Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

LE "LEARN IT SMART": ETWINNING LEARNING EVENT

Presentation

ETWINNING PRESENTATION

Presentation

THE WIND AND THE SUN STORYJUMPER BOOK

Presentation

INTRO INNOVATE

Presentation

ESL: DISCOVERING NEW YORK CITY

Presentation

SUMMER ZINE 2018

Presentation

FALL ZINE 2018

Presentation

Transcript

UE 402 - BIOGEOGRAPHIE,présentation à distance - "confinement 2020"X. Rochel, MCF HDR, UL,Autre exemple plus facilement utilisable : le Hêtre, l'arbre le plus fréquent sur les plateaux en Lorraine.,Il existe en Lorraine une quarantaine d'espèces d'Orchidées sauvages. La plupart se retrouvent dans des situations particulières, notamment les pelouses calcaires comme ici à Jezainville, aux Pontances,Pelouse = formation herbacée basse (plus pauvre que la prairie et plus riche que la steppe),MAIS il y a différentes sous-espèces ou variétés de Fagus sylvatica... elles seront distinguées avec des abréviations comme "subsp." ou "var." ou "f." selon les auteurs, ou bien simplement en ajoutant un troisième nom après le nom d'espèce.On distinguera donc Fagus sylvatica subsp. sylvatica, ou Fagus sylvatica sylvatica (le Hetre commun habituel) d'avec ses compères Fagus sylvatica var. tortuosa, Fagus sylvatica f. purpurea...,Famille des FagacéesGenre FagusAdjectif pour le nom d'epèce : sylvaticaFagus sylvatica L. = le hêtre commun,Plantes de la famille des Orchidacées présentes sur la pelouse calcaire des Pontances :(vous noterez que ce ne sont évidemment pas des épiphytes !)Toutes ces photos prises sur place en 2019.,Ophrys fuciflora Moench 1802Ophrys bourdon (remarquez les dessins un peu différents sur chaque fleur),Lecture de paysage (utilisez vos compétences de géographe !),Un étonnant labelle qui est supposé ressembler à un bourdon (?),3 gros sépales rosés avec unetrace verdâtre au centre,2 très petits pétales roses,Himantoglossum hircinum, Orchis bouc ou Orchis puant(belle Orchidée très courante : cherchez-la dans les talus au bord des routes),2.1. Notions de botanique et biologie,Orchis militaris, Orchis militaireInflorescence composée de dizaines de fleurs, chaque fleurressemble à un guerrier casqué et bariolé (le corps constitué par le labelle),D'abord un rappel sur la nomenclature scientifique des espèces.(Déjà vu en L1 !)Nous retiendrons, pour un animal ou un végétal :- sa famille : ici un individu de la famille des Onagracées un nom en -acée, avec une majuscule- son genre : le genre Epilobium un nom latin, en italique, avec une majuscule- son espèce : Epilobium angustifolium le nom d'espèce (nom de genre + un adjectif) est un nom latin, en italique. L'adjectif n'a pas de majuscule.,Pourquoi beaucoup d'espèces épiphytes dans ces milieux tropicaux humides ?Richesse du milieu = arbres denses et élevés bloquant la lumière. Très peu d'énergie disponible au sol, en sous-bois(du moins tant que l'écosystème forestier n'est pas dégradé)La vie animale et végétale est concentrée dans les strates supérieures,Photo : Parc amazonien de Guyane,Ce constat est à l'origine du "radeau des cimes" imaginé par Francis Hallé (extraordinaire botaniste et militant) pour étudier la biodiversité de ces milieux "par le dessus",La Flore Forestière Française ou "flore de Rameau" sera utilisée comme base de votre apprentissage.Ne l'achetez pas (encore), elle est un peu chère et vous ne pourrez l'utiliser efficacement qu'après un peu de travail !,Objectifs : acquérir des notions de base : en botanique, et en écologie pour pouvoir utiliser une flore de bon niveau, et comprendre un