Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Les 6C, des conteursen herbe

Lecture d'extraits de contes et rédactionsdes élèves

Installe toi confortablement!

On est coincé à la maison à cause de ce fichu virus mais on peut au moins écouter et lire des histoires merveilleuses!

Dans le cadre du cours de français, les élèves de 6C du lycée Alphonse de Lamartine ont lu plusieurs contes, certains en version numérique et certains en version papier.Chaque élève a sélectionné un petit passage merveilleux d'un conte qu'il a apprécié.Ils se sont entraînés à lire plusieurs fois ces extraits de façon à rendre leur lecture expressive, puis ils se sont enregistrés pour partager ces échantillons d'histoires avec vous.Les élèves ont aussi écrit leurs propres contes, dans lesquels on retrouvera un héros ou une héroïne qui aura une quête à accomplir, des alliés (adjuvants) et ennemies (des opposants) et sans surprise des éléments du merveilleux.Bonne écoute et bonne lecture!

Moi je suis déjà loin! Je vois déjà un château!

On peut s'évader en faisant fonctionner notre imagination...Cherche des indices sur chaque page pour te frayer un chemin!Si tu as trouvé tous les indices de cette page, il suffit d'appuyer sur le stylo pour aller à la page suivante!

La forêt est le lieu de prédilection du conte!Est-ce que tu connais un conte où le héros doit passer par une foret?

Le début des contes (la situation initiale) a souvent pour décor un petit village paisible...

Comme dans "Rapunzel" des Frères Grimm ou encore "La Belle au Bois Dormant" de Charles Perrault (deux contes adaptés en film d'animation par les studios Disney), des choses importantes sont souvent dissimulées dans une tour...Bravo, ici tu as trouvé les enregistrements des 6C!Bonne écouteet quand tu auras tout écouté, n'oublie pas de chercher le passage vers la page suivante dans une autre tour!https://padlet.com/imane_elarrassi1/lectureconte6CLes 6C, des conteurs en herbe!Voici les lectures des 6C, bonne...Padlet

Argh, moi j'ai déjà tout lu!Moi je suis coincé ici mais je crois qu'il faut suivre le petit garçon pour trouver la sortie de cette bibliothèque!

J'ai presque tout lu et cela m'inspire beaucoup!Je pourrais créer mon propre conte. Il y a une consigne dans le vieux grimoire!

Maintenant, je vais te donner les grandes étapes de la recette pour écrire un conte de fées.>> À partir de là, tu dois travailler sur ta propre page word ou sur une feuille à carreau.Tu peux t’aider du site de la Bnf http://expositions.bnf.fr/contes/pedago/atelier/ si tu manque d’idées. Je te mets tout de même en garde, si l’atelier est bien fait, il est un peu plus limité que ta propre imagination...1) Choisis tes personnagesa) Dans ton histoire, il te faut un héros, une héroïne. Tu sais qu’il y a des personnages modestes, des personnages nobles, certains dont le cœur change au cours de l’histoire. N’hésite pas à choisir un héros qui te ressemble. b) Ton héros va mener une quête, mais laquelle ? C’est à toi de trouverl’objetde cette quête.Il faut que ce soit lié à un nouveau personnage (délivrer une princessepar exemple). c) Enfin, ce héros va être entouré de personnages bienveillants, qui vont l’aider dans sa quête (desadjuvants)et de personnages désagréables, méchants, qui vont l’empêcher à atteindre son but (desopposants).Trouve un opposant et un adjuvant : qui sont-ils pour le héros (familles, proches...), quel est leur métier, ont-ils des pouvoirs, sont-ils des humains, des animaux ou des créatures merveilleuses…Voilà, tu as déjà quatre personnages, ce petit peuple de ton conte de fées qui n’attend que tes instructions ! 2) Comment ton conte va-t-il se dérouler (le schéma narratif)L’ingrédient essentiel ! N’oublie pas d’intégrer de la magie à ton conte ! Un objet doté de pouvoirs, une fée, un magicien, un licorne, que sais-je. Ici c’est à toi de te plonger dans ton univers surnaturel. 3) Pour une rédaction soignée a) Les tempsTu dois rédiger ton conte au passé simple, à l’imparfait et au plus-que-parfait.Pour rappel :→ Le passé simple est employé pour décrire un « premier plan », un enchaînement d’actions importantes→ L’imparfait est employé pour décrire un « arrière plan », des actions ou des éléments moins essentiels, qui permettent de planter le décor.(→ Le plus-que-parfait permet de revenir sur une action plus ancienne (antérieur) qu’une autre dans la passé.)Ainsi, si tu reprends le schéma ci-dessus (schéma narratif) : la partie 1 est racontée à l’imparfait, les parties 2 et 3 au passé simple. b) Les descriptionsN’hésite pas à faire une pause dans ta narration, pour prendre le temps de faire rêver. Choisis un élément naturel, architectural, un personnage ou un vêtement que tu vas décrire plus longuement. Il faut que l’élément que tu choisis de décrire ait une importance dans ton conte. Un château maléfique dans lequel se déroulera l’action pour le héros, un arbre qui parle et qui donne des conseils, une épée qui annonce le danger...Utilise des adjectifs variés, tu peux aller chercher des synonymes sur ce site https://www.synonymes.com/ pour éviter les répétitions.c) Les paragraphes et les mots outilsTu dois construire ton texte à l’aide de paragraphes. Change de ligne et saute trois cases pour présenter une nouvelle idée, une nouvelle étape ou une nouvelle action.Appuie-toi sur des mots outils (compléments circonstanciels de temps) qui permettront de faire le lien : Soudain, Un beau jour, Enfin, Puis, L’instant d’après.Bonus:N’hésite pas à intégrer des illustrations pour agrémenter la lecture !À toi de jouer !

Je crois que ces drôles de signes indiquent où sont rangés les contes des élèves!

La sorcière et l'oiseau!Il était une fois, une sorcière maléfique qui utilisait un arrosoir à la place d’une baguette magique pour prouver sa force.Un jour, elle perdit son arrosoir. Un petit oiseau gris le récupéra. Ce dernier devint alors méchant et la sorcière devient gentille. La sorcière partit à la recherche de son arrosoir mais ne le trouva pas, jusqu’au jour elle vit l’oiseau gris le tenant en son bec.La sorcière demanda à l’oiseau son objet perdu mais l’oiseau décida de lui rendre à l'unique condition qu'elle obéisse ordres.L’oiseau demanda alors à la sorcière de réciter sans s'arrête un poème de Némésis (le dieu de la colère) en sachant que cela provoquerait la colère du dieu.La sorcière ne pouvait trouver de tels poèmes que dans son grimoire qui était caché à l’autre bout du monde...Quand elle est revenue, elle obéit enfin à l’ oiseau et récita le poème de Némésis.Par la suite, l’oiseau demanda à la sorcière de croquer dans une pomme dont un côté était empoisonné. Si elle croquait dans le bon côté, elle devait nager pour rejoindre le continent (à une des dizaines de kilomètres) sous la colère de Némésis.La sorcière croqua le bon côté et partit à la nage sur le continent.Cependant, au bout de quelques kilomètres la sorcière se noya et mourut avec le vieux grimoire qui glissa sous un rocher. L’oiseau se sentit bête car il n’avait pu arrêter la tempête provoqué par Némésis avec l'arrosoir. Comme la pluie ne cessait pas, tous les animaux n’avait plus rien à manger. Il mourut à son tour.

