Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Recueil de poèmes

Surréalistes

Par les élèves confinés de 1Risc1

de Mme Garcia
du Lycée Professionnel La Tournelle (92)

Sommaire

1. Introduction

2. A la manière de Paul Eluard

3. A la manière deRobert Desnos

4. A la manière deTristan Tzara

5. A la manière de Louis Aragon

« Le principe du plaisir », René Magritte (1937)

6. A la manière de modèles libres

Recueil de poèmes surréalistes

En souvenir de ce temps si particulier du confinement, du télécours, et du lien virtuel,

de mars à juin 2020

par des élèves confinés

1. Introduction

Lors d'une séquence virtuelle, les élèves de 1ère Systèmes Numériques Option Réseaux informatiques et systèmes communicants ont d'abord découvert le surréalisme à travers la peinture de Dali, puis les poèmes de Tzara, Eluard, Aragon et Desnos et enfin par le cinéma d'animation de Dali et Disney.

Sommaire

La peinture surréaliste de Salvador Dali

Les oeuvres de Dali étudiées.

La persistance de la mémoire

ou Les montres molles, 1931

Visages de la guerre, 1940-1941

Peinture de Gala regardant la mer Méditerranée qui à 20 mètres de distance se transforme en portrait d'Abraham Lincoln, 1976

Visite virtuelle du Musée Dali de Figueras

Sommaire

Le surréalisme en film d'animation

Destino,

film d'animation franco-américain de Dominique Monféry, issu d'une collaboration entre Walt Disney et Salvador Dalí

Sommaire

Les poèmes analysés.

La poésie surréaliste

Les femmes

Paul Eluard

Poème à crier dans les ruines

Louis Aragon

J'ai tant rêvé de toi

Robert Desnos

Chanson dada

Tristant Tzara

Sommaire

Lire

Lire

Lire

Lire

2. A la manière de...


Paul Eluard

« Femmes-enfants, femmes-fleurs, femmes-étoiles, femmes-flammes, flots de la mer, grandes vagues de l’amour et du rêve, chair des poètes, statues solaires, masques nocturnes, rosiers blancs dans la neige, servantes, dominatrices, chimères, vierges illuminées, courtisanes parfaites, princesses de légende, passantes,elles construisent la force, les visages et la raison d’être de l’homme, béatifient sa faiblesse, font jaillir la joie et croupir le chagrin. »

Paul Eluard, 1920

Sommaire

2. A la manière de...

Paul Eluard

...place aux élèves

Sommaire

"Confinement-repos, confinement-famille, confinement-sport, tout cela me terrifie mais me permet de me reposer, de profiter de moi et de ma famille ."

Seydou

"Ennui, sollitude, conflits, rapprochements, peurs, devoirs, cela créé des tensions, protège tout le monde mais angoisse."

Maël

"Confinement-repos, confinement-sieste, confinement-sommeil, confinement-nuit-blanche, confinement-grasse-matinée, cela définit mon si beau confinement, tout en m'endormant et en restant confiné dans mon sommeil."

Sowann

"Les après-midis ensoleillés, les longues nuits, les jeux, les moments en famille, les appels, les rires, cela était un rêve dans lequel les gens qui nous voient pensent que nous sommes dans un film."

C.A

Sommaire

"Confiné-bonheur, confiné-rire, confiné-paysage, cela me fait peur, me permet de me remettre en question et me fait comprendre qu’il faut profiter de l’instant présent."

Y.

"Confiné-c ’est trop bien, confiné-soleil, confiné- chez soi, confiné- l’odeur de la seine, cela m’interpelle mais c’est positif, ça me fait beaucoup réfléchir et me dire qu’il faut aimer la Seine."

Yohan

"Confinement- maison, confinement- prendre son temps, confinement - profiter de sa famille, confinement - retrouver le goût de la lecture, confinement-importance de l’amitié, cela m’a permis d’analyser et de retourner à des valeurs simples de la vie." Anonyme 2

"Confiné seul, confiné avec mes parents, confiné avec ma conjointe, confiné mais avec du travail, confiné avec mon frère, ou ma sœur, cela aide à renforcer les liens, s’enrichir de connaissances, et permettre de préserver la race humaine."

