Want to make creations as awesome as this one?

Portes ouvertes école du Bourg à Saint Laurent du Pont

Transcript

BIENVENUE A

L' ECOLE DU BOURG

Ecole du Bourg

2, 3 rue paul Bert

38380

Saint Laurent du Pont

04 76 07 81 44

ce.0381085y@ac-grenoble.fr

sommaire


des livres pour se préparer

Le premier jour d'école



Petit ours brun rentre à l'école


Calinours va à l'école






Les adultes de l'école

Une matinée en petite section

l'accueil périscolaire

Si on chantait

Visitons l'école

Calendrier de rentrée

Le programme

Divers

La sieste


La visite pour les enfants


infos sur la rentrée

Le premier jour d'école



Petit ours brun rentre à l'école


Calinours va à l'école






ce.0381085y@ac-grenoble.fr


Watch

PROTOCOLE SANITAIRE

Listes des classes de maternelle

Listes des classes élémentaires

des conseils, des infos pour la rentrée..sieste, doudous, vêtements..

s'il y a un protocole sanitaire pour la rentrée 2022, ce document sera complété.

FCPE

ce document sera visible la veille de la rentrée




document complété la veille de la rentrée









s'il y a un protocole sanitaire pour la rentrée 2022, ce document sera complété.

Vous pouvez contacter les parents d'élèves:

fcpe.stlaurentdupont@gmail.com



Une classe pensée et organisée pour bien grandir et apprendre à son rythme ensemble


le coin regroupement



le coin dînette et poupée

le coin jeux de construction

les ateliers

le coin lecture et temps calme

le coin écoute

Home

Des ateliers en petits groupes de couleurs

4 couleurs:

rouge, jaune, vert et bleu pour 4 groupes différents et des ateliers tournants sur la semaine dans les cinq domaines d'apprentissage


Tu feras partie du groupe des rouges , des bleus, des jaunes ou des verts. Pour te repérer facilement,

tu auras ta place à ta table marquée par ton signe et ton prénom . Tu apprendras progressivement à le reconnaître et à l'écrire. Ici, tu partageras aussi beaucoup d'activités de langage, de manipulation et de nombreux jeux avec tes camarades de petite section.


Home

Le coin écoute

Un espace où se sont les oreilles qui travaillent!

Exemple avec le livre: "paysages sonores"


https://read.bookcreator.com/KwHcfqDm4lQCTUXK30oVHEJ6KIE3/cBHw3MULT2aBt8lVm5dIjw


Ici, ce sont tes oreilles qui travaillent...

Tu mets ton casque et en silence, tu écoutes des histoires, de la musique, des sons...
Sans images, sans écran, tu imagines, inventes et crées...
Tu peux déjà commencer à t'entraîner avec le livre numérique "paysage sonore" que j'ai crée pour toi!

Un espace où se sont les oreilles qui travaillent!

Exemple avec le livre: "paysages sonores"


https://read.bookcreator.com/KwHcfqDm4lQCTUXK30oVHEJ6KIE3/cBHw3MULT2aBt8lVm5dIjw


Home

https://read.bookcreator.com/KwHcfqDm4lQCTUXK30oVHEJ6KIE3/cBHw3MULT2aBt8lVm5dIjw


Le coin jeux de construction et "voitures"


Dans cet espace, tu pourras construire, réaliser des parcours de petites voitures, "faire vivre" la maison de poupées en bois ou le palais de poneys et aussi mélanger tous les personnages et les coins pour créer d'autres mondes et de nouveaux univers:

C'est la magie de l'imaginaire et du travail de groupe!

Home

Le coin jeux d'imitation


C'est un espace où la maîtresse s'invite souvent...Ici, on s'amuse ensemble à faire semblant. On partage des scènes du quotidien et en jouant, tu apprends!

Home

Le coin lecture pour voyager avec les livres ou se raconter des secrets

Je te propose une petite histoire pour rêver:

https://www.youtube.com/watch?v=QeSi2GxNxNw


Ici, chuuuuut!

Tout est calme et silencieux...tu enlèves tes chaussures et tu lis, rêves, te reposes ou t'isoles un moment pour te ressourcer.

Home

Le tipi à secrets...

Mon espace lecture...

Le coin regroupement

Un espace matérialisé au sol par des arcs de cercle colorés et au plafond par des "lanternes magiques"...


Assis en tailleur en arc de cercle autour de la maîtresse, ici tu vas parler, écouter, te mettre en projet, chanter...Tu peux déjà découvrir notre premier jeu de doigts: "la petite chenille"

Home

https://www.youtube.com/watch?v=WIFDJW_4IYA


Index

Les adultes de l'école

les priorités de la classe des petits

Le programme de l'école maternelle

Le règlement de l'école

Le périscolaire

Temps scolaire et horaires de l'école

Transport scolaire


Home

Une matinée en petite section

Renseignements complémentaires

Chansons pour préparer la rentrée des petits

Visite des locaux

Nous contacter

ce.0381085y@ac-grenoble.fr


Quatre classes en maternelle pour bien grandir et s'épanouir, 3 classes en élémentaire (CP, CE1, CE2)

La classe des petits et des moyens de maîtresse Valérie

la visite des locaux

La classe des petits et des moyens de maîtresse Emmanuelle

La classe des moyens et des grands de maîtresse Christelle

La classe des grands et des CP de maîtresse Sylvie

la salle de motricité


Les enseignants de l'école élémentaire

Véronique Palas , maitresse des CP/CE1



Christelle Thenet, maitresse des CP

Marie Bataillon, maitresse des CE1

Home


L'école élémentaire et son préauLes cours d'école vont être végétalisées cet été, il y aura donc du changement!!!

Le préau de l'école maternelle


Quatre classes en maternelle pour bien grandir et s'épanouir, 3 classes en élémentaire (CP, CE1, CE2)

une classe de petits

une classe de petits et moyens

deux classes de moyens grands

une classe de grands et CP

une classe de CP-CE1

une classe de CE1

Suivant les effectifs de la rentrée, les répartitions peuvent évoluer.

La classe des petits et des moyens de maîtresse Valérie

la visite des locaux

La classe des petits de maîtresse Emmanuelle

La classe des moyens et des grands de maîtresse Florence

Les coins "jeux d'imitation" ont été enlevés en raison de la crise sanitaire.

La classe des moyens - grands de maîtresse Sylvie

la salle de motricité


Les enseignants de l'école élémentaire

Véronique Palas , maitresse des CP/CE1

Joanny Voyard, maitre des CP

Home


L'école élémentaire et son préau

Le préau de l'école maternelle

Home


La classe de Sylvie

je fais de mon mieux

je fais des efforts

j'ai le droit de me tromper

les alphas pour commencer à apprendre à lire

Le travail par ateliers.

Tout au long de la semaine , les enfants tournent sur des ateliers présentés en début de semaine.

Certains ateliers sont accompagnés par la maitresse ou l'ATSEM , d'autres se font en autonomie.

Les rituels

Chaque journée commence par un certain nombre de rituels (date, repères sur le calendrier, l'appel..) qui évoluent tout au long de l'année.

La préparation à l'apprentissage de la lecture est un point important en grande section. La planète des alphas permet d'entrer dans ces apprentissages de façon ludique. Les enfants participent à des ateliers chaque jour pour travailler la phonologie (étude des sons de la langue française).

https://editionsrecrealire.com/content/4-notre-histoire


Nous utilisons aussi les signes Borel Maisonny.

https://www.bloghoptoys.fr/comprendre-methode-borel-maisonny


L'emploi du temps pour aider l'enfant à se repérer dans sa journée d'école.

les classes de la maternelle

une spécificité française


lien vers les programmes officiels

Home

Les priorités de la classe de petite section

Pour une enfance heureuse

Conférence de Catherine Gueguen.


Cette « école première » est une spécificité française. Les enquêtes internationales, de PIRLS à PISA mettent en avant le rôle essentiel que joue la scolarisation à l’école maternelle pour la réussite des élèves. Elle constitue pour l'enfant et ses parents le lieu des premières représentations de l'école. Elle contribue au développement de l'enfant au moment où les apprentissages langagiers se construisent, simultanément aux apprentissages sociaux, à la structuration de l'espace et du temps, au développement d'une motricité de plus en plus fine, et à la découverte des autres et du monde .

La maternelle correspond au cycle 1 qui regroupe les classes suivantes:

Toute petite section (TPS) : élèves âgés de 2 à 3 ans
Petite section (PS) : élèves âgés de 3 à 4 ans
Moyenne section (MS) : élèves âgés de 4 à 5 ans
Grande section (GS) : élèves âgés de 5 à 6 ans.

L’organisation pédagogique, par choix ou en raison des effectifs, peut mener à des cours multiples.


La sieste..

Un moment de temps calme et de repos nécessaire pour bien grandir...



vous pouvez retrouvez plus d'infos ici

Home

https://www.youtube.com/watch?v=_zpxO4dtCkE






Je passe aux toilettes avec papa et maman, je me lave les mains et je suis prêt pour bien me reposer!


Je n'oublie pas mon doudou ma sucette si j'en ai besoin et je me prépare à écouter...

L'histoire de la sieste avec la " fée Reposette" :


Découvre l'histoire ici:

https://www.youtube.com/watch?v=d1QDFR5P338&feature=youtu.be



Au lit, au lit les petits amis à présent...chuuuut, plus de bruit, je dors!


Une matinée en petite section...éclairée de chansons

Une petite musique pour chaque moment , pour rythmer la matinée et pour structurer le temps...


  • Accueil: Arrivées échelonnées de 8h20 à 8h30

C'est la rentrée:

https://www.youtube.com/watch?v=lbL-spkRUVY



Après avoir déposé sa sucette et son doudou dans son sac accroché au porte manteau, mis les chaussons les jours de pluie, fait un dernier câlin, votre enfant entre dans la classe où il est accueilli personnellement par sa maîtresse.

Il accroche son étiquette sur le tableau des présents et choisit une activité libre dans les différents coins jeux proposés (garage, dînette, bibliothèque, dessin...)


  • Rangement: moment d'apprentissage: tri, classement

On remet tout à sa place:

https://www.youtube.com/watch?v=CMZqccvgMU4



  • Rituels: Regroupement en arc de cercle devant la maîtresse pour chanter, structurer le temps, faire l'appel, la météo, lancer le projet du jour...

Quel temps fait il aujourd'hui?

https://www.youtube.com/watch?v=eBvJVOuBPXI



La chanson du jour:

https://www.youtube.com/watch?v=tPKLiW_3XsE



  • Passage aux toilettes collectifs: moment d'apprentissage de l'autonomie et de l'hygiène

la chanson pour aller faire pipi sur l'air de "c'est la mère Michel":


"C’est le petit pipi qui a débordé. Heureusement Maîtresse est là pour te changer. Y a pas de quoi s’inquiéter, Y a pas de quoi pleurer. Mais il y a une astuce pour ne pas recommencer : Dès que t’as envie, va faire pipi. N’attends pas que ton jeu soit fini. À toute vitesse, va aux toilettes… Et reste au sec!"

https://soundcloud.com/magazine-toupie/le-pipi-la-comptine-de-tiloulou




Et aussi pour bien se laver les mains comme Ben le Koala:

https://www.youtube.com/watch?v=SDQPcPU436A


et la comptine:

https://www.youtube.com/watch?v=fQC_oU0NbFA



  • Motricité: à l'extérieur ou dans la salle de jeux:

Jeux collectifs, expression corporelle, parcours, utilisation de petit matériel...des activités pour se dépenser et faire du sport ensemble


  • Ateliers tournant sur la semaine:

organisation d'activités en petits groupes dans les cinq domaines d'apprentissage de l'école maternelle où le langage, la manipulation et le jeu sont des priorités.


