Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Enregistrer

Réalisation d'un escape game , découvrir le lycée en musique

Rencontrer avec des artistes

Enseignement optionnel musical:

Professeur: maxime.devassine@ac-lille.fr

Réalisations de playlist en libre écoute

Assister aux concerts

Nouveauté 2021: De la musique assistée par ordinateur (MAO)

Programmes d'enseignement

Des compétences validées

S'informer pour mieux s'orienter

Echanger, partager sa propre culture

Faire de la musique ensemble (exemples de titres)

Lycée Woillez, Montreuil sur Mer

De la seconde à la terminale3 heures par semaine

le mot de la fin

Répétitionpuis concertde l'orchestre national de Lilleavec invitée:Mary Samuelsen:violon soloVivaldi: Les 4 Saisons (extraits)

Janvier 2021

préparer le concert

asssiter au concert

travailler avec les artistes

02 Maurice Ravel, Boléro (1928)

Publicité pour la Honda Civic, réalisation Antoine Bardou-Jacquet, composition Steve Sidwell (2005)

01 Franz-Joseph Haydn, Quatuor Op. 76 n° 3 (1797)

Enseignement optionnel musical-2020-2021cycle terminal

Professeur: Maxime Devassine

"La place de la musique et de ses pratiques dans la société contemporaine. "

"La diversité des esthétiques, des langages et des techniques de la création musicale dans le temps et l'espace. "

Pour le champ de questionnement : la place de la musique et de ses pratiques dans la société contemporaine.Perspectives :- la musique et ses lieux ;- réception de la musique.Pour le champ de questionnement : la diversité des esthétiques, des langages et des techniques de la création musicale dans le temps et l'espace.Perspective : musique :- son ; - bruit ; - langage.Il y a les lieux où l'on joue de la musique, ceux où on l'écoute par choix, ceux où on la subit par contrainte... Il y a des lieux où la musique est l'objet exclusif de la rencontre entre musiciens et public, il y en a d'autres ou elle n'est qu'un élément de l'environnement pour une finalité qui n'a rien à voir avec elle... Il y a des lieux privés où l'on écoute parce que l'on en a décidé... Il y a des lieux publics où l'on entend, car on ne peut faire autrement... Il y a des lieux d'écoute collective et partagée dont chacun est libre de profiter... Il y a des lieux où la musique est... musique, d'autres où elle n'est que son ou bruit...Cette multiplicité des lieux où la musique s'écoute ou s'entend interroge sur ce qu'elle est. Est-elle une « œuvre de l'esprit », témoin d'une époque donnée, de la pensée d'un créateur et ainsi porteuse d'un sens s'imposant aux manipulations dont elle peut être l'objet ? Est-elle porteuse de « valeurs » artistiques bien au-delà de tous les usages et toutes les manipulations dont elle peut être l'objet ? Est-elle comme une « éponge » dont le sens n'est que la conséquence de ce qu'en font ceux qui l'entendent ou l'écoutent ? Est-elle indépendante des contextes esthétiques comme des modes qui passent ?Pour démêler ces questions - et beaucoup d'autres - il est nécessaire de s'interroger sur l'acception des concepts de son, de bruit et de musique. Ces trois dimensions ne sont-elles pas intimement dépendantes des contextes et lieux de la perception ? Et comment s'accordent-elles à ces deux verbes bien souvent mobilisés lorsqu'il s'agit d'en parler : écouter et entendre ?