Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Mon enfant est attiré par les métiers de la santé



Comment choisir entre
- la serie ST2S de la voie technologique avec la specialité BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINEs (BPH)
ET
- une spécialité SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE (SVT) en VOie générale


Quels types d’études l’attirent ?


Dans les 2 cas, des études courtes ou longues peuvent être envisagées :
IFSI (institut de formation en soins infirmiers), BTS (de biologie appliquée), DUT (de génie biologique), Licences, STAPS et PASS
Après une section générale : classe préparatoire aux grandes écoles



Comment aime-t-il travailler ?


En série ST2S

- tronc commun incluant un enseignement technologique en langue vivante

- deux spécialités (en plus de la BPH) associées pour étudier les différents aspects des domaines de la santé et du social : STSS (7h), physique chimie (3h)
- fusion des spécilialités BPH et physique chimie en terminale

En voie générale
- tronc commun
- deux autres spécialités (4h X2) au choix couvrant différents domaines (littérature, langues, géopolitique sciences…)
- deux spécialités à conserver sur les trois en terminale

En SVT : Travail axé sur de nombreux domaines au travers d’activités intégrant une démarche expérimentale en autonomie



QuE souhaite-T'IL étudier en dehors de la biologie?

En BPH (5h) : étude approfondie du corps humain : anatomie, physiologie, pathologies, imagerie et terminologie médicales.



Que souhaite-t’il étudier en biologie ?

En BPH : Travail appliqué au domaine médical au travers d’activités guidées et de projets impliquant plusieurs matières



En SVT (4h) : différents domaines

- des sciences de la vie (biologie animale, biologie végétale, biologie humaine, écologie, évolution)
- et des sciences de la Terre (géologie)




les lyCéens témoignent

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.

Comment aime-t-il travailler ?



Un exemple de thème abordé dans les 2 matières :
"L'étude des cancers"

Comment est-ce abordé en BPH ?

Comment est ce abordé en SVT?

démarche utilisée

Compétences travaillées

- Analyse guidée de cas cliniques
- Etude de la pathologie du dépistage au traitement
- Etude de l'impact sur le fonctionnement normal de l'organisme


- Aquérir des connaissances et du vocabulaire médical
- Analyser un document
- Expliquer le principe d'un diagnostic ou d'un traitement
- S'exprimer à l'écrit et à l'oral






COMPéTENCES TRAVAILLéES



- Description de cas cliniques
- Résultats d'examens (imagerie médicale, microscopie et analyses biologiques)

documents utilisés

Place dans le programme

Un chapitre traité en environ 15h qui peut s'inscrire dans des projets interdisciplinaires

En lien avec :
- l'enseignement de physique pour l'imagerie médicale
- l'enseignement de sciences et techniques sanitaires et sociales comme priorité de santé publique






L'éTUDE DES CANCERS EN BPH

démarche utilisée

Compétences travaillées

- Activités intégrant une démarche expérimentale en autonomie
- Synthèse de documents et de résultats expérimentaux pour résoudre un problème scientifique

COMPéTENCES TRAVAILLéES



- Mesures d'augmentation du taux de mutation induit par un agent mutagène
- Arbres généalogiques
- Données médicales
- Données historiques

documents utilisés

Place dans le programme

Un chapitre traité en environ 6h dans la partie variations génétiques et santé







L'éTUDE DES CANCERS EN SVT

- Exploiter des documents
- Mobiliser des connaissances pour résoudre un problème scientifique en mettant en relation des documents
- S'exprimer à l'oral et à l'écrit


Que souhaite-t-il étudier en dehors de la biologie?

Les horaires de la série ST2S et de la voie générale

Les épreuves de bac en série ST2S :

- des épreuves de contrôle continu en première et terminale

- des épreuves ponctuelles

- prise en compte des moyennes genérales


Les épreuves de bac en voie générale :

- des épreuves de contrôle continu en première et terminale

- des épreuves ponctuelles

- prise en compte des moyennes genérales

Les horaires et les matières étudiées en série ST2S et dans la voie générale

anatomie et physiologie

pathologies

techniques d'exploration

terminologie médicale

Fonctionnement intégré
et homéostasie

Nutrition

Transmission de la vie

Motricité


Défense de l’organisme



Gènes et
transmission de l'information génétique

Coeur et circulation sanguine

Respiration

En BPH : étude approfondie du corps humain

Chaque thème est abordé sous les 4 axes suivants :