paysage végétal sous nos climats, en identifant les principales espèces et leur façon de s'assembler sous forme d'écosystème.,2. Connaissances naturalistes de base,Il est inimaginable de connaître tous les noms scientifiques, ne serait-ce que sur un petit territoire (à moins de vouloir candidater à un rôle dans the Big Bang Theory).Il y a plus de 30 000 espèces végétales en France, presque autant d'espèces de champignons, etc.Contentez-vous de ce qui vous semble raisonnablement utile.,Vous ne pouvez pas etre pris au sérieux dans le domaine environnemental si vous ne maîtrisez pas la nomenclature scientifique.Il est important de connaître quelques noms scientifiques, savoir comment les utiliser, comment les écrire (italique, etc.),2 remarques importantes :,Fagus sylvatica f. tortuosa,le Hêtre tortillardUn arbre encore mal connu, exceptionnel dans la nature (quelques exemplaires à Pagny-sur-Moselle, et dans les Vosges...) mais présent par centaines sur un site exceptionnel : les Faux de Verzy près de Reims.,s= sépale (en arrière plan)P= pétale (au premier plan)L= labelle (pétale déformé),Epilobium fleischeri : l'Epilobe des moraines. Plus petite que la "notre", elle est adaptée aux rudes climats montagnards. Observez la forme de la fleur.Vous pouvez aller voir d'autres espèces d'Epilobes ici : pas moins de 16 dans le seul département des Hautes Alpes !,Dans le genre Epilobium existent différentes espèces d'Epilobes, toutes évidemment différentes mais avec des points communs qui ont conduit les botanistes à les ranger dans le même genre Epilobium. Comparer visuellement ces deux espèces :,Epilobium angustifolium : l'Epilobe en épi, celle que vous trouverez facilement autour de chez vous, au bord des chemins forestiers ou dans les coupes forestières (c'est une plante qui aime la lumière, dite héliophile : vous ne la trouverez pas facilement en sous-bois) ,Exemple d'Orchidée tropicale, photo prise au jardin botanique du Montet,Dernier exemple à explorer pour bien intégrer cet aspect : la famille des Orchidées, ou Orchidacées.(certains donnent un nom latin aux familles ce qui donne : Orchidaceae)Leurs fleurs se reconnaissent au nombre et à l'agencement des pièces florales :- au premier plan, trois pétales dont un déformé (appelé le labelle)- au second plan, (donc du côté de la tige) trois sépales tous identiques.,3 pétales en vert et 3 sépales en bleu,Cette plante à fleur est donc,On ajoute souvent au nom d'espèce l'initialedu botaniste qui a décrit ou défini l'espècepour la première fois (certains ajoutent en plus la date !) ici Carl Von Linné, Epilobium angustifolium L.,2,P,s,1,s,L,P,s,Orchis simia, Orchis singe,Remarque : il s'agit d'une plante épiphyte, comme beaucoup d'Orchidées tropicalesépi = au dessusphyte = planteépiphyte = plante qui pousse sur un support élevé, comme un arbre,Anacamptis pyramidalis,Platanthera sp.,Il existe environ 30 000 espèces au sein de la famille des Orchidacées. La très grande majorité en milieu tropical (rappel L1 : qualité du milieu corrélée à la biodiversité. Milieux tropicaux constamment humides et chauds = milieux très biodiversifiés),Chaubardiella tigrina, exemple d'Orchidée tropicale de Guyane. J'ai pris cette image sur ce site étonnant réalisé, visiblement, par un fou d'Orchidées sauvages : lachaussetterouge.netIdentifiez sur l'image les 3 pétales dont un labelle et 3 sépales.,Cliquer ici pour voir la pagegrâce à Google Books(allez page 1077),Dans la Flore Forestière Française le nom de l'Epilobe en épi est détaillé ainsi : (passer la souris sur les différents éléments)