Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Comment utiliser ce guide interactif ?

Les mots surlignés sont cliquablesLes puces permettent de naviguer vers une autre page du guide ou d'accéder à un site permettant d'aller plus loinUn sommaire en haut de page permet de naviguer plus facilement d'une page à l'autre dans le guide

Après la seconde GT

Choisir son baccalauréat

La voie générale

La réforme du lycée

La voie technologique

Comment faire ses choix ?

Carnet d'adresse

Les bacs technologiques

Mes démarches

Mes projets

Mes ressources et outils

Des passerelles pour réussir

Le point sur la réforme du lycée

Des choix à préparer dès la seconde

Cap sur le nouveau bac en 1re et en terminale

Les questions les plus fréquentes

Des sites pour bien choisir

Le bac général

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Les enseignements optionnels

Mes compétences

Le bac STI2D

Le bac STMG

Le bac STL

Le bac STD2A

Le bac STAV

Le bac ST2S

Le bac STHR

Les enseignements de spécialité largement répandus

Les enseignements de spécialité plus rares

Rentrée 2020

La réforme du lycée

Le point sur la réforme du lycée

Des choix à préparer dès la seconde

Cap sur le nouveau bac en 1re et en Terminale

Les questions les plus fréquentes

Des sites pour bien choisir

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le point sur la réforme du lycée

La réforme du baccalauréat qui s’applique à compter de la session 2021 s'accompagne dès 2019, d'une refonte du lycée.

Un baccalauréat repensé

Des changements majeurs

Un accompagnement renforcé

La fin des séries en voie générale

Un bac général unique avec des parcours plus ouverts grâce aux enseignements de spécialité.

Un examen simplifié

Plus que 5 épreuves au lieu de 12 à 16 auparavant (1 épreuve anticipée écrite et orale en français, 2 épreuves finales écrites et un grand oral dans les 2 enseignements de spécialité et une épreuve écrite de philosophie)

Un grand oral

Pour développer l’expression orale et mieux se préparer à l’enseignement supérieur et à la vie professionnelle.

Une part de contrôle continu

40%. Pour favoriser la régularité des apprentissages et valoriser le travail des élèves tout au long de l’année.

Des enseignements communs à tous

Pour la voie générale : français, philo, histoire-géo, EMC, LVA et LVB, enseignement scientifique et EPS.Pour la voie technologique : français, philo, histoire-géo, EMC, LVA et LVB, maths et EPS.

Des enseignements de spécialité pour tous

Tous les élèves suivent 3 enseignements de spécialité en 1re puis 2 en terminale, au choix pour la voie générale, déterminés en fonction des séries pour la voie technologique (détail dans la rubrique voie générale et pour chaque bac technologique).

Des enseignements optionnels au choix

2 maximum pour les bacs technologiques ; 1 pour la voie générale avec la possibilité d’en choisir un 2e en terminale (ou encore un 3e si c'est "langues et cultures de l'Antiquité" qui est choisi) (détail dans la rubrique voie générale et pour chaque bac technologique).

Un test de positionnement en 2de

En français et en maths, il permet de mettre en place un accompagnement personnalisé selon les besoins identifiés.

Un temps dédié à l’aide aux choix d’orientation

54 h par an et 2 professeurs principaux en terminale sont prévus pour accompagner au mieux les élèves.

Une rénovation des programmes

De nouvelles disciplines apparaissent, un enseignement scientifique commun à tous et de nouveaux enseignements de spécialité qui permettent d’acquérir des connaissances approfondies dans certains domaines.

Site de l'éducation nationale

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Des choix à préparer dès la seconde

La seconde générale et technologique est un palier d’orientation, c’est le moment de faire son choix de bac, en fonction d’un projet d’études supérieures. Ce bac ne permet pas d’entrer directement dans le monde du travail, il a pour objectif la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur. Par conséquent, le choix du bac doit être réfléchi en fonction d’un objectif à long terme.

Qu'est-ce que le cycle terminal ?

À l'issue de la classe de seconde générale et technologique, les élèves qui s'orientent dans cette voie suivent un cycle d'études de deux ans (en 1re puis en terminale). Ce cycle est composé de la classe de première et de la classe de terminale qui sont organisées en enseignements communs, en enseignements de spécialité et en enseignements optionnels, de manière à préparer progressivement les élèves à une spécialisation dans une perspective de poursuite d'études supérieures.

1re étapeChoisir sa voie

Il y a deux voies possibles après la 2deGt : la voie générale ou la voie technologique.Elles ne proposent pas les mêmes types d’enseignements et ne préparent pas aux mêmes poursuites d'études.- la voie généraleprépare principalement les élèves à la poursuite d’études longues : à l’université, en CPGE... Elle se caractérise par des enseignements théoriques (communs et de spécialité);- la voie technologiqueprépare davantage les élèves à démarrer leurs études supérieures par une formation courte de type DUT ou BTS et se caractérise par des méthodes pédagogiques inductives (les théories sont déduites de cas particuliers) appliquées à des objets d'étude concrets.

3e étapeChoisir ses enseignements de spécialité

Les enseignements de spécialité sont des enseignements obligatoires. Ils ont pour objectifs de permettre aux élèves d’approfondir et d’élargir leurs connaissances et compétences dans des domaines particuliers et de les préparer à la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.-Dans la voie générale, les lycéens choisissent 3enseignements de spécialité parmi les 12 proposés en classe de première puis 2 spécialités parmiles 3 choisies, en classe de terminale.-Dans la voie technologique, les 3 enseignements de spécialité de première et les 2 de terminale découlent directement de la série de bac. Dans les séries STI2D et STMG, les élèves ont àchoisir un enseignement spécifique en terminale et dès la classe de première pour les bacs STL et STAV.

2e étapeChoisir son bac

-Dans la voie générale, les élèves préparent tous un bac général coloré par différents enseignements de spécialité. - Dans la voie technologique, les élèves choisissent l’un des 7 bacs proposés dans l'académie dans le domaine qui les intéresse (gestion, santé, laboratoire...).

Que sont-ils devenus...

Affectation des élèves de 2nde GT dans l'académie de Strasbourg, rentrée 2019

2de GT

Voie générale

Voie technologique

Voie pro

La voie technologique

Choix d'une série de bac et parfois d'enseignements spécifiques

Choix des enseignements de spécialité

passerelles

Université, grandes écoles...

BTS, DUT...

Insertion ou BTS...

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Choix du diplôme

Carnet d'adresses

Cap sur le nouveau bac en 1re et en Tle

L’objectif des années lycée est double : décrocher son bac et se préparer aux études supérieures. Dans l'organisation de ce nouveau bac, les épreuves finales seront moins nombreuses en terminale et une partie de la note sera attribuée par contrôle continu.

Attention !

La plupart des formations de l'enseignement supérieur sont sélectives, il est donc important d’obtenir les meilleurs résultats possibles dès la classe de première pour avoir un maximum de chances d’obtenir une place dans la formation souhaitée.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Les épreuves finales60 %

Le contrôle continu40 %

1re

Terminale

Juin3e trimestre(avril)2etrimestre(janvier)

Fin juinPrintemps2etrimestre(décembre)

Evaluations régulières de contrôle continu en 1re et en Terminale

Epreuves communes de contrôle continu en histoire-géographie, langue vivante A et B

Epreuves communes de contrôle continu en histoire-géographie, langue vivante A et B, EPS, enseignement scientifique et l'enseignement de spécialité suivi uniquement en 1re

Epreuve anticipée écrite et orale de français

Epreuves communes de contrôle continu en histoire-géographie, langue vivante A et B

Epreuves finales écrites dans les deux enseignements de spécialité

Epreuve écrite de philosophieEpreuve orale : projet préparé dans le cadre des enseignements de spécialité

Les épreuves communes de contrôle continu30 % de la note au baccalauréat est obtenue lors des épreuves communes de contrôle continu. Une banque nationale numérique de sujets sera mise en place, les copies, anonymisées, seront corrigées par d’autres professeurs.En première : deux séries d'épreuves au cours des deuxième et troisième trimestres en histoire-géographie ; langue vivante A et B et EPS + une épreuve d’enseignement scientifique pour la voie générale et de mathématiques pour la voie technologique ainsi qu'une épreuve pour l'enseignement de spécialité suivi uniquement pendant la classe de première. En terminale : une série d'épreuves au cours du deuxième trimestre en histoire-géographie ; langue vivante A et B et EPS.

L'évaluation chiffrée annuelle des résultats de l'élève 10 % de la note au baccalauréat est attribuée par les professeurs, tout au long du cycle terminal. Des évaluations de contrôle continu portant sur l’ensemble du programme d’enseignement, seront proposées régulièrement en première et en terminale, afin de valoriser la régularité du travail de l’élève. Pour éviter les différences liées à l’établissement d’origine et permettre une plus grande équité dans ces résultats, une commission d'harmonisation des notes sera mise en place dans chaque académie.

Elles représentent 60 % de la note finale.En premièreL'épreuve anticipée écrite et orale de français se déroulera en fin d’année. Elle représente 10 % de la note au bac.En terminaleLes épreuves terminales portent sur les programmes d'enseignement de première et de terminale.Deux épreuves écrites portant sur les enseignements de spécialité (16 % chacune) auront lieu au printemps de l’année de terminale.Deux épreuves auront lieu en juin :l'écrit de philosophie(8 %), ce choix correspond à une tradition française attachée à la nécessité de conforter l’esprit critique et d’analysel'oral (10 %), préparé dans le cadre des enseignements de spécialité. D'une durée de 20 minutes, il reposera sur la présentation d'un projet, individuel ou collectif, préparé par les élèves de première et de terminale. L’oral se déroulera en deux parties : la présentation du projet et un échange à partir de ce projet permettant d’évaluer la capacité de l’élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment scientifiques et historiques. Le jury sera composé de trois personnes.

Les candidats aux baccalauréats général et technologique font l'objet d'une évaluation au cours du cycle terminal qui se traduit par une note de contrôle continu, comptant pour 40 % de la note moyenne obtenue à l'examen. Cette note de contrôle continu est fixée en tenant compte de l'évaluation chiffrée annuelle des résultats de l'élève et des notes obtenues aux épreuves communes de contrôle continu.

Les questions les plus fréquentes

Le nouveau lycée

Les enseignements de spécialité

Les épreuves du bac

En quoi le nouveau bac prépare-t- il mieux les élèves au supérieur ?

En quoi le nouveau bac prépare-t- il mieux les élèves au supérieur ?En préparant le baccalauréat, les élèves travaillent ce qui les fera réussir dans le supérieur. Mieux accompagnés depuis la classe de 2de, ils construisent progressivement leur parcours en choisissant les enseignements qui correspondent à leurs goûts et aspirations.Le test de positionnement de secondepermet aux élèves d’identifier leurs acquis et leurs besoins en maîtrise de la langue française et en mathématiques.Un temps dédié à l’orientation et la présence de deux professeurs principaux en terminale, permettent aux élèves d’affiner leur projet pour l’enseignement supérieur.Les programmes d’enseignement sont rénovés, dans une logique d’exigence disciplinaire et de prise encompte des enjeux contemporains (numérique, humanités, transition énergétique...).De nouveaux enseignements apparaissent : un enseignement scientifique commun à tous en 1reet en Tlegénérales, des enseignements de spécialité au choix et des enseignements optionnels.

Les enseignements scientifiques, et en particulier les mathématiques, ont-ils été réduits avec le nouveau baccalauréat général ?

Les enseignements scientifiques, et en particulier les mathématiques, ont-ils été réduits avec le nouveau baccalauréat général ?En première et en terminale, les élèves qui choisissent des enseignements de spécialité et un enseignement optionnel en sciences suivront environ55 % d’enseignements scientifiqueschaque semaine, commec’est déjà le cas aujourd’hui dans la série S.

En voie générale, les spécialités suivies en terminale devront-elles nécessairement avoir été suivies en première ?

