Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Pourquoi suivre

L'option LCA

au lycée Les Fontenelles ?

L''option LCA (latin ou grec) ne forme pas des spécialistes mais permet à tout le monde de découvrir, d'interroger et d'interpréter dans les textes les langues et civilisations antiques.

1

LES
OBJECTIFS


objectifs

1

Développer des compétences de lecture, d'écriture, de compréhension écrite
et orale, de traduction et d'analyse

Replacer dans un contexte historique et culturel des évènements fondateurs
de notre culture

2

Tableau : Lionel Royer, Vercingétorix

jette ses armes aux pieds de César (1899),
Musée Crozatier, Le Puy en Velay

2

EN
PRATIQUE

Les horaires :
3 h en Seconde
3 h en Première
3h en Terminale

Pour qui ?
> Tout élève volontaire !
> Les débutants sont les bienvenus !

Et si l'on hésite avec d'autres options ?
> Le latin et le grec sont cumulables avec d'autres options !

3

LES A PRIORI

"On n'étudie que la grammaire au lycée"

"Il faut déjà un bon niveau pour réussir à suivre."

"J’aurai trop de devoirs."

"Il y aura des sorties et des projets."

"Si je m'inscris, c'est pour 3 ans."

"L’option rapporte des points au baccalauréat. "

"C'est une option pour les littéraires. "

"Latin et grec sont utiles pour mon orientation après la terminale "

"Faire du latin me prendra du temps mais ne me servira pas concrètement. "

"J’ai des difficultés, je n’aurai pas une bonne note au bac. "

"C'est un enseignement poussiéreux. "

"Le programme, c'est traduction, traduction et traduction ! "

"On n'étudie que la grammaire au lycée"

VRAI : On a besoin de la grammaire pour traduire/retraduire les textes.

FAUX : L'étude de la langue et celle de la civilisation sont liées !

"Il faut déjà un bon niveau pour réussir à suivre."

FAUX : On reprend toutes les bases, et les débutants sont les bienvenus.

"J’aurai trop de devoirs."

FAUX : Il y a surtout du vocabulaire, des tableaux ou des textes à revoir. L’essentiel du travail se fait en cours.

"Il y aura des sorties et des projets."

VRAI : Le cours est ouvert sur le monde !
Les années précédentes : projets epistulae et epistolai, voyages en Italie et en Grèce.

Les années suivantes vous réservent des surprises.

"Si je m'inscris, c'est pour 3 ans."

VRAI : L'option a une logique de cycle de 3 ans et est "gratifiée" au baccalauréat.
FAUX : L'année de seconde est un "test".

"L’option rapporte des points au baccalauréat. "

VRAI : Le latin et le grec sont désormais les seules options qui ne peuvent que rapporter des points en plus (coefficient 3) !

"C'est une option pour les littéraires. "

VRAI et FAUX : On peut suivre l'option quelles que soient les spécialités choisies au bac général !

"Latin et grec sont utiles pour mon orientation après la terminale "

VRAI : Les filières sélectives regardent les bulletins et apprécient ce qui fait la différence.

"Latin et grec sont utiles pour mon orientation après la terminale "

VRAI : Pour les études de sciences humaines, il y a toujours des bases latines (littérature, art, histoire, droit…).

"Latin et grec sont utiles pour mon orientation après la terminale "

VRAI : En première année de médecine, une épreuve nécessite de connaître tout le vocabulaire du corps en latin et en grec !

"J’ai des difficultés, je n'aurai pas une bonne note au bac."

FAUX : Il n'y a plus d'épreuve finale, le professeur valorise le travail de l'élève tout au long de l'année.

"Faire du latin me prendra du temps mais ne me servira pas concrètement. "

FAUX : Les utilisations sont multiples dans les autres matières !

Exemples d’applications interdisciplinaires:

HISTOIRE : Le programme en Seconde traite de l’Antiquité grecque et romaine.
FRANCAIS : La littérature antique éclaire la littérature française et enrichit la culture évaluée au bac.
SCIENCES : L’étymologie éclaire le vocabulaire scientifique.
LANGUES VIVANTES : Des points communs en grammaire, une aide pour le vocabulaire.

