Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Thème 3 : Société, culture et politique en France au XIXe siècle

Une difficile conquête : voter de 1815 à 1870

La mission :

J'accepte la mission !

Au XIXe siècle, le suffrage universel masculin est demandé par certains alors qu'il est vivement critiqué par d'autres. Pour comprendre les raisons de ces différents points de vue, vous devez étudier deux personnages (au choix).A la fin de chaque étude, vous devrez répondre à un quiz.

Louis-Napoléon est un homme politique. "La République, c'est moi!"

Louis-NapoléonBonaparte

A Paris, Hubertine Auclert demande le droit de vote pour les femmes.

Hubertine Auclert

Pierre vient à peine d'obtenir le droit de vote.

Pierre Dupont

A Paris, François Guizot est un député qui débat sur le droit de vote pour tous.

François Guizot

Choisissez votre personnage

MERCI DE CLIQUER ICI UNE FOIS LES DEUX ETUDES TERMINÉES

François Guizot et le suffrage universel masculin

1

1. Analyser et comprendre le débat à la Chambre des députés entre F.Guizot et L.-A. Garnier-Pagès

BESOIN D'AIDE POUR ANALYSER ET COMPRENDRE CE DOCUMENT!

CLIQUER SUR LA LOUPE.

Le suffrage universel(masculin)

Le droit de vote accordé à tous les hommes (sexe masculin).

Quel est le point de vue de Garnier-Pagès?

Le point de vue de Guizot a t-il changé après l'intervention de Garnier-Pagès?

Quel est le point de vue de Guizot?

Est-il favorable à donner le droit de vote aux femmes et aux hommes pauvres?

Garnier-Pagès est pour le suffrage universel masculin.

Non, le point de vue de Guizot n'a pas changé.

Il n'est pas du tout d'accord avec le fait d'élargir le droit de vote et de l'accorder aux hommes pauvres voire aux femmes.

Guizot est contre le suffrage universel masculin.

Que garder en mémoire ?

Quand François Guizot échange avec Louis-André Garnier-Pagès, c'est le suffrage censitaire qui est en vigueur.Guizot et Garnier-Pagès discutent de l'élargissement du suffrage en accordant le suffrage universel masculin.Guizot est contre le suffrage universel masculin. Tandis que Garnier-Pagès est favorablela mise en place du suffrage universel masculin.Guizot pense que le droit de vote est un privilège qui ne doit pas se partager avec toutes "les créatures humaines".

Le suffrage censitaire est le droit de vote accordé à celui qui paie le cens. Un impôt payé par les riches. Il est l'équivalent de trois jours de salaire. A cet époque on reçoit son salaire à la fin de chaque journée.

Le suffrage universel masculin désigne le droit de vote accordé à tous les hommes (sexe masculin). Ce ne sont plus seulement les hommes riches qui votent mais aussi les hommes peu riches, pauvres ou très pauvres.

Guizot est opposé au suffrage universel masculin car il affirme que le principe du suffrage universel est absurde.

Garnier-Pagès est sans doute plus favorable que Guizot au suffrage universel masculin car il affirme que "son jour viendra". C'est-à-dire qu'il y un jour où tous les hommes (sexe masculin) auront le droit de vote.

Garnier-Pagès est sans doute plus favorable que Guizot au suffrage universel masculin car il affirme que "son jour viendra". C'est-à-dire qu'il y un jour où tous les hommes (sexe masculin) auront le droit de vote.

Cela signifie que Guizot est contre le fait d'accorder le droit de vote aux femmes, aux moins riches, aux pauvres voire aux très pauvres.

Le mot suffrage signifie le fait d'accorder le droit de vote à telle ou telle catégorie de citoyens.

" Il n'y a pas de jour où toutes les créatures humaines, quelles qu'elles soient, puissent être appelées à exercer des droits politiques."

François Guizot, 1847

Sous les monarchies constitutionnelles, seuls les plus riches votent.