En voie générale, les spécialités suivies en terminale devront-elles nécessairement avoir été suivies en première ?En fin d’année de première, parmi les trois enseignements de spécialitésuivis, chaque élève doit choisir les deux enseignements de spécialité qu’il souhaite poursuivre en terminale.C’est un moyen pour lui d’affiner son projet de poursuite d’études en approfondissant les disciplines qu’il étudiera dans le supérieur.Cette nouvelle organisation permet de garantir aux élèves un niveau de compétences adapté aux attendus de l’enseignement supérieur.Un changement de spécialité entre la 1re et la terminale est possible, mais ne pourra se faire que de façon très exceptionnelle avec l’avis du conseil de classe et des responsables légaux.

Qu’est-ce que cela change pour les bacheliers technologiques ?

Qu’est-ce que cela change pour les bacheliers technologiques ?Tous les lycéens suivent désormais les mêmes enseignements communs.Les séries ne sont pas modifiées car certaines ont été rénovées récemment.Les élèves suivent 3 enseignements de spécialités en premièrepuis 2 en terminalequi sont déterminés en fonction de leur série. La réalisation d’un projet par l’élève est au centre de la formation.

Comment est organisé le choix des enseignements de spécialité ?

Comment est organisé le choix des enseignements de spécialité ?Pour les aider à choisir leurs enseignements de spécialité, les élèves de seconde bénéficient d’un accompagnement des équipes éducatives, notamment des professeurs et des psychologues de l’éducation nationale.Dès le deuxième trimestre de l’année de seconde, l’élève et sa famille formulent des intentions d'orientation (en voie générale ou dans une série de la voie technologique) sur la « fiche dialogue » qui constitue le support des échanges avec le conseil de classe.Pour la voie générale, ils seront invités à mentionner quatre enseignements de spécialité parmi ceux proposés dans l'établissement. Ces souhaits sont portés à cinq au cas où ils comprendraient un enseignement de spécialité qui n'est pas dispensé dans l'établissement de scolarisation de l'élève.Les souhaits mentionnés sur la « fiche dialogue » font l'objet de recommandations du conseil de classe du deuxième trimestre.Tout au long du troisième trimestre, le dialogue entre les familles et l'équipe éducative sur le projet et les compétences de l'élève vise à affiner le choix de trois enseignements de spécialité qui sera fait par la famille au dernier trimestre de la classe de seconde.

Dans la voie générale, est- ce possible de suivre un enseignement de spécialité qui n’est pas proposé dans son établissement ?

Dans la voie générale, est- ce possible de suivre un enseignement de spécialité qui n’est pas proposé dans son établissement ?A partir du moment où un élève a eu l’accord du conseil de classe pour suivre un bac général, il peut suivre les enseignements de spécialité de son choix.Les établissements de son secteur géographique sont organisés en réseau pour répondre à l’ensemble des demandes des élèves.

Le conseil de classe pourra-t-il donner un avis pour le choix d’enseignement de spécialité ?

Le conseil de classe pourra-t-il donner un avis pour le choix d’enseignement de spécialité ?Le conseil de classe se prononce uniquement sur le choix du bac général ou d’une des séries de bacs technologiques. Il ne peut pas s’opposer au choix d’un enseignement de spécialité mais peut donner son avis et éventuellement, conseillerd’autres enseignements plus adaptés au profil de l’élève.

Les enseignements de spécialité doivent être choisis en fonction du projet d’études post-bac ?

Les enseignements de spécialité doivent être choisis en fonction du projet d’études post-bac ?Dans la voie générale, les 12 enseignements de spécialité se déclinent dans des domaines divers, qui peuvent être assemblés sans enfermer les élèves dans des parcours imposés. Leurs combinaisons sont destinées à leur ouvrir des horizons variés, sans exclusion.Les compétences que l’élève aura développées en fin de lycée lui permettront de choisir, en classe de terminale, les formations post-bac en lien avec le projet personnel qu’il aura approfondi et dans lesquelles il sera le plus à même de réussir, au vu des attendus de l’enseignement supérieur.Le choix des enseignements de spécialité réalisé en classe de seconde ne constitue en aucun cas le choix d’une formation d’enseignement supérieur. Il ouvre des horizons vers un champ des possibles très large dans l’univers des formations post-bac.

Quel est l’intérêt d’une épreuve orale finale ?

Quel est l’intérêt d’une épreuve orale finale ?S’exprimer dans un français adapté et précis, être capable de soutenir une idée et d’argumenter constituent des compétences indispensables dans la vie personnelle et professionnelle. L’école doit préparer tous les élèves à acquérir une bonne maîtrise de l’usage de l’oral.

Une épreuve orale ne risque-t-elle pas d’être discriminante ?

Une épreuve orale ne risque-t-elle pas d’être discriminante ?Parce que l’aisance à l’oral peut constituer un marqueur social, il convient justement de permettre à tous les élèves l’acquisition de cette compétence.C’est pourquoi l’expression orale est travaillée à l’école, au collège et pendant les trois années de lycée dans l’ensemble des enseignements.L’oral est particulièrement travaillé en première et en terminale dans le cadre des enseignements de spécialité, selon des modalités pédagogiques innovantes.

Les sujets de philosophie sont-ils les mêmes pour tous les bacheliers ?

Les sujets de philosophie sont-ils les mêmes pour tous les bacheliers ?L’épreuve de philosophie de la voie générale estcommune à tous les élèves, quels que soient leurs choix de spécialités.Les élèves de la voie technologique auront des sujets qui pourront être différents en fonction des séries.

Le rattrapage est-il maintenu ?

Le rattrapage est-il maintenu ?Oui. Les élèves obtenant une note égale ou supérieure à 8 et inférieure à10 sur 20 à la première série d’épreuves du baccalauréat peuvent demander un rattrapage.Il consiste en deux épreuves orales. Le candidat est interrogé dans les enseignements qui ont fait l’objet d’une épreuve terminale écrite : français, philosophie, et les deux enseignements de spécialité suivis en terminale.Si les notes obtenues à l’oral sont supérieures aux notes initiales obtenues à l’écrit dans ces enseignements, elles s’y substituent et le jury recalcule la note globale à l’examen en tenant compte de la meilleure note dans chaque enseignement.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Des sites pour bien choisir

Ce site permet aux élèves de 2de de se familiariser avec les critères à prendre en compte pour construire leur projet d'orientation. Il propose 5 étapes « à la carte » dont chacun peut se saisir dans l’ordre qui lui convient.

Le site dédié aux élèves de 2de pour l’élaboration de leur projet d’orientation

L’outil interactif qui aide les élèves de 2de à choisir leurs enseignements de spécialité

Le site Horizon 2021 permet aux lycéens qui envisagent la voie générale de préciser leurs choix d’enseignements de spécialité.

SECONDES PREMIERES 2019/2020

HORIZONS 2021

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Ce site propose :- un descriptif de chaque enseignement de spécialité, de ses contenus et de ses objectifs- la possibilité de tester des combinaisons de 3 enseignements de spécialité pour découvrir des « horizons » de poursuites d'études.Il précise les contours de ces « horizons » et identifie, pour chacun d’entre eux, des univers de formations et de métiers à travers quelques exemples.

Ce siteest organisé en 5 étapes :Je découvre le nouveau lycéeJ'explore le monde économique et professionnelJe décrypte l'enseignement supérieurJe construis mes choixJe m'implique dans la réalisation de mes choix.Il fournit aux élèves de seconde des repères et des ressources d'information pour les aider à appréhender la réforme du baccalauréat 2021. Le site leur propose aussi de se familiariser avec le monde professionnel, d'avoir une idée plus précise des formations post-bac et de leurs débouchés, et de s'engager dans la formalisation de leur projet d'orientation pour l'entrée en 1re et pour la suite de leur parcours.

La voie générale

Le bac général

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Les enseignements optionnels

Les enseignements de spécialité largement répandus

Les enseignements de spécialité plus rares

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le bac général

Objectif, études supérieures longues ! Dans la voie générale, les programmes permettent d'acquérir progressivement des savoirs, démarches et méthodes avec un niveau d’abstraction de plus en plus important. L’objectif est de préparer les élèves à des études supérieures longues, principalement à l’université, en classes préparatoires ou au sein de grandes écoles.

Les enseignements

L’affectation

Dans la voie générale, les élèves admis dans la classe supérieure continuent leur scolarité dans le même établissement ou bien dans un établissement du réseau, si la spécialité choisie n’est pas proposée.Seuls les enseignements de spécialité Arts et LLCA nécessitent de constituer un dossier spécifique pour y être admis.

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Les enseignements optionnels

La filière universitaire

Droit, mathématiques, histoire, philosophie… pour 3 à 5 années d’études. En théorie, un bachelier peut s’inscrire dans n’importe quelle filière. En pratique, il est préférable d’avoir suivi des enseignements de spécialité en lien avec la filière demandée.

Les poursuites d’études

Les choix de poursuites d’études sont diversifiés et concernent principalement les formations longues.

Les classes préparatoires aux grandes écoles

Littéraire, scientifique ou économique, pour préparer les concours d’entrée dans les grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs ou les écoles normales supérieures (ENS).

Les écoles spécialisées

Dans le domaine du social, du paramédical, de la communication, du journalisme… ou une école de commerce ou d’ingénieurs post-bac. Le recrutement se fait généralement sur concours pour 2 à 5 années d’études.

Les BTS ou DUT

Il est possible de s’orienter éventuellement vers des études courtes à visée professionnalisante en intégrant un DUT, voire un BTS, qui se préparent en 2 ans après le bac.Toutefois, les BTS ont davantage vocation à accueillir les élèves issus d’un bac professionnel et les DUT, des élèves issus d’un bac technologique.

Dans la voie générale, les élèves admis dans la classe supérieure continuent leur scolarité dans le même établissement ou bien dans un établissement du réseau, si la spécialité choisie n’est pas proposée. Seuls les enseignements de spécialité Arts et LLCA nécessitent de constituer un dossier spécifique pour y être admis.

La voie technologique

Feuillet "enseignements de spécialité"

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Les enseignements communs

Français

FrançaisEn première – 4hÉpreuve orale en premièreÉpreuve écrite en premièreL’objectif est de poursuivre la construction et l’appropriation personnelle d’une culture littéraire, ainsi que l’acquisition des capacités d’expression, d’analyse, d’interprétation et de réflexion. Les enseignants proposent la lecture de quatre œuvres intégrales auxquelles sont associés des parcours qui combinent un genre et une période. Il s’agit de permettre l’étude approfondie des œuvres et de l’inscrire dans une connaissance plus précise de leur contexte historique, littéraire et artistique.Au programme: la poésie du XIXe siècle au XXIe siècle, la littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle, le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle ainsi que le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle.

Enseignement moral et civique

Enseignement moral et civiqueEn première et en terminale 1/2hLe programme de la classe de première est construit autour du thème de « la société » qui désigne une association d’individus organisée, sous l’égide d’un état, autour d’institutions communes (économiques, politiques, juridiques...). En approfondissant ce thème, il s’agit de comprendre que sa liberté se construit et s’exerce aussi dans l’espace social. Cette liberté se manifeste dans sa participation à différents lieux de sociabilité et groupes de référence. Elle est conditionnée par l’ensemble des règles, des codes et des usages qui régissent la vie commune.Les axes étudiés sont: « le lien social et ses fragilités » et « la recomposition du lien social ».Le programme de la classe de terminale se construit autour du thème de «la démocratie». Ce régime s’appuie sur un double principe de fonctionnement. Il place le peuple à l’origine du pouvoir politique à travers le droit de suffrage qu’il lui reconnaît. Il met le pouvoir politique au service des droits de l’Homme et des libertés individuelles, civiles, politiques et sociales, qui incluent notamment l’égalité entre les hommes et les femmes et dont la loi garantit l’exercice.Les axes étudiés sont: « le fondement et les expériences de la démocratie » et «Repenser et faire vivre la démocratie ».

