Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Idea original de

Travail

Quiz

Examen oral

Contact

Je prépare mes évaluations à distance au temps du Coronavirus

Je prends en compte les conseils du SAME

Introduction

Conformément aux directives du Conseil national de sécurité et du Pouvoir organisateur, les autorités de la Haute École Francisco Ferrer ont décidé de mettre en place des mesures en vue de lutter contre la propagation du Covid-19, y compris organiser toutes les évaluations de fin d’année à distance.Le Service d’accompagnement au métier d’étudiant (SAME) est à votre disposition pour vous aider à mieux vous préparer à passer les évaluations de façon inédite !

Travail de groupe

Nous rendons un travail de groupe1. Nous répartissons les tâches :Le groupe identifie les buts du travail : les attentes de l’ensei­gnant et du groupe sur le travail.Le groupe planifie le travail : définition des sous-tâches et répartition de manière équitable entre nous. Nous pouvons répartir les rôles (anima­teur, secrétaire, porte-parole, garant de l’avancement dans les tâches, etc.) en tenant compte des envies de chacun.2. Nous organisons des réunionsRéunions de cadrage au début, de suivi par la suite et de finalisation.Nous fixons des ordres du jour afin de préciser les points à aborder.Pour faire le suivi, nous pouvons par exemple créer une équipe Teams où nous pouvons tenir nos réunions, stocker des fichiers, créer des canaux pour les différentes parties, etc.Nous pouvons également utiliser la fonctionnali­té agenda pour planifier nos réunions.3. Nous gérons les conflits :Il est important de pouvoir anticiper un conflit (de valeur, de pouvoir, etc.) en favorisant le plus possible une communication bienveillante et assertive (je dis ce que je ressens au moment où je le ressens, je n’attends pas que les choses s’aggravent).Et si un conflit se produit, il faut le traiter le plus rapi­dement possible.