Les deux ogres au grand coeurIl était une fois, dans un pays inconnu, occupé par des ogres géants et méchants parmi lesquels vivait un ogre d'un autre type : vieux et gentil, qui avait un fils appelé Banjo.L'ogre gentil vivait en paix avec les autres ogre malgré son grand cœur, mais il avait très peur pour son fils car il savait que si les autres ogres apprenaient qu'il avait un enfant, ils le mangeraient tout cru car ils détestent les enfants.Le vieil ogre avait le rêve de partir chaque soir au pays des humains pour chercher des diamants mais bien sur si les ogres l'apprenaient, ils seraient curieux de colère car le secret de l'existence des ogres devait était sacré et devait être caché donc le vieux partait chaque soir et revenait à l'aube de son aventure dangereuse. Il trouvait toujours son fils endort.Une fois, à son retour, il ne trouvait plus son fils. Les ogres savaient tout de l'enfant mais ils ne voulaient pas fâcher le vieux car c'est lui qui leur préparait le dîner, le petit-déjeuner et le déjeuner et qui leur donnait des habits et des potions. Le vieux était très en colère et pleurait mais il n'abandonnerait pas son rêve, chaque fois comme d'habitude, il partait chercher des diamants et les collectionnait.Un jour où il était en train de revenir chez lui il aperçut une jeune fille âgée de 12 ans. Il l'a mit dans sa poche et retourna chez lui, la fille était très contente car c'était la première fois qu'elle voyait un géant.Il raconta toute sont histoire à la jeune fille quand ils arrivèrent à la maison. Anna fit de même, elle était dans un orphelinat où on la traitait mal et elle ne voulait plus repartir là-bas. Le vieil ogre accepta de la garder avec lui mais lui dit: "Tu ne dois pas être vu par les autres méchants ogres car ils vont te dévorer comme mon enfant". C'est ainsi que débutât l'amitié en le vieux et Anna.Un soir que le vieux n'en pouvait plus de rester dans la peur et l’inquiétude. Il voulu partir de ce pays mais pensais que les autres ogres allaient le retrouver et le dévorer. Il mit alors un plan en place. Ils allaient partir chez la reine du pays des humains et lui raconte toute l’histoire. Elle pourrait les aider en envoyant des gardes pour les mettre en prison.Deux semaines après avoir quitté le pays des ogres, les deux amies s’apprêtaient à rentrer chez eux car ils ne devaient pas rester chez les humains. Cependant, la reine leur interdit de partir, ils devaient rester au palais. Ils allaient continuer à vivre cette amitié jusqu'à la fin, pour l'éternité. Ils vécurent heureux. Anna entra dans une école et le vieil ogre confectionna des bijoux pour tous les membres du palais.

Le Garçon loup Il était une fois, dans un royaume lointain un chevalier qui vivait dans une grande demeure. Cette demeure était un château où habitaient ses parents avant de mourir. Il était amoureux d’une fille et allait se marier avec elle le jour de ses 20 ans. Le jour de son anniversaire, il fit une fête et invita tous les habitants de la ville pour célébrer son mariage. La sorcière était la seule qui n’était pas invitée. À l’instant où les mariés allaient couper le gâteau, la sorcière arriva et avec ses longs ongles pointus et ses yeux rouges de rage, elle transforma le chevalier en loup et kidnappa la jeune mariée. Les habitants eurent peur de lui et de la sorcière alors ils se sauvèrent vers la ville et laissèrent le garçon loup tout seul. Le ciel devenait noir, et la demeure se transformât en une tour effrayante. Les longs arbres formèrent un gigantesque tunnel obscur qui menait à un labyrinthe qui menait à un grand portail qui conduisait à une grande tour. Le chevalier était très malheureux et ne savait pas quoi faire, ni où se trouvait sa femme. Il avait peur que la sorcière la tue. Il resta prisonnier dans cette tour cinq ans sans pouvoir sortir à cause d’un monstre qui se trouvait dans le labyrinthe. Un jour, un oiseau aux plumes colorés tapa à sa fenêtre. Le chevalier fit entrer l’oiseau. C’était un oiseau magique qui pouvait parler. Il lui transmit un message de son épouse. Il lui raconta que sa bien aimée était prisonnière chez la sorcière et qu’il devait passer le labyrinthe ensorcelé et tuer le monstre pour arriver au château où elle était enfermée. Il lui annonça qu’il devait chercher avec lui une armure en or pour combattre l’ogre. Alors le chevalier commença a chercher dans la tour l’armure de son père. Enfin il se rappela qu’elle était dans le grenier, dans le coffre de son père. Le chevalier sauta de la fenêtre et se trouva sur le portail du labyrinthe. Ce labyrinthe se composait de trois étapes qu’il devait franchir. Lors de la première étape, il y avait une piscine remplie d’animaux dangereux : des crocodiles et des requins. Il devait passer d’une partie à une autre sans tomber. Il se demanda comment passer, quand il vit son ami l’oiseau qui lui jeta une corde qui le transporta à l’autre rive. Dans la seconde étape, il y avait un grand arbre qui lui demanda de répondre à ces deux devinettes :« Je suis un monstre imaginaire. Tout le monde a peur de moi. Je sors la nuit. Mes vêtements sont tout blancs. Je passe à travers les portes. Qui suis-je?"« Je suis connecté par beaucoup de fils invisible. Je forme un réseau vaste et dense. Mais, si quelqu'un coupe un de ces fils, je peux avoir un gros problème. Qui suis-je ?”Le chevalier était très rusé et su répondre correctement aux deux devinettes: il lui cria:“le fantôme et le cerveau!" L’arbre était émue et le fit passer. Son père lui avait appris beaucoup de devinettes quand il était tout jeune. Apres avoir franchi la seconde étape, il tomba face à face avec un ogre vert aux dents pointues et torse nu. Il avait l’air très méchant et sentait une odeur de poissons crus. Le chevalier était très courageux et décida de le combattre. L’oiseau lui raconta la ruse pour tuer le monstre. Ils décidèrent que l’oiseau allait l'étourdir. Le chevalier pourrait alors tourner dans le sens contraire pour que le monstre ait le vertige. Quand le monstre allait le dévorer, le chevalier se protégea avec son armure d’or massif. Ils commencèrent à tourner dans deux les deux sens, et le monstre ne pouvait plus tourner pour les dévorer, alors il tomba par terre. À cet instant, le chevalier enfonça dans son cœur son épée et par suite, l’ogre se transforma en sorcière vaincue et mourante. Quand elle était enfin morte, le chevalier redevenu humain ouvrit le grand portail du labyrinthe et retrouva sa femme enfermée dans une cage. L’oiseau chercha la clé et lui ouvrit la porte. Ainsi se retrouvèrent les deux mariées. Le chevalier libéra les autres citoyens de la ville et devint leur chef. Pour célébrer leurs retrouvailles, ils firent une grande fête dans le château de la sorcière avec tous les habitants. Apres deux années ils eurent beaucoup d’enfants et ils vicurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours. La morale de cette histoire est de ne jamais abandonner et être courageux dans la vie pour franchir tous les obstacles qui nous attendent.Luna