Histoire - géographie

Histoire-GéographieÉpreuves communes de contrôle continu en première et en terminaleEn première – 3hAu programme d’histoire :« Nations, empires, nationalités (de 1789 aux lendemains de la Première Guerre mondiale) »Les thèmes abordés : - l’Europe face aux révolutions ;- la France dans l’Europe des nationalités : politique et société (1848-1871) ;- la Troisième République avant 1914: un régime politique, un empire colonial ;- la Première Guerre mondiale : le « suicide de l’Europe » et la fin des empires européens.Au programme de géographie :« les dynamiques d’un monde en recomposition ».Les thèmes abordés : - la métropolisation : un processus mondial différencié ;- une diversification des espaces et des acteurs de la production ;- les espaces ruraux: multifonctionnalité ou fragmentation ? ;- la Chine : des recompositions spatiales multiples.En terminale – 3hAu programme d’histoire :« Les relations entre les puissances et l’opposition des modèles politiques, des années 1930 à nos jours »Les thèmes abordés : - Fragilités des démocraties, totalitarismes et Seconde Guerre mondiale (1929-1945)- La multiplication des acteurs internationaux dans un monde bipolaire (de 1945 au début des années 1970)- Les remises en cause économiques, politiques et sociales des années 1970 à 1991- Le monde, l’Europe et la France depuis les années 1990, entre coopérations et conflitsAu programme de géographie :« Les territoires dans la mondialisation : entre intégrations et rivalités »-Mers et océans : au cœur de la mondialisation- Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation- L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes- La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation : lignes de force et recompositions

Langues vivantes A et B

Langues vivantes A et BÉpreuves communes de contrôle continu en première et en terminaleEn première – 4h30En terminale – 4hLes niveaux ciblés pour le cycle terminal : LVA = B2 ; LVB = B1Au cycle terminal, l'objectif est de mobiliser l’ensemble de son répertoire linguistique pour développer un usage approfondi de chaque langue pratiquée.Les activités langagières développées :- la réception (compréhension de l’oral et de l’écrit),- la production (expression orale et écrite),- l’interaction (échange écrit et oral entre plusieurs interlocuteurs suivant un principe de coopération),- la médiation (expliciter un discours lu et entendu à quelqu’un qui ne peut le comprendre).Au programme également, la connaissance de la culture et de l’Histoire que véhiculent les langues étudiées : identités et échanges, espace privé et espace public, art et pouvoir, citoyenneté et mondes virtuels, fictions et réalités, innovations scientifiques et responsabilités, diversité et inclusion, territoires et mémoire.

Enseignement scientifique

Enseignement scientifiqueÉpreuves communes de contrôle continu en première et en terminaleL’objectif est de développer des compétences générales par la pratique de la réflexion scientifique. Il s’agit de comprendre la nature du savoir scientifique et ses méthodes d’élaboration, d’identifier et de mettre en œuvre des pratiques scientifiques et enfin, d’identifier et de comprendre les effets de la science sur les sociétés.En première – 2hAu programme:❱ Une longue histoire de la matièreL’immense diversité de la matière dans l’Univers se décrit à partir d’un petit nombre de particules élémentaires qui se sont organisées de façon hiérarchisée, en unités de plus en plus complexes, depuis le Big Bang jusqu’au développement de la vie.❱ Le Soleil, notre source d’énergie La Terre reçoit l’essentiel de son énergie du Soleil. Cette énergie conditionne la température de surface de la Terre et détermine les climats et les saisons. Elle permet la photosynthèse des végétaux et se transmet par la nutrition à d’autres êtres vivants.❱ La Terre, un astre singulierLa Terre, singulière parmi un nombregigantesque de planètes, est un objet d’étude ancien. Les évidences apparentes et les récits non scientifiques ont d’abord conduit à des représentations naïves. La compréhension scientifique de sa forme, son âge et son mouvement résulte d’un long cheminement, émaillé de controverses.❱ Son et musique, porteurs d’informationL’être humain perçoit le monde à l’aide de signaux dont certains sont de nature sonore. De l’Antiquité jusqu’à nos jours, il a combiné les sons de manière harmonieuse pour en faire un art, la musique, qui entretient des liens privilégiés avec les mathématiques. L’informatique permet aujourd’hui de numériser les sons et la musique.❱ Projet expérimental et numériqueL’objectif est de se confronter à la pratique d’une démarche scientifique expérimentale, de l’utilisation de matériels (capteurs et logiciels) à l’analyse critique des résultats.En terminale – 2hAu programme:❱ Science, climat et sociétéLes conséquences de l’activité humaine sur la composition atmosphérique sont multiples et importantes, tant pour l’humanité que pour les écosystèmes. Les choix raisonnés des individus et des sociétés dans ce domaine s’appuient sur les apports des sciences et des technologies.❱ Le futur des énergiesDans le secteur de l’énergie, l’électricité joue un rôle majeur dans le développement économique. Produire de l’électricité sans contribuer au réchauffement climatique, en concevoir le stockage sous d’autres formes, optimiser son transport deviennent des objectifs majeurs d’une transition climatique et environnementale.❱ Une histoire du vivantLa Terre est habitée par une grande diversité d’êtres vivants. Cette biodiversité est dynamique et issue d’une longue histoire dont l’espèce humaine fait partie. L’évolution constitue un puissant outil de compréhension du monde vivant. Les activités humaines se sont transformées au cours de cette histoire, certaines inventions et découvertes scientifiques ont contribué à l’essor de notre espèce.

Philosophie

PhilosophieEn terminale – 4hÉpreuve écrite en terminaleL’enseignement de la philosophie a pour but de former le jugement critique et vise à développer le souci de l’interrogation et de la vérité, l’aptitude à l’analyse et l’autonomie de la pensée sans lesquels on ne saurait appréhender la complexité du réel. Son but est de permettre de s’orienter dans les problèmes majeurs de l’existence et de la pensée.L’élève apprend à analyser des notions, à les interroger, à les distinguer les unes des autres, à les articuler de manière pertinente. Il s’exerce à exposer clairement ses idées, à l’oral comme à l’écrit, à les formuler avec précision et exactitude. Il s’applique à les soumettre au doute, à examiner les objections, à y répondre sur la base de justifications raisonnées.Trois perspectives sont retenues :-L’existence humaine et la culture-Lamorale et la politique-La connaissanceLe programme propose à l’étude 17 notions : l’art, le devoir, la justice, la nature, la science, le travail, le bonheur, l’État, le langage, la raison, la technique, la vérité, la conscience, l’inconscient, la liberté, la religion et le temps.

Education physique et sportive

Éducation physique et sportiveÉpreuves communes de contrôle continu en première et en terminaleEn première et en terminale – 2hLes objectifs sont de développer sa motricité, savoir se préparer et s'entraîner, exercer sa responsabilité individuelle et au sein d'un collectif, construire durablement sa santé et accéder au patrimoine culturel.Il s’agit de s’approprier 5 expériences corporelles :- Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée.- Adapter son déplacement à des environnements variés ou incertains.- Réaliser une prestation corporelle destinée à être vue et appréciée.- Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel pour gagner.-Réaliser une activité physique pour développer ses ressources et s’entretenir.

La moyenne des résultats de tous les enseignements communs de première et de terminale est prise en compte pour l’examen du bac, dans le cadre du contrôle continu.

(a) La langue vivante B ou C peut être étrangère ou régionale(b) Enseignement auquel peut s'ajouter une heure avec un assistant de langue

Ces enseignements représentent la base commune pour tous les élèves de la voie générale et s’inscrivent dans la continuité de la classe de seconde. Ils représentent un peu plus de la moitié du total de l’horaire (environ 57 %), en première et en terminale. Ils donnent une culture générale indispensable à la compréhension du monde moderne.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Les enseignements de spécialité

Les douze enseignements de spécialité se déclinent dans des domaines divers, qui peuvent être assemblés, sans enfermer l'élève dans des parcours verrouillés. Leurs combinaisons doivent permettre d'ouvrir des horizons variés.3 enseignements de spécialité sont à choisir en première et 2 en terminale parmi les 3 initiaux. Ils doivent répondre aux goûts et motivations de l'élève, dans les domaines qu'il souhaite approfondir. Ces enseignements représentent environ 43 % de l'emploi du temps.

Bien choisir sa combinaison

Un choix à faire dèsla seconde

Un choix à faire dès la secondeLe choix des enseignements de spécialité s'effectue à partir du 2e trimestre de la classe de 2de.Ce choix est préparé notamment grâce à l'accompagnement au choix de l'orientation, tout au long de l'année. Il n'est pas lié au choix préalable d'un enseignement optionnel particulier.Il est éclairé par les recommandations du conseil de classe à la fin des 2e et 3e trimestre de 2de, qui pourront éventuellement donner lieu à une évolution des souhaits de l'élève.

Une combinaison personnalisée

Une combinaison personnaliséeThéoriquement, il est possible de choisir n'importe quelle combinaison d'enseignements de spécialité. Si un enseignement n'est pas proposé dans l'établissement d'origine de l'élève, plusieurs options sont possibles :Être affecté dans un autre établissement du même secteur géographique qui propose cet enseignement, selon certaines conditions.Suivre cet enseignement dans un autre établissement, dans le cadre d’un réseau d’établissement.Suivre l’enseignement de spécialité à distance, par le biais du CNED.

Deux enseignements en terminale

Deux enseignements en terminaleA l'issue de la classe de première, l'élève précisera les deux enseignements de spécialité qu'il conservera pour les approfondir.A titre exceptionnel, le choix en classe de terminale d'un enseignement de spécialité différent de ceux choisis en première est possible, à la demande de l'élève et sur décision du chef d'établissement après avis du conseil de classe en fin d'année de première. Dans ce cas, une remise à niveau peut être proposée.

L'évaluation

L'évaluationLes enseignements de spécialité qui représentent près de la moitié des enseignements du cycle terminal sont évalués à plusieurs reprises de différentes manières :2 épreuves finales écrites de terminales (coefficient 16 chacune).1 épreuve orale en terminale avec projet individuel ou collectif (coefficient 10).1 épreuve de contrôle continu en première pour la spécialité non choisie en terminale.

Des enseignements plus rares

Des enseignements largement répandus

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Les enseignements de spécialité largement répandus

Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques

Sur les douze enseignements de spécialité disponibles, les 7 enseignements les plus classiques sont proposés dans la majorité des lycées.

Humanités, littérature et philosophie

Langues, littératures et cultures étrangères

Physique-chimie

Mathématiques

Sciences de la vie et de la terre

La voie technologique

Sciences économiques et sociales

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Langues, littératures et cultures étrangèresCet enseignement s’adresse à tous les élèves souhaitant consolider leur maîtrise d’une langue vivante étrangère et acquérir une culture approfondie et diverse relative à la langue étudiée.En s’appuyant sur des supports variés (œuvres littéraires, articles de presse, films, documents iconographiques, documents numériques...), les élèves étudient des thématiques telles que « le voyage » ou « les imaginaires », tout en pratiquant l’ensemble des activités langagières.Au programmeLes thématiques proposées dans les différentes langues permettent d’aborder un certain nombre de figures et d’œuvres importantes dans les domaines de la littérature, des arts en général (peinture, sculpture, architecture, musique ; photographie, cinéma, télévision ; chanson) et de l’histoire des idées.Les artistes, les penseurs et leurs œuvres sont replacés dans leur contexte historique, politique et social. Des documents de nature et de périodes différentes sont mis en regard les uns avec les autres pour permettre des lectures croisées ou souligner des continuités ou des ruptures.L’objectif est d’atteindre, à la fin de l’année de terminale, une bonne maîtrise de la langue, à la fois orale et écrite. La finalité de l’apprentissage des langues vivantes dans le cadre de l’enseignement de spécialité est de viser les niveaux de compétence suivants :- le niveau B2en fin de première ;- le niveau C1en fin de terminale, notamment dans les activités de compréhension écrite et orale.Les compétences linguistiques sont enseignées en contexte d’utilisation, à l’occasion de l’étude de documents de toute nature, écrits et oraux. Le développement des capacités de compréhension et d’expression passe par une approche comparative entre la langue concernée, le français et les autres langues vivantes étudiées.

