Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Module 3

Pôle école inclusive 91

Difficultés à expression comportementale :un cadre contenant

http://www.ash91.ac-versailles.fr/

C. Le-Ruyet, S. Mimouni-Moinard, N. Pautré, V. Schutz, F. Dans, MC. Bloch, F. Bajard

3

Pour favoriser le chez les élèves, il est important d'instaurer

sentiment de sécurité

un cadre contenant

1. Structurer le temps

2. Structurer l'espace

3. Instaurer des règles

Plan du module

Structurer le temps

Installer des rituels

Rendre lisibles les différents temps de la classe

Mettre en place le programme du jour

Proposer des plans de travail

Alterner les activités

Détailler les attentes lors des tâches

Proposer des outils

Etre attentif aux transitions entre les temps d'apprentissage et les temps de classe

Info

Anoncer le temps restant avant le changement d'activitéPréciser le temps accordé à la transition entre 2 activités

Mettre en place un signalPrévoir ce qui peut être fait lorsqu'on a terminé

Penser l'organisation des séances

Afin de permettre de visualiser le temps imparti à la réalisation d'une tâche,il existe différents outils qui peuvent être mis à disposition des élèves de manièrecollective ou individuelle

Accéder à la ressource en ligne

Structurer l'espace

- Rendre visibles et lisibles les activités

Des images ou photos symbolisant l’activité en cours (écriture, mathématiques...), à afficher au tableau.

Veiller à ne poser sur la table que le matériel utile pour l' activité en cours, pour éviter les dispersions. Certains enfants, apprécient un espace de travail"bulle"(sans être totalement isolé), et peuvent se sentir mieux derrière un petit paravent placé sur leur bureau.

Veiller à ne poser sur la table que le matériel utile pour l' activité en cours, pour éviter les dispersions. Certains enfants, apprécient un espace de travail"bulle"(sans être totalement isolé), et peuvent se sentir mieux derrière un petit paravent placé sur leur bureau.

Il faut fournir des aides visuelles (pictogrammes, photos...) pour comprendre ce qu'on attend de l'élève dans chaque lieu.

- Aménager l’espace classe : coin calme, coin repos, sas de décompression

2

3

4

1

L'objectifétant de permettre à l'enfant de :-S'extraire du groupe-classe à certains moments de la journée, se ressourcer, faire une pause, se reposer- Devenir autonome, exprimer son besoin de s'éloigner temporairement du groupe, afin de mieux gérer les contraintes de sa vie en collectivité ( le passage du statut d'individu à celui d'élève constituepour certains enfants un défi à relever);- Eviter les stratégies de fuite ( aller aux toilettes, prendre un mouchoir, faire tomber le matériel de la table, etc).

Cet espace calme se distingue de l'espace où se déroule la sieste de l'après-midi en maternelle. Il pourra être éloigné ou au contraire proche des espaces d'activités intenses. L'enfant ne recherche pas forcément l'isolement ou l'éloignement du reste du groupe. C'est un lieu pour reprendre son souffle, se reposer, se ressourcer,gérer sa fatigue voire son agressivité, pour "recharger ses batteries".Depuis cet endroit l'enfant peut continuer à suivre de loin les activités de la classe et, de cette manière, réintégrer plus facilement le groupe-classe après sa pause.

Prévoir des coussins, desmatelas ou des tapis de sol, de petits fauteuils confortables, des objets transitionnels(photos des parents, doudous, peluches, albums...).

Préférez destentes à parois translucides qui permettent à l'enfant de suivre de loin l'activité de la classe (son retour dans le groupe-classe s'en verra facilité).

- Pour réduire l'ambiance sonore, il faut:

Aménager l'espace de la classe

L’élaboration d’un plan d’actions a pour objectif d’identifier tout ce qui pourrait être réalisé pour avancer vers un environnement sonore plus confortable. Deux champs d’actions seront explorés : des actionssur l’infrastructure/matérielet des actions sur les comportements.

Et si vous sensibilisiez les élèves au bruit avec des jeux d’écoute ? Organisez des ateliers ou une journée du bruit dans votre classe, dans votre école, où les élèves devront être attentifs : Enregistrez sur des enregistreurs des bruits de tous les jours et demandez aux élèves de retrouver de quoi il s’agit (les sons de la classe, de l’école, du quartier, etc.)

Les activités de communicationvisent àsensibiliser l’ensemble des acteurs de l’école aux enjeux du bruit et aux actions proposées par la ou les classes en projet. Ces activités mettent également à l’honneur et valorisent l’engagement des élèves impliqués.

L’évaluation est un temps d’arrêtqui permet de prendre du recul, de mesurer le chemin parcouru, de se féliciter et de fixer les savoirs pour mieux poursuivrela démarche individuellement et collectivement.

L’excès de bruità l’école a des conséquences sur les apprentissageset la santé des élèves et des enseignants. Plutôt que de subir cette situation, il est possible d’améliorer l’environnement sonore pour le bien-être de tous.

- Aménager la classe pour la posture de l’élève

Le Dr . Breithecker a montré en Allemagne sur des classes innovantesmunies de mobilier ergonomique et pratiquant l'ergonomie dynamique, que les élèves:- augmentent leur temps de concentration- que les élèves qui avaient une mauvaise écriture, écrivent mieux,- affichent une attitude plus ouverte envers leur propre corps ce qui a pour effet de leur faire prendre plus clairement conscience de leur santé.

- Mettre en place des affichages lisibles par tous et par domaine

La structuration de l’espace se fera en matérialisant bien la fonction de chaque emplacement de la classe, à l’aide d’étagères, qui peuvent aussi servir de cloisons, de tapis, d’étiquettes, de pictogrammes.C’est en classe de maternelle que ce problème est le plus gênant car l’enfant n’a pas de place assise attribuée à l’avance. De plus, toute la classe se déplace en fonction de l’activité à venir et chacun s’assoit où il peut. Alors, imaginez un enfant qui n’a pas compris ce qu’on allait faire, où on allait le faire, ni pendant combien de temps, ni ce qui se passera après, ni à quel endroit il doit s’asseoir (car il ne saura pas forcément le choisir tout seul), ni même s’il va rentrer à la maison plus tard. Cela peut le faire paniquer ...

Créer dans la classe des zones d’activité clairement définies (pour le travail en groupe, les ateliers artistiques, le jeu, le travail individuel,) L’enfant trouve dans cette structuration les repères dont il a besoin pour se sentir bien.

- Aménager la cour de récréation avec responsabilisation du matériel …..

en zones avec les possibles clairement énoncés

affichages,

mise à disposition de matériel,

Instaurer des règles

Des règles construites en communComme dans la plupart des classes, le règlement est établi en commun en début d’année. Il distingue les lois, les règles et la politesse. Il est très important de poser tout de suite les lois de la classe, liées à ses objectifs, et exprimées en termes positifs. Ensuite, nous pouvons donner les règles qui aident à respecter ces lois : règles de comportement en classe et de respect entre les camarades, règles de sécurité corporelle et affective. On passe beaucoup de temps à reprendre avec les élèves les raisons de ces règles, pour aller plus loin que le trop souvent entendu « on n’a pas le droit parce qu’on va être puni ».Les élèves doivent à tout prix comprendre l’utilité et l’intérêt des règles de la classe : pouvoir préserver leur liberté, notamment celle de travailler.

Ces outils répondent à des besoins et peuvent diminuer considérablement, voire faire disparaître, les difficultés comportementales.

Tous ces aménagements sont en fait utiles pour les élèves.

tous

La différenciation : pistes

Les pistes seront développées dans le module 4

Fin du module