Modèle : Dieu du Cap Artémision, v. 460 av. J.-C., Musée National Archéologique d'Athènes

1 - ὁ ἀνήρ : l'homme

ὁ ἄνθρωπος : l'humain

Le (haut du) bras :

- βραχίων, ονος (ὁ) brachial, brachiosaure

- brachium , i (n.)

- πῆχυς, εως (ὁ)

La cheville :

- πέζα, -ης (f.)

- talus, i, m

La gorge :

- φάρυγξ, υγος (ὁ) pharynx, pharyngite


Le testicule :

- ὄρχις, εως (ὁ) orchidoclaste (qui casse les c....), orchidée

La poitrine :

- στῆθος, -ήθους stéthoscope
- pectus, oris (n.) pectoraux, pectoral


Le poumon :

- πνεύμων, ονος (ὁ) pneumatique, pneumologue, pneu, pneumonie, pneumothorax



Le doigt :

- δάκτυλος, ου (ὁ) dactylographier, un/une dactylo, un dactyle, un ptérodactyle

- digitus, i (m.) digital...



L'ongle :

- ὄνυξ, ὄνυχος (ὁ) onychophage (= qui mange ses ongles), onyx


L'épaule :

- ὦμος, ου (ὁ) omoplate

- scăpŭla, ae, f. scapula, scapulaire

- humerus, i, m



Le poignet :

- καρπός, -οῦ (m.) Carpe, Métacarpe, Carpien


La paume de la main :

- παλάμη, ης (ἡ)

La main :

- χείρ, χειρός (ἡ) chirurgie, chiromancie, chiropracteur, Hécatonchires (monstres mythologie qui a 100 cents), Acheiropoïète (image à l'origine inexpliquée)

- manus, us (f.) manuel, manipuler, manier, manche, manifester, maintenant, maintenir, mandat, commander, manchot, manquer, manoeuvre, manuscrit, manette, manège, manigancer, manivelle, manufacture, manucure, manutention, émanciper, mâtin, menotte...

Le coude :

- ὠλένη, ης (f) oléocrane, aune

- ἀγκών, -ῶνος (m.)

- cubitus, i, m

Le coeur :

- καρδία, -ας (f.) Myocarde, Cardiaque, Tachycardie, Électrocardiogramme, Cardiologie

- cor, cordis, ncordial, accorder

La gorge :

- λαιµός, -οῦ (m.)

- jugulum, i, n juguler, jugulaire


Le cou :

- τράχηλος, ου (ὁ) trachée, trachéite

La machoire :

- γνάθος, ου (ἡ) prognathe (qui a la mâchoire très avancée), prognathisme


La langue :
- γλῶσσα, ης (ἡ) polyglotte, la glotte, glossotomie

- lingua, ae (f.) langue, linguistique, langage




L'oreille :

- οὖς, ὠτός (τό) otite, oto-rhino-laryngologie, myosotis (de μῦς, μυός, « rat, souris » et οὖς, ωτός, « oreille », en référence aux feuilles arrondies et velues de ces plantes qui peuvent évoquer les oreilles de souris)

- Auris,is, f.


Le nombril :

- ὀμφαλός, οῦ (ὁ)

- umbilicus, i, m ombilical

Le dos :

- νῶτος, ου (ὁ) notoptère (qui a des nageoires sur le dos)

- tergum, i (n.) tergiverser

- dorsum, i (n.) dorsal




L'estomac :

- στομάχιον, -ίου (n.) estomac, estomaquer

- stomachus, i, m


Le ventre :

- γαστήρ, -τρός (f.) gastronome, grastro-enthérite, gastéropode, une gastroentérite, gastrique



Les cheveux :

- τρίχες, ῶν (αἱ) oligotrique (qui a peu de poils), trichotillomanie, hypertrichose

