Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

التأمين التكافلي الإسلامي

Dossiers

Transcript

Newsletter 1 - Réseau S&ST Juin 2020,6,3,4,8,Agenda,5,7,Des ressources utiles,2,Entretien avec C. Deschamps,Des actions en région,1,Présentation du réseau,Actualités,Index,Concours S&ST ,Formation ,8,9,Notes de service,Au-delà de la mise en oeuvre des politiques publiques en matière de S&ST, le réseau a pour mission de: Former les personnels des établissements agricoles afin d’intégrer les démarches et les outils relevant de la santé et la sécurité au travail,Accompagner les équipes en établissement dans la transmission de la santé et sécurité au travail auprès des apprenants, ainsi que les maîtres de stage et d’apprentissage, Innover en créant des outils pédagogiques et éducatifs à destination des équipes en établissement; en valorisant également les actions dans les établissements impliquant les jeunes et les personnels , Recenser en partageant les données sur l’accidentologie afin de travailler sur les causes des accidents et adopter les mesures de prévention adéquates. Eduquer au risque, en développant les compétences en prévention des risques professionnels auprès des élèves et des apprentis. ,Quelques mots sur le réseau S&ST ,,La santé et la sécurité au travail est un enjeu immédiat de prévention et d’éducation aux risques et à la sécurité pour tous les jeunes accueillis dans l’enseignement agricole, mais aussi, un enjeu pour demain, en tant que futurs professionnels. Le nombre d'accidents du travail dont sont victimes les jeunes de moins de 25 ans dans le secteur agricole est en baisse sensible mais reste à un niveau encore trop élevé et occasionne des blessures graves, voire mortelles. Le réseau accompagne les personnels des établissements et les professionnels à acquérir une culture de prévention partagée. Il est nécessaire de se former et d’éduquer les jeunes pour mieux protéger. ,Sophie CABEL anime ce nouveau réseau depuis septembre 2019 au sein du Bureau de l'action éducative et vie scolaire à la DGER. ,sophie.cabel@educagri.fr06.99.04.53.81. Résidence administrative: Campus Théodore Monod55 avenue de la Bouvardière35650 LE RHEU , Quel est l'objectif principal de cette convention? Cette convention est la troisième à être signée par la CCMSA et les ministères. L’idée est de poursuivre les actions déjà lancées entre ces trois parties et de continuer la politique de prévention auprès des jeunes, donc des futurs professionnels du milieu agricole. Nous pensons aussi à d’autres cibles proches des jeunes comme les enseignants, les maîtres de stage et les maîtres d’apprentissage. Au plus nous sensibiliserons et formerons de personnes à la santé et à la sécurité au travail, au plus nos actions auront un impact dans l’enseignement agricole.,Entretien avec Chloé Deschamps, Conseillère nationale en prévention des risques professionnels , en charge de l'enseignement agricole et de la filière équine à la CCMSA. ,La nouvelle convention nationale pour l'intégration de la santé et la sécurité au travail (S&ST) dans l'enseignement agricole a été signée en septembre 2018 entre la CCMSA, le ministère de l'agriculture et de l'alimentation et le ministère du travail, pour cinq ans. ,Quels en sont les grands axes ? Dans la convention cadre, nous avons exactement sept axes prioritaires. Je peux citer en exemple l’axe « partage des données sur l’accidentologie » dont Laurent Estève et moi-même sommes pilotes à la CCMSA. Cet axe a pour but de mieux connaître les accidents du travail et les maladies professionnelles des jeunes afin d’adapter nos actions de prévention. Eric Hugues, qui travaille à la Direction des Statistiques, des Etudes et des Fonds, a rédigé un rapport sur la sinistralité chez les jeunes. Ce rapport sera présenté au prochain comité de pilotage de la Convention cadre qui aura lieu à l’automne prochain.,,Un projet de formation est en cours pour développer les compétences en santé et sécurité au travail des enseignants et formateurs