Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Alimentation saine et durable

Mai 2020

Le diagnostic

- 51 structures d’accueil périscolaire- 20 structures d’animation jeunesse,- 30 associations affiliées, aux activités variées,- Le siège de la FDMJC, situé à Geispolsheim.

Clémence POUCLET

Julien BREFIE Victor DOUILLY Thomas HIGELIN Nicolas TRIPA Clémence VAGNEUR

Thèmes abordés

Place des produits carnés

Budget

Qualité des aliments

Nutrition

Gaspillage alimentaire

Saisonnalité

Alimentation locale

Santé

Pour un restaurant d'école primaire de 100 élèves,le gaspillage représente en moyenne, sur une année,1,7 tonnes de denrées alimentaires, soit 10 000€/an

Info ou intox ?

Pour un restaurant d'école primaire de 100 élèves,le gaspillage représente en moyenne, sur une année,1,7 tonne de denrées alimentaires, soit 10 000€/anC'est l'équivalent de 6900 repas

Info ou intox ?

Info !

Le code 1 sur les oeufs signifie que la poule a été élevée sans usage préventif d'antibiotiques.

Info ou intox ?

Le code 1 sur les oeufs signifie que la poule a été élevée en plein air. Pas de contrainte sur les médicaments, sauf si l'élevage est certifié "Label Rouge".

Info ou intox ?

Intox!

Le code 1 sur les oeufs signifie que la poule a été élevée en plein air. Pas de contrainte sur les médicaments, sauf si l'élevage est certifié "Label Rouge".

Info ou intox ?

Intox!

Le quinoa est une céréale, au même titre que le blé ou le maïs.

Info ou intox ?

Le quinoa est plus proche de la betterave ou de l'épinard que du blé. Et ce n'est pas une céréale, bien qu'on la cuisine comme telle! C'est pourquoi on l'appelle une "pseudo-céréale"

Info ou intox ?

Intox!

Les légumineuses, c'est bon pour la santé ! D'ailleurs, elles sont régulièrement au menu des cantines périscolaires.

Info ou intox ?

Les légumineuses, c'est bon pour la santé ! Mais on ne les retrouve que rarement dans les menus des cantines périscolaires.

Info ou intox ?

Infox!

2

3

Produits achetés principalement en local :

Fruits et légumes

Viande

Pain

Plus de la moitié des structures ont mis en place des partenariats avec des producteurs locaux pour :

Fruits

Boulangerie

Jus

La majorité des structures semblent attentives à l'achat de produits locaux. Elles sont également une majorité à respecter la saisonnalité.

1

1

2

Le Top 3 des produits locaux

3

1

2

3

Stockage des restes :

Boîtes en plastique

Plat de service filmé

Boîtes en verre

Produits les plus resservis ou réutilisés :

Produits laitiers

Fruits

Pain

Les restes alimentaires sont en majorité redistribués ou réutilisés. Très peu sont jetés.

Les restes alimentaires

C'est le nombre de grammes de restes alimentaires par convive et par repas mesuré en moyenne dans les périscolaires. De nombreuses structures ne pèsent pas leurs déchets mais s'efforcent de rendre ce gaspillage visible des convives.

La majorité des structures agissent au quotidien :

C'est le nombre de grammes de restes alimentaires par convive et par repas mesuré en moyenne dans les associations.

21

Adapter les portions servies

Réutiliser les restes

Adapter les quantités commandées

61

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Associations

Animations Jeunesse

Accueilspériscolaires

5,65 €

5,54 €

4,55 €

Un budget dédié plus important dans les associations mais de grandes disparités.

Budget moyen dédié aux repas et goûters

0,9 €

0,9 €

0,5 €

Repas

Goûters

La commission est le plus souvent composée du personnel de la structure, de représentants du prestataire et du siège de la FDMJC.

C'est le pourcentage de structures ayant mis en place une commission repas.

39 %

En moyenne, 3 parties prenantes sont associées à la commission. Il serait intéressant d'y ajouter les jeunes et leurs parents.

Commission repas

Presque 100 % des structures disent pouvoir être force de proposition sur le contenu des menus.

Critères de choix du prestataire :

C'est le pourcentage de structures disant ne pas avoir de marge de manoeuvre quant au choix du prestataire : imposé par la comcom, traiteur local ou absence d'autres prestataires.

77 %

Coût

Proximité géographique

Alternatives végétariennes

Choix du prestataire

1

2

3

Céréales et pseudo-céréales :

Quinoa

Boulghour

Riz complet

Légumineuses :

Haricots rouges

Lentilles vertes

Flageolets

1

2

Des céréales et légumineuses qui demeurent très occasionnelles.

3

Le Top 3 des céréales et légumineuses

1

2

Saumon

3

Colin

Cabillaud

Les recommandations de l'ANSES sont globalement méconnues.

L'ANSES recommande la consommation de petits poissons gras : sardines, maquereaux, anchois, ou truites, en alternance avec un poisson maigre.

Le Top 3 des poissons les plus fréquemment servis

51 structures servent de la viande rouge ou charcuterie 1 x / semaine ;13 structures en servent plusieurs fois par semaine ;10 structures n'en servent pas toutes les semaines.

Une majorité de structures proposent tous les jours ou souvent une alternative végétarienne pour les personnes ne consommant ni viande, ni poisson.

77 %

C'est le pourcentage de périscolaires respectant l'obligation inscrite dans la loi Egalim de servir un repas végétarien au moins une fois par semaine.

Viande et alternatives végétariennes

La loi Egalim prévoit un objectif de minimum de 50% de produits durables ou sous signes de qualité dans les cantines à partir de 2022.

1

2

3

Aliments :

Fruits

Gâteaux fait-maison

Compotes

Boissons :

Jus de fruits

Eau, thé, tisane

Sirop ou soda

1

2

La plupart des structures assurent le contenu des goûters.

3

Le Top 3 des aliments et boissons du goûter

1

2

3

Fruits

Légumes

Produits laitiers

35 structures servent de temps en temps du bio, 23 souvent, 10 tous les jours, et 8 jamais.

Le label AB/bio européen est le plus recherché de tous les labels !

Le Top 3 des produits toujours proposés en bio

Les labels certifiant une pêche durable ou du commerce équitable sont peu fréquents essentiellement pour des raisons de coût ou par manque d'informations de la part du prestataire.

Les alternatives non raffinées sont encore peu utilisées au sein des structures : huile vierge de première pression à froid, sucre non raffiné, miel ou sirops végétaux, pain complet, et céréales complètes.

L'immense majorité des structures savent qu'un code est présent sur les oeufs pour indiquer le mode d'élevage mais ils en ignorent souvent le détail. Ils privilégient cependant le plein air et lebio. Certaines structures utilisent les oeufs de leur propre poulailler !

Autres signes de qualité

Des questions ? Des remarques ?

Pour conclure

Que retenez-vous de cette présentation? Quelles sont vos envies ? RDV sur le lien suivant :

Pour conclure

https://www.wooclap.com/ALIMENTATIONFDMJC