Sciences de la vie et de la terreCet enseignement permet de développer des compétences fondamentales telles que l’observation, l’expérimentation, la modélisation, l’analyse, l’argumentation...Il apporte une meilleure compréhension du fonctionnement de l’organisme, une approche réfléchie des enjeux de santé publique et une réflexion éthique et civique sur la société et l’environnement.Il s’appuie sur des connaissances préalables de physique-chimie, mathématiques et informatique et les remobilise dans des contextes de découverte d’autres applications.L’objectif est de renforcer la maîtrise de connaissances validées scientifiquement et de modes de raisonnement propres aux sciences et, plus généralement, assurer l’acquisition d’une culture scientifique assise sur les concepts fondamentaux de la biologie et de la géologie.Cet enseignement participe à la formation de l’esprit critique et à l’éducation civique en appréhendant le monde actuel et son évolution dans une perspective scientifique.Au programmeLa Terre, la vie et l’évolution du vivant: la science construit, à partir de méthodes de recherche et d’analyse rigoureuses fondées sur l’observation de la Terre et du monde vivant, une explication cohérente de leur état, de leur fonctionnement et de leur histoire.Enjeux contemporains de la planète: étude des grands enjeux auxquels l’humanité sera confrontée au XXIesiècle, ceux de l’environnement, du développement durable, de la gestion des ressources et des risques... en s’appuyant sur les démarches scientifiques de la biologie et des géosciences.Le corps humain et la santé: mieux appréhender le fonctionnement de l’organisme et saisir comment la santé se définit aujourd’hui dans une approche globale intégrant l’individu dans son environnement et prenant en compte les enjeux de santé publique.Dans ces trois thématiques, l’exercice de l’esprit critique est particulièrement nécessaire face à la quantité croissante de mises en question des apports des sciences.

Physique-chimieLes domaines d'application choisis pour cet enseignement (« Le son et sa perception », « Vision et images », « Synthèse de molécules naturelles »...) donnent une image concrète, vivante et moderne de la physique et de la chimie.Cet enseignement accorde une place importante à l’expérimentation et redonne toute leur place à la modélisation et à la formulation mathématique des lois physiques. La démarche de modélisation permet d’établir un lien entre le « monde » des objets, des expériences, des faits et celui des modèles et des théories.Au programmeconstitution et transformations de la matière: suivi de l’évolution d’un système, siège d’une transformation ; de la structure des entités aux propriétés physiques de la matière ; propriétés physico-chimiques, synthèses et combustions d’espèces chimiques organiquesmouvement et interactions: interactions fondamentales et introduction à la notion de champ ; description d’un fluide au repos ; mouvement d’un systèmel’énergie, conversions et transferts: aspects énergétiques des phénomènes électriques et des phénomènes mécaniquesondes et signaux: ondes mécaniques ; la lumière : images et couleurs, modèles ondulatoire et particulaireCes thèmes permettent de prendre appui sur de nombreuses situations de la vie quotidienne en articulation avec les autres disciplines scientifiques. Ils font émerger le programme sur :des notions transversales(modèles, variations et bilans, réponse à une action...)des notions liées aux valeurs des grandeurs(ordres de grandeur, mesures et incertitudes, unités...)des dispositifs expérimentaux et numériques(capteurs, instruments de mesure, microcontrôleurs...)des notions mathématiques(situations de proportionnalité, grandeurs quotient, puissances de dix, fonctions, vecteurs...)des notions en lien avec les sciences numériques(programmation, simulation...)

Humanités, littérature et philosophieCet enseignement propose l’étude de la littérature et de la philosophie de toutes les époques par la lecture et la découverte de nombreux textes afin d’affiner la pensée et de développer la culture de l’élève.Elle s’appuie sur plusieurs grandes questions qui accompagnent l’humanité, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours : comment utiliser les mots, la parole et l’écriture ? Comment se représenter le monde, celui dans lequel on vit et ceux dans lesquels ont vécu et vivent d’autres hommes et femmes ?Cet enseignement vise à procurer une solide formation générale dans le domaine des lettres, de la philosophie et des sciences humaines. Réunissant des disciplines à la fois différentes et fortement liées, il propose une approche nouvelle de grandes questions de culture et une initiation à une réflexion personnelle sur ces questions, nourrie par la rencontre et la fréquentation d’œuvres d’intérêt majeur.Il développe l’ensemble des compétences relatives à la lecture, à l'interprétation des œuvres et des textes, à l’expression et à l’analyse de problèmes et d’objets complexes.Au programmeThème 1 -Les pouvoirs de la parole(de l'Antiquité à l'Âge classique) : l’art ; l’autorité ; les séductions de la parole. Thème 2 -Les représentations du monde(Renaissance, Âge classique, Lumières) : découverte du monde et pluralité des cultures ; décrire, figurer, imaginer ; l’homme et l’animal. Thème 3 -La recherche de soi(du Romantisme au XXesiècle) : éducation, trans- mission et émancipation ; les expressions de la sensibilité ; les métamorphoses du moi.Thème 4 -L'Humanité en question(XXe- XXIesiècles) : création, continuités et ruptures ; histoire et violence ; l’humain et ses limites.Cet enseignement s’adresse à tous les élèves désireux d’acquérir une culture humaniste qui leur permettra de réfléchir sur les questions contemporaines dans une perspective élargie.

Sciences économiques et socialesCet enseignement renforce et approfondit la maîtrise des concepts, méthodes et problématiques essentiels de la science économique, de la sociologie et de la science politique.Comme les autres disciplines scientifiques, les sciences économiques et sociales articulent modélisation et investigations empiriques pour rendre compte de façon rigoureuse de la réalité sociale.Cette démarche implique la formulation d’hypothèses, la construction d’indicateurs de mesure pertinents et leur soumission à l'épreuve des faits. Le travail de modélisation ne vise pas tant à décrire la réalité qu'à isoler certaines variables déterminantes pour analyser avec rigueur certaines catégories de faits et de comportements économiques et sociaux.L’approche disciplinaire du programme (économie, sociologie et science politique) a pour objectif de s’approprier les bases de chaque discipline (objets, démarches et méthodes, problématiques, concepts, mécanismes) avant que les différents regards disciplinaires ne se croisent sur des objets d’étude communs.Au programmeScience économique: le fonctionnement d’un marché concurrentiel et d’un marché imparfaitement concurrentiel ; les principales défaillances du marché ; le financement des agents économiques ; la monnaie et sa création.Sociologie et science politique: la contribution de la socialisation à expliquer les différences de comportement des individus ; la construction et l’évolution des liens sociaux ; les processus sociaux qui contribuent à la déviance ; la formation et l’expression de l’opinion publique ; le vote : une affaire individuelle ou collective ?Regards croisés: la contribution de l’assurance et de la protection sociale à la gestion des risques dans les sociétés développées ; l’organisation et la gouvernance des entreprises.

MathématiquesCet enseignement permet de renforcer et d’approfondir l’étude des thèmes suivants : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », « Probabilités et statistique » et « Algorithmique et programmation ». Il s’ouvre à l’histoire des mathématiques pour expliquer l’émergence et l’évolution des notions et permet d’accéder à l’abstraction et de consolider la maîtrise du calcul algébrique. L’utilisation de logiciels, d’outils de représentation, de simulation et de programmation favorise l’expérimentation et la mise en situation.L’objectif est de développer le goût des mathématiques, d’en apprécier les démarches et les objets afin de faire l’expérience personnelle de l’efficacité des concepts mathématiques et de la simplification et la généralisation que permet la maîtrise de l’abstraction.Les élèves travaillent sur les axes suivants : l'expérimentation, la modélisation, le choix d'un cadre, le raisonnement, le calcul et l'explication de la démarche.Au programmeAlgèbre: les suites arithmétiques et géométriques sont formalisées. D’autres types simples (suites quadratiques) peuvent être abordés.Analyse: étude du concept de dérivée, avec ses applications à l’étude des fonctions, et étude de la fonction exponentielle.Géométrie: étude de la géométrie plane ; pratique du calcul vectoriel en géométrie non repérée et relation deChasles ; travail sur les vecteurs et le produit scalaire.Probabilités et statistique: étude du modèle probabiliste, introduction de la notion de probabilité conditionnelle et de la problématique de l’inversion des conditionnements. Formalisation de la notion d’indépendance, introduction de la notion de variables aléatoires, d’espérance, de variance et d’écart type d’une variable aléatoire.Algorithmique et programmation: consolidation des notions de variable, d’instruction conditionnelle et de boucle ainsi que l’utilisation des fonctions. Introduction de la notion de liste.Cet enseignement peut être complété en terminale par l’enseignement optionnel de mathématiques expertes. Les élèves qui ne continuent pas cet enseignement en terminale peuvent choisir l’enseignement optionnel de mathématiques complémentaires.

Histoire géographie, géopolitique et sciences politiquesCet enseignement donne des clés de compréhension du monde passé et contemporain par l’étude de différents enjeux politiques, sociaux, culturels et économiques majeurs. Chaque thème est l’occasion d’une observation du monde actuel, mais également d’un approfondissement historique et géographique permettant de mesurer les influences et les évolutions d’une question politique.L’histoiresaisit chaque question dans sa dimension temporelle. Le recours à la longue durée, la mise en perspective d’événements et de contextes appartenant à différentes périodes rendent attentif aux continuités et aux ruptures, aux écarts et aux similitudes. L’histoire éclaire et contextualise le rôle des acteurs.La géographievise à identifier et à com- prendre les logiques d’organisation de l’espace ainsi que l’influence des acteurs sur les territoires. La pratique continue du changement d’échelles, la réalisation et l’analyse de cartes, et l’intérêt porté aux territoires proches ou éloignés, permettent les comparaisons et la réflexion critique.La science politiqueétudie les phénomènes dans leur spécificité politique. Sont abordés : l’étude des relations internationales, des concepts, des régimes et des acteurs politiques (dont les organisations internationales) dans une démarche comparative.La géopolitiqueenvisage les rivalités et les enjeux de pouvoir entre des territoires considérés dans leur profondeur historique, ainsi que les représentations qui les accompagnent.Au programmeAcquérir des clefs de compréhension du monde contemporain.Thème 1 -Comprendre un régime politique : la démocratie.Thème 2 -Analyser les ressorts et les dynamiques des puissances internationales.Thème 3 -étudier les divisions politiques du monde: les frontières.Thème 4 -S’informer : un regard critique sur les sources et modes de communication. Thème 5 -Analyser les relations entre états et religions.Cet enseignement s’articule, de manière souple et cohérente, avec le programme de l’enseignement de spécialité de sciences économiques et sociales.