La Terre, la vie et l'organisation du vivant

Enjeux contemporains de la Planète

Corps humain et santé

Les écosystèmes

Le système immunitaire

Variation génétique et santé

La dynamique interne et le passé de la Terre


Le patrimoine génétique (transmission, variation et expression) et évolution



De la plante sauvage à la plante domestiquée

Les climats de la Terre



Le système nerveux et le mouvement



Comportement et stress



En SVT : étude de divers domaines des sciences de la vie et de la Terre

témoignages DE LYCEENS

"La ST2S est une filière qui nous permet d'échanger sur la santé et le social.
Nous travaillons beaucoup en groupe, à l'oral. Cela permet de réussir à nous affirmer à l'oral et à prendre confiance en soi.
Nous avons souvent des débats autour de la société. Nous parlons de l'actualité.
Il y a généralement un bon dynamisme en classe. Nous sommes tous à l'écoute de chacun et nous nous entraidons."
Océane élève de Terminale ST2S





"Je vois des points positifs à suivre une filière générale : Je trouve le cadre agréable pour travailler et j'ai l'impression qu'il y a plus de débouchés pour les personnes qui ne savent pas quoi faire après le lycée.
J'ai choisi la spécialité SVT parce que je souhaitais faire une carrière scientifique (médecine : chrirugien ...) et que j'apprécie beaucoup cette matière."

Elsa élève de première générale en spécialité SVT

"Pour moi, je préfère garder les SVT car mon choix d'orientation est porté vers la Médecine. Les SVT me permettent de connaître l'anatomie et toutes les sciences du corps humain. Cette matière me semble plus prioritaire que les autres spécialités pour mon choix d'orientation."
Jocelin C., élève de première générale en spécialité SVT.


En licence à l'université

En BTS ou en DUT

En école spécialisée

Témoignages d'etudiants

En dehors du domaine de la santé

En licence à l'université

En BTS ou en DUT

En école spécialisée

Témoignages d'etudiants

En dehors du domaine de la santé

« Dans mes études de PACES, l’enseignement de SVT du lycée m’a permis de développer une manière d’apprendre un cours scientifique. Cela m’a facilité la tâche pour cette année et m'a donné des connaissances qui font qu’on se repère plus facilement pour certains cours qui ont un lien. J'ai une vision plus globale du corps en lui-même. »
Pauline, élève de PACES issue d'un bac général avec specialité SVT

"Je suis une remise à niveau scientifique à l'université. La BPH m'a beaucoup aidé car en début d'année nous devons choisir des options, j'ai pris biochimie puisque j'avais déjà de bonnes bases en biologie grâce à la BPH au lycée et je n'ai pas regretté mon choix car on étudie presque tout ce que j'ai déjà vu en ST2S mais en plus approfondi donc j'arrive mieux à assimiler que d'autres personnes qui ont fait ES par exemple. De plus j'ai l'habitude d'utiliser les méthodes d'étude des documents et d'expériences donc je ne suis pas trop dépaysée"
Sihem, élève de PCSO, issue d'un bac technologique ST2S

"Dans mes études de kinésithérapie la SVT m'aide un peu moins que dans mes études de biologie car on a plus de matières type anatomie et pratique qu'autre chose; Par contre, mes études de biologie ont pu me servir lors d'autres matières comme la cardiologie. Après dans mes études de biologie mes cours de SVT m'ont servi de base pour pouvoir approfondir certaines nouvelles notions et il est très improtant d'avoir vu ça auparavant pour ne pas avoir deux fois plus de travail pour avancer"
Marie, élève en kinésithérapie après une L1 en biologie, issue d'un bac général

"Après ma terminale, j’ai décidé de m’orienter vers une mise à niveau scientifique (...). En intégrant cette mise à niveau, j’ai remarqué que plusieurs sujets abordés en biologie ont déjà été vu en BPH (Biologie et Physiopathologie Humaine). En effet, cela m’a permis d’acquérir des connaissances qui m’ont aidé, par la suite, de pouvoir bien mieux comprendre l’approfondissement des sujets abordés. Même à travers mes études suivantes, soit 2 années de PACES (maintenant appelé PASS suite à la réforme) ainsi qu’une année d’école d’ingénieur en biotechnologie (dans laquelle je suis actuellement), je retrouve très souvent des notions abordé lors de mes cours de BPH ou bien de ST2S lors de mes années en ST2S. Elles ont été de très grandes et larges bases pour moi qui m’ont permis d’avancer dans de bonnes conditions. A l’heure d’aujourd’hui, je reste tout aussi déterminée à faire de la santé ma vocation et mes années en ST2S m’ont permis de confirmer mon choix et m’ont grandement aidé dans mes années supérieures ! »
Charline, élève en école d'ingénieure en bioetchnologies issue d'un bac technologique ST2S
"