Préparation

Je prépare mes évaluations à distance:1. Je me renseigne pour chaque matière sur:Le type d'évaluation. Exemple : Documents à rendre (travail, portfolio, TFE, rapport de stage, poster, collection d’habits, etc.), Épreuves orales (exposé de travaux produits, présentation de TFE/stage, etc.) ou Quiz (QCM, test en ligne, exercices, questions/réponses, etc.).L’évaluation est individuelle ou collective.La date limite (pour rendre mon document, pour passer mon épreuve orale ou mon quiz).Le moyen de collecte et/ou de passage de l’évaluation. Exemple :Dépôt du fichier du document en ligne (iCampusferrer, Teams, par messagerie, etc.) ; rendez-vous pour un entretien/examen sur Internet (iCampusferrer, Teams, Wooclap, Forms, etc.).Les conditions de l’évaluation (durée, nombre d’épreuves, etc.).Les consignes données par l’enseignant.Le contenu à étudier.Les tâches précises demandées.Les ressources pédagogiques nécessaires (syllabus, livres, power-points, sites Internet, articles ou dossiers de lecture, vidéos, résolution et réponses des exercices, etc.).Le matériel informatique nécessaire (ordinateur, connexion Internet, caméra, microphone, audio, calculatrice, chargeur, etc.).Les attentes de l’enseignant : objectifs du cours et les critères de correction. Exemple :rechercher et exploiter l'information ; sélectionner l'information pertinente; ne pas dépasser le nombre de pages attendues ; organiser son discours ; s'appuyer sur des références théoriques pertinentes ; s'exprimer de façon claire et sans faute, et mettre en page un document (texte/images).2. Je m’organise :Je note toutes les informations ci-dessus dans mon planning.Je programme unrappel (dans mon planning, dans le calendrier électronique de mon GSM, etc.).J’établis un horaire de travail dans mon planning (je me donne des horaires de travail, mais aussi de détente). Faire un planning de révisons: https://www.youtube.com/watch?time_continue=261&v=9JX76pWKpSI&feature=emb_titleJe garde mon rythme de travail.Je m’éloigne des distracteurs (GSM, console, TV, etc.).Je calcule le tempsdont j’ai besoin pour me préparer pour chaque évaluation.Je vérifie mon matériel informatique pour éviter des problèmes techniques (outils, qualité du réseau, maîtrise technique, etc.) lors de la session d’examen. Je fais des tests préalables, par exemple. L’enseignant organise des tests blancs ? J’y participe !J’ai toutes les ressources pédagogiques nécessaires (en ligne ou en papier).* La bibliothèque de la HEFF permet l’accès à des nombreuses ressources en ligne:http://www.icampusferrer.eu/course/view.php?id=2043* D'autres ressources documentaires en Open Access sont également disponibles : http://www.he-ferrer.eu/sites/default/files/dossier_thematique62.pdf* Trois bibliothèques de la Ville de Bruxelles proposent également un service de prêt : http://ip.bruxelles.be/fr/actualites/un-service-de-pret-adapte-dans-nos-bibliothequesJ’ai ma carte d’étudiant (l’enseignant peut demander à la voir à l'écran).Je note mes codes pour accéder à tous les logiciels nécessaires (Portail Mon he-ferrer, iCampusferrer, office 365, Teams, etc.).Je m’inscris à l’avance à une évaluation si nécessaire (sur iCampusferrer, par exemple).Je prépare lematériel autorisé par l’enseignant (calculatrice, support de cours, livre de référence, lexique, mémento, codes, etc.).Je prépare mon environnement de travail (local calme et personnel si possible).3. Je maintiens le contact !Je garde contact et je discute en ligne avec mon/mes enseignant(s), avec mes camarades de classe, mon tuteur, le SAME ou les autres services de soutien aux étudiants de la HEFF, etc.Je rencontre des difficultés ? Je ne les garde surtout pas pour moi. J’en parle ! Je demande de l’aide !4. Je me motiveetje gère mon stress:Je respire tranquillement. J’inspire et expire profondément pour m’oxygéner et réduire la tension interne.Je pense que je fais le maximum pour me préparer.Je m’accorde un petit plaisir à la fin de ma journée d’étude.Je m’accorde un grand plaisir lorsque tous mes examens sont terminés.J’adopte une vie saine et équilibrée (alimentation, sommeil, sport, amis…).5. Je m’engage:Je fais preuve de souplesse pour les communications.Je fais preuve de bienveillance et de solidarité envers les autres étudiants.Je développe encore plus ma responsabilité dans mes apprentissages.Je suis honnête avec moi-même sur la maîtrise de mes apprentissages.

Méthodes de travail

Mes méthodes de travail1. Je fais un bilan de mes méthodes de travail :Je réfléchis à mes forces et à mes faiblesses par rapport aux examens précédents (il y a eu un manque de préparation ou au contraire une bonne préparation de ma part ? Est-ce que j’ai bien géré mon temps et mon stress ? Est-ce que j’ai compris la consigne ? Comment y remédier ?).J’identifie mes besoins : est-ce que je mémorise efficacement ? Est-ce que je me concentre bien ? Est-ce que je recherche efficacement des articles et ouvrages dans les bases de données des bibliothèques ?Je mets en place la méthode de travail la plus cohérente avec l’évaluation. Mes stratégies de révisions sont-elles adaptées aux attentes de l’enseignant (objectifs visés par le cours et les critères de correction).2. Je me prépare de manière sérieuse :Je retravaille mes notes de cours avant l’évaluation, régulièrement et de façon efficace.Je réalise mes résumés moi-même : je connais mes cours, je les comprends et j’ai en tête leur structure. J’établis des liens entre les différentes parties du cours. Même si je peux disposer de mes notes de cours pendant l’évaluation, il sera très difficile de retrouver la bonne réponse dans un cours que je n’ai pas revu et que je n’ai pas organisé.Je suis créatif : je crée des synthèses en forme de texte, de tableau, mind­mapping, bande dessinée, liste, des codes couleur, etc. Je choisis le support qui me convient !Je crée un lexique de mots clés et de mots plus compliqués.Je crée une liste des formules importantes, si nécessaire. Je les maîtrise et je peux les utiliser.J’ai mets des post-it ou des marques pages pour indi­quer les endroits clés de mes résumés où aller chercher les in­formations lors de l’examen si autorisé.Je prends connaissance des examens des années précédentes.Je suis capable de refaire les exercices les plus compliqués, sans regarder les résolutions présentes dans mon support.

