Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Recommandations pour débuter efficacement cette année exceptionnelle

Pourquoi émettre des recommandations sur cette rentrée scolaire 2020?Pour réduire les effets des inégalités sociales, encore plus marquées par cette période de pandémie et de confinement, qui ont créé un facteur de risque additionnel.Que souhaitons-nous?que nos élèves retrouvent, dans leurs écoles et leurs centres, un milieu scolaire sécurisant et bienveillant, particulièrement lors des transitions d'un ordre à l'autre.qu'ils renouent avec la mission de socialisation de l'école québécoiseque l'on réponde à la diversité des besoins et situations des élèvesleur faire vivre des réussites, prendre soin de leur estime de soi, leur motivation et leur engagementqu'ils apprennent par des situations riches et judicieusement choisies au regard des attentes du programmeAu CSSDM, nous voulons créer des milieux éducatifs inclusifs, qui tiennent compte des diversités des apprenants montréalais, soutenus par l’ensemble des acteurs scolaires, familiaux et communautaires et qui favorisent chez l’élève le développement des compétences nécessaires à une pleine contribution aux nombreux défis que lui réserve la société de demain (PEVR CSDM, 2018, p.6)

Bien-être etappartenance

Pour recréer le lien avec l'école, les intervenants et les pairs instaurent un climat d'école et de classe sécurisant et propice aux apprentissages.

Susciterl'engagement

Pour que les apprentissages aient du sens et soient pertinents pour l'élève, afin qu'il soit motivé à s'impliquer et à apprendre.Par des activités authentiques et signifiantes qui font vivre des réussites, en proposant des choix aux élèves tout en favorisant leur autonomie.

Favoriser les interactions orales en classe

Pour développer une compréhension plus élaborée des contenus, accroître le vocabulaire des élèves et pour créer une communauté réflexive en classe.Par des échanges entre élèves, guidés par l'enseignant, sur les stratégies utilisées par chacun, en sous-groupe ou en groupe classe.

Collaborer pour soutenir les élèves

Pour favoriser une intervention en classe par les enseignants et les autres intervenants sur les apprentissages préalables ciblés.Par la concertation entre les enseignants et les autres intervenants en soutien, afin de permettre un arrimage réussi.

Rétroaction continue en soutien à l'apprentissage

Pour consigner régulièrement des traces et réguler l'enseignement.Même s'il serait d'évaluer intensivement les acquis des élèves, il serait davantage intéressant de dresser, par des situation d'apprentissage pertinentes et variées, un portrait de classe, en lien avec le niveau de développement de leurs compétences.

Apprentissagespréalables et apprentissages essentiels

Pour aborder ce qui est essentiel aux nouveaux apprentissages de l'année en cours avant tout nouveau contenu.Pour l'intégration harmonieuse de ces apprentissages à ceux prévus, en évitant de tout reprendre ce qui n'a pas été abordé entre mars et juin 2020.Pour différencier et répondre à la variété de besoins de la classe en effectuant, des choix judicieux d'apprentissages essentiels, en équipe.

S'approprier les outils technologiques

Tout de personnel du CSSDM se doit de poursuivre sa formation continue en regard des outils technologiques et particulièrement de l'enseignement à distance. Qu’il s’agisse d’enseignement en classe ou à distance, les outils technologiques sont désormais incontournables. En développant leurs compétences numériques, les enseignants élargissent les possibilités pédagogiques. Afin de les soutenir dans cette démarche, plusieurs formations leur sont offertes. L’offre de formation permet également aux élèves et même aux parents d’apprivoiser l’environnement technologique.

"La priorité devrait être la socialisation et la reconstruction desréseaux sociaux (pairs – adultes) plutôt que la récupération oul’acquisition de connaissances disciplinaires, du moins au début." (Chouinard, 2020)

Consultez la version résumée de cette présentation

En cliquant sur ce symbole vous accéderez directement à la section portant sur ce sujet

Bienveillance

Bien-être et appartenance

BIEN-ÊTRE ET APPARTENANCE

Avis duconseil supérieur de l'éducationJuin 2020

Pour recréer le lien avec l'école

En cliquant sur ce symbole vous accéderez à des informations supplémentaires

Le sentiment d'appartenance

Le bien-êtrede l'enfant

Pour recréer le lien avec l'école, les intervenants et les enseignants instaurent un climat d'école et de classe sécurisant et propice aux apprentissages.Gaudreault, 2019

Le sentiment d’appartenance à l’école : le comprendre, le développer et le maintenir chez les élèvesLe sentiment d'appartenance à l'école : le comprendre, le développer et le maintenir chez les élèvesPar Jérôme St-Amand, professeur et chercheur à l'Université de l'Alberta. Une version longue du même texte est disponible dans le dernier numéro de...RIRE« Il est essentiel d’élaborer des stratégies concrètes visant à développer et maintenir le sentiment d’appartenance des élèves à l’école. [...] le concept d’appartenance est l’un des trois besoins de base de la motivation qui sont essentiels pour le développement des individus. Notons que ces trois besoins, en l’occurrence le besoin d’appartenance, de compétence et d’autonomie, sont interdépendants. Bien que la qualité des relations sociales représente l’élément le plus associé au sentiment d’appartenance des élèves, il ne faut pas omettre que le simple fait de répondre à leurs besoins d’autonomie et de compétence contribue, par ricochet, à renforcer leur sentiment d’appartenance au milieu (Ozer, Wolf et Kong, 2008 ; LoVerde, 2007). »L'article propose des stratégies pouvant être mises de l’avant pour développer et maintenir le sentiment d’appartenance des élèves.St-Amant, 2017