Les enseignements de spécialité plus rares

Lieux de formation

Lieux de formation - Sciences de l'ingénieur■ 67 Bischheim - Lycée Marc Bloch■ 67 Haguenau - Lycée Heinrich Nessel■ 67 Illkirch-Graffenstaden -Lycée polyvalent Le Corbusier■ 67 Molsheim -Lycée polyvalent Louis Marchal■ 67 Obernai - Lycée Freppel■ 67 Sarre-Union - Lycée polyvalent Georges Imbert■ 67 Saverne - Lycée polyvalent du Haut-Barr■ 67 Sélestat - Lycée polyvalent Jean Baptiste Schwilgué■ 67 Strasbourg -Lycée Kléber■ 67 Strasbourg - Lycée polyvalent Louis Couffignal■ 67 Strasbourg - Lycée polyvalent Marcel Rudloff■ 67 Strasbourg - Lycée privé La Doctrine Chrétienne■ 67 Strasbourg - Lycée privé Jean Sturm■ 67 Strasbourg - Lycée privé Notre-Dame■ 67 Wissembourg - Lycée polyvalent Stanislas■ 68 Altkirch - Lycée polyvalent Jean Jacques Henner■ 68 Colmar - Lycée polyvalent Blaise Pascal■ 68 Colmar - Lycée privé Saint-André■ 68 Guebwiller - Lycée polyvalent Théodore Deck■ 68 Landser - Lycée privé Don Bosco■ 68 Mulhouse - Lycée Louis Armand■ 68 Mulhouse - Lycée polyvalent Laurent de Lavoisier■ 68 Saint-Louis - Lycée polyvalent Jean Mermoz■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - Biologie - Ecologie■ 67 Obernai - Lycée agricole d’Obernai■ 68 Rouffach - Lycée agricole de Rouffach■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - LLCA■ 67 Haguenau - Lycée Robert Schuman■ 67 Molsheim - Lycée Henri Meck■ 67 Sélestat - Lycée Docteur Koeberlé■ 67 Strasbourg - Lycée Fustel de Coulanges■ 67 Strasbourg - Lycée Louis Pasteur■ 67 Strasbourg - Lycée privé Sainte-Anne■ 68 Colmar - Lycée Bartholdi■ 68 Colmar - Lycée privé Saint-André■ 68 Guebwiller - Lycée Alfred Kastler■ 68 Mulhouse - Lycée Michel de Montaigne■ 68 Mulhouse - Lycée privé Jeanne d'Arc■ 68 Ribeauvillé - Lycée Ribeaupierre■ 68 Zillisheim - Lycée privé épiscopal■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - Numérique et sciences informatiques■ 67 Bischheim - Lycée Marc Bloch■ 67 Haguenau - Lycée Heinrich Nessel■ 67 Haguenau - Lycée privé Sainte-Philomène■ 67 Molsheim - Lycée polyvalent Louis Marchal■ 67 Saverne - Lycée polyvalent du Haut-Barr■ 67 Sélestat - Lycée polyvalent Jean Baptiste Schwilgué■ 67 Strasbourg - Lycée polyvalent Marcel Rudloff■ 67 Strasbourg - Lycée Jean Monnet■ 67 Strasbourg - Lycée Kléber■ 67 Strasbourg - Lycée Louis Pasteur■ 67 Strasbourg - Lycée Marie Curie■ 67 Strasbourg - Lycée polyvalent Jean Rostand■ 67 Strasbourg - Lycée privé La Doctrine Chrétienne■ 67 Strasbourg - Lycée privé Sainte-Anne■ 67 Strasbourg - Lycée privé Gymnase Jean Sturm■ 67 Strasbourg - Lycée polyvalent Louis Couffignal■ 67 Wissembourg - Lycée polyvalent Stanislas■ 68 Altkirch - Lycée polyvalent Jean Jacques Henner■ 68 Colmar - Lycée Blaise Pascal■ 68 Guebwiller - Lycée polyvalent Théodore Deck■ 68 Landser - Lycée privé Don Bosco■ 68 Mulhouse - Lycée Louis Armand■ 68 Mulhouse - Lycée polyvalent Laurent de Lavoisier■ 68 Mulhouse - Lycée privé Jeanne d’Arc■ 68 Saint-Louis - Lycée polyvalent Jean Mermoz■ 68 Walbourg - Lycée privé Séminaire de Jeunes (à confirmer)■ 68 Zillisheim - Lycée privé épiscopal■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - DanseProcédure spécifiquePour suivre cet enseignement de spécialité, il est nécessaire de constituer un dossier de candidature accessible sur le site de l'académie de Strasbourg■ 68 Mulhouse - Lycée Albert Schweitzer■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - Histoire des artsProcédure spécifiquePour suivre cet enseignement de spécialité, il est nécessaire de constituer un dossier de candidature accessible sur le site de l'académie de Strasbourg■ 67 Sélestat - Lycée Docteur Koeberlé■ 67 Strasbourg - Lycée International des Pontonniers■ 67 Strasbourg - Lycée Kléber■ 68 Mulhouse - Lycée Michel de Montaigne■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Hors académie

Lieux de formation

Lieux de formation - Cinéma audiovisuelProcédure spécifiquePour suivre cet enseignement de spécialité, il est nécessaire de constituer un dossier de candidature accessible sur le site de l'académie de Strasbourg■ 67 Bischheim - Lycée Marc Bloch■ 67 Strasbourg - Lycée privé Gymnase Jean Sturm■ 67 Wissembourg - Lycée polyvalent Stanislas■ 68 Munster - Lycée Frédéric Kirschleger■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - Arts plastiquesProcédure spécifiquePour suivre cet enseignement de spécialité, il est nécessaire de constituer un dossier de candidature accessible sur le site de l'académie de Strasbourg■ 67 Haguenau - Lycée Robert Schuman■ 67 Strasbourg - Lycée Fustel de Coulanges■ 67 Strasbourg - Lycée privé Notre-Dame■ 68 Colmar - Lycée Camille Sée■ 68 Colmar - Lycée privé Saint-André■ 68 Guebwiller -Lycée Alfred Kastler■ 68 Mulhouse - Lycée Albert Schweitzer■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - ThéâtreProcédure spécifiquePour suivre cet enseignement de spécialité, il est nécessaire de constituer un dossier de candidature accessible sur le site de l'académie de Strasbourg■ 67 Strasbourg - Lycée International des Pontonniers■ 68 Colmar - Lycée Camille Sée■ 68 Mulhouse - Lycée Michel de Montaigne■ 68 Zillisheim - Lycée privé épiscopal■ Lycée public■ Lycée privé

Lieux de formation

Lieux de formation - MusiqueProcédure spécifiquePour suivre cet enseignement de spécialité, il est nécessaire de constituer un dossier de candidature accessible sur le site de l'académie de Strasbourg■ 67 Strasbourg - Lycée Marie Curie■67 Wissembourg- Lycée Stanislas■ 68 Colmar - Lycée Camille Sée■ 68 Mulhouse - Lycée Albert Schweitzer■ Lycée public■ Lycée privé

Arts

La voie technologique

Musique

Littérature, langues et cultures de l'antiquité

Théâtre

Latin et grec

Numérique et sciences informatiques

Sciences de l'ingénieur

Biologie-écologie

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Arts plastiques

Cinéma-audiovisuel

Danse

Histoire des arts

Arts du cirque

Numérique et sciences informatiquesCet enseignement propose de découvrir des notions en lien, entre autres, avec l’histoire de l’informatique, la représentation et le traitement de données, les interactions homme-machine, les algorithmes, le langage et la programmation. L’objectif est de s’approprier des notions de programmation en les appliquant à de nombreux projets. La mise en œuvre du programme multiplie les occasions de mise en activité, sous diverses formes.L’objectif de cet enseignement est l’appropriation des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques, autour de quatre concepts fondamentaux et de leurs interactions :Les données, qui représentent sous une forme numérique unifiée des informations très diverses (textes, images, sons, mesures physiques, sommes d’argent...).Les algorithmes, qui spécifient de façon abstraite et précise des traitements à effectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires.Les langages, qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmes textuels ou graphiques de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines.Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter des programmes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurant la persistance des données par leur stockage et de gérer les communications. On y inclut les objets connectés et les réseaux.À ces concepts s’ajoute un élément transversal : les interfaces qui permettent la communication avec les humains, la collecte des données et la commande des systèmes. Au programmehistoire de l’informatique ; représentation des données (types et valeurs de base et types construits) ;traitement de données en tables ;interactions entre l’homme et la machine sur le Web ;architectures matérielles et systèmes d’exploitation (architecture d’un réseau, systèmes d’exploitation…) ;langages et programmation (mise au point de programmes…) ;algorithmique.

Arts plastiquesCet enseignement associe l’exercice d’une pratique plastique et la construction d’une culture artistique diverse. Fondé sur la création artistique, il met en relation les formes contemporaines avec celles léguées par l’histoire de l’art.Il couvre l’ensemble des domaines où s’inventent et se questionnent les formes : dessin, peinture, sculpture, photographie, architecture, création numérique, nouvelles attitudes des artistes, nouvelles modalités de production des images.Prenant en compte cette pluralité de domaines et d’esthétiques, de langages et de moyens, de processus et de pratiques, il permet à l’élève de découvrir la diversité des œuvres, des démarches artistiques, de leurs présentations et de leurs réceptions.Il l’inscrit dans une dynamique d’expérimentation et d’exploration, de recherche et d’invention, d’encouragement aux projets individuels et collectifs, de rencontres sensibles avec la création artistique et de réflexion sur l’art.

CinémaCet enseignement propose à l'élève une formation à la création en images et en sons, à partir d’approches historiques, stylistiques, techniques et sociologiques.Il repose également sur la pratique de l’écriture, de la mise en scène, de la captation et du montage, et sur la découverte des techniques, des métiers et des contraintes économiques liées aux objets de grande diffusion (films, séries, vidéos diffusées sur Internet, jeux vidéo, etc.).En classe de première, l’attention se porte particulièrement sur le statut de l’auteur :- comment un style et un propos peuvent-ils se développer dans les contraintes multiples du système de production ?- comment le projet d’un réalisateur peut-il émerger d’un processus collectif porté tant par une équipe artistique que par une équipe technique ?

Biologie-écologieL’enseignement de spécialité de biologie-écologie, proposé uniquement dans les lycées agricoles, prépare particulièrement aux études supérieures longues agronomiques et vétérinaires.Il a pour objectifs d’acquérir et de consolider des connaissances sur l’organisation et le fonctionnement des systèmes vivants, d’aborder des problématiques écologiques et biologiques avec des arguments scientifiques. Pour atteindre ces objectifs, les programmes de première et de terminale s’articulent autour de thèmes reflétant des questionnements scientifiques et sociétaux actuels, notamment en matière d’agro-écologie, d’environnement et de santé.Les lycées agricoles d’Obernai et de Rouffach proposent cet enseignement de spécialité en plus des mathématiques et de la physique-chimie. En terminale, seules deux combinaisons sont possibles :Biologie-écologie et physique-chimie, avec la possibilité de choisir « mathématiques complémentaires » en enseignement optionnelMathématiques et physique-chimie, avec la possibilité de choisir « mathématiques expertes » en enseignement optionnel

Sciences de l'ingénieurCet enseignement propose de découvrir les notions scientifiques et technologiques de la mécanique, de l’électricité, de l’informatique et du numérique. Il donne les clefs nécessaires à la compréhension et à la description des phénomènes physiques utiles à l’ingénieur. Il intègre ainsi des contenus aux sciences physiques.Le programme introduit la notion de design qui sollicite la créativité, notamment au moment de l'élaboration d'un projet. Ce dernier permet, sous la forme d'un défi, d'imaginer et de matérialiser une solution à un type de problématique rencontré par un ingénieur.Les sciences de l’ingénieur s’intéressent aux objets et aux systèmes artificiels, appelés de façon plus générique « produits ». Cette appellation réunit sous un même terme l’objet matériel et son jumeau numérique. Il intègre le programme informatique utile à son fonctionnement et, lorsqu’elle est nécessaire, l’interface homme-machine connectée à un réseau de communication.Cet enseignement installe progressivement la démarche de l‘ingénieur qui consiste à comparer les différentes performances du cahier des charges avec celles mesurées ou simulées. Il s’agit de mettre en œuvre une analyse critique des résultats pour s’interroger sur leur validité, pour optimiser les modèles numériques et les objets matériels afin d’obtenir les performances attendues.Au programme :Créer des produits innovants: améliorer l’existant, imaginer une solution originale, appropriée et esthétique…Analyser les produits existants pour appréhender leur complexité: analyser l’organisation fonctionnelle et matérielle d’un produit, les échanges d’énergie… Modéliser les produits pour prévoir leurs performances: construire un modèle multi-physique d’un objet par association de composants numériques…Valider les performances d’un produit: proposer et mettre en œuvre un protocole expérimental permettant de quantifier les performances d’un objet matériel…Communiquer au sein d’une équipe ou avec des intervenants extérieurs: rechercher, traiter et organiser des informations, choisir et produire un support de communication via un média adapté…

Histoire des artsCet enseignement propose à l'élève un panorama des formes de création artistique et s’attache à étudier leur contexte de création, quelles que soient leur époque et leur origine géographique.L'élève y acquiert des clés d’analyse pour l’approche et la compréhension des arts plastiques, de la musique, des arts du spectacle, du cinéma, de l’architecture, etc.L'enseignement offre également une initiation aux pratiques culturelles en confrontant l'élève aux œuvres grâce à des visites de différentes institutions culturelles.En classe de première, le programme est centré sur les modalités de création d’une œuvre :- les techniques, l’artiste, le public et ses attentes- le contexte politique, économique, social et artistique- la popularité et la postérité de l’œuvre au fil du temps

DanseCet enseignement associe l’acquisition d’une culture artistique vivante et ambitieuse, et la pratique artistique qui amène l’élève à conduire un travail chorégraphique personnel.Grâce au partenariat avec les structures culturelles, l’élève rencontre des artistes et découvre leurs œuvres ; il approfondit ainsi son questionnement sur l’art chorégraphique et apprend à porter un regard éclairé et critiquesur la pluralité des pratiques dansées.Il développe enfin des connaissances et des compétences propres au champ chorégraphique, en prenant appui sur d’autres champs disciplinaires et d’autres domaines de la pensée et des arts.

