme ?

L’agent du paludisme le plus grave est Plasmodium falciparum, un eucaryote unicellulaire (son organisme ne comprend qu’une cellule qui assure toutes les fonctions). Il effectue son cycle de vie à l’intérieur des cellules de deux hôtes : l’Homme, chez lequel il déclenche les symptômes du paludisme, et le moustique du genre Anophèle. Le moustique est appelé vecteur du paludisme puisque c’est par sa piqure que se transmet la maladie à l’homme. Le paludisme est donc une maladie vectorielle. Elle ne peut se transmettre directement d’homme à homme. Plasmodium vit aux dépens de son hôte, l’homme ou l’anophèle : c’est un parasite.

faux
regarde bien sur le document

réessayer

Bravo ! C'est la bonne réponse

En effet, le plasmodium est sous la forme de sporozoites dans le tube digestif du moustique

continuer le QCM

Bravo ! C'est la bonne réponse

La reproduction du plasmodium se déroule dans le tube digestif du moustique, les gamétocytes pompés avec le sang par le moustique forment les gamètes dans le tube digestif de celui-ci

continuer le QCM

Bravo ! C'est la bonne réponse

Le plasmodium est constitué d'une seule cellule contenant un noyau donc c'est un eucaryote unicellulaire. On le classe parmi les protistes

continuer le QCM

activité suivante

Bravo ! C'est la bonne réponse

trophozoite en anneau chez Plasmodium falciparum


Document 1 : Gamétocyte de Plasmodium falciparum observé au microscope optique dans un frottis sanguin humain (Giemsa 3%). https://www.pinterest.fr/pin/381680137148691408

Observez au microscope une lame de frottis sanguin d’un humain contaminé et comparez-le à un frottis sanguin sain. Appelez le professeur pour vérification

Sur l’image, on repère les globules rouges, qui n’ont pas de noyau et un globule blanc (ou leucocyte), qui est une cellule nucléée. Un gamétocyte se présente sous la forme de « corps en banane » soit rose ou violet (mâle), soit bleu (femelle), avec un noyau compact et volumineux (1/3 de la surface). Il contient un pigment noir. En s'allongeant, il déforme le globule rouge. Échelle : Un globule rouge a un diamètre de 8 µm.

frottis sain sur la page suivante

frottis sanguin sain

sur ce frottis sanguin, ne sont visibles que des globules rouges et un leucocyte

Frottis sanguin non contaminé par l'agent du paludisme
une hématie (globule rouge) a un diamètre d'environ 8 micromètres

activité 3

les anophèles vecteurs du paludisme

Où les trouve-t-on des anophèles?

La carte de répartition mondiale des Anophèles


CONSULTER

COMPARER

Les anophèles vectrices en Europe

·Sous-groupe Maculipennis : 9 espèces au moins en Europe, avec comme vecteurs : An. atroparvus, An. labranchiae, An. maculipennis, An. melanoon, An. messeae, An. sacharovi, An. martinius.

Le paludisme n'est pas présent en métropôle.

La sous-région eurasiatique (Europe et Russie)

Cette sous-région comprend trois domaines :

  • le domaine atlantique avec An. atroparvus où le paludisme est resté présent jusqu’au XXe siècle, aux Pays-Bas notamment ; cet anophèle garde une activité hivernale (pendant laquelle se maintient le parasite chez le vecteur) grâce à un phénomène de dissociation gonotrophique ;

  • le domaine continental où les espèces An. messeae et An. maculipennis étaient des vecteurs très médiocres du fait de leur zoophilie. Ils ont cependant été responsables de l’épidémie (9 millions de cas par an) qui a ravagé l’URSS après la Révolution, de 1923 jusqu’en 1936, suite à l’abattage du bétail qui a accru l’anthropophilie des anophèles. An. plumbeus, espèce utilisant ordinairement les creux d’arbres comme gîtes préimaginaux, a été récemment incriminé dans deux cas de paludisme autochtone à P. falciparum en Allemagne (Krüger et al., 2001) ;

  • le domaine des péninsules méditerranéennes, Italie et Balkans : An. labranchiae (Italie, Corse), An. superpictus (Italie) et An. sacharovi (Corse, Balkan) assuraient la transmission de P. falciparum et P. vivax ; ces espèces sont toujours présentes et maintiennent un risque de reprise de la transmission (Romi et al., 1994, 1997).

+ info

+ info

Comment reconnaitre l'anophèle ?

Les larves d’anophèles se reconnaissent des autres larves d’insectes aquatiques par l’absence de pattes et un thorax relativement gros.

Lorem ipsum dolor sit amet

Les anophèles :

Classés dans l’ordre des Diptères (2 ailes) et le sous-ordre des Nématocères (antennes filiformes), ces insectes sont caractérisés par des antennes longues et fines à multiples articles, des ailes pourvues d’écailles et la présence, chez les femelles au moins, de pièces buccales en forme de trompe rigide appelée proboscis.

Moustiques vecteurs du paludisme, seules les femelles piquent les humains. Attirées par la chaleur, les odeurs et les gaz dégagés par l’homme, elles se nourrissent de son sang. Ces repas, nécessaires au développement de leurs œufs, se déroulent uniquement la nuit. C’est donc à ce moment-là qu’il est essentiel de s’en protéger, d’autant que le vol des anophèles est silencieux et leur piqûre indolore !

L’anophèle femelle s’accouple avec un seul mâle. Les 50 à 300 œufs de forme allongée, dotés de deux flotteurs latéraux, sont pondus dans l’eau. Hors de l’eau, ils se dessèchent très rapidement et meurent. L’éclosion a lieu au bout de 48 heures, mais dépend de la température : 2,5 jours à 25°C à 7 jours à 16°C pour Anopheles minimus par exemple.

Les larves d’anophèles se reconnaissent des autres larves d’insectes aquatiques par l’absence de pattes et un thorax relativement gros. Au cours de son développement, la larve subit 3 mues et passe ainsi par 4 stades larvaires morphologiquement comparables. Au dernier stade, la larve mesure 12 à 15 mm.

Les larves d’anophèles vivent, s’alimentent et effectuent des mues dans l’eau, mais elles respirent l’air atmosphérique. La vie larvaire dure 1 à 2 semaines et dépend de la température.

Video

Les traitements par insecticides ont-ils un impact sur l'écosystème ?

Ce reportage a été réalisé en Camargue...cependant, les moustiques qui y vivent ne transmettent pas le paludisme (ils sont vecteurs d'autres maladies)

traitements anti moustiques

Deltametrine

fiche toxicologique

Bti

une documentation d'une entreprise canadienne

DDT

un produit miracle, ...interdit...

un article de Radio Canada

le DDT est tout de même encore utilisé (et même recommandé) en aspersions intra-domiciliaires en Afrique sub-saharienne (Rogan & Chen 2005; Overgaard & Angstreich 2007)

A partir de ces informations, rédiger un texte expliquant
-comment on distingue les anophèles des autres moustiques
-si toutes les espèces d'anophèles sont vectrices du plasmodium
puis présenter les impacts des insecticides utilisés

retour vers les pages d'informations

activités terminées

N'oubliez pas de rendre le compte rendu