Le rapport du conseil supérieur de l'éducation «Le bien-être de l'enfant à l'école: faisons nos devoirs» propose des recommandations qui sont facilement applicables sur le terrain et se basent sur le principe de bienveillance:1) considérer l’enfant comme un acteur de son bien-être2) développer les compétences sociales et émotionnelles de l’enfant3) soutenir le développement professionnel du personnel scolaire4) améliorer la collaboration entre tous les intervenants qui gravitent autour de l’enfantÉcole Branchée, 2020

Par cet avis, Le bien-être de l’enfant à l’école: faisons nos devoirs, le Conseil supérieur de l’éducation se penche sur les facteurs qui influencent le bien‑être et la santé mentale des enfants du préscolaire et du primaire. Il décrit, notamment, la situation et les besoins des enfants, pour ensuite s’attarder aux leviers dont les milieux scolaires disposent qui peuvent être mis à profit pour leur permettre de grandir, d’apprendre et de s’épanouir dans un milieu scolaire bienveillant et pour la vie durant.Pour consulter le coffre à outils:https://www.cse.gouv.qc.ca/trousse-bien-etre-enfant/

susciter l'engagement

susciter l'engagement

LA gestion éducativede la classe

Qui peutagir?

Sur quoipeut-on agir?

Suis -je capable?

les approches pédagogiques en réponse aux questions des élèves

Qu'est-ce que C'est?

Ai-je un mot à dire?

En cliquant sur ce symbole vous accéderez à des informations supplémentaires

Pourquoi je dois faire ça?

À quoi ça sert?

au moment des transitions

La motivation est la force qui pousse l'apprenant à faire le premier pas vers l'action, tandis que l'engagement est celle qui propulse, amène à faire le deuxième pas et les suivants." (Parent, S., 2014)

L'enseignant-e peut influencer la motivation et l'engagement des élèves.“ En contexte scolaire, pratiquement tout ce que l'enseignant-efait affecte la motivation de l'élève, à savoir les activitésqu'il organiseet anime, l'évaluation qu'il met de l'avant […],le degré de libertéqu'il laisse à l'élèveainsi qu'une multituded'autres variablessur lesquelles il peut jouer.”(Archambault, J. et Chouinard, R., 2008)

L'engagement des élèves est favorisé par de bonne pratiques de gestion de classe, notamment en ce qui a trait à la miseen place d'approches pédagogiques stimulantes et variées.

Il est important de tenir compte de toutes les composantesde la gestion de classeafin de créer un climat de classe bienveillantet propice aux apprentissages.(Gaudreau, N., 2012)De plus, dans le contexte actuel et dans un souci de cohérence,la concertation entre les différents enseignants d’un même groupe-classe est fondamentale.

Certaines approches pédagogiques agissent sur la motivation des élèves en atténuant leurs préoccupations. Lorsque ces approches sont mises en place, elles permettent de répondre aux questions que se posent les élèves et les incitent à s'engager d'avantage dans les tâches proposées.Explorez ces approches pédagogiques en cliquant sur les exemples de questions fréquemment posées par les élèves.

« Il est primordial d'abord que le jeune sente que les gens autour de lui croient en sa capacité de réussir et ont des attentes élevées,mais réalisables envers lui. »PRÉCA, 2017

« Les élèves qui sont en mesure de faire des choix en classe pourront adapter eux-mêmes leurs tâches à ce qu'ils considèrent important.On peut, par exemple, offrir des choix quant à l'ordre dans lequel des tâches sont effectuées, entre différents types de tâches qui permettent d'atteindre un même objectif d'apprentissage ou sur le thème d'un projet à réaliser. »Archambault et Olivier, 2017

Ne jamais oublier pour qui on planifie notre enseignement en s'assurant que la tâche sera perçue comme stimulante, intéressante, utile et qu'elle permettre de faire des liens avec les connaissances antérieures des élève. "Ainsi, pour favoriser un plus grand engagement des élèves dans la classe, tout enseignant devrait se demander, à un moment donné ou à un autre de sa planification: si j'étais un élève de ma classe, est-ce que j'aurais envie de m'engager dans la tâche?". (Gaudreault, 2012)

Établir un but à court terme qui est précis et qui représente un défi réaliste augmente la motivation de l'élève.Lévesque, 2015

Tous les éléments mentionnés précédemment sont importants, particulièrement lors des transitions, qu’il s’agisse du passage du primaire au secondaire ou du secondaire vers la FGA ou la FP. Ils sont aussi fondamentaux lors d’un retour en classe, comme c’est le cas actuellement, ou s’il devait y avoir passage vers un modèle d’enseignement hybride ou à distance.

Rétroaction continue en soutien à l'apprentissage

La rétroaction fait partie des influences les plus puissantes sur la réussite.John Hattie

rétroaction en continue en soutien à l'apprentissage

Qu'Est-ce que c'Est?

Suite à une observation, la rétroaction permet d'informer l'apprenant de sa progression à atteindre un but visé, à communiquer les forces et les éléments à améliorer ainsi que les prochaines étapes afin de poursuivre son apprentissage.La rétroaction doit êtreprécise,spécifique,rapprochée dans le temps etcompréhensible par l'apprenant.

pourquoi est-ce important?

vPlus que jamais, en ce temps de rentrée scolaire exceptionnelle, une bonne rétroaction doit permettre à l’élève de s’améliorer et à l’enseignant de consigner régulièrement des informations orales ou écrites, formelles ou informelles. L’analyse des traces recueillies permet de formuler rapidement un jugement plus juste et précis des performances de l’élève. La planification de plusieurs tâches courtes et signifiantes permet davantage de rétroaction.Visionnez la vidéo de Mme Isabelle Nizet, Professeure agrégée, faculté de l'éducation, Université de Sherbrooke (6:12)https://www.youtube.com/watch?v=onpH1mwSmJs&list=PL7xK7_BJ0pSUIzLJbL94tKvBltUxJa2K8&index=8

Qui peut donner de la rétroaction?