Littérature, langues et cultures de l'antiquité (latin et grec)Cet enseignement propose d’étudier de manière approfondie la langue, la littérature, l’histoire et les civilisations grecque et romaine en les mettant constamment en regard avec notre monde contemporain.Le thème central « Vivre dans la cité », est décliné à travers l’étude des rapports entre hommes et femmes, des formes de la justice et de la place des dieux. Il s’agit de revisiter les modes de vie et de pensée des Anciens à la lumière de la modernité, pour en percevoir autant la singularité que la proximité. Cet enseignement vise à présenter la littérature et la culture antiques, d’une part, médiévales, modernes et contemporaines, d’autre part, comme des horizons réciproques afin de permettre de mieux se comprendre et de mieux se situer dans le monde. La traduction, entendue au sens large, est au cœur de ces programmes. Au programmeEn classe de première, le programme propose un questionnement sur la cité : le politique et le sacré, l'individu en société dans toutes les formes de relations, privées et publiques. Quatre objets d’étude sont traités durant l’année : « la cité entre réalités et utopies » ; « Justice des dieux, justice des hommes » ; « Amour, Amours » ; « Méditerranée : conflits, influences et échanges ».En classe de terminale, l'approche humaniste s'élargit aux interrogations philosophiques, scientifiques et religieuses portant sur la place de l'Homme dans l'Univers. Les objets d’étude et les textes sont éclairés à partir de : la confrontation des œuvres antiques, modernes et contemporaines ; l’étude de grandes figures mythologiques ; la présentation de grands repères chronologiques sous la forme d’une frise historique ; la connaissance des grands repères géographiques et culturels par la confrontation des espaces antique et contemporain...

Arts du cirqueCet enseignement articule la pratique approfondie des disciplines de cirque, le développement d’une créativité sensible et la construction d’une culture essentielle pour l’analyse critique des œuvres circassiennes.Cet enseignement vise la réalisation d’une prestation personnelle, réfléchie et enrichie de références.Guidé par une équipe pédagogique pluridisciplinaire et des professionnels du cirque, l’élève construit son propre terrain de recherche et d’expérimentation.Par la pratique d’au moins une discipline du répertoire et par l’étude des arts du cirque dans le temps et dans l’espace, l’élève prend conscience de son rapport à l’autre, à l’espace et au monde, et participe à la construction de son projet personnel.

MusiqueEn classe de première, cet enseignement développe les compétences fondamentales nécessaires à l’expression musicale individuelle et collective.L'élève acquiert une culture musicale large et approfondie forgée par l’écoute, l’analyse et l’interprétation d’un grand nombre d’œuvres.Il réalise des projets musicaux et développe ainsi sa réflexion sur les pratiques musicales et sur les fonctions assumées par la musique, hier et aujourd’hui, en France et ailleurs.Il construit également des compétences transversales liées, entre autres, à la réalisation de travaux en groupe ou à la présentation de travaux devant un public.

ThéâtreCet enseignement propose d’associer une pratique de jeu et une expérience de spectateur approfondie par la découverte de nombreux spectacles et la construction d’une culture théâtrale.Il permet l’acquisition du vocabulaire d’analyse essentiel pour comprendre les choix opérés pour la création d’un spectacle et de connaissances historiques par l’étude de plusieurs grandes époques de développement de l’art théâtral, y compris dans des traditions non-occidentales.Au-delà de l’adaptation d’un texte à la scène, l’élève s’interroge sur ce qui constitue et caractérise un spectacle, ainsi que sur la relation entre ce spectacle et ses spectateurs. Il découvre et expérimente, par une pratique de mise en scène, toutes les composantes techniques du théâtre.

Les enseignements optionnels

En classe de première, l'élève peut choisir un enseignement optionnel au choix parmi les enseignements suivants : LVC (langue vivante C) étrangère ou régionale EPS (Education physique et sportive) Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre)

En classe de terminale, l'élève peut ajouter ou choisir un autre enseignement optionnel parmi les suivants :

Les enseignements suivants sont proposés uniquement dans les lycées agricoles : Hippologie et équitation Agronomie-economie-territoires Pratiques sociales et culturelles

Le choix d’un enseignement optionnel n’est pas obligatoire mais il peut permettre de suivre une discipline pour laquelle on a des appétences sans pour autant la choisir en enseignement de spécialité. Ce choix n’est pas anodin, les enseignements optionnels sont évalués tout au long de l’année, lors des contrôles continus de première et de terminale. Ils peuvent donc augmenter la moyenne mais aussi la faire baisser.

LCA (langues et cultures de l’Antiquité) Latin ou Grec

Cet enseignement peut être choisi en plus de l’enseignement optionnel suivi par ailleurs.

Droit et grands enjeux du monde contemporain

Mathématiques expertes

Cet enseignement est dédié uniquement aux élèves qui choisissent de continuer la spécialité « Mathématiques » en classe de terminale.

Mathématiques complémentaires

Cet enseignement est dédié aux élèves ne choisissant pas l’enseignement de spécialité « Mathématiques » en classe de terminale. Il n’est pas obligatoire d’avoir suivi l’enseignement « Mathématiques » en classe de première mais vivement recommandé.

Tableau horaires

Enseignements optionnels de 1re et de Tle (1 enseignement facultatif au choix)LVC (a) (b)3h3h *Langues et cultures de l'Antiquité (LCA) : latin (g)3h3hLangues et cultures de l'Antiquité (LCA) : grec (g)3h3hÉducation physique et sportive3h3hArts (c)3h3hHippologie et équitation (d)3h3hAgronomie- Économie -Territoires (d)3h3hPratiques sociales et culturelles (d)3h3hEnseignements optionnels de Tle (1 enseignement facultatif au choix)Mathématiques complémentaires (h)-3h *Mathématiques expertes (i)-3hDroits et grands enjeux du monde contemporain-3h(a) La langue vivante B ou C peut être étrangère ou régionale(b) Enseignement auquel peut s'ajouter une heure avec un assistant de langue(c) Au choix parmi : arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre. Les art du cirque ne peuvent être choisis qu'en enseignement de spécialité. Les élèves ont la possibilité de cumuler en enseignement de spécialité ou en enseignement optionnel deux enseignements relevant d'un domaine artistique ou non.(d) Enseignement assuré uniquement dans les lycées d'enseignement général et technologique agricole(g) Les enseignements optionnels de LCA latin et grec peuvent être choisis en plus de l'enseignement optionnel suivi par ailleurs(h) Pour les élèves ne choisissant pas en terminale la spécialité "Mathématiques"(i) Pour les élèves choisissant en terminale la spécialité "Mathématiques"*Contrôle continu : moyenne de l’évaluation des résultats de l'élève, chacun comptant à poids égal (coef 10)

Ils permettent d’affiner son profil de bac. Les élèves peuvent choisir un enseignement de 3 h en première et deux en terminale. Certains sont proposés dès la 1re et d’autres uniquement en terminale.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

La voie technologique

Les bacs technologiques

Le bac STMG

Le bac STI2D

Le bac STL

Le bac ST2S

Le bac STD2A

Le bac STHR

Le bac STAV

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Les bacs technologiques

Objectif, études supérieures technologiques ! Dans toutes les séries, conjugués aux matières générales, les enseignements technologiques sont privilégiés, principalement par le biais de projets et d’études de cas concrets. L’objectif est de préparer les élèves à des études supérieures technologiques, par exemple, de démarrer par un DUT ou un BTS, avec possibilité de poursuites d’études.

L’organisation des enseignements

L’organisation des enseignementsLa voie technologique est organisée par grands domaines (industrie et développement durable, laboratoire, santé et social, design et arts appliqués, etc.) Dans toutes les séries, les élèves suivent des enseignements généraux, de spécialité et spécifiques.Les enseignements généraux (français, histoire-géographie, langues…) permettent de consolider les savoirs fondamentaux en donnant des repères culturels et historiques.Les enseignements de spécialité, propres à la série, en découlent directement, à raison de trois enseignements de spécialité en classe de première puis de deux en classe de terminale.Un enseignement spécifique obligatoireest proposé (dès la 1re ou en terminale) dans la moitié des séries technologiques. Il offre la possibilité d’approfondir une thématique et permet d’acquérir des concepts et des méthodes de travail spécifiques et aide à préparer la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.

Les huit séries de la voie technologique

Après un bac techno

Après un bac technoLes DUT et les BTS sont les diplômes les plus adaptés aux bacheliers technologiques. Ils offrent en 2 ans différentes spécialités en cohérence avec le bac obtenu.En DUT, un certain nombre de places sont réservées aux bacheliers technologiques.Les écoles spécialiséesdu secteur social, paramédical, du commerce et de la communication… recrutent généralement sur concours (ou sur dossier).Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) offrent des spécialités réservées aux bacheliers STI2D, STL, STAV et STMG.L’université n’est pas recommandée aux bacheliers technologiques qui éprouvent souvent des difficultés à y réussir.

STMG (sciences et technologies du management et de la gestion)

Destinée aux élèves intéressés par les différents aspects de la gestion des organisations (planification, optimisation, prévision, décision...) dans ses grands domaines d’application : ressources humaines, systèmes d’information, finance et contrôle de gestion, marketing.

STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable)

S’adresse aux élèves qui veulent comprendre le fonctionnement des systèmes techniques de l’industrie, ou du quotidien, et qui veulent concevoir de nouveaux produits. Les enseignements de mathématiques et de physique-chimie sont en relation avec les problématiques industrielles.

STL (sciences et technologies de laboratoire)

Concerne les élèves qui s’intéressent aux manipulations en laboratoire et à l’étude des produits de la santé, de l’environnement, des bio-industries, des industries de la chimie… ainsi qu’aux matières scientifiques (physique-chimie, biologie, biochimie et sciences du vivant).

ST2S (sciences et technologies de la santé et du social)

S’adresse aux élèves intéressés par les relations humaines et le travail dans le domaine social et paramédical. La biologie et la physiopathologie ainsi que les sciences et techniques sanitaires et sociales constituent les matières dominantes.

STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration)

Accès en priorité après une seconde spécifique Est destinée aux élèves souhaitant exercer un métier dans le secteur de la restauration ou de l’hébergement. Les enseignements technologiques dominent, principalement sous forme de travaux pratiques.

STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués)

Accès sur sélection Vise les élèves attirés par les applications de l’art (graphisme, mode, design…) et par la conception d’objets ou d’espaces. La discipline design et arts appliqués représente une part importante de l’emploi du temps. Cette série prépare les élèves à des diplômes dont l’accès leur est réservé.

STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant)

Accès sur sélection Concerne les élèves des lycées agricoles attirés par la biologie, l’agriculture et l’environnement. La formation privilégie l’approche environnementale, alimentaire et agronomique.

