Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Achat

Recyclage

Collection

Utilisation

Distribution

Production

Design

Matières premières

valorisationthérmique

10r's

0R - Refuse1R - Rethink2R - Reduce3R - Reuse4R - Repair5R - Refurbish6R - Remanufacture7R - Repurpose8R - Recycle9R - Recover

Modèles commerciauxÀ côté du modèle de vente linéaire qui domine actuellement, certains modèles commerciaux permettent à l’entreprise d’internaliser des parties supplémentaires de la chaîne de création de valeur et, partant, la valeur ajoutée de l’économie circulaire. Il existe des approches prometteuses à cet égard (Takacs et al. 2020):Gestion en circuit fermé: p. ex. via la réutilisation ou la modularisation, les déchets étant considérés comme intrants (circularité) selon des aspects écologiques, économiques et sociauxOptimisation du circuit: p. ex. via l’optimisation de la durée de vie, la réparabilité, l’utilisation d’éco-matériaux, la production à la demande, le recours aux énergies renouvelablesMonétarisation du circuit: p. ex. via la location / le leasing, les systèmes produits-services (SPS), les abonnements, le paiement à l’utilisation («pay-per-use»), le crowdfunding, les procédures de retourExcitation du circuit: p. ex. via des modèles de prosommateurs, la communication sur la responsabilité, le partage

Design for RecyclingLa conception pour le recyclage est une approche selon laquelle les développeurs de produits et les fabricants conçoivent leurs produits de manière à ce qu’ils soient recyclables. Cela implique que les produits puissent être recyclés facilement, économiquement et en tirant au maximum parti de la technologie existante sans pertes de matières importantes. Pureté de la fraction, mais aussi possibilités de démontage et de réparation sont des propriétés caractérisant une bonne conception pour le recyclage.La conception pour le recyclage est un sous-domaine de l’écoconception. L’écoconception, ou conception circulaire, va au-delà du recyclage. Il s’agit d’une approche qui intègre de manière systématique et dès le début des réflexions écologiques dans la planification, le développement et la conception de produits. À cet égard, des aspects tels que la consommation énergétique, les additifs utilisés (polluants), la réparabilité, la qualité des matières premières secondaires ou, de manière générale, la prolongation du cycle de vie, jouent un rôle important.

Responsabilité élargie du producteurLa responsabilité élargie du producteur (REP) repose sur le principe de causalité. À cet égard, le producteur du déchet assume les coûts en internalisant les coûts externes. L’objectif de cette approche est d’étendre la responsabilité du producteur au-delà de l’utilisation effective du produit. Cette responsabilité comprend tant la production en amont que la valorisation en aval. L’objectif principal est d’induire des optimisations, par exemple au niveau de la conception du produit, en mettant l’accent sur la responsabilité individuelle.Cela exige une collaboration tout au long de la chaîne de création de valeur. La plateforme joue le rôle de plaque tournante pour une telle collaboration – vous trouverez ici des informations complémentaires sur le partenariat.Les membres de Swiss Recycling sont des gestionnaires de systèmes de recyclage (la plupart du temps) volontaires qui sont financés par une taxe anticipée de recyclage.

Comment, en tant que consommateur, je peux contribuer à l'économie circulaire.Analyser de manière critique l’achat et/ou l’utilisation d’un produit et consommer de manière plus responsable en se demandant: «Ai-je réellement besoin de cela?»Acheter des produits de qualité, inclure l’efficacité (énergétique et des matériaux) et les labels dans la décision d’achat.Expérimenter de nouveaux modèles (ex.: louer au lieu d’acheter / utiliser au lieu de posséder).Réutiliser et réparer des produits.Pratiquer la collecte sélective et recycler correctement: le retour après utilisation est une condition préalable à l’économie circulaire.S’informer et partager des connaissances sur l’économie circulaire.Identifier des possibilités dans l’entreprise ou aborder le sujet sur le lieu de travail.

CollecteLa Suisse mise beaucoup sur la collecte sélective. Dans la collecte sélective, les seules fractions collectées séparément sont celles qui peuvent être matériellement valorisées et pour lesquelles il existe l’assurance durable d’une demande de matériau recyclé. Le contraire est la collecte mixte, selon laquelle les fractions sont collectées ensemble. Ainsi, l’aluminium et la tôle d’acier peuvent être facilement collectés en mélange car ils sont facilement séparables par le biais d’un séparateur de métaux. En revanche, pour les autres fractions, ce tri ultérieur n’est plus si simple. Il s’ensuit une baisse de qualité.La manière de réaliser la collecte représente toujours un conflit d’objectifs entre les coûts, la qualité et la satisfaction du client.

Approvisionnement circulaireUtiliser des intrants renouvelables ou entièrement recyclables.