Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

VADEMECUM

COMMENT S'ORGANISE LA REPRISE DU COURS DE FRANÇAIS AU COLLÈGE?

Circulaire relative à la réouverture des écoles et établissements et aux conditions de poursuite des apprentissages

L'ORGANISATION GÉNÉRALE

Le rappel des attendus de fin d'année pour chaque niveau de la 6ème à la 3ème.

LES ATTENDUS DE FIN D'ANNÉE

Quelques exemples de thèmes exploitables en collège, à l'oral et à l'écrit

Des propositions

Des fiches pour souligner les points de vigilance à porter à certaines situations et l'importance à accorder à la parole des élèves.

ÉCOUTE ET SOUTIEN DES ÉLÈVES

Un ensemble de fiches précisant les objectifs pédagogiques prioritaires pour chaque niveau de la 6ème à la 3ème .

LES PRIORITÉS PÉDAGOGIQUES

Les conseils de l'inspection pédagogique de lettres de l'Académie de Martinique

Équipe TICE Lettres - Académie de Martinique - mai 2020

LES ATTENDUS DE FIN D'ANNÉE

6ème

5ème

4ème

3ème

Les attendus de fin d'année fixent un horizon en termes de connaissances et de compétences.
4 domaines :
- langage oral
- lecture et compréhension de l'écrit
- écriture
- étude de la langue

Cycle 4

Cycle 3

Équipe TICE Lettres - Académie de Martinique - mai 2020

LES PRORITÉS PÉDAGOGIQUES

6ème

5ème

4ème

3ème

Les documents mis à disposition ont pour objet d'identifier les points prioritaires dans la mise en œuvre des enseignements lors de la reprise annoncée. Dans tous les cas, les apprentissages déjà réalisés devront au préalable être remobilisés et réactivés afin de vérifier et de consolider les acquis des élèves.

Au collège, l'objectif visé est de maintenir le poids respectif de chaque enseignement, dans le cadre de l'organisation retenue par chaque établissement, liée aux contraintes sanitaires et aux professeurs présents. Si des aménagements sont néanmoins nécessaires, les enseignements de français et de mathématiques doivent être priorisés. Au-delà de leurs objectifs propres, toutes les disciplines contribuent également aux compétences en français et en mathématiques.

Cycle 4

Cycle 3

Équipe TICE Lettres - Académie de Martinique - mai 2020

Les attendus de fin de 6ème

Langage oral

Lecture / compréhension

Écriture

Langue


Écouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu
- Écouter en soutenant son attention sans support écrit la lecture d’un texte littéraire ou un extrait d’émission documentaire (radio ou vidéo).
- Manifester sa compréhension en reformulant les informations essentielles du texte ou du document entendu et formuler des réactions à cette écoute.


Parler en prenant en compte son auditoire
Réaliser une courte présentation orale soit face à un auditoire, soit en s’enregistrant. Prendre appui sur des notes ou un diaporama sans lire un propos rédigé.

Participer à des échanges dans des situations diverses
Dans un échange, prendre la parole pour exprimer ses idées dans le respect des règles élaborées collectivement et en réagissant aux interventions des interlocuteurs.


Les attendus de fin de 6ème

Langage oral : compétences travaillées

Lire avec fluidité
Lire à voix haute avec aisance un texte d’une quinzaine de lignes.

Comprendre un texte littéraire et se l’approprier
- Comprendre et interpréter un texte littéraire des corpus du programme de culture littéraire et réagir à sa lecture.
- Rendre compte de la lecture d’une œuvre lue en prenant appui sur un carnet de lecture.
- Identifier les genres littéraires qui ont été étudiés depuis le début de l’année et repérer leurs caractéristiques majeures.
- Réactiver la mémoire des œuvres lues, les mettre en relation entre elles et avec d’autres références : expérience vécue, connaissance culturelle...

Les attendus de fin de 6ème

Lecture et compréhension de l'écrit : compétences travaillées

Écrire à la main de manière fluide et efficace - Maîtriser les bases de l’écriture au clavier

- Copier d’une écriture régulière des textes d’une vingtaine de lignes avec la mise en page qui convient.
- Écrire un texte court au clavier.

Recourir à l'écriture pour réfléchir et pour apprendre
Recourir à des écrits de travail pour préparer la rédaction de textes longs ou pour préparer des exposés, réagir à une lecture, reformuler ce qui a été compris à l’issue d’un travail, élaborer une conclusion provisoire.

Rédiger des écrits variés et réécrire pour faire évoluer son texte en prenant en compte les normes de l’écrit
- Pratiquer l’écriture créative sous forme de jeux d’écriture.
- Écrire un texte d’une page au moins en réponse à une consigne d’écriture ; après révision, obtenir un texte organisé et cohérent, à la graphie lisible et respectant les régularités orthographiques étudiées au cours du cycle.