Au début du XIXe siecle, le suffrage censitaire est en vigueur en france.

Replaçons ce document dans son contexte

Quel est le suffrage qui est défini dans cet article 4 de la Charte Constitutionnelle (1814)?

Fin de l'étude du point de vue de ce personnage sur le suffrage universel masculin

MERCI DE CHOISIR UN DEUXIEME PERSONNAGE SI CELUI-CI ETAIT VOTRE PREMIER.

Un nouveau citoyen et le suffrage universel masculin

2

2. Analyser et comprendre le suffrage universel masculin à travers une gravure

BESOIN D'AIDE POUR ANALYSER ET COMPRENDRE CE DOCUMENT!

CLIQUER SUR LA LOUPE.

Le suffrage universel masculin

Le droit de vote accordé aux hommes (sexe masculin)

Qu'est-ce que ce nouveau citoyen tient en main?

Quel est cet objet?

Pourquoi ce nouveau citoyen semble repousser le fusil?

Ce nouveau citoyen est-il riche?

Ce nouveau citoyen tient un bulletin de vote en main.

Cet objet est une urne qui représente l'élargissement du suffrage accordé aux tous les hommes : le suffrage universel masculin.

Puisqu'il s'agit d'un nouveau citoyen, cela signifie qu'il ne fait pas partie des plus riches de la société française. Il vient d'acquérir le droit de vote grâce au suffrage universel masculin. C'est donc un homme peu riche, pauvre ou très pauvre (cf. son vêtement).

En France, en moins d'un siècle, il y a eu trois révolutions (1789, 1830 et 1848). Pendant, la IIe République de 1848-1852, les nouveaux citoyens doivent apprendre à se politiser (prendre part aux décisions dans la commune) en votant au lieu d'utiliser la violence.

Que garder en mémoire ?

La IIe République est en vigueur de 1848 à 1852.Le suffrage universel masculin est proclamé en 1848.La IIe République, sans accorder le droit de vote aux hommes esclaves, abolit l'esclavage en 1848.Les nouveaux citoyens doivent se politiser.Les femmes restent exclues du droit de vote.

Malgré les demandes de certaines femmes pour obtenir le droit de vote, elles restent exclues du suffrage tout au long du XIXe siècle. Cela est dû à la place attribuée aux femmes dans la société. Selon l'idéologie de la différence des sexes, elles doivent s'occuper du foyer et des enfants.

Se politiser désigne se former à la politique. Plus concrètement, cela veut dire avoir des connaissances pour prendre des décisions éclairées dans la vie de la commune, du département ou de l'Etat au lieu de s'appuyer sur des opinions pour prendre ces décisions.

L'abolition de l'esclavage est un long processus qui commence dès 1794 (même un peu avant). Différents acteurs interviennent dans ce processus dans des espaces et à des moments variés. Dans le cadre de ce long processus, le décret d'abolition de l'esclavage date du 27 avril 1848.

La IIe République est très courte car elle ne dure que quatre ans de 1848 à 1852. Au début de cette période, les Républicains au pouvoir votent le suffrage universel masculin et l'esclavage en 1848.

Le suffrage universel masculin désigne le droit de vote accordé à tous les hommes majeurs. Les femmes en sont exclues.

La Deuxième République date de 1848 à 1852. Elle est courte mais pause les premières bases sur lesquelles s'appuie la IIIe République (1870 à 1940).

"Ça c'est pour l'ennemi du dehors, pour le dedans voici comment l'on combat loyalement les adversaires..."

Bosredon, 1848

5 mars 1848 : Le jour du suffrage universel masculin est venu.

DE plus, Le 27 avRIL 1848, la IIe République aboliT l'esclavage.

Replaçons ce document dans son contexte

Fin de l'étude du point de vue de ce personnage sur le suffrage universel masculin

MERCI DE CHOISIR UN DEUXIEME PERSONNAGE SI CELUI-CI ETAIT VOTRE PREMIER.

