Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

C'est parti !

L'importance et le rôle desfeed-back

Que sont les feed-back ?Pourquoi sont-ils indispensables pour nos élèves ?Que nous apporte la recherche pour les rendre le plus efficient possible ?

@oponson

L'essentiel à savoir sur les feed-backs

La recherche

Les 3 temps

La fonction affective

Typologie simplifiée

Un dernier mot

Définition

Les 3 niveaux d'action

Les fonctions cognitives

Améliorer ses feed-back

De manière globale, le feed-back, c'estune information communiquée à un apprenant,par un enseignant,en réponse à une action."

Le feed-back (ou rétroaction en français), c'est quoi ?

ACCUEIL

En savoir un peu plus ?

Les recherches actuelles montrent que le cortex est une sorte de machine à générer des prédictions et à les intégrer. Il lance une prédiction, reçoit en retour des informations sensorielles, et une comparaison se fait entre les deux. La différence crée un signal d’erreurqui va se propager dans le cerveau et qui va permettre de corriger et d’améliorer la prédiction suivante.L’apprentissage se déclenche quand un signal d’erreur montre que cette prédiction n’est pas parfaite.

+ info

+ info

ACCUEIL

La recherche, notamment en sciences cognitives a démontré que donner un "bon" feed-back est l'une des plus puissantes et efficaces manières pour les enseignants de favoriser les apprentissages.

La méta-analyse de John Hattie (2009)

Les 4 piliers de l'apprentissage de Stanislas Dehaene (2014)

Mais qu'est-ce qu'un bon feed-back ?

fournir de l'information (explications..) sur ce qui est réussi, compris.

confirmer

corriger

améliorer

restructurer

corriger les erreurs grâce à des informations spécifiques indiquant la bonne direction.

donner des indications permettant de bonifier son travail.

Valoriser l'erreur pour en faire le socle d'une modification des représentations.

C'est une rétroaction donnée par l'enseignant qui indique aux apprenants ce qu'ils peuvent améliorer et de quelles manières en leur permettant de :

= Aider à développer des connaissances.

= Évaluer l'état courant : la situation actuelle de l'individu pour juger la pertinence de son action.

= Évaluer l'écart au but : l'écart entre la situation actuelle de l'individu et les objectifs.

= Aider à la réalisation d'une tâche et son amélioration.

Ce sont les fonctions cognitives du feed-back mais il y a aussi... (diapo suivante)

ACCUEIL

Motiver

+

améliorer

Les feed-back positifs sont les plus efficaces car :ils incitent à continuerils augmentent le sentiment de compétenceils développent la motivation intrinsèqueils engendrent des réactions émotionnelles positives et favorisent l'estime de soi.

...la fonction affective : motiver avec un feed-back positif.

La réception du feed-back peut suciter des réactions émotionnelles positives ou négatives qui vont influer sur la motivation de l'apprenant. En tout état de cause, pour l'accepter, l'apprenant doit juger le feed-back utile, d'où l'intérêt de le faire porter sur la tâche et non sur la personne.

Éviter les feedback "sandwich" (un feed-back positif – un négatif – un positif) pour lequel l’information utile pour progresser (le feed-back négatif correspondant à une critique du travail) est noyée parmi les autres informations.

ACCUEIL

ACCUEIL

Au lancement de l'activité

Pendant sa réalisation

Pour alimenter le travail de l'élève, expliciter et clarifier les objectifs d'apprentissage.

Ajustement, suivi et accompagnement de la progression de l'élève en vue de la réalisation des objectifs.

À la fin de l'activité

Pour faire avancer l'élève en lui indiquant des axes de progrès et d'évolution vers de nouveaux apprentissages.

Les 3 temps du feed-back

Le feed-back peut intervenir :

ACCUEIL

La rétroaction au niveau de la tâche

Les 3 niveaux d'actions :

Ex : C'est juste, mais pourrais-tu donner plus de détails sur les causes de la Guerre de 100 ans ?