Les attendus de fin de 6ème

Écriture : compétences travaillées

En rédaction de textes dans des contextes variés :

- réaliser les accords dans le groupe nominal (déterminant, nom, adjectif),
- réaliser les accords entre le verbe et son sujet dans des cas simples (sujet placé avant le verbe et proche de lui, sujet composé d'un groupe nominal comportant, au plus, un adjectif ou un complément du nom ou sujet composé de deux noms, sujet inversé suivant le verbe)
- réaliser l'accord de l'attribut avec le sujet.

Connaitre les régularités de marques de temps et de personne aux temps simples pour les verbes des 1er et 2e groupes et pour les verbes faire, aller, dire, venir, pouvoir, voir, vouloir, prendre.

Raisonner pour analyser le sens des mots en contexte et en prenant appui sur la morphologie.
Être capable de repérer les principaux constituants d’une phrase simple et complexe.


Les attendus de fin de 6ème

Étude la langue : compétences travaillées


La classe de 6e correspond à la dernière année du cycle 3, cycle de consolidation. Dès lors, il s’agit de donner la priorité, pour les élèves dont les acquis ont pu être fragilisés par la période de confinement, aux apprentissages fondamentaux, en particulier lire, écrire, compter. Le cycle 3 a aussi permis une entrée progressive dans les disciplines avec leurs savoirs, leurs démarches et leurs méthodes spécifiques. Le point important qu’il s’agit de consolider est bien cette découverte des spécificités disciplinaires : si certains points de programme n’ont pas été abordés en classe de 6e, le cycle 4 – cycle des approfondissements – permettra d’y revenir. Enfin, pour tous, ce moment de reprise en groupes restreints doit être favorable à l’expression : par le langage, les arts, le corps, dans une pratique encadrée et accompagnée par les disciplines concernées.


6ème : LES PRIORITÉS

Langage oral


− Aborder en priorité les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales. S’assurer des conditions favorables à une écoute collective et prendre le temps nécessaire à la reformulation de ce qui a été entendu, en prévoyant une seconde écoute pour vérifier ce qui a été compris.


− Profiter des effectifs réduits pour favoriser l’expression orale et retrouver des formes d’échanges collectifschaque élève puisse prendre la parole.

Écriture

- La priorité reste la pratique de l’écriture sous toutes ses formes, en privilégiant l’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


- Plutôt qu’un écrit long et abouti en plusieurs phases, pour lequel le temps risque de manquer, favoriser des écrits plus courts mais réguliers avec des retours immédiats, ou, pour des écrits plus longs, une écriture collaborative.

Langue

- S’assurer de la capacité des élèves à identifier le verbe conjugué de la phrase simple et les groupes syntaxiques pour réaliser les accords dans le groupe nominal ainsi qu’entre le sujet et le verbe.


- Mettre à profit les effectifs réduits pour faire pratiquer les manipulations et verbaliser les raisonnements permettant d’identifier le verbe et les groupes syntaxiques et de réaliser les accords.


- Insister sur les régularités dans les marques de personne pour les différents temps.

Lecture / compréhension

- Pour les élèves dont la lecture n’est pas fluide, proposer, entre les séances, un entrainement à la lecture à haute voix avec des supports où les groupes de mots sont repérés et une lecture enregistrée du texte.

- Réactiver ce qui a été lu pendant les séquences antérieures au confinement en revenant sur certains textes ou en proposant des textes en relation avec les séquences.

- Faire partager les lectures faites pendant le confinement : apporter les textes à ceux qui ne les ont pas lus, solliciter les élèves qui ont fait ces lectures pour les présenter et faire part de leurs réactions.

- En fonction du temps disponible, engager la lecture d’une nouvelle œuvre qui pourra être poursuivie pendant les vacances d’été.


- Aborder en priorité les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales.


- S’assurer des conditions favorables à une écoute collective et prendre le temps nécessaire à la reformulation de ce qui a été entendu, en prévoyant une seconde écoute pour vérifier ce qui a été compris.


- Profiter des effectifs réduits pour favoriser l’expression orale et retrouver des formes d’échanges collectifs où chaque élève puisse prendre la parole

- La priorité reste la pratique de l’écriture sous toutes ses formes, en privilégiant l’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


Plutôt qu’un écrit long et abouti en plusieurs phases, pour lequel le temps risque de manquer, favoriser des écrits plus courts mais réguliers avec des retours immédiats, ou, pour des écrits plus longs, une écriture collaborative

Les attendus de fin de 5ème

Langage oral

Lecture / compréhension

Écriture

Langue


Comprendre et interpréter des messages et des discours oraux complexes
- Identifier les visées d’un discours oral et en mémorise les éléments importants.
- Comprendre l'explicite et être sensibilisé à l'implicite dans un propos entendu.

