Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

La trousse à outils de l'enseignant néo-titulaire

Circonscription Pays de Gex Sud

Document interactif avec liens et vignettes explicatives !

Cliquez sur cet élément, placé en haut à droite, pour faire apparâitre les éléments interactifs du document...

Création : Valérie VannevilleCP1D Gex Nord

J'interroge le directeur et les enseignants de l'école sur les manuels et outils présents au sein de l'école. Je choisis ainsi mes supports didactiques.

Je récupère les progressions et programmations réalisées en équipe d'école.

Je me renseigne sur le cycle et le niveau d'enseignement de ma future classe.

1

2

3

4

5

Je prends connaissance des programmes officiels correspondant à mon ou mes niveau(x) de classe.

Circonscription Pays de Gex Sud

2 possibilités : - Je suis titulaire de la classe, je prends contact avec le directeur ou la directrice- Je complète le poste d'un ou d'une collègue à temps partiel, je prends contact avec le directeur ou la directrice ainsi que l'enseignant.e titulaire.

J'élabore un cahier ou classeur du "remplaçant" réunissant tous les documents administratifs de la classe.

J'adapte mes propres progressions et programmations à celles existantes si besoin.

Je suis nommé.e dans une nouvelle école

Je prépare la rentrée et les activités du premier jour de classe...

Je commande le matériel nécéssaire pour démarrer ma classe, j'établis une liste de fournitures à destination des familles.

J'arrive dans le Pays de Gex. Je consulte les aides à l'installation sur le site de la circonscription du Pays de Gex Nord.identifiant : enseignantMot de passe : circogex

liste fournitures

Je réfléchis aux règles de vie dans ma classe

aides a l'installation

Tous les formateurs peuvent vous accompagner dans toutes les disciplines et tous les cycles quelle que soit la mission dont ils sont en charge.

CP1D = conseiller pédagogique 1er degré

RMC = référent mathématiques de circonscription

PEMF = professeur des écoles maitre formateur

MENU

Les règles de vie dans la classe

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

Les deux rôles de l'enseignant, celui de l'éducteur et celui du pédagogue sont complémentaires. Pour enseigner, nous devons créer un cadre propice aux apprentissages en mettant la transmission des valeurs de la République et le respect des principes de la vie démocratique au coeur de nos actions pédagogiques et éducatives.

les règles de vie de la classel'oganisation pédagogique des activitésL'organisation spatiale de la classeL'organisation temporelle des moments scolaires ainsi que les temps de transition (et selon les rituels associés)

Pour prévenir les faits d'indiscipline ; il sera nécessaire d'instaurer un cadre de fonctionnement avec un ensemble de repères stables :

Sources : Cap école Inclusive et Protocole gestion situations complexes DSDEN09

Idées et conseils pour adapter ses pratiques

Pour favoriser la compréhension du cadre scolaire, il est important de poser des repères clairs. Les élèves peuvent ainsi se saisir plus facilement des règles si elles sont :écrites,illustréeset affichées afin qu’ils puissent s’y référer.Certains peuvent avoir besoin de supports plus explicites (photos, images, dessins, pictogrammes, texte épuré…) et individuels.On peut leur proposer de constituer ensemble un porte-vues ou un autre support regroupant les règles de vie de l’établissement ; cela facilite une consultation aisée du comportement attendu.

Les comportements à sanctionnerSouvent il est plus efficace de diminuer le nombre de comportements à sanctionner afin de donner plus du sens à la sanction ; de façon générale tous les comportements qui compromettent le respect (de l’adulte, des autres élèves) et la sécurité (de l’élève lui-même, ou des autres) doivent faire l’objet de sanctions. Il est ainsi beaucoup plus facile de donner du sens à la sanction auprès de l’élève, du groupe classe, et des autres adultes (en particulier les parents). Un postulat est que quel que soit le trouble ou le handicap de l’élève au niveau médical, rien ne justifie qu’il soit irrespectueux envers les autres, ou qu’il soit violent. L’impulsivité peut être tolérée (prise de parole intempestive, bavardages), elle n’explique pas l’insolence (répondre au professeur, insulter les autres) ; l’élève a le droit d’être en colère mais il doit l’exprimer de manière acceptable.Un cas particulierPour les élèves qui ont du mal à gérer leurs émotions et qui peuvent se mettre dans des états de crise interne ou externe face à une frustration, l’accompagnement doit être spécifique. On considère que les comportements pendant la crise échappent au contrôle mental de l’élève, et les sanctions doivent alors être adaptées pour avoir du sens, cela se travaillant dans un cadre spécifique.Les comportements à ne pas sanctionnerIl est essentiel de prendre en compte les difficultés propres de chaque élève afin de ne pas sanctionner un comportement qui est directement relié à un trouble : par exemple, ne pas sanctionner l’instabilité motrice d’un élève qui se tortille sur sa chaise si son trouble provoque justement ce type de manifestations ; ne pas sanctionner un élève ayant des difficultés d’attention parce qu’il est distrait et qu’il rêvasse au moment d’une consigne ou d’une question ; ou un élève ayant des difficultés pour écrire parce qu’il n’a pas bien noté sa leçon ou pas bien tenu son cahier. Cela permet de maintenir la motivation de l’élève car il doit sentir qu’il a un contrôle possible sur le comportement à sanctionner.

