Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

F#ck les IST. Le MUR.... Seul ou à deux plongeons dans nos petits secrets. Choisir un bus pour découvrir un sujet "brulant"... Ca va être hot !. Ces stations sont dédiées à des hommes qui de par leur acte leur paroles ou bien même leur simple existence font bouger les lignes de la cause LGBTQ.. F#ck les IST. Sillonne les stations de metro du "bloc ouest"pour découvrir ce que tu ignores sur le VIH, les IST et l'Hépatite C. GARE DES BUS-secret story. LA CARTE. Feeling Good. Our planet. Feeling Good. Sillonne le métro du "bloc de l'est" pour découvrir ce que tu peux faire pour prendre en main ta vie sexuelle. OurSolar System. Seasons. GARE DES BUS. F#ck les IST. AéROPORT INTERNATIONAL. L'homophobie est encore un fléau et sur le net elle s'exprime sans retenue . Voici quelques vidéos pour y refléchir.... Hauts Fiers. INFO. INFO. Les 30 ans de la chute du mur de Berlin. En novembre 1989, le mur séparant Berlin-EST de Berlin-OUEST tombe, amorçant ainsi la réunification de l'Allemagne.. C'est en clin d'oeil à ce fait, historique, que nous avons choisi de nous en inspirer pour illustrer notre webdoc. Le mur ici, c'est l'homophobie.. Un Webdoc DE PROMOTION à LA SANTé SEXUELLE ENTRE GARçONS . INDEX. PAGE D'ACCEUIL. LE MUR. F#CK LES IST :- réalités d'aujourd'hui sur le VIH, les autres infections sexuellement transmissibles et l'hépatite C.. FEELING GOOD : Prévention et dépistages, tout l'éventail des possibilités qui s'offre à toi en 2019 pour que le sexe reste un plaisir.. HAUTS&FIERS : chaque station est un hommage à un artiste, un militan, un homme qui de par ses créations ses actes ses paroles , font avancer la cause LGBTQ+. GAre routière : Les "chems", les applis, les plans , comment s'y retrouver faire attention à soi et aux autres, que faire en cas d'urgences .. AéROPORT INTERNATIONAL : un aperçu des réalités des personnes LGBTQ+ en belgique et dans le monde.. LE MUR : Sur ce mur , les affiches sont des vidéos de campagne contre l'homophobie et les commentaires homophobes sur internet.. LA CARTE : Choisi une ligne de metro et découvre comment prendre soin de ta santé sexuelle.. Une initiative d' Infor-JEUNES laeken. UN SERVICE D'INFORMATION DESTINé AUX JEUNES. Avec le soutien de:. venez decouvrir nos autres webdocs:. AéroportInternational. Découvre ce que vivent ailleurs dans le monde des hommes et de femmes issus de la communauté LGBT. Leurs difficultés, leurs soufrances, leurs combats.Choisis un avion et voyage avec nous. Nous n'avons pas la prétention d'être exaustifs, n'hésite pas à continuer tes recherches .. START. &. Hauts Fiers. &. & enBELGIQUE?. Nous te rappellons qu’en Belgique, la consommation, la détention et la vente de substances stupéfiantes est illégale et peux te mener à des peines de prison.Notre propos est de permettre la réduction des risques. Il ne sagit pour nous, ni de promouvoir ces pratiques, ni de porter sur elles un regard moralisateur.. Educationno borders. L'écoleinclusive. Les aménagementsraisonnables. Chantal MassaerBd Emile Bockstael, 360D/111020 BruxellesTéléphone : 02/421.71.30laeken@inforjeunes.eu. Editeur responsable :. réalisé par Adrien Alvarez 2019. pour INFORJEUNES LAEKEN. remerciements à: Quentin Bonnefond eve alvarez etChantal massaer. pour leurs soutiens.... Ressources. Ne plus jamais se sentir perduquand on a besoin d'un conseil, d'une assistance ou d'un soutien en matière de santé sexuelle ou de bien être émotionnel.. Ressources. Ressources. Remerciements. Ressources. Dépistage(s): deviens maître de ta sante sexuelleTU NE PENSES PAS QUE TA SANTÉ EST PLUS IMPORTANTE QUE LES PRÉJUGÉS ?Les craintes d’être mal reçu par un professionnel de santé ne devraient surtout pas t’empêcher de faire un dépistage ! Ta santé est plus importante que ce que toute personne pourrait penser de toi ou de ce que tu fais. Si tu redoutes un tel accueil, si tu as peur du jugement, contacte une association comme Ex Æquo où quelqu’un de leur équipe pourra te renseigner l’adresse de professionnels de santé connus pour être respectueux. Souvent de telles associations offrent un service communautaire de dépistage où tu peux être sûr que le jugement n’a pas sa place. Suis les liens ci-dessous pour entrer en contact avec cette association ou d’autres lieux de dépistage. Consulte la liste.Dépistage - VIH, l'hépatite, la syphilis, la gonorrhéeet la chlamydia - ExaequoLa sexualité entre hommes, c'est bon, c'est fun ! C'est un fabuleux terrain de jeux et de liberté dont on peut jouir toute la vie. C'est aussi le...ExaequoTU N’OSEs PAS PARLER DE TOUT AVEC TON MÉDECIN ?Pourtant, plus ton médecin en sait et mieux c’est ! On ne t’apprend rien lorsqu’on dit que tu dois être à l’aise avec le médecin ou l’infirmière rencontré(e) pour un dépistage. Une certaine confiance est nécessaire pour te permettre de discuter franchement de tes pratiques sexuelles.Il ne s’agit pas de lui raconter tous tes trips, mais bien de t’assurer que cette personne en connaît assez pour effectuer l’ensemble des tests nécessaires. Plusieurs tests nécessitent un prélèvement à l’endroit probable de l’infection. Si tu te fais pénétrer (bottom, partenaire réceptif, passif) : le médecin devra effectuer un prélèvement par frottis à l’anus. Si tu ne le lui dis pas, ce prélèvement pourrait ne pas être fait et cela compromettrait tes chances d’avoir un bilan complet.Enfin, rappelle-toi que les médecins, (mais aussi les professionnels de santé et les acteurs communautaires) sont soumis à des règlements stricts concernant la confidentialité et le secret professionnel. Tu es en droit d’attendre des professionnels de santé de la bienveillance, si tu sens qu’on te culpabilise, qu’on te dénigre, tu peux en déduire que ce n’est sans pas le professionnel qu’il te faut.Suis le lien si dessous pour trouver un TTBM (Très Très Bon Médecin)TTBM. 5 bonnes raison de dédramatisé ta vie sexuelle :1. Connaître ton statut sérologique (VIH + ou VIH-) c’est pouvoir agir et réduire les risques pour toi, comme pour les autres.2. C’est en primo infection (dans les premières semaines après la contamination au VIH) que le risque de transmission du VIH est parmi les plus élevés, des études estiment que 50 à 60% des nouvelles infections au VIH sont dues à cet état de primo infection, où le virus se multiplie à toute vitesse dans l’organisme de son nouveau porteur, qui ne se doute de rien. 3. Une personne séropositive, sous traitement et indétectable depuis 6 mois, ne transmet pas le virus (le risque du VIH levé, le risque concernant les IST reste lui)4. Aujourd’hui, les personnes atteintes du VIH ont une espérance de vie comparable à la moyenne nationale. L’amélioration des traitements leur assure de vivre plutôt bien et longtemps.5. Ne pas passer à côté des expériences que tu veux vivre, et de tes désirs. Ne pas passer à côté de l’homme ou la femme de sa vie: l’amour n’as pas de normes. Si deux personnes sont heureuses, laisse- les vivre leur chance.. . . . . . AVEC LES« CHEMS » : SOIT CONSCIENT DES CONSÉQUENCES !« Chems » c’est un mot qui vient des USA et d’Angleterre, que tu peux traduire littéralement par « chimique » « drogues chimiques » ou « drogues de synthèse ». C’est par ce mot que l’on parle de consommé des drogues lors de relations sexuelles entre hommes.Je te rappelle qu’en Belgique, la consommation, la détention, la vente de substances soporifiques, stupéfiantes et psychotropes sont interdites et peuvent être punies de peines de prison. Pour plus de détail , je t’invite à consulté ce lien :Réduire les risques-Cadre légal belge.Comme toutes les drogues, en consommé à des effets sur ton état de conscience quand tu la prends, mais cela à des conséquences également sur ton corps et donc sur ta santé, aussi bien physique que mentale, car la consommation régulière de produits toxiques a des conséquences sur ta santé, qui peuvent être très graves.Si tu décides quand même de consommer des chems, il est important que tu disposes d’assez d’informations car c’est grâce aux connaissances que tu as du produit que tu désires consommé que tu vas pouvoir réduire les risques et diminuer les effets négatifs que les drogues auront sur ton corps, ton esprit, et au fond sur ta vie en générale. Drogues et addictions, quelle prévention?En suivant ce lien tu trouveras une liste des « chems » que tu pourrais être amener à rencontrer à Bruxelles, sachant que suivant les villes, les pays, cette liste peut changer un peu. Car suivant les pays, les lois, les usages, les prix des « chems » varient et du coup, forcément, l’accessibilité au produit change :CHEMSEX.BE: Toutes les réponses à tes questions sur le chemsex.. AVEC LES« CHEMS » : SOIT CONSCIENT DES CONSÉQUENCES !