TMD (techniques de la musique et de la danse)

Accès sur sélection - N'est pas proposée dans l’académie de Strasbourg Vise particulièrement les élèves qui pratiquent la danse ou un instrument et qui sont inscrits au conservatoire. Les options « instrument » ou « danse » occupent une part importante dans l’emploi du temps. Cette série prépare principalement aux études supérieures artistiques au conservatoire (sur concours) et à l’université (musicologie, arts…). Les établissements les plus proches sont : le lycée Poincaré de Nancy, le lycée Fabert de Metz et le lycée Pasteur de Besançon.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Hors académie

Le bac STMG

Sciences et technologies du management et de la gestion

L'entreprise au coeur des enseignements

Ce bac s'adresse aux élèves souhaitant obtenir toutes les clés pour comprendre l’organisation, le fonctionnement et les spécificités du monde de l’entreprise (gestion humaine, financière et commerciale). Y sont abordées les grandes questions de la gestion des organisations, comme par exemple : le rôle du facteur humain et les relations au travail, les différentes approches de la valeur, les nouveaux usages du numérique, le marketing, la recherche et la mesure de la performance, l’analyse des décisions et l’impact des stratégies d’entreprise...

PROGRAMMES

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Sciences de gestion et numérique

Sciences de gestion et numériqueLes sciences de gestion étudient le fonctionnement des organisations (entreprise, association, organisation publique). En analysant les ressources internes et l’environnement de ces organisations, elles apportent au management des connaissances sur leurs dimensions humaines et technologiques. Elles s’intéressent aux rôles des acteurs, à la signification des situations et des conduites que l’on peut y observer.Les champs des sciences de gestion sont très ouverts : conception d’outils et d’indicateurs de gestion, structuration et maîtrise de l’information et de la communication, analyse des processus et de leur impact sur les organisations, mesure de l’influence des technologies, représentation de la réalité pour l’étudier, analyse des relations avec l'environnement...Par les démarches et les méthodes qu’elles mobilisent (modélisation, simulation, prévision, évaluation et contrôle), elles abordent les questions liées à la portée des décisions managériales et à leurs effets sur les hommes et la société, et ne se réfèrent plus seulement aux normes et procédures appliquées dans les organisations.Quatre grands thèmes au programme :Le thème 1: « de l’individu à l’acteur » vise à identifier les principaux phénomènes relationnels qui permettent de comprendre le fonctionnement d’une organisation et à expliquer comment la gestion appréhende l’activité humaine en tant que ressource à préserver et à rétribuer.Le thème 2 : « numérique et intelligence collective » étudie les contributions du numérique aux divers processus de l’entreprise (gestion, production, logistique...) et met en évidence les opportunités et les risques qu’il génère.Le thème 3: « création de valeur et performance » vise à appréhender la contribution des différents acteurs à la création de valeur, à identifier les décisions qui président à sa répartition, à utiliser des indicateurs pertinents de la performance attendue.Le thème 4: « temps et risque » met en évidence l’importance de l’intégration du temps dans les décisions de gestion et du recours aux moyens de limiter les conséquences des risques identifiés par les acteurs de l’organisation.

Management

ManagementLe management est le gouvernement des organisations. Il consiste à gérer une production collective en tenant compte d’une multitude de contraintes (financières, humaines, juridiques, environnementale...). Il a une dimension stratégique (la définition des buts de l’organisation) et une dimension éthique, notamment à travers la responsabilité sociétale des entreprises et une exigence de transparence.Cet enseignement apporte un regard distancié sur les organisations en permettant l’analyse des concepts et des pratiques de management qui s’y développent.Trois grands thèmes au programme :Le thème 1: « À la rencontre du management des organisations », énonce les concepts clés du management dont il montre l’ancrage dans l’action collective au sein d’organisations d’une extrême diversité. Ce thème dégage les fondements essentiels du management à savoir répondre au développement et à la pérennisation de l’organisation.Le thème 2 : « Le management stratégique, du diagnostic à la fixation des objectifs », présente les principes d’élaboration d’une stratégie à partir d’un diagnostic et de la définition d’un système d’objectifs associés à des indicateurs de pilotage.Le thème 3 : « Les choix stratégiques des organisations », aborde les options stratégiques possibles selon les spécificités des grands types d’organisation: entreprises privées, entreprises et organisations publiques, organisations de la société civile.

Poursuites d'études

Poursuites d'étudesLes BTS et DUTDe nombreux bacheliers STMG se tournent vers un BTS ou un DUT en lien avec les choix de terminale. Par exemple :Mercatique :DUT TC (techniques de commercialisation)…Gestion et finance : BTS CG (comptabilité et gestion)…Systèmes d’information de gestion :BTS SIO (services informatiques aux organisations)...Ressources humaines et communication :BTS support de l'action managériale…Il est possible ensuite de continuer en licence professionnelle (1 an) à l’université, en école de commerce ou encore en école spécialisée (tourisme, etc.).L’universitéUn tiers des bacheliers STMG s'inscrit à l'université en licence de droit, AES (administration économique et sociale) ou économie-gestion, par exemple. Attention, la réussite n’est pas toujours au rendez-vous car ces études exigent beaucoup d'autonomie, une solide culture générale et de l'aisance à l’écrit.La CPGELes élèves ayant un bon dossier scolaire peuvent entrer en classe prépa économique et commerciale. L’option technologique (ECT) leur est réservée, quel que soit l'enseignement suivi en terminale. Elle prépare en 2 ans aux concours d'entrée des écoles supérieures de commerce (3 ans d'études supplémentaires).Le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion)Plutôt réservé aux élèves ayant suivi les enseignements « gestion et finance » et « système d’information de gestion », il prépare en 3 ans aux métiers de la gestion (niveau licence) et permet de poursuivre avec le DSCG (niveau master) jusqu’au DEC (diplôme d’expert comptable).Les écolesAprès le bac, il est possible d’entrer directement dans certaines écoles de commerce, de tourisme, d’hôtellerie, ou de préparer un DE (diplôme d’état) dans des écoles paramédicales ou sociales. Il faut compter 3 à 5 ans d’études.

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesSelon les spécialités suivies, différentes perspectives s'offrent aux bacheliers STMG dans les métiers de la finance, du contrôle de gestion, des systèmes d'information, des ressources humaines, du marketing et de la communication.Avec un bac+2, on peut occuper un poste d’assistant de direction, d’assistant de gestion en PME-PMI, de responsable d’unité commerciale, de chargé de clientèle banque, de développeur d’applications ou de technicien réseau…Avec un bac+5, un poste de contrôleur de gestion, de chef de produit marketing, d’analyste financier, d’administrateur réseau…La fonction publique constitue un débouché non négligeable : concours de contrôleur des finances publiques, des douanes, du travail, de secrétaire administratif, de rédacteur territorial…

Droit et économie

Droit et économieL’objectif de cet enseignement est de former des citoyens conscients des règles et des mécanismes juridiques qui régissent le fonctionnement de la société et les rapports entre les personnesainsi que les enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés à la croissance et au développement.Le programme prend en compte les évolutions juridiques et économiques les plus significatives : le droit de la personneavec la mise en place du règlement général de protection des données (RGPD), les changements dans les relations de travail avec le développement des plateformes de services, les impératifs de la transition énergétique, l’importance des biens publics au niveau national et au niveau international, les nouvelles formes de monnaie, l’économie sociale et solidaire.Le droit et l’économie sont des disciplines exigeantes qui reposent sur l’analyse de documents complexes (arrêts, données statistiques, articles scientifiques ou d’auteurs...).Au programme de droit de 1re :qu'est-ce que le droit ?comment le droit permet-il de régler un litige ?qui peut faire valoir ses droits ?quels sont les droits reconnus aux personnes ?Au programme d’économie de 1re :quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels ?comment la richesse se crée-t-elle et se répartit-elle ?comment les ménages décident-ils d’affecter leur revenu ?quels modes de financement de l’activité économique ?les marchés des biens et services sont-ils concurrentiels ?

Management, sciences de gestion et numérique

Management, sciences de gestion et numériqueAvec un enseignement spécifique au choix :GESTION ET FINANCELa gestion et la finance en entreprise regroupent un ensemble d’activités centrales dans une organisation. Elles ont pour objectif de contrôler les aspects financiers d’un projet et d’en évaluer les résultats.Débouchés : expertise comptable, comptabilité et gestion des organisations, logistique et transport, informatique de gestion…MERCATIQUELa mercatique doit déterminer les attentes des consommateurs sur un marché puis, trouver une manière de les satisfaire de façon rentable par rapport à la concurrence. Elle favorise la rencontre entre les désirs des clients et les produits ou services disponibles sur le marché.Débouchés :sciences de gestion, marketing, tourisme, transport, vente, publicité, management, communication des entreprises, commerce international…RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATIONAu cœur de l'entreprise, il y a le capital humain. Les ressources humaines ont pour objectif d'apporter et de maintenir dans l'entreprise les compétences nécessaires à son bon fonctionnement, sa pérennité et son développement.Débouchés : gestion administrative, gestion des ressources humaines, administration et communication des entreprises et des organisations… SYSTÈMES D'INFORMATION ET DE GESTIONLe système d’information d’une entreprise est constitué de l’ensemble des moyens humains et technologiques qui permettent de collecter, de traiter et de diffuser l’information nécessaire à son activité : sites web, sites marchands, réseaux sociaux, bases de données, applications.Débouchés :métiers du numérique et de l’internet ; développement de sites web et d’applications, services et réseaux de communication, services informatique auprès des entreprises, gestion et animation des communautés en ligne, gestion des processus de gestion et bases de données…

En 1re

En 1re

En 1re et en terminale

En terminale

sur deux formations d'excellence

Zoom

La CPGE ECT

La CPGE ECTLe principal objectif de la CPGE est de se préparer en deux ans à passer les concours d’entrée en école de management et de commerce. L’option technologique (ECT) permet d’entrer dans les mêmes écoles que les voies ECS (option scientifique) et ECE (option économique).Les avantagesElle est réservée et adaptée aux bacheliers StmGSeuls les bacheliers STMG sont recrutés dans cette CPGE qui leur est réservée. Les enseignements sont adaptés et ont pour but d’améliorer leur niveau dans les disciplines générales, d’approfondir leurs connaissances en gestion, économie et droit et de les entraîner à passer les épreuves écrites et orales des concours.Elle est le meilleur tremplin vers les grandes écolesEn plus des écoles les plus prestigieuses (HEC, ESSEC, ESCP…), il existe une trentaine de grandes écoles généralement désignées sous le signe d’ESC (école supérieure de commerce) réparties sur le territoire national. Toutes ces écoles délivrent après 3 années de formation, un diplôme de niveau bac+5 (master) qui donne accès aux carrières de cadres supérieurs en France ou à l’étranger dans le secteur privé ou public.TémoignageM. Arnaud et M. Kohl, enseignants en CPGE ECT"Une formation accessible à tousPour entrer en prépa, les appréciations des professeurs sont plus importantes que les notes. L’élève doit prouver qu’il est assidu. Concrètement, il y a moins de demandes pour entrer en CPGE ECT que pour les autres prépas, les élèves se censurent. Il faut oser candidater et soigner son dossier.Des conditions de travail idéalesLes effectifs sont réduits et cela nous permet de suivre chaque étudiant de très près ! Il y a une bonne ambiance de travail. Ils s’entraînent ensemble et s’entraident sans concurrence. En prépa, on accompagne les étudiants jusqu’au bout. Chacun va arriver à son meilleur niveau.100 % de réussite aux concoursTous les élèves tentent les concours et ils réussissent tous. Ensuite, ils réussissent très bien en école de commerce. Ils ont un énorme avantage, ils connaissent déjà toutes les matières !"

