Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Crime au Musée,des Beaux-ArtsdeBordeaux,Il est 5h00. Tu te réveilles à cause de la sonnerie de ton téléphone. Tu te lèves, attrapes ton portable sur le bureau. C'est elle...,Intro,Tu es détective privé.e, et tu travailles régulièrement avec la police de Bordeaux pour résoudre des crimes en tous genres quand celle-ci a besoin d'un coup de main.La nuit dernière a été longue pour l'unité avec laquelle tu travailles et sa capitaine, l'inspectrice Chamant.,1 nouveau message,Inspectrice Chamant,5:30,Mercredi 1er avril,Maintenant,Il y a 5 mn,1 appel manqué,Inspectrice Chamant,On a besoin de toi. On est au musée des Beaux-Arts depuis 1h du mat'. Un meurtre...Incompréhensible. On t'attend sur place.,Inspectrice Chamant,Il est temps d'aller faire un tour au musée,Ah te voilà !Viens voir ...,Quand tu arrives, les policiers sont encore occupés dans les deux ailes du musée, à chercher des indices... Tu entres dans l’aile sud, celle dédiée àla peinture ancienne, du 15e au 18e siècle.,Inspectrice Chamant : Nous avons demandé à la Docteure Lambert, médecin légiste, de procéder à la levée du corps.Grâce à cet examen, elle a pu estimer l’heure du décès aux environs de minuit. Elle a également puconstater des traces de strangulation sur le cou de la victime, des traces delutte sur les bras, et l’empreinte d’un fort coup administré à l’arrière de la tête de Paul. Elle n’a cependant pas encore pu nous donner de réponse concernant la véritablecause de la mort. Elle nous contactera lorsqu'elle aura des réponses.,Inspectrice Chamant :Te voilà enfin ! Alors, je te raconte ce que l'on sait : on a été appelé à 01:32 par la gardienne du musée, Laura Daley, pour nous prévenir qu’un corps avait été trouvé au musée et qu’une intruse se trouvait à l’intérieur, en état de choc.,Agent Watsom : Sur les lieux, nous avons pu confirmer la présence d’un corps sur le sol de l’aile sud du musée. Il s’agit du corps de Paul Lamy, étudiant en troisième année à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux.,Agent Watsom: L'intruse, Camille Derand, également étudiante à l’École des Beaux-Arts, se trouvait dans l’aile nord du musée, en état de choc. Elle ne pouvait pas bouger jusqu'à l’arrivée des pompiers. Depuis, elle est sortie de son état de tétanie, mais continue de tenir des propos incohérents. Elle est dehors, tu peux aller la voir si tu veux.,Inspectrice Chamant : Une dernière chose : évidemment, les caméras de surveillance étant défectueuses depuis le séminaire de la semaine dernière, peut-être d’ailleurs à cause de ces gamins qui ne cessaient de pénétrer la nuit à l‘intérieur, aucunedonnée exploitable ne peut en être retirée. Je pars en pause. J'ai besoin de café. A tout de suite !,Dans un coin, derrière le local du jardin de la mairie, tu trouves Camille, qui a l'air perdue.,En attendant que les agents de police finissent de récolter les pièces à conviction pour les ramener au poste, tu te lances à la recherche d'indices. Tu cherches des traces de sang sur les cadres, des traces de lutte... Parle aux témoins, observe les œuvres avec minutie...,Mais tu l'as vu, le gamin s’fairetrainer par ces idiots de bourgeoisde l’aile nordtout ça pour nous accuser nous,personnages de l’aile sud ?,Parle moins fort Pierre, y va nous entendre ! Ce rouge renforcera mon apparence d'humble voyageur. Je voulais voir d'où venait tout ce boucan !,Ah Marc ! Je t'avais dit de ne pas marcher pieds nus dans les taches de sang ! Voilà comment ruiner la peinture ...,Ah ça, c’est sur qu’ils seraient prêts à faire n’importe quoi pour qu’on porte le chapeau à leur place ces imbéciles, tout ça à cause de