S’exprimer de façon maîtrisée en s’adressant à un auditoire
- Être capable de faire un compte rendu oral.
- Raconter une histoire à l'oral.
- Présenter le fruit de recherches personnelles sur un thème.

Participer de façon constructive à des échanges oraux
- Écouter la parole de l’autre et en tenir compte dans une situation de travail.
- Être capable de donner son avis.

Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole
- Lire un texte à voix haute.
- Réciter un texte mémorisé en utilisant les ressources de la voix, de la respiration, du regard et éventuellement de la gestuelle.
- Recourir à des technologies numériques pour s'enregistrer.

Les attendus de fin de 5ème

Langage oral : compétences travaillées

Contrôler sa compréhension, devenir un lecteur autonome
- Vérifier de manière autonome sa compréhension d’un texte.

Lire des textes non littéraires, des images et des documents composites (y compris numériques)
- Lire des textes non littéraires de genres différents.
- Décrire des images fixes et mobiles.

Lire des œuvres littéraires et fréquenter des œuvres d’art
- Lire au moins trois œuvres complètes du patrimoine en lecture intégrale, étudiées en classe, au moins trois œuvres complètes en lecture cursive (notamment de littérature jeunesse) et au moins trois groupements de textes.
- Rendre compte d'une de ses lectures cursives à l'oral ou à l'écrit.
- Relier production littéraire et production artistique.
- Mettre en lien une œuvre artistique avec une œuvre littéraire, et produit un jugement esthétique et/ou personnel.
- Identifier et expliquer les points communs (personnage, décor...) entre un extrait de récit et une adaptation (bande dessinée, film...)

Élaborer une interprétation de textes littéraires
- Distinguer les principales caractéristiques des différents genres littéraires.
- Situer l’œuvre lue dans son époque et faire le lien avec le programme d’histoire et son contexte de production.
- Percevoir les effets esthétiques et significatifs les plus caractéristiques de la langue littéraire, ressentis au fil des lectures. Commencer à percevoir les écarts entre l’emploi littéraire et l’emploi courant de la langue.




Les attendus de fin de 5ème

Lecture et compréhension de l'écrit et de l'image


Les attendus de fin de 5ème

ECRITURE : compétences travaillées


Exploiter les principales fonctions de l’écrit
- Dstinguer les principales formes et fonctions de l’écrit étudiées en classe et les mettre en œuvre en suivant les consignes précises du professeur.
- S’approprier des contenus par la réalisation d’un écrit de travail.

Adopter des stratégies et des procédures d’écriture efficaces
- Comprendre que l'écriture nécessite une méthode : une phase de préparation et de révision.
- Porter un regard critique sur sa production.

Exploiter des lectures pour enrichir son écrit
- Constituer un répertoire lexical, identifier des modèles syntaxiques transposables dans ses propres écrits.

Passer du recours intuitif à l’argumentation à un usage plus maîtrisé
- Identifier l’argumentation et produire des argumentations courtes en suivant des consignes d’écriture explicites et simples

Rappel des compétences linguistiques à développer :

-Connaître les différences entre l'oral et l'écrit-

- Analyser le fonctionnement de la phrase simple et de la phrase complexe

- Consolider l’orthographe lexicale et grammaticale

-Enrichir et structurer le lexique

-Construire les notions permettant l’analyse et l’élaboration des textes et des discours

Les attendus de fin de 5ème

Étude la langue : compétences travaillées




La classe de 5e correspond à la première année du cycle 4, cycle des approfondissements. Dès lors, si certains points de programme n’ont pas été abordés en classe de 5e, ils pourront l’être en classe de 4e et/ou de 3e.

De même, les professeurs sont libres des démarches didactiques et des méthodes pédagogiques favorisant ces acquisitions eu égard aux profils des élèves accueillis, aux conditions matérielles de reprise dans les établissements scolaires et du nécessaire respect des gestes barrières.


5ème : LES PRIORITÉS

Langage oral

- Aborder les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales.

- Privilégier l’expression orale en tirant profit des effectifs réduits (travailler en particulier la reformulation de ce qui a été compris, l’expression des réactions et la confrontation des interprétations).


- Favoriser les exercices de mise en voix en lien avec les lectures en tirant profit également du recours au numérique (lecture, présentation d’un livre étudié durant l’année ou récemment lu, oralisation des textes...).

Écriture

- Favoriser les travaux d’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.

- Privilégier pour ces derniers la régularité des écrits plutôt que leur ampleur.

- Articuler travaux en classe et travaux hors la classe, en n’hésitant pas à multiplier les occasions de rédaction

Langue

Adapter les contenus de connaissance aux besoins identifiés des élèves, en visant dans tous les cas la consolidation des acquis plutôt que l’étude d’une notion nouvelle.