«Chems » c’est un mot qui vient des USA et d’Angleterre, que tu peux traduire littéralement par « chimique » « drogues chimiques » ou « drogues de synthèse ». C’est cette locution que l’on utilise pour désigner la consommation de drogues lors de relations sexuelles entre hommes.Je te rappelle qu’en Belgique, la consommation, la détention, la vente de substances soporifiques, stupéfiantes et psychotropes sont interdites et peuvent être punies de peines de prison. Pour plus de détail , je t’invite à consulter ce lien :Consommation et posséssion de stupéfiant: Cadre LégalLa consommation de drogue a bien sûr un effet sur ton état de conscience, sur ton corps et donc sur ta santé. Que ce soit aussi bien au plan physique ou mental, car la consommation régulière de produits toxiques ne reste pas sans conséquences et celles-ci peuvent être graves.Si tu décides quand même de consommer des Chems, prends des informations sur ces produits cela pourrait te permettre de réduire les risques et de diminuer les effets négatifs que ces drogues auront sur ton corps, ton esprit, et au fond sur ta vie en générale. Drogues et addictions, quelle prévention?En suivant ce lien tu trouveras une liste des « Chems » que tu pourrais être amené à trouver à Bruxelles, sachant que suivant les villes, les pays, cette liste peut varier ainsi que le prix des produits : CHEMSEX.BE: Les réponses à toutes tes questions en matière de chemsex.. TU AS PERDU LA NOTION DU TEMPS ?Tente de choisir des personnes qui ont les mêmes souhaits et désirs que toi, cela devrait te permettre d’être plus à l’aise, de réduire ton anxiété et de minimiser les risques que tu aies des pratiques qu’en réalité tu ne souhaites pas.N'oublie pas de faire attention aux autres lors de la soirée et essayez de vous protéger mutuellement.Reste hydraté.Essaye de manger de petites quantités de nourriture (des yaourts, des smoothies ou une banane) pour garder ton énergie.Apporte des préservatifs et du lubrifiant en suffisance - ne présume pas de leurs présences à la fête. Il est préférable d'éviter les pots de lubrifiant partagés, car vous pouvez également partager des IST.Si tu pratiques leSLAM, apporte tes propres seringues ou aiguilles et évite le partage de celles-ci.Dans la mesure du possible, n'emporte pas d'objets de valeur avec toi. Toutefois garde ton téléphone sur toi ou à proximité.Ne prends pas trop d’argent avec toi car tu pourrais être tenté d’acheter plus de produit que tu ne le souhaites initialement et ne pas gérer ta consommation.Garde tous tes vêtements et effets personnels au même endroit, idéalement dans un sac. Ce n'est pas amusant de chercher des sous-vêtements perdus pendant une heure lorsque tu veux simplement rentrer chez toi.Apporte un chargeur de téléphone pour pouvoir rester en contact avec les gens, en particulier en cas d'urgence.Laisse de l'argent à la maison, pour les cas d'urgence (assez pour un taxi qui te ramènerais chez toi par exemple) au cas où ton portefeuille disparaîtrait et que tu te retrouves coincé dans une partie de la ville que tu ne connais pas.Pour résumer, disons que ton objectif principal (outre le fait de prendre ton pied…) c’est d’éviter de te retrouver bloqué dans un endroit ou avec des gens avec qui tu ne désires pas rester. . Avant de te lancer, mène ta petite enquête.Si tu envisages de te joindre à une fête (ou de faire venir un nouveau mec), poses quelques questionspour t’assurer de savoir dans quoi tu te lances:Combien de gars devraient se trouver là-bas?Depuis combien de temps êtes-vous en plan Q?Quels « chems » consommes-tu, consommez-vous?Àce sujet, si tu ne sais pas trop de quel produit il est question, voici le lien vers une liste des drogues par genre, de leur effets et des risques liés à leur consommation ici:Les effets des drogues.Est-ce que vous utilisez des préservatifs?Êtes-vous indétectable / sous PrEP? (prophylaxie pré-exposition)?Quelqu'un SLAM-t-il? (LeSLAM, c’est un thermes d’argot anglais, qui signifie s’injecter de ladrogue par voie intraveineuse)Brochure sur le SLAM de aIDES France.. APPLICATIONS :SALUT ! TU CHERCHES ?TES PREMIERS PAS DANS LA DRAGUE 2.0Les rencontres sur le net sont désormais une normalité. Derrière ton écran, pas de risque d’être vu dans un lieu identifié comme « gay » pour faire des rencontres. Tant mieux si tu t’y sens bien.Cependant le fait que ce soit sur internet ne doit pas te faire oublier ni le respect ni la sécurité. Si tu le peux, préviens quelqu’unque tu rencontres un mec, un ami par exemple, car tu ne sais jamais à l’avance sur qui tu pourrais tomberRappelle-toi aussi que sur internet, tout ce qui est gratuit signifie que c’est TOI le «produit», l’application n’est pas une œuvre de charité mais bien une entreprise qui cherche à générer du profit.Même si elles tentent de faire des efforts en incitant ses usagers à la modération ou en essayant de présenter une certaine « diversité » dans les profils qu’elles présentent, le fait est que les applis cherchent à toujours se rendre plus attrayantes pour leurs utilisateurs potentiels. Elles n’hésitent pas à afficher ton profil comme un « article en vitrine ».Les applis ont aussi toujours tendance, hélas, à véhiculer des clichés qui peuvent parfois être blessants.C’est pour t’aider dans tes futures rencontres sur les applis, que cette mini-série a été réalisée : « The GRINDR guide »: The GRINDR guideApplications: SOIS CLAIR…Sur le net, on essaye d’être clair sur ce que l’on cherche, certains cherchent juste des amis,d’autre l’amour et certains clairement que du SEXE. Mais sache que tu dois toujours te laisser le choix, rien ne t’oblige à faire ce qui ne te convient pas!Le plus simple c’est peut-être de prendre le temps d’écrire sur ton profil clairement ce que tu cherches. Mais attention, ne fonctionne pas sur le mode du NO.Parce que dire tout ce que tu ne veux pas ne permettra pas aux mecs de savoir ce que tu veux vraiment. Au contraire beaucoup se sentiront exclus et passeront leur chemin. ET HONNÊTE…Soit honnête avec le mec avec qui tu « chat » : ça ne sert à rien de lui envoyer les photos d’un mannequin à la place des tiennes. Si tu ne veux pas envoyer de photos, c’est ton droit.Et c’est encore plus valable pour les photos «hots», même si le mec avec qui tu « chat » t’en envoie.Tu as le droit de changerd’avis! Une conversation sur le net n’est pas un contrat. Si tu sens venir un plan foireux, un mec qui ne ressemble pas aux photos qu’il t’envoie par exemple, rien ne doit t’empêcher de pouvoir faire machine arrière.. TOUZE(S), AFTER(S) & SEX-PARTIE(S)…Les « touzes », les « afters » ou les « soirée Q » ont souvent lieu chez les gens et peuvent durer jusqu’à plusieurs jours.Le sex sous chems: ClubbingLes gens peuvent inviter d'autres amis ou inviter des gars d'applications telles que Grindr, ils viennent souvent seuls et partent seul aussi, à des moments différents de la soirée.Prendre des drogues ensemble peut amener tout ce monde à se sentir connectés et parfois très excités.Mais ce n’est ni une assurance de s’amuser, ni un passage imposé pour profiter et lâcher prise.Le sex sous chems: Partouzes.. ADDICTIONSComment décrocher : des drogues, des applis…Identifier les situations à risques.