  • Récréation:

Chanson d'Anne Sylvestre:

https://www.youtube.com/watch?v=JcJY26a8Nz0



  • Retour au calme, bilan de la matinée

l'heure des mamans:

https://www.youtube.com/watch?v=vuFO3ePyDD4











Home

Une petite musique pour chaque moment , pour rythmer la matinée et pour structurer le temps...


  • Accueil: Arrivées échelonnées de 8h20 à 8h30

C'est la rentrée:

https://www.youtube.com/watch?v=lbL-spkRUVY



Après avoir déposé sa sucette et son doudou dans son sac accroché au porte manteau, mis les chaussons les jours de pluie, fait un dernier câlin, votre enfant entre dans la classe où il est accueilli personnellement par sa maîtresse.

Il accroche son étiquette sur le tableau des présents et choisit une activité libre dans les différents coins jeux proposés (garage, dînette, bibliothèque, dessin...)


  • Rangement: moment d'apprentissage: tri, classement

On remet tout à sa place:

https://www.youtube.com/watch?v=CMZqccvgMU4



  • Rituels: Regroupement en arc de cercle devant la maîtresse pour chanter, structurer le temps, faire l'appel, la météo, lancer le projet du jour...

Quel temps fait il aujourd'hui?

https://www.youtube.com/watch?v=eBvJVOuBPXI



La chanson du jour:

https://www.youtube.com/watch?v=tPKLiW_3XsE



  • Passage aux toilettes collectifs: moment d'apprentissage de l'autonomie et de l'hygiène

la chanson pour aller faire pipi sur l'air de "c'est la mère Michel":


"C’est le petit pipi qui a débordé. Heureusement Maîtresse est là pour te changer. Y a pas de quoi s’inquiéter, Y a pas de quoi pleurer. Mais il y a une astuce pour ne pas recommencer : Dès que t’as envie, va faire pipi. N’attends pas que ton jeu soit fini. À toute vitesse, va aux toilettes… Et reste au sec!"

https://soundcloud.com/magazine-toupie/le-pipi-la-comptine-de-tiloulou




Et aussi pour bien se laver les mains comme Ben le Koala:

https://www.youtube.com/watch?v=SDQPcPU436A


et la comptine:

https://www.youtube.com/watch?v=fQC_oU0NbFA



  • Motricité: à l'extérieur ou dans la salle de jeux:

Jeux collectifs, expression corporelle, parcours, utilisation de petit matériel...des activités pour se dépenser et faire du sport ensemble


  • Ateliers tournant sur la semaine:

organisation d'activités en petits groupes dans les cinq domaines d'apprentissage de l'école maternelle où le langage, la manipulation et le jeu sont des priorités.


  • Récréation:

Chanson d'Anne Sylvestre:

https://www.youtube.com/watch?v=JcJY26a8Nz0



  • Retour au calme, bilan de la matinée

l'heure des mamans:

https://www.youtube.com/watch?v=vuFO3ePyDD4









Une petite musique pour chaque moment , pour rythmer la matinée et pour structurer le temps...


  • Accueil: Arrivées échelonnées de 8h20 à 8h30

C'est la rentrée:

https://www.youtube.com/watch?v=lbL-spkRUVY



Après avoir déposé sa sucette et son doudou dans son sac accroché au porte manteau, mis les chaussons les jours de pluie, fait un dernier câlin, votre enfant entre dans la classe où il est accueilli personnellement par sa maîtresse.

Il accroche son étiquette sur le tableau des présents et choisit une activité libre dans les différents coins jeux proposés (garage, dînette, bibliothèque, dessin...)


  • Rangement: moment d'apprentissage: tri, classement

On remet tout à sa place:

https://www.youtube.com/watch?v=CMZqccvgMU4



  • Rituels: Regroupement en arc de cercle devant la maîtresse pour chanter, structurer le temps, faire l'appel, la météo, lancer le projet du jour...

Quel temps fait il aujourd'hui?

https://www.youtube.com/watch?v=eBvJVOuBPXI



La chanson du jour:

https://www.youtube.com/watch?v=tPKLiW_3XsE



  • Passage aux toilettes collectifs: moment d'apprentissage de l'autonomie et de l'hygiène

la chanson pour aller faire pipi sur l'air de "c'est la mère Michel":


"C’est le petit pipi qui a débordé. Heureusement Maîtresse est là pour te changer. Y a pas de quoi s’inquiéter, Y a pas de quoi pleurer. Mais il y a une astuce pour ne pas recommencer : Dès que t’as envie, va faire pipi. N’attends pas que ton jeu soit fini. À toute vitesse, va aux toilettes… Et reste au sec!"

https://soundcloud.com/magazine-toupie/le-pipi-la-comptine-de-tiloulou




Et aussi pour bien se laver les mains comme Ben le Koala:

https://www.youtube.com/watch?v=SDQPcPU436A


et la comptine:

https://www.youtube.com/watch?v=fQC_oU0NbFA



  • Motricité: à l'extérieur ou dans la salle de jeux:

Jeux collectifs, expression corporelle, parcours, utilisation de petit matériel...des activités pour se dépenser et faire du sport ensemble


  • Ateliers tournant sur la semaine:

organisation d'activités en petits groupes dans les cinq domaines d'apprentissage de l'école maternelle où le langage, la manipulation et le jeu sont des priorités.


  • Récréation:

Chanson d'Anne Sylvestre:

https://www.youtube.com/watch?v=JcJY26a8Nz0



  • Retour au calme, bilan de la matinée

l'heure des mamans:

https://www.youtube.com/watch?v=vuFO3ePyDD4










+ info

Les ATSEM.

Leyla

Yannick



Valérie

Estelle


Marie


Les enseignants

Maîtresse Valérie: Classe de petite et moyenne sections


"Avec le bisou de doudou"

Maîtresse Emmanuelle: Classe de petites et moyenne sections


Maitresse Florence, classe de moyenne et grande section


Maîtresse Sylvie: Classe de mouenne et grande sections de maternelle


Le personnel de l'école

les AESH



Coralie Rougegrez.

Valérie Chevalier

Nolwen Lemoal

Les maitresses
masquées!!!

Maîtresse Valérie: Classe de petite et moyenne sections


"doudou aussi est masqué "

Maîtresse Emmanuelle: Classe de petites et moyenne sections



Home

L’équipe pédagogique est constituée de 7 enseignants (4 en maternelle, 3 en élémentaire*), fonctionnaires recrutés sur concours et payés par l’État. La directrice , Mme Brochier, enseignante de l'école coordonne et pilote cette équipe.

Interviennent également 5 agents territoriaux spécialisés école maternelle (ATSEM), personnels municipaux. Elles ont en charge l’entretien des locaux, en dehors des heures de présence des élèves, et participent à l’encadrement des activités scolaires avec l’enseignante pendant le temps scolaire ainsi qu'à l'accueil périscolaire..

Les AESH aident à la vie quotidienne dans l’établissement.

L’ AESH (Assistant d’Élève en Situation de handicap) intervient pour permettre à l’enfant en situation de handicap ou à besoins particuliers d’accomplir des gestes qu’il ne peut faire seul. Elle travaille en collaboration avec l’enseignant et facilite le contact entre l’élève et ses camarades de classe, tout en veillant à l’encourager dans ses progrès en autonomie.

*L école élémentaire du Bourg accueille des élèves de la petite section au CE1 ou CE2 suivant les effectifs.

La rentrée

1

C'est la rentrée!!!!

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

L

M

M

J

V

S

D

Pourquoi une rentrée échelonnée?

La rentrée des classes est une étape cruciale dans le parcours scolaire des enfants : la rentrée échelonnée permet de respecter ces derniers ainsi que leurs parents en leur accordant le temps nécessaire pour être écoutés, reconnus, informés, rassurés. Elle permet de nouer un lien de proximité dès le premier jour et chacun sait combien celui-ci sera nécessaire, primordial, afin que l'enfant s'adapte à ce nouvel environnement, tout en plaçant le parent dans son rôle de parent d'élève. La qualité de l'accueil et le bien être du tout jeune enfant à l'école sont pour toute la communauté éducative – enfants, enseignants, parents, responsables politiques – une priorité. Tout doit être fait afin de faciliter l'intégration des enfants et des parents à ce nouvel environnement et à ce nouveau rythme que représente l'école.

L'accueil échelonné permet aux enfants et aux parents de vivre cette première séparation dans la quiétude, aux enseignants d'établir une prise une charge plus individualisée des enfants qui ressentent alors plus fortement encore le lien de confiance que leurs parents établissent avec les adultes avec lesquels ils vont rester la journée. Ces premiers jours ne sont jamais simples pour un petit enfant de trois ans - parfois moins – qui voit ses parents le laisser dans un lieu inconnu, avec des personnes inconnues, entouré d'autres enfants éplorés ! Même si les jours suivants ne sont plus ensuite aussi individualisés, la crainte de l'inconnu des premiers jours s'estompe plus rapidement, plus sereinement, et cela est essentiel pour l'enfant.

Tous les enfants n'ont pas la chance de faire l'apprentissage de la vie en collectivité via la crèche. C'est pourquoi un accueil échelonné est important.

Une rentrée progressive permet à l'ensemble de l'équipe d'identifier plus rapidement les visages des nouveaux parents. C'est donc aussi un dispositif efficace pour la sécurité de l'école.

A quelle heure votre enfant sera accueilli pour la rentrée échelonnée?

Pour les petites sections, deux temps d'accueil seront proposés:

- soit de 8h30- 9h45

- soit de 10h15 à 11h30


(récréation de 9h45 à 10h15 pour les élèves de moyenne section )


Votre enfant sera accueilli avec tous les élèves de moyenne section présents dès 8h30 dans la classe.


Dans la mesure du possible, nous vous conseillons d'écourter la première journée mais si vous ne pouvez pas faire autrement, votre enfant sera accueilli toute la journée.

Pour les journées suivantes, nous nous adapterons aux besoins de votre enfant si c'est nécessaire.


Vous recevrez un mail dans l'été pour connaître les horaires d'accueil de votre enfant pour le premier jour.


30

Home

Pour les petites sections, deux temps d'accueil seront proposés:

- soit de 8h30- 9h45

- soit de 10h15 à 11h30


(récréation de 9h45 à 10h15 pour les élèves de moyenne section )


Votre enfant sera accueilli avec tous les élèves de moyenne section présents dès 8h30 dans la classe.


Dans la mesure du possible, nous vous conseillons d'écourter la première journée mais si vous ne pouvez pas faire autrement, votre enfant sera accueilli toute la journée.

Pour les journées suivantes, nous nous adapterons aux besoins de votre enfant si c'est nécessaire.


Vous recevrez un mail dans l'été pour connaître les horaires d'accueil de votre enfant pour le premier jour.

La rentrée des classes est une étape cruciale dans le parcours scolaire des enfants : la rentrée échelonnée permet de respecter ces derniers ainsi que leurs parents en leur accordant le temps nécessaire pour être écoutés, reconnus, informés, rassurés. Elle permet de nouer un lien de proximité dès le premier jour et chacun sait combien celui-ci sera nécessaire, primordial, afin que l'enfant s'adapte à ce nouvel environnement, tout en plaçant le parent dans son rôle de parent d'élève. La qualité de l'accueil et le bien être du tout jeune enfant à l'école sont pour toute la communauté éducative – enfants, enseignants, parents, responsables politiques – une priorité. Tout doit être fait afin de faciliter l'intégration des enfants et des parents à ce nouvel environnement et à ce nouveau rythme que représente l'école.

L'accueil échelonné permet aux enfants et aux parents de vivre cette première séparation dans la quiétude, aux enseignants d'établir une prise une charge plus individualisée des enfants qui ressentent alors plus fortement encore le lien de confiance que leurs parents établissent avec les adultes avec lesquels ils vont rester la journée. Ces premiers jours ne sont jamais simples pour un petit enfant de trois ans - parfois moins – qui voit ses parents le laisser dans un lieu inconnu, avec des personnes inconnues, entouré d'autres enfants éplorés ! Même si les jours suivants ne sont plus ensuite aussi individualisés, la crainte de l'inconnu des premiers jours s'estompe plus rapidement, plus sereinement, et cela est essentiel pour l'enfant.