Les merveilleuxIl était une fois, des fées magiques, des animaux bavards, des chevaliers et une jolie princesse magicienne avaient l’habitude de jouer ensemble. Ils s’amusaient beaucoup mais un jour un monsieur nommé Tyveton Todorov fit peuvent de cruauté. Il était aussi magicien.Tous les jours, il transformait en monstre cinq compagnons et au bout de trois mois il ne restait que la princesse magicienne. Tyveton la chercha pendant un moment mais ne la trouva pas.Toutes les nuits, la princesse partait à la recherche de ses amis pour leur redonner leur apparence habituelle. Elle finit par les trouver et les sauver.Les fées, les chevaliers, les animaux et la princesse organisèrent une grande fête.Samer

Le petit-loupIl était une fois, un petit enfant loup qui vivait avec sa grand-mère dans une cabane abandonnées par des humains. Le petit loup aimait beaucoup sa grand-mère, elle jouait avec lui de temps en temps, elle faisait de la nourriture elle était comme une mère pour lui. Le petit loup aidait beaucoup sa grand-mère, il chassait et cueillait de la nourriture et la donnait à sa grand-mère pour faire de délicieux repas. Quand elle préparait la nourriture Jack (le petit loup) jouait avec une fée magique qui transformait les petites plantes en grands arbres magnifiques.Un jour, la grand-mère était en train de planter des vignes. Elle entendit un son étrange alors elle se cacha derrière une petite plante puis elle entendit une voix grave comme celle d'une fée. S’était la fée avec laquelle Jack jouait si souvent. Quand la fée vit une petit plante elle utilisa son pouvoir pour la faire grandir. Alors la fée transforma la petit plante en un grand arbre. La grand-mère de Jack était trop proche de la plante est elle s’étouffa dans l’arbre. La fée entendit les cris de la grand-mère alors elle rapetissa l’arbre mais s’était trop tard. Alors la grand-mère de Jack dit à la fée avant de mourir de dire à Jack de trouver l’anneau d’or dans le labyrinthe pour le guider jusqu'à ses parents.Apres ce triste événement, la fée vola le plus vite que possible pour annoncer la mauvais nouvelle à Jack. Quand elle le trouva, elle lui raconta tout. Jack s’énerva un peu puis se calma. La fée lui raconta alors que sa grand-mère lui avait laissé un message: il devait partir pour le labyrinthe voisin dans lequel il trouverait un anneau magique qui le guidera à tes parents. L’enfant loup était très triste mais il devint plus heureux à l'idée de retrouver ses parents.La fée dit à haute voix: "C'est le moment de partir à l’aventure". Le loup lui demanda s’il pouvait le faire seul, alors la fée lui fit un dernier au revoir et le loup commença son aventure.La première destination était le labyrinthe. Il était un peu grand. Le premier jour Jack ne trouva rien et dans sa tête il pensait qu’il tournait en rond. Le deuxième jour, il apporta une très longue ficelle. Il explora la moitié du labyrinthe. Le troisième jour, il trouva l’anneau sur le sol proche de la sortie. Sur l’anneau était écrit "Seul celui qui est digne de mon pouvoir peut survivre". Jack était étonné il ne comprit rien à cette énigme. Apres beaucoup de temps de réflexion, il crut que l’anneau voulait tuer des personnes maléfiques. Alors il retourna à sa cabane est commença à chercher la fée. Quand il la trouva il lui demanda où se trouvaient ces gens maléfiques alors elle lui raconta qu'au fond de la forêt de amazonienne se trouvait le pays des géants. Les géants sont majoritairement gentils. Ils sont comme des humains mais plus grands. Cependant les géants ont des tasses de thé méchantes. Les géant adorent leurs tasses de thé, si quelqu’un leur fait du mal, les géants les tuent.Jack se dirigea vers le monde des géants. Sur la route, il rencontra un petit lézard qui lui expliqua comment fonctionne son anneau d’or: "Si tu te tiens à côtes d’une personne maléfique, l’anneau le tuera". Alors, Jack retrouva son courage et continua son aventure. À son arrivé chez les géants. Ils ont été accueillis avec gentillesse. Apres un peu de temps, Jack demanda où se trouve les toilettes alors un géant le guida et repartit jouer avec ses amis.Sur son chemin le loup vit le placards de tasses de thé. Jack passa au toilettes et puis il sortit l’anneau de sa pochet et neutralisa une tasse de thé.Soudain, l’anneau commença à briller les géants reconnurent l’anneau et tous poursuivirent le petit loup. Le loup était très rapide et sortit de leurs village. Mais à la sortie du village il y avait beaucoup de serpents qui l’attendaient alors il tient l’anneau est soudain une très longue vibration sortit de l’anneau pour faire surgir deux lions. Il mangèrent tous les serpents. Dès l’instant où ils finirent, il retournèrent dans l’anneau puis un cheval sortit est Jack monta dessus. Il traversa plusieurs forêts et plusieurs déserts car le cheval était très rapide.Après trois jours d’aventure, le cheval s’arrêta devant un très grand château. Quand le petit loup entra dans la court il découvrit que tous les habitants étaient des loups comme lui. Tout le monde était très gentils. Tous le monde l’accueilli avec tendresse et gentillesse. Le petit loup aimait beaucoup se peuple. Quand soudain, il étendit dans sa tête la voix de sa grand-mère qui lui conseillait d'entrer dans le château. Jack ne voulait pas au début mais après du temps il décida d’entrer.Quand il est entra dans le château, deux gardes l’on accueillirent et lui demandèrent de se diriger vers la salle du trône. Là-bas il y avait le roi et la reine du royaume. Quand il entra dans la salle, la reine et le roi étaient surpris. Ils étaient très joyeux. Ils souhaitèrent à Jack et l'appelèrent "notre fils". Jack était étonné que ses parents soient les souverains d’un royaume aussi beau. Jack était très heureux d'avoir retrouvé ses parents et aussi de découvrir qu'il était le prince d’un royaume aussi beau.Fayez