« Je gère » : l'expression est courante parmi les consommateurs. Pourtant, les accidents suite à des surdoses (tragiques dans le cas du GHB/GBL) ou à des situations d’addiction ne sont pas rares. Il s’agit d’être prudent car les conséquences sur la santé et la vie peuvent être graves.Si tu prends des Chems, il s'agit de connaître les informations de base qui permettent de réduire les risques liés à la consommation.Il s'agit enfin d’acquérir de bons réflexes et de chercher de l'aide si tu ne “gères pas ou plus”.Comment savoir si une consommation est problématique ?Si l'essentiel de tes loisirs comprend une consommation d'un ou de plusieurs produitsSi l'argent que tu y consacres se fait au détriment d’autres dépensesS'il t'arrive de t’absenter du travail parce que tu te remets difficilement d'un « plan Chems »Si tu préfères les plans Chems à des rencontres avec des amis, ta famille ou d'autres sorties…S'il t'est déjà arrivé de te rendre à l'hôpital après avoir consomméSi la gêne, l'inconfort ou la douleur s'invitent plus que de raisonAlors il est probable que ta consommation soit, de fait, problématique.Le « CRAVING», le besoin irrésistible de reprendre du produit ou d'en augmenter les dosages est aussi un très bon indicateur d'une dépendance comportementale, psychologique ou physique.Ta consommation peut être discrète et relever de ta seule intimité mais si tes proches sont au courant et qu'ils t'alertent, sois attentif à ce qu'ils te disent. La discrétion a ses avantages… et ses travers : le fait de ne jamais parler de ta conso peut t'isoler et rendre plus difficile encore la recherche d'aide le moment venu.Sans forcément en parler à tout le monde, mettre au courant les personnes qui peuvent, autour de toi, l'entendre sans te juger, peut se révéler utile.(Sources:CHEMSEX.BE). 5 BONNES RAISONS DE SE FAIRE DÉPISTER1. Beaucoup d’IST se transmettent facilement par fellation sans préservatif, même sans éjaculation dans la bouche. Certaines également par les doigts, en passant d’une partie du corps à l’autre entre partenaire.2. Les IST passent souvent inaperçues (certains sont porteurs mais ne présentent aucun symptôme), d’autres ont des symptômes passagers (comme la syphilis), qui disparaissent avant de réapparaître sous forme de complications plus graves.3. Même si on peut les soigner, il n’est pas conseiller d’enchaîner les IST, spécialement quand on vit avec le VIH : elles évoluent plus vite.4. Elles augmentent les risques de transmettre le VIH et fragilisent les muqueuses sexuelles.5. Si tu as des doutes, demande un test à son médecin ! Attention, la PrEP ne protège que du VIH.. Le préservatif, le lubrifiant… mais pas seulement !Encore une fois, la capote reste un des meilleurs moyens de protection face au VIH,que soit le préservatif masculin aussi bien que le féminin.L’important c’est d’utiliser un lubrifiant à base d’eau ou de silicone pour éviter toute rupture de la capote, surtout pas de corps gras qui pourrait endommager la solidité du préservatif et causer sa rupture.Voici le lien d’une sympathique petite vidéo de « Sexy Soucis » sur le sujet :Si toi ou ton/ta partenaire ressentez une gêne qui semble être causé par le préservatif, il est possible que ce soit le latex qui ne te/lui/vous convienne pas, il existe des préservatifs sans latex, à base de poly-isoprène. Demande conseil à ton pharmacien.Désormais il existe d’autres moyens d’agir face aux risques. Les connais-tu ?Figure-toi qu’il y a un éventail de nouvelles solutions à ta disposition : des moyens pour réagir en cas d’urgence,le TPE (traitement de post-exposition au VIH), pour tepréserver d’une contamination par le virus SIDA.Depuis quelques années, il existe également des dépistages au résultats rapides souvent gratuits et réalisables presque n’importe où !Tu peux également acheter un autotest VIH en pharmacie. Voici le lien vers une petite vidéo sur comment réaliser son autotest :L’important c’est de comprendre que ces tests de dépistage rapide ne sont que des test d’ORIENTATION AU DIAGNOSTIC, même s’ils sont fiables, tout résultat réactif devra être confirmé par un test complet par une prise de sang.Mais ce n’est pas tout ! Désormais il existe aussi un traitement préventif:la PrEP,qui protège du VIH (mais uniquement du VIH !) . La PrEP: un traitement préventif du VIH? Oui, ça existe !Attention, il ne faut pas confondre TPE, qui est le traitement de post-exposition(ce qui veut dire après l’exposition au VIH) avec laPrEP,qui elle estun traitement préventif contre VIH.On le prescrits aux personnes majeurs, séronégatives (qui n’ont pas le VIH) faisant partie de populations très fortement touchée par le VIH.En effet, la combinaison de deux antirétroviraux, pris avant toute prise de risques, protège d’une infection par le VIH!Cependant il faut rappeler que la PrEP ne protège que du VIHet pas des autres IST !!!Tout d’abord ce traitement ne s’adresse qu’à des personnes majeures (18 ans et +)Les hommesqui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes.Les femmes d’Afrique subsaharienne.Les prostitué(e)s, qui ont des rapports non protégés et leurs clients.Les personnes qui ont eu plusieurs IST(infections sexuellement transmissibles) durant l’annéeécouléeou un ou plusieurs TPE (traitement de post exposition) durant l’année écoulée.Laissons Sexy Soucis nous parler de la PrEP : Si tu penses que tu peux tenter l’expérience PrEP, tu ne pourras pas le faire par l’intermédiaire de ton médecin traitant.Tu trouveras si dessous le lien qui regroupe les différents centres de référence ou la PrEP pourra t’être prescrite :Liste des centres référence SIDA qui peuvent te prescrire la PrEP.. NE TE LAISSE PAS FAIRE !En Belgique, l’homophobie est un délit ! En subir les conséquences fait de toi une victime et te donne le droit de porter plainte! Car rien ne justifie de stigmatiser quelqu’un à cause de son orientation sexuelle ou de son genre. Tout comme personne ne peut te dénigrer ou être violent avec toi à cause de la couleur de ta peau ou à cause de tes origines ! UNIA est l’organisme responsable de la veille contre les discriminations en Belgique. Sache que leur équipe peut t’aider à faire valoir tes droits et à faire reconnaitre par la justice une discrimination dont tu aurais souffert. NAKHANE(AFRIQUE DU SUD 1988-....) EST UN CHANTEUR , AUTEUR - COMPOSITEUR , ACTEUR ET ROMANCIER SUD - AFRICAIN . AYANT GRANDI AU SEIN D'UNE COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE , IL S’EN DISTANCE TRÈS TÔT , ET PART À 15 ANS S'INSTALLER À LA CAPITALE JOHANNESBURG . À 19 ANS, LA MÈRE D’ UN GARÇON QU’IL FRÉQUENTE LE DÉNONCE À SA FAMILLE , QUI USERONS DE TOUS LES MOYENS POUR LE FAIRE RENONCER À SON HOMOSEXUALITÉ . AILLANT SUBIT UNE THÉRAPIE DE CONVERSION POUR LES HOMOSEXUELS , IL DEVINT PIEUX RELIGIEUX . M AIS FACE À CETTE HOSTILITÉ INTÉRIORISÉE IL FINI RA PAR SOUFFRIR D’ UN SENTIMENT DE CULPABILITÉ ET DE HAINE DE LUI - MÊME . IL FINIRA PAR DOUTER DE L'EXISTENCE DE DIEU ET À 25 ANS EN 2013, IL QUITTE OFFICIELLEMENT SA RELIGION ET CÉLÈBRE PUBLIQUEMENT SA LIBERTÉ QUEER ( LIBÉRATION DES STÉRÉOTYPES DE GENRES ET D' ORIENTATIONS SEXUELLE ) AVEC SON PREMIER ALBUM « BRAVE CONFUSION ».. ET NE LAISSE PAS FAIRE !Si tu es témoin d’homophobie, sache que ne rien dire - ou pire - soutenir ces actes te rend complice de ces homophobes.Si tu asle courage de t’opposerà ceux qui font preuve d’homophobie ou mieux encore de les signaler à une autorité (la direction de l’école, la police …), bravo!C’est grâce au soutien de personnes comme toique la société avance vers plus de tolérance et d’égalité, et que les personnes agressées pour leur orientation sexuelle ou leur identité de genre se sentent soutenues.Bilal Hassani(France 1999) est unchanteur,auteur-compositeuretvidéastefrançais. il se fait connaître par ses vidéos et ses musiques sur sa chaîneYouTube, avant de représenter la France auconcours eurovision de la chanson 2019, avec sa chansonroi, où il finit seizième. il sort la même année son premier album,Kingdom. harcelé sur internet à cause de son homosexualité il a porté plainte contre x pour cyber-harcèlement.. UNE PREMIéRE ÉTAPEEn te faisant régulièrement dépister du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles, cela te permettra d’abord de connaître ton état de santé sexuelle. De plus,si ce test est réactif à un virus ou à une bactérie, tu pourras avoir accès aux traitements et limiter sur ton corps les dégâts provoqués par une infection.Savoir si tu es négatif ou positif au VIH ou à n’importe quelle infection, cela t’aidera à préserver ta santé et celle de ton ou tes partenaire(s).C’est un acte responsable et tu peux voir ça comme une première étape, histoire d’être prêt pour l’action !T’aimes le sexe à plusieurs, le sexe avec un partenaire différent à chaque fois ?Alors dis-toi que plus tu as de partenaires sexuelles dans ta vie, plus il est important que tu fasses régulièrement un test de dépistage.Si tu as1 ou 2 partenaire(s) sexuel(s)par an, faisau moins un dépistage du VIH et des IST par an.Si tu as + de 3 partenaires sexuels différents par an, alors fais un dépistage du VIH et des IST tous les 3 mois à 6 mois ou au moins un dépistage complet par an.Si tu vis avec le VIH et que tu as + de 3 partenairespar an, n'hésite pas à en parler avec ton spécialiste infectiologue. Il pourra alors convenir avec toi d'un suivi dedépistage IST tous les 3 ou 6 mois plutôt qu’une fois par an.. VIH ? IST & TOI-Sais-tu qu’en Belgique (en 2017) près de 2000 personnes ne savaient pas qu’elles avaient été infectés par le virus du SIDA ?Ces personnes qui n’ont pas été diagnostiquées, infectent d'autres personnes sans le savoir.Ces statistiques incluent les hommes qui ont occasionnellement des relations sexuelles avec d’autres hommes.En Belgique, 1 diagnostic sur 3 est un diagnostic tardif, c’est-à-dire que la personne est porteusedepuis parfois des années, avant de se faire diagnostiquer lors d’un dépistage.