Tous les enfants n'ont pas la chance de faire l'apprentissage de la vie en collectivité via la crèche. C'est pourquoi un accueil échelonné est important.

Une rentrée progressive permet à l'ensemble de l'équipe d'identifier plus rapidement les visages des nouveaux parents. C'est donc aussi un dispositif efficace pour la sécurité de l'école.

La rentrée des classes est une étape cruciale dans le parcours scolaire des enfants : la rentrée échelonnée permet de respecter les enfants ainsi que leurs parents en leur accordant le temps nécessaire pour être écoutés, reconnus, informés, rassurés. Elle permet de nouer un lien de proximité dès le premier jour et chacun sait combien celui-ci sera nécessaire, primordial, afin que l'enfant s'adapte à ce nouvel environnement, tout en plaçant le parent dans son rôle de parent d'élève. La qualité de l'accueil et le bien être du tout jeune enfant à l'école sont pour toute la communauté éducative – enfants, enseignants, parents, responsables politiques – une priorité. Tout doit être fait afin de faciliter l'intégration des enfants et des parents à ce nouvel environnement et à ce nouveau rythme que représente l'école.

L'accueil échelonné permet aux enfants et aux parents de vivre cette première séparation dans la quiétude, aux enseignants d'établir une prise une charge plus individualisée des enfants qui ressentent alors plus fortement encore le lien de confiance que leurs parents établissent avec les adultes avec lesquels ils vont rester la journée. Ces premiers jours ne sont jamais simples pour un petit enfant de trois ans - parfois moins – qui voit ses parents le laisser dans un lieu inconnu, avec des personnes inconnues, entouré d'autres enfants éplorés ! Même si les jours suivants ne sont plus ensuite aussi individualisés, la crainte de l'inconnu des premiers jours s'estompe plus rapidement, plus sereinement, et cela est essentiel pour l'enfant.

Tous les enfants n'ont pas la chance de faire l'apprentissage de la vie en collectivité via la crèche. C'est pourquoi un accueil échelonné est important.

Une rentrée progressive permet à l'ensemble de l'équipe d'identifier plus rapidement les visages des nouveaux parents. C'est donc aussi un dispositif efficace pour la sécurité de l'école.

+ d'infos

L'accueil périscolaire à l'école



mais aussi:

Home

Centre Social

Des Pays du Guiers

Le Centre Social des Pays du Guiers, c’est ….


Des animations familles

La Ludothèque, un espace de jeux…


Pour les enfants accompagnés de leurs parents ou d’un adulte.

C’est un lieu de convivialité adapté aux plus petits comme aux plus grands.

Horaires : les Mardis de 16h30 à 18h30, les Mercredis de 10h à 12h et de 15h30 à 18h.

Pendant les vacances scolaires, grâce à l’implication des parents.

Organisation de temps festifs certains samedis (nos « ça me dit »).

« La P’tite Pause » (LAEP) Lieu d’Accueil Enfants Parents



Un espace convivial et confidentiel avec des jouets pour se détendre et se rencontrer. Pour tous les enfants de 0 à 4 ans, accompagnés de leur parent.


On arrive et on part quand on veut, gratuit :

Lundi de 8h30 à 11h30 au RAM, à St Laurent du Pont

Jeudi de 8h30 à 11h30 à la bibliothèque, aux Echelles


Accompagnement à la scolarité


En partenariat avec les écoles primaires, des bénévoles accompagnent vos enfants dans leur scolarité.


Accueil de Loisirs


Accueil de loisirs intercommunal : accueil de loisirs les mercredis,

les petites vacances ainsi que le mois d’août pour tous les enfants du territoire.

Accueil de loisirs communal : accueil de loisirs sur le mois de juillet pour les enfants de St Laurent du Pont.

Pour tous renseignements et inscriptions, merci de nous contacter.





Le Centre Social des Pays du Guiers vous accueille les lundis, mercredis et jeudis de 9h à 12h et de 14h à 18h, les mardis de 14h à 18h et les vendredis de 9h à 12h30.

Accueil : 04.76.55.40.80 - info@cspg.fr

Facebook :CentreSocial PaysduGuiers

Et sur notre site www.cspg.fr


le règlement

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DU BOURG

Le service public de l'éducation repose sur des valeurs et des principes dont le respect s'impose à tous dans l'école : principes de gratuité de l'enseignement, de neutralité et de laïcité. Chacun est également tenu au devoir d'assiduité et de ponctualité, de tolérance et de respect d'autrui dans sa personne et sa sensibilité, au respect de l'égalité des droits entre filles et garçons, à la protection contre toute forme de violence psychologique, physique ou morale. En aucune circonstance, l'usage de la violence physique comme verbale ne saurait être toléré. Le respect mutuel entre adultes et élèves et entre élèves constitue également un des fondements de la vie collective.


1 - Organisation et fonctionnement des écoles primaires

L'organisation et le fonctionnement de l'école doivent permettre la réussite scolaire et éducative de chaque élève, ainsi que d'instaurer le climat de respect mutuel et la sérénité nécessaires aux apprentissages.


1.1 Admission et scolarisation 1.1.1 Dispositions communes

L’éducation est un droit pour tous les enfants résidant sur le territoire national, quels que soient leur nationalité, leur statut migratoire ou leur parcours antérieur. La Convention relative aux droits de l'enfant du 20 novembre 1989, ratifiée par la France, garantit à l'enfant le droit à l'éducation en dehors de toute distinction qui tienne à sa nationalité ou à sa situation personnelle.

Le directeur d'école prononce l'admission sur présentation :

- du certificat d'inscription délivré par le maire de la commune. Ce dernier document indique, le nom de l’école que l'enfant fréquentera ;

- d'un document attestant que l'enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge ou justifie d'une contre-indication .

Il convient de rappeler que les personnels de l'éducation nationale n'ont pas compétence pour contrôler la régularité de la situation des élèves étrangers et de leurs parents au regard des règles régissant leur entrée et leur séjour en France.

Les modalités d'admission à l'école maternelle et élémentaire définies ci-dessus ne sont applicables que lors de la première inscription dans l'école concernée.

En cas de changement d'école, un certificat de radiation est émis par l'école d'origine. En outre, le livret scolaire est remis aux parents dans les mêmes conditions, sauf si ceux-ci préfèrent laisser le soin au directeur d'école de transmettre directement ce dernier au directeur de l'école d'accueil.

Le directeur d'école informe de cette radiation le maire de la commune de résidence des parents de façon que celui-ci puisse exercer son devoir de contrôle de l'obligation d'inscription. Il transmet par la suite cette information au maire de la commune où se trouve l'école dans laquelle les parents ont annoncé leur intention de faire inscrire leur enfant afin que ce dernier puisse également s'acquitter de sa mission de contrôle du respect de l'obligation scolaire.

Le directeur d'école est responsable de la tenue du registre des élèves inscrits et de la mise à jour de la base élèves 1er degré. Il veille à l'exactitude et à l'actualisation des renseignements qui figurent sur ces documents.


1.1.2 Admission à l'école maternelle


À partir de la rentrée 2019, tous les enfants âgés de 3, 4 et 5 ans sont concernés par l’obligation d’instruction. Tous ces enfants doivent donc désormais être inscrits dans une école ou une classe maternelle, publique ou privée, sauf si leurs parents ou responsables lé- gaux déclarent qu’ils l’instruisent ou le font instruire dans la famille. Dans ce cas, des con-trôles seront réalisés par les autorités compétentes afin de s’assurer que l’obligation d’instruction est bien respectée.


1.1.3. Admission à l'école élémentaire

L'instruction étant obligatoire pour les enfants français et étrangers des deux sexes à compter de la rentrée scolaire de l'année civile où l'enfant atteint l'âge de six ans, tous les enfants concernés doivent pouvoir être admis dans une école élémentaire.

. Les élèves bénéficiant notamment d'un projet personnalisé de scolarisation peuvent poursuivre leur scolarité à l'école maternelle au-delà de l'âge de six ans.


1.1.4 Admission des enfants de familles itinérantes

Il est rappelé que tant à l'école maternelle qu'à l'école élémentaire, quelle que soit la durée du séjour et quel que soit l'effectif de la classe correspondant à leur niveau, les enfants de familles itinérantes doivent être accueillis.

Dans les cas où le directeur d'école ne disposerait pas d'une capacité matérielle d'accueil suffisante pour admettre l'enfant qui lui est présenté, il établira immédiatement par la voie hiérarchique un rapport détaillé qu'il adressera au Dasen, agissant par délégation du recteur d'académie. Celui-ci en informe aussitôt le préfet et prend toutes dispositions utiles pour rendre cet accueil possible.


1.1.5 Modalités de scolarisation des élèves en situation de handicap

Tout enfant présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans l'école la plus proche de son domicile, qui constitue son école de référence. Dans le cadre du projet personnalisé de scolarisation décidé par la Maison de l’autonomie (MDA) si les besoins de l'élève nécessitent qu'il reçoive sa formation au sein de dispositifs adaptés, il peut être inscrit dans une autre école avec l'accord de ses parents ou de son représentant légal.


1.1.6 Accueil des enfants atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période

Les enfants atteints de maladie chronique, d'allergie et d'intolérance alimentaire sont admis à l'école et doivent pouvoir poursuivre leur scolarité en bénéficiant de leur traitement ou de leur régime alimentaire, dans des conditions garantissant leur sécurité et compensant les inconvénients de leur état de santé.

Le projet d'accueil individualisé (PAI) a pour but de faciliter l'accueil de ces élèves mais ne saurait se substituer à la responsabilité de leur famille. Il organise, dans le respect des compétences de chacun et compte tenu des besoins thérapeutiques de l'élève, les modalités particulières de sa vie à l'école ; il peut prévoir des aménagements sans porter préjudice au fonctionnement de l'école.


1.2 Organisation du temps scolaire et des activités pédagogiques complémentaires

La durée hebdomadaire de l'enseignement à l'école maternelle et à l'école élémentaire est fixée à vingt-quatre heures hebdomadaires.

lundi

mardi

mercredi

jeudi

vendredi

8H30-11H30

8H30-11H30

8H30-11H30

8H30-11H30

8H30-11H30

13H30-15H45

13H30-15H45


13H30-15H45

13H30-15H45

1.2.1 Compétence du Dasen et projets locaux d'organisation du temps scolaire

Le Dasen arrête l'organisation du temps scolaire de chaque école. Il prend sa décision à partir des projets d'organisation de la semaine scolaire transmis par le conseil d’école, la commune .


1.2.2 Les activités pédagogiques complémentaires

Des activités pédagogiques complémentaires (APC) sont organisées par groupes restreints d'élèves :

- pour l'aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages ;

- pour une aide au travail personnel ou pour une activité prévue par le projet d'école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial.

L'organisation des activités pédagogiques complémentaires est arrêtée par l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription sur proposition du conseil des maîtres de l'école.

Ces activités ont lieu de 11H30 à 12H .

La liste des élèves qui bénéficient des activités pédagogiques complémentaires est établie après qu'a été recueilli pour chacun l'accord des parents ou du représentant légal.

Les responsables communaux sont informés de l'organisation horaire retenue pour ces activités et de l'effectif des élèves qui y participent.


1.3 Fréquentation de l'école 1.3.1 Dispositions générales

Obligation d’assiduité des élèves. Les parents ou responsables légaux de l'élève sont fortement impliqués dans le respect de cette obligation. S'il revient au maire de contrôler le respect de l'obligation de l'instruction, il appartient au directeur d'école de contrôler le respect de l'obligation d'assiduité liée à l'inscription à l’école.