Le jour J

Le jour J :Je me mets dans les meilleures conditions possibles : j’éteins mon GSM, j’ouvre ma boîte mail seulement si nécessaire pour l’examen, je demande à ma famille de collaborer avec moi et je trouve un local silencieux pour passer mes évaluations, je m’équipe de bouchons d’oreilles type boules quiès, je prépare une bouteille d’eau, etc.Pour un examen en ligne, je me connecte un peu à l’avance(10 minutes environ). Le risque d’être en retard existe, même si je suis déjà sur place.Si, malgré mes efforts, je rencontre un problème technique, je préviens mon enseignant avant l’examen.Je gère mon stress.Je mecomporte le plus naturellement possible. J’évite des gestes qui peuvent faire penser à une fraude, en me concentrant sur mon examen.Je fais un débriefing en fin d’épreuve, si j’en ressens le besoin. Je prends contact avec mes camarades à la fin de l’examen pour faire le point sur ma performance à l’examen.

Ressources bibliographiques

Mes ressources bibliographiquesJ'ai toutes les ressources bibliographiques nécessaires (en ligne ou en papier)La bibliothèque de la HEFF permet l'accès à des nombreuses ressources en ligne.L'ensemble des ressources en ligne de la bibliothèque(rubriques Ressources en ligne et Ressources extérieures)sont reprises dans son espace sur le portail Mon he-ferrer:Ressources bibliothèque HEFF

Je prépare mes évaluations à distance:1. Je me renseigne pour chaque matière sur:Le type d'évaluation. Exemple : Documents à rendre (travail, portfolio, TFE, rapport de stage, poster, collection d’habits, etc.), Épreuves orales (exposé de travaux produits, présentation de TFE/stage, etc.) ou Quiz (QCM, test en ligne, exercices, questions/réponses, etc.).L’évaluation est individuelle ou collective.La date limite (pour rendre mon document, pour passer mon épreuve orale ou mon quiz).Le moyen de collecte et/ou de passage de l’évaluation. Exemple :Dépôt du fichier du document en ligne (iCampusferrer, Teams, par messagerie, etc.) ; rendez-vous pour un entretien/examen sur Internet (iCampusferrer, Teams, Wooclap, Forms, etc.).Les conditions de l’évaluation (durée, nombre d’épreuves, etc.).Les consignes données par l’enseignant.Le contenu à étudier.Les tâches précises demandées.Les ressources pédagogiques nécessaires (syllabus, livres, power-points, sites Internet, articles ou dossiers de lecture, vidéos, résolution et réponses des exercices, etc.).Le matériel informatique nécessaire (ordinateur, connexion Internet, caméra, microphone, audio, calculatrice, chargeur, etc.).Les attentes de l’enseignant : objectifs du cours et les critères de correction. Exemple :rechercher et exploiter l'information ; sélectionner l'information pertinente; ne pas dépasser le nombre de pages attendues ; organiser son discours ; s'appuyer sur des références théoriques pertinentes ; s'exprimer de façon claire et sans faute, et mettre en page un document (texte/images).2. Je m’organise :Je note toutes les informations ci-dessus dans mon planning.Je programme unrappel (dans mon planning, dans le calendrier électronique de mon GSM, etc.).J’établis un horaire de travail dans mon planning (je me donne des horaires de travail, mais aussi de détente). Faire un planning de révisons: https://www.youtube.com/watch?time_continue=261&v=9JX76pWKpSI&feature=emb_titleJe garde mon rythme de travail.Je m’éloigne des distracteurs (GSM, console, TV, etc.).Je calcule le tempsdont j’ai besoin pour me préparer pour chaque évaluation.Je vérifie mon matériel informatique pour éviter des problèmes techniques (outils, qualité du réseau, maîtrise technique, etc.) lors de la session d’examen. Je fais des tests préalables, par exemple. L’enseignant organise des tests blancs ? J’y participe !J’ai toutes les ressources pédagogiques nécessaires (en ligne ou en papier).* La bibliothèque de la HEFF permet l’accès à des nombreuses ressources en ligne:http://www.icampusferrer.eu/course/view.php?id=2043* D'autres ressources documentaires en Open Access sont également disponibles : http://www.he-ferrer.eu/sites/default/files/dossier_thematique62.pdf* Trois bibliothèques de la Ville de Bruxelles proposent également un service de prêt : http://ip.bruxelles.be/fr/actualites/un-service-de-pret-adapte-dans-nos-bibliothequesJ’ai ma carte d’étudiant (l’enseignant peut demander à la voir à l'écran).Je note mes codes pour accéder à tous les logiciels nécessaires (Portail Mon he-ferrer, iCampusferrer, office 365, Teams, etc.).Je m’inscris à l’avance à une évaluation si nécessaire (sur iCampusferrer, par exemple).Je prépare lematériel autorisé par l’enseignant (calculatrice, support de cours, livre de référence, lexique, mémento, codes, etc.).Je prépare mon environnement de travail (local calme et personnel si possible).3. Je maintiens le contact !Je garde contact et je discute en ligne avec mon/mes enseignant(s), avec mes camarades de classe, mon tuteur, le SAME ou les autres services de soutien aux étudiants de la HEFF, etc.Je rencontre des difficultés ? Je ne les garde surtout pas pour moi. J’en parle ! Je demande de l’aide !4. Je me motiveetje gère mon stress:Je respire tranquillement. J’inspire et expire profondément pour m’oxygéner et réduire la tension interne.Je pense que je fais le maximum pour me préparer.Je m’accorde un petit plaisir à la fin de ma journée d’étude.Je m’accorde un grand plaisir lorsque tous mes examens sont terminés.J’adopte une vie saine et équilibrée (alimentation, sommeil, sport, amis…).5. Je m’engage:Je fais preuve de souplesse pour les communications.Je fais preuve de bienveillance et de solidarité envers les autres étudiants.Je développe encore plus ma responsabilité dans mes apprentissages.Je suis honnête avec moi-même sur la maîtrise de mes apprentissages.