Le prince FredIl était une fois, un beau prince qui s'appelait Fred et qui vivait heureux dans le palais avec son père le roi. La conseillère du roi voulait se marier avec lui, pour accéder au trône une fois le roi mort. Pour cela elle prépara un gâteau empoisonné qui transforma Fred en lapin et elle le jeta hors du palais. Fred alla immédiatement demander l'aide à ses meilleurs amis Christophe et Tina. Les deux enfants jouaient ensembles dans le jardin public. Une fois qu'ils virent le lapin, ils le prenaient entre leurs mains pour jouer avec. Tina dit à son ami: "Ah comme il est joli et doux! Je vais le garder avec moi pour toujours."Soudain, le lapin parla: "Mais c'est moi! Sauvez moi les amis." Les deux jeunes stupéfaits ne comprenaient pas ce qui se passait. Alors Fred continua son explication : "Mais c'est moi, Fred, on m'a transformé en lapin, aidez moi pour sauver mon père avant que Madame Ouchie ne le tue pour devenir la reine du royaume".Les enfants ne savaient pas quoi faire et ils étaient perturbés, après un temps de réflexion, ils trouvèrent une bonne idée:"On doit aller chez l'ogre qui vive près de la ville, pour te préparer un mélange magique qui peut te rendre ton apparence humaine, commença Tina- Mais c'est un être très dangereux, répondit Christophe.- Et puis est-ce qu'on a un autre choix", demanda Tina.Ainsi les amis se trouvaient devant une solution tout à fait aventureuse? Ce n'est pas facile de rencontrer l'ogre. Il faut être rusé pour passer par la porte gardée par l'homme aux pattes de chèvre. Alors les amis se dirigèrent vers la grotte du géant quand ils arrivèrent, ils trouvèrent l'homme aux pattes de chèvre. Fred qui avait son apparence de lapin, il passa rapidement entre ses jambes, mais l'homme bizarrement l'attrapa et dit: "Que fait ce lapin ici?".Et il le jetait dans l'air, mais Fred recommençait de nouveau. Après plusieurs essais et échecs le lapin vaincu rejoint ses amis, qui le regardaient de loin. Soudain Christophe eu une idée:"Mais pourquoi ne pas creuser un chemin sous la terre? Montre-nous cher lapin tes capacités."Ainsi les trois amis commenceraient à creuser un chemin. Après deux jours de travail continus ils terminèrent leur chemin souterrain et se trouvèrent dans une grotte colorée par les couleurs de la galaxie dans laquelle se trouvait l'ogre.Ce dernier se mit d'abord en colère car il ne voulait pas ce ces jeunes gens entrent sans permission mais il avait tant aimé leur astuce qu'il accepta leur visite. Il décida d'aider Fred, et il lui prépara une boisson magique pour faire endormir Ouchie pour toujours, redonner vie au roi et redonner à Fred son apparence de jeune prince.Dès ce jour-là, le prince et le roi vécurent une vie calme dans le palais du royaume.FINAyham

Tom la disparition mystérieuseIl était une fois, Tom BROWN, un garçon de 13 ans, qui vivait à Windsor, une ville rurale en Angleterre. Il était grand de taille et il avait des cheveux bruns. Il vivait avec sa mère et son frère. Il était perturbé et triste car son père, Cédric, un savant en chimie, avait disparu dans des circonstances mystérieuses. Certains disaient qu’il avait était capturé par un sorcier qui utilisait son savoir en chimie pour ses sorts ; d’autres disaient qu’il était mort. Tom voulait le sauver mais il se décourageait en entendant la rumeur de sa mort. Il était tiraillé entre deux situations, et cela le rendait nerveux et lui faisait de la peine. Sa mère travaillait beaucoup pour pouvoir payer les études de ses enfants. Par conséquent, il n’avait jamais parlé avec sa maman au sujet de la disparition de son père pour ne pas l’accabler. Un jour, son oncle, Harry, vint leur annoncer la nouvelle que Tom attendait depuis des années et dit :“Votre père est vivant. Un sorcier l’emprisonne et le fait travailler sur des potions magiques pour rendre ses sortilèges maléfiques plus puissants. Ne craignez rien, votre père est vivant ! Je vais vous aider à localiser ce sorcier.- Papa est vivant !- Oui, il est vivant.- Dis, comment sais-tu ça ?- Je l’ai appris par un message écrit. Ton père l’a donné à quelqu’un et lui a dit de me le donner.- Tonton, j’aimerais montrer ce message au charlatan du village, le vieil Icham. Peut-être qu'il y a un indice caché qu’il décryptera.- Il est chez moi, je te le monterai demain. On ira ensemble juste après chez le charlatan que tu connais.” Le lendemain, Tom et son oncle allèrent voir le charlatan et lui montrèrent le message :“Chère famille,je suis vivant mais je suis prisonnier d’un sorcier qui m’oblige à lui créer des potions maléfiques.N’ayez plus peur, je ne sais pas où je suis mais je suis dans une petite maison exilée peinte en noir.”Après une longue réflexion, Icham leur dit :“Je connais ce sorcier dont parle ton père, il vit dans une maison noire en dehors du village, à Windermere, au Lake District, son nom est Bastibalagom. Tu auras besoin de quelqu’un pour t’aider. Je te recommande Podcol, une créature surdouée qui colle là où tu la mets. Prends-la avec toi. Je te la prête.” Tom alla dormir pour se préparer pour l’aventure du lendemain. Pour lui, demain était le grand jour qu’il attendait depuis longtemps. Il allait finalement sauver son père !Le lendemain, Tom et Harry se préparèrent, remplirent leurs sacs à dos de bouteilles d’eaux, de biscuits sec mais aussi avec une boussole, un téléphone portable, de la dynamite, et cachèrent Podcol dans un des sacs. Puis Tom prit le pistolet de son père de son tiroir et le garda caché dans son sac à dos. Durant le trajet, ils conçurent un plan d’attaque, et prirent le train pour Windermere.À leur arrivée à la station de Windermere, ils cherchèrent la maison noire et la trouvèrent avec un peu de difficulté. Harry frappa à la porte, et ils entendirent une voix haute, aiguë et vieille leur dire:"Vous venez vers la mort !- Ouvre la porte, maudit sorcier !- Non !- Tu veux jouer au dur ? Nous jouerons au dur !!” dit Tom en plantant la dynamite près de la porte.Rapidement, il dit à Harry :“Eloignons nous, vite !”Ils attendirent quelques secondes puis Tom fit exploser la bombe de dynamite. En un “BOOM” assourdissant et un flash éblouissant, la porte s’écroula à terre et Bastibalagom hurla en courant vers ses potions magiques pour les protéger.Tom sortit Podcol de son sac à dos et le jeta sur les cheveux blancs et frisés du sorcier. Se collant à sa tête, Podcol comprit ce qu’on attendait de lui et commença à tourbillonner dans tous les sens, emprisonnant les mains et la chevelure longue du sorcier dans ses rayons de colle agglutinants. C’était un professionnel, Podcol ! Il savait ce qu’il devait faire. Quelle merveille ! Il fallait le voir au travail pour croire ce dont il était capable !Tom et Harry profitèrent de la situation et coururent, vers l’intérieur de la maison, et ils virent Cédric par terre, prisonnier et les menottes aux mains. Il avait changé depuis son enlèvement, car il avait été heureux et maintenant il était triste. Il avait était propre et bien nourri, maintenant il était sale et mal nourri. Il pleura de joie en voyant son frère et son fils et cria :“Enfin, quelqu’un me sauve !!! j’étais sûr que mon message vous parviendrait un de ces jours !”Le sorcier allait tirer un sort mais Tom fut très rapide et courageux. Il leva le pistolet de son père vers Bastibalagom et lui dit :“Je peux te tuer et personne ne demandera de tes nouvelles ! Ça fait des années que tu jettes des sortilèges maléfiques aux gens innocents. Tu nous as privé de notre père à moi et à mon frère et tu l’as obligé à faire des choses méchantes qu’il ne voudrait jamais faire. Ça suffit !- Ah ! non ! non ! non ! non ! surtout pas ! s’il vous plaît, ne me tuez pas !"Tom hésita. D’une part, il voulait tuer le sorcier. D’autre part, il avait sauvé son père qui était encore vivant et rien n’était plus important !”Il essaya de se calmer pour pouvoir bien réfléchir. Finalement, il dit :“Bon, je ne te tuerais pas, mais si tu tiens à ta vie, tu dois nous donner tes sorts, ton laboratoire, et tu dois promettre de ne jamais revenir à la sorcellerie ! Tu dois aussi quitter l’Angleterre et ne plus jamais revenir ici ! Tu as causé assez de torts comme ça !”Le sorcier renonça à tout et s’en alla en courant, les mains vides. Podcol le laissa partir quand Tom lui donna l’ordre de se dénouer des cheveux du sorcier.Quant à Cédric, Tom, Harry et Podcol, ils mirent le feu au laboratoire pour débarrasser le village des sortilèges de Bastibalagom une fois pour toutes. Tom dit à son père :“Allez, papa, on part vite, pour arriver avant que le train ne quitte la gare, sinon on restera là pour la nuit !”Ils rentrèrent à leur maison où la maman de Tom et son frère les attendaient avec impatience.FINCopyright: Tarik HASSAN