À quoi sert la rétroaction?

À quel moment faut-il donner de la rétroaction?

En cliquant sur ce symbole vous accéderez à des informations supplémentaires

Plus que jamais, en ce temps de rentrée scolaire exceptionnelle, une bonne rétroaction doit permettre à l’élève de s’améliorer et à l’enseignant de consigner régulièrement des informations orales ou écrites, formelles ou informelles. L’analyse des traces recueillies permet de formuler rapidement un jugement plus juste et précis des performances de l’élève. La planification de plusieurs tâches courtes et signifiantes permet davantage de rétroaction.Visionnez la vidéo de Mme Isabelle Nizet, Professeure agrégée, faculté de l'éducation, Université de Sherbrooke (6:12)

Suite à une observation, la rétroaction permet d'informer l'apprenant de sa progression à atteindre un but visé, à communiquer les forces et les éléments à améliorer ainsi que les prochaines étapes afin de poursuivre son apprentissage.La rétroaction doit être précise, spécifique, rapprochée dans le temps et compréhensible par l'apprenant.

La rétroaction sert à...1. Clarifier ce qu'est une bonne réalisation.2.Offrir la possibilité de réduire l'écart entre la production attendue et celle réalisée.3.Encourager l'apprenant à faire le point sur ses connaissances et à le faire réfléchir sur les processus qu'il a utilisés.4.Amener l'apprenant à identifier les obstacles qu'il rencontrera et les solutions pour les surmonter.5.Améliorer l'estime de soi et la motivation.6. Réguler l'enseignement.

La rétroaction peut se faire...1. Avant une tâche.2. En début d'apprentissage, le plus souvent possible!!!3. Tout de suite après une observation.4. À la fin d'une tâche.5.Bref, avant, pendant ou après la tâche, quand l'apprenant a encore la chance d'améliorer sa réalisation.

Collaborer pour soutenir les élèves

Enseignants, orthopédagogues, enseignants-ressources, soutiens linguistiques, orthophonistes, etc.

organisation des services rentrée 2020

Début septembre

Mi-septembre

Début octobre

Octobre

Fin octobre àdécembre

Dépistage

Afin de procéder au dépistage et cibler les interventions à mettre en place, l'utilisation d'un outil de concertation titulaire-orthopédagogue semble approprié. Le portrait-bulle du langage écritest un outil qui permet de:Cibler efficacement les besoins des élèves d’un groupe-classeIdentifier les zones de vulnérabilités des élèves concernant le développement du langage écritCibler des interventions possibles en lien avec les zones identifiéesPour accéder à cet outil, cliquez ici.Le portait-bulle de l'éducation préscolaire permet de:Cerner les capacités et les besoins des enfants de la classe.Favoriser les pratiques collaboratives entre les enseignants et les orthopédagogues de l’éducation préscolaire.Sensibiliser aux conditions essentielles à mettre en place en classe afin de développer le plein potentiel de chaque enfant.Offrir un support afin de consigner les informations et pister le progrès de chaque enfant.Cibler des interventions qui aident les enfants à progresser et les réajuster au besoin.Pour accéder à cet outil, cliquezici.

Services supplémentaires et intensifs

Concertation et planification

Pour tous les acteurs qui gravitent autour de l'élève

Portrait-classe

Sous groupes etCoenseignement

Portrait-classe ou dépistage?

Info

Appuyez sur les ou sur les logos pour obtenir plus d'informations.

Mis à jour le 2020-09-10

Portrait-classeQuoi faire?Ressources disponiblesPortait-classe*(...) est à la fois un outil de collecte de renseignements, un outil de référence et un outil de suivi. Il permet au personnel enseignant de planifier une évaluation et un enseignement efficaces pour tous les élèves de la classe, de suivre leurs progrès et d’intervenir à temps au besoin.(L'apprentissage pour tous- Guide d'évaluation et d'enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12e année, Ministère de l'Éducation de l'Ontario, p.36)Canevas d'un portait-classeRéférentiel d'intervention en lecture pour les élèves de 10 à 15 ans: annexe 4 (p. 81 à 83)Référentiel d'intervention en écriture:annexe 6 (p. 82 à 89)Apprentissages essentielsIl est recommandé d'utiliser des tâches contextualisées signifiantes pour effectuer le portait-classe.https://view.genial.ly/5f57a7539be10c13685ef797

Concertation et planificationQuoi faire?Ressources disponiblesCerner les besoins des élèvesPour visionner en pleine page, cliquez ICIFaire des choix concertés (enseignants, orthopédagogues, direction, orthophoniste, enseignant ressource, etc.)Miser sur la consolidation de bases solides pour rassembler son équipe autour de la culture de l’apprentissageÉquipe collaborative, CTREQOutil pour une équipe collaborative, CTREQSélectionner les contenus, concepts, stratégies préalables à aborder en vue des compétences à développerComment cibler les savoirs essentiels, CTREQPlanifier des activités significativesPFEQ synthèse primairePFEQ synthèse secondaire

