Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Urbanisme. Environnement. Territoire. Cartographie. Géographie. Nouveautés mars 2020. Cote : 917.1 SAC. Payer la Terre. Résumé : En 2015, Joe Sacco s'est rendu par deux fois dans les territoires du Nord-Ouest du Canada, au-dessous de l'Arctique. Il est allé à la rencontre des Denes, un peuple autochtone. L'auteur nous raconte l'histoire de ce peuple, ses traditions, restées intactes pour certaines, les premières rencontres avec les Anglais. Pendant longtemps, les peuples indigènes du Grand Nord, vivant sur des terres non propices à la colonisation agricole, restèrent livrés à eux-mêmes, jusqu'à ce que la découverte de pétrole et d'or incite le gouvernement à officialiser son autorité sur eux, comme sur leurs terres.A cette période, les autorités s'appropriaient les territoires, non plus par les massacres, mais cliniquement, méthodiquement, et de façon administrative - grâce à des traités. En lisant ceux-ci, on n'échappe pas à l'impression que les "Indiens" ont donné la terre où ils vivaient en échange de la promesse d'une annuité de quelques dollars, de quelques outils et de médailles pour ceux qui se disaient leurs chefs.Aujourd'hui, la fracturation hydraulique ajoute la pollution à la spoliation initiale.. Atlas de la mondialisation. Cote : 337 CAR. Résumé : Près de 90 cartes et infographies inédites pour comprendre les enjeux du système économique et géopolitique mondial et les nouvelles logiques d'organisation. Les origines historiques de la mondialisation, et les étapes de la mise en place des mondialisations successives, depuis les grandes découvertes jusqu'à la mondialisation financière. Le fonctionnement du nouveau système productif mondial. Le rôle des territoires - centres, interfaces, périphéries et marges - et les stratégies des acteurs de la mondialisation.Les grands enjeux d'avenir au coeur des débats pour un développement durable dans un monde plus solidaire et démocratique. En variant les échelles, les cartes de cet atlas font apparaître le nouvel ordre économique et rendent le monde plus intelligible pour faire de chacun d'entre nous des citoyens éclairés et responsables.. Résumé : Conçu pour répondre aux attentes des candidats préparant la nouvelle question de géographie régionale sur l'Asie du Sud-Est pour les épreuves de concours du Capes et de l'Agrégation, ce manuel offre une somme de connaissances actualisées, organisées par grands thèmes transversaux afin de couvrir un maximum de sujets possibles relatifs à cette question, et de limiter les besoins de fichage complémentaire pour éviter toute perte de temps.Travaillé tout au long de l'année de préparation, et maîtrisé en profondeur, ce manuel permet de répondre à n'importe quelle question susceptible de tomber aux écrits.. L'Asie du sud-est. Cote : 915.9 ASI. Résumé : Le glyphosate est-il un cancérigène avéré ? Mangeons-nous trop de viande ? De poisson ? Peut-on rester en bonne santé en adoptant un régime vegan ? Doit-on l'explosion du nombre de cancers aux produits chimiques présents dans nos aliments ? Peut-on consommer bio et pas cher ? L'eau peut-elle un jour venir à manquer ? Aura-t-on demain de quoi nourrir 10 milliards d'êtres humains ? Pourquoi la plupart des tomates n'ont-elles plus de goût ? Le gluten est-il mauvais pour la santé ? Mangerons-nous des algues et des insectes ? Ce livre apporte des réponses claires et scientifiquement avérées à 50 questions essentielles sur l'agriculture et l'alimentation.. De la terre à l'assiette. Cote : 641 DUF. L'atlas des femmes. Cote : 305 SEA. Résumé : En 2014, 50 pays disposaient encore d'au moins une loi réglementant la tenue vestimentaire des femmes, sur une base religieuse. En 2016, 17,1 millions d'interventions cosmétiques ont été réalisées ; 92 % concernaient des femmes, tandis que 85 % des chirurgiens plastiques certifiés sont des hommes. 