Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Les jardins

HIstoire des arts

start

Index

Les jardins renaissance

Les jardins classiques

Les Jardins anglais

Test

La RenaissanceLes jardins à l'italienne

L'art des jardins ne date pas de la Renaissance et remonte à la plus haute antiquité. Cependant la Renaissance apporte des changements profonds.

Les jardins royaux

Lors de la campagne guerrière menée en Italie en 1495, Charles VIII découvre la Renaissance italienne et la rapporte en France. Cela se traduit par l'architecture mais aussi par l'art des jardins. Ainsi amène-t-il à Amboise le paysagiste napolitain Pacello da Mercogliano.

Les jardins royaux

Une inspiration italienne

Château-Gaillard, Amboise

La Renaissance renoue avec les oeuvres de l’Antiquité. Par conséquent, le modèle du jardin de la Renaissance est le jardin romain, planté de buis, peuplé de formes topiaires et aménagé sur un terrain en pente, où l’on peut jouir de vues magnifiques à partir de terrasses – qui elles-mêmes donnent un point de vue sur la terrasse suivante. Les éléments dominants y sont la pierre et l’eau.

Les jardins royaux

La villa d'este (Tivoli)

Info

Villa d'Este, fontaine de l'orgue

L'art topiaire (du latin ars topiaria, « art du paysage ») consiste à tailler les arbres et arbustes de jardin dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des sujets de formes très variées, géométriques, personnages, animaux, etc.

Terrasses, Fontaines et jeux d'eau, Broderies de buis et motifs géométriques.Références aux modèles de l’Antiquité.Découverte de la perspective comme en peinture

Les jardins royaux

Les jardins de la Renaissance passent de l’enclos utilitaire médiéval, tout chargé de symbolique chrétienne, à de larges perspectivesdont le but principal est le plaisir.

Du jardin Médiéval au jardin renaissance

Jardin d'inspiration médiéval du château de Loches

Les jardins royaux

Les jardins de Villandry ne sont pas royaux Néanmoins, ils sont un bon exemple de reconstitution de jardins de la Renaissance française. C'est le propriétaire Joachim Carvallo qui réinvente les jardins en s'appuyant sur des traités d'arhcitecture, des sources archéologiques et littéraires. ..

VILLANDRY

+info

Le jardin classique : la représentation du pouvoir

Le jardin classique correspond à ce qu'on appelle les jardins à la française. L'exemple le plus représentatif est le jardin de Versailles.

Les jardins royaux

Les jardins royaux

Issu d’une famille de jardiniers du roi dès le XVIe siècle, il se forme dans le jardin des Tuileries. Ses travaux pour Fouquet à Vaux-le-Vicomte en 1656-1661 lui attirent gloire et fortune. Il fut l’auteur des plus beaux jardins du XVIIe siècle et fit de Versailles son chef-d’œuvre absolu.

LE Nôtre

+info

Le jardin à la française trouve son apogée au XVIIe siècle avec la création pour Louis XIV dudomaine de Versailles. Les progrès dans les domaines de l’optique, de l’hydraulique et latopographie, comme l’emploi d’instruments de mesure nouveaux, servent à l’aménagementdes jardins, à la composition géométrique complexe.Le Nôtre exploite chaque élément du paysage pouvant offrir une vue scénographique. Dansles jardins, de grandioses vues en perspective s’ouvrent depuis et vers le palais, de largesallées sont aménagées, ainsi que des débouchés sur l’horizon.

Les jardins royaux

Le chateau de Versailles

Villa d'Este, fontaine de l'orgue

Source : document pédagogique de l'académie Orleans-Tours

la symétrie et les figures géométriques des parterres et bassinsla perspective qui permet de créer des surprises.les alignements d'arbres et les jeux sur les taillesdes éléments décoratifs sophistiqués (sculpture, topiaire, fontaines, etc...)des effets de rayonnementabondance, richesse, puissance sur la nature

Les jardins royaux

Caractéristiques

Info

Villa d'Este, fontaine de l'orgue

Les jardins royaux

L'espace de la forêt : la nature sauvage chassée

L'espace des jardins : la nature façonnée

L'espace du parc : la nature dominée

Le château, siège royal : le roi façonne et organise le monde.

Les jardins royaux

La métaphore solaire

Le jardin anglais au XVIIIe siècle

A partir de 1774, Marie-Antoinette ordonne la création d'un jardin anglais, succession artificielle de tableaux de paysages « naturels ».

Les jardins royaux

Les jardins royaux

Inspirés de la peinture de paysage, les jardins à l'anglaise s’organisent selon des parcours sinueux ouvrant sur des points de vue « pittoresques » : ces points de vue sont des lieux où un peintre aimerait à poser son chevalet. Il s'agit d'une recréation idéalisée de la nature.

Le jardin anglais

+info

Temple de l'amour d'inspiration antique

Plantations en groupe, composition équilibré par l'étagement et le jeux des couleurs.

Cours d'eau sinueux

Effet de perspective naturelle.

Les jardins royaux

Inspirés par la peinture de paysage de Nicolas Poussin ou du Lorrain, les jardins anglais cherchent à créer des lieux idylliques d'apparenc naturelle. Ils rejettent le contrôle absolu des jardins à la française et préfèrent ces espaces qui suscitent la rêverie.

L'inspiration picturale

+info

Nicolas Poussin, Paysage avec les funérailles de Phocion, 1648, Cardiff, Musée national du Pays de Galles

Claude Gellée, Dit Le Lorrain, Le Gué, huile sur toile, 68 × 99 cm, 1644, Musée du Prado, Madrid

Claude Gellée, dit Le Lorrain, Paysage avec le voyage de Jacob49, 1677, huile sur toile, Clark Art Institute, 71,2 × 95,1 cm

Cliquez sur les tableaux pour les voir en plus grand!

Les jardins royaux

Identifiez le style du jardin

view

view

view

view

view

view

Jardin anglais de Rambouillet

Jardin des Tuileries à Paris : jardin à la française

Jardin d'inspiration Renaissance à Château-Gaillard, Amboise

Jardin anglais de Fontainebleau

Jardin à la française du château de Vaux-le-Vicomte

Jardin d'inspiration Renaissance à Chenonceau

Merci!