Le prince et la clé magiqueIl était une fois, un prince qui s’appelait Richard et qui quitta son château à la recherche d’une nouvelle vie.Il traversa un pays inconnu. Dans ce pays il y avait un labyrinthe.Il passa une nuit et un jour à essayer de sortir du labyrinthe. Lorsqu'il la trouva enfin, il remarqua que la sortit du labyrinthe ne s'ouvrait qu'avec une grande clé magique mais il ne savait pas où le mèneraitcette magie alors il mit la clé dans son sac.Il y avait un oiseau qui volait au dessus de sa tête et qui lui dit : <<clé-porte-foret>>. Richard répéta étonné : <<clé-porte-foret?>> et le oiseau disparu.Il quitta le labyrinthe et continua son chemin, au bout de quelque temps il s’arrêta pour manger, quand il termina, il se remit en route. Quelques heures plus tard il arriva dans une foret.À l’entré il y avait un tapis et une feuille, sur cette feuille était écris: "Prends ce tapis, il te guidera jusqu'à ta destination".Richard pris le tapis et se remit en route.Le prince marcha pendant un moment puis se reposa, il ne savait pas que le tapis était un tapis volant!Le matin, quand il se réveilla, il vit le tapis en train de voler devant lui. Il était étonné. Il monta sur le tapis et se mis en route.Au bout d’une heure il arrive devant une porte. Il se rappela de ce que le oiseau l’avait dit <<clé-porte-forêt>>!Il sortit la clé de sa porte et ouvrit la porte.Lorsqu'il passa la pas de la porte, il vit une petite maison où habitait une belle petite princesse qui s’appelle Amber. Il tomba amoureux d’elle. Après quelque mois de cohabitation ils se marièrent.finSaria

À la recherche du trésorIl était une fois, pendant l'été, une fille qui s'appelait Sylvie et qui vivait dans un villagedécida d'occuper son temps à chercher un trésor caché dont tous ses amis lui parlaient.Une nuit, elle s’enfuit avec son ami Huck vers une maison hantée, une vieille grande bâtisse en ruines, loin du village.Huck n’aimait pas trop l'idée de visiter cette maison parce qu'on disait qu’elle abritait des fantômes. Ils laissèrent la pioche et la pelle à côté de la cheminée et montèrent prudemment l’escalier délabré pour fouiner dans l'étage supérieur.Alors ils entendirent des voix, et morts de peur, ils se jetèrent par terre.En bas deux hommes entrèrent un mexicain et Le fugitif Injoin."Enterrons l’argent avant de nous séparer",dit le mexicain en levantun couteau pour retirer les lattes du plancher.Sylvie et Huck avaient très peur mais Injoin avait des pouvoirs. Après quelques moments, Sylvie fit un bruit étrange et Injoin se retourna et la vit.Il lui proposa de choisir un de ses pouvoirs pour se libérer mais Sylvie avait très peur. C'était son rêve de pouvoir devenir invisible.Elle lui demanda s'il avait ce pouvoir.Injoin lui a répondit : "OUI" .Huck réussit à s'échapper du manoir mais il laissa Sylvie seule et ne prévint même pas ses parents qu'elle avait besoin d’aide.Le mexicain ne voulait que l’argent, il se fichait des pouvoir. Il les confia donc à Sylvie qui devint l'héroïne de cette maison et tout le monde l’aimait. Après quelques années plus tard, les Sylvie croisa Huck:"Bonjour Sylvie, je sais que tu m'en veux pour ce qui s'est passé dans la maison mais je suis très désolé. J'aimerais bien redevenir ton meilleur ami. - Tu es prêts pour commencer une nouvelle aventure?"Angela

Le prince et la quête mystérieuseIl était une fois, un prince beau et charmant qui vivait dans un grand château avec son père le roi, sa mère la reine et ses deux sœurs. Les deux princesses passaient leur temps à faire la fête, à choisir les beaux vêtements mais le prince s’ennuyait de cette vie qu’il trouvait banale et sentait toujours qu’il y a quelque chose qui lui manquait. Il ne savait pas quoi alors il décida de partir à l’aventure sans savoir ce qu’il cherchait au juste.En allant d’un pays à un autre, il entendit l’histoire d’une princesse qui avait été enlevée par un monstre car elle avait refusé de l’épouser. Le monstre l’avait emprisonné dans un château fort situé sur une très haute montagne. Il décida donc d’aller la sauver. Le gentil sorcier du royaume de la princesse lui proposa de l’ accompagner pour l’aider à délivrer la princesse.Ils partirent tous les deux à l’aventure. Sur le chemin, ils rencontrèrent un grand ours brun. Ils lui demandèrent de leur indiquer le chemin du château fort où le monstre détient la belle princesse.Le grand ours leur proposa de les accompagner car il connaissait bien le chemin. Le prince et le sorcier acceptèrent volontiers la compagnie de l’ours brun.La route était rude et difficile, mais encore une fois, ils rencontrèrent quelqu’un qui leur proposa de les accompagner. Cette fois-ci, c’était un cheval blanc avec des petites cornes et des ailes qui lui permettent de voler. Comme l’escalade de la montagne était très difficile, l’ours brun avait mis le sorcier sur son dos, alors que le cheval blanc volant emmena le prince devant le château fort.Arrivant au sommet, des chauves-souris de grande taille sortaient brusquement en grand nombre et attaquèrent les quatre compagnons. Le prince tira son épée et essaya d’en tuer le plus possible. Le sorcier utilisa sa baguette magique et transforma d’autres chauves-souris en statues. L’ours brun en écrasa quelques-uns entre ses grandes pattes. Le cheval blanc essaya en volant de repousser par ses pattes les chauves – souris et de les éloigner de ses amis.Après un dur combat, les quatre amis réussirent à tuer les chauves-souris et à entrer dans le château.À leur grand étonnement, ils trouvèrent le monstre transformé en statue et ils conclurent que le monstre restait vivant grâce aux chauves-souris et leur pouvoir.Enfin, ils partirent à la recherche de la princesse et ils la trouvèrent épuisée et épouvantée dans une pièce obscure.Le prince essaya de la calmer. Il était tout de suite tombé sous le charme de la très belle princesse. Il la mit sur le dos du cheval avec lui et s’envolèrent alors vers le château de la princesse. L’ours brun et le sorcier les suivirent.Enfin, Ils arrivèrent au château, le prince déclara son amour à la princesse et lui demanda de l’épouser et de l’accompagner chez lui. Elle accepta tout de suite. Les deux sœurs du prince avaient déjà épousé deux princes et partirent vivre avec eux. Le prince et la princesse ainsi que le cheval, l’ours brun et le sorcier vécurent tous ensemble heureux dans le château du prince.Adrien