"Pour la biologie : pendant les trois ans on a des partiels qui se regroupent par unités d’enseignement. Et en première année on a toutes celles qui parlent de biologie fondamentale et du cycle de la vie qui sont pour moi les deux UE les plus complexes. Le fait d’avoir eu des cours assez approfondis en terminale m’a permis d’avoir des bases assez solides. Si on comprend et connait tout ce que l’on nous enseigne en bio, les bases sont déjà acquises et après ce sera juste un peu d’approfondissement. Au lycée , en cours de biologie, le professeur peut prendre le temps de réexpliquer alors que là on est en autonomie devant nos ordinateurs et cela peut être ardu alors heureusement que j’avais gardé mes cours dont je me sers et que j’utilise aussi pour expliquer certains éléments à mes camarades de promotion. "

Maéva, infirmière issue d'un bac technologique ST2S

"La BPH m'a grandement aidé dans la compréhension des cours sur les pathologies et leurs traitements, quand à la STSS elle a été utile pour les travaux et partiels de groupe et la réalisation du mémoire de fin d'étude, qui demande la réalisation de recherches documentaires et de terrain"
Clément, infirmier issu d'un bac technologique ST2S

" En entrant au lycée je savais que je voulais être infirmière puéricultrice. Aujourd'hui mon rêve est en train de se réaliser puisque j'ai été diplômée infirmière en 2019 et je suis actuellement en école de puericultrice. La ST2S était, pour moi, la filière la mieux adaptée que ce soit pour la biologie ou le social. La biologie m'a permis de réussir ma première année en école d'infirmière. Toutes les notions du corps humain étant déjà abordées, j'ai pu avoir un peu d'avance et approfondir mes connaissances plus facilement. Le social m'a également servi dans mes études mais aussi sur le terrain"
Claire, infirmière en formation de puéricultrice, issue d'un bac téchnologique ST2S

"La bio m'a énormément aidé, j'ai même pas de mots pour décrire le réel avantage que cette matière m'a procuré. je suis arrivée en première année en connaissant presque tous les termes médicaux, en connaissant déjà certaines pathologies et grâce à ça je n'étais pas du tout perdue. Pour la STSS c'est la même chose, elle m'a aidé pour la rédaction, pour l'approche des différents publics, nous avons aussi un projet de santé publique à réaliser comme en terminale donc ceux qui ont fait ST2S ressortent leurs cours et on se les partage ! "
Kenza, élève infirmière issue d'un bac ST2S

"Mes connaissances en biologie m'ont donné beaucoup d'avance par rapport aux autres élèves que ce soit en STAPS ou en ostéopathie. C'était une sorte de tremplin et çela m'a permis de comprendre plus facilement les cours. En ce qui concerne STSS cela m'a pour l'instant aidé pour l'écrit et les recherches documentaires pour les exposés de fin d'année"
Philippine, élève en ostéopathie après un an de STAPS, issue d'un bac technologique ST2S

"On a des cours de fac qui portent sur l'anatomie et la physiologie et qui couvrent pas mal de choses, des molécules du vivant aux systèmes d'organes. C'est vraiment là que la SVT m'a aidé à mieux comprendre. On y revoit certaines notions mais il y a beaucoup de nouveautés. Etre à l'aise en SVT permet d'avoir plus de recul. Plus globalement, pour bien comprendre une pathologie, par exemple, on a besoin de savoir comment fonctionnent les organes concernés, donc les cellules qui les composent, et là encore, être à l'aise en SVT permet d'avancer plus facilement."
Merlin, élève infirmier, issu d'un bac général

"Les cours de physiologie m'aident bien pour ma formation en diététique. La réalisation de projets en 1ère et terminale m'aide beaucoup dans cette formation car on est amené à mettre en place beaucoup de projets pour nos oraux"
Marie, élève en BTS diététique issue d'un bac technogique ST2S

"La BPH nous a aidé surtout pour l'immunologie et pour comprendre les termes médicaux utilisés

dans les autres matières comme la biochimie ou l'hématologie"
Mélissa, Solène et Loïs, élèves en BTS ABM issues d'un bac technologique ST2S

"Etant en études d'imagerie médicale et radiologie thérapeutique, étudier la SVT a été essentiel. Cela me procure les bases et parfois l'essentiel des cours, en biologie cellulaire et en physiologie. Soit deux matières majeures de ma formation se déroulant sur 3 ans. De plus, étudier la SVT apprend à analyser et interpréter des documents scientifiques, une chose qui m'est demandée très régulièrement"
Clarisse, élève en DTS IMRT, issue d'un bac général avec spécialité SVT