Melvyn

Sommaire

"Confiné-sens de la vie, confiné-nature, confiné-soleil, confiné-soudé, confiné-l’odeur de la nature, cela m’intrigue mais me garde positif, me fait beaucoup réfléchir et me fait penser qu’il faut profiter de la vie"

Yanis

" De bons moments avec mes parents, tant de Netflix et de jeux-vidéo, des jours et des nuits à faire la guerre et à voir de magnifiques paysages, des beaux temps et les mauvais temps, tant de temps passé à faire du vélo. Ô confinement tu vas nous manquer même si j’ai bien cru que ça ne finirait plus."

Lucas

Confinement-illuminé, confinement-optimiste, confinement-relaxant, confinement-santé, confinement-agréable, confinement-ensoleillé, cela aide à être serein, à être confiant et à avoir la santé."
F.

Sommaire

"Beau confinement , grand confinement , magnifique confinement, inoubliable confinement, éternel confinement, long confinement, cela me marquera à jamais car tu étais si long et si honorable."
Joaquim

"Moins de pollution, plus de créativité, plus de temps en famille, se recentrer sur soi, se reposer, se cultiver, cela nous a permis, appris et apprendra."
Damien

"Jouer, téléphoner, dormis, s'entraîner, union familiale, nouveaux talents, cela nous domine, nous améliore, et force le respect." Rickelmy

Sommaire

"Homme-heureux, homme-joyeux, homme-content, homme-souriant, homme-euphorique, homme-fier, cela nous montre que nous n'avons pas forcément besoin des femmes. »
Philippe

"Amour, partage, empathie, communication, femille, inoubliable, cela résidera, restera et sera à conserver."
Rodrigo

Famille, fou-rire, rapprochments, fêtes, jeu, sport, cela était parfait, amusant et hélas terminé."
Mavaly

Sommaire

"J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m'est chère? J'ai tant rêvé de toi que mes bras habitués en étreignant ton ombre à se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas au contour de ton corps, peut-être. Et que, devant l'apparence réelle de ce qui me hante et me gouverne depuis des jours et des années, je deviendrais une ombre sans doute. O balances sentimentales. J'ai tant rêvé de toi qu'il n'est plus temps sans doute que je m'éveille. Je dors debout, le corps exposé à toutes les apparences de la vie et de l'amour et toi, la seule qui compte aujourd'hui pour moi, je pourrais moins toucher ton front et tes lèvres que les premières lèvres et le premier front venu. J'ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé, couché avec ton fantôme qu'il ne me reste plus peut-être, et pourtant, qu'à être fantôme parmi les fantômes et plus ombre cent fois que l'ombre qui se promène et se promènera allégrement sur le cadran solaire de ta vie."

Robert Desnos, 1930

3. A la manière de...

Robert Desnos

Sommaire

3. A la manière de...

Robert Desnos
place aux élèves

Sommaire

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de la liberté. Est-il encore possible d’y croire? J’ai tant rêvé de grands espaces que je me suis senti emprisonné. J’ai tant rêvé de retrouver mes amis que je me suis senti isolé." Anonyme 2

"Durant ce confinement, j'ai rêvé de mon coiffeur. Peut-on toujours aller se faire couper les cheveux ? J'ai tellement envie de me coiffer pour ressembler à quelque chose. Ma coupe actuelle me terrifie."

Seydou

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de l'air frais. Est-il encore possible d'en respirer? J’en ai tant rêvé que j'ai l'impression de m'étouffer." Sowann

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de sortir. Est-il possible d'aller dehors ? J’ai tant rêvé de faire de la moto que j'ai installé un jeu. J'ai tant rêvé de meilleure connexion internet que je harcelais SFR." Mavaly

Sommaire

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de basket. Est-il encore possible d'en faire ? J’ai tant rêvé de reprendre les matchs que j'’en suis devenu fou. J’en ai tant rêvé que je confondais mon dentifrice avec une balle."" Y.

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de me libérer. Est-il encore possible d'être libre? J’ai tant rêvé de me faire un barbecue. J’ai tant rêvé de reprendre une vie palpitante et que tout redevienne rayonnant."

Yohan

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de sortir. Est-il encore possible d'aller dehors? J’ai tant rêvé de faire des activités avec mes amis. J’ai tant rêvé de reprendre une vie normale et que tout rentre dans l’ordre." Yanis

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de vacances. Est-il encore possible de partir ? J’ai tant rêvé de voir mes amis dont le confinement m’a privé. J’ai tant rêvé que le football reprenne que j’ai regardé des matchs vieux de plusieurs années." Melvyn

Sommaire

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de voir mes amis, d'aller au parc tous ensemble, de faire une fête dans la maison, d'embrasser quelqu’un. Est-il encore possible de faire cela, sans que le virus nous dérange? J’ai tant rêvé de sortir du pays, de rencontrer d'autres personnes, de découvrir de nouvelles cultures. J’ai tant rêvé d’aller à un festival, à la plage et de profiter du soleil.."