Mes ressources bibliographiquesJ'ai toutes les ressources bibliographiques nécessaires (en ligne ou en papier)La bibliothèque de la HEFF permet l'accès à des nombreuses ressources en ligne.L'ensemble des ressources en ligne de la bibliothèque(rubriques Ressources en ligne et Ressources extérieures)sont reprises dans son espace sur le portail Mon he-ferrer:Ressources bibliothèque HEFF

Nous rendons un travail de groupe1. Nous répartissons les tâches :Le groupe identifie les buts du travail : les attentes de l’ensei­gnant et du groupe sur le travail.Le groupe planifie le travail : définition des sous-tâches et répartition de manière équitable entre nous. Nous pouvons répartir les rôles (anima­teur, secrétaire, porte-parole, garant de l’avancement dans les tâches, etc.) en tenant compte des envies de chacun.2. Nous organisons des réunionsRéunions de cadrage au début, de suivi par la suite et de finalisation.Nous fixons des ordres du jour afin de préciser les points à aborder.Pour faire le suivi, nous pouvons par exemple créer une équipe Teams où nous pouvons tenir nos réunions, stocker des fichiers, créer des canaux pour les différentes parties, etc.Nous pouvons également utiliser la fonctionnali­té agenda pour planifier nos réunions.3. Nous gérons les conflits :Il est important de pouvoir anticiper un conflit (de valeur, de pouvoir, etc.) en favorisant le plus possible une communication bienveillante et assertive (je dis ce que je ressens au moment où je le ressens, je n’attends pas que les choses s’aggravent).Et si un conflit se produit, il faut le traiter le plus rapi­dement possible.

Conformément aux directives du Conseil national de sécurité et du Pouvoir organisateur, les autorités de la Haute École Francisco Ferrer ont décidé de mettre en place des mesures en vue de lutter contre la propagation du Covid-19, y compris organiser toutes les évaluations de fin d’année à distance.Le Service d’accompagnement au métier d’étudiant (SAME) est à votre disposition pour vous aider à mieux vous préparer à passer les évaluations de façon inédite !