Services supplémentaires et intensifsQuoi faire?Ressources disponiblesMise en place des services supplémentaires et intensifsGuide de l'intervention orthopédagogique efficace; des services en réponse aux besoins des élèves du préscolaire au secondaireModalités d’organisation de service (à venir)

DépistageQuoi faire?Ressources disponiblesDépistagePortait-bulle du langage écritPortrait-bulle de l'éducation préscolaireCAP sur la prévention(dépistage préscolaire et 1er cycle)ADEL: épreuves de compréhension de textes courants (4e année à 2e secondaire)Référentiel d'intervention en lecture: annexe 5 (p.85-86)Référentiel d'intervention en écriture: annexes 4 (p. 78) et 5 (p. 80)

Sous-groupe et co-enseignementQuoi faire?Ressources disponiblesFaire la Coenseignement davantage axé sur le sous-groupe de besoins, en lien avec le portrait-classeConseils pour coenseignementFaire la lecture des bilans orthopédagogie des années précédentesGuide de l'intervention orthopédagogique

CTREQ

https://view.genial.ly/5f4d48f809659c0d8ac7ef4b

vous avez tous un rôle à jouer

Direction d’école• Leadership (culture de l’école, culture de collaboration) • Aménagement de l’horaire permettant la collaboration et la concertation • Responsabilité de distinguer les rôles de chacun dans une approche complémentaire • Planifier l’organisation des services en coenseignementEnseignant.e• Choix et planification des essentiels • Privilégier la rétroaction efficace et l’évaluation au service de l’apprentissage* • Recueillir des données d’observation (traces d’apprentissage) • Participer à des périodes de coenseignement • Prise en charge des interventions des paliers 1 et 2 dans un modèle d’approche Rài • Maximiser le temps d’enseignement • Prévoir des périodes de récupération pour les élèves vulnérablesOrthopédagogue• Rôle-conseil et de soutien auprès des enseignant et des parents • Observation et intervention en classe ou à l’extérieur de la classe auprès des élèves en difficultés scolaires • Participation aux interventions du palier 2 dans un modèle d’approche Rài • Prise en charge des interventions du palier 3 dans un modèle d’approche Rài

vous avez tous un rôle à jouer

Éducateur spécialisé• Soutien concernant les apprentissages scolaires et la gestion des comportements • Intervention pour soutenir l’engagement • Recherche de stratégies efficaces pour favoriser l’inclusion des élèvesPsychoéducateur• Observation et proposition de solutions propres aux besoins des individus et des milieux • Accompagnement des élèves dans leur quotidien • Intervention pour soutenir l’engagement • Prévention et rôle conseil auprès des enseignantsConseiller pédagogique• Rôle-conseil pour les enseignants et les directions • Accompagner et former les enseignants (ex. : application et compréhension du programme de formation, choix des essentiels, soutien à la concertation, soutien à la planification, soutien à l’évaluation) Enseignant-ressource• Assume un rôle de suivi scolaire auprès des élèves à risque et élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (HDAA)• Assume des tâches d'encadrement et de soutien auprès de ces élèves• Travaille en concertation avec les enseignants des élèves qui lui sont référés• Travaille en concertation avec les autres intervenants qui œuvrent auprès des élèves

apprentissages préalablesetapprentissages essentiels

apprentissages préalables

Qu'Est-ce que c'Est?

Il s'agit des connaissances, des concepts et des stratégies qui sont prérequis afin de développer des compétences disciplinaires pour l'année scolaire en cours.Il est nécessaire de les aborder tout au long de l'année scolaire, soit à chaque intégration de nouveaux concepts.

se concerter pour y arriver

Quand?- Pendant les périodes de tâche complémentaires (équipe-niveau, équipe-cycle, équipe-matière)- En journées pédagogiques- En rencontre du personnel- En rencontre de comitéAvec qui?- Les collègues enseignant.e.s de l'équipe-école ou d'une même matière- L'orthopédagogue- L'enseignant.e-ressource- Le soutien linguistique- L'orthophoniste- Le.a psychologue- Le.a CP école (secondaire)- Le.a CP des services pédagogiquesPourquoi?"Pour identifier:- les prérequis nécessaires à la réussite- l'état de maîtrise des élèves pour bien comprendre les nouveaux apprentissages" (École Branchée, 2020)Comment?"Il pour être intéressent de venir interroger ces prérequis 10-14 jours avant qu'ils soient abordés en salle de classe afin de pouvoir ajuster sa planification en fonction des réponses des élèves." (École Branchée, 2020)Il est également nécessaire de bien connaitre le programme de formation, afin de connaitre ce qui est préalable aux nouveaux contenus abordés.Consultez lesvidéos ministérielsprévus à cet effet.

pourquoi est-ce important de les aborder tout au long de l'année?

Il pourrait être tentant de faire un gros bloc de révision en début d'année, en ciblant uniquement les notions essentielles de l'année 2019-20. Toutefois l'expérience nous enseigne de faire preuve de prudence à cet égard...Réviser en bloc en début d'année, c'est ce que certaines écoles de la Nouvelle-Orléans ont fait lors de leur réouverture suite à l’ouragan Katrina point les résultats furent sans équivoque :on a constaté une baisse de motivation des élèves ;ona constaté tout au long de l'année scolaire un faible transfert lorsque les élèves ont dû mobiliser les contenus pédagogiques de l'année précédente (et révisé en bloc en début d'année) au moment de comprendre et de mobiliser les nouveaux contenus enseignés.Àl'opposé,d'autres écoles de la Nouvelle Orléans ont fait un art image en filigrane, c'est-à-dire que les contenus prérequis(ceux qui devaient être vu l'année scolaire précédente)étaientabordésau fur et à mesure qu'ils étaient nécessaires pendant l'année.Ces initiatives furent plus profitables et eurent un impact positif sur la réussite scolaire selon les acteurs concernés.Donc afin de favoriser la motivation et le transfert, nous vous conseillons de faire un arrimage pédagogique en filigrane* pendant l'année 2020-21. Cette façon d’arrimer le contenu est aussi en adéquation avec la recherche enneuroéducationqui suggère d'intégrer les principes de récupération en mémoire ("); border-bottom: 1px solid transparent;">Masson,"); border-bottom: 1px solid transparent;">2020)et d’entrelacement(interleaving) (Cooney,Horvarth, 2019)au moment opportun dans notre pratique.”École Branchée, 2020

commentchoisir?