Rickelmy

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de pouvoir sortir. Est-il possible d’être si malheureux, de ne plus voir sa familles ni ses amis…? J’ai tant rêvé de pouvoir flâner avec eux dans les rues de Paris que je me suis imaginé dans les jardins des Tuileries, un jour ensoleillé. J’ai tant rêvé de pouvoir les serrer dans mes bras que je me suis mis à pleurer."
Lucas

Sommaire

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de sushis. Est-il encore possible d'en manger? J’ai tant rêvé de sushis mais aussi de tacos. J’ai plus rêvé de sushis que de toi." Damien

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de sortir. Est-il encore possible de sortir? J’en ai tant rêvé que je faisais exprès d’aller faire toutes les courses pour parvenir à aller dehors. J’ai tant rêvé de la fin de ce confinement que cela me paressait interminable." Joaquim

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de sortir. Est-il encore possible de vivre ? J’ai tant rêvé de dormir que cette obsession est décédée. J’ai tant rêvé de la regagner que les cauchemars m'ont rattrapé." Anonyme

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de liberté. Est-il encore possible de sortir? J’ai tant rêvé de m'évader, seulement trois petites heures. J’ai tant rêve d'aller au cinéma et de profiter de ses sièges moëlleux."
Maël

Sommaire

"Pendant ce confinement, j'ai tant rêvé de sortir . Est il encore possible de s 'amuser? J'ai tant rêvé de liberté que j'en ai pleuré. J'ai tant rêvé de me regrouper que j'en suis désespéré."
Philippe

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé de nous. Est-il encore possible de revivre ensemble ? J’ai tant rêvé de toi et moi que je nous imagine. J’ai tant rêvé de toi que j’en perds la tête "

F.

"Pendant ce confinement, j’ai tant rêvé que nous visitions des pays. Est-il possible d'espérer camper de nouveau un jour ? J’ai tant rêvé de voir les paysages d'autres pays. J’ai tant rêvé de voir les étoiles. J’ai tant rêvé de voir les animaux. J’ai tant rêvé de partager du temps avec toi." C.A.

Sommaire

4. A la manière de...

Tristan Tzara

"La chanson d'un dadaïste

Qui n'était ni gai ni triste
Et aimait une bicycliste
Qui n'était ni gaie ni triste
Mais l'époux le jour de l'an
Savait tout et dans une crise
Envoya au Vatican
Leurs deux corps en trois valises
Ni amant Ni cycliste
N'étaient plus ni gais ni tristes (…)"

Tristan Tzara,1921

Sommaire

4. A la manière de...

Tristan Tzara
...place aux élèves

Sommaire

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni malade ni en santé
Et aimait sortir profiter avec ses amis
Qui n’étaient ni malades ni en santé
Mais qui ne se plaignaient pas de leur situation
Ayant profiter en Espagne deux semaines avant
Au milieu d’une ville remplie d’amis malades
Un confiné
Ni content
Ni déçu
Qui n’était ni malade ni en santé.
F.

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni organisé ni désorganisé
Et découvrait aimer le rangement
Qui n’était pas dans sa nature
Mais la nécessité et l'obligation le rattrapèrent.
Anonyme

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni fou ni équilibré
Et aimait Netflix
Qui n’était ni fou ni équilibré
Mais une fois la nuit tombée
Le confiné dormait.
Mavaly

Sommaire

La chanson d'un confiné

Qui n'était ni dégouté ni énervé
Et aimait rester chez lui
Qui ne fit que manger
Mais qui se mit au sport.
Ce confinement était pour lui une pause dans sa vie
Damien

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni confiné ni libre
Et aimait sortir
Qui avait des rendez-vous importants
Mais pour qui tout était annulé à cause d’un virus étrange qui avait contaminé tout le monde.
Rickelmy

La chanson d’un confiné

Qui n’était ni triste ni gai
Et aimait les personnes qui restaient chez eux
Qui ne faisaient rien
Mais qui prenaient soin d’eux.
Yanis

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni prisonnier ni libre
Et dont l'oncle aimait picoler
Qui n’était ni prisonnier ni libre
Mais saoûl comme un polonais.
Sacré tonton Michalak
Lucas

Sommaire

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni patient ni stable
Et aimait aller dehors
Qui ne pouvait sortir que dans son jardin
Mais avec son chien
Qui lui décida de sauter une barrière pour se
retrouver chez ses voisins.
Melvyn

La chanson d’un confiné

Qui n’était ni heureux ni triste
Qui parlait plus à son chat qu'à ses parents
Mais qui s’amusait quand même.
C.A.