Pour être lisible et complète, une règle doit préciser ce qui est encouru si elle n’est pas respectée (modalités de la sanction) ainsi que le gain (renforcement positif) qu’elle peut engendrer lorsqu’elle est respectée. Le renforcement positif peut être de type social (féliciter) et/ou de type concret (gain de points par exemple). L’objectif est de renforcer voire de restaurer l’estime de soi par la valorisation des réussites en les rendant visuelles.La mise en place de règles est un travail commencé dès le début d’année. Les règles élaborées avec tout le groupe classe peuvent être évolutives et rediscutées régulièrement. Mais une règle doit être cohérente et constante pour fournir un repère efficace aux élèves. Les élèves doivent pouvoir comprendre que tous les adultes de l’équipe s’appuient sur les mêmes règles dans le but de garantir la sécurité et les apprentissages.Réfléchir ensemble à une réponse collective cohérente et stable permet aux élèves d’évoluer dans un environnement scolaire explicite.

Programmations et progressions...

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

La programmation :Elle se préoccupe de la distribution chronologique des séquences retenues dans le cadre de la progression et prend en compte le calendrier scolaire (il serait préférable que des séquences ne soient pas coupées par des périodes de vacances). On s’attache à préserver une indispensable souplesse, permettant de faire varier le rythme des apprentissages selon les réactions, les difficultés et les intérêts des élèves. La programmation ne peut s’établir qu’en fonction de la classe et de ses spécificités.

La progressionest élaborée par les professeurs en fonction de leur projet, elle établit un ordre dans les apprentissages, un itinéraire et des étapes parmi les notions, tout en tenant compte de points de passages obligés. Elle s’efforce de déterminer un enchaînement précis des séquences, de façon à éviter l’empilement et la juxtaposition des notions. Elle ménage également, entre les séquences, des temps de synthèse qui permettent de dresser avec les élèves le bilan des acquis.

Les programmes...

Le programmeest organisé autour des grandes composantes de l’enseignement. Il établit une liste de notions à faire étudier. Il ne se préoccupe pas de l’ordre selon lequel ces activités sont menées dans la classe.

...et l'évaluation

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

Évaluer à l’école maternelle : de l’observation instrumentée au carnet de suivi...

...et la synthèse des acquis en fin de GS

Les ressources didactiques et pédagogiques

Circonscription Pays de Gex Sud

identifiant : enseignant - mot de passe : circogex

Menu

02

03

04

01

L'emploi du temps

Cahier du remplaçant avec les documents administratifs

Le cahier journal

Les documents de préparation

Les documents institutionnels pour la classe

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

L'emploi du temps

L'emploi du temps doit respecter les alternances de domaines disciplinaires ainsi que les durées hebdomadaires institutionnelles définies dans les programmes.

Les horaires institutionnels hebdomadaires par champs disciplinaires

Menu

Circonscription Pays de Gex Sud

Le saviez-vous ?

30 minutes d'activité physique quotidienne

Emploi du temps Cycle 1

À l'école élémentaire :le calcul mental fait l'objet d'une pratique quotidienne d'au moins 15 minutes.la lecture et l'écriture : au moins 2h30, répartis dans les différentes disciplines de la journée.Il est préférable de morceler l'enseignement d'une LVE. La démarche consiste à exposer régulièrement les élèves à des temps courts et variés durant lesquels le professeur les met au contact des langues. Les recommandations préconisent20 minutes d'enseignement quotidien.

