Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Comment faire un bébé ?

Quand ça ne marche pas tout seul

LA PMA = Procréation Médicalement Assistée

Procréation Médicalement Assistée = ensemble des moyens techniques que la science et la médecine mettent en œuvre pour aider un couple à réaliser son désir d’enfant

Solution ???

10%

Couples infertiles :

Infertile = ???


Infertilité = baisse ou absence de capacité à engendrer une descendance.

Elle n’est pas définitive !

Le diagnostic est posé après deux années de rapports sexuels n'ayant pas abouti à une grossesse alors qu'aucun contraceptif n'était utilisé.



On parle d'infertilité pour un couple et non pour une personne !!!

Et la stérilité... C'est quoi ?

La stérilité (d’un couple) est l'incapacité à concevoir, porter et donner naissance à un enfant.

Les couples sont considérés comme définitivement stériles après plusieurs tentatives d'assistance médicale à la procréation (AMP).

Les techniques de PMA disponibles

FIVETE

Stimulation hormonale

La stimulation ovarienne simple


A QUI EST-ELLE PROPOSÉE ?

La stimulation ovarienne simple est indiqué en cas de troubles de l'ovulation.

Elle est réservée aux femmes souffrant d'une :

  • Anovulation : il s'agit d'une absence d'ovulation ;
  • Dysovulation : lorsque l'ovulation ne se fait pas correctement à chaque cycle.

Dans 32 % des cas d' infertilité féminine, les troubles de l'ovulation sont en causes.


EN QUOI CONSISTE LE TRAITEMENT ?

La stimulation ovarienne simple, est un traitement médicamenteux qui va aider la femme à produire des ovules de façon normale ou à déclencher l'ovulation.


Pour cette stimulation, les médecins ont à leur disposition des traitements hormonaux :

  • Le citrate de clomifène par voie orale va "débloquer" la production de FSH par l'hypophyse. La prise se fait en général entre le 2 e et le 5 e jour du cycle. La posologie est généralement de 3 comprimés par jour pendant 5 jours.
  • Les gonadotrophines sont porposées après 6 à 9 cycles sans ovulation. Parmi ces hormones, on trouve le Gonal-f®ou le Puregon®. Ces médicaments administrés par voies injectables stimulent directement les ovaires. Là encore le traitement débute entre le 2 e et le 5 e jour.


Un suivi, appelé monitorage, sera mis en place durant ce traitement. Il consiste à réaliser régulièrement des dosages hormonaux (prises de sang) et des échographies folliculaires (les follicules sont les structures dans lequelles se développent les ovules). Ce suivi permet de s'assurer que les ovaires répondent bien à la stimulation et de déterminer le jour de l'ovulation pour "programmer" les rapports sexuels.


Enfin, une courbe de température est réalisée pour s'assurer de la survenue de l'ovulation.

A noter : si plusieurs follicules se développent en même temps, cette surveillance permet aussi d'ajuster, de modifier voire d'interrompre le traitement afin de limiter entre autres le risque de grossesse multiple.


Source : doctissimo

ICSI

Insémination artificielle

Trompes obstruées


Radiographie de la cavité utérine et des trompes.


Pour réaliser cet examen, on injecte un produit qui ressort sur les radios. Lorsque celui-ci ne peut pas passer, cela signifie que le conduit est bouché et que donc les spermatozoïdes non plus ne passeront pas. Sur l'image de gauche, il se répend bien. A droite, par contre, la trompe de droite semble bouchée.


Source : Bac ES/L 2014 – Asie – SVT – Académie de Besançon

Anovulation


Qu’est-ce que l'anovulation



L’anovulation désigne l’absence d’ovulation. On parle d’anovulation complète lorsqu’il n’y a pas du tout d’ovulation, et de dysovulation lorsque la femme ovule de façon irrégulière ou lorsque son ovulation est de mauvaise qualité.


OVULATION (logiciel cycle)


A quoi est due l'anovulation ?

On distingue plusieurs causes possibles de trouble de l’ovulation, pouvant survenir d’emblée ou apparaître plus tardivement.


Il s’agit, par ordre de fréquence :


- un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Dans ce trouble hormonal, les follicules sont très nombreux et la sélection du follicule censé arriver à maturité se fait mal ; il n’y a donc pas d’ovulation, ou alors de mauvaise qualité ou très irrégulière. « Le SOPK concerne 1 femme sur 9 dans la population générale. C’est la cause la plus fréquente des troubles hormonaux de la fertilité », ajoute la gynécologue.


- une perte de poids excessive (anorexie).


- une insuffisance ovarienne prématurée liée à une anomalie génétique rare (syndrome de Turner) ou à certains traitements comme la chimiothérapie et de la radiothérapie. « Pour la grande majorité des cas (>90%) ce phénomène reste malheureusement inexpliqué dans l’état actuel des connaissances médicales. », observe notre expert.


- certaines maladies, comme le diabète, le syndrome de Cushing (production excessive de cortisol) ou encore l’hypothyroïdie, peuvent perturber le fonctionnement des ovaires et entraîner une anovulation.


- une maladie hypothalamo-hypohysaire. Le plus souvent, il s’agit d’un adénome (une tumeur bénigne) au niveau de l’hypophyse. Une IRM de l’hypophyse permettra de confirmer le diagnostic. Dans de très rares cas, l’origine de la maladie sera liée à une mutation génétique.


- enfin, un choc psychologique peut entraîner une anovulation sur un ou plusieurs cycles, mais cela reste le plus souvent transitoire.


Source : Magicmaman



Spermatozoïdes peu mobiles


Mobilité spermatique :
Il s’agit de l’analyse de la capacité de mouvement des spermatozoïdes. En général, elle se mesure par le mouvement total ( tous les spermatozoïdes qui sont en mouvement) qui doit être au moins de 40% et la mobilité progressive (les spermatozoïdes bougent et avancent).

Source : invitra


Peu de spermatozoïdes normaux

Données actuellement admises pour juger de la qualité du sperme :


Volume (ml)

Concentration (millions/ml)

Formes vivantes (%)

Formes mobiles (%)

Formes anormales (%)

Normal

2 à 5

40 à 200

> 80

> 80

<30

Probablement normal

> 2
< 5 - 7

20 à 40

70 à 80

60 à 80

30 à 50

Probablement anormal

1,5 à 2
>5

10 à 20

50 à 70

40 à 60

50 à 80

Anormal

> 7

<10

<5

<40

>80








Source : Doctissimo

Quelques problèmes d'infertilité