58 % des jeunes adultes nouvellement infectés VIH sont des femmes. Une femme est assassinée par son conjoint ou ex-conjoint tous les 3 jours en France.L'égalité d'accès a l'éducation entre hommes et femmes ne sera pas effective avant 2030 ; et, au rythme actuel, l'égalité économique ne sera pleinement réalisée que dans 217 ans. Et 520 millions de femmes ne peuvent pas lire ce texte ! L'Atlas des femmes est une mine d'informations sur le statut des femmes dans le monde. Il recense les problèmes clés auxquels celles-ci sont confrontées aujourd'hui en termes d'égalité des sexes, de violence, de pouvoir, de parentalité, d'accès à l'éducation, au travail, etc.Et le constat est féroce : même si des progrès remarquables ont été réalisés - l'alphabétisation et la scolarisation progressent ; le droit de vote est désormais largement répandu ; la plupart des gouvernements sont signataires de traités internationaux garantissant les droits des femmes ; la parole s'est libérée pour dénoncer le harcèlement... -, leur liste reste encore bien trop courte.. Histoire du climat depuis l'an mil. Résumé : Comment connaître le climat du passé ? Quelle influence les évolutions climatiques ont-elles exercée sur les grands mouvements sociaux ? sur le paysage ? sur les récoltes ? Comment appréhender en tant qu'historien la question du réchauffement climatique ? Par ce livre fondateur, Emmanuel Le Roy Ladurie a montré le premier qu'il pouvait y avoir une histoire du climat, en réunissant la documentation nécessaire pour étudier les observations météorologiques anciennes, analyser les dates des récoltes, scruter les textes, descriptions et représentations iconographiques des glaciers...L'historiographie du climat devient ainsi une enquête minutieuse et passionnante où l'on chemine entre forêts, vendanges et mers de glace, du Moyen Age au réchauffement récent en passant par le " petit âge glaciaire ".. Cote : 551.6 LER. Cote : 720 CAR. Résumé : Ouvrage culte pour les urbanistes et les architectes, Walkscapes fait de la marche beaucoup plus qu'une simple promenade. Pour Francesco Careri, en effet, l'origine de l'architecture n'est pas à chercher dans les sociétés sédentaires mais dans le monde nomade. La marche est esthétique, elle révèle des recoins oubliés, des beautés cachées, la poésie des lieux délaissés. Mais elle est aussi politique : en découvrant ces territoires qui sont à la marge et cependant peuplés, elle montre que les frontières spatiales sont aussi des frontières sociales.Ainsi s'ouvrent les derniers espaces de liberté de nos sociétés quadrillées et s'esquisse une tentative de réponse aux préoccupations de demain : comment réinventer la ville pour en faire une terre d'accueil de l'altérité ?. Walkscapes : la marche comme pratique esthétique. Métamorphose du monde rural. Cote : 630 LEB. Résumé : L'agriculture a connu de profondes transformations au cours du dernier demi-siècle. Un métier familial est devenu une profession individuelle, un savoir-faire coutumier est devenu une compétence reconnue par les diplômes. Dans le même temps, les économies dans lesquelles s'inscrit l'activité agricole ont été bouleversées. L'emploi rural a été renouvelé avec l'émergence de nouveaux services aux populations, l'occupation du sol a été soumise à des pressions et des enjeux insoupçonnables auparavant.L'ouvrage retrace en cartes et en chiffres cette métamorphose du monde rural, de l'agriculture et des agriculteurs. Il montre que ces derniers demeurent des acteurs importants du développement local en dépit de leur effectif réduit. Préface de Philippe Tillous-Borde, Président de la Fondation Avril . . Cote : 551 MIC. Dictionnaire illustré de géologie. Résumé : Ce dictionnaire, fort d'un plus de 900 entrées, fait le tour, définit et montre par ses illustrations (photos et schémas explicatifs), les principaux termes et concepts des sciences de la Terre : géologie et géomorphologie. Les textes ne se bornent pas à une simple définition, mais emmènent le lecteur vers des associations d'idées, des détours géographiques référents ou anecdotiques, ce qui permet d'appréhender l'environnement géologique dans un contexte plus complet, ouvert sur le monde qui nous entoure. L'illustration est un point très fort de l'ouvrage car elle « montre » très concrètement et participe totalement à la définition de chaque mot.Le lecteur se retrouve ainsi devant « l'objet défini » et, qui plus est parfois, devant plusieurs illustrations pour un même mot, telles qu'une coulée de lave active, associée à la même coulée une fois refroidie. Les textes associés à leurs illustrations n'ont pas la simple vocation de définir. Ils permettent de découvrir et d'apprendre. Le dictionnaire devient ainsi un livre qui emmène le lecteur, non seulement dans les mots mais aussi dans l'ensemble des sciences de la Terre qu'il découvre pas à pas !. Cote : 710 URB. L'urbanisme, l'architecture et le jeu. Résumé : Les années 1970 avaient déjà vu les grands bureaux d'études parapublics s'intéresser de près aux jeux de simulation urbaine essentiellement en provenance des Etats-Unis. Ces jeux qui empruntent au Monopoly et aux jeux de rôle étaient assidûment pratiqués au Ministère de l'équipement mais aussi par le milieu de la recherche appliquée. Ces jeux étaient et sont toujours considérés comme étant de nature à comprendre et faire comprendre "la boîte noire" de la production urbaine.Dans une première partie, l'enfance, et plus globalement les différentes phases d'apprentissage de la jeunesse, et le jeu comme pratique ou dispositif pédagogique sont les points communs des textes rassemblés. La seconde partie insiste sur le jeu de construction principalement comme l'aboutissement d'une vie passée à tester les ressources d'une vision du monde appliquée à l'architecture ou comme l'expression d'une fiction mise en scène pour séduire, enseigner ou convaincre.Enfin, la dernière partie tire les leçons du jeu, qu'il soit funny game ou serio ludere, en interrogeant les enjeux de la gamification des pratiques professionnelles de fabrication de la ville, tant dans les bureaux d'études, qu'en matière de transition environnementale et participation.. Les régions de l'Arctique. Résumé : S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs-concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche. Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.Clefs concours Géographie Khâgnes : - Tous les titres sont organisés autour des grandes thématiques qui animent le sujet ; - L'ouvrage inclut un atlas d'une centaine de cartes, schémas, graphiques, tableaux et clichés ; - Les ouvrages sont complétés par un glossaire des termes clefs, par une chronologie et par une bibliographie ; - Un système de circulation efficace entre les fiches, les références bibliographiques, les définitions et les documents.. Cote : 919.8 ESC. Cote : 363.72 ALL. Résumé : Un sarcophage gigantesque censé tenir des dizaines de milliers d'années ! C'est au nom de ce projet fou, qui serait le plus grand chantier d'Europe, que Bure, entre Meuse et Haute-Marne, se transforme en zone grillagée et quadrillée de gendarmes. Pour l'industrie nucléaire, ce territoire relégué serait l'exutoire ultime des déchets radioactifs qui s'accumulent et dont elle ne sait que faire. Sur place, les habitants sont de plus en plus nombreux à s'insurger contre la transformation de leur région en " poubelle atomique".Depuis deux ans, des dizaines de personnes s'installent sur place, occupent une forêt, bloquent les travaux. La nouvelle bataille du nucléaire est lancée, pour empêcher de croire que cette industrie peut continuer sans risque, réinventer des manières de vivre et lutter, imaginer d'autres possibles pour ce pays. Dans cette enquête où l'engagement vécu se mêle au regard journalistique, Gaspard d'Allens et Andrea Fuori n'écrivent pas un livre de plus sur le nucléaire, mais l'histoire en train de se vivre d'une rébellion déterminée contre la violence du monde industriel.Ils révèlent aussi les méthodes manipulatrices des nucléaristes, et la façon dont l'Etat achète les consciences pour imposer le silence. Le combat vaut d'être mené : ce récit impétueux et pourtant réfléchi convainc qu'il est possible de faire reculer les puissants.Plutôt que la contamination radioactive, parier sur la contagion joyeuse d'une force de résistance. Gaspard d'Allens