Want to make creations as awesome as this one?

Mise en interactivité de la fiche géoimage sur Sao paulo, rédigée par H. Thery

More creations to inspire you

Transcript

Géoimage

SAO PAULO

Une mégalopole tropicale

Page pour créer votre DND

Supprimez les A non utilisés.

1

L'image globale:Une ville exceptionnelle.

Avec ses 22 millions d'habitants, Sao Paulo est l'une des 5 plus grandes agglomérations du monde. Son immensité se voit bien depuis l'espace: la zone que tu regardes fait en réalité 100 km de côté! En bord de mer, tu peux voir la ville de Santos. Elle est séparée de l'agglomération par la chaine de la Serra do Mar.

1

L'image globale:La croissance démographique et urbaine

Cette population et cette étendue sont le résultat d'une croissance extrêmement rapide :au premier recensement réalisé en 1872 la ville ne comptait qu'un peu plus de 30 000 habitants. Clique sur l'image satellitaire pour faire disparaitre la ville et retrouver le paysage du XIXème siècle.

1

L'image globale:La croissance démographique et urbaine

Fais glisser le curseur pour découvrir l'étendue et la population de la ville à la date proposée.

1920

1900

1970

2010

Population: 240 000

Population: 600 000

Population:6 millions

Population: 20 millions

Population: 2 millions

1950

recommencer

1

L'image globale:Une circulation toujours difficile et parfois chaotique

La ville, déjà saturée par les voitures de ses habitants, est aussi un point de convergence de flux nationaux. La circulation y est donc toujours difficile, d'autant plus que le métro ne dessert qu'une petite partie de la ville.Pour y remédier, on a d'abord aménagé des voies sur berges. Puis, plus récemment, un vaste anneau autoroutier - le Rodoanel .

Voir les lignes de métro

Voir les autoroutes

Passer aux zooms d'étude

1

L'image globale:Une circulation toujours difficile et parfois chaotique

La ville, déjà saturée par les voitures de ses habitants, est aussi un point de convergence de flux nationaux. La circulation y est donc toujours difficile, d'autant plus que le métro ne dessert qu'une petite partie de la ville.Pour y remédier, on a d'abord aménagé des voies sur berges (1). Puis, plus récemment, un vaste anneau autoroutier - le Rodoanel (2) .

Voir les lignes de métro

Voir les autoroutes

Passer aux zooms d'étude

2

1

1

L'image globale:Une circulation toujours difficile et parfois chaotique

La ville, déjà saturée par les voitures de ses habitants, est aussi un point de convergence de flux nationaux. La circulation y est donc toujours difficile, d'autant plus que le métro ne dessert qu'une petite partie de la ville.Pour y remédier, on a d'abord aménagé des voies sur berges. Puis, plus récemment, un vaste anneau autoroutier - le Rodoanel .

Voir les lignes de métro

Voir les autoroutes

Passer aux zooms d'étude

1

L'image globale:Une circulation toujours difficile et parfois chaotique

La ville, déjà saturée par les voitures de ses habitants, est aussi un point de convergence de flux nationaux. La circulation y est donc toujours difficile. Pour y remédier, on a d'abord aménagé des voies sur berges. Puis, plus récemment, un vaste anneau autoroutier - le Rodoanel Son but est de contourner la ville à bonne distance et de raccorder entre elles et les voies sur Paulo.

2

Les zooms d'étude:Les inégalités dans l'espace urbain.

Comme beaucoup d'autres grandes villes de la zone intertropicale, Sao Paulo est marquée par de très fortes inégalités entre des quartiers aisés et une vaste périphérie de quartiers pauvres.Les zooms d'étude choisis portent sur le centre-ville, les beaux quartiers de l'ouest, la périphérie populaire de l'est et la région portuaire de Santos .

Tu as découvert toute la ville? Accède aux questions

Le centre: le coeur historique, touristique et financier de la ville.

Le centre de Sao Paulo est clairement délimité par le tracé des deux rivières et par celui de grandes avenues. Dans ce vaste triangle se trouve le centre historique de la ville, mais aussi le quartier des affaires, très moderne. On te propose un tour en hélicoptère : clique sur les photos pour découvrir les lieux et les paysages emblématiques du centre-ville

Voir l'image seule.

Quitter le centre

Sao Paulo est une des villes où le transport par hélicoptère est le plus développé. Celui-ci permet aux populations les plus riches d'éviter les bouchons qui paralysent la ville.

De gigantesques voies sur bergesLe long des deux rivières se trouvent desvoies sur berges de grande largeur, qui forment une sorte de périphérique proche du centre.Elles comptent jusqu'à onze voies dans chaque sens, soit 22 au total. Mais, malgré cela, elles sont constamment saturées. Pour limiter la circulation dans le centre, une rotation est installée: chaque jour, une partie des automobiles n'a pas le droit de rouler.