- S’assurer en particulier que les élèves savent identifier les constituants de la phrase simple et réaliser les principaux accords (dans le groupe nominal et entre le verbe et son sujet).


- Favoriser, en tirant profit de l’effectif, les activités de manipulation permettant l’identification des catégories grammaticales et des groupes syntaxiques ainsi que la verbalisation des raisonnements grammaticaux et orthographiques.


- Proposer des activités rédactionnelles et d’expression (écrite comme orale) à partir desquelles s’intéresser à un point de langue, à une difficulté ou à une révision.

Lecture / compréhension

- Favoriser le retour sur les acquis en proposant des lectures en lien avec les œuvres et les textes lus et étudiés avant le confinement


- Faire partager à tous les élèves les lectures proposées pendant le confinement en s’assurant que tous les élèves disposent des textes ou des œuvres et en prévoyant des temps d’échanges autour de ces lectures. Des lectures nouvelles peuvent être proposées, en fonction du temps de formation dont disposeront les groupes, mais sans chercher à couvrir l’intégralité du programme.

- Proposer des activités associant lecture et écriture, visant l’appropriation personnelle des textes (écrits d’invention ou de réception), et pouvant se décliner entre temps scolaire et temps extrascolaire.

- Aborder en priorité les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales.


- S’assurer des conditions favorables à une écoute collective et prendre le temps nécessaire à la reformulation de ce qui a été entendu, en prévoyant une seconde écoute pour vérifier ce qui a été compris.


- Profiter des effectifs réduits pour favoriser l’expression orale et retrouver des formes d’échanges collectifs où chaque élève puisse prendre la parole

- La priorité reste la pratique de l’écriture sous toutes ses formes, en privilégiant l’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


Plutôt qu’un écrit long et abouti en plusieurs phases, pour lequel le temps risque de manquer, favoriser des écrits plus courts mais réguliers avec des retours immédiats, ou, pour des écrits plus longs, une écriture collaborative

Les attendus de fin de 4ème

Langage oral

Lecture / compréhension

Écriture

Langue


Comprendre et interpréter des messages et des discours oraux complexes
Ce que sait faire l’élève
• Il identifie les visées d’un discours oral, organise les informations qu’il contient, mémorise des éléments importants.
• Il distingue ce qui est explicite de ce qui est implicite (inférences internes).

S’exprimer de façon maîtrisée en s’adressant à un auditoire
Ce que sait faire l’élève
• Il exprime ses sensations et sentiments, suite à la découverte d’une œuvre.
• Il formule un avis personnel en employant un vocabulaire précis et étendu.

Participer de façon constructive à des échanges oraux
Ce que sait faire l’élève
• Il participe à un débat sur un sujet donné.
• Il exprime son point de vue dans un discours argumenté en cherchant à convaincre ses interlocuteurs

Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole
Ce que sait faire l’élève
• Il lit un texte à voix haute.
• Il récite un texte mémorisé en utilisant les ressources de la voix, de la respiration, du regard et éventuellement de la gestuelle.

Les attendus de fin de 4ème

Langage oral : compétences travaillées

Contrôler sa compréhension, devenir un lecteur autonome
- Justifier d’une interprétation en s’appuyant sur le texte.
- Choisir un livre adapté à son niveau de lecture, à ses goûts et à ses besoins.

Lire des textes non littéraires, des images et des documents composites (y compris numériques)
- Sur un même support, identifier et nommer des documents relevant de différents genres, comprendre leur mise en relation (illustration, ajout d’informations)
- Décrire une image fixe ou mobile en utilisant un vocabulaire adapté

Lire des œuvres littéraires et fréquenter des œuvres d’art
- 3 œuvres complètes du patrimoine en lecture intégrale, étudiées en classe, au moins 3 œuvres complètes en lecture cursive (de littérature jeunesse notamment) et au moins trois groupements de textes.
- Rendre compte régulièrement de ses lectures cursives, de différentes manières.
- Relier création littéraire et création artistique.

Élaborer une interprétation de textes littéraires
- Affiner ses connaissances des caractéristiques propres à chaque genre.
- Faire le lien entre une œuvre et son époque.
- Percevoir certains effets esthétiques et significatifs de la langue littéraire et sait les reconnaître et les apprécier d’un texte à l’autre.



Les attendus de fin de 4ème

Lecture et compréhension de l'écrit : compétences travaillées


Les attendus de fin de 4ème

ECRITURE : compétences travaillées

Exploiter les principales fonctions de l’écrit
- Comprendre certains des enjeux sociaux et psychologiques de l’écriture.
- Utiliser l’écrit pour penser et pour apprendre : résumer un document, prendre des notes sur un texte, expliquer la démarche suivie.
- Connaître quelques techniques de la prise de notes.

