Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

La guerre froide

l'URSS

Avant de se lancer : des explications

puis un discours fondateur

Introduction à recopier

Sommaire :

L'URSS dans la guerre froide

Les USA dans la guerre froide

La guerre froide dans le monde

L'Allemagne et Berlin dans la guerre froide

Quiz finaux

les USA

c'est parti

La guerre froide

l'URSS

les USA

Ce sont deux leaders

qui s'affrontent

tableau à recopier puis à remplir à l'aide des documents

suite

Il s'agit d'un texte écrit par un RUSSE ! donc quand il parle des Américains, il n'est pas neutre, il ne dit pas la vérité, mais sa vérité.

Correction du tableau - assurez-vous d'avoir rempli le tableau avant de tricher corriger

légende : camp communisterouge foncé : Etats liés à l'URSS par un accord militaire, dont le pacte de Varsovierouge clair : Autres Etats liés au bloc de l'Est (vers 1980)

Sur cette affiche soviétique réalisée dans les années 20, Lénine, balaye les capitalistes hors de la planète sur laquelle il se tient debout. Sur l’affiche, il est écrit « Le camarade Lénine nettoie la Terre de ses saletés superflues ».

suite

La guerre froide

les USA

l'URSS

Ce sont deux leaders

qui s'affrontent

c'est parti

quiz de compréhension

1

2

tableau à recopier puis à remplir à l'aide des documents

suite

Doctrine Truman

Presque toutes les nations se trouvent placées devant le choix entre deux modes de vie opposés. L'un repose sur la volonté de la majorité et il est caractérisé par des institutions et des élections libres, des garanties sur la liberté individuelle, la liberté de parole et de religion, par l'absence de toute oppression politique. L'autre repose sur la volonté d'une minorité imposée par la force à la majorité. Il s'appuie sur la terreur et l'oppression, une presse et une radio contrôlées, des élections truquées et la suppression des libertés individuelles. Je crois que les États-Unis doivent soutenir les peuples libres qui résistent à des tentatives d'asservissement par des minorités armées ou des pressions étrangères

Correction du tableau - assurez-vous d'avoir rempli le tableau avant de tricher corrigercorrection du tableau

légende : camp occidentalbleu foncé : Etats liés aux Etats-Unis par un accord militaire, dont l'OTANTbleu clair : autres Etats liés au bloc de l'ouest (1980)

Discours du président américain Harry Truman en 1947Il s'agit d'un texte écrit par un AMERICAIN ! donc quand il parle des Russes, il n'est pas neutre, il ne dit pas la vérité, mais sa vérité.

suite

C'est ce qu'on a appelé aux Etats-Unis le Maccarthysme (d'après son nom) et la "chasse aux sorcières", les sorcières étant les communistes présents aux Etats-Unis

tableau à recopier puis à remplir à l'aide des documents

QuestionsRéponse dans les documentsOù est Cuba par rapport aux Etats-Unis ?Quel est le régime politique de Cuba ?Pourquoi Cuba se range-t-il du côté de l'URSS?Qui installe des missiles sur CubaQuel est le danger pour les Etats-Unis ?Pourquoi dit-on que nous sommes proches de la 3e Guerre Mondiale ?Pourquoi l'URSS enlève-t-elle les missiles de Cuba ,

quiz 1 de compréhension

quiz 2 de compréhension

suite

QuestionsRéponses à trouver dans les documentsOù est Cuba par rapport aux Etats-Unis ?Au sud-est des Etats-Unis, à proximité de la FlorideQuel est le régime politique de Cuba ?Communiste avec Fidel CastroPourquoi Cuba se range-t-il du côté de l'URSS?Par solidarité communisteQui installe des missiles sur Cuba ?l'URSSQuel est le danger pour les Etats-Unis ?Les missiles peuvent toucher les Etats-Unis, notamment les grandes villes du sudPourquoi dit-on que nous sommes proches de la 3e Guerre Mondiale ?les deux leaders sont "à deux doigts" de se déclarer une guerre ouverte, en affrontement directPourquoi l'URSS enlève-t-elle les missiles de Cuba ?suite à des négociations avec les Etats-Unis et pour éviter l'invasion de l'île par l'armée américaine

QuestionsRéponses à trouver dans les documentsOù est Cuba par rapport aux Etats-Unis ?Quel est le régime politique de Cuba ?Pourquoi Cuba se range-t-il du côté de l'URSS?Qui installe des missiles sur Cuba ?Quel est le danger pour les Etats-Unis ?Pourquoi dit-on que nous sommes proches de la 3e Guerre Mondiale ?Pourquoi l'URSS enlève-t-elle les missiles de Cuba ?