La chanson d’un confiné

Qui n’était ni libre ni prisonnier
Et aimait les promenades
Qui n’étaient ni libres ni prisonnières
Mais lui savait s’imaginer des histoires pour s’évader
Et avoir un semblant de liberté.
Antonin

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni chagriné ni fier
Et aimait les choses chères
Qui n’avait pas de père
Mais qui avait une mère.
Y.

La chanson d'un confiné

Qui n'était ni chic ni beau
Et aimait être séduisant
Qui se coupa tous ses cheveux
Mais qui le regretta car il était devenu horrible.
Philippe

Sommaire

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni heureux ni triste
Et n’aimait pas les personnes qui sortaient
Qui ne faisait rien d’embêtant
Et prenait ses devoirs au sérieux.
Yohan

La chanson d’un confiné
Qui n’était ni libre ni prisonnier
Et aimait cette période plus que tout
Qui n'était ni libre ni prisonnière
Mais lui avait peur du déconfinement.
Sowann

La chanson d’un confiné

Qui n’était ni mauvais ni triste
Et aimait son lit
Qui était très dur et confortable
Mais qui ne lui servait que la nuit car la journée était rude.
Maël

La chanson d'un confiné

Qui n'était ni fort ni courageux
Et aimait sa famille
Qui était heureuse
Mais lui commençait à être fatigué les voir autant tous les jours.
Seydou

Sommaire

5. A la manière de...

Louis Aragon

(…) "Crachons veux-tu bien

Sur ce que nous avons aimé ensemble Crachons sur l'amour
Sur nos lits défaits
Sur notre silence et sur les mots balbutiés Sur les étoiles fussent-elles
Tes yeux
Sur le soleil fût-il
Tes dents
Sur l'éternité fût-elle
Ta bouche
Et sur notre amour
Fût-il TON amour
Crachons veux-tu bien"
Louis Aragon,1929

Sommaire

5. A la manière de...

place aux élèves

Sommaire

Crachons veux-tu bien
Sur le confinement
Crachons sur cet enfermement
Sur cet isolement
Sur cet arrêt de la vie
Sur ce sentiment d’emprisonnement
Fut-il une quarantaine
Crachons veux-tu bien.
Antonin

Crachons veux-tu bien

Sur les imbéciles qui ne respectent pas le confinement
Crachons sur l’Etat qui a mal géré la crise sanitaire
Sur les imbéciles
Sur le coronavirus
Sur les ignorants
Fallut-il tout cela pour nous remettre les idées en place
Crachons veuc-tu bien.
Seydou


Sommaire

Crachons veux-tu bien
Sur ce que nous avons fait avant ce confinement
Crachons sur le déconfinement
Sur les réveils
Fut-il ton confinement
Crachons veux-tu bien.
Sowann

Crachons veux-tu bien
Sur le confinement
Crachons sur les personnes qui ne le respectent pas
Sur les personnes qui sortent
Sur les personnes qui ne mettent pas de masque
Sur les personnes qui se rassemblent pour faire la fête
Faut-il qu'ils ne respectent rien ?
Crachons veux-tu bien.
Yanis

Sommaire

Crachons veux-tu bien
Sur les faux délinquants mal confinés
Crachons sur les gens qui ne portent pas de masque
Sur les délinquants qui sortent
Sur les délinquants qui font des matchs de foot
Sur les délinquants qui sortent sans raison ni utilité
Faut-il qu'ils ne respectent rien
Crachons veux-tu bien
Y.

