Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Une rue commerçante au Moyen âge

Cette image de la ville, symbole du bon gouvernement, est extraite d'un Miroir des princes, ouvrage destiné à l'éducation des jeunes nobles. Le texte de ce livre a été composé pour le roi de France Philippe le Bel par le précepteur (professeur privé) Gilles de Rome, archevêque de Bourges et cardinal, vers 1280.

Marchand drapierLe marchand drapier vend du drap de laine qu'il taille et coud. Les activités liées au textile sont très importantes dans l'économie des villes. Certaines villes de Flandre ont construit leur richesse sur le commerce du drap.

Symbole de luxe, l'habit de fourrure est réservé à une clientèle de riches bourgeois et aux nobles de haut rang. Les fourrures viennent du Nord de l'Europe. Elle pouvait être du petit gris, fourrure de ventre d'écureuil vendue très chère.

Le tailleur coupe ici une étoffe. Il peut s'agir d'une commande sur mesure. A la différence du fripier, le tailleur confectionne des habits neufs.

Le jeune homme assis "en tailleur" coud un vêtement, sa boîte à ouvrage devant lui. Les métiers du textile sont très recherchés par les garçons (y compris la broderie). En général, on entre en apprentissage vers l'âge de 14 ans.

Reconstitution d'une boutique d'apothicaireL'apothicaire vend des produits médicinaux, mais aussi des épices (d'où le nom d'épicier). Les produits de provenance lointaine (pain de sucre, épices conditionnées dans des faïences orientales) montrent la capacité des commerçants à s'approvisionner en produits de luxe. Il vend aussi des ouvrages de cire, de la confiture de sucre et toutes sortes de graisses.

Le pain de sucre : produit importé d'Orient, le sucre s'achète par morceaux débité par l'épicier. Rare et cher, le sucre est considéré comme un médicament.

Les albarelles, pots de faïence espagnoles, servent à stocker les produits médicamenteux en pâte ou en poudre. Les liquides sont conservés en cruches.

SaignéeBarbier en train de raser un clientLe barbier coiffe et rase mais pratique aussi les saignées (voir ci-dessus) et pansements ainsi que l'arrachage de dents. Peu à peu, les barbiers vont suivre des cours de médecine pratique et deviendront barbier-chirurgiens.

Les plats à barbe ou bassins en laiton servent à recueillir l'eau et le savon.

L'enseigne, ici un plat à barbe, fait office de panneau publicitaire permettant aux habitants, y compris ne sachant pas lire, de retrouver les différentes boutiques.

L'auvent abrite les marchandises contre le soleil et la pluie. La nuit, il est fermé.

Le comptoir ou l'étal des boutiques empiète sur la rue, permettant à chacun de juger de la qualité des marchandises et de voir les artisans travailler.

Les maisons à pans de bois sont composées d'un rez-de-chaussée à usage professionnel et d'un ou deux étages à usage d'habitation. Les étages s'avancent sur la rue formant un encorbellement. Les toits sont couverts de tuiles ou d'ardoises, obligatoires pour limiter les incendies.