-Sais-tu aussi qu’il est plus facile de contracter une IST (infection sexuellement transmissible) telle la syphilis, la gonorrhée, ou la chlamydia que le VIH ?Carle virus du SIDA suit toujours le même trajet de contamination : un liquide contaminant (sperme, sang, sécrétions vaginales, lait maternelle) et une porte d’entrée (petite plaie, muqueuses abimées …)Pour une bactérie telle que gonorrhée, syphilis ou chlamydia, la contamination de nouveaux sujets est bien plus facile. Un simple contact suffit pour permettre à la bactérie d’infecté un nouveau sujet. . DÉPISTAGE(S) & TOI-Sais-tu que le test de dépistage détecte la présence d’anticorps contre le VIH et non le virus lui-même ?Une période de 6 semaines à 3 mois, appelée période fenêtre, est nécessaire à l’organisme pour développer suffisamment d’anticorps pour pouvoir être détectés par les tests de dépistageactuellement utilisés en Belgique.Si tu fais un dépistage VIH avant la fin de cette période,il est fort probable que le résultat soit négatif. La personne qui réalise ton dépistage t’invitera à passer un test de contrôle quelque temps plus tard pour vérifier le résultat du premier test.-Sais-tu qu’il n’y a pas que le VIH, un dépistage régulier des autres IST (infections sexuellement transmissibles) est essentiel.Ces infections se transmettent plus facilement que le VIH. Egalement par les relations orales.Sachequ’avoir une IST augmente les risques de contracter ou de transmettre le VIH.Si tu es séropositif, tu peux courir un plus grand risque de contracter d’autres IST. Certaines de ces infections sont parfois plus difficiles à traiter.. La science progresse !L’espérance et la qualité de vie des personnes qui vivent avec le VIH en Belgique et ailleurs dans le monde a augmenté au fil des années. Les nouveaux traitements sont moins toxiques et souvent ils ne se prennent qu’en une seule dose par jour. Dès lors pourquoi y-a-t-il lieu de rester vigilant ?Parce qu’en dépit des progrès de la médecine et de l’amélioration de la qualité de vie des malades, être porteur du VIH n’est pas du tout anodin.Vivre avec le VIH, c’est hélas pour la vie. Et cela impose notamment de prendre une ou plusieurs pilule(s) 365 jours par an, et ce, pour le reste de ton existence. C’est aussi vivre, pour une grande majorité des personnes séropositives, avec des effets secondaires quotidiens et des problèmes de santé chroniques qui impactent la qualité de vie.. Indétectable = Intransmissible, que ce que ça veut dire ?Les progrès destraitements contre le VIH ont permis de rendre les personnes infectées par le VIHincapables de transmettre le virus, et ce à peine 6 mois en moyenne après le début de la prise de leur traitement.Il y a donc lieu de comprendre qu’INDÉTECTABLE=INTRANSMISSIBLEChez les malades sous traitement, le nombre de copies du VIH dans le sang est inférieur à la « limite de détection », en dessous de 50 ou même de 20 copies/litre de sang. A une telle concentration, le VIH devient incapable d’être actif et de se transmettre.Hélas, il n’est toujours pas question de guérir du VIH !Les traitements se chargent de maintenir le virus sous contrôle et en incapacité d’agir.N’oublie pas que pour éviter d’entrer en contact avec le VIH, le préservatif reste l’un des meilleurs moyens de te protéger.. L’hépatite C (VHC) n’est pas une ISTElle se transmet par contact avec le sang. Par exemple suite au partage de matériel de snif (paille) ou de slam (seringue), et en cas de traumatisme ou sollicitation intense de la muqueuse anale (fist, partouze, pénétration sans lubrifiant, partage de sextoy…).Une micro lésion suffit pour permettre la contamination. Si vous avez ces pratiques, un dépistage de l’hépatite C est à faire tous les 3 mois. Les autres IST sont également des portes d’entrée pour le virus de l’hépatite C.Les symptômes sont les mêmes pour toutes les hépatites : urines foncées, selles décolorées, teint de peau jaune, blanc des yeux jaune, grosse fatigue et possibilité de fièvre. Cependant elle ne présente des symptômes que dans la moitié des cas.L’hépatite C peut guérir spontanément, mais vous pouvez vous faire à nouveau infecter, vous n’êtes pas immunisé. Si elle ne guérit pas, l’hépatite C devient chronique et peut provoquer un cancer du foie. L’hépatite C se traite par la prise quotidienne de comprimés d’antirétroviraux pendant 2 à 3 mois.Après le traitement vous êtes guéri, mais cela n’empêche pas d’être éventuellement à nouveau infecté par le virus de l’hépatite C.. Coupable d’être malade ?Vivre avec le VIH aujourd’hui c’est hélas aussi devoir toujours faire face à la discriminationainsi qu’au risque d’être exclu.Dans le milieu professionnel, par exemple, le silence sur la séropositivité est de mise, par crainte quecela ne nuise à sa carrière, ou tout simplement afin d’éviter de perdre la confiance et l’amitié de ses collègues.Les craintes et les tabous entourant le VIH sont très forts et les personnes vivant avec le VIH sont souvent la cible de discriminationslorsque leur statut de malade vient à être connu.Voici un PDF de l'observation du sida et des sexualité sur sérophobie :La sérophobie en actes. LA SYPHILISPRESQUE INVISIBLE, MAIS PAS INACTIVE !COMMENT ATTRAPE-T-ON LA SYPHILIS ?La syphilis est causée par une bactérie. Elle se transmet lorsd’uncontact oral, lors d’uncontact anal,autant en tant que passif qu’actif, et même parfois en te frottant nu contre ton partenaire ou en partageant des sex-toys.Souvent,la personne infectée n’a pas de symptômes ou ne les remarque pas. Lorsqu’il y en a, la lésion (appelée chancre), ne fait pas mal, elle se retrouve soit sur les organes génitaux, l’anus, dans la bouche ou la gorge et apparaît quelques jours ou quelques mois après la transmission.Près de six mois après l’infection, la personne peut présenter les symptômes d’une grippe (fièvre, maux de tête, fatigue, douleurs aux muscles, enflure des ganglions)ou avoir des rougeurs ou des boutons sur la paume des mains, la plante des pieds ou ailleurs sur le corps.Ces symptômes disparaissent d’eux-mêmes,mais l’infection n’est pas guérie pour autant.Tu peux contracter la syphilis plus d’une fois. De plus, la syphilis peut toucher tout le monde, peu importe l’âge, le statut sérologique ou le type de partenaire.Non traitée, elle peut causer, à plus ou moins long terme,des dommages importants au cerveau, au cœur et aux os.La syphilis augmente jusqu’à 5 fois ton risque de contracter ou de transmettre le VIH.COMMENT PEUX-TU AGIR FACE À LA SYPHILIS ?Il est important de faire régulièrement un dépistage : au moinsune fois par année, ou tous les 3 à 6 moissi tu asplusieurs partenaires. Le dépistage de la syphilis est gratuit et confidentiel pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes lors des permanences dedépistage de l’ASBL Ex Aequo. La syphilis peut être traitée et guérie complètement par des antibiotiques.Pour éviter les complications dues à une syphilis, se faire dépister régulièrement et traiter s’avère le meilleur choix pour toi et tes partenaires. Car si tu as attrapé la syphilis, il y a de fortes chances que tes partenaires l’aient