Mes méthodes de travail1. Je fais un bilan de mes méthodes de travail :Je réfléchis à mes forces et à mes faiblesses par rapport aux examens précédents (il y a eu un manque de préparation ou au contraire une bonne préparation de ma part ? Est-ce que j’ai bien géré mon temps et mon stress ? Est-ce que j’ai compris la consigne ? Comment y remédier ?).J’identifie mes besoins : est-ce que je mémorise efficacement ? Est-ce que je me concentre bien ? Est-ce que je recherche efficacement des articles et ouvrages dans les bases de données des bibliothèques ?Je mets en place la méthode de travail la plus cohérente avec l’évaluation. Mes stratégies de révisions sont-elles adaptées aux attentes de l’enseignant (objectifs visés par le cours et les critères de correction).2. Je me prépare de manière sérieuse :Je retravaille mes notes de cours avant l’évaluation, régulièrement et de façon efficace.Je réalise mes résumés moi-même : je connais mes cours, je les comprends et j’ai en tête leur structure. J’établis des liens entre les différentes parties du cours. Même si je peux disposer de mes notes de cours pendant l’évaluation, il sera très difficile de retrouver la bonne réponse dans un cours que je n’ai pas revu et que je n’ai pas organisé.Je suis créatif : je crée des synthèses en forme de texte, de tableau, mind­mapping, bande dessinée, liste, des codes couleur, etc. Je choisis le support qui me convient !Je crée un lexique de mots clés et de mots plus compliqués.Je crée une liste des formules importantes, si nécessaire. Je les maîtrise et je peux les utiliser.J’ai mets des post-it ou des marques pages pour indi­quer les endroits clés de mes résumés où aller chercher les in­formations lors de l’examen si autorisé.Je prends connaissance des examens des années précédentes.Je suis capable de refaire les exercices les plus compliqués, sans regarder les résolutions présentes dans mon support.

Le jour J :Je me mets dans les meilleures conditions possibles : j’éteins mon GSM, j’ouvre ma boîte mail seulement si nécessaire pour l’examen, je demande à ma famille de collaborer avec moi et je trouve un local silencieux pour passer mes évaluations, je m’équipe de bouchons d’oreilles type boules quiès, je prépare une bouteille d’eau, etc.Pour un examen en ligne, je me connecte un peu à l’avance(10 minutes environ). Le risque d’être en retard existe, même si je suis déjà sur place.Si, malgré mes efforts, je rencontre un problème technique, je préviens mon enseignant avant l’examen.Je gère mon stress.Je mecomporte le plus naturellement possible. J’évite des gestes qui peuvent faire penser à une fraude, en me concentrant sur mon examen.Je fais un débriefing en fin d’épreuve, si j’en ressens le besoin. Je prends contact avec mes camarades à la fin de l’examen pour faire le point sur ma performance à l’examen.