Le petit LéopardIl était une fois, dans une savane non loin d’un village un petitLéopard qui s’appelait Léo et qui avait perdu ses parents.Unjour Léo trouva le village et y entra, les villageois eurent peurmais remarquèrent que Léo avait faim et ne voulait pas leurfaire du mal, alors les villageois lui donnèrent à manger.Quatre ans plus tard,Léo et grandit et quitta le village car il savait chasser.Les villageois dirent bonne chance à Léo et il s’en alla.(FIN)GeorgeD

PellaguiaIl était une fois, dans un village lointain, un énorme château habité par un roi et une reine et leur petite fille nommée Pellaguia.Cette dernière menait une vie très heureuse et joyeuse avec sa famille ; elle était très aimée par tous ceux qui l’entouraient. Un jour, sa mère disparu sans trace et elle n’a jamais été retrouvée. Le roi mit tous ses espoirs et ses efforts dans l'enquête pour la retrouver mais en vain. Elle était si belle et aussi rayonnante que le soleil. Ses longs cheveux étaient blonds et sa peau aussi douce reflétaient la beauté de son âme. Elle était aimée par la majorité des villageois mais elle était aussi enviée par plusieurs femmes qui rêvaient d’être à sa place et mener une vie aisée. Dix-sept ans passèrent, et Pellaguia menait une vie pleine de chagrin et de solitude, surtout après la perte de sa mère. Sa seule échappatoire était la peinture. Chaque jour, elle prenait son trépied et sa palette, et allait sur la colline pour laisser sa main à sa plume et ses couleurs. Pellaguia n’était pas une fille ordinaire, elle avait le don de parler avec les personnages qu’elle dessinait et cela la consolait. Cependant, le seul portrait qu’elle n’a jamais osé achever était celui de sa mère. À chaque fois qu’elle abordait ses yeux ou sa bouche, une force extérieure et inexplicable l’arrêtait. Un jour, elle eut l’idée de dessiner un ange pour lui avouer son secret et lui demander un conseil. Il lui répondit : « Je suis avec toi, n’aie pas peur ! Dessine ta mère. Si elle n’est pas morte au moins tu auras l’espoir de la retrouver… ». Le jour passait et Pellaguia pensait aux paroles de cet ange. Elle avait tellement envie de se retrouver entre les bras de sa mère.Le jour de son anniversaire, pleins de cadeaux avaient étéofferts par le roi et les amis, mais nul ne remplaçait l'idée de retrouver de sa maman. Elle prit la décision de la dessiner : elle courut vers la colline et s’est mise à dessiner. Une envie qui émanait de son cœur la poussait à achever le dessin. Comme prévu, Pellaguia regarda sa mère avec une grande d’émotion.Sa mère lui raconta qu’elle était enfermée dans une grotte, toute proche de la colline où Pellaguia dessinait depuis toujours, mais n’avait aucun moyen de se rapprocher d’elle. Affolée par cette surprise, Pellaguia courut vers le château de son père et lui raconta la bonne nouvelle. Ce dernier ordonna aux gardes de fouiller toutes les grottes situées autour de la colline et finit par la ramener à sa demeure. Cette nuit, la famille se rassemble autour de la table pour diner, quand la reine leur raconta l’histoire de sa disparition. Une jeune femme, prise par sa jalousie, l'avait l’enfermé dans la grotte afin de se marier avec le roi et devenir Reine du château. Cependant, le roi ne lui l'avait jamais considéré autrement que comme une de ses connaissances. Pellaguia et sa famille avaient payé le prix de cette jalousie pendant des années. Cette dame fut condamnée à la prison et Pellaguia continua sa vie avec bonheur et sérénité, entourée par son père et la tendresse de sa mère.Yana

Liliana

Yara

Link et les GanonsIl était une fois, un jeune Hylien, Link, qui se réveilla d'un sommeil de 100 ans, dans le royaume d'Hyrule dévasté. Il lui fallait percer les mystères de cette malédiction.Devant la capitale du royaume d'Hyrule, un autel était construit, sur cet autel, des cérémonies traditionnelles se tenaient. Les rites qui s'y se déroulaient n'étaient n'était pas assez importantes pour être avoir lieu au temple du temps, un des lieux les plus importants du royaume.Aujourd'hui, la princesse d'Hyrule nommait un jeune chevalier sur se fameux autel. Il s'agissait de Link. Elle déclara dun air sérieux et maussade: <<Héros d'Hyrule, élu de la lame purificatrice.Toi qui a prouvé ton abilité au combat et la volonté infaillible.Reçois la bénédiction de la déesse Hylia.À travers les contrés célestes,par delà les limbes du temps et les ténèbres du crépuscule,ton âme et celle de l'épée ne font qu'un. >>Autour d'elle se tenaient des gens reconnus par la famille royale comme des prodiges, des conducteurs et des créatures divines.Parmi eux: Urbosa,Daruk,Mipha,Revali qui avaientéchoué cent ans plut tôt à repousser les ombres de Ganon du royaume. Les Ganons avaient prirent le contrôle des créatures divines du royaume.Après ces centaines d'années de sommeil, une voix lui dicta d'exterminer les Ganons afin de restaurer la paix dans le royaume d'Hyrule. Durant sesaventures Link délivra les quatre créatures divines des ombres, réussit des missions, aida les personnes qui avaient besoin d'aide et termina plusieurs d'autres quêtes, comme découvrir le monde, avoir plus de pouvoir, et surtout récupérer sa mémoire. En effet, quand il s'était réveillé de ce sommeil de 100 ans il avait perdu sa mémoire.La princesse Zelda était prisonnière des Ganons. Mais leur château était entouré par des gardiens, des robot et des monstres donc c'était difficile d'y arriver sans se faire remarquer.Après des longues années, après avoir échapper à tous ses monstres, tous ses gardien.. Il fut enfin arrivé chez lui.Le combat attendu par tout le monde fut arrivé. Link se trouva enfin devant Ganon Le fléau. Le roi des Ganon utilisa toutes les techniques que possédaient les ombres mais une surprise l'attendait. Les quatre créatures divines l'aidait Link! Bien sûr vous vous demandez comment: en envoyant leurs dernières forces par un laser est qui l'enleva la moitié de sa vie au fléau. Après de longues heures, il fut vaincu.Cette fois il tua le vrai Ganon avec un arc de lumière, sa force était tellement forte qu'il en avait vite fini avec lui. Zelda était enfin libérée. Elle le remercia. Elle voulu lui donner son coeur et lui demanda:"Est-ce que tu te rappelle de moi ?"Hyrule était enfin sauvé du mal! SophieAvez-vous trouvé ma source d'inspiration?