L'avenue Paulista : richesses et centre historique des affairesL'avenue Paulista a été inaugurée en 1891, au moment du premier boom économique lié au commerce du café. Elle était au départ le lieu de résidence des riches producteurs agricoles ou industriels d'origine européenne enrichis par le décollage économique de la ville. Plus tard elle est devenue le centre des affaires et est encore aujourd'hui jalonnée d'immeubles de bureaux, bien que d'autres quartiers d'affaires se soient développés dans d'autres parties de la ville.

Le Patio do Colégio.Le Pátio do Colégio est la place où se situait la toute première construction de la ville,en 1554. cette petite place, noyée au milieu d'une mer d'immeubles, résume l'histoire de la ville : à la fois européenne, avec les bâtiments de style portugais ou néoclassique, et américaine, avec les gratte-ciels qui leur font face.

Le stade Pacaembu et HigienópolisLe quartier d'Higienópolis a été conçu, comme son nom l'indique, pour offrir à de riches clients une alternative au viel et insalubre centre historique. Il a été longtemps le quartier le plus chic de la ville, avant que d'autres ne lui fassent concurrence et que des immeubles élevés remplacent ici aussi ses belles maisons.

Le campus de l'USP : beaux quartiers, classes moyennes et contrastes sociauxLe campus de l'Université de São Paulo (USP) ouvre un grand espace vert. Il accueille près de 50 000 étudiants et 5000 professeurs. Sur la photographie aérienne, on distingue au premier plan, entre la rivière Pinheiros et le bassin d'aviron, une voie sur berge bien chargée par un afflux des voitures vers le centre-ville.

Le centre: le coeur historique, touristique et financier de la ville.

Retour

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Quitter les beaux quartiers.

Cette image comprend à la fois les quartiers les plus riches et l'un des plus pauvres: la favela de Paraisopolis, située au pied d'immeubles luxueux, Les indicateurs économiques et sociaux montrent bien qu'il s'agit là de deux "mondes" très différents.

Choisis l'indicateur que tu veux cartographier:

Le revenu par habitant

L'IDH

L'espérance de vie

La densité de population

Voir l'image seule.

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Retour

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Quitter

Choisis l'indicateur que tu veux cartographier:

Le revenu par habitant

L'IDH

L'espérance de vie

La densité de population

Cette image comprend à la fois les quartiers les plus riches et l'un des plus pauvres: la favela de Paraisopolis, située au pied d'immeubles luxueux, Les indicateurs économiques et sociaux montrent bien qu'il s'agit là de deux "mondes" très différents.

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Quitter

Choisis l'indicateur que tu veux cartographier:

Le revenu par habitant

L'IDH

L'espérance de vie

La densité de population

Cette image comprend à la fois les quartiers les plus riches et l'un des plus pauvres: la favela de Paraisopolis, située au pied d'immeubles luxueux, Les indicateurs économiques et sociaux montrent bien qu'il s'agit là de deux "mondes" très différents.

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Quitter

Choisis l'indicateur que tu veux cartographier:

Le revenu par habitant

L'IDH

L'espérance de vie

La densité de population

Cette image comprend à la fois les quartiers les plus riches et l'un des plus pauvres: la favela de Paraisopolis, située au pied d'immeubles luxueux, Les indicateurs économiques et sociaux montrent bien qu'il s'agit là de deux "mondes" très différents.

Densité de population:

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

moins de 9200 hab/km2

jusqu'à 14000 hab/km2

jusqu'à 20000 hab/km2

jusqu'à 30000 hab/km2

jusqu'à 100000 hab/km2

Quitter

Choisis l'indicateur que tu veux cartographier:

Le revenu par habitant

L'IDH

L'espérance de vie

La densité de population

Cette image comprend à la fois les quartiers les plus riches et l'un des plus pauvres: la favela de Paraisopolis, située au pied d'immeubles luxueux, Les indicateurs économiques et sociaux montrent bien qu'il s'agit là de deux "mondes" très différents.

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Le quartier des Jardins est le plus chic – et le plus cher – de la ville. Formé de grandes maisons entourés de vastes jardins, il ne ressemble pas aux quartiers d'immeubles qui l'entourent. Il donne sur le parc Ibirapuera, un vaste espace vert bien visible sur la vue aérienne et sur le zoom satellitaire. On y distingue les bâtiments blancs aux formes géométriques: ils ont été dessinés par Oscar Niemeyer, l'architecte de Brasília.

Le quartier des Jardins et le parc Ibirapuera : le plus chic de la villeLe quartier des Jardins est le plus chic – et le plus cher – de la ville. Formé de grandes maisons entourés de vastes jardins, et donc très vert, il tranche avec les quartiers d'immeubles qui les entourent. Ils se prolongent par le parc Ibirapuera, qui lui aussi crée un vaste espace vert bien visible tant sur la vue aérienne que sur le zoom satellitaire. On y distingue les bâtiments blancs aux formes géométriques dessinés par Oscar Niemeyer, l'architecte de Brasília.