Je présente oralement un travailAvant mon oral :1. Je me renseigne :De combien de temps est-ce que je dispose pour ma présentation ? Y’aura-t-il un temps de préparation ? Un temps de questions ?Quel est l’horairede l’examen?À qui m’adresserai-je ? Seulement à l’enseignant ? A plusieurs enseignants ?Qu’est-ce qui est attendu de moi? Sur quoi vais-je être évalué(e)? Sur quels critères d’évaluation ?Puis-je avoir un supportde présentation ?Sur quel(s) outil(s) je dois me connecter le jour de la présentation (Teams, etc.). Je le(s) note.Dois-je entrer une clé d’accès ou un code ? Si oui, je les note dans mon rétroplanning.2. Je teste le(s) outil(s):Je sais comment : activer le micro, la webcam, partager mon écran, etc.Je vérifie à l’avance laqualitéde monmicro, de monaudioet de mawebcam (je peux proposer une visio à des amis).Si je remarque que j’ai un problème qui m’empêche d’assurer convenablement ma présentation, je préviensrapidementl’enseignant.3. Je me mets au travail :3.1 : Je définis quels sont les objectifs de ma présentation et le message que je veux faire passer.Je note sur une feuille toutes les idées principales.Exemple : présenter mon projet, rendre compte de mon expérience de stage, montrer la maîtrise d’une compétence, etc.Je parle des exemples parlants qui illustrent mon propos, si cela est pertinent et adapté au type de présentation.3.2 :J’ordonne mes idées selon un plan clair et structuré.Par exemple, pour la présentation d’un TFE, il est commun de voir la structure suivante :* Introduction;*Contexte théorique;* Problématique;* Hypothèses;* Méthodologie;* Résultats;* Discussion, et* Conclusion.Pour présenter un projet :* Problématique;* Analyse des besoins;*Objectifs;* Description du projet;* Pilotage;* Livrable, et* Bilan.3.3 :Je fais un support de ma présentation.Je définis quels sont les éléments à faire apparaître sur chacune de mes diapositives. Je ne les surcharge pas!Je réfléchis aussi au contenuprésenté à l’oral qui accompagnera chaque diapositive.Je prépare une présentation sobre et esthétique.Des pièges à éviter :Je n’abuse pas des animations, des graphiques, des illustrations, des schémas trop complexes et des textes trop longs.Je n’oublie pas la diapositive de couverture (avec le titre, mon nom, la date, etc.) ainsi que celle qui présente le plan de ma présentation.3.4 :Je prépare mon discours.J’ai deux choix :1. Je rédige entièrement ma présentation orale (en sachant que je ne pourrai pas la lire au moment de ma présentation)2. Je détermine uniquement les mots-clés que j’évoquerai à l’oral pour chacune de mes diapositives.3.5 :Jem’entraine !Je répète mon discours autant que nécessaire, si possible devant d’autres personnes (membres de la famille ou camarades en ligne). Je respecte le temps imparti sans avoir besoin de parler à toute vitesse. Ma présentation doit être fluide et claire. Je fais de modifications si nécessaire.Cela me permettra de faire le point sur ma compréhension de la matière, de dé­tecter mes éventuels tics langagiers et de tra­vailler ma posture.Si je ne peux pas m’exercer avec un autre étudiant, je m’enregistre face caméra.Je réponds à voix haute aux ques­tions qu’on pourrait me poser.Il peut arriver qu’un étudiant puisse avoir le sentiment de maî­triser la matière, mais qu’au moment de la présentation orale, il n’arrive pas à s’exprimer clairement. Dans ce cas-là, cet exercice peut donc s’avérer utile.Quelques jours avant mon oralJe détermine dans quelle pièce de ma maison je ferai ma présentation.Si possible, je prévois d’être au calme pour le moment de la présentation.Je prévois une connexion Internet fiable.Je fais attention à mon arrière-plan qui pourra être visible derrière moi à la webcam. Dans Teams, il y a la possibilité de flouter l’arrière-plan !Le jour de mon oralJe ne panique pas. Je me suis préparé(e) ! Je respire bien et je me déstresse.Je ne néglige pas ma tenue ! Il est important de rester professionnel(le) par ma tenue et mon attitude, même en visioconférence.Je n’attends pas le dernier moment pour me connecter.Je respire, tout va bien se passer !Je parle naturellement, je n’accélère pas.J’écoute bien les questions posées par le jury.Si l’enseignant le permet, je les note.Si le jury fait des remarques négatives sur mon travail, je les écoute et les accepte. Je prends les remarques de façon constructives et j’identifie les points que je dois encore améliorer.4. Je réponds aux questions de mon examen oral:Je prévois une feuille de brouillon avec l’autorisation de l’enseignant (je le montre en début d’épreuve pour prévenir toute suspicion).Je m’assure d’avoir bien compris la question.Je la reformule éventuellement avant d’y répondre afin d’en être cer­tain(e).Si je ne comprends pas bien la question, je demande à l’enseignant de la réexpliquer ou de m’éclairer sur un point particulier.Je crée un support avec les mots clés (liste, ta­bleau, mindmapping, etc.) de la réponse à la question.Je structure ma pensée pour trouver le fil rouge avec des mots clés.Je réponds à la question comme si j’étais l’en­seignant : planter le décor, décrire le contexte et fournir des explications complètes.Je réponds aux questions de façon concise, je vais droit au but. Si je ne sais pas répondre à une question, je ne panique pas. Cela peut arriver. Je passe à l’autre question et je ne perds pas confiance en moi.Je montre mon en­thousiasme par rapport aux réponses que je donne.Si l’enseignant propose de passer à la question suivante alors que j’estime avoir encore d’im­portantes informations à fournir, je peux dire que je souhaiterais encore préciser quelques éléments de réponse.Piège à éviter:J’évite de fournir uniquement des informations spécifiques sans contextualisationJ’évite de faire des raccourcis. Je veille à être suffisamment complet(e) dans ma réponse.5. Je fais attention à ma posture:Je positionne la caméra pour que mon buste soit bien visible afin que mes interlocuteurs puissent percevoir mes expressions du visage, mes mains, mes gestes … et donc avoir un échange le plus « naturel » pos­sible. Je regarde la caméra et je ne déplace pas (trop) mon regard. Ceci demande un petit entraine­ment car quand on réfléchit, on a parfois ten­dance à regarder ailleurs.Il pourrait également être demandé de dégager mes oreilles (pas d’écouteurs, de casque, etc.) et de porter mon regard sur le ou les interlocuteurs en parlant.S’il y a des indications à ce sujet données par l’enseignant, j’en prends compte.