Hubertine Auclert et le suffrage universel masculin

3

3. Analyser et comprendre le point de vue de Hubertine Auclert sur le suffrage universel masculin à travers un extrait de son livre.

BESOIN D'AIDE POUR ANALYSER ET COMPRENDRE CE DOCUMENT!

CLIQUER SUR LA LOUPE.

Le suffrage universel masculin

Le droit de vote accordé à tous les hommes exlu les femmes du suffrage.

Quelles sont les réformes que les femmes demandent?

Combien de femmes sont exclues de la vie civique quand Auclert écrit?

Comment le vote est-il qualifié par Auclert ?

Quelle est la contradiction qu'Auclert signale?

Que garder en mémoire ?

Au XIXe sicèle, Hubertine Auclert demande le droit de vote pour les femmes en France, en vain.Les femmes souhaitent obtenir des réformes.Neuf millions de femmes majeurs sont exclues du suffrage en 1878 c'est-à-dire sous la IIIe République.La conquête du droit de vote continue pour les femmes au XXe siècleEn France, les femmes n'obtiennent le droit de vote qu'en 1944.

La conquête du vote est un échec pour les femmes au XIXe siècle car elles n'obtiennent pas ce droit.

Parmi les réformes demandées par de nombreuses femmes :> droit de vote,> augmentation de salaire,> limitation du temps de travail,> libre disposition de son salaire pour la femme mariée...

La IIIe République (1870-1940) crée l'école républicaine (gratuite, obligatoire et laïque, lois de 1881-1882), vote la laïcité par la séparation des Eglises et de l'Etat (loi de 1905), est affaiblie par l'affaire Dreyfus et les deux guerres mondiales.

Au XXe siècle, les femmes continuent à se mobiliser et s'organiser (réunion, tracts, défilés, journaux...) pour obtenir le suffrage universel c'est-à-dire le droit de vote accordé à tous les hommes et toutes les femmes.

Les femmes obtiennent le droit de vote seulement en 1944 à la fin de la Seconde Guerre mondiale. C'est le GPRF (Gouvernement provisoire de la République française) qui accorde ce droit aux femmes parce que c'est une demande qui est très ancienne, elles participent à l'effort de guerre et à la Résistance...

" L'arme du vote sera pour nous ce qu'elle est pour l'homme, le seul moyen d'obtenir des réformes que nous désirons".

Hubertine Auclert, 1878

Les femmes continuent à demander le droit de vote au début du XXe siècle

Il n'y a pas de conquete du droit de vote pour les femmes au XIXe siècle

Replaçons ce document dans son contexte

Fin de l'étude du point de vue de ce personnage sur le suffrage universel masculin

MERCI DE CHOISIR UN DEUXIEME PERSONNAGE SI CELUI-CI ETAIT VOTRE PREMIER.

Louis-Napoléon Bonaparte et le suffrage unversel masculin

4

4. Analyser et comprendre le plébiscite mis en place par Louis-Napoléon Bonaparte.

BESOIN D'AIDE POUR ANALYSER ET COMPRENDRE CE DOCUMENT!

CLIQUER SUR LA LOUPE.

Le suffrage universel masculin sous le Second Empire

Le plébiscite, une autre façon de voter qui s'apprend...

Qui sont ces deux personnages? Ont-ils le droit de vote? Si oui, depuis quand ?

Que dénonce le caricaturiste?

Qui est ce personnage? Que fait-il?

Ces deux personnages représentent le peuple : les hommes qui ont acquis le droit de vote seulement depuis 1848. Ils sont pauvres et ne sont pas politisés car ils ignorent ce qu'est un plébiscite alors qu'entre 1852 et 1870 la vie politique est ponctuée de plébiscite.

Les auteurs de caricatures c'est-à-dire les caricaturistes dénoncent les pressions et l'ignorance sur la majorité des électeurs qui ont acquis récemment le droit de vote. Leur manque de politisation est un problème pour faire des choix éclairés.