Crachons veux-tu bien sur la cause de tout ce bazar
Crachons sur le virus
Sur cette chose qui nous gâche la vie
Sur ce masque qui nous empêche de respirer
Sur ce papier obligatoire pour sortir
Fut-il le monde
Crachons veux-tu bien.
Maël

Sommaire

Crachons veux-tu bien

Sur les masques
Crachons sur les personnes qui ne mettent pas de masque
Sur les personnes qui le mettent à moitié
Sur les personnes qui l'enlèvent
Sur les personnes qui sortent pour faire du jogging
Faut-il boire avec une paille
Crachons veux-tu bien.
Yohan

Crachons veux-tu bien
Sur ceux qui ne respectent pas les règles
Crachons sur les inconscients
Sur ceux qui sortent sans motif
Sur ceux qui mettent nos vies en péril
Sur ceux qui ne se protègent pas
Faut-il qu'ils soient bêtes
Crachons veux-tu bien.
Melvyn

Sommaire

Crachons veux-tu bien
Sur ce virus immonde
Crachons sur l’inertie de l'approvisionnement en masques
Sur les cons qui disaient qu’ils ne servent à rien
Sur le manque de lit de réanimation dans les hôpitaux
Sur les imbéciles qui insultent les soignants
Fût-il nécessaire qu'il y ait tant de mensonges
Crachons veux-tu bien.
Lucas

Crachons veux-tu bien
Sur ce confinement horrible
Crachons sur ce virus qui nous tue
Sur les gens irrespectueux
Sur les criminels
Sur ceux qui font exprès de contaminer les autres au lieu de rester chez eux
Fut-il ta patience
Crachons veux-tu bien
Joaquim

Sommaire

Crachons veux-tu bien

Sur cet arrêt national
Crachons sur leurs interdictions
Sur les restaurants fermés
Sur la défense de sortir
Sur ces attestations créées par eux
Crachons veux-tu bien.
Rickelmy

Crachons veux-tu bien
Sur l'ennui
Crachons sur l'envie de ne rien faire
Sur le fait de ne pas voir sa famille
Sur le fait de ne pas voir ses amis
Sur le virus
Faut-il être heureux de la situation
Crachons veux-tu bien.
Damien

Sommaire

Crachons veux-tu bien
Sur se confinement
Crachons sur tous ces devoirs
Sur cet emprisonnement
Sur cet ennui
Sur cette lassitude
Fut-il ce confinement
Crachons veux-tu bien.
Philippe

Crachons veux-tu bien
Sur les voisins du dessous
Crachons sur ce chien
Sur lui
Sur sa femme
Sur sa porte
Fussent-ils mes énervements
Crachons veux-tu bien.
Mavaly

Sommaire

Crachons veux-tu bien

Sur l'école
Crachons sur le retour au lycée
Sur les télécours
Sur les devoirs
Sur nos cahiers
Fussent-ils utiles
Crachons veux-tu bien.
Anonyme

Crachons veux-tu bien
Sur ce nous avons partagé ensemble
Crachons sur notre vécu
Sur nos crises d’amour
Sur notre histoire bien commencée mais mal finie
Sur nos désaccords
Fut-il utile de se retrouver
Crachons veux-tu bien
F.

Sommaire

Crachons veux-tu bien

Sur les jours enfermés
Sur les sorties que nous ne pouvons pas faire
Sur le voyage d'été qui a été suspendu,
Sur le fait que maintenant je ne pourrai pas voir ma famille
Fut-il le confinement
Crachons veux-tu bien. C.A.

Sommaire

6. A la manière de...

modèles libres

Sommaire

Dans mes souvenirs d’avant
Dans mes rêves la nuit
Dans mes paroles les plus folles
J’écris ton nom

Dans mes fenêtres ouvertes
Dans mes mercis aux hôpitaux
Dans mes chansons aux soignants
J’écris ton nom

Dans mes applaudissements
Dans mon masque
Dans mes devoirs pour Mme Garcia
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Déconfinement pour te nommer
Coronavirus.

Antonin

Dans ma maison familiale

Dans ma chambre d’ado
Dans ma salle d’eau
J’écris ton nom

Dans mon ordinateur
Dans mon moteur de recherche
Dans ma tête
J’écris ton nom

Dans mon inspiration
Dans ma grande imagination
Dans ton oreille mon ami solitude
J’écris non nom

Sommaire

Le confinement c'est le confinement

Le confinement est imposé
Pour sortir il faut se justifier
Les amendes sont très salées
Je vois un monde qui meurt en silence
Et moi je suis dans ma chambre
J'observe ce monde
Et ce virus qui fait flipper
Aucun traitement n'est trouvé
Car ce virus n'est pas clair.

Abdelghani

Sommaire

Sommaire