Le SAME est à votre disposition pour toute question ou commentaire.Notre adresse mail : heff.same@he-ferrer.eu

J’ai une évaluation du type QuizLors d’une évaluation en forme de Quiz, il ne s’agit pas de connaître mon cours et de tout retenir par cœur.Je dois parfois appliquer un raisonnement, analyser, évaluer, à transférer dans différentes situations.Donc pas de secret, il faut être bien préparé !1. Je m’entraîne !Si mon enseignant propose un examen blanc, j’y participe, même si je ne suis pas complètement prêt(e). Cela me donnera une idée du type de questions qui sera posé et de comment va se passer l’examen en ligne.J’anticipeles possibles questions que l’enseignant peut me poser.Y a-t-il des exercices à réaliser chez moi en condition d’examen ? Je demande à l’enseignant et/ou à des camarades de promotions plus avancées.Le jour J2. Je lis bien la consigne générale :Y a t-il une seule ou plusieurs réponse(s) attendue(s)?3. Je lis attentivement la question :Je fais attention à la formulation de la question, un piège pourrait s’y glisser ! Par exemple, des tournures de phrases négatives peuvent induire en erreur, ou encore l’enseignant peut me demander de choisir la meilleure réponse parmi plusieurs possibles.J’identi­fie les termes clés de l’énoncé ainsi que les connecteurs logiques. Je repère les négations et les mots comme “tous”, “chacun”, “aucun”, “toujours” et “seulement”.4. J’analyse les questions :Quel est le thème de la question (quel est le chapitre concerné) ?Quelles sont les limites données à la question (contenu exact de la question) ?Quelle est l’action à effectuer (quelle tâche est à faire : définir, comparer, justifier, expliquer, etc) ?5. Je tiens compte de la présence d’un cadre qui limite la réponse :Je fais donc attention à l’espace dont je dispose pour répondre. Je ne pourrai pas valider la réponse si le nombre de lignes dépasse le maximum autorisé.6. Jegère mon tempsen fonction de lacomplexité des questions :Pour les questions où j’hésite, je relis calmement la question et les réponses proposées, plusieurs fois si nécessaire. Différentes solutions s’offrent à moi :* Je peux procéder par élimination ;* M’aider d’un papier brouillon pour refaire le raisonnement, le calcul, etc.* Noter ce qui me revient en mémoire pour cette thématique et qui serait susceptible de réactiver mes connaissances.7. S’il y a desquestions ouvertes:Je prends du recul pour structurer la réponse. Je réponds d’abord sur un brouillon, si j’ai le temps.J’utilise des phrases courtes pour maximiser la clarté des réponses.Si j’ai une réponse chif­frée, elle doit souvent être associée à uneunité. Je vérifie si l’ordre de grandeur paraît cohérent.