dans l’enseignement agricole en partenariat avec la MSA. Quel est l’intérêt d’une telle formation ? En effet, je travaille avec Sophie Cabel du MAA, Matthieu Danguin (MSA Ain Rhône) et Mélanie Douillet (MSA Marne Ardennes Meuse) sur ce projet. Il s’agit d’un projet expérimental de formation pour une quinzaine d’enseignants volontaires. Pour la partie pratique, nous leur proposerons un stage d’observation et d’analyse des pratiques de travail dans une exploitation ou une entreprise agricole. L’idée est d’avoir une approche « évaluation des risques ». J’ai beaucoup d’espoir dans ce type de formation qui prône l’expérience sur le terrain plutôt que la partie théorique uniquement, même s’il y en aura forcément un peu !,Quels sont les points de vigilance à avoir envers les jeunes en formation agricole ? Pour les jeunes, il est important qu’il n’y ait pas de rupture entre la théorie et la pratique, entre l’école et le travail en entreprise. L’apprentissage de la santé et de la sécurité au travail doit être un fil conducteur qui a du sens pour les jeunes en formation. C’est en comprenant et en adhérant à la prévention que l’on peut optimiser ses pratiques. N’oublions pas que les jeunes qui sont aujourd’hui scolarisés sont les futurs professionnels acteurs de ce que nous mangerons demain !,Comment cette convention peut se décliner en région ? En région, il existe trente-cinq caisses de MSA (notre découpage territorial est différent des treize régions métropolitaines). Ainsi, certaines MSA travaillent avec les DRAAF et les DIRECCTE pour décliner la Convention cadre en une Convention régionale avec des actions spécifiques à leur territoire. Toutefois, toutes les zones géographiques ne dépendent pas d’une Convention régionale ce qui n’empêche pas l’activité SST d’exister, notamment au travers des interventions et des formations qui se font directement dans les établissements agricoles. ,La DGER via le réseau national "santé-sécurité au travail" et Agrosup Dijon ont travaillé sur un module d'information pour penser la santé et la sécurité au travail avec le COVID-19 dans les établissements d'enseignement agricoles. Ce module d’information a pour objectif:- d’être un outil « clé en main » à disposition des personnels de direction, des professeurs principaux pour, notamment préparer au mieux les apprenants au départ en stage dans ce contexte de COVID 19. Il se présente sous la forme d’une présentation avec l’outil Genially avec des contenus interactifs.- de faire entendre et comprendre la démarche de prévention de la santé et sécurité au travail que nous souhaitons démultiplier dans les établissements, soit l’éducation à la santé et la sécurité au travail de manière générale. Les enjeux pour les équipes en établissement sont les mêmes que lorsque nos apprenants sont en situation de travail. Ils peuvent être exposés à un danger; car le risque zéro n’existe pas. Il faut leur apprendre à les mener vers une gestion calculée des risques afin d’adapter leur comportement. ,Actualité :,Un module de présentation à destination des apprenants pour les équipes éducatives et pédagogiques. ,Et aussi ...,Une e-formation "Agir face au virus COVID 19" pour les agents exerçant leurs missions en administration centrale, en DRAAF/DAAF , dans les établissements publics d'enseignement agricole technique et supérieur. ,La plate-forme ludo-éducative Touscaps a développé des missions en lien avec le COVID 19 à destination des apprenants et des personnels. ,Séminaire national "Eduquer aux risques professionnels: Passer des normes aux actes",Agenda,Ce séminaire s'adresse aux différents acteurs de l'enseignement agricole: référents S&ST en SRFD, personnels de direction et de vie scolaire, enseignants et formateurs en établissements. Il aura pour objectif d'appuyer les équipes éducatives et pédagogiques sur le sujet de l'éducation aux risques professionnels, et plus particulièrement les accompagner dans la transition: "Comment passer des normes aux actes". ,Programme,Jeudi 1er