aussi contractée.Pour éviter une réinfection,préviens tes partenaires sexuels, si possible.N’oublie pas que le préservatif est l’un des meilleurs moyens pour te protéger de la syphilis et des autres infections sexuellement transmissibles.. Gonorrhée, blenno, chaude-pisse… Tout ça c’est la même chose !Le nombre d’infections diagnostiquées chez les hommesqui couchent avec des mecs sont en hausse dans plusieurs pays, dont la Belgique.En cause, la facilité de propagation de la bactérie qu’on appelle gonocoque.En effet unsimple contact entre muqueuse saine et muqueuse infectée suffit à une transmission de la bactérie. Dès lors,les symptômes apparaîtront entre 2 et 7 jours après la contamination. Les symptômes se manifestent sous forme d’écoulement, de douleursvoir de fièvres et se localisent au niveau du méat urinaire, de l’anus ou de la gorge…Une étude récente d’ailleurs suggère que la transmission de la gonorrhée pourrait avoir lieu par le biais de la salive, lors de simples baisers, ou de rapports buccaux-génitaux comme la fellation (caresse buccale du pénis) ou l’anulingus (caresse buccale de l’anus).La transmission pourrait également se produire si la salive est utilisée comme lubrifiantpour les relations sexuelles anales.Contre une bactérie tel que le gonocoque, une solution : les antibiotiques!Généralement,une fois diagnostiquée lors d’un dépistage urinaire(idéalement le premier jet d’urine du matin)la gonorrhée est traitée par injections d’antibiotiques, si c’est possible chez les deux partenaires.Même si le traitement est un traitement « minute »,il est important d’observer au moins quelques jours d’abstinence, le temps de laisser l’antibiotique agir. Sache aussi qu’avoir été traité contre le gonocoque n’empêche pas de l’attraper à nouveau.Contre la gonorrhée, le préservatif et le dépistage restent les meilleures solutions à ta portée.. I=I. HIV : le savoir,c ’est pouvoir…. Dépistage(s)& toi. VIH, IST& TOI. 1ère étape. La syphilisPRESQUE INVISIBLE, MAIS PAS INACTIVE !. L 'HÉPATITE C. Coupabled'être malade ?. Gonorrhée,un succès inattendu ! . Maître de tasanté sexuelle. 5 BONNESRAISONS. CAPOTES & LUBE?MAIS PAS SEULEMENT. le tpe. La PREP. cONSENTEMENT. Exposition au virus du SIDA : 48 heures pour changer les choses !Si tu as eu un rapport à risque, il y a une solution d’urgence qui s’offre à toi : Dans les72 heures (3 jours)qui suive ta « prise de risques », rend toi dans un centre de référence SIDA le plus proche, explique ta situation et demande unTPE! (Traitement de Post-Exposition)Voici le lien vers la liste de ces centres en Belgique :Les centres de référence SIDA ou tu peux recevoir un TPE.Il s’agit d’un traitement à base d’antirétroviraux de 28 JOURS, ce n’est PAS d’une simple pilule du lendemain, il faut que tu en sois conscient ! On ne le sait peut-être pas assez mais en cas d’exposition au VIH, lorsque que tu as eu un accident de capote par exemple, ou que dans l’action, tu ne t’es pas protégé et que tu ne connais pas le statut sérologique que ton partenaire, sache que tu ne dois pas te « résigner »! Pour éviter d’en arriver là, utilise un préservatif, bref : protège-toi ! ;). gère ta viesexuelle. AVEC LES« CHEMS » :SOIT CONSCIENT DES CONSÉQUENCES !. 5 CONSEILS POUR RÉDUIRE LES RISQUES SI TU CONSOMMES DES«CHEMS»1. Utilise toujours pour le sniffe, un matériel stérile, ou au moins propre et si possible à usage unique. Si tu SLAM, l’utilisation d’un matériel stérile est une obligation !Si tu sniffe, un bout de papier, comme un post-it sera plus propre qu’un billet de banque. Une fois que tu l’as utilisé, tu jettes le post-it, et en reprendra un autre après ce que tu ne feras pas avec un billet de banque, non ?Si tu t’injecte, la seringue doit être neuve, le capuchon sur l’aiguille toujours en place. Mais il faut que le reste du petit matos que tu devras utiliser : coupelle, tampon, soit propre, même stérile et surtout, surtout personnel !Si tu dois le réutiliser, identifie ce petit matos pour que tu sois bien le seul à l’utiliser, c’est souvent par le partage de ce "petit matériel" que se transmettent des infections telles que l’hépatite C entre "Slameurs". SLAM-Bonnes pratiques-Drogue info service2. Ne consomme pas seul. N’hésite pas à appeler les secours au moindre souci.3. Évite de mélanger les produits, prend garde au surdoses, elles peuvent mener à l’overdose !4. Si tu consomme un nouveau produit, fais-le par petites quantités et avec des personnes de confiance. Si tu ne connais pas le produit, teste un échantillon, en l’avalant ou en le sniffant. Réduire les risques: Les modes de consommation5. N’oublie pas de boire de l’eau, pas trop d’un coup, mais régulièrement.Le Slam - Drogue-info service. OVERDOSE · EN CAS D'URGENCEAPPELERLES SECOURS au112: Gratuit 24/24Ce numéro est valable pour joindre les services d’urgence partout en Europe.Ne perds pas de temps, une vie est en jeuxAprès 3 minutes, sans oxygène, les séquelles sont irréversiblesAttention à la non-assistance à personne en dangerEn cas d’overdose, la police peut se déplacer mais en principe uniquement pour sécuriser l’espaceOVERDOSE = SURDOSAGEDose de produit psychoactif (ou d’un mélange de produits) que le corps ne peut pas gérer et pouvant être mortelleQuel que soit le mode de consommation!QUELS SONT LES SIGNES D’UNE OVERDOSE ?Signes fréquents:Troubles respiratoires, arrêt respiratoireTroubles du rythme cardiaque, arrêt cardiaqueTroubles de l’attention, perte de connaissance, comaDÉPRESSEURSAlcool, Opioïdes(Héroïne,Fentanyl,Méthadone),G (GHB/GBL), Benzodiazépines (somnifères/tranquillisants), Poppers…Symptômes d'une overdoseRonflement ou râleLa personne «pique du nez», éprouve des difficultés à rester éveilléeRespiration anormalement lente, voire arrêt respiratoireRythme cardiaque très lent, voire arrêt cardiaqueSTIMULANTSEcstasy /MDMA, Cocaïne, Speed (Amphétamines), Tina (crystal meth), 3MMC, Méphédrone 4MEC et autres cathinones…Symptômes d'une overdoseHausse de température corporelle, transpirationForte angoisse, agitations (spasmes)Sensation d’étouffementRythme cardiaque rapide, douleurs à la poitrine (sensation d’un poids sur la poitrine comme si le cœur explosait)COMMENT RÉAGIR FACE À UNE OVERDOSE ?TOUT D’ABORD, RESTE CALMESécurise l’environnement pour toi et pour la personneVérifie l’état de conscience de la personne : si elle réagit et si elle respire normalementAppelle les secours:112Indique l’adresse exacte et décris l’état de la personne: si elle est consciente,si elle respire, si le cœur bat. Sois précis, les équipes de secours sont tenues au secret professionnelN’hésite pas à demander de l’aide autour de toiEN ATTENDANT L’ARRIVÉE DES SECOURSSi la personne est conscienteStimule-la: essaye de la réveiller si elle dort, surtout ne la laisse pas seuleRassure-laRappelle-lui de respirer: inspirer / expirerTâche de savoir ce qu’elle a pris: quoi, quand, en quelle quantité pour pouvoir informer les secoursSi la personne est inconsciente et qu’elle respireCouche-la sur le côté pour éviter qu’elle ne s’étouffe Position Latérale de Sécurité (PLS)Si la personne est inconsciente et qu’elle ne respire pasAllonge-la sur le dos et commence la réanimation jusqu’à l’arrivée des secours: 30 compressions thoraciques puis 2 insufflations Technique du massage cardiaque.EN CAS DE CRISES CONVULSIVES / ÉPILEPSIEProtège la tête et dégage l’espace autour de la personneNe mets rien dans sa boucheÀNE PAS FAIRENe pas donner à manger ou à boireNe pas faire vomirNe pas donner un autre psychotropeNe pas frapper ni blesser la personne pour la stimuler. TA NOTION DUTEMPS S'EST PERDUE. Nous avons tous des droits,nous avons tous des responsabilités.La loi belge assure l’égalité des droits pour toutes et tous.Nous avons ainsi une protection légale face au discriminations. Ce droit nous assure de pouvoir être qui nous sommes, sans avoir à craindre de subir des mots et des actes de violence et d’exclusion;Pourtant, certain s’imagine avoir le droit de décider qu’ils valent mieux que d’autres et se permettent de bafouer les droits d’autres personne, c’est ça qu’on appelle la discrimination.Le 22 avril 2012, Ihsane Jarfi, jeune homosexuel trentenaire d’origine marocaine, est enlevé en sortant de la discothèque «Open Bar » au centre