Je rends un travail1. Je me renseigne : Dans quel espace dois-je déposer mon document : adresse mail de l’enseignant, ICampus, Teams, etc….Les délais : à partir de quand et surtout,jusqu’àquand je peux rendre mon document.Le nombre et le(s) type(s)de fichier(s) attendu(s).2. Je planifie et je m’organise :Je commence par un “brains­torming” afin d’identifier ce que je veux aborder dans le travail.Je fais un plan de mes idéeset des différentes étapes ou tâches à faire.J’estime le temps minimum et maximum à y consacrer.Je fixe des échéances pour les différentes étapes.Sur le fond:3. Je sépare mes idées par des paragraphes :J’assure la transition entre mes idées/paragraphes, par exemple par des connec­teurs. logiques, par une courte introduction de chaque nouvelle idée par rapport à la précé­dente.4. Je relis mon travail :Une fois mon travail fini, je le relis attentivement.Ai-je bien écrit tout ce que je souhaitais écrire ?Les éléments du cours utiles pour répondre à cette question sont-ils bien présents ?Est-ce que je réponds bien à la consigne?5. Je cite mes sources :Lorsque je cite un auteur, je le fais avec des guillemets : ex : « La citation ».Les œuvres sur lesquellesje me suis appuyé(e) dans mon travail devront être citées dans le texte et figurer dans une bibliographie généraleen fin de dossier.Je respecte les normes de références bibliographiques propres à ma discipline. Ex : normes APA.Sur la forme:6. Je prends soin de mon document:Je donne une bonne impression générale sur la qualité de mon travail.Je fais attention à l’orthographe, à la syntaxe, à la formulation des phrases, etc.Sauf demande différente de mon enseignant, je reste classique* interligne de 1,5;* les titres ne se retrouvent pas tout en bas de page;* taille de police 12;* police Calibri, Arial ou Times New Roman;* marges : 2,5 cm de chaque côté, 2 cm en haut et en bas;* débuter un nouveau paragraphe par un retrait de 1 cm sur la première ligne, comme pour les titres;Mettre un sommaire au début du document avec les numéros de pages correspondants (cela implique donc de numéroter les pages bien sûr);Numéroter les parties et sous-parties (1; 1.1 ; 1.2 ; 2 ; 2.1 ; 2.2, etc.);Si cela est pertinent pour illustrer mon propos, je peux avoir recours à des illustrations, mais je cite la source si je ne l’ai pas créée moi-même.7. Je respecte le format du document indiqué par l’enseignant:Pdf, docx (format de word), odt (format d’open office), xls (format d’excel), etc.En revanche, s’il n’y a pas eu de consignes et que mon travail a été réalisé sous Word, alors je n’hésite pas à le mettre en PDF. La forme reste intacte au moment où l’enseignant ouvrira le document.8. Je fais une page de garde avec :Nom et prénom;Nom de la Haute Ecole;Département et section;Nom du cours;Nom de l’enseignant;Année académique; En fonction du contexte, je peux y ajouter:Le logo de la Haute Ecole;Le logo de l’entreprise de mon stage;Le nom de mon maître de stage9. Je demande un feedback :Je soumets mon travail à des personnes qui pourraient apporter un feedback constructif (si j’ai l’occasion de soumettre au regard de mon enseignant, je le fais, bien sûr !)J’analyse les remarques et j’ajuste ma production avant la remise définitive.10. Je remets mon document :Je nomme mon fichier.Je suis les consignes de mon enseignant. Autrement, j’indique mon nom dans le titre de mes documents numériques remis pour évaluation. Par exemple, je peux le nommer de la façon suivante :[titre de mon document]_[mon nom]_[mon prénom].Je cherche et je dépose mon document dans l’espace demandé par l’enseignant: adresse mail de l’enseignant, ICampusferrer, Teams, etc….Je reçois un message de confirmation dès que le document a été bien remis.