Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Journal d'i-voix

Année 2019 - 2020

voix mêlées

L'article i-voix que j'ai préféré

L'article i-voix que j'ai préféré est sûrement celui del'Oraison funèbre d'Aricie par MilianTout d'abord cet article donne la parole à Acamas, fils de Thésée et Phèdre, un personnage dont on a peu souvent (voir jamais) l'occasion d'entendre le point de vue, et qui pourtant se retrouve embarqué de force dans toute cette histoire.De plus, le début nous replace immédiatement dans le contexte, expliquant au lecteur le triste destin de la jeune Aricie: il va même presque jusqu'à s'opposer à son père ("Thésée, car c'était lui l'auteur de ce crime"), pour défendre la femme qui a tout perdu.Grâce à cette mise en scène, le lecteur peut facilement comprendre Aricie, et s'apitoyer sur son sort : on se sent également triste pour elle, d'avoir aussi bien perdu sa famille, que sa place et que l'homme qu'elle aimait, et on ressent l'injustice dont elle a été victime.Subtilement mais sûrement, cet article parvient à mettre en avant une des victimes des passions des personnages,Aricie,qui a su se battre malgré son destin tragique, dans une phrase qui résume tout :"Ainsi voudrais-je que nous retenions de ta vie l'héroisme, car ton combat n'est nullement moins grand, nullement moins légitime que celui d'autres guerriers."

Bilan Réflexif

Au cours de cette année, je pense que les projets i-voix nous ont apporté beaucoup de choses, à commencer par le développement de notre créativité : au revoir les habituels projets auxquels nous étions habitués, bonjour à l'originalité et aux nouvelles façons d'écrire : là où habituellement le papier et le crayon auraient été nos amis (et je ne suis pas contre, mais la nouveauté reste intéressante), les écritures d'appropriation i-voix nous permettent d'utiliser des outils que nous connaissons de mieux en mieux, la technologie. Mettre à profit le portable ou l'ordinateur que nous utilisons désormais au quotidien, pour redécouvrir une façon d'écrire.Les nombreuses possibilités ont rendu l'expérience d'autant plus intéressante et enrichissante : florilège, faux article de presse, compte instagram fictif... etc, le choix est tel qui n'importe qui peut y trouver ce qu'il souhaite faire.Les thèmes étaient d'autant plus importants : oraison funèbre ou testament, donner la parole à nos personnages de fiction à travers ce qu'il pourrait rester d'eux sur internet. Superposer des personnages des siècles passés sur notre époque actuelle rend le "voyage i-voix" encore plus surprenant, et en bien : j'ai ainsi pu, par exemple, interroger Michel de Montaigne ou donner la parole aux personnages fictifs des oeuvres !C'est aussi se réapproprier une oeuvre, un récit, et y voir en plus de ce que l'auteur souhaite faire passer, un message que l'ont peut ou veut comprendre.

Mon i-voyagedans

le temps

Le selfie du poème de ma vie

Ce selfie, c'est moi. Tout m'y représente : la tasse "Portugal", mes origines ; chaque tube de peinture, l'art étant un de mes hobbies ; le prospectus de licence d'anglais représentant le futur dans lequel je me suis imaginé ; la chaussure, un cadeau qui m'est cher ; sans oublier le roman "Dragon Rouge", un de mes coups de cœur littéraires.