Want to make creations as awesome as this one?

Escape Game sur Roméo et Juliette (Français - 4e)

More creations to inspire you

Transcript

Le sort s’acharne sur Vérone !La ville de sanglots résonneAprès la mort de Juliette, hier déposéeDans une froide tombe aujourd’hui profanée !Je vous donne ma parole de Prince,Je jure de fouiller cette province,Et de poursuivre le responsableDe ce dernier acte lamentable.Car Juliette sera retrouvéeEt rendue à son clan Capulet.Les morts reposerontQuand en paix nous vivrons. ,C'est dans ce tribunalque je rendrai la justice.Quant à vous, officier,vous mènerez l'enquête en vous rendant sur les lieux symbolisés par cette icône : . Lorsque vous aurez récolté suffisamment d'indices, vous reviendrez ici grâce à cette icône : .J'interrogerai alors le suspect que vous m'indiquerez.,Start,A. RousselMai 2020,Pour commencer, retournez au cimetièreet fouillez le caveau des Capulet.,C'est ici que reposent les plus illustres familles de Vérone...Quel esprit serait assez dérangé pour y dérober un cadavre ?,Quel endroit sombre et glacial !Dépêchons-nous ! je n'ai pas envie de m'attarder ici !,Cette inscription ne ressemble pas aux autres, mais je n'arrive pas à la déchiffrer... Il me faut plus de lumière !,Etrange expression... Hélène fait penser à cette reine grecque à la beauté légendaire : Juliette aurait-elle pu être une nouvelle Hélène, ici, à Vérone ?Mais quel prétendant aurait pu inscrire ces mots sur sa tombe ?,Nous ne trouverons rien de plus ici.Allons faire part de nos découvertes au Prince. Il voudra sans doute interroger les parents de Juliette pour avoir plus de précisions.,Vous avez trouvé plusieurs indices : qui faut-il interroger à présent ?,Frère Laurent,Benvolio,La Nourrice,Rosaline,Les Montaigu,Les Capulet,La Nourrice,Frère Laurent,Rosaline,Les Capulet,Benvolio,Les Montaigu,Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Retournez au dernier endroit que vous avez fouillé pour trouver d'autres indices.,Capulet, Madame, mes hommes ont examiné avec soin la tombe de Juliette. Ils y ont trouvé des empreintes de pas, et une inscription. Vous dit-elle quelque chose ?,Ce sont les mots que votre neveu, le noble Pâris, souhaitait prononcer pour son mariage avec Juliette… Nous sommes les seuls à qui il en a fait la confidence…,Pâris se serait donc rendu au cimetière cette nuit ? Mais pour quel motif ? Rendez-vous au monastère : c’est là que Pâris pleure la perte de sa promise. Il saura nous éclairer.,La chambre est vide... Essayons quand même de trouver des indices...Quand nous aurons une piste, nous pourrons retourner auprès du Prince.,Vous avez trouvé plusieurs indices : qui faut-il interroger à présent ?,Benvolio,La Nourrice,Frère Laurent,Rosaline,Les Montaigu,Les Capulet,La Nourrice,Benvolio,Frère Laurent,Rosaline,Les Montaigu,Les Capulet,Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Retournez au dernier endroit que vous avez fouillé pour trouver d'autres indices.,Mon cher neveu, Benvolio, vous connaissez bien votre cousin, le noble Pâris.Vous l'avez aperçu hier aux abords du cimetière.Vous a-t-il parlé? Etait-il agité?,Il a évoqué une requête : faire reposer Juliette parmi vos ancêtres, comme s'il l'avait légitimement épousée.,Pâris aurait-il succombé à la folie ? Aurait-il enlevé Juliette aux Capulet pour l’unir à notre maison ? Vite ! Retournez au Cimetière ! Fouillez le caveau de ma famille !,Oh non ! Le seigneur Pâris ! Et toujours pas de trace de Juliette !Qu'a-t-il bien pu se passer dans ce cimetière ? Pourvu que nous trouvions un nouveau suspect !,Vous avez trouvé plusieurs indices : qui faut-il interroger à présent ?,Benvolio,La Nourrice,Frère Laurent,Rosaline,Les Montaigu,Les Capulet,Benvolio,La Nourrice,Frère Laurent,Les Montaigu,Rosaline,Les Capulet,Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Retournez au dernier endroit que vous avez fouillé pour trouver d'autres indices.,Hélas ! Vérone n’en finit pas de verser le sang des innocents !D'abord Tybalt, Mercutio, et à présent Pâris !Montaigu !Reconnaissez-vous cette épée ?,Auprès du cher Pâris, tout aussi ensanglanté. Comprenez-vous mes soupçons à présent ?,Aurait-il frappé Pâris pour m’atteindre, moi qui ai prononcé son bannissement ? Une telle trahison a forcément laissé des traces : fouillez les appartements de Roméo !,Je pressens une amère vérité…Mon fils Roméo, est exilé à Mantoue sur votre ordre. Or nul n’a pu me confirmer son arrivée là-bas et si cette épée lui appartient...,Le M gravé sur la garde ne peut tromper mes yeux : il s’agit d’une épée de mon clan… Et le sang dont elle est peinte me fait frémir d’horreur ! Où l’avez-vous trouvée ?,Voilà une pièce bien encombrée...Quand nous aurons suffisamment d'indices,nous pourronsretourner auprès du Prince pour interroger de nouveaux suspects.,Vous avez trouvé plusieurs indices : qui faut-il interroger à présent ?,Frère Laurent,Benvolio,La Nourrice,Les Capulet,Les Montaigu,Rosaline,Frère Laurent,Rosaline,Benvolio,La Nourrice,Les Capulet,Les Montaigu,Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Retournez au dernier endroit que vous avez fouillé pour trouver d'autres indices.,Parlez sans détour, Madame. Connaissez-vous Roméo, le fils héritier des Montaigu ? Vous a-t-il écrit ces lettres et ces poèmes ?,Pardonnez-moi pour le nom qui va sortir de ma bouche, et souvenez-vous que ce sont langues perfides qui l’ont glissé dans mon oreille : le doux Roméo Montaigu s’est épris à la folie de son ennemie, Juliette Capulet.,Le nom de cette personne, je vous prie !,Prince, vous m’offensez en parlant ainsi. Fouillez donc la chambre de la pure, de la virginale, de l’irréprochable Juliette et vous verrez qui d'elle ou de moi savait le mieux résister aux galanteries d’un inconstant.,Des langues perfides… pour une oreille perfide peut-être ? Si Roméo s'est lassé de vous, peut-être voulez-vous vous venger ?,J'ai du mal à vous croire. Mais vous avez raison, il nous faut retourner chez les Capulet. La mort de Juliette est suspecte.,Roméo m’a courtisée en effet. Mais les hommes sont volages et, sagement, je n’ai pas cru à ses serments. La suite m’a donné raison : la rumeur dit qu’il s’est introduit au bal des Capulet, et qu’il s’est trouvé une nouvelle Muse…,Cette fenêtre est celle de la chambre de Juliette. D'après Rosaline, c'est sous ce balcon que Roméo aurait courtisé la fille de son ennemi. Il a forcément laissé des traces...,Nous voici dans la chambre de Juliette... C'est forcément ici qu'elle cachait ses secrets les plus intimes... Dès que nous aurons trouvé des informations, nous les rapporterons au Prince.,Ce tiroir est vide.,C'est étrange... Le fond n'est pas de la bonne couleur, et il résonne comme s'il y avait autre chose en-dessous...,Un tiroir à double fond !On dirait que Juliette Capulet gardait bien des secrets derrière son visage angélique !,Vous avez trouvé plusieurs indices : qui faut-il interroger à présent ?,Benvolio,La Nourrice,Rosaline,Frère Laurent,Les Capulet,Les Montaigu,La Nourrice,Frère Laurent,Rosaline,Benvolio,Les Montaigu,Les Capulet,Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Retournez au dernier endroit que vous avez fouillé pour trouver d'autres indices.,Madame, vous étiez la Nourrice de Juliette Capulet, sa gardienne et sa confidente. Nous avons la preuve que Roméo Montaigu l’a séduite ! Depuis quand le saviez-vous ?,Oui, Roméo Montaigu et Juliette Capulet se sont épris l'un de l'autre, le soir du bal donné par son père. Mais la prudence a guidé ma maîtresse : elle a exigé des serments et des actes d’amour.,Histoire monstrueuse ! Et l’on m’apprend à l’instant que Roméo le banni a été aperçu chez un apothicaire, à Vérone même ! Il s'y trouve peut-être encore ! Qu'on l'arrête sur-le champ !,Quel scandale ! Cette histoire ne pouvait que mal se finir ! Poursuivez !,Montaigu ! Capulet ! Depuis trois jours vos maisons ennemies sont unies secrètement dans le mariage ! Et maintenant, Roméo est le meurtrier de Pâris et ma pauvre maîtresse est morte !,Nous savons que Roméo a acheté une drogue chez cet apothicaire cette nuit, mais laquelle ?Nous devons aussi trouver ce qu'il y avait dans la fiole cachée chez Juliette : au travail !,Quel curieux cadran !En appuyant sur les bons chiffres, je devrais pouvoir déclencher le mécanisme et ouvrir cette porte, mais comment trouver la bonne combinaison ?,Je devrais peut-être continuer à chercher des indices dans la boutique...,Je devrais peut-être continuer à chercher des indices dans la boutique...,Quel curieux cadran !En appuyant sur les bons chiffres, je devrais