Ce personnage représente le maire de la commune, nommé par le gouvernement. Il influence les électeurs car il affirme que le mot plébiscite signifie "oui". Alors qu'un plébisciteest une consultation directe des citoyens auxquels on demande de répondre par oui ou par non à une question.

Que garder en mémoire ?

En 1852, le Second Empire est proclamé après un plébiscite.Le Second Empire ne supprime pas le suffrage universel masculin mais le contrôle.Sous le Second Empire, les maires sont nommés par le gouvernement.Louis-Napoléon Bonaparte organise un plébiscite le 8 mai 1870 pour que le peuple approuve les réformes inscrites dans la Constitution depuis 1860 par l'empereur lui-même.Les caricaturistes, comme Honoré Daumier, dénoncent les pressions et l'ignorance des électeurs.

Le plébiscite désigne un vote par lequel les citoyens répondent par oui ou non à une question posée sur le régime politique ou sur son dirigeant.

Le suffrage universel masculin est un droit de vote accordé à tous les hommes majeurs. Les femmes en sont exclues.

Lanomination et non l'élection des maires sous le Second Empire (1852-1870) est un indice qui révèle que ce régime est autoritaire. Cette nomination des maires permet de contrôler les communes car le gouvernement nomme des maires qui le soutienne.

Le plus souvent les citoyens approuvent les plébiscites de Louis-Napoléon Bonaparte alors que les Républicains sont nombreux à s'y opposer. Ce soutien du peuple provient de l'ignorance, de la pression voire de l'influence exercées sur les citoyens : c'est pourquoi peu à peu se mettent en place le vote à bulletin secret, l'urne, l'isoloir pour voter en toute liberté.

Cette pression et cette ignorance est vivement critiquées par les artistes, notamment les caricaturistes c'est-à-dire les auteurs de caricature. Sous le Second Empire, l'école n'est pas encore obligatoire, parmi les citoyens certains se laissent influencer.

" - M'sieu l'maire quoi donc que c'est qu'un bibiscite.- C'est un mot latin qui veut dire oui."

Daumier, caricature, 1870

Les électeurs sont contrôlés par les plébiscites

Sous le second empire, les plus riches reprennent le contrôle sur le vote.

Replaçons ce document dans son contexte

Fin de l'étude du point de vue de ce personnage sur le suffrage universel masculin

MERCI DE CHOISIR UN DEUXIEME PERSONNAGE SI CELUI-CI ETAIT VOTRE PREMIER.

Situer les personnages dans le temps

recopier ou imprimer-coller la lecon H6 "Une difficile conquete : VOTER DE 1815 À 1870"

La deuxième République est très courte. Elle ne dure que de 1848 à 1852. Au tout début de ce régime politique, le suffrage universel masculin et l'abolition de l'esclavage sont votés en 1848.

Mis en place, pendant la Révolution française, le suffrage censitaire persiste pendant les monarchies constitutionnelles (1815-1830 et 1830-1848). Pendant ces monarchies, la demande de l'élargissement du suffrage à tous les hommes est croissante.

La IIIe République (1870-1940) crée l'école républicaine (gratuite, obligatoire et laïque, lois de 1881-1882), vote la laïcité par la séparation des Eglises et de l'Etat (loi de 1905), est affaiblie par l'affaire Dreyfus et les deux guerres mondiales.

Sous le Second Empire (1852-1870) dirigé par Louis-Napoléon Bonaparte, ex-Président de la IIe République qui reste au pouvoir en faisant un coup d'Etat, le suffrage universel masculin n'est pas supprimémais très encadré par les plébiscites et les notables des communes.

A bientôt

Titre: Synthwave Vibe Auteur: MeydänSource: https://meydan.bandcamp.comLicence: https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr Téléchargement (5MB): https://auboutdufil.com/?id=504

florence.beuze@ac-martinique.fr