Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

ARTHUR CONAN DOYLE QUIZ

Challenge

ANIMALS BY CATEGORY

Challenge

DRACULA ESL

Challenge

MODALS 1 BACH MARIO GAME

Challenge

ORDER OF OPERATIONS WITH SOLUTIONS

Challenge

FRACTIONS REVIEW MAZE

Challenge

ORDER OF OPERATIONS WITHOUT SOLUTIONS

Challenge

Transcript

Question 4 de 4,Contrairement à d’autres équipements, un champ d’épuration, ça dure éternellement!,Vrai,Faux,OU,Débuter,QUIZ,Testez vos connaissances sur l'eau,sa protection et son utilisation durable!,,QUIZ,#4Spécial riverains!,La limite du terrain où débute l’eau du lac ou du cours d’eau,Une bande du terrain située en bordure du lac ou du cours d’eau que l’on peut aménager à souhait afin de profiter du bord de l’eau,Une bande de végétation naturelle et permanente qui borde un plan d’eau ou un cours d’eau,Question 1 de 4,Quand on parle de protection et d’utilisation durable de l’eau pour une résidence riveraine, la bande riveraine est certainement un incontournable dont on entend parler régulièrement depuis plusieurs années! Qu’est-ce qu’une « bande riveraine » ? ,Bonne réponse!,La bande riveraine, c’est effectivement une bande de différents végétaux (plantes herbacées, arbustes et arbres) située sur le pourtour d’un lac ou d’un cours d’eau.Sa largeur doit être minimalement de 10 à 15 mètres, en fonction de la pente du terrain, selon la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables (adoptée en 2005 par le gouvernement du Québec).C’est une zone de transition entre les milieux terrestre et aquatique.,Question Suivante!,Saviez-vous que?,Truc écEAUresponsable,Éviter la pelouse dans la bande riveraine et privilégier plutôt une diversité de végétaux le plus près possible de ce qu’on retrouve en milieu naturel! Ou laisser simplement la nature reprendre sa place!Pour vous aider : le site de Québec Vert sur la bande riveraine,Les rives des cours d’eau ou des lacs non navigables et non flottables du Québec furent protégées à partir de 1888 par « la réserve des trois chaînes » qui attribuait à l’État provincial la propriété d’une bande riveraine d’environ 60 mètres?La réserve automatique d’une bande riveraine avait pour but de faciliter la pêche et de préserver l’environnement et les habitats fauniques. Aucun ouvrage de construction ne pouvait y être fait sans l’autorisation de l’État. La réserve des trois chaînes fut abolie en 1987 et la propriété de la bande riveraine fut « dévolue » aux propriétaires riverains. (Choquette, 2008-09),Eh non!,La bande riveraine, c’est plutôt une bande de différents végétaux (plantes herbacées, arbustes et arbres) située sur le pourtour d’un lac ou d’un cours d’eau.Sa largeur doit être minimalement de 10 à 15 mètres, en fonction de la pente du terrain, selon la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables (adoptée en 2005 par le gouvernement du Québec).C’est une zone de transition entre les milieux terrestre et aquatique.,Question 2 de 4,Parmi les nombreux rôles qu’elle joue, une bande riveraine naturelle et bien végétalisée…,Filtre les polluants avant qu’ils n'atteignent le lac ou le cours d’eau,Sert d’habitat pour la faune et la flore,Freine l’érosion des rives (bord du lac ou du cours d’eau),Bonne réponse!,En fait, toutes les réponses étaient bonnes!Une bande riveraine naturelle et bien végétalisée sert à la foisd’habitat pour la faune et la flore, freine l’érosion des rives (bord du lac ou du cours d’eau) et filtre les polluants avant qu’ils n'atteignent le lac ou le cours d’eau.Et ce n'est pas tout! Elle rafraîchit aussi l’eau (ombrage), stabilise les berges, protège des vagues et des vents et favorise l'infiltration de l'eau de pluie dans le sol (limite ruissellement)!,Question Suivante!,Saviez-vous que ?,Au Québec, on associe aux milieux riverains environ 271 espèces de vertébrés, dont 30 espèces de mammifères, plus de la moitié des oiseaux et les trois quarts des amphibiens et des reptiles de la province. Près de la moitié des 375 plantes menacées, vulnérables ou susceptibles d’être ainsi désignées sont associées aux milieux humides ou riverains.(Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables, 2005),Question 3 de 4,Malgré toute son importance en tant que dernier rempart de protection d'un lac ou d'un cours d’eau, on ne peut uniquement se fier sur la bande riveraine pour assurer la qualité de l’eau, car elle ne peut compenser à elle seule l'impact de résidences riveraines problématiques!Selon vous, de quelles autres façons peut-on engendrer des problèmes pour le lac ou le cours d’eau au bord duquel on habite?,Hein, des problèmes?Non, je ne vois vraiment pas!,L'Imperméabilisation des sols et le ruissellement de l’eau de pluie,Les rejets de produits toxiques et l'installation septique (fosse septique et champ d’épuration),Bonne réponse!,La présence de résidences dans un milieu riverain peut avoir un effet majeur sur l’état du lac ou du cours d’eau par le biais non seulement de l’état de la bande riveraine, mais aussi : 1. par l’ajout excessif de surfaces imperméables (asphalte, béton, toiture des bâtiments, etc.) ne permettant plus à l’eau de pluie de s’infiltrer dans le sol et causant ainsi un plus grand ruissellement entraînant des polluants et des particules de sol dans le lac ou le cours d’eau; (voir quiz #3)2. par les rejets de produits chimiques ou toxiques dans les égouts domestiques (toilette, évier) ainsi que par une fosse septique et un champ d’épuration déficients qui laissent passer des éléments néfastes tels que le phosphore. (voir quiz #1 et 2),Question Suivante!,Suite - Effets des résidences riveraines pour le lac ou le cours d'eau,Limiter les surfaces imperméables et retenir l’eau de ruissellement sur son terrain (jardins de pluie, baril récupérateur d’eau de pluie, pavé perméable, etc.) Éviter de rejeter des projets toxiques ou chimiques dans la toilette ou l’évier; faire vidanger sa fosse septique aux 2 ans (résidence permanente) ou aux 4 ans (résidence secondaire) et s’assurer du bon fonctionnement de toute l’installation septique Envie d’aller un peu plus loin et d’inciter vos voisins à faire comme vous des efforts pour protéger le lac ou le cours d'eau? Pourquoi ne pas vous impliquer dans une association de lac ou d’en démarrer une s’il n’en existe pas?,Truc écEAUresponsable,Bonne réponse!,Malheureusement, un champ d'épuration, ce n'est pas bon éternellement! La durée de vie varie entre 20 et 25 ans. Cela dépend de plusieurs facteurs, certains sur lesquels nous n’avons pas de contrôle (type de sol et façon dont le champ d’épuration a été construit), mais d’autres oui (nombre de personnes correspondant à la taille de l’installation septique, types de produits rejetés ainsi que l’entretien de la fosse septique).Dans un champ d’épuration, il n'y a pas de machine sophistiquée ni aucun produit ajouté pour épurer les eaux usées provenants de la résidence! C'est plutôt un réseau de tuyaux perforés qui répartissent l'eau usée dans le sol de façon à ce que ce dernier puisse faire son travail de filtration grâce aux microorganismes présents! Ainsi, après plusieurs années, le sol devient saturé, notamment de phosphore. Il laisse alors passé celui-ci qui, en bordure d'un lac ou d'un cours d'eau, peut s'y rendre et occasion de sérieux problèmes!,Truc écEAUresponsable,Faire l’entretien nécessaire de son installation septiqueÉviter d’aménager ou de planter des arbres sur le champ d’épuration et d’y circuler avec un quelconque véhicule Éviter les rejets de produits chimiques ou toxiqueConsultez la fiche sur l'installation septique du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec afin d'en savoir plus !,Suite - Durée de vie d'un champ d'épuration,Eh non!,,Malheureusement, un champ d'épuration, ce n'est pas bon éternellement! La durée de vie varie entre 20 et 25 ans. Cela dépend de plusieurs facteurs, certains sur lesquels nous n’avons pas de contrôle (type de sol et façon dont le champ d’épuration a été construit), mais d’autres oui (nombre de personnes correspondant à la taille de l’installation septique, types de produits rejetés ainsi que l’entretien de la fosse septique).Dans un champ d’épuration, il n'y a pas de machine sophistiquée ni aucun produit ajouté pour épurer les eaux usées provenants de la résidence! C'est plutôt un réseau de tuyaux perforés qui répartissent l'eau usée dans le sol de façon à ce que ce dernier puisse faire son travail de filtration grâce aux microorganismes présents! Ainsi, après plusieurs années, le sol devient saturé, notamment de phosphore. Il laisse alors passé celui-ci qui, en bordure d'un lac ou d'un cours d'eau, peut s'y rendre et occasion de sérieux problèmes!,Vous en voulez encore ?Essayez nos 3 premiers,QUIZ,Page FACEBOOK,QUIZ,TERMINÉ!MERCID'AVOIR PARTICIPÉ !,Eh non!,,La présence de résidences dans un milieu riverain peut avoir un effet majeur sur l’état du lac ou du cours d’eau par le biais non seulement de l’état de la bande riveraine, mais aussi : 1. par l’ajout excessif de surfaces imperméables (asphalte, béton, toiture des bâtiments, etc.) ne permettant plus à l’eau de pluie de s’infiltrer dans le sol et causant ainsi un plus grand ruissellement entraînant des polluants et des particules de sol dans le lac ou le cours d’eau; (voir quiz #3)2. par les rejets de produits chimiques ou toxiques dans les égouts domestiques (toilette, évier) ainsi que par une fosse septique et un champ d’épuration déficients qui laissent passer des éléments néfastes tels que le phosphore. (voir quiz #1 et 2)