La rétroaction au niveau du processus

La rétroaction au niveau de la personne

Elle est centrée sur la performance de l'élève dans une tâche ; plus elle est immédiate, plus son efficacité est grande. Ce n'est cependant pas la plus efficace car elle est très spécifique et ses informations non transférables ne permettent pas à l'élève d'améliorer d'autres types de tâches.

Elle s'intéresse à la manière dont l'élève a réalisé la tâche et aux stratégies d'apprentissage mises en oeuvre. Elle est plus efficace car les remarques sont transférables pour faciliter la réalisation d'autres tâches et elle peut intervenir plus tardivement.

Ex : Ca aurait sans doute été plus facile de ponctuer ton texte si tu l'avais lu à voix haute.

Centrée sur l'individu, elle n'est pas liée à une tâche. C'est la moins efficace car elle détourne l'attention de la tâche et des apprentissages. En portant spécifiquement sur la personnalité de l'élève, elle peut aussi être contre-productive (crainte de l'erreur).

Ex : C'est une remarque intelligente, c'est très bien.

Le feed-back fonctionne à trois niveaux :

ACCUEIL

Les chercheurs distinguent les feed-back en fonction du type d'informations communiquées :

Typologie simplifiée des feed-back

le feed-back de vérification concerne la justesse ou l'inexactitude de la réponse. Il peut être :informel(ex ; interractions naturelles : hochement de tête...) : il est immédiat et relié à l'action de l'apprenant. Il peut :émaner de l'individu lui-même (auto-feed-back ou feed-back intrinsèque)émaner de l'extérieur (enseignant, autre élève... : feed-back extrinsèque)intentionnel: forcément externes (autrui, fichiers auto-correctifs...).

le feed-backd'élaboration se réfère aux indices permettant de guider l'apprenant vers la réponse correcte. Ils sont donc intentionnels et conçus pour encourager à la poursuite de la tâche (ex : étayage).

le feed-backélaboré de vérification mélange les deux types : par exemple, fournir la réponse correcte en expliquant à l'apprenant pourquoi sa réponse est incorrecte et pourquoi la réponse attendue est correcte.

"Les feed-back internes ou auto-feed-back sont les sous-produits de l’engagement dans la tâche, ils dérivent du contrôle interne de l’individu et de l’évaluation de l’écart entre le travail réalisé et le résultat attendu : cette auto-évaluation est déterminée elle-même par les propres buts des individus et ce qu’ils pensent être les attentes vis-à-vis de la tâche.Quand ils sont engagés dans une tâche, les apprenants les moins efficaces dépendent beaucoup de facteurs externes alors que les apprenants les plus efficaces créent des feed-back internes : ils sont plus capables d’examiner, d’évaluer leurs capacités, l’état de leurs connaissances et les stratégies cognitives utilisées, d’évaluer leurs performances par rapport aux objectifs et aussi de rechercher les feed-back externes dont ils ont besoin."https://www.cairn.info/revue-l-annee-psychologique1-2014-2-page-315.htm

ACCUEIL

Améliorer la qualité de ses feed-back

Quelques conseils pour bonifier ses feed-back

2

Varier les formes de feed-back (auditif, tactile, visuel).

4

3

5

1

Réduire le nombre de travaux évalués pour se concentrer sur certains feedback essentiels.

Éviter les jugements de valeurs, proposer simplement un feedback sur ce qui est évalué.

Créer un environnement de travail qui dédramatise l'erreur et mettre en valeur les feed-back correctifs.

Appuyer les feed-back sur des exemples concrets et transférables.

Relier les succès à l'effort pour augmenter la persévérance et la motivation. Les feed-back positifs sont les plus efficaces.

6

Lorem ipsum dolor sit amet

Une derniere chose à garder en tête...

Le remplacement de feed-back externes par des auto-feed-back est une étape essentielle dans l’apprentissage de l’autonomie dans l’appropriation de connaissances.

Ne pas l'oublier, c'est sans cesse essayer de modifier les aides apportées pour rechercher un maximum d'efficacité !

@oponson