Want to make creations as awesome as this one?

Visite virtuelle de l'élevage de chèvres Angora "Nat'Mohair"

More creations to inspire you

Transcript

Portes ouvertes Nat'Mohair

Bonjour,C'est avec plaisir que je vous accueille sur ma ferme de manière "virtuelle".Les boutons avec les flèchespermettent de vous déplacer à votre guise. Les autres boutons vous invitent à découvrir des informations sur les chèvres, sur le tri du mohair, ...N'hésitez pas à vous rendre en prairie voir les chèvres... une vidéo vous y attend !Je vous souhaite une belle visite,Natacha

Parking

Quelques photos "souvenirs" des dernières portes ouvertes !Le stand de Nat'Mohair :Retrouvez tous mes articles en mohair sur www.natmohair.comLe stand de Verkado :Retrouvez ses articles sur sa pagefacebook Verkado CréationMais qui sommes-nous ?En 2019, Nat'Mohair créé par Natacha Dorobisz et Verkado créé par Sylvie Valdher ont fêté leur "10 ans". Voici leurs portraits :Natacha DOROBISZ pour Nat’MohairPaysanne textileet habilleuse du soi Alors qu’à 20 ans j’étudie la géologie à l’Université, le soir… je tricote discrètement. En admiration devant notre planète, la Vie et la Nature toute puissante, c’est naturellement que mon métier se tourne vers sa protection. Mais l’exercer en ville semble être un paradoxe. Faire du développement durable ? oui… mais au contact de la Nature. Alors vers 30 ans je quitte Paris et mon travail au Muséum National d’Histoire Naturelle. De retour dans ma région natale, j’y invite quelques chèvres Angora, curieuse de voir si elles s’acclimateront au plat pays. J’allie ainsi mes deux passions : la Nature et les animaux, ainsi que la transformation du fil. Je produis du mohair dont les couleurs et la chaleur émerveillent ! Je peux enfin tricoter au grand jour, et surtout créer des vêtements écologiques, qui ont du sens et des valeurs. NAT’MOHAIR est né. Puis j’observe et me rends compte comme les gens sont différents et vont porter plus ou moins bien certaines couleurs. C’est ainsi que je me forme au « Vêtement chemin d’éveil ». A 40 ans, je découvre que le corps humain est le miroir de la Nature : notre peau rayonne des couleurs des saisons, nos formes suivent celles de la Nature, nos mouvements s’harmonisent avec les 4 éléments (air, eau, feu, terre).Et le lien est fait entre la Nature, l’Homme et ses vêtements, comme un fil suivi depuis des années. Le vêtement comme une seconde peau, montrant au Monde notre personnalité, notre action et nos dons. Sylvie Valdher pour VERKADOCréatrice textile éco-responsablePassionnée de nature depuis mon plus jeune âge, j’aime cultiver l’authentique avec mes mains et mon cœur. C'est naturellement que Verkado est sorti du terreau de mes pensées au printemps 2009 après des années d’expériences dans l’horticulture, le paysagisme et la fleuristerie. Je me relie à mon essence végétale en étant respectueuse envers notre planète et partage l’envie de la protéger. C'est là mon essentiel. C’est dans l’environnement verdoyant que je trouve ma principale source d’inspiration.Espiègle et ludique, je vous propose des créations uniques. Toujours dans le respect de notre belle planète, la Terre. Mes activités s’inscrivent dans l’objectif de limiter notre impact. J'ai donc une gamme “zéro déchet”, une gamme « mode durable » et une gamme « horti-couture ».J’utilise des textiles certifiés Bio, mais aussi des tissus neuf voués à la destruction, qui font des tonnes de déchets exploitables. En plus du plaisir de travailler avec ces matières, cela me permet d’optimiser les actions positives pour le développement durable.

C'est en janvier 2009 que 17 jolies chèvres Angora ont quitté la Savoie pour venir s'installer dans le Nord. Certaines attendaient des petits. L'élevage a vite grandit et compte aujourd'hui 60 chèvres.Photos souvenirs des premières chèvres et chevreaux :et après la tonte ....N'hésitez pas à aller en prairie rencontrer les boucs reproducteurs, voir la vidéo des chèvres, et faire connaissance avec les chevreaux dans le bâtiment d'élevage.

Une fois les chèvres tondues, le mohair doit être trié.Pour cela, le mohair est étalé sur une table de tri. Les principales impuretés sont envelées. Ensuite, l’éleveur effectue le tri à l’œil nu… et au « feeling », en s’aidant de la forme de la mèche, de sa densité, de l’âge de la chèvre.Table de tri faite d'un grillage sur un cadre. Les parties courtes tombent à travers. Le mohair est classé en 6 catégories selon la finesse. Et chacune sert à réaliser des articles différents.Type de mohairCatégorieFinesseArticlesMohair finclasse 1< 25 µmFils à tricoter, écharpes et accessoires, pulls et giletsclasse 225 à 27µmclasse 327 à 30 µmMohair moyen-fortclasse moyen- fort28 à 32 µmchaussettesMohair fortclasse fortplus de 32 µmPlaids, couvertures, tissuMohair particulierFibres hétérogènesFinesse variableChaussettes de montagne, pantoufles

C'est bien connu, les chèvres sont de véritables "débroussailleuses". Les haies d'aubépine, quel délice ! D'où la nécessité d'avoir d'excellentes clôtures si l'on veut préserver son potager...

Je m'appelle Junior, je suis né en 2014. Fils d'Eolia et d'un jeune chevreau un peu trop précoce, je fais partie de la lignée des "chou-chou" de l'élevage.Dans notre famille, nous ne faisons pas le plus beau poil c'est sur... alors on se rattrape en étant "gentils"... bref, nous faisons preuve d'une certaine intelligence pour nous adapter aux humains ;-)J'aime poser pour les photos...Vous avez vu mes cornes ? Elles sont plus longues que celles des autres chèvres. En effet, les boucs reproducteurs ont de très longues cornes. Et celles-ci vont continuer à pousser toute ma vie.

