Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

L'athénée Léon Lepage...

Start

Bonjour à tous,Je serai votre guide aujourd'hui...Suivez-moi de près car l'école peut être un vrai labyrinthe!

Next

Mais avant de commencer, petit défi : sauras-tu trouver et cliquer sur les 8loupes qui se cachent tout au long de la visite pour obtenir des informations bonus?

Next

Historique

VISITE

Bien joué !Voici l'historique complet de l'école!L’établissement connaît plusieurs sites d’emplacement avant de se poser définitivement à la rue des Riches-Claires où un nouveau bâtiment est inauguré en 1912.C’est en hommage à l’échevin de l’Instruction publique Léon Lepage, que l’école reçoit son nom : personnellement fort investi dans la construction de l’édifice, il n’en voit cependant pas l’achèvement, étant décédé entre temps. Dans un registre éclectique, le plan de l’édifice, de type néoclassique en façade, épouse adroitement une parcelle de terrain très complexe, favorisant les dégagements, l’éclairage naturel et l’aération sur un préau couvert et une cour extérieure fermée. Plusieurs extensions, réalisées à partir de 1950, complètent l’édifice scolaire pour répondre à l’accroissement de classes et aux nouveaux besoins d’infrastructure.

Quel endroit veux-tu découvrir?1. L'Agora2. Le mur contre le harcèlement3. Le réfectoire4. Les classes5. Les infrastructures sportives6. Les cours de récréation7. Le quartier

TERMINER

L'agora des libertés

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

1

SUITE

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

L'agora des libertés

Les Agoras des Libertés rythment les années scolaires de l’ALL depuis plus de vingt ans. L’ Agora de Novembre dédiée chaque année au devoir de mémoire et à la commémoration, permet un rassemblement émouvant autour de textes et de témoignages d’élèves ayant participé à diverses visites, conférences, lectures ou autres manifestations en lien avec les droits humains. L’ Agora de printemps, elle, est dédiée à un thème différent chaque année, souvent en relation avec l’actualité ou des faits de société actuels. Elle autorise des concrétisations sous différentes formes : repas, spectacles, expositions…Reflétant avant tout un travail de recherches et de réflexions commun qui doit s’étaler tout au long de l’année scolaire.

SUITE

Lutte contre le harcèlement

La 1er année secondaire est une année de transition où les premières dynamiques de groupes commencent à se former. Les premières questions d’intégration et d’exclusion dans un groupe se posent également. Dans ce contexte, plusieurs élèves de ces classes ont fait part de l’existence de phénomènes de harcèlement les touchant directement ou indirectement.C’est pour ces raisons que depuis 5 ans, une équipe de professeurs, le service de médiation scolaire, le centre PMS et le service Nota Bene de Bravo développent un projet de prévention du harcèlement en proposant des animations dans toutes les classes de 1ère année secondaire. Celles-ci abordent les différents types de harcèlement (physique, verbal, psychologique, cyber-, de genre, racket, …).

2

SUITE

La 1ère année secondaire est une année de transition où les premières dynamiques de groupes commencent à se former.Les premières questions d’intégration et d’exclusion dans un groupe se posent également. Dans ce contexte, plusieurs élèves de ces classes ont fait part de l’existence de phénomènes de harcèlement les touchant directement ou indirectement.C’est pour ces raisons que depuis 5 ans, une équipe de professeurs, le service de médiation scolaire, le centre PMS et le service Nota Bene de Bravo développent un projet de prévention du harcèlement en proposant des animations dans toutes les classes de 1ère année secondaire. Celles-ci ont réalisé cette magnifique fresque, inaugurée le 26 janvier 2017.

Le réfectoire

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

3

SUITE

Et voici le très poétique mur du fond du réfectoire réalisé par la classe d'AC2 en 2002.

Les classes

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

4

SUITE

Pour un enseignement de qualité, l'athénée Léon Lepage est équipé de nombreuses classes numériques. On y trouve également plusieurs locaux pour la pratique des laboratoires scientifiques.

SUITE

Les infrastructures sportives

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

5

SUITE

En plus des 2 salles de sports à l'athénée, les élèves de 1ère et 2e année se rendent également aux bains de Bruxelles, à quelques minutes de l'école.

Les cours de récréation

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

6

SUITE

L'athénée Léon Lepage possède 3 cours de récréation au total : une par degré d'enseignement.

Le quartier

Face à la mixité sociale et culturelle des années 80 et 90, l’Athénée Léon Lepage prend l’initiative, en 1998, de créer un « Agora des Libertés » pour « développer l’esprit critique et le libre arbitre des élèves par une éducation à la citoyenneté lucide et responsable » : une immense fresque est réalisée par les professeurs et les élèves dans le préau questionnant les valeurs démocratiques fondamentales et les droits de l’homme. Depuis, chaque année, une manifestation est organisée sur un thème défini, par exemple en 2016 : « 14-18. Guerres et vivre-ensemble ».

7

SUITE

Dans le cœur historique de Bruxelles, le quartier mérite d'être découvert : Grand-Place, Halles Saint-Géry, la Bourse, le Palace...A 2 pas des musées et de nombreux endroits culturels, il est aisé d'organiser des activités extérieures pour les élèves.Et avec le piétonnier récent, il est encore plus agréable de s'y déplacer.

Merci pour la visite!

A bientôt!