octobre 2020 EPLEFPA du Loiret Lycée agricole Le Chesnoy,Ce PNF s'étend sur une durée de 6 jours répartie sur 2 sessions et une alternance, qui auront lieu à AgroSup Dijon en octobre et décembre 2020 pour sa 2ème édition. La participation en binôme du même établissement est privillégiée. L'objectif de la formation n'est pas de faire une remise à niveau sur des questions réglementaires mais d'accompagner des équipes volontaires à penser les temps de formation à la santé et la sécurité au travail, comme un dispositif articulé et porté par différents acteurs en établissement tout au long du cycle de formation. ,Cécile Roy, infirmière et référente santé et sécurité au travail au lycée George Sand à Yssingeaux (43) :"La complémentarité des approches soignante et enseignante a permis des échanges fructueux.Cette vision transversale entre acteurs de terrains expérimentés est bénéfique pour monter en compétence et améliorer sa pratique au quotidien".,Programme National de Formation: L'éducation aux risques et à la santé et sécurité au travail,Anthony Revillard, formateurs en techniques forestières au CFA de BELLEGARDE (45 Loiret):"Participer à cette formation m'a donné des clés pour mettre en application ces méthodes, mais surtout à faire en sorte que les jeunes puissent vivre la sécurité comme une composante nécessaire du quotidien, et pas comme une contrainte". "Je recommande cette formation car elle nous apprend que la sécurité est un cheminement, un savoir-être, un savoir-faire qui vont au-delà d’une séance de 2h en salle, mais doivent valoriser et enrichir les gestes professionnels de métiers exigeants et évolutifs au quotidien".,Témoignages de participants des sessions octobre & décembre 2019 ,Des actions en région ,En Auvergne Rhône Alpes ,En Midi-Pyrénées Nord ,Le CFA de Bellegarde (EPLEFPA du Loiret): Lauréat du 8ème concours INRS -MSA "De l'école au travail: à vous de filmer" ,,,Play,Concours Santé sécurité au travail,Santé et sécurité au travail en agriculture. Possibilité de recevoir une newsletter ,Des ressources utiles: ,Des vidéos assez courtes et pertinentes de prévention des risques professionnels dans le milieu agricole ,Des informations réglementaires, mais aussi relatives au partenariat avec la CCMSA et la DIRECCTE, ainsi qu'une boîte à outils qui s'étoffe,La lettre d'information et prévention des risques professionnels de l'INRS de février 2020 ,Des ressources utiles: ,Le logiciel SEIRICH outil gratuit d'accompagnement à la démarche des risques chimiques adapté pour les enterprises agricoles,Facteurs de risques: série documentaire qui aborde la sécurité au travail sous tous les angles avec des explications claires.Avec l'IRSST du Québec ,Notes de service récentes en matière de S&ST dans l'enseignement agricole ,Le CACES ,Diffusion de la liste des diplômes actuels de l’enseignement agricole donnant l’équivalence,dans certaines conditions, de catégories de diffusion de la liste des diplômes actuels del’enseignement agricole donnant l’équivalence, dans certaines conditions, de catégories deCACES® (Recommandations de la CNAM).,Avis médical préalable à l'affectation des élèves et des étudiants de BTSA mineurs, aux travaux réglementés ou ouvrant droit à dérogation permanente. ,Contact,sophie.cabel@educagri.fr,06.99.04.53.81. ,Cette newsletter est semestrielle et est destinée à l'ensemble des personnels de l'enseignement agricole afin de partager l'actualité sur la santé et la sécurité au travail. Le réseau S&St a pour mission de valoriser les actions en région et en établissement notamment. Il a la volonté d'être un lieu de partage d'expériences et d'échanges d'outils afin de faire progresser les pratiques des uns et des autres. Aussi, vous faites partie des membres contributeurs. Le réseau compte sur vous pour nous transmettre toutes informations ou évènements relatifs à la santé et sécurité au travail pour en assurer la communication au travers de cette newsletter. Vous pourrez retrouver bientôt le réseau S&ST sur Acoustice.