Want to make creations as awesome as this one?

Une mise en interactivité de la fiche géoimage consacrée à Brasilia.

Transcript

Géoimage

BRASILIA

De zéro à trois millions d'habitants en soixante ans

Page pour créer votre DND

Supprimez les A non utilisés.

1

L'image globale:Une vitrine au coeur du Brésil.

Brasilia est la capitale du Brésil. Sa construction a été décidée en 1955 et elle a été inaugurée le 21 avril 1960.Dans le projet des fondateurs, l'urbaniste Lúcio Costa et de l’architecte Oscar Niemeyer, la ville devait être exemplaire à tout point de vue, elle devait avoir un fonctionnement parfaitement fluide et être un modèle de fraternité entre ses habitants, riches et pauvres.Cet objectif a-t-il été atteint?

1

L'image globale:Une vitrine au milieu du pays

Le plan "pilote" a été choisi suite à un concours. Le projet gagnant, celui de Costa et Niemeyer, part d'une forme de croix, qui évoque aussi un oiseau prenant son envol.Retrouve sur l'image satelittaire la réalisation du plan initial en faisant glisser les dessins de Costa!

Bem Feito!*

*Bravo!

Un des objectifs de la création de la capitale au centre du pays est de rééquilibrer la répartition de la population brésilienne, trop concentrée sur les littoraux.3 millions de Brésiliens habitent aujourd'hui à Brasilia. Mais seuls 10% vivent dans les espaces prévus par le plan pilote! La majorité habite en fait dans les villes satellites, apparues autour de la ville centre, où dans des favelas, appelées ici "invasions".

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

1

L'image globale:Une vitrine au coeur du Brésil.

1

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

1

L'image globale:Une vitrine au coeur du Brésil.

1

Un des objectifs de la création de la capitale au centre du pays est de rééquilibrer la répartition de la population brésilienne, trop concentrée sur les littoraux.3 millions de Brésiliens habitent aujourd'hui à Brasilia. Mais seuls 10% vivent dans les espaces prévus par le plan pilote! La majorité habite en fait dans les villes satellites, apparues autour de la ville centre, où dans des favelas, appelées ici "invasions".

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

1

L'image globale:Une vitrine au coeur du Brésil.

1

Un des objectifs de la création de la capitale au centre du pays est de rééquilibrer la répartition de la population brésilienne, trop concentrée sur les littoraux.3 millions de Brésiliens habitent aujourd'hui à Brasilia. Mais seuls 10% vivent dans les espaces prévus par le plan pilote! La majorité habite en fait dans les villes satellites, apparues autour de la ville centre, où dans des favelas, appelées ici "invasions".

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

1

L'image globale:Une vitrine au coeur du Brésil.

1

Un des objectifs de la création de la capitale au centre du pays est de rééquilibrer la répartition de la population brésilienne, trop concentrée sur les littoraux.3 millions de Brésiliens habitent aujourd'hui à Brasilia. Mais seuls 10% vivent dans les espaces prévus par le plan pilote! La majorité habite en fait dans les villes satellites, apparues autour de la ville centre, où dans des favelas, appelées ici "invasions".

Un des objectifs de la création d'une capitale au centre du pays est de rééquilibrer la répartition de la population brésilienne, trop concentrée sur les littoraux.3 millions de Brésiliens habitent aujourd'hui à Brasilia. Mais seuls 10% vivent dans les espaces prévus par le plan pilote! La majorité habite en fait dans les villes satellites, apparues autour de la ville centre, où dans des favelas, appelées ici "invasions".

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

1

L'image globale:Une vitrine au coeur du Brésil.

1

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

Arrives-tu à te repérer sur cette photographie aérienne? Colorie les différents éléments du paysage.

Aéroport, gare, gare routière.

Axes routiers

Revoir la photographie aérienne

La ville planifiée.

Les quartiers riches.

Villes satellites et "invasions".

Les étendues de cerrados (savanes arborées)

Aéroport, gare, gare routière.

Axes routiers

1

2

Les zooms d'étude: De fortes inégalités socio-spatiales.

Brasilia, métropole en voie de formation, est marquée par des oppositions de plus en plus fortes entre ces différents espaces. Alors que le plan initial visait à faire cohabiter riches et pauvres dans un ensemble harmonieux, la réalité d’aujourd’hui révèle de grandes différences entre quartiers que montrent bien les zooms suivants.

Le quartier Sudoeste (sud-ouest) s'est développé après la construction de la ville planifiée, mais il en reprend la forme et certains principes, comme l'abondance d'espaces verts. Le plus grand bâtiment circulaire en haut à droite est le stade de football construit pour la coupe du monde 2014. Le cercle de végétation, au centre, est l’Institut de Météorologie.

Les bords du lac sont occupés par des quartiers de villas souvent luxueuses.

L'esplanade des pouvoirs

Ces bâtiments de forme géométriqus sont des administrations. Cette architecture est typique du mouvement moderne dans lequel s'inscrivent les architectes de la ville.