est journaliste. Il a déjà publié Les Néo-paysans (Seuil-Reporterre), avec Lucile Leclair, un livre qui a révélé l'importance d'une passionnante mutation agricole, et qui connaît un grand succès.Andrea Fuori s'est installé à Bure il y a plus d'un an, complètement bouleversé par ce qui s'y jouait. Il écrit occasionnellement pour Reporterre et des médias autonomes. . Bure, la bataille du nucléaire. Les mondes polaires. Résumé : L'enjeu du siècle, entre géopolitique, économie et climat. L'Arctique et l'Antarctique suscitent aujourd'hui le rêve comme l'inquiétude. Entre majesté et fonte des glaces, préservation et militarisation, convoitises fortes et gouvernance fragile, les mondes polaires présentent des dilemmes stratégiques mal connus mais omniprésents dans l'actualité. Quelles sont les conséquences de l'ouverture commerciale des pôles ? A qui appartiennent vraiment ces régions du monde ? Quelles sont les convoitises, les enjeux et les droits des forces en présence ? Comment concilier le développement industriel, l'environnement et la paix régionale ? Quelle place pour la France et l'Europe ? Cet ouvrage offre des réponses à ces questions en présentant les spécificités de chaque pôle et leurs points communs.Les 35 cartes et les 32 fiches-pays permettent de saisir en un clin d'oeil le positionnement et les intérêts des grands acteurs des mondes polaires. Accessible à tous, sans jargon ni tabous, ce manuel est l'aboutissement de dix ans de travail. Il s'adresse à un large public désirant mieux connaître les relations internationales, le droit, l'économie, la géostratégie, l'environnement, l'histoire et l'avenir des pôles.Ce livre est aussi très utile pour préparer les concours (ENS, Sciences Po/IEP, grandes écoles de commerce).. Cote : 919.8 MER. Cote : 550 QUA. Quand la Terre tremble. Résumé : A la suite du séisme de l'Aquila, en Italie, en 2009, des sismologues italiens ont été condamnés en première instance à une peine de prison ferme, accusés de n'avoir pas su prévoir les événements. Les géophysiciens français travaillant sur les risques telluriques se sont alors interrogés sur le degré de préparation de la communauté scientifique française en cas de catastrophe majeure survenant en France, métropolitaine ou d'Outre-mer.S'est alors fait jour la nécessité d'établir un bilan complet de l'état des connaissances de ces processus géologiques et des moyens mis en oeuvre pour l'observation, la recherche, la surveillance et la prévision des catastrophes telluriques en France. Quels sont les contextes géodynamiques à l'origine des séismes, éruptions volcaniques et glissements de terrain ? Dans quelle mesure peut-on les prévoir ? Quelles sont les zones géographiques les plus concernées ? Qui décide d'une situation de crise, et sur quels critères ? Quand et comment informer le public ?. Sols artificialisés. Résumé : L'artificialisation des sols est une notion récente, répondant initialement à la préoccupation de quantifier les pertes de surfaces disponibles pour l'usage agricole par changements d'occupation des sols. Elle désigne aujourd'hui la diminution globale de la part des sols affectés aux activités agricoles et forestières ou aux espaces naturels, dépassant ainsi la stricte dimension agricole. L'artificialisation des sols et les sols déjà "artificialisés" sont devenus, notamment en France, un enjeu majeur de débat public et de préoccupations politiques.L'artificialisation du territoire est ainsi considérée comme un des principaux facteurs d'érosion de la biodiversité, ce qui explique que, depuis 2015, le taux d'artificialisation des sols figure parmi les 10 "Indicateurs de richesse" élaborés par le Gouvernement pour le suivi de ses politiques publiques. Dans ce contexte, le Ministère de la transition écologique et solidaire, l'Ademe et le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation ont souhaité disposer d'un état des connaissances scientifiques permettant de mieux cerner les déterminants économiques et sociaux de l'artificialisation des sols, ses impacts sur l'environnement et sur l'agriculture, et