"En première année de manipulateur radio on a repris de nombreuses notions vues en st2s tant en social en psychologie par exemple ou en biologie qui ont été encore plus développées. Si les bases sont acquises il y aura des facilités pour comprendre le programme en IMRT. Je pourrais éventuellement conseiller à un élève moyen de suivre st2s, pour avoir des petits bagages en bio, mais il ne faut pas pour autant lacher les maths et la physique. En IMRT, la physique et les maths sont niveau S (Calcul d'exponentiels.. ) Donc il faut bien s'accrocher. Dans ma promotion qui regroupait des élèves ayant raté medecine, des filière S SI ST2S STL les meilleurs eleves étaient des élèves de ST2S. Je trouve que le programme de BPH à repris de nombreuses notion en IMRT. (...). La ST2S permet également d'aborder du social et qui personnellement peut aider (Telle ou telle démarche, comment fonctionne la sécu ect) et je trouve que la filière St2s est plus concrète que la S.
Anita, élève de DTS IMRT, issue d'un bac technologique ST2S

"la BPH m'a beaucoup aidé pour la physiologie et un peu pour l'anatomie"
Kateline, élève de STAPS, issue d'un technologique ST2S

"La BPH n'est pas enseignée dans ma formation mais çela m'a donné énormément de connaissances, voulant travailler avec la protection de l'enfance çela pourra m'être utile pour détecter des anomalies par exemple. La formation STSS est très présente dans ma formation actuelle, on fait beaucoup de diagnostic de territoire, on revoit les politiques de la ville, le développement social local, du coup j'ai une longueur d'avance par rapport à ceux qui venaient d'autres filières"
Allison, élève en DUT carrières sociales option assistante sociale, issue d'un bac technologique ST2S

"Après un bac S, je suis partie faire des études dans le domaine des arts appliqués. Tout d'abord je veux dire que la SVT sert toujurs à quelque chose dans la vie, même dans les domaines où on s'y attend le moins. Pour moi par exemple dans le domaine de l'art certains cours reposent sur des thèmes que j'ai vu en première et en terminale et cela me facilite beaucoup la compréhension des cours et je peux avoir de l'avance sur le rendu final. Et même sur un plan personnelça me permet d'avoir une culture générale plus large"
Daniela, élève en classe préparatoire en art appliqués, issue d'un bac général avec spécialité SVT

"Je suis actuellement en L1 STAPS à Orsay. La SVT est l'une des matières les plus importantes, notamment en anatomie où l'on apprend ce que sont les muscles, les os, les nerfs, les ligaments,...mais aussi en physiologie où l'on voit comment un muscle se contracte, ce qui se passe dans notre corps lorsque nous réalisons un effort,...Il faut donc avoir des connaissances que la SVT nous apporte, comme savoir ce qu'est une enzyme, une protéine... La SVT est pour ma part une matière intéressante et importante pour la suite de mes études."
Léo, élève en STAPS, issu d'un bac général

La filière ST2S et notamment la BFH m’a apporté de nombreux points positifs pour mes études supérieures (remise à niveau scientifique + licence SDV).
Dans un premier temps, cette matière nécessite l’apprentissage de nombreuses notions. Cet apprentissage m’a permis d’apprendre à apprendre une quantité importante de notions. Cette matière permet aussi d’acquérir une méthodologie de travail très utile pour le reste d’une scolarité dans le supérieur.
Dans un second temps, les notions vues m’ont permis d’obtenir avec facilité ma première année de licence en sdv. En effet, beaucoup de notions travaillées lors de cette année de L1 étaient des redites des notions vues en ST2S concernant la physiopathologie humaine.
Ensuite, la BFH est une matière qui permet aux étudiants de manipuler en condition lors de nombreuses séances de TP. Ces séances sont très utiles une fois en licence où les TP en laboratoire sont nombreux. De plus, certaines manipulations sont exigibles à certains concours supérieurs. Ainsi, les avoirs déjà travaillés dès le lycée sont un avantage considérable.
Enfin, je peux également dire que cette matière m’a permis de m’épanouir personnellement et ainsi choisir une filière supérieure dans les sciences (remise à niveaux scientifique + licence SDV). Sans cette filière, je n’aurai jamais pu prétendre suivre une filière scientifique par la suite. En effet, l’approche faite par les bacs généraux ne me correspondait absolument pas. Trop de théories, pas assez de concret, approches trop lointaines des futurs métiers …
Laura, Professeure des écoles issue d'un bac ST2S puis remise à niveau scientifique, Licence sciences de la vie parcours pluridisciplinaire enseignement (l3 en apprentissage) et Master meef premier degré en alternance