La guerre froide

dans le monde...

l'URSS

les USA

tableau à recopier puis à remplir à l'aide des documents

propagande

course armement

menace nucléaire

Caricature représentant la crise de Cuba (1962)

rôle du sport dans la guerre froide

rôle des médias

la guerre des étoiles

suite

La Guerre Froide nous a non seulement donné des techniques d'espionnage sans aucun précédent et des coups d'espionnage magnifiques, mais, indirectement, elle nous a aussi donné des héros. Le plus populaire étant James Bond. Bien qu'il ne soit qu'un personnage fictif popularisé durant les années 70, il est vu comme le meilleur des espions. James Bond est certainement un espion parfait créé par l'imagination, mais bien que plus rare, d'incroyables coups d'espionnage sont sortis de la Guerre Froide, comme la défection de Viktor Belenko au Japon dans un Mig-25 en 1976 qui encore aujourd'hui est considéré comme un des plus grands coups d'espionnage de la Guerre Froide

La Guerre Froide nous a non seulement donné des techniques d'espionnage sans aucun précédent et des coups d'espionnage magnifiques, mais, indirectement, elle nous a aussi donné des héros. Le plus populaire étant James Bond. Bien qu'il ne soit qu'un personnage fictif popularisé durant les années 1970, il est vu comme le meilleur des espions. James Bond est certainement un espion parfait créé par l'imagination, mais bien que plus rare, d'incroyables coups d'espionnage sont sortis de la Guerre Froide, comme la défection de Viktor Belenko au Japon dans un Mig-25 en 1976 qui encore aujourd'hui est considéré comme un des plus grands coups d'espionnage de la Guerre Froide.Belenko était un pilote au 513e régiment de chasseurs de la 11e Armée de l'Air des Forces de Défense aériennes de l'Union soviétique, basé à Tchougouïevka (kraï du Primorie), dans l'Extrême-Orient russe. Le 6 septembre 1976, Belenko réussit à poser son chasseur à réaction Mikoyan-Gourevitch MiG-25 « Foxbat » à Hakodate, au Japon, après un vol de 990 km. C'était la première fois que des experts occidentaux furent en mesure d'examiner de près cet appareil, qui révéla ainsi ses secrets. L'asile lui fut accordé par le président des États-Unis Gerald Ford et un fonds spécial fut créé pour lui permettre de mener une vie confortable aux États-Unis, bien différente de la morne existence des pilotes sur les bases aériennes soviétiques, telle que décrite par Belenko2. Après sa défection, il fut interrogé pendant cinq mois, puis employé comme consultant pendant plusieurs années. Le MiG fut démonté, étudié, puis renvoyé en Union soviétique dans une trentaine de caisses. Belenko avait aussi apporté le manuel de pilotage du « Foxbat », dans l'espoir qu'il aiderait les pilotes américains à évaluer et tester l'appareil. Mais le gouvernement japonais autorisa seulement les autorités américaines à examiner l'avion et à faire des essais au sol du radar et des moteurs.

pas de correction, il s'agit de prendre les exemples donnés ici

suite

Paroles (en allemand)Hast du etwas Zeit für michDann singe ich ein Lied für dichVon 99 LuftballonsAuf ihrem Weg zum HorizontDenkst du vielleicht g’rad an michDann singe ich ein Lied für dichVon 99 LuftballonsUnd dass sowas von sowas kommt99 LuftballonsAuf ihrem Weg zum HorizontHielt man für Ufos aus dem AllDarum schickte ein General‘ne Fliegerstaffel hinterherAlarm zu geben, wenn’s so wärDabei war’n dort am HorizontNur 99 Luftballons99 DüsenfliegerJeder war ein großer KriegerHielten sich für Captain KirkDas gab ein großes FeuerwerkDie Nachbarn haben nichts gerafftUnd fühlten sich gleich angemachtDabei schoss man am HorizontAuf 99 Luftballons99 KriegsministerStreichholz und BenzinkanisterHielten sich für schlaue LeuteWitterten schon fette BeuteRiefen: Krieg und wollten MachtMann, wer hätte das gedachtDass es einmal soweit kommtWegen 99 Luftballons99 Jahre KriegLießen keinen Platz für SiegerKriegsminister gibt’s nicht mehrUnd auch keine DüsenfliegerHeute zieh ich meine RundenSeh’ die Welt in Trümmern liegenHab’ ‘nen Luftballon gefundenDenk’ an dich und lass’ ihn fliegen