Adopter des stratégies et des procédures d’écriture efficaces
- Panifier la production de son écrit et mettre en œuvre des stratégies pour trouver des idées ou des éléments du texte à produire.
- Réviser son écrit en utilisant différents outils.

Exploiter des lectures pour enrichir son écrit
- Connaître les principaux genres littéraires et leurs caractéristiques.
- Transférer dans ses propres écrits le lexique et les tournures syntaxiques découverts lors de lectures.

Passer du recours intuitif à l’argumentation à un usage plus maîtrisé
- Choisir avec pertinence les arguments et les hiérarchiser dans son écrit.
- Structurer un texte argumentatif et l’illustrer avec des exemples.

Compétences linguistiques à développer :


- Connaître les différences entre l'oral et l'écrit
- Analyser le fonctionnement de la phrase simple et de la phrase complexe
- Consolider l’orthographe lexicale et grammaticale
- Enrichir et structurer le lexique
- Construire les notions permettant l’analyse et l’élaboration des textes et des discours

Les attendus de fin de 4ème

Étude la langue : compétences travaillées

La mise en œuvre des programmes d’enseignement en présentiel a été interrompue le 13 mars 2020. Le présent document a pour objet d’identifier les points prioritaires dans la mise en œuvre des enseignements de la classe de 3e lors de la reprise annoncée en mai-juin prochain.

La classe de 4e correspond à la seconde année du cycle 4, cycle des approfondissements. Dès lors, si certains points de programme n’ont pas été abordés en classe de 4e, ils pourront l’être en classe de 3e.

Le travail réalisé pendant la période de confinement est varié. Il sera donc important, lors de la reprise, que les apprentissages déjà réalisés soient au préalable identifiés, puis remobilisés / réactivés afin de vérifier et de consolider les acquis des élèves.

L’état d’avancement des programmes et leur mise en œuvre relève de la responsabilité de chaque professeur et/ou équipe pédagogique. Les professeurs sont libres des démarches didactiques et des méthodes pédagogiques favorisant les acquisitions eu égard aux profils des élèves accueillis, aux conditions matérielles de reprise dans les établissements scolaires et du nécessaire respect des gestes barrières.


4ème : LES PRIORITÉS

Langage oral

En mettant à profit les effectifs réduits, privilégier en cette période de l’année le travail à l’oral :


- pour exercer les compétences de compréhension et d’argumentation,


- pour développer les capacités d’expression personnelle et d’appréciation des ressources créatives de la parole : échanges, débats, récitation, mise en voix personnelle des textes, présentation d’association textes-images et textes-musique.


Il s’agit de permettre aux élèves une appropriation sensible des textes qu’ils découvrent ou de ceux qu’ils ont pu fréquenter pendant la période de confinement.

Écriture

- Varier les formes d’écriture et les occasions d’écrire, de manière à ce que les élèves reprennent l’habitude d’une activité qui aura sans doute été moins pratiquée pendant la période de fermeture des établissements.


- Accorder une attention particulière aux élèves les plus fragiles et favoriser les travaux d’écriture en classe pour ces élèves.


- Un projet mené par plusieurs groupes, associant notes préparatoires, recherche d’informations, écriture créative en plusieurs phases, journal de projet peut permettre de donner une sorte d’unité dynamique à des pratiques diverses.

Langue

Adapter les contenus de connaissance aux besoins identifiés des élèves, en visant dans tous les cas la consolidation des acquis plutôt que l’étude d’une notion nouvelle.


- S’assurer en particulier que les élèves savent identifier les constituants de la phrase simple et réaliser les principaux accords (dans le groupe nominal et entre le verbe et son sujet), y compris dans les cas complexes mentionnés dans le programme.


- Favoriser, en tirant profit de l’effectif, les activités de manipulation permettant l’identification des catégories grammaticales et des groupes syntaxiques ainsi que la verbalisation des raisonnements grammaticaux et orthographiques.


- Proposer des activités rédactionnelles et d’expression (écrite comme orale) à partir desquelles s’intéresser à un point de langue, à une difficulté ou à une révision. Proposer à cette occasion des analyses de phrases complexes par analogie avec les constituants de la phrase simple (proposition relative comme expansion du groupe nominal, proposition conjonctive, proposition circonstancielle).


- Proposer des activités d’écriture à contrainte grammaticale, syntaxique notamment.

Lecture / compréhension

Pour permettre un travail adapté aux conditions de la reprise, on n’hésitera pas :


- à prendre le temps de lire et de faire lire en classe, oralement et silencieusement,


- à travailler collectivement avec les élèves sur la compréhension et l’appréciation des textes lus, de manière à créer les conditions d’un débat interprétatif en continuité vivante avec les temps de lecture partagée,


- à créer une dynamique de lecture hors de la classe en concevant ces temps de lecture comme préparant des séances consacrées à des cercles de lecture en classe et en associant lecture et écriture visant l’appropriation personnelle (écrits d’invention ou de réception)

- Aborder en priorité les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales.