La jeune fille et le médecin de la montagneIl était une fois une jeune fille qui vivait avec sa mère dans une modeste maison à la campagne. Elle était heureuse et fière de sa vie. Elle allait chaque matin à l’école laissant sa mère s’occuper du bétail et vendre leurs produits pour vivre. Sa mère avait une maladie rare et la fille rêvait de devenir médecin pour pouvoir la soigner ainsi que tous les pauvres de son village.Un jour, la maladie de sa mère s’aggrava et elle ne pouvait plus quitter son lit. La jeune fille appela le célèbre médecin du village voisin qui lui expliqua que le seul traitement qui pouvait guérir sa mère se trouve chez un docteur vivant sur la montagne de la forêt voisine. Le chemin menant chez lui était un peu difficile mais ce fameux médecin était capable de fabriquer le médicament approprié en mélangeant quelques herbes qui poussent seulement sur cette montagne.Au début la jeune fille était confuse n’ayant ni frère ni père pour l’aider : ce dernier était mort quand elle était petite. Mais elle n’avait pas le choix et devait achever cette aventure le plus tôt possible avant que cette maladie tue son seul espoir dans cette vie.Elle marcha pendant plusieurs heures mais rencontra un premier obstacle : elle devait traverser une rivière abondante et très large pour accéder à l’autre rive ce qui lui était impossible: "Mais comment je vais faire n’ayant ni corde ni barque ?"Elle perdit l'espoir et commença à s'inquiéter du destin de sa mère.Soudain un cheval apparut devant elle :« Pourquoi pleures-tu belle fille ?–Ma mère est malade et je dois aller chez le médecin vivant sur la montagne voisine pour chercher la cure mais cette rivière me bloque le passage.–Grimpes sur mon dos et je vais te conduire là-bas."La fille fit ce que le cheval lui demanda, il étendit ses ailes et s’envola vers l’autre bord de la rivière et la déposa à proximité de sa destination.En s'approchant de la porte elle entendit des bruits bizarres venant de l'intérieur, elle eut peur mais insista pour rencontrer l'homme qui devait sauver la vie de sa mère.Elle frappa à la porte plusieurs fois mais personne ne répondit. Elle attendit jusqu'à la nuit espérant que peut-être il allait chercher des herbes, mais sans résultat. La fille fut déçue. Elle ne savait pas quoi faire et avança quelques pas.Un oiseau s’approcha d'elle et lui dit : " Personne ne va t'ouvrir la porte".Elle leva les yeux vers lui, et il continua :" Si tu cherches l’homme qui invente des traitements, tu es arrivée mais une méchante fée l’a ensorcelé en une horrible créature pour ne plus aider les gens à guérir et aboutir à leur mort. Depuis ce temps il resta enfermé dans sa maison.- Comment faire pour enlever ce sortilège ? demanda la jeune fille- Je vis ici depuis longtemps et je sais qu'il y a un pommier magique qui enlève cet ensorcellement et j’attendais l'arrivée de quelqu'un pour lui confier ce secret et aider cet homme à redevenir à son état normal."Le lendemain matin, le cheval et l’oiseau aidèrent la jeune fille à cueillir une pomme et elle revint frapper à la porte: "Je sais que tu es dedans, je t’en supplie ouvre moi la porte, je vais vous aider, croyez-moi !"Quelques minutes plus tard la porte s'ouvrit ; la jeune fille entra et aperçut une créature étrange ! Elle eut peur et fut effrayée, elle lui tendit la pomme et lui dit : "Mangez la, elle vous sauvera la vie ! Il redevint à sa forme initiale: "Merci belle-fille, tu m'as sauvé la vie, comment puis-je te remercier ?"Elle lui raconta l'histoire de sa mère et lui demanda de lui préparer le traitement approprié; et ce fut ainsi.Ainsi, la mère guérit et la fille devint l’assistante du médecin et continua sa vie saine et sauve.Salam

Les deux princes et la princesseIl était une fois, dans un grand royaume, un roi qui avait deux fils. Le premier était appelé Tristan. Il était arrogant, égocentrique mais très beau. Le second s’appelait Sébastien, il était gentil aimable, beau comme son frère.De l’autre côté de la région, il y avait un autre grand royaume qui aimaient se disputer avec le royaume. Une guerre entre voisin était sur le point d'éclater.Un jour, le roi (le père de Tristan et Sébastien) trouva une idée pour éviter la guerre avec ses voisins. Il voulut marier un de ses fils à la fille du roi (la princesse de l’autre royaume). Il invita le roi et sa fille lors d’un diner. Ils discutèrent de cette idée de mariage et la princesse accepta mais avait besoin d’un peu de temps pour choisir son prince.Elle partit se promener dans la nature toute seule. De loin, elle aperçut une grotte et comme elle était curieuse, elle y pénétra et réveilla alors un dragon qui vivait dedans. Le dragon devint fou de rage et kidnappa la princesse.Durant cette aventure, on découvrit que la servante des deux frères était une fée. Elle dit à Sébastien où était la princesse et ce qui s’était passé avec le dragon. Sébastien informa alors sont père pour que l’autre royaume soit au courant. Tristan lui n’attendit pas une minute et partit à la rescousse de la princesse pour gagner son amour.Chacun des deux princes partit avec quelques soldats jusqu’à la grotte que décrivait la fée. Cette dernière réapparut et dit aux deux princes : « Si vous tenez cette épée, vous pourrez tuer le dragon mais vous perdrez votre beauté ! ».Tristan n’accepta pas ce sacrifice mais pour Sébastien, il était important de sauver la princesse. Il tua le dragon mais devint laid.Cependant la fée lui annonça que cette épreuve était un test et comme il avait prouvé sa bravoure et elle lui rendit sa beauté.Comme Sébastien était le plus brave, la princesse décida de se marier avec lui. Un grand mariage fut organisé à leur retour qui dura et engendra la paix entre les royaumes dont Sébastien était le nouveau roi.Abdel Hadi

