Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

CosmétiqueLE BUSINESS DU BIO

Avant de plonger au coeur de l'enquête, testez vos connaissances sur les cosmétiques biologiques et leurs processus de labellisation.

Question 1

Combien de françaises ont déjà utilisé un produit cosmétique biologique au cours de leur vie ?

35 %

56%

72 %

INCORRECT!

INCORRECT!

Question 2

Dans un produit labellisé bio par l’un des plus grands labels en France, quel est le pourcentage de produits biologiques que nous devons impérativement retrouver dans la totalité du produit ?

Entre 30% et 50 %

Entre 10 % et 20 %

Entre 70% et 100%

EXACT !

INCORRECT!

INCORRECT!

Question 3

Un produit cosmétique peut être désigné comme :

Un label uniquement

Une mention, un label ou un organisme de certification

Une mention ou un label

EXACT !

INCORRECT!

INCORRECT!

Question 4

Qu’est-ce que le greenwashing ?

Un collectif d'entreprises de jardinage

Une certification pour une entreprise écologique

Une technique de communication pour rendre une marque plus « verte »

EXACT !

INCORRECT!

INCORRECT!

Question 5

Un produit cosmétique biologique est meilleur pour la santé :

Faux

Vrai

Je ne sais pas

EXACT !

INCORRECT!

INCORRECT!

Réponses

1/5

2/5

3/5

4/5

5/5

CORRECT!

Un produit cosmétique bio est meilleur pour l’environnement, certes mais pas forcément pour la peau. Certaines études, évoquées dans l’article, ont démontré que les produits cosmétiques biologiques pouvaient être inefficaces et parfois même dangereux pour la peau.

Le greenwashing est un processus utilisé dans la communication pour rendre une marque « plus verte ». Cela permet de mettre en avant des actions écologiques de l’entreprise et de dissimuler les actions polluantes.

Selon une étude de l’IFOP publiée en 2018, 72% des femmes en Franceont déjà utilisé un produit cosmétique au cours de leur vie. L’étude démontre que les produits biologiques non alimentaires les plus achetées par les françaises sont les cosmétiques, vient ensuite les produits ménagers, de jardinage et les vêtements.

Le cahier des charges de Cosmébio, l’un des plus grands labels, ne demande que 10 à 20% minimum de produits biologiques dans la composition des produits qu’il labellise. Cela crée une disparité entres les produits labellisés : certains composés à 30% de produits biologiques quand d’autres en sont composés à 90%.

Un produit cosmétique peut être désigné comme biologique par un label (Natrue, Cosmébio, etc.) ou bien une mention (Nature et Progrès, Slow Cosmetic, etc.). L’organisme de certification tel Ecocert, va vérifier que les contraintes imposées par une labellisation ou une mention soient bien appliquées par les entreprises.