- S’assurer des conditions favorables à une écoute collective et prendre le temps nécessaire à la reformulation de ce qui a été entendu, en prévoyant une seconde écoute pour vérifier ce qui a été compris.


- Profiter des effectifs réduits pour favoriser l’expression orale et retrouver des formes d’échanges collectifs où chaque élève puisse prendre la parole

- La priorité reste la pratique de l’écriture sous toutes ses formes, en privilégiant l’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


Plutôt qu’un écrit long et abouti en plusieurs phases, pour lequel le temps risque de manquer, favoriser des écrits plus courts mais réguliers avec des retours immédiats, ou, pour des écrits plus longs, une écriture collaborative

Les attendus de fin de 3ème

Langage oral

Écriture

Langue

Lecture / compréhension

- Aborder en priorité les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales.


- S’assurer des conditions favorables à une écoute collective et prendre le temps nécessaire à la reformulation de ce qui a été entendu, en prévoyant une seconde écoute pour vérifier ce qui a été compris.


- Profiter des effectifs réduits pour favoriser l’expression orale et retrouver des formes d’échanges collectifs où chaque élève puisse prendre la parole

- La priorité reste la pratique de l’écriture sous toutes ses formes, en privilégiant l’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


Plutôt qu’un écrit long et abouti en plusieurs phases, pour lequel le temps risque de manquer, favoriser des écrits plus courts mais réguliers avec des retours immédiats, ou, pour des écrits plus longs, une écriture collaborative

Comprendre et interpréter des messages et des discours oraux complexes
Ce que sait faire l’élève :
• Il identifie les visées d’un discours oral, hiérarchise les informations qu’il contient.
• Il comprend et est capable d’expliquer l'implicite d'un discours oral.

S’exprimer de façon maîtrisée en s’adressant à un auditoire
Ce que sait faire l’élève :
• Il maîtrise les fonctions et les formes du compte rendu, et utilise efficacement des documents supports a l’exposé.
• Il exprime un avis personnel à propos d’une œuvre ou d’une situation en utilisant un vocabulaire précis et étendu et en visant à faire partager son point de vue.

Participer de façon constructive à des échanges oraux
Ce que sait faire l’élève :
• Il participe à un débat, exprime une opinion argumentée et réagit à une opinion différente.
• Il anime ou arbitre un débat au sein de la classe.

Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole
Ce que sait faire l’élève :
• Il lit un texte à voix haute.
• Il récite un texte mémorisé en utilisant les ressources de la voix, de la respiration, du regard et de la gestuelle
• Il recourt à des technologies numériques pour enregistrer la voix, associer des sons, des textes et des images.

Les attendus de fin de 3ème

Langage oral : compétences travaillées


Les attendus de fin de 3ème


Contrôler sa compréhension, devenir un lecteur autonome

• Il recourt à des stratégies de lecture pour comprendre un texte
• Il justifie d’une interprétation en s’appuyant sur le texte.
• Il choisit un livre adapté à son niveau de lecture, à ses goûts et à ses besoins.

Lire des textes non littéraires, des images et des documents composites (y compris numériques)
• Il lit et comprend en autonomie des textes variés, des images et des documents composites sur différents supports.
• Il décrit une image fixe ou mobile en utilisant un vocabulaire adapté. Il comprend le hors champ et l’implicite.

Lire des œuvres littéraires et fréquenter des œuvres d’art
• Il lit au moins trois œuvres complètes du patrimoine en lecture intégrale, étudiées en classe, au moins trois œuvres complètes en lecture cursive (de littérature jeunesse notamment) et au moins trois groupements de textes.
• Il lit des textes appartenant à différentes époques, en lien avec le programme d’histoire.
• Il relie production littéraire et production artistique.

Élaborer une interprétation de textes littéraires
• II identifie différentes formes argumentatives.
• Il contextualise une œuvre littéraire à partir de ses connaissances historiques et culturelles.
• Il perçoit les effets esthétiques et significatifs de la langue littéraire, et les interprète pour formuler un jugement.

Lecture et compréhension de l'écrit : compétences travaillées


Les attendus de fin de 3ème

ECRITURE : compétences travaillées

Exploiter les principales fonctions de l’écrit

• Il utilise l’écrit pour penser et pour apprendre.
• Il recourt régulièrement aux écrits réflexifs pour expliquer une démarche, justifier une réponse, argumenter un propos.
• Il connaît les techniques et usages de la prise de notes.

Adopter des stratégies et des procédures d’écriture efficaces
• Il planifie la production de son écrit et met en œuvre des stratégies pour trouver des idées ou des éléments du texte.
• Il révise ses écrits en utilisant différents outils.