Tous les documents administratifs seront rassemblés dans un classeur ou cahier mis à disposition dans la classe

Autres documents facultatifs (liste non exhaustive, donnée à titre indicatif) :- un tableau des services (définis en conseil des maîtres)- un document explicatif informant l'éventuel remplaçant de fonctionnement de la gestion du comportement et de l'autonomie des élèves.- tableau d'utilisation des espaces collectifs (gymnase, salle polyvalente, BCD, etc.)- coopérative de classe (le cas échéant)- liste du matériel disponible- inventaire de la bibliothèque de classe- liste des documents (cahiers, classeurs) des enfants- liste des manuels utilisés (le cas échéant)- coordonnées des partenaires : mairie, médecin scolaire, inspection, RASED, bibliothèque municipale, etc.- un calendrier scolaire avec les différentes dates de conseils et réunions d'équipes ainsi que les temps planifiés des projets de classe

Menu

Circonscription Pays de Gex Sud

TRAVAUX DE CYCLE : comptes rendus des réunions, répartitions sur les trois ans, organisations particulières (décloisonnement, échanges de service, etc.).

PROJET D’ÉCOLE : le document commun et sa mise en oeuvre personnelle, dans la classe.

Le registre d'appel

1

2

3

4

5

6

7

Le cahier d'appel doit être renseigné au stylo au début de chaque demi-journée d'enseignement. Les absences répétées, sans motifs légitimes, doivent être signalées à l’IEN à partir de 4 demi-journées par mois.Un relevé statistique (calcul des pourcentages) est à renseigner et à faire signer par votre directeur ou directrice mensuellement.

La liste des élèves (avec leur date de naissance, adresses et téléphones)La copie des PAI. En cas de maladie chronique, un projet d’accueil individualisé (PAI) est rédigé en concertation avec le médecin scolaire, le directeur, la famille de l’enfant, l’enseignant (et selon la pathologie, le personnel municipal : ATSEM, personnel de la cantine scolaire, du périscolaire, …). Il décrit le protocole à appliquer en cas d’urgence. Si la famille vous confie une trousse d’urgence, elle est à garder dans un lieu facile d’accès, à emporter lors de sorties hors de l’établissement, sans oublier de la remettre en place au retour.Tous les PPRE, et informations utiles pour un remplaçant.La liste des élèves fréquentant les temps périscolaires (garderie et cantine)

Les fiches de renseignements des élèves et les assurances scolaires (faisant mention des termes "individuelle accident" et "responsabilité civile") doivent être regroupés dans un classeur ou porte-vue et rester accessibles dans la classe. En maternelle, tout enfant doit être remis directement à la personne nommément désignée et présentée en début d’année. Il est donc très important que cette partie du document soit complétée et signée.

Plan Particulier de Mise en Sûreté (face aux risques majeurs et attentat/intrusion). Document à afficher dans la classe et à mettre à disposition des éventuels remplaçants...Le PPMS risques majeurs est adapté aux risques naturels et industriels auxquels l'établissement est le plus exposé.La conduite à tenir (confinement, mise à l'abri, évacuation totale/partielle) est définie à l'avance en fonction de la nature du risque ; elle est inscrite dans le document-protocole.Le PPMS attentat-intrusion demande aux usagers d'analyser la situation pour déterminer la conduite à tenir : tenter d'identifier et de localiser la menace, s'échapper ou s'enfermer.Les risques réels n'étant pas évaluables à l'avance, les exercices doivent permettre aux usagers d'acquérir des réflexes, d'éviter la panique et de connaître les canaux de communication.

L’autorisation parentaled’usage de l’image et de la voix (si vous prévoyez des enregistrements audio, photo et/ou vidéo).

Le cahier journal

Le cahier journalest le témoin de ce qui est fait au quotidien dans la classe. Fortement conseillé et non obligatoire, il va permettre à toute personne venue de l’extérieur d’avoir une trace de ce qui a été fait. Un remplaçant doit pouvoir rapidement en prendre connaissance. Cela suppose donc des qualités de synthèse et de lisibilité.Certains enseignants font le choix d’utiliser le cahier journal comme un document de préparation, d’anticipation, et pas seulement de récapitulation.

Outil de programmation et de planification de votre journée pédagogique.

Menu

Circonscription Pays de Gex Sud

Outil d'auto-analyse

Une partie (ou colonne du tableau), nommée "bilan ou observations", peut être insérée dans le cahier journal afin d'écrire des commentaires sur la journée ou sur la séance qui s'est déroulée afin de prévoir des ajustements.

Modèles possibles...

Outil de communication entre vous et le titulaire de la classe (si vous partagez une classe, ou avec un éventuel remplaçant).

cycles 2/3

cycle 1

1

3

2

Les documents de préparation de la classe...