de Liège.Ihsane s’interpose face à 4 individus qui tentent de persuader une jeune fille de monter dans leur voiture. Pour des raisons qui demeureront inconnues, il prend place dans le véhicule et disparait avec eux.Son corps est découvert abandonné sans vie dans un champ de banlieue liégeoise le 1er mai 2012. Il porte les stigmates des violences et des actes barbares que lui ont fait subir ses meurtriers.La Ville de Liège, réputée pour son ouverture et sa tolérance, mais aussi le pays tout entier, sont sous le choc. La Belgique, pays progressiste, fait alors connaissance avec le premier meurtre homophobe de son histoire judiciaire.Grâce au travail efficace des forces de police judiciaire, les 4 meurtriers présumés sont rapidement retrouvés et arrêtés. Lors des funérailles, la famille d’Ihsane fait montre d’une dignité absolue et le père Hassan Jarfi, appelle de ses vœux une société tolérante ou les discriminations et l’homophobie n’ont pas leur place.fondation Ihsane Jarfi. HOMOPHOBIE =DÉLITL’homophobie : plus qu’un mal, un délit !Aimerais-tu que je t’exclue parce que ta couleur de peau est différente ? Aimerais-tu que je te frappe parce que ton sexe, ton genre, ne me plait pas ? Aimerais-tu que je te dénigre, je t’insulte, je violente, ou pire parce que tu es petit, grand, gros, mince, noir, blanc ? NON !Je ne peux pas te demander de changer de couleur de peau, de corpulence, ou bien encore de sexe…. Et bien alors ?!Pourquoi en serait-il différemment pour les hommes, les femmes, gay, lesbienne ou Transgenre ?Pose-toi la question… Pourquoi dépenses-tu de l’énergie à haïr des gens qui ne t’on rien fait et qui désire juste vivre leur vie et leur amour simplement. Tu penses vraiment que c’est un combat qui en vaut la peine ? Sincèrement, NON !Si Dieu est amour, pourquoi a-t ’il créé des hommes et des femmes différent(e)s ? Pour que tu les haïsses? Tu penses que oui ? Et bien, c’est que tu te trompes, en Belgique l’homophobie est punie par la loi ! Et sache que même pour ta religion, il faut avant tout respecter la loi des hommes.Ludovic-Mohamed Zahed (Algérie1977) est un imam ouvertementhomosexuel,et undocteurensciences humaines et sociales, fondateur desHomosexuel-le-s musulman-e-s de France(HM2F) et Musulman-e-s progressistes de France (MPF), membre fondateur du réseau international inclusif (IniMuslim) et de celui interreligieux LGBT et coordinateur de recherche àMarseille. Ilest à l'origine de la premièremosquéeinclusive de France qui accueille les personnesLGBTmusulmanes.. UNE ARME : LA PAROLEChaque station de cette ligne affiche le portrait, le nom et la biographie d’un homme qui, de par ses paroles, ses œuvres ou ses actes, a contribué à faire avancer la reconnaissance de la cause des personnes LGBT dans son pays. C'est une lutte non violente, contre le mépris, les injures, les injustices et bien souvent la violence.Bayard Rustin ( USA 1912-1987)Ami proche et conseiller de Martin Luther King Jr., Bayard Rustin a notamment organisé laMarche sur Washington*de 1963. Il n'a jamais caché son homosexualité et l'opposition s'est servi de la sexualité de Bayard à son encontre et celle deMartin Luther King Jr.,menaçant de répandre des mensonges quantà la relation qu'avait les deux hommes. Pour éviter que toute polémique ne puisse nuire à Martin Luther King Jr. Bayard continua à œuvrer pour l'égalité des droits civiques et homosexuels dans l’ombre. Plus tard Bayard contribua à porter l’attention sur la crise du SIDA.*La marche sur Washington: «I HAVE A DREAM»: La Marche sur Washington pour l'emploi et la liberté est une marche politique qui se déroula à Washington D.C. le 28 août 1963. Martin Luther King y fit son discours historique I have a dream, devant le Lincoln Memorial.. LE « STRESS » DES MINORITÉS :Uneangoisse qui pousse parfois au pire !Passer son enfance, son adolescence, une partie de sa vie, à se dire que l’on est anormal, que l’on n’a pas notre place, ou que l’on va couvrir de honte sa famille, c’est un véritable enfer à vivre !Tout ça fait vivre sans cesse dans une angoisse, très lourde à supporter. Certains passerons au-dessus de ces difficultés, en s’assumant ou pas (ça, c’est le choix de chacun…) Mais pour beaucoup, ce stress constant fini par avoir des effets dévastateurs sur leurs vies !Car entre l’image de soi déplorable que l’on se renvoie et les violences redoutées ou subies (verbales et physiques), les pressions sont parfois trop fortes. Ces conditions font que le taux de suicidesest 3 à 4 fois plus important chez les jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) que dans la population générale! Et que bon nombre d’entre eux auront au cours de leur vie des problèmes avec l’alcool ou les drogues pour réussir à «supporter» toutes ces tensions, toutes ces brimades.Zak Ostmane(ALGERIE 1984) Auteur et activiste algérien, Zak Ostmane est connu en Algérie pour son militantisme vis-à-vis de la cause LGBT qui l’ont placé dans le viseur du gouvernement Bouteflika après plusieurs arrestations il demande l’asile en France en 2014. Il co-écrit « Droit à la différence en Algérie: Ma liberté, mes luttes, mon refuge en France » en 2016 sur les réalités des LGBT en Algérie. Zak Ostmane a subi une grave agression en mars 2017, il a été séquestré, battu et violé par deux militaires dans une chambre d'hôtel de Marseille, où il réside après avoir été drogué dans un bar.. MÈNE TA PETITEENQUÈTE. 5 CONSEILS POURRÉDUIRE LES RISQUES. TOUZE(S), AFTER(S)& SEX-PARTIE(S)… . ADDICTIONS. TUNISIE 2 heures de vol depuis BXL-AirportExamen anal forcé.Les personnes LGBTQI+ en Tunisie doivent faire face à des lois et une société particulièrement transphobe et homophobe, avec l'article 230 du Code pénal qui prévoit jusqu'à trois ans de prison pour un rapport sexuel entre adultes consentants. La vie communautaire est limitée à de la protection contre les persécutions légales. La pratique de l’homosexualité est encore illégale en Tunisie.Un homosexuel qui vit de l’homophobie n’aura aucun recours possible. Toutefois, la communauté gay et lesbienne de la Tunisie bénéficie d’une certaine tolérance et de liberté comparée à d’autres pays musulmans.Les touristes homosexuels qui visitent la Tunisie doivent tout de même faire attention. L’article 230 du Code pénal de 1964 prévoit une peine d’emprisonnement de trois ans pour tout acte de sodomie.Il est extrêmement difficile de trouver des informations sur l’homosexualité en Tunisie. Comme en Algérie et au Maroc, les pratiques sexuelles plus ou moins clandestines entre hommes existent, et sont tolérées tant qu’elles n’empêchent pas le mariage hétérosexuel avec enfants, bien que le partenaire pénétré pendant l’acte sexuel risque d’être stigmatisé. Il ne semble pas y avoir d’espace de liberté pour l’affirmation d’une homosexualité exclusive.Certains lieux publics sont utilisés pour faire des rencontres, mais la police y harcèlerait à l’occasion les homosexuels présumés, sans pour autant appliquer l’article 230. Dans les régions rurales, le dévoilement de l’homosexualité risque d’entraîner des réactions hostiles, voire violentes, et le rejet familial. Internet faisant l’objet de censure, il est même difficile pour les homosexuels d’y faire des rencontres et de discuter librement avec d’autres personnes.VIDEO. "C'est un combat de tous les jours" : en Tunisie, la communauté LGBT espère obtenir la dépénalisation de l'homosexualitéL'article 230 du Code pénal tunisien punit l'homosexualité féminine et masculine de trois ans de prison. Encouragés par la récente décision en Inde,...Franceinfo. EGYPTE4 heures 10 de vol depuis BXL-AirportDe 3 mois à plusieurs années de prisonLes droits LGBT (lesbiennes,gays,bisexuels ettransgenres) enÉgypte sont marqués par l'absence de reconnaissance de l'homosexualité de la part de l'administration au pouvoir dans ce pays. Les relations homosexuelles sont couvertes par lalégislationgénérale qui gouverne lamoralité publique. De nos jour, cette législation a été le sujet d'une interprétation plus stricte, ce qui a placé la vie des personnes homosexuels sous la menace continuelle de persécutions et d'emprisonnement.les relations entre personnes de même sexe ont commencées à devenir de fait illégales à travers un large ensemble d'interprétation de plusieurs articles du code pénal égyptien, et d'autres décisions politique égyptienne equi invoque la sauvegarde de « l'ordre etde la morale publiques ».En 2001, la police a effectué une descente lors d'une fête sur un bateau auCaire, les cinquante-deux hommes égyptiens furent arrêtés et jugés pour des motifs judiciaires vagues tels que « violation des enseignements de la religion », « diffusion d'idées dépravées », « mépris de la religion » et « dépravation morale » ...