"Pour y arriver, nous devrons:- identifier les contenus prérequis aux contenus de l'année 2020-21- prévoir un temps afin d'enseigner à nouveau ces prérequis, et ce, tout au long de l'année, au moment opportun.Au primaire, par exemple, pour bien comprendre les liens qui existent entre l'écriture fractionnaire et l'écriture décimale, le sens du nombre et le sens de la fraction doivent être bien développés. L'un est préalable à l'autre et s'assurer de ls bonne compréhension du premier fera gagner un temps précieux dans l'apprentissage du second en plus de contrer le développement d'erreurs persistantes, toujours présentes au secondaire, liées à une mauvais compréhension."École Branchée, 2020

Trucset astuces

Est-ce identiquedans toutes lesmatières?

Pas nécessairement.Dans certaines matières, l'apprentissage préalable consiste en une notion, parfois une stratégie, parfois en un processus, etc. Tout dépend de la nature du nouvel apprentissage à construire.D'où l'importance de bien connaitre son programme de formation. Consultezlescapsules vidéos du MEES à cet effetpour plus d'informations.

En cliquant sur ce symbole vous accéderez à des informations supplémentaires

Il pourrait être tentant de faire un gros bloc de révision en début d'année, en ciblant uniquement les notions essentielles de l'année 2019-20. Toutefois l'expérience nous enseigne de faire preuve de prudence à cet égard...Réviser en bloc en début d'année, c'est ce que certaines écoles de la Nouvelle-Orléans ont fait lors de leur réouverture suite à l’ouragan Katrina. Les résultats furent sans équivoque :- on a constaté une baisse de motivation des élèves ;- ona constaté tout au long de l'année scolaire un faible transfert lorsque les élèves ont dû mobiliser les contenus pédagogiques de l'année précédente (et révisés en bloc en début d'année) au moment de comprendre et de mobiliser les nouveaux contenus enseignés.À l'opposé, d'autres écoles de la Nouvelle Orléans ont fait un arrimage en filigrane, c'est-à-dire que les contenus prérequis (ceux qui devaient être vus l'année scolaire précédente) étaient abordés au fur et à mesure qu'ils étaient nécessaires pendant l'année. Ces initiatives furent plus profitables et eurent un impact positif sur la réussite scolaire selon les acteurs concernés.Donc, afin de favoriser la motivation et le transfert, nous vous conseillons de faire un arrimage pédagogique en filigrane* pendant l'année 2020-21. Cette façon d’arrimer le contenu est aussi en adéquation avec la recherche enneuroéducationqui suggère d'intégrer les principes de récupération en mémoire ("); border-bottom: 1px solid transparent;">Masson,"); border-bottom: 1px solid transparent;">2020)et d’entrelacement(interleaving) (Cooney,Horvarth, 2019)au moment opportun dans notre pratique.”École Branchée, 2020

"Pour y arriver, nous devrons:- identifier les contenus prérequis aux contenus de l'année 2020-21- prévoir un temps afin d'enseigner à nouveau ces prérequis, et ce, tout au long de l'année, au moment opportun.Au primaire, par exemple, pour bien comprendre les liens entre l'écriture fractionnaire et l'écriture décimale, le sens du nombre et le sens de la fraction doivent être bien développés. L'un est préalable à l'autre et s'assurer de la bonne compréhension du premier fera gagner un temps précieux dans l'apprentissage du second en plus de contrer le développement d'erreurs persistantes toujours présentes au secondaire, liées à une mauvaise compréhension."École Branchée, 2020

Quand?-Pendant les périodes de tâche complémentaires (équipe-niveau, équipe-cycle, équipe-matière)- En journées pédagogiques- En rencontre du personnel- En rencontre de comitéAvec qui?- Les collègues enseignant.e.s de l'équipe-école ou d'une même matière- L'orthopédagogue- L'enseignant.e-ressource- Le soutien linguistique- L'orthophoniste- Le.a psychologue- Le.a CP école (secondaire)- Le.a CP des services pédagogiquesPourquoi?"Pour identifier:- les prérequis nécessaires à la réussite- l'état de maîtrise des élèves pour bien comprendre les nouveaux apprentissages"(École Branchée, 2020)Comment?"Il pour être intéressent de venir interroger ces prérequis 10-14 jours avant qu'ils soient abordés en salle de classe afin de pouvoir ajuster sa planification en fonction des réponses des élèves." (École Branchée, 2020)Il est également nécessaire de bien connaitre le programme de formation, afin de connaitre ce qui est préalable aux nouveaux contenus abordés.Consultez lesvidéos ministérielsprévus à cet effet.

apprentissages essentiels

Qu'Est-ce que c'Est?