Je m'appelle Jersey. Je suis né en Bretagne en 2014.Je partage ma vie avec une dizaine de femelles en automne. Le reste du temps, je vis avec les autres boucs.Et comme tous les boucs reproducteurs Angora, je reste sur un élevage seulement quelques années. Eh oui, je ne peux pas me reproduire avec mes filles !Je cherche donc un nouveau lieu d'accueil. Qui souhaite m'acheter ?

Ici, pas de produit chimique... alors oui, les "mauvaises herbes" se développent.Mais connaissez-vous leurs vertues ?Petite plante herbacée rampante aux très jolies fleurs d’un bleu-violet, le lierre terrestre est une plante médicinale qui vous permettra de passer un bon hiver.le lamier blanc (ou ortie blanche) possède des propriétés médicinales également. Plante méllifère, le pissenlit fournit un abondant nectar. C'est une plante médicinale dont on utilise les feuilles et les racines. Elle peut également être dégustée en salade ou en confiture.

Les tempêtes ont fait tomber plusieurs peupliers sur l'exploitation. De quoi pouvoir se chauffer quelques années ! Quand elles le peuvent, les chèvres aiment bien grimper sur les troncs d'arbre couchés.

Savez-vous ce que l'on préfère manger ?Les feuilles des arbres ! Dans nos prairies, les arbres n'ont plus de feuilles à "hauteur de chèvre". Et la motivation est telle, que nous tenons facilement debout sur 2 pattes !Ensuite viennent les "mauvaises herbes".... surtout celles qui sont collantes (appelées aussi Gaillet gratteron).... en fait l'herbe ne vient qu'à la fin quand nous avons mangé tout le reste.Nous mangeons aussi du foin si besoin.

Je porte le nom de Naomi en référence à une jolie mannequin... eh oui, moi-même je suis plutôt pas mal comme chèvre Angora :-)

Je me nomme Préciseuse, car je suis belle et grande. Vous voyez mon poil est assez frisé et il est très fin.

construit en bois provenant de forêts gérées durablement

Le bâtiment d'élevage

Une journée de chèvresNous passons la nuit au chaud ... puis le matin, c'est la sortie ...Nous profitons de l'air frais, nous nous promenons,nous mangeons (vite vite pour pas que la copine nous prenne la bonne herbe )et si vous voulez en voir plus, vous pouvez regarder la vidéo sur YouTube :https://www.youtube.com/watch?v=UHusUQokXQw&t=20s

Les chevreauxLes petits chevreaux viennent au monde après 5 mois passés dans le ventre de leur maman.Seules quelques chèvres sont mises à la reproduction chaque année, pour assurer le renouvellement du troupeau. En effet, comme les chèvres Angora ne sont pas utilisées pour produire du lait, il est inutile de leur faire faire des petits tous les ans.Les naissances ont lieu généralement au début du printemps. S'il fait un peu trop froid, nous leur mettons une lampe chauffante. Les chevreaux angora pèsent environ 2,5kg à 3kg à la naissance. Ils ont déjà des poils mais pas de cornes, heureusement !Les petits adorent jouer et faire des "cabrioles" (forcément !).Jouer à "saute-mouton' ? non ... mais monter sur le dos de leur mère, oui !et aussi faire du toboggan !Certains ont parfois besoin d'être nourri au biberon, surtout quand il y a des jumeaux.Heureusement la plupart du temps, ils boivent le lait de leur maman.

La tonte des chèvresLes chèvres Angora ont besoin d'être tondues 2 fois par an. Leur poil pousse en effet de 2cm par mois, donc beaucoup plus vite que la laine de mouton.Les chèvres avant la tonte La tonte est réalisée par un professionnel. Les chèvres ne soufrent pas du tout puisqu'elles vont juste "chez le coiffeur". Elles se sentent plus légères ensuite !Le mohair récolté est de 2kg environ par chèvre et par tonte, donc 4 à 5kg par an.Les chèvres après la tonte

Le coin des chevreaux

Bonjour, je m'appelle Raiponce. Je suis une petite chevrette née le 15 mars 2020. Mon Papa s'appelle Jersey, ma Maman s'appelle Ninon. Elle s'occupe très bien de moi. Je serai sevrée quand j'aurai entre 4 et 6 mois. Pour l'instant je bois son lait avec délice :-)

Les chevreauxLes petits chevreaux viennent au monde après 5 mois passés dans le ventre de leur maman.Seules quelques chèvres sont mises à la reproduction chaque année, pour assurer le renouvellement du troupeau. En effet, comme les chèvres Angora ne sont pas utilisées pour produire du lait, il est inutile de leur faire faire des petits tous les ans.Les naissances ont lieu généralement au début du printemps. S'il fait un peu trop froid, nous leur mettons une lampe chauffante. Les chevreaux angora pèsent environ 2,5kg à 3kg à la naissance. Ils ont déjà des poils mais pas de cornes, heureusement !Les petits adorent jouer et faire des "cabrioles" (forcément !).Jouer à "saute-mouton' ? non ... mais monter sur le dos de leur mère, oui !et aussi faire du toboggan !Certains ont parfois besoin d'être nourri au biberon, surtout quand il y a des jumeaux.Heureusement la plupart du temps, ils boivent le lait de leur maman.

Le coin des petits boucs

Nous sommes des bouc d'un an pour la plupart. Nous allons changer d'élevage dans quelques jours. Nous avons hâte de découvrir notre nouvelle maison. En attendant, nos frères et cousins ont déjà rejoint leurs quartiers d'été.