L’enseignant de chaque classe tient un registre d'appel sur lequel il inscrit les élèves absents. Au début de chaque demi-journée, l'enseignant ou toute personne responsable d'une activité organisée pendant le temps scolaire procède à l'appel des élèves.

Lorsqu’un enfant manque momentanément la classe, les parents ou les personnes responsables doivent, sans délai, faire connaître au directeur d'école les motifs de cette absence ; celui-ci vérifie la légitimité du motif invoqué au regard des indications de ce même article. Les seuls motifs réputés légitimes sont les suivants : maladie de l'enfant, maladie transmissible ou contagieuse d'un membre de la famille, réunion solennelle de famille, empêchement résultant de la difficulté accidentelle des communications, absence temporaire des personnes responsables lorsque les enfants les suivent. Les autres motifs sont appréciés par l'autorité de l'État compétente en matière d'éducation.

Les certificats médicaux ne sont exigibles que dans le cas des maladies contagieuses énumérées dans l'arrêté interministériel du 3 mai 1989.

Cf :https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000705286

En cas de doute sérieux sur la légitimité d'un motif, le directeur d'école demandera aux personnes responsables de l'élève de formuler une demande d'autorisation d'absence, qu'il transmet au Dasen sous couvert de l'inspecteur de l'éducation nationale de la circonscription (IEN).


1.3.2 À l'école maternelle


L'inscription à l'école maternelle implique l'engagement, pour la famille, d'une fréquentation régulière indispensable pour le développement de la personnalité de l'enfant et pour le préparer à devenir élève.


1.3.3 À l'école élémentaire

L‘assiduité est obligatoire.

À compter de quatre demi-journées d'absences sans motif légitime ni excuse valable durant le mois, le directeur d'école saisit le Dasen sous couvert de l'IEN.

En cas d'absentéisme persistant, un dialogue sera établi avec la famille en lien avec l’inspecteur de l’éducation national.


1.4 Accueil et surveillance des élèves

La surveillance des élèves durant les heures d'activité scolaire doit être continue et leur sécurité doit être constamment assurée.


1.4.1 Dispositions générales
L'accueil des élèves est assuré dix minutes avant l'entrée en classe (8H20 et 13H20).

1.4.2 Dispositions particulières à l'école maternelle

Dans les classes et sections maternelles, les enfants sont remis par la ou les personnes qui les accompagnent, soit au personnel enseignant chargé de la surveillance soit au personnel chargé de l'accueil.

Les élèves sont repris, à la fin de chaque demi-journée, par la ou les personnes responsables légales ou par toute personne nommément désignée par elles par écrit au directeur d'école, sauf s'ils sont pris en charge, à la demande des personnes responsables, par un service de garde, de restauration scolaire ou de transport ou par l'accueil périscolaire auquel l'élève est inscrit.

En cas de négligence répétée des responsables légaux et si la discussion engagée avec la famille ne résout pas la situation, une information préoccupante sera transmise au président du conseil général.


1.4.3 Dispositions particulières à l'école élémentaire

À l'issue des classes du matin et de l'après-midi, la sortie des élèves s'effectue sous la surveillance d'un enseignant dans la limite de l'enceinte des locaux scolaires, sauf pour les élèves pris en charge, à la demande des personnes responsables, par un service de garde, de restauration scolaire ou de transport, ou par un dispositif d'accompagnement ou par l'accueil périscolaire auquel l'élève est inscrit.

Au-delà de l'enceinte des locaux scolaires, les parents assument la responsabilité de leur enfant selon les modalités qu'ils choisissent.


1.5 Le dialogue avec les familles

Les parents d'élèves sont membres de la communauté éducative. Ils sont les partenaires permanents de l'école. Leur droit à l'information et à l'expression, leur participation à la vie scolaire, le dialogue avec les enseignants dans le respect des compétences et des responsabilités de chacun, sont assurés .


1.5.1 L'information des parents

Le suivi de la scolarité par les parents implique que ceux-ci soient bien informés du fonctionnement de l'école, des acquis mais également du comportement scolaires de leur enfant. À cette fin, le directeur d'école organise :

- une réunion pour chaque classe en début d’année ;

- des rencontres entre les parents et l'équipe pédagogique durant l’année ;

- la communication régulière du livret scolaire aux parents.


1.5.2 La représentation des parents

Les parents d'élèves peuvent s'impliquer dans la vie de l'école en participant par leurs représentants aux conseils d'école.

Tout parent d'élève peut se présenter aux élections des représentants de parents d'élèves au conseil d'école, sur une liste composée d'au moins deux noms de candidats. Le directeur d'école doit permettre aux associations de parents d'élèves de l'école de faire connaître leur action aux autres parents d'élèves de l'école.


1.6 Usage des locaux, hygiène et sécurité


1.6.1 Utilisation des locaux ; responsabilité
L'ensemble des locaux scolaires est confié durant le temps scolaire au directeur d'école.

Le directeur d'école veille à la bonne marche de l'école ; à cette fin, il surveille régulièrement les locaux, terrains et matériels utilisés par les élèves afin de déceler les risques apparents éventuels. En cas de risque constaté par lui-même ou par les enseignants, il prend les mesures appropriées ; il peut s'adresser notamment aux représentants du personnel du Comité hygiène de sécurité et des conditions de travail (CHSCTD), et il informe du risque, par écrit, le maire de la commune, en adressant copie à l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription.


1.6.2 Accès aux locaux scolaires

L'entrée dans l'école et ses annexes pendant le temps scolaire n'est de droit que pour les personnes préposées par la loi à l'inspection, au contrôle ou à la visite des établissements d'enseignement scolaire.

L'accès des locaux scolaires aux personnes étrangères au service est soumis à l'autorisation du directeur d'école.

Les animaux sont interdits dans l’enceinte de l’école. 1.6.3 Hygiène et salubrité des locaux

À l'école maternelle et à l'école élémentaire, le nettoyage et l'aération des locaux sont quotidiens.

Les sanitaires sont maintenus en parfait état de propreté et régulièrement désinfectés par la collectivité territoriale. Une vigilance doit être exercée à l'égard des sanitaires afin de sécuriser leur utilisation par les élèves.

Il est interdit de fumer à l'intérieur des locaux scolaires ainsi que dans les lieux non couverts pendant la durée de leur fréquentation par les élèves.


1.6.4. Organisation des soins et des urgences

Les soins et les urgences sont assurés en priorité par les personnels titulaires, soit de l'unité d'enseignement Prévention et secours civiques (PSC1), soit du certificat de Sauvetage secourisme du travail (SST).

Toutefois, il convient de rappeler qu'il appartient à chacun de porter secours à toute personne en danger en veillant particulièrement à ce que la situation ne soit pas aggravée par un retard dans l'appel aux services d'urgence ou par des interventions non contrôlées.


1.6.5 Sécurité

Des exercices de sécurité ont lieu conformément à la réglementation en vigueur. Les consignes de sécurité sont affichées dans l'école.

Un plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS) et aux risques d’intrusion est prévu avec des exercices d’évacuation , de confinement.


1.7 Les intervenants extérieurs à l'école

Toute personne intervenant dans une école pendant le temps scolaire doit respecter les principes fondamentaux du service public d'éducation, en particulier les principes de laïcité et de neutralité.

Elle doit respecter les personnels, adopter une attitude bienveillante à l'égard des élèves, s'abstenir de tout propos ou comportement qui pourrait choquer, et faire preuve d'une absolue réserve concernant les observations ou informations qu'elle aurait pu recueillir lors de son intervention dans l'école. Le directeur d'école veille à ce que toute personne extérieure à l'école et intervenant auprès des élèves offre toutes les garanties requises par ces principes ; il pourra mettre fin sans préavis à toute intervention qui ne les respecterait pas.


1.7.1 Participation des parents ou d'autres accompagnateurs bénévoles

Pour assurer, si nécessaire, le complément d'encadrement pour les sorties scolaires et les activités régulières se déroulant en dehors de l'école, le directeur d'école peut accepter ou solliciter la participation de parents ou d'accompagnateurs volontaires.

Il peut également, sur proposition du conseil des maîtres de l'école, autoriser des parents d'élèves à apporter au maître une participation à l'action éducative.


1.7.2 Intervenants extérieurs participant aux activités d'enseignement

Des intervenants rémunérés et qualifiés, ainsi que des intervenants bénévoles peuvent participer aux activités d'enseignement sous la responsabilité pédagogique des enseignants.

Tous les intervenants extérieurs qui apportent une contribution à l'éducation dans le cadre des activités obligatoires d'enseignement sont soumis à une autorisation du directeur d'école. Les intervenants rémunérés ainsi que les bénévoles intervenant notamment dans le champ de l'éducation physique et sportive doivent également être agréés par le directeur académique des services de l'éducation nationale.

L'intervention d'une association agréée, dans une école pendant le temps scolaire, reste conditionnée à l'accord du directeur d'école qui garantit l'intérêt pédagogique de cette intervention ou son apport au projet d'école. Cet accord ne vaut que pour une période précise, dans le cadre d'un projet pédagogique défini.

L'inspecteur de l'éducation nationale doit être informé par le directeur d'école des autorisations d'intervention accordées. Il vérifie l'agrément avant le début de l'intervention.


2 - Droits et obligations des membres de la communauté éducative

Tous les membres de la communauté éducative doivent, lors de leur participation à l'action de l'école, respecter le pluralisme des opinions et les principes de laïcité et neutralité; ils doivent, en outre, faire preuve d'une totale discrétion sur toutes les informations individuelles auxquelles ils ont pu avoir accès dans le cadre de l'école. Le directeur d'école doit signaler les

comportements inappropriés à l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription.


2.1. Les élèves

- Droits : en application des conventions internationales auxquelles la France a adhéré, les élèves ont droit à un accueil bienveillant et non discriminant.

Les élèves doivent être préservés de tout propos ou comportement humiliant et respectés dans leur singularité. En outre, ils doivent bénéficier de garanties de protection contre toute violence physique ou morale, ces garanties s'appliquant non seulement aux relations à l'intérieur de l'école, mais aussi à l'usage d'Internet dans le cadre scolaire.

- Obligations : chaque élève a l'obligation de n'user d'aucune violence et de respecter les règles de comportement et de civilité édictées par le règlement intérieur. Les élèves doivent, notamment, utiliser un langage approprié aux relations au sein d'une communauté éducative, respecter les locaux et le matériel mis à leur disposition, appliquer les règles d'hygiène et de sécurité qui leur ont été apprises.

Les élèves doivent porter des vêtements pratiques pour l’habillage et le déshabillage.

Ces vêtements doivent permettent à l’enfant de profiter des activités proposées sans qu’il se sente coupable de se salir.

Une tenue vestimentaire correcte est exigée. Pour des raisons de sécurité les chaussures ne maintenant pas le pied (tongs, claquettes ...) sont proscrites. Les écharpes longues sont déconseillées , à remplacer par des tour de cou ou snoods.


2.2 Les parents

- Droits : les parents sont représentés au conseil d'école et associés au fonctionnement de l'école. Des échanges et des réunions régulières sont organisés par le directeur d'école et l'équipe pédagogique à leur attention selon des horaires compatibles avec les contraintes matérielles des parents. Ils ont le droit d'être informés des acquis et du comportement scolaires de leur enfant.

- Obligations : les parents sont garants du respect de l'obligation d'assiduité par leurs enfants ; ils doivent respecter et faire respecter les horaires de l'école. La participation des parents aux réunions et rencontres auxquelles les invitent le directeur d'école ou l'équipe pédagogique est un facteur essentiel pour la réussite des enfants. Il leur revient de faire respecter par leurs enfants le principe de laïcité et de s'engager dans le dialogue que leur directeur d'école leur propose en cas de difficulté. Dans toutes leurs relations avec les autres membres de la communauté éducative, ils doivent faire preuve de réserve et de respect des personnes et des fonctions.