les leviers d'action susceptibles d'en limiter le développement et les effets négatifs.Ils ont confié à l'Ifsttar et à l'Inra le soin de réaliser cette expertise scientifique collective, dont cet ouvrage présente les principales conclusions.. Cote : 631.4 DES. Petit manuel de travail dans l'espace public. Cote : 307.76 GUI. Résumé : Puisque les gens ne viennent pas dans nos salles, nous irons dans la rue ! Ce raisonnement, logique, conduit de plus en plus d'organisations à tenter d'aller à la rencontre d'un public non acquis. L'enthousiasme initial laisse pourtant souvent place à la perplexité. Les conventions sociales rendent d'emblée les choses complexes : dans la rue on évite les corps, on esquive les regards, on s'assoit à l'autre bout du banc...L'indifférence polie est la règle. Si les interpellations diverses ne manquent pas, elles sont, la plupart du temps, considérées comme des menaces à notre quiétude. Dans ce contexte, comment entrer en relation de manière bienveillante ? Comment créer de la curiosité et faire baisser la méfiance ? L'équation ainsi posée, ce petit manuel propose six façons différentes de la résoudre et interroge, au fil des pages, ce que serait une éthique de la rencontre fortuite.. Nouvelles régions et métropoles. Résumé : En adoptant la loi Maptam en 2014 puis la loi NOTRe en 2015, le législateur a fixé le cadre d'une transformation rapide et profonde de l'organisation territoriale de la France. Elle consiste prioritairement à augmenter la taille et les compétences des régions et à reconnaître aux métropoles un rôle de locomotive pour la croissance économique. Cet ouvrage dresse un premier bilan de la réforme territoriale et en dégage les grands enjeux à long terme.Sous les regards croisés d'historiens, de géographes, de juristes, de gestionnaires et d'économistes étayés par des analyses de terrains, tous situés en région Nouvelle Aquitaine, il questionne, en particulier, les effets que produit la réforme sur le système urbain : que faut-il attendre de la métropolisation ? Quelles sont les interactions entre les activités métropolitaines et les espaces environnants ? Quelles places peuvent trouver les anciennes capitales régionales ? Que nous enseigne l'histoire à propos de la relation entre pouvoir central et rôle donné aux villes dans l'aménagement du territoire pour comprendre la situation présente ?. Cote : 352.1 NOU. L'action publique urbaine face aux mutations sociétales. Résumé : Plus qu'à ce qui change dans l'action publique urbaine, cet essai s'intéresse à ce qui change l'action publique urbaine, c'est-à-dire les grandes mutations de nos sociétés, dans leur ensemble et dans le temps long, des processus d'individuation à la société de la connaissance en passant par la société du risque ou la globalisation. Les auteurs explorent les articulations entre mutations sociétales et action publique urbaine à travers plusieurs champs qui servent d'analyseurs à leur démarche et qui sont représentatifs des formes de transformations des villes, comme le rôle de l'environnement dans les projets territoriaux, la place des universités dans la production urbaine, ou encore la planification urbaine.. Cote : 710 BOU. Cote : 325 pIC. Mais pour toi demain, il fera beau. Résumé : Récit d'émancipation sociale et féminine Mais pour toi demain, il fera beau serpente entre les lignes du destin et de l'Histoire. Cette bande dessinée de reportage relate la jeunesse de Gracia, fille d'immigrés siciliens à Grenoble. Auberges de jeunesse, amour, littérature, sardinières et marins, exil, antimilitarisme s'entremêlent comme le chaos bien ordonné de nos vies. Après Disgrazia ! , Coline Picaud continue à enquêter sur son histoire familiale et plus particulièrement sur celle, à la fois ordinaire et extraordinaire, de sa grand-mère.. Résumé : Tours, grands projets immobiliers, multiplication de shopping malls et nouvelles infrastructures de transport sont autant de symboles de la métropolisation accélérée de Hô Chi ? Minh Ville aujourd'hui. Cette métropole de près de 12 millions d'habitants est entrée