- κόμη, ης (ἡ) une comète

- căpillus, i (m.) capillaire, capillotracté

- coma, ae (f)

Le nez :

- ῥίς, ῥινός (ἡ) rhinite, rhinocéros

- nāsus, i (m.) nez, naseau, Renâcler, punais (= qui sent mauvais) et une punaise (insecte à l'odeur infecte quand on l'écrase)

Le menton :

- γένειον, ον (τό) génien (relatif au menton)

La nuque :

- αὐχήν, ένος (ὁ)

- cervices, um, f cervical, cerveau

La jambe :

- σκέλος, -ους (τό) scoliose, isocèle



L'aine :

- γονάτιον, ου (τό)

- inguen, inguinis, n


La hanche :

- ἰσχίον, -ου (n.)
- coxa, ae, f

Le genou :

- γόνυ, -ατος (n.) épigone

- genu, us, n génuflexion

Le pied :

- πούς, -δός (m.) : tripode, podomètre, podologue, podoclaste (casse-pieds), antipode, gastéropode, Oedipe, polype

- pes, pedis, m : pédestre

La cuisse :

- μηρóς, -οῦ (m.) méralgie

La tête :

- κεφαλή, ῆς (fem.)une céphalée (un mal de tête), Bucéphale, encéphalogramme, cynocéphale ( à tête de chien),

microcéphale, céphalopode
- caput, itis, n capital, décapiter, capituler, capeline, chef




L'oeil :

- ὀφθαλμός, -οῦ (m.) ophtalmie, Ophtalmologie, Ophtalmoscope

- ὄψ, -πός (f) myopie, cyclope, nyctalope (qui voit la nuit), hypermétrope, tricératops

- ὄμμα, -τος (n.) ommatophobie (peur d'être regardé)

- Oculus, i, m monocle, oculaire



L'anus :

- πρωκτός, οῦ (ὁ)le proctologue, proctalgie

Le sein :

- μαστός, οῦ (ὁ) mastodonte, mastectomie, mastologie, mastoïde

- μαζός, -οῦ (ὁ)

Le sexe :

- τὰ αἰδοῖα : "les parties honteuses"

- πέος, ους (τό) : le pénis

- φαλλός, οῦ (masc.)phallocrate, phalloïde, phallus



La fesse :

- πυγή, ῆς (ἡ) Stéatopyge, Callipyge

Le front :

- μέτωπον, ου (τό) une métope

- frons, frontis (f.) frontal, affronter, éffronté, confronter, frontière, fronton, frontiscipe





La barbe :

- πώγων, -ονος (m.)

- ἴουλος, ου (ὁ) (duvet, barbe naissante)

- barba, ae (f.) barbier, barbe


Le foie

- ἧπαρ, ἥπατος (τό) hépatite, hépatique

- jecur, jecoris, n

Le rein :

- νεφρός, οῦ (ὁ) néphrologie, colique néphrétique




Le talon :

- πτέρνα, -ης (f.)

- Calx, cis, f

Le mollet :

- κνήμη, -ης (f.)

- Sura, æ, f

L'aisselle :

- μασχάλη, -ης
- Axillia, æ, m (f.)

"C'est un enseignement poussiéreux . "

FAUX : Comme dans les autres cours, on utilise l'informatique, on fait des projets, on varie la pédagogie !

"Le programme, c'est traduction, traduction et traduction . "

FAUX : Le programme est très varié !

Toujours pas
convaincu(e) ?



Paroles d'élèves

Tableau : Raphaël, L'école d'Athènes (1508-1512),

Chambre de la Signature, Palais du Vatican.

Gratias tibi damus !
Eὐχαριστοῦμεν σοι·



Des questions ? Il ne faut pas hésiter à nous écrire :


charles-janick.lievre@ac-rouen.fr
laurence.delanney@ac-rouen.fr

Retrouve toute l'actualité des LCA au lycée Les Fontenelles sur le blog académique Hic et Νῦν



https://blogs.ac-normandie.fr/hicetnun/