L’image prise par le satellite révèle que tout près du cœur du pouvoir subsistele tracé d'une ancienne petite favela, issue du campement des constructeurs de la ville. Quand leur situation a été régularisée, on a assisté au départ de ses habitants. Ils ont été remplacés par des commerces et restaurants fréquentés par les milliers de fonctionnaires des ministères tout proches.

Cette photographie montre l’organisation du quartier administratif: au premier plan, la gare routière, au croisement des deux axes. Au bout de la perspective, les deux tours et les coupoles inversées de la Chambre des Députés et du Sénat, flanquées à droite par la Cour Suprême et à gauche par le palais présidentiel (non visibles sur la photo). De part et d’autre de l’esplanade sont rangés les différents ministères et sur la droite de l’esplanade apparaissent les arcs blancs de la cathédrale.

La Place des Trois Pouvoirs est localisée à l’extrémité de la ville dessinée par le plan pilote, au bout de l'esplanade des ministères. Les trois pouvoirs de la démocratie sont répartis autour de la place: le pouvoir executif, avec le Palais présidentiel (en haut), Le pouvoir législatif, avec le congrès (à gauche) et le pouvoir judiciaire, avec la cour suprême (en bas).

De fortes inégalités socio-spatiales.

Le zoom est centré sur la « péninsule des ministres » où ont été construites des villas somptueuses, comptant en général plus de 1 000 m² de surface habitable. C’est n'était pas prévu dans le plan initial car tout le monde, pauvres ou riches, devaient habiter le « Plan Pilote », dans des appartements plus ou moins grands, selon les revenus de chacun, mais à l’architecture similaire.

Vila Paranoá était l'un des camps de travailleurs lors de la construction de Brasilia. Après l'inauguration de la ville, les habitants sont restés sur place. Au fil des ans, des quartiers se sont ajoutés à l'ancien camp et Vila Paranoá compte aujourd'hui plus de 60 000 habitants. L’image satellitaire montre que l’on est ici bien loin du modèle du Plan Pilote. C’est un lotissement extrêmement dense, avec de très petites maisons collées les unes aux autres, sans places et sans espaces verts.

1

2

Les zooms d'étude: De fortes inégalités socio-spatiales.

Ces observations, depuis un satellite ou un avion, peuvent être croisées avec des données économiques ou sociales. Derrière les paysages, ces données révèlent-elles aussi de profondes inégalités.

Quelques indicateurs:- Le revenu des menages.- L'IDH.- Les travailleurs informels.- La mortalité infantile

Les cadres indiquent les vues observées dans les zooms

D'autres indicateurs:- L'IDH.- Les travailleurs informels.- La mortalité infantile

De fortes inégalités socio-spatiales: Le revenu annuel moyen

Dans les quartiers les plus riches, les habitants gagnent en moyenne 20 fois plus que dans les quartiers les plus pauvres. 400 réals, c'est à peu près 100 euros, en tenant compte du niveau de vie: c'est ce dont disposent pour vivre pendant un mois les habitants des "invasions".

D'autres indicateurs:- Le revenu des menages.- Les travailleurs informels.- La mortalité infantile

De fortes inégalités socio-spatiales: L'indice de développement humain.

L'IDH prend en compte la richesse, mais aussi l'espérance de vie et le niveau d'éducation. Plus il est proche de 1, meilleures sont les conditions de vie. Pour comparaison, l'IDH des Etats-Unis est de 0,91, celui de l'Inde de 0,62.

D'autres indicateurs:- Le revenu des menages.- L'IDH.- Les travailleurs informels.

De fortes inégalités socio-spatiales: La mortalité infantile.

La mortalité infantile donne un aperçu du niveau de vie et de l'accès au soin des populations. Au Brésil, elle est en moyenne de 14 pour 1000. En France, de 4 pour 1000.

De fortes inégalités socio-spatiales: Les travailleurs informels.

D'autres indicateurs:- Le revenu des menages.- L'IDH.- La mortalité infantile

Un travailleur du secteur informel n'a pas de contrat de travail. On dit qu'il travaille "au noir". Ce peut-être dans l'agriculture, l'industrie, le commerce, le service à domicile...L'économie informelle est une source de revenus vitale pour les habitants des favelas.

D'autres indicateurs:- Le revenu des menages.- L'IDH.- Les travailleurs informels.- La mortalité infantile

De fortes inégalités socio-spatiales: La population.

... As-tu bien regardé?

BRASILIA

1

2

3

En quoi Brasilia est une ville qui a été planifiée ? Quels étaient les objectifs?

Quelles inégalités existent à l'échelle de la ville ?

Le plan initial a-t-il été respecté ? Justifie ta réponse.

Pour aller plus loin: ce Genially est issu de la fiche Géoimage élaborée par Hervé Thery

Revenir au début

Tous les documents sont issus de Géoimage. Statistiques: IBGE. Cartes réalisées avec Magrit et M. Merlet.