dans " l'ère de la grande dimension ", redéfinissant alors l'espace public de la cité, ses pratiques et ses conceptions. Cependant, à rebours de sa progressive verticalisation, c'est le long de ruelles (he ? m) que vit 85 % de la population de la ville.Les ruelles demeurent la scène de l'ordinaire urbain. Une scène avec ses codes, ses rythmes propres et la diversité de ses acteurs. Outre la forme particulière que ces quartiers très denses impriment à la ville, les ruelles constituent des espaces vécus au sens fort. A l'interface entre le public et le privé, entre le collectif et l'individuel, une culture spatiale spécifique s'y développe, associant des activités extrêmement diverses et des lieux de sociabilité foisonnants.Les ruelles constituent alors autant de fenêtres ouvertes sur la petite mécanique métropolitaine vietnamienne du quotidien. Les mutations y sont moins spectaculaires - y compris au sens littéral de leur mise en spectacle -, mais tout aussi profondes et révélatrices des transformations de la société vietnamienne et de sa quête de " modernité " dans un pays au régime politique autoritaire. Pour saisir le fonctionnement quotidien de ces " envers métropolitains ", Marie Gibert- Flutre articule l'étude de leur morphologie et de leur gestion politique avec celle des pratiques sociales qui s'y déploient et des temporalités qui les structurent, à partir de l'étude de six quartiers de ruelles.Cette étude magistrale, à la croisée de la géographie, de l'anthropologie urbaine et de l'urbanisme, renouvelle et élargit en particulier la notion d'" espace public " - historiquement issue de la pensée urbaine occidentale - par sa confrontation avec le terrain vietnamien. Cet ouvrage est tiré d'une thèse qui a rec ? u le Grand Prix de thèse sur la ville PUCA APERAU (2015) et le Prix de thèse du GIS Asie (2016).. Cote : 710 GIB. Les envers de la métropolisation. Résumé : Epiphénomènes d'une mutation sociétale, fruit de l'économie numérique, les tiers-lieux interpellent les décideurs publics territoriaux sur l'attitude à adopter, de l'intérêt bienveillant à une tutelle complète. L'ouvrage réunissant une équipe pluridisciplinaire de chercheurs présente un matériau empirique original sur cette réalité émergente, encore mal connue : celle de la multiplication des tiers-lieux dans les villes et hors des centres métropolitains.Il pose de nouvelles questions, encore peu traitées dans la littérature, en s'intéressant à la trajectoire sociale des fondateurs d'espaces de coworking, aux nouvelles manières des jeunes générations de travailleurs du numérique de conjuguer leurs aspirations de liberté et d'épanouissement dans les domaines professionnel et privé, ainsi qu'à leurs nouveaux rapports à la collaboration, au travail, au territoire, à la mobilité et aux questions écologiques.. Cote : 331 TIE. Tiers-lieux : travailler et entreprendre sur les territoires. Cote : 304.2 LAT. Politiques de la nature. Résumé : Comment combler le fossé apparemment infranchissable séparant la science (chargée de comprendre la nature) et la politique (chargée de régler la vie sociale), séparation dont les conséquences- affaires du sang, de l'amiante, de la vache folle... - deviennent de plus en plus catastrophiques ? L'écologie politique a prétendu apporter une réponse à ce défi. Mais, après de fracassants débuts, elle peine à renouveler la vie publique... Dans ce livre qui fait suite à Nous n'avons jamais été modernes (La Découverte, 1991), Bruno Latour propose une nouvelle façon de considérer l'écologie politique. La nature a toujours constitué l'une des deux moitiés de la vie publique, celle qui rassemble le monde commun que nous partageons tous, l'autre moitié formant ce qu'on appelle la politique, c'est-à-dire le jeu des intérêts et des passions. D'un côté ce qui nous unit, la nature, de l'autre ce qui nous divise, la politique. Et c'est pourquoi il est faux de prétendre que le souci de la nature caractériserait l'écologie politique : car à cause des controverses scientifiques qu'elle suscite, à cause de l'incertitude sur les valeurs