La musique a été composée par Uwe Fahrenkrog-Petersen, le pianiste du groupe Nena, tandis que le guitariste Carlo Karges a écrit les paroles de la version originale en allemand. La version anglaise de la chanson, intitulée 99 Red Balloons, a été écrite par Kevin McAlea qui a conféré au texte un ton plus satirique que l'original.La chanson est sortie en pleine période d'intensification de la course aux armements dans le cadre de la Guerre froide. La terreur s'équilibre entre les États-Unis et l'Union soviétique qui essaient chacun de montrer leur supériorité sur l'autre. Tout d'abord, en novembre 1983, l'Union soviétiqueinterprète l'exercice annuel de conditionnement à une guerre nucléaire de l'OTAN comme une réelle préparation à une guerre nucléaire. Elle active ainsi en réponse ses propres armements. Quelques mois après, en janvier 1984, les Américains déploient les missiles Pershing II en Allemagne de l'Ouest, répondant ainsi à la demande formulée en 1979 par le gouvernement SPD de Helmut Schmidt, inquiet de l'absence de réaction de l'OTAN devant le déploiement des missiles nucléaires SS-20 soviétiques, capables d'annihiler les principaux points stratégiques de l'Europe de l'Ouest en une seule frappe. Cette position est contestée par les mouvements pacifistes, dont le mot d'ordre à l'époque est « plutôt rouge que mort » (« Lieber rot als tot »). C'est dans ce sentiment de révolte et d'exaspération que Nena va créer 99 Luftballons. Les paroles sont très engagées contre la Guerre froide et rappellent les récents événements précédemment évoqués. Le thème général est l'histoire de 99 ballons qui flottent dans le ciel et qui sont identifiés par les forces militaires comme une attaque. Ainsi toute l'armée et tous les armements sont mobilisés pour neutraliser les ballons et provoquent une gigantesque explosion destructrice qui dévaste la planète. Dans sa chanson, Nena se moque des dirigeants de l'époque qui étaient constamment sur le point de déclencher une guerre mondiale et de la quantité faramineuse des armements. La chanson reflète également le climat de tension et de terreur de cette période

Paroles (en anglais)In Europe and America there's a growing feeling of hysteriaConditioned to respond to all the threatsIn the rhetorical speeches of the SovietsMister Krushchev said, "We will bury you"I don't subscribe to this point of viewIt'd be such an ignorant thing to doIf the Russians love their children tooHow can I save my little boy from Oppenheimer's deadly toy?There is no monopoly on common senseOn either side of the political fenceWe share the same biology, regardless of ideologyBelieve me when I say to youI hope the Russians love their children tooThere is no historical precedentTo put the words in the mouth of the president?There's no such thing as a winnable warIt's a lie we don't believe anymoreMister Reagan says, "We will protect you"I don't subscribe to this point of viewBelieve me when I say to youI hope the Russians love their children tooWe share the same biology, regardless of ideologyBut what might save us, me and youIs if the Russians love their children too

Russians dénonce les répercussions de la Guerre froide (1947-1991) et de la doctrine de la destruction réciproque assurée entre les États-Unis et l'URSS ("There's no such thing as a winnable war / It's a lie we don't believe anymore" : Il n'existe pas de guerre que l'on ne puisse gagner / C'est un mensonge auquel on ne croit plus). Elle met dos à dos les représentants des deux superpuissances :Mr. Khrushchev said «we will bury you» / I don't subscribe to this point of viewM. Khrouchtchev a dit « Nous vous enterrerons » / Je ne partage pas ce point de vueMr. Reagan says «we will protect you» / I don't subscribe to this point of viewM. Reagan dit « Nous vous protégerons » / Je ne partage pas ce point de vue.Les paroles reflètent une vision occidentale de la guerre froide, mais elles sont porteuses d'un discours humaniste. Ainsi, l'auteur espère que les Russes aussi aiment leurs enfants (I hope the Russians love their children too). C'est, selon lui, la seule chose qui pourrait sauver le monde d'une guerre nucléaire (What might save us me and you). Cette dernière est évoquée comme le jouet mortel d'Oppenheimer (Oppenheimer's deadly toy), le physicien américain Robert Oppenheimer étant considéré comme le père de la bombe atomique.Cependant, la sortie de cette chanson suit de peu la détente des relations entre l'URSS et les puissances occidentales. En témoigne la rencontre à Londres, en 1984, de Mikhaïl Gorbatchev, membre influent du Politburo soviétique, et de Margaret Thatcher, Premier ministre britannique. Cette rencontre est évoquée au début de la chanson, par l'incrustation d'un enregistrement de la télévision que l'on attribue au célèbre journaliste Igor Kirillov. Ce dernier déclare au sujet de la rencontre de Londres : « La Première Ministre [britannique] a qualifié les discussions menées avec le chef de la délégation [soviétique] d'échange constructif, amical et réaliste. »