"Les apprentissages essentiels correspondent à ce que tous les élèves doivent savoir, être capables de faire ou comprendre pour réussir dans un domaine en particulier (p.ex: extraire d'un texte des informations explicites en lecture ou calculer la valeur numérique d'expressions algébriques mathématiques). Ils se différencient de ceux considérés comme moins prioritaires et de ceux que les élèves ayant des besoins d'enrichissement peuvent réaliser. Pour qu'un apprentissage soit essentiel, il doit être à la fois préalable, transférable et durable."Projet CAR

pourquoi est-ce important?

vous disposez de laLÉGITIMITÉet desCOMPÉTENCESPROFESSIONNELLESnécessaires pour:ocerner les besoinsde vos élèves;ochoisir les moyens et mettre en œuvre les stratégies quiconviennentpour y répondre dans le contexte actuel;-vous êtesLES PLUS APTES À DÉTERMINER, au-delà des contenus déjà acquis, lescontenus que vous souhaitez enseigner à vos élèves, consolider ouapprofondir, selon ce qui est prescrit dans leProgramme de formation del’école québécoise;-laDIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUEest un moyen efficace pourrépondre auxbesoins spécifiques des élèves et du groupe. vous disposez de laLÉGITIMITÉet desCOMPÉTENCESPROFESSIONNELLESnécessaires pour:ocerner les besoinsde vos élèves;ochoisir les moyens et mettre en œuvre les stratégies quiconviennentpour y répondre dans le contexte actuel;-vous êtesLES PLUS APTES À DÉTERMINER, au-delà des contenus déjà acquis, lescontenus que vous souhaitez enseigner à vos élèves, consolider ouapprofondir, selon ce qui est prescrit dans leProgramme de formation del’école québécoise;-laDIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUEest un moyen efficace pourrépondre auxbesoins spécifiques des élèves et du groupe. Le MEES (2020) nous indique, dans son document Soutien dans l'identification des apprentissages essentiels que:Ainsi, pour mettre en place une différenciation pédagogique efficace, il est nécessaire de faire des choix judicieux, tant pour nos élèves à besoins particuliers que pour nos élèves ayant besoin d'enrichissement.

commentchoisir?

Exemple au primaire, Projet CARÀ l'aide des documents de référence (PFÉQ, progression des apprentissages, cadres d'évaluation, épreuves ministérielles), les membres de l'équipe collaborative ciblent ensemble les apprentissages que tous les élèves doivent réaliser en priorité pour atteindre l'objectif fixé à la fin de l'année scolaire.Attention : Les cahiers d'exercices vont parfois au-delà du programme et de la progression des apprentissagesProjet CAR

où les consigner?

Les apprentissages essentiels sont à intégrer dans votre planification annuelle et hebdomadaire.Afin de garder une trace du développement de vos élèves quant à ces savoirs, vous pourriez les consigner (ou en consigner certains) dans ce canevas de portrait de classe.

Quand?

- Pendant les périodes de tâche complémentaires (équipe-niveau, équipe-cycle, équipe-matière)- En journées pédagogiques- En rencontre du personnel- En comité

Qui forme l'équipe?

Cela dépend de l'intention:"Équipe-niveau ou équipe-matièreCette équipe est composée d’enseignants du même niveau qui travaillent ensemble pour aider les élèves à apprendre dans une matière scolaire en particulier. Les membres de cette équipe s’entendent sur les apprentissages essentiels à réaliser par tous les élèves du niveau scolaire. Ils assurent donc la cohérence des attentes à l’égard des élèves à l’intérieur de ce niveau scolaire.""Équipe-cycle ou équipe verticaleCette équipe est composée d’enseignants d’un même cycle ou de différents niveaux qui travaillent ensemble pour aider les élèves à apprendre dans une matière scolaire en particulier. Les membres de cette équipe s’entendent sur les apprentissages essentiels à réaliser par les élèves pour chaque année du cycle d’études. Ils assurent donc la cohérence des attentes à l’égard des élèves à l’intérieur de ce cycle.L’équipe composée d’enseignants du préscolaire à la 6e année ou de la 1re à la 5e secondaire assure la cohérence des attentes à l’égard des élèves pendant tout le parcours scolaire.""Équipe virtuelleCette équipe est composée d’enseignants qui travaillent ensemble à distance, à l’aide de la technologie, pour aider les élèves à apprendre dans une matière scolaire en particulier. L’équipe virtuelle permet à des enseignants éloignés d’avoir des discussions à propos des apprentissages essentiels et de partager des stratégies efficaces.""Équipe multidisciplinaireCette équipe est composée d’enseignants qui travaillent ensemble pour aider les élèves à atteindre des objectifs qui concernent plusieurs matières scolaires (p. ex. : apprentissage par la lecture).""Les professionnels comme les orthopédagogues et les conseillers pédagogiques peuvent faire partie de l’équipe collaborative ou participer aux rencontres de façon ponctuelle, selon les besoins. Les membres du personnel scolaire qui possèdent une expertise particulière (p. ex.: spécialistes ou techniciens en éducation spécialisée) peuvent aussi participer à certaines rencontres d’équipes collaboratives."Projet CAR

Comment?

Les membres de l’équipe collaborative se rencontrent pendant le temps de travail pour répondre ensemble aux questions « Que voulons-nous que nos élèves apprennent? », « Comment saurons-nous si nos élèves ont appris? » et « Que ferons-nous pour aider nos élèves à apprendre? ». Au cours de ces rencontres, ils réalisent entre autres les tâches suivantes :cibler les apprentissages essentiels à réaliser par les élèves;discuter à propos de stratégies efficaces;prendre des décisions pédagogiques et planifier l’enseignement.Projet CAR

Quels sont les principes à respecter?