qu'elle provoque, elle oblige à abandonner la nature comme mode d'organisation publique. La question devient donc: comment penser enfin la politique sans la nature ? Pour Bruno Latour, la solution repose sur une profonde redéfinition à la fois de l'activité scientifique (à réintégrer dans le jeu normal de la société) et de l'activité politique (comprise comme l'élaboration progressive d'un monde commun). Ce sont les conditions et les contraintes de telles redéfinitions qu'il explore avec une grande rigueur dans cet essai novateur. " Le chantier de reconstruction du politique à partir de la critique écologique n'est encore qu'ouvert et la solution de Latour appelle raffinement et discussion. Mais l'ouvrage fera date. Il est vivement conseillé aux humains de le lire. Du moins à ceux qui veulent parler aux "vaches folles" et aux ouragans tropicaux.°" Le Monde des livres.. Résumé : "Ce jour du printemps 1995, je roulais vers la plus vieille cité du monde. J'avais rendez-vous dans les bureaux de Yasser Arafat à Jéricho. Depuis mai 1994, les Palestiniens jouissaient de l'autonomie sur la bande de Gaza, au sud-ouest d'Israël, et sur Jéricho, à l'est des Territoires occupés. Abu Amar, de son nom de guerre, était contraint de se déplacer par les airs entre ces territoires distants d'une petite centaine de kilomètres.Circuler par la route l'aurait obligé à traverser les frontières d'Israël. Dans le sillage de la déclaration d'Oslo, première étape de nos tractations vers une paix incertaine, il m'avait invité, en tant que géographe, à présenter mes recherches sur l'évolution présente et future de la colonisation israélienne. Plus je progressais dans ma démonstration, plus mes auditeurs se raidissaient. Le futur chef de l'Autorité palestinienne balançait nerveusement ses jambes, et je pouvais percevoir un léger tremblement sur ses lèvres.Il me fusilla du regard lorsque j'annonçai : "Je ne sais pas si quelqu'un vous a promis que vous auriez un Etat, mais je parle à partir des cartes, et, si l'on regarde les cartes, il n'y a pas d'Etat palestinien... Vous n'avez rien".". 31° Nord 35° Est. Cote : 915.6 TAF. Résumé : L'économie écologique émerge à la fin des années 1980, à partir du constat de l'inefficacité des réponses aux problèmes environnementaux apportées par certaines disciplines traditionnelles (principalement la science économique et la biologie de la conservation). Comment mieux appréhender la complexité du fonctionnement des écosystèmes et de leurs interactions avec l'homme ? Avec quels outils évaluer les limites biophysiques des écosystèmes ? Faut-il faire décroître la taille des économies humaines ? Quels systèmes de gouvernance, informés par quelles théories macroéconomiques, faut-il promouvoir ? Quels sont les enjeux scientifiques et politiques de l'évaluation monétaire des biens et services environnementaux ? Le présent ouvrage ambitionne de présenter le champ de l'économie écologique à travers ses objets, ses méthodes et ses propositions théoriques et politiques.Il donne à voir une communauté éclatée entre divers sous-courants, mais qui constitue néanmoins le centre de gravité des débats portant sur la soutenabilité de nos modes de développement. . L'économie écologique. Cote : 338.9 DOU. Cote : 916.1 TAM. Maroc. Résumé : Chargé d'une histoire millénaire, le Maroc est un Etat monarchique qui s'est bâti au fil des conquêtes phéniciennes, romaines, berbères et arabes. Son avenir est aujourd'hui dépendant de facteurs incertains comme la libéralisation économique, les mouvements citadins qui bouleversent les normes sociétales ou l'émergence d'une nouvelle diplomatie africaine. Comprendre l'évolution du Maroc, c'est aussi saisir les nuances des pratiques religieuses d'aujourd'hui et l'organisation d'un pays jonglant entre héritage colonial, maintien d'un Makhzen séculaire et intégration dans des.normes internationales. Le plus grand défi actuel du royaume est de réussir les réformes économiques ambitieuses qu'il a engagées tout en se reconstruisant une identité composant avec son passé et ses aspirations présentes.