2.3 Les personnels enseignants et non enseignants

- Droits : tous les personnels de l'école ont droit au respect de leur statut et de leur mission par tous les autres membres de la communauté éducative.

- Obligations : tous les personnels ont l'obligation, dans le cadre de la communauté éducative, de respecter les personnes et leurs convictions, de faire preuve de réserve dans leurs propos. Ils s'interdisent tout comportement, geste ou parole, qui traduirait du mépris à l'égard des élèves ou de leur famille, qui serait discriminatoire ou susceptible de heurter leur sensibilité.

Les enseignants doivent être à l'écoute des parents et répondre à leurs demandes d'informations sur les acquis et le comportement scolaires de leur enfant. Ils doivent être, en

toutes occasions, garants du respect des principes fondamentaux du service public d'éducation et porteurs des valeurs de l'École.


2.4 Les partenaires et intervenants

Toute personne intervenant dans l'école doit respecter les principes généraux rappelés ci- dessus. Celles qui sont amenées à intervenir fréquemment dans une école doivent prendre connaissance de son règlement intérieur.


2.5 Les règles de vie à l'école

Dès l'école maternelle, l'enfant s'approprie les règles du « vivre ensemble », la compréhension des attentes de l'école. Ces règles sont explicitées dans le cadre du projet de classe. L'enfant apprend progressivement le sens et les conséquences de ses comportements, ses droits et obligations, la progressivité de leur application, leur importance dans le cadre scolaire et plus largement, dans les relations sociales.

Tout doit être mis en œuvre à l'école pour créer les conditions favorables aux apprentissages et à l'épanouissement de l'enfant. Il est particulièrement important d'encourager et de valoriser les comportements les mieux adaptés à l'activité scolaire : calme, attention, soin, entraide, respect d'autrui. La valorisation des élèves, leur responsabilisation dans la vie collective sont de nature à renforcer leur sentiment d'appartenance à l'école et à installer un climat scolaire serein.

À l'inverse, les comportements qui troublent l'activité scolaire, les manquements au règlement intérieur de l'école, et en particulier toute atteinte à l'intégrité physique ou morale des autres élèves ou des enseignants, donnent lieu à des réprimandes, qui sont portées immédiatement à la connaissance des représentants légaux de l'enfant. Ces réprimandes ne peuvent elles-mêmes en aucun cas porter atteinte à l'intégrité morale ou physique d'un enfant.

Les mesures d'encouragement ou de réprimande, de nature différente en fonction de l'âge de l'élève, sont expliquées et connues des élèves.

Lorsque le comportement d'un élève perturbe gravement et de façon durable le fonctionnement de la classe malgré la concertation engagée avec les responsables légaux, sa situation doit être soumise à l'examen de l'équipe éducative. Le psychologue scolaire et le médecin de l'éducation nationale doivent être associés à l'évaluation de la situation afin de définir les mesures appropriées : aide, conseils d'orientation vers une structure de soin. Un soutien des parents peut être proposé le cas échéant, en lien avec les différents partenaires de l'école (services sociaux, éducatifs, de santé, communes etc.).

Lorsqu'un enfant a un comportement momentanément difficile, des solutions doivent être cherchées en priorité dans la classe, ou exceptionnellement et temporairement dans une ou plusieurs autres classes. En tout état de cause, l'élève ne doit à aucun moment être laissé seul sans surveillance.

Il peut être fait appel à une personne ressource désignée par l'équipe éducative, notamment en son sein, pour aider :

- l'élève à intégrer les règles du « vivre ensemble » et à rétablir une relation de confiance avec son enseignant ;

- l'enseignant à analyser les causes des difficultés et à renouer les liens avec l'élève et sa famille ;

- les parents à analyser la situation, à rechercher des solutions et à renouer des liens avec l'école.

Des modalités de prise en charge de l'élève par les enseignants des réseaux d'aide spécialisés aux élèves en difficulté (Rased), peuvent également être envisagées.

À l'école élémentaire, s'il apparaît que le comportement d'un élève ne s'améliore pas malgré la conciliation et la mise en œuvre des mesures décidées dans le cadre de l'équipe éducative, il peut être envisagé à titre exceptionnel que le directeur académique des services de l'éducation nationale demande au maire de procéder à la radiation de l'élève de l'école et à sa réinscription dans une autre école.

Il s'agit là d'une mesure de protection de l'élève qui s'inscrit dans un processus éducatif favorable à son parcours de scolarisation, visant à permettre à l'élève de se réadapter rapidement au milieu scolaire et de reconstruire une relation éducative positive.

Les personnes responsables de l'enfant doivent être consultées sur le choix de la nouvelle école. La scolarisation dans une école d'une autre commune ne peut être effectuée sans l'accord des représentants légaux et des communes de résidence et d’accueil.


2.6 Il est interdit aux élèves d’utiliser des téléphones mobiles ou tout autre équipement terminal de communications électroniques (tablette ou montre connectée, par exemple) dans l’enceinte de l’école.( (loi du 31aout 2018)

La loi permet l’utilisation pédagogique des tablettes ou autres objets connectés .

Les élèves en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant conservent l’autorisation d’utiliser des dispositifs médicaux associés à un équipement de communication (appareil permettant aux enfants diabétiques de gérer leur taux de glycémie, par exemple).

L'utilisation des téléphones mobiles à l'école est interdite uniquement pour les élèves. Cependant, les personnels de direction ainsi que les équipes éducatives doivent faire preuve d'une utilisation raisonnable de leurs appareils de communication, pour permettre aux élèves de bien s'approprier la mesure.

Mise à jour le 30 octobre 2019


avenant au règlement:




PREAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR – COVID 19 Ecole primaire du Bourg

Saint Laurent du Pont

mai 2020


Ce règlement intérieur a été élaboré pour expliquer les nouvelles règles de l’école en accord avec le protocole sanitaire de l’éducation nationale en vigueur à partir du 11 Mai 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

·RAPPEL DES GESTES BARRIERES

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies- infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/comment-se-proteger-du-coronavirus- covid-19


·Obligation des adultes de l’école

Tous les adultes de l’école doivent appliquer les gestes barrières et porter un masque grand-public de fabrication industrielle ou artisanale. Ces masques sont fournis par l’Éducation Nationale.

·AVANT L’ECOLE : A LA MAISON

Les parents jouent un rôle essentiel dans la prévention face aux risques d’épidémie de COVID-19 dans l’école. Pour cela et en partenariat avec l’école, il faudra respecter les points suivants.


Objet

Description

Photos – liens internet

Éducation aux gestes barrières à vos enfants.

Afin que les enfants comprennent l’importance des gestes barrières, les parents doivent les sensibiliser à la maison.


https://www.youtube.com/watch?v=yJbXEf9Tmus

https://www.youtube.com/watch?v=HUNP81Go6IQ&feature=youtu.be

https://www.ac- paris.fr/serail/jcms/s2_2413980/fr/expliquer-le- coronavirus-et-les-gestes-barrieres-aux-enfants

Suspicion CODIV- 19 chez votre enfant.

En cas de symptômes ou de fièvre (37,8°C), l’enfant ne devra pas se rendre à l’école.

Les parents s’engagent à prendre la température de leur enfant chaque jour avant d’aller à l’école.

https://www.unicef.org/fr/coronavirus/coronavirus- ce-que-les-parents-doivent-savoir

Le port des masques des élèves en élémentaire.

Pour les élèves en école élémentaire, le port du masque n’est pas obligatoire mais les enfants peuvent en être équipés par leurs parents s’ils le souhaitent et s’ils sont en mesure de le porter dans des conditions satisfaisantes. Dans le cas échéant, il faut prévoir 1 masque toutes les 4 heures (2 masques par jour).

https://www.dailymotion.com/video/x7tk257

Gel hydroalcoolique

Il est inutile d’apporter du gel hydroalcoolique à l’école. Un lavage de mains régulier sera prévu. Ce lavage se fera avec du savon et des serviettes en papier à usage unique. Dans des situations particulières, l’élève sous la surveillance d’un adulte pourra utiliser du gel hydroalcoolique disponible dans l’école

·Éviction d’un élève

Si pendant la journée, un élève présente un symptôme du covid-19, il sera isolé dans la salle de garderie sous surveillance d’un adulte. L’élève devra mettre un masque (à disposition dans l’école). Les parents seront immédiatement prévenus et seront dans l’obligation de venir le chercher.

Le directeur de l’école devra alors prévenir le personnel de santé de l’éducation nationale référent pour l’aide à l’analyse des contacts de l’élève depuis les 48h précédant le début des symptômes, selon les critères de Santé Publique France.

Le processus opérationnel de suivi et d’isolement des cas contacts sera ensuite mis en œuvre selon les prescriptions qui seront définies par les autorités sanitaires.

Un nettoyage dans le cadre du protocole habituel par les personnels des locaux et objets touchés dans les 48h précédentes sera fait.

·En cas de test positif :

- Une Information de la collectivité de rattachement et des services académiques est fait par le responsable de l’établissement. Les services académiques définissent en lien avec les autorités sanitaires, les modalités de dépistage des autres élèves et personnels. Des dépistages pourront être organisés au sein de l’école ou de l’établissement selon les modalités définies par les autorités sanitaires et académiques.

- Un accompagnement dans l’évaluation du risque de transmission intrafamiliale sera assuré par un médecin ou un membre de l’équipe mobile locale COVID-19 pour déterminer quelle est la stratégie d’isolement la plus adaptée étant donné le contexte.

- Une Information des personnels et des parents des élèves ayant pu entrer en contact avec l’enfant malade sera faite.

·ACCUEIL PERISCOLAIRE

L’accueil périscolaire fonctionne seulement pour les enfants accueillis en classe

. Garderie du matin :Inscription possible jusqu’à la veille , 17H sur Complice.

Garderie du soir : inscription possible jusqu’au lundi 10H pour toute la semaine.


·RESTAURATION

La cantine n’est pas assurée dans la salle de restauration. La mairie proposera un panier repas en demi-pension qui sera pris dans la cour , dans la salle périscolaire ou dans la classe.

Inscription possible jusqu’à la veille 12H (vendredi 12H pour le lundi)

Chaque enfant devra venir avec sa gourde remplie, ses couverts, sa serviette dans un petit sac prévu à cet effet. Les familles veilleront au nettoyage quotidien de ce matériel.

·TRANSPORT SCOLAIRE :

Le conseil général continue d’assurer les transports scolaires . Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.

·COMPOSITION DES GROUPES D’ÉLÈVES

Nous avons l’obligation d’un accueil prioritaire pour les enfants de personnel gérant la crise étendu aux enfants des enseignants , des AESH et du personnel municipal travaillant dans les écoles.

Actuellement 4 enseignants accueillent des élèves en présentiel 2 jours par semaine (en alternance)et continuent l’enseignement à distance pour les autres élèves. L’école étant composée de plusieurs bâtiments, les groupes d’enfants ne se croisent pas.

Si le temps d’enseignement en présentiel augmente , nous utiliserons les 4 entrées différentes de l’école et nous installerons des séparations dans la cour pour limiter les croisements de groupes pendant les récréations.


Afin de respecter les règles du protocole sanitaire, les élèves seront mis dans des groupes non pas en fonction de leur niveau de classe mais en fonction du nombre d’enseignants présents et du nombre maximal d’accueil possible par salle disponible. Le nombre maximal d’élèves par salle est établi en terme d’espace afin de pouvoir respecter les règles sanitaires et assurer la sécurité de tous.

·HORAIRES D’ENTRÉE et SORTIE DANS L’ÉCOLE

Les horaires sont inchangés pour le moment (l’école comportant 5 accès possibles).