pouvoir déclencher le mécanisme et ouvrir cette porte, mais comment trouver la bonne combinaison ?,1,Je devrais peut-être continuer à chercher des indices dans la boutique...,Je devrais peut-être continuer à chercher des indices dans la boutique...,1 5,Je devrais peut-être continuer à chercher des indices dans la boutique...,1 5 9,1597 ! La date de Roméo et Juliette!Voyons voir ce que contient ce placard !,1 5 9 7,Nous touchons au but, j'en suis sûr !Ce que nous allons trouver ici va nous mener au complice de Roméo !Nous ferons notre rapport au Prince dès que nous aurons examiné tous ces objets.,J'aperçois quelque chose au fond de cette cuve, mais impossible de voir quoi que ce soit à travers ce liquide...,L'un de ces filtres pourra peut-être m'aider à y voir plus clair.,Quand j'aurai déchiffré ce message, je pourrai continuer à fouiller la boutique.,Vous avez trouvé plusieurs indices : qui faut-il interroger à présent ?,La Nourrice,Benvolio,Frère Laurent,Rosaline,Les Capulet,Les Montaigu,La Nourrice,Benvolio,Frère Laurent,Rosaline,Les Montaigu,Les Capulet,Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Retournez au dernier endroit que vous avez fouillé pour trouver d'autres indices.,Je n'approuve pas vos méthodes, mais il est vrai que Vérone est prête à tout pour faire cesser ces luttes fratricides !,L’apothicaire nous l’a confirmé : vous, Frère Laurent, lui avez acheté une drogue puissante, qui donne l’apparence de la mort à qui la boit ! Expliquez-nous cette sorcellerie !,Quand Roméo et Juliette sont tombés amoureux, j'y ai vu l’opportunité de réunir les familles qui ensanglantent les rues de Vérone depuis trop longtemps.Je les ai mariés secrètement.,MaisTybalt tue Mercutio ; Roméo tue Tybalt. Ôtée à Roméo, Juliette est donnée à Pâris. Je lui donne alors cette potion. Roméo, averti par mes soins, l’arrache à sa tombe et l’enlève en un lieu sans Montaigu ni Capulet où ils peuvent vivre heureux…,Vous dites que Juliette a quitté sa tombe sans laisser de trace ? Que Roméo a disparu à son tour ? Vos enfants auraient-ils déjoué la fatalité et auraient-ils droit à un heureux dénouement ? Si…,Si vous avez apporté la paix à Vérone, nous nous réjouirons.Une question demeure cependant...,Un doute affreux glace mes membres… Et si… ? Il faut retourner au cimetière sur-le-champ ! ,Laquelle, Monseigneur ? Si Roméo et Juliette se sont enfuis, croyez-moi : nous ne les reverrons plus !,Pourquoi Roméo s’est-il procuré un poison mortel une heure avant de rejoindre Juliette, s’il savait qu’elle vivrait, et qu’elle l’attendrait ?,C'est une belle histoire que vous nous contez là, vieil homme ! Quant à moi, je ne vois que des cadavres partout dans Vérone !,Trop tard ! Leurs corps à peine froids se sont étreints pour la dernière foisquelques instants avant que les gardes ne découvrent la tombe des Capulet profanée...Car c'est la première Loi de la Tragédie : ses personnages s'agitent pour se sauver, ignorant que leur destin est depuis le commencement scellé. Même vous, spectateurs, spectatrices, vous ne pouvez rien y changer.,Cette lettre confirme les paroles du moine… Voilà tout le récit de leurs amours… Il a appris qu'elle était morte ; aussitôt, écrit-il, il a acheté du poison chez un pauvre apothicaire et sur-le-champ s'est rendu dans ce caveau pour y mourir et reposer près de Juliette.Où sont-ils, ces ennemis ? Capulet ! Montaigu !,Cette matinée apporte avec elle une paix sinistre, le soleil se voile la face de douleur. Partons pour causer encore de ces tristes choses.Il y aura des graciés et des punis.Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo.,Voyez par quel fléau le ciel châtie votre haine : pour tuer vos joies, il se sert de l'amour !… Et moi, pour avoir fermé les yeux sur vos discordes, j'ai perdu deux parents. Nous sommes tous punis.,Capulet ! Je veux dresser une statue de ta fille en or pur. Tant que Vérone gardera son nom, il n'existera pas de figure plus honorée que celle de la loyale et fidèle Juliette.,Ô Montaigu, mon frère, donne-moi ta main.Je veux que Roméo soit auprès de sa femme dans la même splendeur : pauvres victimes de nos inimitiés !,FIN,A. RousselMai 2020,Musique :Sergueï Prokofiev,Opus 64, acte I, scène 4"Danse des Chevaliers",D'aprèsWilliam Shakespeare,Roméo et Juliette, 1597.