À plusieurs reprises, récemment, des hommes ont été arrêtés pour avoir rencontré ou tenté de rencontrer d'autres hommes adultes à travers des chatrooms internet et des messageries.Les réactions du gouvernement égyptien aux critiques internationales furent, soit de nier qu'il y ait de persécution des personnes LGBT, soit de défendre leur politique en affirmant que l'homosexualité était une perversion morale.Source Wikipédia. LA BELGIQUE"LGBT FRIENDLY"?La Belgique est considérée comme un pays très libéral en ce qui concerne les personnes LGBT (lesbiennes, gay, bisexuelles et transgenres).La législation des droits relatifs aux LGBT en Belgique n’a connu pendant un certain temps aucune évolution. En effet, la loi de dépénalisation de l’homosexualité promulguée en 1972. Mais presque 25 ans plus tard, en 2003 est adopté une loi permettant de lutter contre les discriminations à l' orientation sexuelle.Le mariage "pour tous"En 2003,, la Belgique devient le second pays au monde à légaliser le mariage aux couples de même sexe. Cette reconnaissance du mariage pour tous permet alors d’affirmer l’égalité des sexes. Ce mariage accorde aux couples homosexuels les mêmes droits et les mêmes devoirs que les couples hétérosexuels, à l’exception du domaine de parentalité, de filiation et d'adoption.L’Adoption "pour tous"L'adoption par des couples de même sexe a été consacré en 2006. Cette loi a pour but de mettre sur un pied d’égalité les couples hétérosexuels et homosexuels d’un point de vue familial. Après l’accès au mariage, il paraissait évident que les couples homosexuels puissent également accéder à l’adoption. Sources : WikipédiaDiscriminations et/Violences Homophobes Le nombre de dossiers de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle est à son maximum. En 2018, Unia (institution officielle de lutte contre les discrimination et la promotion à l'égalité des chance) a vu’une augmentation de 38% par rapport à la moyenne des 5 dernières années.Car il subsiste une tendance récurrente de négativité à l ’égard des personnes LGBT. Les insultes sont également monnaie courante pour les couples homosexuels qui s’embrassent dans des lieux publics.“L’homophobie augmente-telle ? Nous ne pouvons pas le confirmer. Toutefois, nous savons que la violence verbale et physique contre les personnes homosexuelles est encore une réalité dans notre pays. Les réseaux sociaux et les médias la rend plus visible qu’avant. C’est donc logique que les victimes dénoncent plus rapidement les messages de haine et les discriminations.Sources Unia. ALGéRIE4H de vol depuis BXL-AirportDe 2 mois à deux ans de prison.L'article 333 et 338 de la loi algérienne indique que :« Toute personne qui a commis un outrage public à la pudeur est punie d’un emprisonnement de deux mois à deux ans et d’une amende de 500 à 2000DA.Lorsque l’outrage public à la pudeur a consisté en un acte contre nature avec individu du même sexe, la peine est un emprisonnement de six mois à trois ans .La société algérienne ne montre pas une grande tolérance envers les personnes homosexuelles. « Behind the Mask », une association d'information à but non lucratif qui publie des informations pour les lesbiennes et les gays en Afrique, décrit les attitudes publiques en Algérie comme «violemmenthomophobes». Elle affirme que des personnes homosexuelles peuvent être la cible d'assassinats pour des fondamentalistes musulmans et que lescrimesd'honneurperpétrés par la famille et les voisins ne sont pas rares. Parmi les exemples de crimes de haine contre des homosexuels, on comptelalapidationde deux hommes dans la rue en 2001 et le meurtre de deux hommes, l'un en 1994 et l'autre en 1996.Internet semble être devenu un moyen d'expression majeur pour les homosexuelsalgériens.Le meurtre de l'étudiant Assil Belata en 2019 relève également de la catégorie des crimes motivés par la haine contre les homosexuels. L'étudiant a été tué dans sa chambre du quartier universitaire et les mots « il est gay » ont été peints au mur avec son sang.Le lesbianisme chez les femmes algériennes se vit souvent dans la discrétion. À cause de leur orientation, les lesbiennes subissent des pressions de la part de leurs familles et de la société pour se marier, ce qui entraîne souvent l'abandon forcé de leur droit de vivre leur orientation sexuelle.. Iran7 heures de vol depuis BXL-AirportFlagellation publique & Peine de mortDepuis la révolution de 1979, les droits des personneslesbiennes,gays,bisexuellesettransgenres (LGBT) demeurent inexistants du fait du fondamentalisme de la république islamique qui voit l’hétérosexualité du mariage traditionnel comme l’unique orientation sexuelle autorisée. Cependant, les ecclésiastiques iraniens ont récemment statué sur la Trans-identité, autorisant les interventions chirurgicales et d’autres traitements.Depuis l'établissement de la république islamique en 1979, les lois iraniennes sont fondées sur une interprétation particulière de la Charia. Toutes les relations sexuelles qui ont lieu en dehors du traditionnel mariage hétérosexuel sont illégales et aucune distinction légale n'est faite entre les relations consenties ou non consenties. Les relations homosexuelles qui ont lieu entre deux adultes consentants en privé sont considérées comme un crime et la peine maximale pour ce crime peut être la mort. Les articles 108 à 140 du code pénal iranien votées par le Majles le 30 juillet 1991 abordent en détail l'homosexualité et les peines associées.La sodomie est considérée comme un crime pour lequel les deux partenaires sont punis. Quelqu'un qui commet la sodomie consensuelle est sujet à une peine de 74 coups de fouet3. La peine peut être la mort pour la troisième récidive jugée si les participants sont adultes, sains d'esprit et consentants ; la méthode d'exécution est à l'appréciation du juge. La sodomie est prouvée si une personne avoue quatre fois avoir commis la sodomie ou sur le témoignage de quatre hommes capables. Le témoignage d'une femme seule ou accompagnée d'un homme ne prouve pas la sodomie4. Le Tafhiz (« caresse des fesses ou des cuisses ») et actes du même type commis par deux hommes est puni de 100 coups de fouet. À la quatrième occasion, la peine est la mort5. Si deux hommes « se tiennent nus l'un sur l'autre sans aucune nécessité », tous deux sont punis jusqu'à 99 coups de fouet ; si un homme « embrasse un autre homme », la peine est de 60 coups de fouet6. Si la sodomie, ou les autres délits moins graves décrits ci-dessus sont avoués, et si la personne se repent, le juge peut décider son pardon. Si une personne qui a avoué les crimes moindres se repent avant que d'autres personnes aient apporté leur témoignage, la peine est annulée7. Dans les faits, la condamnation est systématiquement la peine de mort, exécutée en public.Plusieurs rapports témoignent de l'application de la peine de mort pour des cas d'homosexualité, et comme cette sentence a souvent été appliquée contre des dissidents, elle constitue un moyen de pression contre l'opposition politique comme pour les homosexuels. D'après la Boroumand Foundation, il y eut entre 1979 et 1990 au moins 107 exécutions pour des comportements homosexuels. D'après Amnesty International, au moins 5 homosexuels dont deux femmes furent exécutés publiquement en janvier 1990.En 2005, deux jeunes adolescents, Mahmoud Asgari et Ayaz Marhoni furent tous deux condamnés à mort pour ce que certains groupes de défense des Droits de l'homme appelaient « relation homosexuelle consensuelle » tandis que les autorités iraniennes déclarèrent que tous deux faisaient partie d'un gang criminel ayant kidnappé et violé un garçon de treize ans. Là encore, les mises en scène gouvernementales furent condamnées et discutées par des organisations