leur jalousie ! En même temps vu leur laideur,lé pos étonnant ! L'art, c'était mieux avant, tout le monde le sait ! Mais de làà tuer le pôv gamin qu’ô même ..., Tuer, tuer, tout’suite les grands mots, y l’ai entendu parler moi l’gamin ! ,Il était mort, je te dis, y bougeait plus, t'entends des voix mon pauvre ami ....,,Si vous répondez correctement à ma question,je vous dirai ce que je sais...,En quelle année ai-je été peint ?,1880,1946,1843,Non !Observez mieux, enfin...,Bravo ! Laissez-moi vous raconter ce que je sais ...,Tout cela n’aurait jamais dû arriver. Ils pensaient sûrement que je n’allais rien voir, comme d’habitude, personne ne pense à l'homme de l’entrée sur son cheval… Je me suis habitué à être exclu de toutes leurs histoires et, de toutes façons, c’est tant mieux, je suis au-dessus de cela ! Au sens propre comme au figuré : je vois tout d'ici, figurez-vous ! Il n’y avait pas meilleure place que la mienne pour être aux premières loges de ce qu’il s’est passé hier soir… Ils l’ont traîné là, devant moi !Et un homme en blanc a caché quelque chose derrière-moi ...,Ils étaient plusieurs, ça je peux vous l’assurer. Malgré la pénombre, j’ai pu distinguer plusieurs ombres et le déplacement du corps semblait être relativement facile. Bien sûr, il y avait du sang partout. D'ailleurs, aussitôt le corps disparu, l'un d'eux s'est empressé de nettoyer les traces qu’ils avaient laissées. Heureusement, Laura n'était pas dans les parages...Ah, ils pensaient que je n’allais rien remarquer ! Ça leur apprendra à faire comme si je n’existais pas !,Pendant que la police continue sa recherche d'indices, tu décides d'observer les tableaux de cette aile. Ces papiers ont dû être laissés par quelqu'un... Pour l'instant, personne n'a de théorie sur l'auteur du meurtre. La gardienne ? Camille ? Un troisième intrus ? Un personnage ? Quitte à perdre la tête, autant le faire correctement ...,Je vous jure que nous n'avons rien fait de mal ... C''est que tout le monde n’a toujours d’yeux que pour cette statue qui passe son temps à ricaner ! Toute figée dans sa pierre, fade, sans couleur… Elle n’a même pas de corps ! Personne ne me dessine jamais. Ils ne remarquent que ces femmes de marbre… Et pourtant je suis pleine de de couleurs... Vous avez remarqué ces détails ? J'ai glissé d 'autres mots près du boucher ...,Tout ça parce que je suis la fille du marché, une souillon entourée de porcs, de lièvres, et de poulets… Ah, ça ne fait rêver personne, le marché ! Je me tue au travail quand elle passe sa journée à s’esclaffer pour se faire remarquer.Heureusement que mes voisins de tableaux sont plus chaleureux ; surtout ce brave André !QueDieu les protège.Ils m’ont toujours soutenue !,Te voilà dans la salle naturaliste. Les tableaux sont plus réalistes ici...,Auteur.e du meurtre ?,Mobile et auteur.e de l'agression ?,Mobile du meurtre ?,Corps déplacé ?,Arme du meurtre?,Scène de crime nettoyée ?,Arme de l'agression?,C'est un suicide,La gardienne,Camille,Qui est l'auteur.e du meurtre ?,La dame du marché, du tableau Un coin des Halles, de Gilbert,L'homme en blanc, du tableau Le vieux Carrier, d'Alfred Roll,André, du tableau Les héritiers, de Buland,Je n'ai pas trouvé, je veux la réponse maintenant...,Je n'ai pas trouvé, je veux continuer à chercher.,C'était ça ! Bravo !,Veux-tu des explications ou préfères-tu continuer à répondre ? ,+2 points ! Note tes points !,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,Les explications :,Lors de ses longues nuits de garde, la gardienne Laura a noué une relation toute particulière avec les œuvres. Lorsque l’étudiant menace de tout révéler à la police, elle panique et commence à lutter