Exploiter des lectures pour enrichir son écrit
• Il connaît les principaux genres littéraires et leurs caractéristiques.
• Il transfère dans ses propres écrits le lexique, les tournures syntaxiques, découverts lors de lectures.
• Il utilise des outils d’analyse des textes.
• Il est capable d’adopter une distance critique sur son texte pour en apprécier la pertinence et les effets.

Passer du recours intuitif à l’argumentation à un usage plus maîtrisé
• Il connaît les principales fonctions et caractéristiques des discours argumentatifs et distingue dans l’argumentation le fait de persuader ou de convaincre.
• Il repère et identifie des procédés destinés à étayer une argumentation (organisation, exemples, modalisation).
• Il structure clairement un texte argumentatif et l’illustre d’exemples précis.
• Il donne une cohérence aux paragraphes qu’il rédige, qu’ils soient d’analyse littéraire ou argumentatifs.


Rappel des compétences linguistiques à développer :

- Connaître les différences entre l'oral et l'écrit
- Analyser le fonctionnement de la phrase simple et de la phrase complexe
- Consolider l’orthographe lexicale et grammaticale
- Enrichir et structurer le lexique

Les attendus de fin de 3ème

ETUDE DE LANGUE : compétences travaillées


La mise en œuvre des programmes d’enseignement en présentiel a été interrompue le 13 mars 2020. Le présent document a pour objet d’identifier les points prioritaires dans la mise en œuvre des enseignements de la classe de 3e lors de la reprise annoncée.

Dernière année du cycle 4, la classe de 3e a pour double ambition de garantir l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et de préparer les élèves à la poursuite d’études au lycée général et technologique ou professionnel.

Le travail réalisé pendant la période de confinement est varié. Il sera donc important, lors de la reprise, que les apprentissages déjà réalisés soient au préalable identifiés, puis remobilisés / réactivés afin de vérifier et de consolider les acquis des élèves.


3ème : LES PRIORITÉS

Langage oral

- Privilégier l’expression orale en tirant profit des effectifs réduits.


- Favoriser les exercices de mise en voix en lien avec les lectures en tirant profit également du recours au numérique (lecture, présentation d’un livre étudié durant l’année ou récemment lu, oralisation des textes…)

Écriture

- Favoriser les travaux d’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


- Privilégier pour ces derniers la régularité des écrits plutôt que leur ampleur.


- Articuler travaux en classe et travaux hors la classe, en n’hésitant pas à multiplier les occasions de rédaction.

Langue

- Adapter les contenus de connaissance aux besoins des publics, en visant dans tous les cas la consolidation des acquis que l’étude d’une notion nouvelle.


- Favoriser, en tirant profit de l’effectif, les activités de manipulation et faire verbaliser la réflexion grammaticale


- Proposer des activités rédactionnelles et d’expression, (écrite comme orale) à partir desquelles s’intéresser à un point de langue, a une difficulté ou à une révision.


- Favoriser les exercices de transposition entre discours direct et indirect, entre étude du texte et résumé de son sens ou de son intrigue, comme entre oral et écrit.

Lecture / compréhension

- Poursuivre les activités de lecture, favoriser le retour sur les acquis.


- La proposition de lectures nouvelles peut être faite, adaptées au temps de formation dont disposeront les groupes, et sans aspiration à couvrir l’intégralité du programme.


- Proposer des activités associant lecture et écriture, visant l’appropriation personnelle des textes, et pouvant se décliner entre temps scolaire et temps extrascolaire.

- Aborder en priorité les textes à partir de lectures à haute voix sans le support de l’écrit pour travailler l’attention et la concentration et développer les représentations mentales.


- S’assurer des conditions favorables à une écoute collective et prendre le temps nécessaire à la reformulation de ce qui a été entendu, en prévoyant une seconde écoute pour vérifier ce qui a été compris.


- Profiter des effectifs réduits pour favoriser l’expression orale et retrouver des formes d’échanges collectifs où chaque élève puisse prendre la parole

- La priorité reste la pratique de l’écriture sous toutes ses formes, en privilégiant l’écriture en classe pour les élèves les plus en difficulté.


Plutôt qu’un écrit long et abouti en plusieurs phases, pour lequel le temps risque de manquer, favoriser des écrits plus courts mais réguliers avec des retours immédiats, ou, pour des écrits plus longs, une écriture collaborative

ÉCOUTE ET SOUTIEN DES ÉLÈVES

Cliquez sur l'image pour voir la fiche Eduscol



L’accueil, l’écoute et le dialogue

Les conditions de confinement de certains collégiens ont pu être difficiles.
Au retour des élèves, il s’agira d’organiser des moments d’échange, d’écoute et de verbalisation de cette expérience pour identifier, le cas échéant, d’éventuels traumatismes qui nécessiteraient un suivi particulier.
Une attention particulière devra être portée aux élèves qui auront été les plus éloignés de l’école pendant la période de confinement (notamment ceux en situation de rupture numérique, de besoins éducatifs particuliers ou de contexte familial complexe - espace de vie restreint, contraintes linguistiques ou cognitives ...).