Les parents ne sont pas autorisés à entrer dans l’enceinte de l’école. Aussi, l’enseignant et un agent d’accueil seront présents devant chaque portail afin d’accueillir le groupe classe. Ils iront se laver les mains et regagneront la salle de classe à une place nominative.

Afin de respecter les distanciations sociales, les parents doivent se mettre devant le portail du groupe de leur enfant en respectant les indications au sol.


·CIRCULATION DANS LES COULOIRS DE L’ÉCOLE

Un balisage au sol permet de gérer les flux des groupes élèves afin que ceux-ci n’entrent pas en contact pour accéder aux sanitaires. Ils seront accompagnés par un adulte (enseignant ou agent communal).

La circulation dans les couloirs est organisée de telle façon que la distanciation sociale puisse se faire entre les élèves du même groupe

·RÉCRÉATION
En début et fin de récréation, le lavage des mains sera obligatoire.

Pendant la récréation et le temps de classe, tout échange de matériel est interdit.

·SALLE DE CLASSE

Les bureaux sont disposés de façon à avoir environ 2m de distance entre les élèves. La circulation dans la salle de classe est organisée de telle façon que la distanciation sociale puisse se faire entre chaque élève .

L’échange de matériel entre élèves est interdit.

Les élèves devront apporter leur matériel ainsi qu’une bouteille d’eau remplie . Tous les soirs, ils rapporteront leur matériel à la maison, ainsi que les fichiers, manuels et cahiers.

Il est conseillé aux parents de mettre le sac d’école dans une zone inaccessible à la famille afin qu’aucun membre de la famille ne le touche jusqu’au lendemain.

Les salles de classes sont aérées plusieurs fois par jour.

Nettoyage

Le protocole de nettoyage est joint à cet avenant.

Si les conditions citées ci-dessus ne sont pas respectées, le maire ou la directrice pourront prendre la décision de fermer l’école ou de ne pas accueillir les élèves qui ne peuvent respecter le protocole.

Ce règlement intérieur est présenté pour approbation et signature aux membres du conseil d’école . Il sera approuvé ou modifié chaque année lors de la première séance du Conseil d’école.

La directrice de l'école, les membres de l’équipe enseignante, les parents délégués, les élus.



les activités pédagogiques complémentaires (APC)

Elles s’ajoutent aux 24 heures hebdomadaires d’enseignement dues à tous et nécessitent l’accord des parents concernés.


Elles permettent d’apporter aux élèves un accompagnement différencié, adapté à leurs besoins, pour susciter ou renforcer le plaisir d’apprendre. Les enseignants peuvent ainsi aider les élèves lorsqu'ils rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages, les accompagner dans leur travail personnel ou leur proposer une activité prévue dans le cadre du projet d'école.

PAI

Les heures d'enseignement sont organisées les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8H30 à 11H30 et de 13H30 à 15H45 et le mercredi en matinée de 8H30 à 11H30. Le portail est ouvert 10 minutes avant.

Temps scolaire: 24H par semaine

La coopérative scolaire

Les principes généraux du fonctionnement de la coopérative scolaire sont ceux de toute association : gestion démocratique, rigueur et transparence comptables.
Comme toute association, elle a des projets et peut avoir besoin de fonds pour les réaliser: sortie scolaire, séance au cinéma, spectacle , gouters pour des évènements particuliers..

La coopérative scolaire n'a pas pour but de se substituer aux obligations des collectivités territoriales concernant les charges d'entretien et de fonctionnement des écoles publiques.
Elle ne doit contribuer ni à la réalisation de travaux, ni à la location ou l'achat de moyens d'enseignement (photocopieur, manuels ou fournitures scolaires), ni au financement des activités obligatoires intégrées dans le Projet d'Ecole et soumises au Conseil d'Ecole.
Plusieurs sources de financement permettent son fonctionnement : subventions du sou des écoles ou de la commune, fêtes, ristournes sur la vente de photographies scolaires...


La participation financière demandée aux familles est de 10€ et reste facultative. . Elle manifeste la volonté de soutenir les actions de la coopérative de l'école. Mais l'aide que les parents peuvent apporter à la vie de l'association ne se limite pas à la seule contribution financière et ils prennent souvent une part active indispensable à la réalisation des projets de la coopérative.

transport scolaire

https://www.isere.fr/pack-transport


Ecole du bourg, 2 Rue Paul Bert 38380 Saint laurent du pont.
04 76 07 81 44

Les représentants des parents d'élèves

Le rôle des représentants des parents d’élèves

Élus par les parents d’élèves chaque année dès le mois d’octobre, les représentants des parents d’élèves jouent un rôle de relais et de médiateur entre les familles, les enseignants.. Ces "délégués" participent aux conseils d’école .

En tant que membre de la communauté éducative, les parents et leurs représentants contribuent à l’organisation de l’établissement .

Sur les sujets relatifs à l’organisation du temps périscolaire, à l'utilisation des locaux ou à la réalisation des travaux, les représentants des parents d’élèves sont amenés à rencontrer les élus territoriaux .

Les missions du conseil d’école

Le conseil d’école ou d’administration vote le règlement intérieur de l’école . . Dans ce règlement intérieur figurent les horaires, les règles de vie et de fonctionnement de l’établissement scolaire.

Les représentants des parents sont consultés lors de l’adoption du projet d’école proposé par l’équipe pédagogique. Le projet précise les priorités et objectifs pédagogiques mis en place au sein de l’établissement.

Le conseil d’école donne son avis ou formule des suggestions sur tous les sujets liés au fonctionnement de l’établissement. Cela comprend la protection et la sécurité des enfants, les mesures d’intégration des enfants handicapés, la prévention des violences et du harcèlement.

Il veille au respect des valeurs et des principes de la République : liberté, égalité, fraternité, laïcité.

Le conseil d’école réunit notamment le directeur de l’école, le maire ou son représentant, les professeurs de l’école, les représentants des parents (égal au nombre de classes) ainsi que l’inspecteur de l’éducation nationale.


Voter pour ses représentants

La participation du plus grand nombre de parents aux élections des représentants des parents d’élèves est essentielle au bon fonctionnement des établissements. Les parents élus portent la voix et les préoccupations de chaque parent.

Tout parent d’élève peut voter, qu’il soit de nationalité française ou étrangère, du moment qu’il possède l’autorité parentale sur son enfant et qu’il n’est pas privé par jugement de tout ou partie de ses droits civils, civiques ou familiaux.

Il peut faire usage d’une seule voix, quel que soit le nombre de ses enfants inscrits dans lamême école ou dans le même établissement.


Les élections ont lieu début octobre au plus tard, avant la fin de la septième semaine de l’année scolaire.

Vous pouvez choisir de voter :

  • par correspondance, avec le matériel de vote que vous recevez à domicile ;
  • au bureau de vote, installé dans l’école.


Être candidat

Tout électeur peut être élu, sauf si le parent d’élève est déjà membre de droit du conseil d’école (par exemple un enseignant de l’école qui y serait aussi parent d’élève).

Les parents d’élève se portant candidats sont libres de s’engager ou non dans une fédération, union ou association déclarée de parents d’élèves. Une seule obligation régit ses élections : les listes présentées doivent comporter au moins deux noms.

protocole sanitaire COVID

il sera mis en ligne fin aout si besoin

Home

Elles s’ajoutent aux 24 heures hebdomadaires d’enseignement dues à tous et nécessitent l’accord des parents concernés.


Elles permettent d’apporter aux élèves un accompagnement différencié, adapté à leurs besoins, pour susciter ou renforcer le plaisir d’apprendre. Les enseignants peuvent ainsi aider les élèves lorsqu'ils rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages, les accompagner dans leur travail personnel ou leur proposer une activité prévue dans le cadre du projet d'école.


Les principes généraux du fonctionnement de la coopérative scolaire sont ceux de toute association : gestion démocratique, rigueur et transparence comptables.
Comme toute association, elle a des projets et peut avoir besoin de fonds pour les réaliser: sortie scolaire, séance au cinéma, spectacle , gouters pour des évènements particuliers..

La coopérative scolaire n'a pas pour but de se substituer aux obligations des collectivités territoriales concernant les charges d'entretien et de fonctionnement des écoles publiques.
Elle ne doit contribuer ni à la réalisation de travaux, ni à la location ou l'achat de moyens d'enseignement (photocopieur, manuels ou fournitures scolaires), ni au financement des activités obligatoires intégrées dans le Projet d'Ecole et soumises au Conseil d'Ecole.
Plusieurs sources de financement permettent son fonctionnement : subventions du sou des écoles ou de la commune, fêtes, ristournes sur la vente de photographies scolaires...


La participation financière demandée aux familles est de 10€ et reste facultative. . Elle manifeste la volonté de soutenir les actions de la coopérative de l'école. Mais l'aide que les parents peuvent apporter à la vie de l'association ne se limite pas à la seule contribution financière et ils prennent souvent une part active indispensable à la réalisation des projets de la coopérative.

ce.0381085y@ac-grenoble.fr


Si votre enfant souffre de troubles de la santé évoluant sur une longue période et pouvant nécessiter un traitement ou des soins à l’école. l’Éducation Nationale vous propose d’élaborer pour lui un PAI (Projet d’Accueil Individualisé) qui a pour but :

- d’assurer la poursuite des soins à l’école (prise de médicaments par voie orale, inhalée ou auto-injectable en cas d’urgence),

- de prévoir les aménagements nécessaires pendant le temps scolaire,

- de préciser le cas échéant, les modalités de restauration.

Les temps péri-scolaires et la restauration scolaire étant placés sous la responsabilité du Maire ils seront associés à la signature du PAI chaque fois que nécessaire.

Merci de contacter la directrice avant la rentrée pour la mise en place du PAI:

ce.0381085y@ac-grenoble.fr


Le rôle des représentants des parents d’élèves

Élus par les parents d’élèves chaque année dès le mois d’octobre, les représentants des parents d’élèves jouent un rôle de relais et de médiateur entre les familles, les enseignants.. Ces "délégués" participent aux conseils d’école .

En tant que membre de la communauté éducative, les parents et leurs représentants contribuent à l’organisation de l’établissement .

Sur les sujets relatifs à l’organisation du temps périscolaire, à l'utilisation des locaux ou à la réalisation des travaux, les représentants des parents d’élèves sont amenés à rencontrer les élus territoriaux .

Les missions du conseil d’école

Le conseil d’école ou d’administration vote le règlement intérieur de l’école . . Dans ce règlement intérieur figurent les horaires, les règles de vie et de fonctionnement de l’établissement scolaire.

Les représentants des parents sont consultés lors de l’adoption du projet d’école proposé par l’équipe pédagogique. Le projet précise les priorités et objectifs pédagogiques mis en place au sein de l’établissement.

Le conseil d’école donne son avis ou formule des suggestions sur tous les sujets liés au fonctionnement de l’établissement. Cela comprend la protection et la sécurité des enfants, les mesures d’intégration des enfants handicapés, la prévention des violences et du harcèlement.

Il veille au respect des valeurs et des principes de la République : liberté, égalité, fraternité, laïcité.

Le conseil d’école réunit notamment le directeur de l’école, le maire ou son représentant, les professeurs de l’école, les représentants des parents (égal au nombre de classes) ainsi que l’inspecteur de l’éducation nationale.


Voter pour ses représentants

La participation du plus grand nombre de parents aux élections des représentants des parents d’élèves est essentielle au bon fonctionnement des établissements. Les parents élus portent la voix et les préoccupations de chaque parent.

Tout parent d’élève peut voter, qu’il soit de nationalité française ou étrangère, du moment qu’il possède l’autorité parentale sur son enfant et qu’il n’est pas privé par jugement de tout ou partie de ses droits civils, civiques ou familiaux.