contre lui, et finit par tuer Paul. Ce n’est qu’ensuite que la gardienne appelle la police, après un laps de temps suspect entre la prétendue découverte du corps et son appel.,Comment s'est passé le meurtre ?,La gardienne l'a assassiné avec sa lampe de poche.,,C'était un accident.,La gardienne a étranglé Paul.,Paul est tombé sur une statue.,Je n'ai pas trouvé, j'aimerais la solution.,Je n'ai pas trouvé, je continue de chercher.,Bravo !,Celle-ci était un peu une question-piège en plus !,+2 points ! Note tes points !,Veux-tu des explications ou préfères-tu continuer à répondre ? ,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,Le pourquoi du comment :,,Après qu’il s’est réveillé de son coma, Paul et la personne qui l’agresse luttent ensemble et il finit par être étranglé. Il a cependant laissé des traces de lutte sur le cou de cette personne, bien visibles.,Pour éviterqu'il gagne le concours d'art,Il est tombé sur une sculpture,Pourquoi Paul a-t-il été tué ?,Parce qu'il ne dessinait pas la dame du marché,Pour préserverle secret des personnages sur les oeuvres,Je n'ai pas trouvé, j'aimerais la solution.,Je n'ai pas trouvé, je continue de chercher.,C'était ça ! Bravo !,+2 points ! Note tes points !,On t'explique :,Après avoir été assommé et traîné dans l’aile sud, Paul se réveille et, dans un état second, crie qu’il faut appeler la police et les médias car les tableaux sont vivants, des personnages l’ont même attaqué ! Mais une personne veut préserver la vie secrète des personnages auxquels elle est si attachée, et refuse que la police les emmène et qu’ils deviennent ensuite des cobayes de laboratoire.,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,Pourquoi Paul a-t-il été agressé avant de mourir ?,Camille l'a agressé pour éviterqu'il gagne le concours d'art.,Il est tombé sur la sculpture et n'a pas été agressé.,La dame du marché l'a agressé caril ne la dessinait pas,André, des Héritiers, l'a agressé caril voulait venger la dame du marché dont il est amoureux.,L'homme du tableauLe vieux Carriercar il est fou,Je n'ai pas trouvé, j'aimerais la réponse.,Question bonus !,Je n'ai pas trouvé, je veux continuer à chercher.,C'était ça ! Bravo !,+1 point ! Note tes points !,La solution :,Paul dessine une bacchante, La Rieuse, dans l’aile Nord. La jeune femme des halles, qui se trouve sur le tableau juste derrière, est très jalouse de ne pas être prise pour modèle pour le concours d'art. André, l'un des hommes sur le tableau voisin nommé Les Héritiers, est amoureux d’elle et souhaite la venger pour attirer son attention. Alors, il assène à Paul un coup sur la tête et croit ainsi le tuer. En réalité, pour l’instant, l’étudiant n’est qu’assommé.,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,Parce qu'il a été trainé par les Héritiers pour faire accuser les personnages de l'aile sud.,Pourquoi le corps de Paul était-il dans l'aile sud (première aile, oeuvres du 15e au 18e siècle) ?,Parce qu'il a été tué par saint Marc.,Parce qu'il a été agressé dans l'aile sud,Parce que Camille l'a emmené là-bas.,Je n'ai pas trouvé, j'aimerais la réponse.,Question bonus !,Je n'ai pas trouvé, je veux continuer à chercher.,C'était ça ! Bravo !,+1 point ! Note tes points !,On t'explique :,Les hommes du tableau Les Héritiers de Buland, les complices de l'agresseur, déplacent le corps de l’étudiant dans l’aile de droite car il y a une rivalité entre les deux ailes et qu’ils ne veulent pas être accusés de ce meurtre. Ils vont donc traîner le corps ensanglanté jusqu’au fond de l’aile droite et laisser une traînée de sang sur leur chemin.,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,Qui a nettoyé le lieu de