Le quartier du Morumbi est l'un de ceux vers lesquels ont migré les classes moyennes et supérieures lors de la croissance rapide de la ville. Il a l'avantage d'être proche des quartiers d'affaires les plus récents.Bien équipé en commerces de luxe et en équipements de loisirs, il inclut pourtant l'une des principales favelas de la ville, celle de Paraisópolis, bien visible sur l'image. Ici a été prise une célèbre photographie qui illustre souvent la question des inégalités au Brésil.

Les beaux quartiers: parcs, jardins, et favela...

Le quartier des Jardins et le parc Ibirapuera : le plus chic de la villeLe quartier des Jardins est le plus chic – et le plus cher – de la ville. Formé de grandes maisons entourés de vastes jardins, et donc très vert, il tranche avec les quartiers d'immeubles qui les entourent. Ils se prolongent par le parc Ibirapuera, qui lui aussi crée un vaste espace vert bien visible tant sur la vue aérienne que sur le zoom satellitaire. On y distingue les bâtiments blancs aux formes géométriques dessinés par Oscar Niemeyer, l'architecte de Brasília.

La plaine de Santos : plage, port, et zones industrielles

A une cinquantaine de km au Sud de Sao Paulo, de l'autre côté de la Serra do mar, se trouve la ville littorale de Santos. Elle est reliée à Sao Paulo par deux autoroutes, souvent embouteillées car les Paulistes aiment s'y rendre le week-end. C'est une ville balnéaire, mais aussi portuaire et industrielle.Clique sur l'image pour voir comment ces 3 fonctions cohabitent.

Quitter Santos

La plaine de Santos : plage, port, et zones industrielles

Retour

La plaine de Santos : plage, port, et zones industrielles

Voir l'image seule.

A une cinquantaine de km au Sud de Sao Paulo, de l'autre côté de la Serra do mar, se trouve la ville littorale de Santos. Elle est reliée à Sao Paulo par deux autoroutes, souvent embouteillées car les Paulistes aiment s'y rendre le week-end. C'est une ville balnéaire, mais aussi portuaire et industrielle.Clique sur l'image pour voir comment ces 3 fonctions cohabitent.

Quitter Santos

D'importantes zones industriellesLes zones industrielles de Cubatão comportent des usines sidérurgiques, des raffineries et des industries chimiques. Cette présence cause des problèmes environnementaux: nous sommes dans une zone où vivent encore de nombreuses espèces d'animaux sauvages.

Santos : le premier port du BrésilLe port de Santos est le plus important du Brésil. C'est par lui que transitent les approvisionnements de Sao Paulo et de sa région. Il a été progressivement équipé et étendu à quelques-unes des îles situées en arrière du port, alors que d'autres encore inoccupées ont servi de déchargepour les industries qui se sont installées près du port.

PlagesUne autre des activités majeures de la ville est le tourisme balnéaire de masse, dans des stations très fréquentées par la population de São Paulo. Toute une série d'entre elles se succèdent au long du littoral, formant le principal pôle de tourisme balnéaire du pays.

Zona Leste : la partie la plus pauvre de la ville.

La « zone Est » compte plus de quatre millions et demi d'habitants, c'est la partie la plus pauvre de la ville. Son aspect sur l'image satellitaire est très différent de ceux du centre ou des beaux quartiers.Ce qui saute aux yeux, c’est l'absence de grands axes de communication et d'espaces verts.

Voir l'image seule.

Quitter la "Zone Est".

Le système d'« autoconstruction »Les maisons ont pour la plupart été construites par les habitants eux-mêmes, en général en briques laissées à l'état brut. Beaucoup d'entre elles comptent des étages, construits à mesure que la famille devient plus nombreuse et quand elle parvient à économiser suffisamment.L'avantage de ce système est qu'il permet aux familles de se loger à relativement bas prix. Son inconvénient est que ces maisons ne respectent pas les normes de sécurité et peuvent s'effondrer.

Dans cet océan de maisons, on repère deux zones moins denses. La première abrite le stade Itaquerão ici en chantier(1) construit pour abriter l'équipe de football Corintians, une des principales de la ville de São Paulo. Autour du stade, se trouve un vaste centre commercial (3) et des immeubles de bureaux.Le parc écologique du Tietê(2) a été délimité de façon à occuper des plaines périodiquement inondées par les crues de la rivière. Cette zone verte et humide crée une rupture bienvenue dans la masse des constructions.

Zona Leste : la partie la plus pauvre de la ville.

Retour

... As-tu bien regardé?

SAO-PAULO

1

2

3

Quels éléments montrent que Sao Paulo est une métropole dynamique ?

Réalise un schéma à partir d'une photographie aérienne ou satellitaire.

En quoi la ville est-elle marquée par de profondes inégalités ?

Pour aller plus loin: ce Genially est issu de la fiche Géoimage élaborée par Hervé Thery

recommencer

Source des photographies: Géoimage et Hervé Thery. Statistiques: : Geosampa, Atlasbrasil, Atalsofurbanexpansion. Carto: Magrit + @MathMerlet.