Maria

Le Prince des Neiges et le peuple soleil Il était une fois un prince, Shu, qui avait les pouvoirs de contrôler la neige, de faire des tempêtes, geler l’eau et les hommes en les touchant. C’était le midas de la glace.Le Prince des Neiges vivait au Mont de l’Himalaya dans un palais construit avec d'immenses flocons de neiges. Le palais était entouré d'arbres et de fleurs cristallisés. Le palais contenait des centaines des chambres, une grande salle de bal où le prince faisait ses grandes fêtes avec beaucoup d'invités venus de tout le globe terrestre. Un jour ce prince décidait de faire une action héroïque. Il décida de quitter son palais et s'en alla pour découvrir le monde des humains. En voyageant, il découvrait la pauvreté et la richesse des gens. Il trouvait des gens qui vivaient dans les rues et qui n’avaient rien à manger. Il essayait de les aider mais le dieu du soleil l’interdisait. Il rentrait dans son palais triste avec un mal au cœur. Il appela les personnages de son palais pour trouver une solution. Ils lui conseillaient d’aller chez la plus vieille sorcière qui vivait sous le palais près de la rivière de lave. Le prince demanda aux soldats de se préparer pour descendre chez la sorcière, Kimono.Ils quittaient le palais et prirent les dix milles escaliers qui mènent à la rivière de lave. Ce voyage dura une semaine arriver à destination. En route, ils rencontrèrent la vache rouge qui jetait des boules de feux pour les tuer. Mais le prince avec son pouvoir emprisonna la vache dans une prison de glace magique. Au milieu de leur chemin, le dragon géant leur écailleux coupait la route en jetant aussi du feu. Mais le prince avec sa flèche et sa corde magique avait le pouvoir de le paralyser et continua sa route.Finalement, le prince trouvait la sorcière qui vivait dans une maison qui avait la forme d’un chaudron entouré de serpents en feux. Ces serpents pouvaient jeter du poisons invisibles et incurables. Le prince essaya de s’approcher mais il échoua car les serpents leur barraient la route. Le prince chercha sa cape magique qui pouvait le rendre invisible et le protéger des serpents. Le prince put rentrer chez la sorcière et lui demanda de lui donner le pouvoir et devenir le sauveur du peuple solaire. Un pacte fut alors mis en place entre les deux: le prince devait donner la moitié de sa vie contre ce pouvoir sacré pouvoir sacré Le prince accepta et la sorcière ne savait pas que le prince était immortel.À la fin de cette journée, le prince rentra dans son palais satisfait de ce qu’il avait obtenu et se préparait pour le lendemain où il partirait pour aider les peuples soleil.George Abboud

Le royaume empoisonnéIl était une fois, dans un paisible royaume où régnait un puissant roi avec son fils, vivait un sorcier jaloux et qui voulait à tout pris posséder le pouvoir à lui tout seul. Pour obtenir ce qu'il voulait, il créa une potion magique qui rendait tout le monde malade et qui n’avait qu’un seul remède une herbe rare appelée « anti-atchoum ». Le jour du festival le sorcier en mit dans chaque plat du buffet. Tout le monde en mangea sauf le prince qui n’avait pas faim.Le lendemain le roi et tous ses sujets étaient malades. Pour soigner son père et ses sujets, le prince dit à son père : « En tant que futur roi du royaume c’est mon devoir de vous sauver vous êtes loyaux sujets.- Que vas- tu faire ?, demanda le roi à son fils.- Je gravirais le mont Everest et je ramènerais l’antidote, répondit le courageux seigneur."Aussitôt dit aussitôt fait le prince partit sur son cheval blanc jusqu’au pied du mont Everest. « Prochain arrêt le mont Everest ! » cria le prince.Il galopa longtemps avant d’arriver jusqu’au précipice où habitait un ogre qui lui demanda :« Qui est tu ?-Je suis prince et futur roi du royaume voisin et j’aimerais passer répondit le prince.- Dans ce cas, pour que tu puisses passer, il te suffit de répondre à ma devinette et je ferais apparaitre le pont et si ta réponse est fausse je te mangerai au dîner, le prevint l'ogre.- Et quelle est donc cette devinette ?, demanda l’empereur.- La voici : "Je me trouve toujours devant toi mais tu ne me vois jamais. Qui suis-je ?", répliqua l’ogre.- Mais que peut bien être cette chose ?, réfléchitle prince.-Donnes-tu ta langue au chat ?, rétorqua l’ogre.- Moi abandonné! Mais quelle drôle d’idée! Hmm…. c’est…. c’est le futur !", s'exclama le prince.Aussitôt dit le pont apparut et le prince traversa. « Mais…mais…comment as-tu su ?", interrogea l’ogre étonné mais le prince continua sa route sans lui répondre.En route, le prince tomba sur un labyrinthe, désespéré il se demanda comment faire pour le traverser. Soudain une fée apparut devant lui pour l’aider et lui donna des conseils elle dit : « Ceci est le labyrinthe des cinq sens, pour le traverser tu dois utiliser tes sens : la vue, l’ouïe… Si tu as besoin de moi, il suffit de dire : 123 et voilà ! » Et la fée disparut. Le prince s’aventura dans le labyrinthe, au début il entendit un bruit il le suivi et vit un panneau flottant, il le suivi et ne vit plus rien. Il crut qu’il était perdu et se souvient des mots de la bonne fée et dit : « 123 et voilà ! » et la fée apparut et demanda :« En quoi puis-je t’aider ? ». Le prince répondit : « Que faut-il faire maintenant il n’y a plus de panneau ni de bruit.- J’ai le sort qu’il te faut. ABRACADABRA ! » La fée fit apparaitre une chaine de lumière qu’il suivi jusqu’à la sortit. La dernière épreuve était la plus difficile le prince devait trouver la bonne plante. Il regarda toutes les plantes : il y en avait de formes, de tailles et de couleurs différentes chacune était différente des autres. Mais quelle est la bonne plante ?Déçu il s’assit contre un arbre pour réfléchir. À la nuit tombée il vit quelque chose briller au loin il s’approcha et vit la plus belle plante au monde. En la voyant il sut que c’était la plante qu’il recherchait. Il écouta son cœur et la cueilli. Il rentra chez lui prépara la potion et en donna a tous les malades. Ils étaient guéris grâce au courageux prince. Tout rentra dans l’ordre et le sorcier fut emprisonné. Ils vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours.FINFérial

La guerre de GondorJadis, il y avait une guerre entre la cité de Gondor et la cité de Moria. Toutes les deux avaient une grande armée mais Moria avait un avantage: elle avait des arbres géants qui détruisaient tout sur leur passage.Un jour Gondor allait presque laissait tomber le combat car les arbres avaient tout détruit et il ne restait plus beaucoup de nourriture pour tout le monde.Tout à coup une fée apparut pendant la nuit devant le roi Boromir et son fidèle compagnon Roland, elle accorda au roi trois voeux.Comme il n’y avait presque rien a mangé, il demanda une source de nourriture infinie. Tout à coup, des arbres poussèrent dans les murs de Gondor puis il demanda que ces arbres destructeurs disparaissent. Enfin il demanda la fin de la guerre dans les prochains jours."La guerre aurait pris fin même sans la fée" dit le roi à son ami Roland qui a toujours gardé espoir.Voilà l’histoire de la guerre entre Gondor et Moria.JoeAs-tu identité ma source d'inspiration?

Merci pour ta visite !

Nous esperons que tu as apprécié nos histoires!