Want to make creations as awesome as this one?

Lettrage des comptes de tiers - un exemple avec un client de notre entreprise.

Transcript

Lettrage - Controle des comptes de tiers

Activité 6 - GRCF

Le lettrage d’un compte consiste à rapprocher des montants dans un compte de tiers, la somme des entrées au crédit devant être égale à la somme des entrées au débit (à chaque élément correspondant à une lettre est attribuée).

Le contrôle consiste à s’assurer de la validité des sommes figurant dans les comptes et de repérer d’éventuelles anomalies.
Les principaux contrôles consistent à justifier un compte par le lettrage ; à vérifier le compte Banque par l’état de rapprochement.

Le suivi des comptes de tiers est réalisé par l’intermédiaire du Grand livre auxiliaire et de la balance âgée.

Le contrôle peut être mensuel, trimestriel, annuel en fonction des opérations.

Le plus souvent les opérations de contrôle des comptes sont effectuées à la fin de l’exercice comptable pour la construction des documents de synthèse.

Le contrôle du compte Banque est généralement effectué mensuellement.

Le solde est normalement DEBITEUR.

Le solde est normalement CREDITEUR.

Compte CLIENT

Le Grand Livre regroupe l'ensemble des comptes de l'entreprise.

POINT DE DEPART :

Aucun Montant au Débit

500,00 au Crédit

0 - 500,00 = - 500,00

MOINS -

PLUS +

Solde de la ligne précédente + Débit ou - Crédit

Les trois opérations sont liées.

Nous avons au DEBIT :

  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000121 d'un montant de 142,40,
  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000130 d'un montant de 171,43.
  • Le total des créances au débit est donc de 313,83 euros.

Nous avons au CREDIT :

  • le règlement des deux factures (fin des créances) : RGLT00125 d'un montant de 313,83.

Le montant au DEBIT correspondant bien au montant au CREDIT.

On peut donc LETTRER les trois opérations.

POINT DE DEPART :

Aucun Montant au Débit

500,00 au Crédit

0 - 500,00 = - 500,00

La facture FA00000118 du 15/11/N d'un montant de 60,00 euros n'a pas encore été réglée par le client. Il s'agit d'une anomalie.

Une des actions correctrices est d'appliquer par exemple la procédure de relance des impayées et de contacter le client.

Il n'y pas de correspondance entre un DEBIT et un CREDIT, la ligne n'est pas lettrée.

Les trois opérations sont liées.

Nous avons au DEBIT :

  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000121 d'un montant de 142,40,
  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000130 d'un montant de 171,43.
  • Le total des créances au débit est donc de 313,83 euros.

Nous avons au CREDIT :

  • le règlement des deux factures (fin des créances) : RGLT00125 d'un montant de 313,83.

Le montant au DEBIT correspondant bien au montant au CREDIT.

On peut donc LETTRER les trois opérations.

Les deux opérations sont liées.

Nous avons :

  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000070 d'un montant de 500,00.
  • son règlement au crédit (fin de sa créance). : RGLT00078 d'un montant de 500,00.

On peut donc lettrer les deux opérations.

Les deux opérations sont liées.

Nous avons :

  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000070 d'un montant de 500,00.
  • son règlement au crédit (fin de sa créance) : RGLT00078 d'un montant de 500,00.

On peut donc lettrer les deux opérations.

La facture FA00000118 du 15/11/N d'un montant de 60,00 euros n'a pas encore été réglée par le client. Il s'agit d'une anomalie.

Une des actions correctrices est d'appliquer par exemple la procédure de relance des impayées et de contacter le client.

Il n'y pas de correspondance entre un DEBIT et un CREDIT, la ligne n'est pas lettrée.

Les deux opérations sont liées.

Nous avons :

  • une facture (une créance client au débit) : Facture N° FA00000072 d'un montant de 35,26.
  • son règlement au crédit (fin de sa créance). : RGLT00083 d'un montant de 35,26.

On peut donc lettrer les deux opérations.

ANOMALIE : CREANCE IMPAYEE

Le Solde est DEBITEUR.


Avec le calcul du solde, le DEBIT est égal au CREDIT.