"Les membres de l’équipe collaborative ont des interactions qui reposent sur l’entraide, la bienveillance, le respect mutuel et la confiance. Ils adoptent une posture d’apprenant et s’engagent dans un dialogue ouvert axé sur l’apprentissage des élèves. Ils acceptent de recevoir une rétroaction constructive de la part de leurs collègues en lien avec leurs stratégies d’enseignement, autant que de partager leurs découvertes et leurs idées prometteuses. Ainsi, ils apprennent les uns des autres et contribuent à l’expertise collective de l’équipe. Dans une école qui fonctionne en CAP, la collaboration constitue le moyen privilégié de développement professionnel par lequel les membres du personnel scolaire s’assurent d’améliorer leur pratique de façon continue pour favoriser la réussite de tous les élèves."Projet CAR

l'équipe collaborative

Quelles ressources peuvent m'aider?

Site du projet CAR sur les apprentissages essentielsDocuments de soutien dans l'identification des apprentissages essentiels du MEESProgramme de formation de l'école québécoise (progression des apprentissages, cadre d'évaluation)Ouvrages de référence de la matière concernéeÉpreuves ministérielles de la matière concernéeArticle Construire l'avenir dès maintenant en ciblant les apprentissages essentiels(Gravel, 2020)Site du projet CAR sur les équipes collaboratives

En cliquant sur ce symbole vous accéderez à des informations supplémentaires

Cela dépend de l'intention:"Équipe-niveau ou équipe-matièreCette équipe est composée d’enseignants du même niveau qui travaillent ensemble pour aider les élèves à apprendre dans une matière scolaire en particulier. Les membres de cette équipe s’entendent sur les apprentissages essentiels à réaliser par tous les élèves du niveau scolaire. Ils assurent donc la cohérence des attentes à l’égard des élèves à l’intérieur de ce niveau scolaire.""Équipe-cycle ou équipe verticaleCette équipe est composée d’enseignants d’un même cycle ou de différents niveaux qui travaillent ensemble pour aider les élèves à apprendre dans une matière scolaire en particulier. Les membres de cette équipe s’entendent sur les apprentissages essentiels à réaliser par les élèves pour chaque année du cycle d’études. Ils assurent donc la cohérence des attentes à l’égard des élèves à l’intérieur de ce cycle.L’équipe composée d’enseignants du préscolaire à la 6e année ou de la 1re à la 5e secondaire assure la cohérence des attentes à l’égard des élèves pendant tout le parcours scolaire.""Équipe virtuelleCette équipe est composée d’enseignants qui travaillent ensemble à distance, à l’aide de la technologie, pour aider les élèves à apprendre dans une matière scolaire en particulier. L’équipe virtuelle permet à des enseignants éloignés d’avoir des discussions à propos des apprentissages essentiels et de partager des stratégies efficaces.""Équipe multidisciplinaireCette équipe est composée d’enseignants qui travaillent ensemble pour aider les élèves à atteindre des objectifs qui concernent plusieurs matières scolaires (p. ex. : apprentissage par la lecture).""Les professionnels comme les orthopédagogues et les conseillers pédagogiques peuvent faire partie de l’équipe collaborative ou participer aux rencontres de façon ponctuelle, selon les besoins. Les membres du personnel scolaire qui possèdent une expertise particulière (p. ex.: spécialistes ou techniciens en éducation spécialisée) peuvent aussi participer à certaines rencontres d’équipes collaboratives."Projet CAR

"Les membres de l’équipe collaborative ont des interactions qui reposent sur l’entraide, la bienveillance, le respect mutuel et la confiance. Ils adoptent une posture d’apprenant et s’engagent dans un dialogue ouvert axé sur l’apprentissage des élèves. Ils acceptent de recevoir une rétroaction constructive de la part de leurs collègues en lien avec leurs stratégies d’enseignement, autant que de partager leurs découvertes et leurs idées prometteuses. Ainsi, ils apprennent les uns des autres et contribuent à l’expertise collective de l’équipe. Dans une école qui fonctionne en CAP, la collaboration constitue le moyen privilégié de développement professionnel par lequel les membres du personnel scolaire s’assurent d’améliorer leur pratique de façon continue pour favoriser la réussite de tous les élèves."Projet CAR

Les membres de l’équipe collaborative se rencontrent pendant le temps de travail pour répondre ensemble aux questions « Que voulons-nous que nos élèves apprennent? », « Comment saurons-nous si nos élèves ont appris? » et « Que ferons-nous pour aider nos élèves à apprendre? ». Au cours de ces rencontres, ils réalisent entre autres les tâches suivantes :cibler les apprentissages essentielsà réaliser par les élèves;discuter à propos de stratégies efficaces;prendre des décisions pédagogiques et planifier l’enseignement.Projet CAR