internationales et des groupes de progressistes locaux. Plus tard, il apparut qu'il ne s'agissait pas d'un cas d'homosexualité, comme le statuait Paula Ettelbrick, directrice exécutive de la commission des droits gais et lesbiens. En mars 2006, le ministre de l'Immigration hollandaise Rita Verdonk déclara qu'il était désormais clair « qu'il n'était pas question de peine de mort sur la seule accusation d'homosexualité », ajoutant que l'homosexualité n'avait jamais été la première accusation contre quelqu'un.En 2007, un jeune homme est condamné à mort pour des actes homosexuels accomplis à l'âge de 13 ans12. En 2009, un adolescent arrêté à 16 ans et deux jeunes hommes sont condamnés à mort pour sodomie13,14. En 2010, un jeune homme est condamné à mort pour sodomie en Iran, mais sa famille engage un avocat et prévient la presse étrangère15.Il n'existe aucune législation en matière de droit civil en Iran, pour prohiber la discrimination basée sur l'orientation sexuelle. La mention de l'homosexualité est interdite en société et dans la presse, sauf si elle est négative. Aucun parti politique ne peut se former s'il plaide la cause des droits des homosexuels.Le concept d'orientation sexuelle n'est pas reconnu en Iran. La justice ne distingue pas les homosexuels et considère que tous les Iraniens sont normalement hétérosexuels. L'homosexualité est considérée comme une violation de la volonté suprême de Dieu.En conséquence, il n'existe aucune loi protégeant les homosexuels des discriminations ou de persécutions. En outre, le système théocratique ne permet pas l'existence de telles lois. La plupart des homosexuels restent donc cachés par peur des discriminations, de la haine, des sanctions gouvernementales, des châtiments corporels, et de la peine capitale.. TCHÉTCHÉNIE7 heures 45 de vol depuis BXL-AirportExtermination des LGBT du pays.En Tchétchénie, République du Caucase du nord, l’Etat a lancé un vaste plan visant à purger les homosexuels de la société. Une sorte de solution finale à la question homosexuelle dont les pouvoirs publics ne cachent pas l’objectif : éradiquer les homosexuels de la population tchétchène.Il s'agit véritablement d'un génocide institutionnalisé. Le porte-parole du président tchétchène Ramzane Kadyrov a réagi à ces informations en qualifiant l’article « d’absolument mensonger »tout en appuyant son argumentaire sur une homophobie latente, allant jusqu'à nier l’existence de l’homosexualité en Tchétchénie : « On ne peut pas détenir ou persécuter quelqu'un qui n’existe tout simplement pas dans la république, les hommes en Tchétchénie ont un mode de vie sain, ils font du sport, et n’ont qu’une seule orientation sexuelle. »Pas de gays en Tchétchénie, donc pas de massacre possible.Mais la défense de l’Etat tchétchène ne s’arrête pas là, en effet le porte-parole de la présidence a tenu à ajouter que « s’il y avait de telles personnes en Tchétchénie, les forces de l’ordre les auraient déjà envoyées dans des endroits où personne ne revient ». Il est évident que les autorités tchétchènes ne montrent que peu de motivation à mettre un terme à cette purge. C’est même l’inverse qui se produit actuellement. Dernièrement le site Pink News a rapporté que la police tchétchène avait demandé aux parents de tuer leurs enfants gays pour « l’honneur ». « PURGE » (Fr) clip choc, qui dénonce les horreurs qu’endurent les gays tchéchènes et leurs familles:En vérité, les différents témoignages recueillis depuis mars font penser aux heures les plus sombres de notre histoire : Camps de concentration, emprisonnement sans procès, actes de tortures, viols, exécutions arbitraires… La Tchétchénie est bel et bien en train de mener un génocide homosexuel à l’échelle nationale.La chaîne France 24 a pu rencontrer quelques rescapés de la purge, tous les entretiens et témoignages sont disponibles sur leur chaîne YouTube dont voici un extrait:Car il est important de noter que ces purges, massacres et exactions ne sont pas le fait de milices ou d’extrémistes, c’est bien la police et l'armée qui traquent les homosexuels sur ordre du président tchétchène.Kadyrov, psychopathe préféré de Poutine, est l’instigateur de cette politique d’épuration des gays n’est autre que le tout-puissant leader Ramzane Kadyrov.Propulsé à la tête de l’État tchétchène en 2007 par Vladimir Poutine, il est depuis le chien de garde zélé du Kremlin dans le Caucase. Depuis, il est considéré comme un véritable dictateur bénéficiant d’un droit de vie ou de mort sur ses sujets et est soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat de la militante des droits de l’homme Natalia Estemirova et de l’opposant politique russe Boris Nemtsov, Kadyrov ne se fatigue guère à répondre aux accusations, préférant soigner son image sur Instagram ou il compte près de 50.000 abonnés.. OUGANDA8 heures de vol depuis Bxl-AirportPersécutions et exécutions sommairesEn 2005, le président Museveni a fait passer dans la loi un amendement constitutionnel interdisant le mariage homosexuel, faisant de l'Ouganda le deuxième pays au monde à le faire, après le Honduras.Selon cet amendement, « le mariage est légal seulement s'il se conclut entre un homme et une femme », et « il est illégal pour les couples homosexuels de se marier ».Le rapport de 2006 du département d'État des États-Unis établit que les homosexuels "font face à une discrimination et à des restrictions légales généralisées". Il est illégal pour des homosexuels d'avoir des relations sexuelles ; la sentence maximale pour avoir eu de telles relations est la prison à vie.Les gays et les lesbiennes sont discriminés et harcelés par les médias, la police, les enseignants. Un journal ougandais, a publié même en septembre 2007 une liste d'hommes supposés être homosexuels, plusieurs d'entre eux ont subi des harcèlements de ce fait.Ce journal à recommencer à plusieurs reprise diffusion de nom de personnalités supposées homosexuelles.Radio Simba a payé une amende de plus de mille dollars et a dû publier des excuses publiques après avoir accueilli des homosexuels lors d'une émission en direct ; le ministre de l'information Nsaba Buturo a déclaré que ces mesures reflétaient le souhait des Ougandais de soutenir "les valeurs morales de Dieu".En 2012 se tient la première marche des fiertés mais en 2016, la police interdit la tenue de la marche, en 2017 le gouvernement interdit la tenue d’événement similaire dans la capitale en 2017.La chasse au homosexuels en Ouganda. Législation autour des orientations sexuelles dans le monde en 2019En bleu les lois progressistes, accordant des droits au personnes LGBT.En jaune, orange et rouge les pénalisations des personnes LGBT allant jusqu'à la peine de mort.. LE CONSENTEMENTIL VEUT ET TOI AUSSI… TU VEUX ET LUI AUSSI !Tu te dis que c’est différent parce qu’on parle de garçons? Mais non, même un homme dispose de ce droit :le consentement. L’accord libre et lucide de quelqu’un : une liberté et un droit fondamental de celles et ceux que tu croiseras. Que ce soit en privé ou en Club, dans la rue ou sur le net, à toi de montrer respect et bienveillance.Car un « OUI» obtenu par la menace, le harcèlement ou la contrainte, n’est pas un «OUI».Tu dois pouvoir donner ton accorden pleine possession de tes moyens,une réponse donnéeivre où sous l’influence de drogues, par exemple,laisseradesérieux doutessur la valeurd’un consentement arraché dans ces conditions.Que ce soit pour le sexe, ou pour la drogue, tenter d’influencer la réponse qu’on attend de quelqu’un, c’est déjà manquer de respect à celui en face de toi et à son droit à te dire NON !C’est le respect mutuel que crée le consentement partagé, qui apporte laconfiance par laquelle il te sera plus facile de vivre des expériences vraiment fun avec les autres (un mec ou une fille). Bref, la personne avec laquelle tu auras su avoir un véritable échange.Voici la campagne de Rézo (canada) sur le consentement entre homme : Le consentement, entre hommes aussi.Et une vidéo de la campagne des Plannings familiaux laïques (Belgique) sur le consentement :. UNE ARME : LA PAROLE. NOUS AVONS TOUS DES DROITS,NOUS AVONS TOUS DES RESPONSABILITÉS.. HOMOPHOBIE =DÉLIT. LE « STRESS » DES MINORITÉS. NE TE LAISSE PAS FAIRE !. ET NE LAISSE PAS FAIRE !