Il peut faire usage d’une seule voix, quel que soit le nombre de ses enfants inscrits dans lamême école ou dans le même établissement.


Les élections ont lieu début octobre au plus tard, avant la fin de la septième semaine de l’année scolaire.

Vous pouvez choisir de voter :

  • par correspondance, avec le matériel de vote que vous recevez à domicile ;
  • au bureau de vote, installé dans l’école.


Être candidat

Tout électeur peut être élu, sauf si le parent d’élève est déjà membre de droit du conseil d’école (par exemple un enseignant de l’école qui y serait aussi parent d’élève).

Les parents d’élève se portant candidats sont libres de s’engager ou non dans une fédération, union ou association déclarée de parents d’élèves. Une seule obligation régit ses élections : les listes présentées doivent comporter au moins deux noms.

Home

La chanson des petites mains






Le capitaine des pompiers

https://www.youtube.com/watch?v=lU-TE0Qeqoc




https://www.youtube.com/watch?v=sBkJ8YxkB74


https://www.youtube.com/watch?v=lU-TE0Qeqoc




Le jeu

Votre enfant apprend avec son corps:

L’intelligence de votre enfant fonctionnant essentiellement sur un mode concret, à cet âge, tout apprentissage passe surtout par le corps et les cinq sens : il faut qu’il bouge, touche, manipule...


A l'école maternelle, on apprend en jouant!

Par le plaisir suscité, le jeu associe « la richesse des expériences vécues » à des émotions positives. Cet ancrage favorise la mémorisation et son réinvestissement au service de nouvelles expériences de jeu ou d’apprentissage.

Le jeu est essentiel au développement physique, social, psychique de l’enfant.

Le jeu est un appui pédagogiquement efficace et pertinent pour poser les fondations sur lesquelles s’appuieront ultérieurement des apprentissages disciplinaires.


Si à la question: "qu'est ce que tu as fait aujourd'hui à l'école?"

votre enfant répond: "j'ai joué "...alors il a rempli son métier d'élève!


« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie »

Pauline Kergomard, Inspectrice Générale de l’Education Nationale


http://videos.education.fr/MENESR/eduscol.education.fr/2015/Ress_maternelle/jouer/Interview_de_MH_PLUMET_Juillet_2015.mp4

Le langage

L'école maternelle = Une école qui prépare aux apprentissages fondamentaux, notamment en développant le langage, élément essentiel d’accès et de structuration des apprentissages .

Le langage alimente tous les moments d'école.


La pédagogie présente deux facettes

une approche intégrée : le langage n’est pas l’objet sur lequel on travaille, il est le véhicule pour partager découvertes, idées, connaissances, points de vue, émotions, etc., dans la vie et dans les activités scolaires ; il progresse de manière naturelle ;

des moments structurés où des objectifs ciblés sont travaillés pour eux-mêmes ; on vise alors un apprentissage nouveau, un entraînement, parfois une aide explicite pour surmonter des difficultés.


Le vivre ensemble et nos différences

L'école maternelle= Une école de l'apprentissage de la différence où tous les enfants prennent plaisir à vivre ensemble


L’école maternelle structure les apprentissages autour d’un enjeu de formation central pour les enfants : « Apprendre ensemble et vivre ensemble ».

.C’est dans ce cadre que l’enfant est appelé à devenir élève, de manière très progressive sur l’ensemble du cycle. Les enfants apprennent à repérer les rôles des différents adultes, la fonction des différents espaces dans la classe, dans l’école et les règles qui s’y rattachent. Ils sont consultés sur certaines décisions les concernant et découvrent les fondements du débat collectif. L’école maternelle assure ainsi une première acquisition des principes de la vie en société. L’accueil et la scolarisation des enfants handicapés participent à cet enjeu pour ces enfants eux-mêmes et contribuent à développer pour tous un regard positif sur les différences. L’ensemble des adultes veille à ce que tous les enfants bénéficient en toutes circonstances d'un traitement équitable. L’école maternelle construit les conditions de l’égalité, notamment entre les filles et les garçons.


https://www.reseau-canope.fr/programme-maternelle-2015/3-specificites/apprendre-et-vivre-ensemble.html



La place des émotions

L'école maternelle= l'école des émotions pour que tous puissent développer leur estime de soi, s’entraider et partager avec les autres.


Nous "laissons entrer les émotions à l'école et dans la classe"

On apprend ainsi à les accepter, à les reconnaître, à les identifier et à les nommer.

Ce faisant, l'enfant développe son intelligence émotionnelle et apprend mieux.

Les neurosciences nous prouvent aujourd'hui que "développer les compétences émotionnelles" favorise l'apprentissage, que ce n'est jamais une perte de temps bien au contraire: L’empathie permet au cerveau intellectuel de l'enfant maturer.


Voici un lien vers un entretien du docteur Catherine Guegen, pédiatre qui illustre ces propos:


Pourquoi faut il laisser rentrer les émotions à l'école? Pourquoi les émotions ont elles un rôle fondamental tout autant que le français, les mathématiques et tous les enseignements nécessaires?

https://youtu.be/jC4Dsp6tZak



Votre enfant apprend avec son corps:

L’intelligence de votre enfant fonctionnant essentiellement sur un mode concret, à cet âge, tout apprentissage passe surtout par le corps et les cinq sens : il faut qu’il bouge, touche, manipule...


A l'école maternelle, on apprend en jouant!

Par le plaisir suscité, le jeu associe « la richesse des expériences vécues » à des émotions positives. Cet ancrage favorise la mémorisation et son réinvestissement au service de nouvelles expériences de jeu ou d’apprentissage.

Le jeu est essentiel au développement physique, social, psychique de l’enfant.

Le jeu est un appui pédagogiquement efficace et pertinent pour poser les fondations sur lesquelles s’appuieront ultérieurement des apprentissages disciplinaires.


Si à la question: "qu'est ce que tu as fait aujourd'hui à l'école?"

votre enfant répond: "j'ai joué "...alors il a rempli son métier d'élève!


« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie »

Pauline Kergomard, Inspectrice Générale de l’Education Nationale


http://videos.education.fr/MENESR/eduscol.education.fr/2015/Ress_maternelle/jouer/Interview_de_MH_PLUMET_Juillet_2015.mp4

Home

L'école maternelle = Une école qui prépare aux apprentissages fondamentaux, notamment en développant le langage, élément essentiel d’accès et de structuration des apprentissages .

Le langage alimente tous les moments d'école.


La pédagogie présente deux facettes

une approche intégrée : le langage n’est pas l’objet sur lequel on travaille, il est le véhicule pour partager découvertes, idées, connaissances, points de vue, émotions, etc., dans la vie et dans les activités scolaires ; il progresse de manière naturelle ;

des moments structurés où des objectifs ciblés sont travaillés pour eux-mêmes ; on vise alors un apprentissage nouveau, un entraînement, parfois une aide explicite pour surmonter des difficultés.

Votre enfant apprend avec son corps:

L’intelligence de votre enfant fonctionnant essentiellement sur un mode concret, à cet âge, tout apprentissage passe surtout par le corps et les cinq sens : il faut qu’il bouge, touche, manipule...


A l'école maternelle, on apprend en jouant!

Par le plaisir suscité, le jeu associe « la richesse des expériences vécues » à des émotions positives. Cet ancrage favorise la mémorisation et son réinvestissement au service de nouvelles expériences de jeu ou d’apprentissage.

Le jeu est essentiel au développement physique, social, psychique de l’enfant.

Le jeu est un appui pédagogiquement efficace et pertinent pour poser les fondations sur lesquelles s’appuieront ultérieurement des apprentissages disciplinaires.


Si à la question: "qu'est ce que tu as fait aujourd'hui à l'école?"

votre enfant répond: "j'ai joué "...alors il a rempli son métier d'élève!


« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie »

Pauline Kergomard, Inspectrice Générale de l’Education Nationale


http://videos.education.fr/MENESR/eduscol.education.fr/2015/Ress_maternelle/jouer/Interview_de_MH_PLUMET_Juillet_2015.mp4

L'école maternelle= Une école de l'apprentissage de la différence où tous les enfants prennent plaisir à vivre ensemble


L’école maternelle structure les apprentissages autour d’un enjeu de formation central pour les enfants : « Apprendre ensemble et vivre ensemble ».

.C’est dans ce cadre que l’enfant est appelé à devenir élève, de manière très progressive sur l’ensemble du cycle. Les enfants apprennent à repérer les rôles des différents adultes, la fonction des différents espaces dans la classe, dans l’école et les règles qui s’y rattachent. Ils sont consultés sur certaines décisions les concernant et découvrent les fondements du débat collectif. L’école maternelle assure ainsi une première acquisition des principes de la vie en société. L’accueil et la scolarisation des enfants handicapés participent à cet enjeu pour ces enfants eux-mêmes et contribuent à développer pour tous un regard positif sur les différences. L’ensemble des adultes veille à ce que tous les enfants bénéficient en toutes circonstances d'un traitement équitable. L’école maternelle construit les conditions de l’égalité, notamment entre les filles et les garçons.


https://www.reseau-canope.fr/programme-maternelle-2015/3-specificites/apprendre-et-vivre-ensemble.html

L'école maternelle= l'école des émotions pour que tous puissent développer leur estime de soi, s’entraider et partager avec les autres.


Nous "laissons entrer les émotions à l'école et dans la classe"

On apprend ainsi à les accepter, à les reconnaître, à les identifier et à les nommer.

Ce faisant, l'enfant développe son intelligence émotionnelle et apprend mieux.

Les neurosciences nous prouvent aujourd'hui que "développer les compétences émotionnelles" favorise l'apprentissage, que ce n'est jamais une perte de temps bien au contraire: L’empathie permet au cerveau intellectuel de l'enfant maturer.


Voici un lien vers un entretien du docteur Catherine Guegen, pédiatre qui illustre ces propos:


Pourquoi faut il laisser rentrer les émotions à l'école? Pourquoi les émotions ont elles un rôle fondamental tout autant que le français, les mathématiques et tous les enseignements nécessaires?

https://youtu.be/jC4Dsp6tZak


Le jeu

Votre enfant apprend avec son corps:

L’intelligence de votre enfant fonctionnant essentiellement sur un mode concret, à cet âge, tout apprentissage passe surtout par le corps et les cinq sens : il faut qu’il bouge, touche, manipule...


A l'école maternelle, on apprend en jouant!

Par le plaisir suscité, le jeu associe « la richesse des expériences vécues » à des émotions positives. Cet ancrage favorise la mémorisation et son réinvestissement au service de nouvelles expériences de jeu ou d’apprentissage.

Le jeu est essentiel au développement physique, social, psychique de l’enfant.

Le jeu est un appui pédagogiquement efficace et pertinent pour poser les fondations sur lesquelles s’appuieront ultérieurement des apprentissages disciplinaires.


Si à la question: "qu'est ce que tu as fait aujourd'hui à l'école?"

votre enfant répond: "j'ai joué "...alors il a rempli son métier d'élève!


« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie »

Pauline Kergomard, Inspectrice Générale de l’Education Nationale


http://videos.education.fr/MENESR/eduscol.education.fr/2015/Ress_maternelle/jouer/Interview_de_MH_PLUMET_Juillet_2015.mp4

Le langage

L'école maternelle = Une école qui prépare aux apprentissages fondamentaux, notamment en développant le langage, élément essentiel d’accès et de structuration des apprentissages .

Le langage alimente tous les moments d'école.


La pédagogie présente deux facettes

une approche intégrée : le langage n’est pas l’objet sur lequel on travaille, il est le véhicule pour partager découvertes, idées, connaissances, points de vue, émotions, etc., dans la vie et dans les activités scolaires ; il progresse de manière naturelle ;

des moments structurés où des objectifs ciblés sont travaillés pour eux-mêmes ; on vise alors un apprentissage nouveau, un entraînement, parfois une aide explicite pour surmonter des difficultés.