The Spirit of '43 est un court métrage d'animation de propagande américain de la série des Donald Duck, sorti le 7 janvier 1943 et réalisé par les studios Disney.Donald Duck est tiraillé entre deux facettes de sa personnalité : le «zazou » qui le pousse à dépenser son argent en futilités et l'« économe », représenté par un Écossais qui l'incite à payer ses impôts afin de soutenir l'effort de guerre. Dans une seconde partie , un film d'animation démontre à quoi va servir l'argent que le peuple américain a donné au moyen de l'effort de guerre pour pouvoir anéantir et détruire l'ennemi allemand et japonais .

The New Spirit est un dessin animé du personnage Donald Duck au service de la propagande, produit par les studios Disney et sorti le 23 janvier 1942 aux États-Unis.The New Spirit s'ouvre avec Donald en train d'écouter la radio, une radio qui déclare sérieusement : « Nos propres côtes ont été attaquées ». C'est ainsi que Donald apprend qu'il doit jouer son rôle de citoyen en devant payer 13 dollars d'impôt qu'il doit sur son revenu de 2900 dollars. Donald, impatient de servir son pays, remplit le formulaire et porte son argent lui-même à Washington en traversant tous les États-Unis depuis la Californie !Là, les piles de pièces se transforment en cheminées ainsi Donald peut voir, avec beaucoup de considération, ses impôts au travail. Puis, le dessin animé dépeint les usines de guerre crachant du feu avec fierté et défiance, travaillant sans relâche à combattre des avions, bateaux et sous-marins nazis. Alors que l'aviation et la marine sont détruites par la puissance américaine, la radio affirme dans un leitmotiv «Des impôts pour couler l'Axe facho!»... «Des impôts pour enterrer l'Axe facho!»... «Des impôts pour éradiquer de la terre les forces du mal destructrices de la liberté et de la paix!»Au fur et à mesure que la fumée du dernier sous-marin ennemi se dissipe et aux accents du thème de la victoire de la Cinquième Symphonie de Beethoven, le ciel se transforme en une glorieuse bannière étoilée. « Les impôts garderont la démocratie d'Amérique en marche » assure la voix de la radio, avec un refrain de Yankee Doodle Spirit chanté par Cliff Edwards1, qui gronde derrière une armée de tanks.

La guerre froide

en Allemagne...

l'URSS

les USA

quizsur le monde

En 1947, les Alliés, vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, se divisent sur Ie devenir de l'Allemagne vaincue. Ils se partagent son territoire et sa capitale, Berlin, qu'ils divisent en zones d'occupation.Un an plus tard, Américains. Français et Britanniques decident de fusionner leurs zones d'occupation pour créer un Etat. L'URSS s'y oppose.De cette crise, naissent en 1949 deux Allemagnes : la RFA (République Fédérale d’Allemagne) sous la coupe des Etats-Unis et la RDA (République Démocratique d’Allemagne) sous la coupe de I'URSS. Berlin, capitale de l'Allemagne, devient, jusqu'en 1990, Ie symbole de I'affrontement entre les deux Grands.

tableau à recopier puis à remplir à l'aide des documents

suite

tableau à faire sur plusieurs pages, la correction est à la fin

Briser le blocus« A la fin du mois de mars 1948, les Soviétiques se mirent à couper les lignes de communication terrestres vers Berlin-Ouest les unes après les autres ( … ). Leur but était évident : forcer les Occidentaux à se retirer et faire passer toute la ville sous leur autérité. Les alliés occidentaux répondirent à ce défi par l'établissement d'un pont aérien. C’est Ie 25 juin 1948 que commença cette entreprise, la plus grandiose dans I'histoire de l'aviation moderne et qui sauvegarda la liberté des populations de Berlin-ouest. Entre le 25 juin et Ie mois de mai 1949, un million et demi environ de tonnes de marchandises les plus diverses, vivres, charbon, matières premières et médicaments arrivèrent ainsi par air ( … ). Dans la nuit du 12 mai 1949, les Russes levèrent Ie blocus. Leurs buts - briser la résistance des habitants et contraindre les puissances occidentales à abandonner la place – n’avaient pas été atteints. Berlin demeurait le bastion de l'Occident. »• Konrad Adenauer(chancelier de la RFAde 1949 a 1963),Mémoires. 1945-1953.Hachette, 1965.