l'agression ?,Question bonus !,L'homme du tableauLe vieux Carrier,La gardienne,Camille,André et les autres membres du tableaux Les Héritiers,Je n'ai pas trouvé, j'aimerais la réponse.,La dame du marché,Je n'ai pas trouvé, je voudrais retourner au musée,C'était ça ! Bravo !,+1 point ! Note tes points !,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,On t'explique :,Les personnages des deux ailes du musée sont en conflit car ils sont d’époques et d’esthétiques différentes. Une querelle oppose les anciens et les plus récents, tous voulant être reconnus comme les plus beaux et être les plus admirés du musée. Les agresseurs de l’aile nord souhaitent que la police accuse les personnages de l’aile sud à leur place : ils traînent donc le corps inanimé dans l’aile sud et c’est le vieux carrier qui nettoie les traces de sang, allant de la salle du naturalisme à la salle baroque, avec une serpillière.,Quelle arme a-t-elle été utilisée pour frapper Paul à la tête ?,La serpillère dans le hall de l'aile nord,Question bonus !,Une sculpture du musée,Le chandelier des Héritiers,La caisse enregistreuse de la boutique,Je n'ai pas trouvé, j'aimerais la solution.,Je n'ai pas trouvé, je veux continuer à chercher.,C'était ça ! Bravo !,+1 point ! Note tes points !,Faux !,Tu veux la réponse maintenant ou tu préfères réessayer ?,On t'explique :,Son agresseur utilise un chandelier pour frapper Paul à la tête. Le chandelier devrait être posé sur la table, comme l'indique la notice du tableau. Or il a roulé sur le sol de la pièce.,6 points,Combien de points as-tu ?,Moins de 6 points,Plus de 6 points,Je crois qu'on t'a perdu.e...,Cette enquête était en effet difficile à résoudre, avec une tentative d’assassinat puis un assassinat réussi, deux mobiles différents et de nombreux complices ! Tu peux retourner voir les indices et tu peux aussi nous laisser un message sur les réseaux sociaux du musée pour nous expliquer ce qui a posé problème ! Et surtout, parce que tout s’apprend, ne renonce pas à ta carrière de détective !,Tu es un.e détective efficace !,Cette enquête était difficile à résoudre.Lorsque tu compares tes résultats avec ceux de l'inspectrice Chamant, tu te rends compte que vous avez presque les mêmes conclusions. Quelle perspicacité ! Bravo ! Certes, une partie de l'enquête semble floue. Tu peux choisir de retourner au musée pour vérifier des indices, ou t'arrêter là et laisser la police bordelaise percer tous les mystères de ce crime inédit... Tu as aimé ? Dis-nous tout via nos réseaux sociaux !,Tu es un.e super détective !,Cette enquête était difficile à résoudre.Quelle perspicacité ! L'inspectrice Chamant et toi tombez sur les mêmes conclusions, ou presque. Grâce à toi, la gardienne part en garde à vue et la justice triomphe. Mais l'inspectrice n'a pas percé le secret des personnages des tableaux... Tu décides de préserver le mystère du musée , bien qu'une petite discussion avec les personnages s'impose... S'ils continuent comme ça, leur secret sera découvert et ils deviendront des bêtes de foire. Tu as aimé ? Dis-nous tout via nos réseaux sociaux !,Merci !,www.musba.com,Cette enquête est inspirée du scénario conçu pour le musée par l'association du Master 2 de criminologie de l'Université de Bordeaux, année 2019-2020.Ce jeu a été créé par Marine de Briey, service civique en communication au musée des Beaux-Arts avec l'appui d'Adeline Bastien, Maïté Smerz, Vida Konikovic et Perrine Martin-Benejam.Nous remercions les volontaires anonymes et l'équipe du musée ayant participé aux tests du jeu.Nous remercions l'association du Master 2 de criminologie de l'Université de Bordeaux pour son inventitivité et son expertise.