Les fiches de préparation (quelques exemples possibles ci-dessous)

Les fiches de préparation de séance. Quelques conseils :-Centrer sur un seul objectif par séance (on voit souvent des séances avec tellement d'objectifs que personne ne sait où il va...) "Qu'est-ce que les élèves devront avoir appris à la fin de la séance ?"-Formaliser des critères de réussite, mais aussi des critères de réalisation (outils mis à disposition par exemple, les recours à des aides ou pas...etc.) ;-Identifier des obstacles à la réalisation de la tâche. On évitera de faire perdre trop de temps aux élèves dans des activités de découpage lors d'une activité dont l'objectif sera la lecture compréhension, par exemple.-Le temps de parole donné aux élèves doit être au moins égal à celui de l'enseignant.-Une séance doit toujours se clore. On peut ainsi faire verbaliser aux élèves ce qu'ils ont appris, ce qu'ils ont fait. Faire imaginer la suite... La clôture de la séance peut faire référence à l'affichage éventuel réalisé et l’enseignant.e devra indiquer aux élèves où ils pourront le trouver dans la classe.

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

Les fiches de séquences

Séquence d’enseignement : « ensemble continu ou discontinu deséances, articulées entre elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieurs activités en vue d’atteindre des compétences fixées par les programmes. »

Les projets

PROJETS SPÉCIFIQUES DE L’ENSEIGNANT : avec des intervenants extérieurs, les classes d’environnement, les sorties scolaires (avec ou sans nuitées).PROJETS POUR LES ENFANTS : par exemple participation au journal de la classe, organisation d'une musée de classe, installation d’un élevage, fabrication d’un livre, participation à un concours, etc.

1

2

Les affichages

4

3

Le saviez-vous ?

Un modèle pour les rituels au cycle 1

Quelle différence entre objectif et compétence?+ Le terme compétence est celui qui figure dans les programmes. Une compétence est « l’ensemble des comportements potentiels (affectifs, cognitifs, psychologiques) qui permettent à un individu d’exercer efficacement une activité considérée généralement comme complexe ». La compétence se situe du « point de vue de l’élève » : c’est un savoir ou savoir-faire que l’apprenant doit intégrer. En général, elle sont formulées sous forme de verbes : être capable de..., avoir compris et retenu...+ Le terme objectif pédagogique est défini par séance. Les objectifs se situent « du point de vue de l’enseignant » : ils montrent une intention pédagogique de l’enseignant à l’égard de l’apprenant.Les objectifs pédagogiques sont « tout ce qu’un individu doit apprendre ». Aujourd’hui, les objectifs sont définis selon : ─ le niveau d’activité intellectuelle (connaissance, analyse, compréhension…)─ le type d’apprentissage (méthode, stratégie, attitude…)─ une catégorisation des opérations cognitives et affectives (savoir, savoir-faire, savoir-être).

Selon l'âge des élèves la nature des activités et la difficulté, le temps dévolu doit être suffisant pour permettre aux élèves d'être en apprentissage.La durée des séances peut évoluer dans l'année mais elle varie aussi en fonction de l'âge des élèves.- Au cycle 1, entre 2 et 3 ans : 10 à 15 minutes ; entre 3 et 4 ans : 15 à 30 minutes ; entre 5 et 6 ans : 30 à 40 minutes.- Au cycle 2 : 30 à 45 minutes.- Au cycle 3 : entre 45 minutes et 1 heure.

Les fiches de préparation fortement conseillées, elles sont la trace écrite de votre réflexion pédagogique. Dans la mesure où elles contiennent les éléments indispensables à la construction de vos séances d'enseignement, leur forme vous appartient. Les formateurs peuvent vous suggérer d’y noter des éléments essentiels pour vous guider dans votre réflexion professionnelle.

02

03

04

01

Les affichages institutionnels ou réglementaires

Les affichages didactiques

Les affichages esthétiques

Les affichages pour les élèves et/ou les familles

4 types d'affichages dans la classe

Circonscription Pays de Gex Sud

Les affichages institutionnels ou réglementaires

Les documents qui le composent ont un caractère permanent et obligatoire. Ils sont regroupés dans l’espace et visibles pour être consultables rapidement. Leurs destinataires sont en priorité les enseignants, un enseignant-remplaçant, l’Inspecteur.

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

En tant que fonctionnaire ayant en charge des enfants confiés par leur famille, les enseignants sont responsables des élèves. La mise à jour des affichages et des documents réglementaires permet de se protéger face à ces responsabilités.