vous disposez de laLÉGITIMITÉet desCOMPÉTENCESPROFESSIONNELLESnécessaires pour:ocerner les besoinsde vos élèves;ochoisir les moyens et mettre en œuvre les stratégies quiconviennentpour y répondre dans le contexte actuel;-vous êtesLES PLUS APTES À DÉTERMINER, au-delà des contenus déjà acquis, lescontenus que vous souhaitez enseigner à vos élèves, consolider ouapprofondir, selon ce qui est prescrit dans leProgramme de formation del’école québécoise;-laDIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUEest un moyen efficace pourrépondre auxbesoins spécifiques des élèves et du groupe.vous disposez de laLÉGITIMITÉet desCOMPÉTENCESPROFESSIONNELLESnécessaires pour:ocerner les besoinsde vos élèves;ochoisir les moyens et mettre en œuvre les stratégies quiconviennentpour y répondre dans le contexte actuel;-vous êtesLES PLUS APTES À DÉTERMINER, au-delà des contenus déjà acquis, lescontenus que vous souhaitez enseigner à vos élèves, consolider ouapprofondir, selon ce qui est prescrit dans leProgramme de formation del’école québécoise;-laDIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUEest un moyen efficace pourrépondre auxbesoins spécifiques des élèves et du groupe.Le MEES (2020) nous indique, dans son document Soutien dans l'identification des apprentissages essentiels que:Ainsi, pour mettre en place une différenciation pédagogique efficace, il est nécessaire de faire des choix judicieux, tant pour nos élèves à besoins particuliers que pour nos élèves ayant besoin d'enrichissement.

"Les apprentissages essentiels correspondent à ce que tous les élèves doivent savoir, être capables de faire ou comprendre pour réussir dans un domaine en particulier (p.ex: extraire d'un texte des informations explicites en lecture ou calculer la valeur numérique d'expressions algébriques mathématiques). Ils se différencient de ceux considérés comme moins prioritaires et de ceux que les élèves ayant des besoins d'enrichissement peuvent réaliser. Pour qu'un apprentissage soit essentiel, il doit être à la fois préalable, transférable et durable."Projet CAR

Exemple au primaire, Projet CARÀ l'aide des documents de référence (PFÉQ, progression des apprentissages, cadres d'évaluation, épreuves ministérielles), les membres de l'équipe collaborative ciblent ensemble les apprentissages que tous les élèves doivent réaliser en priorité pour atteindre l'objectif fixé à la fin de l'année scolaire.Attention : Les cahiers d'exercices vont parfois au-delà du programme et de la progression des apprentissagesProjet CAR

Site du projet CAR sur les apprentissages essentielsDocuments de soutien dans l'identification des apprentissages essentiels du MEESProgramme de formation de l'école québécoise (progression des apprentissages, cadre d'évaluation)Ouvrages de référence de la matière concernéeÉpreuves ministérielles de la matière concernéeArticle Construire l'avenir dès maintenant en ciblant les apprentissages essentiels(Gravel, 2020)Site du projet CAR sur les équipes collaboratives

Les apprentissages essentiels sont à intégrer dans votre planification annuelle et hebdomadaire.Afin de garder une trace du développement de vos élèves quant à ces savoirs, vous pourriez les consigner (ou en consigner certains) dans ce canevas de portrait de classe.

en résumé

Apprentissage préalable

Il s'agit des connaissances, des concepts et des stratégies étant prérequis afin de développer des compétences disciplinaires pour l'année scolaire en cours. Il est nécessaire de les aborder tout au long de l'année scolaire, soit à chaque intégration de nouveaux concepts.

Apprentissage essentiel

"C'est ce que tous les élèves doivent savoir, être capables de faire ou comprendre pour réussir dans un domaine en particulier Ils se différencient de ceux considérés comme moins prioritaires et de ceux que les élèves ayant des besoins d'enrichissement peuvent réaliser.Pour qu'un apprentissage soit essentiel, il doit être à la fois préalable, transférable et durable."-Projet CARLes encadrements légaux (PFÉQ, PDA, cadres d'évaluation) constituent les références incontournables de départ.

Favoriser les interactions entre les élèves

Favoriser les interactions entre les élèves

principes pour la formation de sous-groupes en classe

favorise des facteurs de réussite liés à l'engagement

Favorise les clés d'une bonne communication

les avantages des interactions

Favorise le décentrageet la mémoire

En cliquant sur ce symbole vous accéderez à des informations supplémentaires

Exemple vidéo

Favorise des facteurs de réussite tels que :la motivationl'engagementla persévéranceLe développement de l'estime de soiLes interactions contribuent à augmenter la motivation de l'élève, à s'engager dans les actions qu'il soutiendra dans le temps. Ces éléments réunis lui permettront de prendre davantage de risques avec plus de confiance.(Marcelo Giglio & Francesco Arcidiacono, 2017)

Décentre son seul point de vue par l'accès à d'autres représentations- Permet d'en tirer parti par la validation et la bonification au regard des:informations complémentairessolutions possiblesenrichissement-(PFÉQ 2000)Renforce la compréhension et la mémoire cognitive (traces neuronales):par la répétitionpar la reformulationpar l'analyseetc(Marcelo Giglio & Francesco Arcidiacono, 2017 )

Favorise le développement des clés d'une bonne communicationAfin de mieux interagir, l'élève aura besoin de développer sa compétence à communiquer de façon appropriés oralement par l'apprentissage des stratégies d'écoute et de la prise de parole.l'élève à qui on aura modélisé les codes et les conventions propres à une bonne communication sera plus habile à interagir dans différents contextes.***Chaque situation de rétroaction est une opportunité de réinvestir l’enseignement des codes et des conventions propres à une bonne communication.

S'approprier les outils technologiques

S'approprier les outils technologiques

Boîtes à outilspour les parentsCSSDM

Les tic au cssdm

Teluq

Campus Récit

DÉCOUVRIR TEAMS(CSSDM)

ressources et CONTACT

cONSULTEZ LES DIFFÉRENTS SITES DES SERVICES PÉDAGOGIQUES DU CSSDM

VOUS OBTIENDREZ DES OUTILS ET RESSOURCES DIVERSES ET VARIÉES DANS TOUTES LES MATIÈRES

Visitez le pedagogie.csdm.qc.ca