suite

L'URSS, devant la fuite des Allemands de l'est vers l'ouest, décide de faire un blocus autour de la partie est, et ainsi couper l'ensemble des voies de communication et de ravitaillement. Les Américains répondent à ce blocus par un pont aérien depuis plusieurs aéroprots, dont Tempelhof (aujourd'hui en friche). Puis l'URSS décide la construction d'un mur pour la même raison.

suite

L'URSS, devant la fuite des Allemands de l'est vers l'ouest, décide de faire un blocus autour de la partie est, et ainsi couper l'ensemble des voies de communication et de ravitaillement. Les Américains répondent à ce blocus par un pont aérien depuis plusieurs aéroprots, dont Tempelhof (aujourd'hui en friche). Puis l'URSS décide la construction d'un mur pour la même raison.

Discours de Kennedy (président des Etats-Unis de 1960 à 1963) à Berlin-Ouest, 28 juin 1963.«II y a dans Ie monde beaucoup de gens qui ne comprennent pas, ou ne veulent pas savoir quelle est la grand différence entre le monde libre et le monde communiste. Qu'ils viennent àBerlin [ ... ]. Certains disent que le communisme est I'avenir. Qu'ils viennent à Berlin. Et certains disent qu'en Europe et ailleurs, on peut travailler avec Ies communistes. Qu'ils viennent à Berlin. [ ... ]Notre liberté présente des difficultés et notre démocratie n'est pas parfaite. Cependant nous n'avons jamais eu besoin, nous, d'ériger un mur pour ernpêcher notre peuple de s'enfuir [ ... ]. Le mur fournit la démonstration éclatante de la faillite du système communiste[ ... ]. Ce mur constitue à nos yeux une offense, non seulement à l'histoire mais aussi à l'humanité en séparant les familles et en divisant un peuple qui souhaite être uni.Tous les hommes libres où qu'ils vivent, sont citoyens de Berlin. C'est pourquoi en tant qu'homme libre je suis fier de dire: ich bin ein Berliner' ».1. Je suis un Berlinois.

Quiz sur Berlin

Quiz : Blocus ou mur ?

tableau corrigé

suite

bonus

Quelle idée d'aller à BerlinTa mère et moi tenant ta mainComme une béquille, bancale familleOn fait comme si rien n'est détruitToi qui ne connait pas l'histoireOn te raconte cette nuit noireUn mur hideux, c'est si facileCouper en deux comme ça une vieMais nous, c'est pas BerlinIl n'y a rien qui nous sépareOù que tu t'endormes le soirNous, c'est pas BerlinNe vois pas un mur qui se dresseDans tes sommeils à deux adressesDes parpaings empilés si vitePuis cette rumeur qui s'ébruiteAvec le jour qui vient à peineLes gens accourent quand ils comprennentOn te raconte les années sombresLe long du Mur glissent des ombresPour une absente de l'autre côtéTous ceux qui tentent de le sauterMais nous, c'est pas BerlinIl n'y a rien qui nous sépareOù que tu t'endormes le soirNous, c'est pas BerlinNe vois pas un mur qui se dresseDans tes sommeils à deux adressesToi qui est curieuse en revancheOn te raconte cette nuit blancheLes coups de masse, la foule en liesseEt ceux qui passent enfin à l'OuestImagine vrillant les tympansComme ça klaxonne dans les TrabantsLe mur qui craque, la fougue rebelleOn joue du Bach au violoncellePour nous, c'est ça BerlinIl n'y a rien qui nous sépareOù que tu t'endormes le soirPour nous, c'est ça BerlinNe vois pas un mur qui se dresseDans tes sommeils à deux adressesQuelle idée d'aller à BerlinLonger le mur qu'on a repeintUne jolie fresque, c'est facile presqueUnir un lieu, coupé en deux

fin

idéologies

dates

cours

document

Quiz finaux - révisions totales