Le vivre ensemble et nos différences

L'école maternelle= Une école de l'apprentissage de la différence où tous les enfants prennent plaisir à vivre ensemble


L’école maternelle structure les apprentissages autour d’un enjeu de formation central pour les enfants : « Apprendre ensemble et vivre ensemble ».

.C’est dans ce cadre que l’enfant est appelé à devenir élève, de manière très progressive sur l’ensemble du cycle. Les enfants apprennent à repérer les rôles des différents adultes, la fonction des différents espaces dans la classe, dans l’école et les règles qui s’y rattachent. Ils sont consultés sur certaines décisions les concernant et découvrent les fondements du débat collectif. L’école maternelle assure ainsi une première acquisition des principes de la vie en société. L’accueil et la scolarisation des enfants handicapés participent à cet enjeu pour ces enfants eux-mêmes et contribuent à développer pour tous un regard positif sur les différences. L’ensemble des adultes veille à ce que tous les enfants bénéficient en toutes circonstances d'un traitement équitable. L’école maternelle construit les conditions de l’égalité, notamment entre les filles et les garçons.


https://www.reseau-canope.fr/programme-maternelle-2015/3-specificites/apprendre-et-vivre-ensemble.html



La place des émotions

L'école maternelle= l'école des émotions pour que tous puissent développer leur estime de soi, s’entraider et partager avec les autres.


Nous "laissons entrer les émotions à l'école et dans la classe"

On apprend ainsi à les accepter, à les reconnaître, à les identifier et à les nommer.

Ce faisant, l'enfant développe son intelligence émotionnelle et apprend mieux.

Les neurosciences nous prouvent aujourd'hui que "développer les compétences émotionnelles" favorise l'apprentissage, que ce n'est jamais une perte de temps bien au contraire: L’empathie permet au cerveau intellectuel de l'enfant maturer.


Voici un lien vers un entretien du docteur Catherine Guegen, pédiatre qui illustre ces propos:


Pourquoi faut il laisser rentrer les émotions à l'école? Pourquoi les émotions ont elles un rôle fondamental tout autant que le français, les mathématiques et tous les enseignements nécessaires?

https://youtu.be/jC4Dsp6tZak



Votre enfant apprend avec son corps:

L’intelligence de votre enfant fonctionnant essentiellement sur un mode concret, à cet âge, tout apprentissage passe surtout par le corps et les cinq sens : il faut qu’il bouge, touche, manipule...


A l'école maternelle, on apprend en jouant!

Par le plaisir suscité, le jeu associe « la richesse des expériences vécues » à des émotions positives. Cet ancrage favorise la mémorisation et son réinvestissement au service de nouvelles expériences de jeu ou d’apprentissage.

Le jeu est essentiel au développement physique, social, psychique de l’enfant.

Le jeu est un appui pédagogiquement efficace et pertinent pour poser les fondations sur lesquelles s’appuieront ultérieurement des apprentissages disciplinaires.


Si à la question: "qu'est ce que tu as fait aujourd'hui à l'école?"

votre enfant répond: "j'ai joué "...alors il a rempli son métier d'élève!


« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie »

Pauline Kergomard, Inspectrice Générale de l’Education Nationale


http://videos.education.fr/MENESR/eduscol.education.fr/2015/Ress_maternelle/jouer/Interview_de_MH_PLUMET_Juillet_2015.mp4

Home

L'école maternelle = Une école qui prépare aux apprentissages fondamentaux, notamment en développant le langage, élément essentiel d’accès et de structuration des apprentissages .

Le langage alimente tous les moments d'école.


La pédagogie présente deux facettes

une approche intégrée : le langage n’est pas l’objet sur lequel on travaille, il est le véhicule pour partager découvertes, idées, connaissances, points de vue, émotions, etc., dans la vie et dans les activités scolaires ; il progresse de manière naturelle ;

des moments structurés où des objectifs ciblés sont travaillés pour eux-mêmes ; on vise alors un apprentissage nouveau, un entraînement, parfois une aide explicite pour surmonter des difficultés.

Votre enfant apprend avec son corps:

L’intelligence de votre enfant fonctionnant essentiellement sur un mode concret, à cet âge, tout apprentissage passe surtout par le corps et les cinq sens : il faut qu’il bouge, touche, manipule...


A l'école maternelle, on apprend en jouant!

Par le plaisir suscité, le jeu associe « la richesse des expériences vécues » à des émotions positives. Cet ancrage favorise la mémorisation et son réinvestissement au service de nouvelles expériences de jeu ou d’apprentissage.

Le jeu est essentiel au développement physique, social, psychique de l’enfant.

Le jeu est un appui pédagogiquement efficace et pertinent pour poser les fondations sur lesquelles s’appuieront ultérieurement des apprentissages disciplinaires.


Si à la question: "qu'est ce que tu as fait aujourd'hui à l'école?"

votre enfant répond: "j'ai joué "...alors il a rempli son métier d'élève!


« Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie »

Pauline Kergomard, Inspectrice Générale de l’Education Nationale


http://videos.education.fr/MENESR/eduscol.education.fr/2015/Ress_maternelle/jouer/Interview_de_MH_PLUMET_Juillet_2015.mp4

L'école maternelle= Une école de l'apprentissage de la différence où tous les enfants prennent plaisir à vivre ensemble


L’école maternelle structure les apprentissages autour d’un enjeu de formation central pour les enfants : « Apprendre ensemble et vivre ensemble ».

.C’est dans ce cadre que l’enfant est appelé à devenir élève, de manière très progressive sur l’ensemble du cycle. Les enfants apprennent à repérer les rôles des différents adultes, la fonction des différents espaces dans la classe, dans l’école et les règles qui s’y rattachent. Ils sont consultés sur certaines décisions les concernant et découvrent les fondements du débat collectif. L’école maternelle assure ainsi une première acquisition des principes de la vie en société. L’accueil et la scolarisation des enfants handicapés participent à cet enjeu pour ces enfants eux-mêmes et contribuent à développer pour tous un regard positif sur les différences. L’ensemble des adultes veille à ce que tous les enfants bénéficient en toutes circonstances d'un traitement équitable. L’école maternelle construit les conditions de l’égalité, notamment entre les filles et les garçons.


https://www.reseau-canope.fr/programme-maternelle-2015/3-specificites/apprendre-et-vivre-ensemble.html

L'école maternelle= l'école des émotions pour que tous puissent développer leur estime de soi, s’entraider et partager avec les autres.


Nous "laissons entrer les émotions à l'école et dans la classe"

On apprend ainsi à les accepter, à les reconnaître, à les identifier et à les nommer.

Ce faisant, l'enfant développe son intelligence émotionnelle et apprend mieux.

Les neurosciences nous prouvent aujourd'hui que "développer les compétences émotionnelles" favorise l'apprentissage, que ce n'est jamais une perte de temps bien au contraire: L’empathie permet au cerveau intellectuel de l'enfant maturer.


Voici un lien vers un entretien du docteur Catherine Guegen, pédiatre qui illustre ces propos:


Pourquoi faut il laisser rentrer les émotions à l'école? Pourquoi les émotions ont elles un rôle fondamental tout autant que le français, les mathématiques et tous les enseignements nécessaires?

https://youtu.be/jC4Dsp6tZak


Bienvenue dans la classe d' 'Emmanuelle

Quand j'arrive en classe, j'accroche mon sac à dos au porte-manteau, j'enlève mes chaussures.
Je les range par terre dans mon casier en bois.

Je peux m'asseoir pour mettre mes chaussons.

Dans mon casier du haut je peux ranger mon bonnet, mon tour de cou.

Je laisse ma sucette et mon doudou dans sa boîte en plastique pour pouvoir parler avec mes copains et ma maîtresse.
Je pourrai câliner mon doudou pour la sieste ou en cas de gros chagrin.

Home

Nidou la Mascotte de la classe sera là pour t'acueillir chaque matin. Au fil du temps sa famille s'est agrandie.

Home


Le tapis gris délimite l'espace regroupement pour commencer la journée avec nos rituels.

Je dis bonjour quand je rentre en classe et je prends mon étiquette de présence pour signaler que je suis à l'école.

Je commence à devenir un élève.

L'entrée de la classe et le coin regroupement

Home

Espace :jeux d'imitation

Home

Dans ma classe j'apprends de nouvelles compétences.
J'essaye, je me trompe, je refais, je réussis mieux chaque fois:, je progresse, je grandis !
Je suis fièr(e) de moi.

Un espace de travail pour les ateliers

Les élèves sont répartis dans des groupes de couleur, ainsi ils connaissent vite les copains avec qui ils peuvent expérimenter, discuter, apprendre.

Home



L'hygiène fait partie de la vie de l'école. A chaque moment de la journée, les élèves prennent soin de leur corps. L'atsem est là pour les accompagner vers le "je fais seul comme un grand"

Des toilettes séparés pour plus d'intimité

Les lavabos sont à la hauteur des élèves pour favoriser leur autonomie.

L'espace sanitaire : adpaté aux besoins des élèves

Home


Pour le temps de repos il me faut une couverture douce, un coussin, un doudou de taille normale et une sucette (si besoin).

Tagada la licorne veille sur nous.

Espace de repos : le dortoir

Home

Pour l'arrivée en classe, bien sûr j'ai le droit d'avoir mon doudou pour les premières semaines d'école. La taille doit être raisonnable (cf photo).

Mais je n'arrive pas en classe avec la sucette dans la bouche, je la laisse dans mon sac à dos. Si j'en ai besoin avec ma maîtresse j'irai la chercher plus tard.
Pendant l'été, merci d' habituer vos enfants à ne pas l'avoir systématiquement dans la bouche, elle doit petit à petit être laissée un peu dans le lit ou dans un sac. Cela est nécessaire pour favoriser le bon développement du langage.


La sucette est autorisée mais il faudra nous fournir un contenant personnel au prénom de l'élève pour plus d'hygiène.

Les casiers individuels mesurent 20 X20 cm

NOTRE CASIER A DOUDOU

Mes précieux alliés pour la rentrée : mon doudou

PETITS CONSEILS POUR UNE RENTREE REUSSIE EN PETITE SECTION

A la maison je me prépare à faire des activités tout-e seul-e sans l'aide de papa ou de maman pour me débrouiller à l'école maternelle. Il y a beaucoup d'élèves, je commence à m'habiller seul , me chausser, à aller aux toilettes .


Papa, maman il faut me laisser du temps cet été pour m'entraîner sur mon chemin de l'autonomie. Laissez-moi essayer tout seul ! je vais rentrer bientôt en maternelle !


Mes indispensables pour la petite section

Des chaussons qui me tiennent bien aux pieds

Un petit sac-à-dos pour mettre un change marqué à mon nom et mon prénom

Une gourde avec paille marquée à mon nom et à mon prénom

Dans mon sac-à-dos : MON CHANGE

mettre dans un sac en tissu :
  • un pantalon,
  • un pull
  • un tee-shirt,
  • une paire de chaussette,
  • une culotte,
  • un petit sac plastique.

Toutes mes affaires sont marquées à mon nom et à mon prénom (écriture au stylo indélébile ou autre).

tampon personnalisé

étiquette auto-adhésive

des suggestions

Dès la rentrée je porte des vêtements pratiques à enfiler et à enlever : des baskets à scratchs, jogging avec élastiques pour le passage aux toilettes, un blouson avec une matière qui glisse et qui est donc très facile à mettre quand on a 3 ans ou presque 3 ans.

En cas de pluie

je mets un vêtement adapté avec une capuche, et des bottes en caoutchouc.

Quand il fait froid

je mets un bonnet et un cache-cou parce que je peux enfiler tout seul (les écharpes sont interdites à l'école).

Mes habits de SUPER ELEVE pour me sentir bien en petite section