Obligatoires, il s’agit:- de l’emploi du temps, - de la liste des élèves répartis par âge et section, - du règlement intérieur, - des plannings d’occupation des lieux collectifs (BCD, gymnase, salle informatique, salle arts plastiques etc.),- des consignes d’évacuation des locaux en cas d’incendie, les différents PPMS- la liste des élèves bénéficiant d’un PAI indiquant également le protocole à suivre en cas de nécessité- les programmations par période- le tableau de service des personnels- la liste des chants et comptines étudiés- le tableau des intervenants en temps scolaire.- La déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, laDevise nationale, La Marseillaise, le drapeau français ainsi que la charte de la laïcité sont des affichages didactiques obligatoires (à lier avec l'EMC) cf. affichages didactiques

L'affichage didactique

Les documents qui le composent sont principalement à destination des élèves.

Circonscription Pays de Gex Sud

Menu

Télécharger la liste (non exhaustive) des affichages didactiques par domaine et par cycle

Ils sont rédigés de manière claire et simple. Leur présentation est structurée et soignée.

La Charte de laïcité est un affichage obligatoire, à lier avec l'étude de l'EMC.

Les symboles de la République (Devise, Marseillaise et Drapeau) sont des affichages obligatoires, à lier avec l'étude de l'EMC.

Ce sont des outils de référence et d’aide, construits par les élèves et l'enseignant.e, pendant les temps de classe, au cours des apprentissages. Leur présentation est structurée et soignée.

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen est un affichage obligatoire, à lier avec l'étude de l'EMC.

Il doit être visible de tous quelle que soit la place de travail dans l’espace de la classe.

Les affichages n’ont pas pour unique objectif d’embellir la classe mais doivent permettre aux élèves de se construire des repères. Cette banque de données, toujours accessible, contribue à la mémorisation des savoirs. Dans la mesure du possible, identifiez un espace pour chaque discipline.Gestion structurée de l’espace et soin sont donc de rigueur !

L’affichage est fixe ou mobile, permanent ou temporaire, et son contenu est évolutif selon les besoins. Le document référent est une aide temporaire pour les élèves et doit donc être évolutif sur l’année scolaire.

L'affichage esthétique

Menu

Circonscription Pays de Gex Sud

Cet affichage fera l’objet d’un renouvellement fréquent, permettant à tous d’exposer.

L’affichage esthétique, c’est en quelque sorte le « Musée de la classe » et le support des réalisations des élèves. Il contribue à l’éducation du regard, à l’acquisition d’une première culture artistique et à la découverte du patrimoine culturel.

On peut y trouver : - des reproductions d’œuvres d’art (en lien avec le programme)- les travaux des élèves pour lesquels on aura veillé à la mise en valeur « comme au musée » en pensant l’encadrement, la lumière, la disposition et en évitant toute accumulation.

L'affichage à destination du groupe classe ou des familles

Menu

Circonscription Pays de Gex Sud

L’affichage informatif est construit pour les élèves et parfois pour les familles. Il est destiné principalement au groupe-classe mais il peut être aussi partagé avec d’autres classes ou d’autres personnes (parents, enseignants, intervenants, personnel municipal…).

Cet affichage peut être composé :• d'un emploi du temps simplifié, adapté à l’âge des élèves, permettant de structurer la semaine de classe• d'une frise chronologique reprenant les temps forts de la vie de la classe : mémoire du temps scolaire écoulé• des documents élaborés lors des exposés• du journal de la classe ou de l’école• de la démarche à suivre pour accéder au site ou au blog de l’école• d'un quotidien pour enfants…etc.

En conclusion

Circonscription Pays de Gex Sud

Préparer sa classe, lorsqu’on est débutant, demande du temps : on tâtonne pour trouver sa méthode. Mais au fur à mesure, on devient plus efficient, et plus concis. Lorsque la préparation se structure, elle s’épure. La quantité n’est pas en effet un critère de qualité : les préparations délayées, narratives, ne sont pas les plus efficaces.Préparer sa classe par écrit, c’est concevoir, penser son travail grâce à la réflexion écrite. La préparation constitue un fil directeur, un tableau de bord, un garde-fou. C’est un outil de travail personnel, avant tout utile pour soi-même, et non un document décoratif fait pour autrui. Cependant, il est souvent fructueux de pouvoir le partager dans le cadre du travail d’équipe.

Un grand merci aux enseignants et aux équipes de circonscription pour le partage de leurs documents.

Bonne rentrée à tou.te.s!

Valérie Vanneville - CPCg circonscription Pays de Gex Nord