Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Bridgewater Foundry, Patricroft. Gravure d'après un dessin de James Nasmyth

A la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, l'Europe et le monde connaissent une transformation importante dans la manière de produire et de se déplacer. Cette transformation se voit dans les paysages, mais aussi dans l'économie et la société. On passe ainsi progressivement d'une société rurale et artisanale à une société urbaine et industrielle, société dans laquelle nous vivons encore.Sur cette gravure, on voit l'usine Nasmyth, Gaskell and compagny, fondée en 1836. Elle se situe dans la banlieue de la ville de Manchester, en Angleterre.USINE : Établissement industriel où, à l'aide de machines, s'effectue la fabrication d'objets ou de produits.Au XIXe siècle, l'industrialisation (développement de l'industrie dans un pays ou une région) repose sur l'activité métallurgique (technique assurant la fabrication des différents métaux), textile (fabrication des tissus) et sur l'utilisation de nouvelles énergies (charbon) et moyens de transport (locomotive à vapeur). On parle aussi de Révolution industrielle.

Dans les usines, pour faire fonctionner les nombreuses machines, on utilise au départ l'énergie motrice des rivières. Mais au XIXe siècle, on utilise de plus en plus la force motrice de la machine à vapeur. Sur cette gravure, les hautes cheminées servent à évacuer la fumée de la combustion du charbon que l'on utilise comme source d'énergie.En conséquence, la forte demande en charbon va entraîner le développement des mines d'où il est extrait du sous-sol.Ci-dessous, voici une vidéo vous expliquant le fonctionnement de la machine à vapeur, inventée par James Watt en 1769, et son rôle dans l'industrialisation.

Dans les ateliers de l'usine, les ouvriers sont rassemblés tous ensemble pour effectuer les différentes tâches de production. Employés par un patron, ils reçoivent un salaire pour leur travail.Fernand Cormon, Une forge, 1893, huile sur toile, musée d'Orsay

Les ouvriers habitent à proximité immédiate de l'usine. Venus des campagnes pour vivre en ville (exode rural), ils logent dans des cités se composant de petites maisons mitoyennes identiques, pourvues d'une cour ou d'un jardinet. Ces logements sont loués par les patrons des usines qui perçoivent un loyer.Cité Saint-Charles, St-Léger-lez-Domart"Chaque maison comprend une pièce à vivre, de plain pied, d’une quinzaine de mètres carrés, avec une porte pleine donnant sur la rue. Une fenêtre éclaire cette pièce. On n’avait pas jugé utilise de poser un volet à cette baie. Derrière la pièce à vivre, une autre plus petite, coupée en son milieu par un mur de refend montant à mi-hauteur du plafond sur lequel s’appuyait directement la toiture. La surface habitable de cette piécette fait à peine huit mètres carrés (...) En étage de la pièce principale, on trouve la chambre qui est accessible par un escalier prenant dans un angle de la pièce (...) Personne, lors de la construction ne s'est occupé de l'isolation (...) Une fenêtre, en chien-assis, de modeste dimension, donne un peu de clarté et permet l'aération."Source :"Une Fibre, Des Hommes, vals de Nièvre et de Somme" - R. Collier et D. Clérentin - 2000 - Abbeville

Au XIXe siècle, la machine à vapeur permet le développement d'un nouveau moyen de transport terrestre circulant sur des rails en fonte, puis en acier : la locomotive à vapeur.Utilisée pour transporter des passagers, elle est aussi utile pour transporter des marchandises.

Au XIXe siècle, une grande partie des marchandises continue à circuler par la voie fluviale. On étend le réseau de circulation en creusant de nombreux canaux qui permettent de se déplacer jusqu'au cœur des zones industrielles des villes.Sur ces voies navigables, des péniches transportent le charbon, les productions agricoles et d'autres marchandises.Pendant longtemps, on utilise les chevaux pour tirer (haler) les péniches. Les hommes qui effectuaient ce travail étaient surnommés les voituriers par eau ou mariniers.