Après l'accueil collectif

Références

Point de vigilance

Bilan

Pour aller plus loin

Équipe TICE Lettres - Académie de Martinique - mai 2020

S’il est acquis que la reprise devra « prendre son temps », il n’en reste pas moins qu’il faudra également donner du rythme. En effet, les élèves auront besoin de parler de ce qu’ils ont vécu mais aussi sans doute tout autant de s’échapper intellectuellement. Il conviendra d’éviter qu’ils soient confrontés à chaque heure de cours à la question de la crise sanitaire, au risque que le remède soit pire que le mal.

Aussi faudra-il veiller à maintenir un équilibre délicat qui consiste à faire preuve d’une extrême vigilance quant aux signes de malaise qui pourraient apparaître chez certains, tout en leur offrant l’accès à une nourriture intellectuelle structurante en ce qu’elle fonde l’Ecole et remet en jeu ceux qui contribuent à la fonder, les professeurs, dans leur rôle premier de médiateur entre l’élève et le savoir, présents en chair et en os, dans toute leur humanité.

Après un premier temps d'accueil collectif, il est important de :


• faire le point avec les élèves sur la manière dont ils vivent la sortie de confinement


  • revenir si nécessaire sur la justification du confinement (tous les élèves ne sont pas au même niveau d’information et de compréhension du sens de cette crise sanitaire) et du dispositif de continuité pédagogique (ses objectifs, la façon dont ils ont pu ou non y participer, rassurer sur ce qui est attendu ou non en termes d’acquis et sur l’objectif des évaluations s’il y en a eu), donner du sens, échanger ;

  • informer les élèves sur les dispositifs d’écoute individuels ou collectifs (temps, espaces, personnes respect du caractère confidentiel de la parole) et sur la possibilité au long cours de consultations infirmières pour quelque motif que ce soit, y compris d'ordre relationnel et psychologique.

    Ce temps d’accueil permet aussi un premier repérage des élèves fragilisés psychologiquement - par la maladie ou le décès d’un proche ou par les conditions de vie vécues pendant le confinement - économiquement, socialement et dans leur rapport aux apprentissages.

- Importance des rituels de groupes


- Utilisation des temps d’enseignement qui permettent d’aborder de façon détournée les sujets


- Facilitation des moments permettant des échanges de face à face


- Maintien d’une cellule d’écoute permanente identifiée par l’établissement, déconnectée des temps d’enseignement, à disposition des élèves, dans un lieu identifié : prévoir des lieux de parole et des personnes identifiées pouvant l’accueillir (infirmière de l'éducation nationale, assistante sociale, professeur, CPE, PsyEN)

Comment recueillir et accompagner la parole ? Comment déceler les premiers signes chez l’élève de mal-être ?
• Cahiers pédagogiques, N° 538 - La parole des élèves, Coordonné par Bastien Sueur et Michel

Tozzi, juin 2017.
Fiches sur cercle de parole cadré :

  • Ateliers à visée philosophique (DVP) fiche EDUSCOL : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/01/7/ress_emc_discussion_DVP_464017.pdf

  • Conseil d’élèves fiche EDUSCOL : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/00/9/ress_emc_conseil_eleves_464009.pdf

Baromètre des émotions

  • Rimé, B. Le partage social des émotions. Paris : Presses Universitaires de France, 2009. Que se passe t-il en moi

  • Isabelle Filliozat, Virginie Limousin et Eric Veillé (Illustration), Les jeux Filliozat : Mes émotions, 2017 Jeux livres objets.

Les compétences psycho-sociales :

  • Le cartable des compétences psycho-sociales, IREPS des Pays de Loire http://www.cartablecps.org/page-0-0-0.html

  • Armen Tarpinian et Maridjo Graner, L’éducation psycho-sociale à l’école, Editions Chronique Sociale

DES PROPOSITIONS

Les objectifs suivants peuvent être des portes d'entrée vers des activités menées lors du cours de français :

  • Permettre aux élèves de renouer plus aisément avec la dynamique de groupe et de classe


  • Soutenir les échanges sur ce que les élèves ont vécu, ressenti durant cette période de confinement

  • Partager les difficultés rencontrées et les compétences mises en œuvre pour faire face aux situations vécues

Équipe TICE Lettres - Académie de Martinique - mai 2020

Deux exemples d'activités d'écriture en 6ème/5ème :


- le portrait chinois

- le blason