Le DCG

Le DCGPremier jalon de la filière expert-comptable, le DCG se prépare en 3 ans et est reconnu au grade licence. Il ouvre un accès direct au monde professionnel mais permet surtout de prolonger son cursus.Les avantagesLes bacheliers STMG sont attendusLes diplômés en "gestion et finance " et en "systèmes d’information de gestion" sont attendus dans cette formation qui convient parfaitement aux compétences qu’ils ont développées au lycée.Un diplôme professionnalisant permettant aussi une poursuite d’études de haut niveauDiplôme national de niveau licence, il permet aux étudiants d’obtenir en 3 ans des connaissances en comptabilité et finance d’entreprise. Ce diplôme rend possible une insertion professionnelle directe. Il constitue également une étape dans des études plus longues, notamment en DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) niveau master puis en DEC (diplôme d’expert-comptable) niveau doctorat. A noter qu'il est possible de préparer ce diplôme, ainsi que l’ensemble du cursus, en apprentissage au sein d’une entreprise.TémoignageMme Vierling-Kovar, enseignante en DCGUn grand nombre de bacheliers STMGCertaines années, nous avons eu 50% de bacheliers STMG, nous tenons à en avoir. Cette année ils représentent un tiers de l’effectif. C’est une poursuite naturelle pour les STMG spécialité comptabilité et finance. La spécialité n’est pas une obligation mais elle est recommandée.Une licence généraliste de gestionIl y a un peu de tout, beaucoup de droit, d’économie, du management, et plein de matières de gestion différentes avec bien sûr de la comptabilité. Ce qui permet de choisir par la suite des études assez variées. C’est une licence, assimilée à une prépa, mais pas à thématique théorique comme une licence universitaire, c’est une sorte de cas à part.Des poursuites d’études systématiquesIl y a toujours quelques élèves qui entrent dans la vie active après le DCG mais c’est une formation pour continuer en master (bac+ 5) voire en expertise comptable pour ceux qui le souhaitent (bac+ 8). C’est un secteur où il y a réellement de l’embauche. Il va y avoir beaucoup de départs à la retraite ces prochaines années.

Classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale option technologique

Diplôme de comptabilité et de gestion

Où se former

Où se formerGestion et financeMercatique (marketing)Ressources humaines et communicationSystèmes d'information de gestion■67 BischwillerLycée André Maurois■67 ErsteinLycée Marguerite Yourcenar■67 HaguenauLycée Robert Schuman■67 HaguenauLycée privé Sainte-Philomène■67 MolsheimLycée Henri Meck■67 SaverneLycée Leclerc■67 SélestatLycée Docteur Koeberlé■67 StrasbourgLycée Jean Monnet■67 StrasbourgLycée Louis Pasteur■67 StrasbourgLycée René Cassin■67 StrasbourgLycée privé Ecole commerciale■67 StrasbourgLycée privé ORT■67 StrasbourgLycée privé Sainte-Clotilde■67 WissembourgLycée polyvalent Stanislas■68 AltkirchLycée Jean Jacques Henner■68 ColmarLycée Bartholdi■68 ColmarLycée Camille Sée■68 ColmarLycée polyvalent Martin Schongauer■68 ColmarLycée privé Saint-André■68 GuebwillerLycée Alfred Kastler■68 MulhouseLycée Albert Schweitzer■68 MulhouseLycée Michel de Montaigne■68 MulhouseLycée privé Saint-Joseph de Cluny■68 RibeauvilleLycée Ribeaupierre■68 Saint-LouisLycée polyvalent Jean Mermoz■68 ThannLycée Scheurer Kestner■68 WittelsheimLycée polyvalent Amélie Zurcher■67 BarrLycée Edouard Schuré■67 BischwillerLycée André Maurois■67 BouxwillerLycée Adrien Zeller■67 HaguenauLycée Robert Schuman■67 HaguenauLycée privé Sainte-Philomène■67 MolsheimLycée Henri Meck■67 SaverneLycée Leclerc■67 SchiltigheimLycée polyvalent Emile Mathis■67 SélestatLycée Docteur Koeberlé■67 StrasbourgLycée Jean Monnet■67 StrasbourgLycée Louis Pasteur■67 StrasbourgLycée polyvalent René Cassin■67 StrasbourgLycée privé Ecole commerciale■67 StrasbourgLycée privé ORT■67 StrasbourgLycée Sainte-Clotilde■67 WissembourgLycée polyvalent Stanislas■68 AltkirchLycée polyvalent Jean Jacques Henner■68 ColmarLycée Camille Sée■68 ColmarLycée polyvalent Martin Schongauer■68 ColmarLycée privé Saint-André■68 GuebwillerLycée Alfred Kastler■68 MulhouseLycée Albert Schweitzer■68 MulhouseLycée Michel de Montaigne■68 MulhouseLycée privé Jeanne d'Arc■68 RibeauvilleLycée Ribeaupierre■68 Saint-LouisLycée polyvalent Jean Mermoz■68 ThannLycée Scheurer Kestner■68 WittelsheimLycée polyvalent Amélie Zurcher■67 BarrLycée Edouard Schuré■67 BischwillerLycée André Maurois■67 BouxwillerLycée Adrien Zeller■67 ErsteinLycée Marguerite Yourcenar■67 HaguenauLycée Robert Schuman■67 HaguenauLycée privé Sainte-Philomène■67 MolsheimLycée Henri Meck■67 SaverneLycée Leclerc■67 SélestatLycée Docteur Koeberlé■67 StrasbourgLycée Jean Monnet■67 StrasbourgLycée Louis Pasteur■67 StrasbourgLycée polyvalent René Cassin■67 StrasbourgLycée Sainte-Clotilde■67 WissembourgLycée polyvalent Stanislas■68 ColmarLycée Bartholdi■68 ColmarLycée privé Saint-André■68 GuebwillerLycée Alfred Kastler■68 MulhouseLycée Albert Schweitzer■68 MulhouseLycée Michel de Montaigne■68 MulhouseLycée privé Saint-Joseph de Cluny■68 Saint-LouisLycée polyvalent Jean Mermoz■68 ThannLycée Scheurer Kestner■67 HaguenauLycée Robert Schuman■67 SélestatLycée Docteur Koeberlé■67 StrasbourgLycée polyvalent René Cassin■68 ColmarLycée Camille Sée■68 MulhouseLycée Albert Schweitzer■ Lycée public■ Lycée privé

La voie technologique

L'entrée en 1re STMG nécessite l'accord du conseil de classe puis une demande d'affectation satisfaite selon les résultats scolaires et les

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Fiche bac STMG

Obligatoires, propres à la série de bac

Site "Ma voie économique"

Vidéo "S'orienter vers le bac STMG"

Guide "Après le bac STMG"

coefficients.

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE STMGSciences et technologies du management et de la gestionEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique18h annuelles*󠇯LVA et LVB + enseignement technologique en LVA4h4h♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientSciences de gestion et numérique7h-♦*󠇯Management4h-♦*󠇯Droit et économie4h6h●♦*󠇯Management, sciences de gestion et numériqueAvec un enseignement spécifique au choix en Tle :- Gestion et finance- Mercatique- Ressources humaines et communication- Systèmes d'information de gestion-10h●♦*󠇯AccompagnementAccompagnement personnaliséSelon les besoins-Accompagnement au choix de l’orientation54h annuelles-Heures de vie de classe-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :ArtsEducation physique et sportiveLVC (étrangère ou régionale)3h3h*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le bac STI2D

Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable

Cap sur l'industrie de demain

Le Bac STI2D permet d’acquérir à la fois des compétences et des connaissances scientifiques et technologiques polyvalentes liées à l’industrie et au développement durable. La pédagogie s’appuie sur des démarches expérimentales et la mobilisation sur des projets, à partir des supports et des démarches qui caractérisent la technologie du XXIe siècle : téléphonie mobile, nouvelles sources d’énergie, développement durable, bâtiments intelligents à faible consommation d’énergie…

Innovation technologique

Innovation technologiqueDans cet enseignement fondé sur la créativité, l’approche design et innovation permet d’identifier et d’approfondir des possibilités de réponse à un besoin, sans préjuger d’une solution unique. Il s’agit de développer l’esprit critique et de travailler en groupe, de manière collaborative, à l’émergence et la sélection d’idées.Il faut être capable d’identifier un besoin et de le requestionnerpour mieux y répondre dans un contexte particulier. En s’interrogeant sur les conditions de production des produits, il s’agit de mesurer le bien-fondé de leur usage et de s'assurer d’une meilleure adaptation à leur environnement. Le designer et l’ingénieur, ou l’architecte et l’ingénieur assument ainsi un comportement civique : ils prennent en compte la qualité du service rendu et de l’usage, l’impact environnemental, les coûts énergétiques de transformation et de transport, la durée de vie des produits et leur recyclage.L’approche partagée des dimensions design et technologique permet de prendre en compte les dimensions sensibles et matérielles des produits fabriqués en élargissant les points de vue.Elle amène à réfléchir autant au «pourquoi» qu’au «comment» de la conception et de la réalisation d’un produit.

Ingénierie et développement durable

Ingénierie et développement durableToute réalisation de produit doit intégrer les contraintes techniques, économiques et environnementales. Cela implique la prise en compte du triptyque « Matière – énergie – Information » dans une démarche d’éco-conception incluant une réflexion sur les grandes questions de société :l’utilisation de matériaux pour créer ou modifier la structure physique d’un produit ;l’utilisation de l’énergie disponible au sein des produits et, plus globalement, dans notre espace de vie ;la maîtrise du flux d’informations en vue de son traitement et de son exploitation.Cet enseignement de spécialité, fondé sur une démarche de projet, s’articule à une approche pluritechnologique des produits intégrant ces trois champs : la gestion de l’énergie, le traitement de l’information, l'utilisation et la transformation de la matière. La complexité des produits étudiés et le nombre des exigences à respecter simultanément nécessitent le recours systématique aux outils de simulation.

Poursuites d'études

Poursuite d'étudesLes BTS et DUTEn tête des poursuites d’études après le bac STI2D : un BTS ou un DUT en 2 ans. Ils sont nombreux et concernent des domaines variés : - bâtiment et travaux publics (ex : systèmes constructifs bois et habitat, étude et économie de la construction…)- industrie (dans les domaines de l’automobile, l’électrotechnique, la maintenance, l’hygiène et la sécurité, les industries graphiques, la mécanique, le textile, l’habillement…)- informatique (ex : services informatiques aux organisations, systèmes numériques…)- physique, énergie, optique (ex : environnement nucléaire, techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire…)Les écolesIl est aussi possible de postuler sur dossier dans certaines écoles d’ingénieurs en 5 ans ou dans quelques écoles spécialisées en électronique, mécanique, réseaux, matériaux, bâtiment …La classe prépa TSI (technologie et sciences industrielles)Elle est destinée aux bacheliers STI2D et STL SPCL. Elle prépare en partie aux mêmes écoles que les prépas réservées aux bacheliers généraux. Lors des concours, les étudiants de TSI bénéficient d’épreuves qui leur sont propres et disposent de places réservées. Elle constitue un atout supplémentaire, avec un encadrement renforcé, pour leur permettre d’intégrer une école d’ingénieurs.L’UniversitéL'entrée en licence sciences de l’ingénieur à l’université (par exemple, électronique, mécanique…) est aussi envisageable.

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesLe bac technologique STI2D s'adresse à ceux qui s'intéressent à l'ingénierie industrielle, à l'innovation technologique et à la préservation de l'environnement. Plus des deux tiers des enseignements sont consacrés aux matières scientifiques et technologiques de la filière.Ces cursus conduisent aux métiers de technicien ou d'ingénieur en électrotechnique, électronique, informatique, mécanique, génie civil, logistique…

Physique-chimie

Physique-chimie4 domaines sont étudiés :La mesure et les incertitudes : pour approcher et quantifier les phénomènes physiques et chimiques, suivre leur évolution dans le temps, observer leurs discontinuités, élaborer des modèles et délimiter leurs domaines de validité, sans oublier l’importance de présenter chaque résultat final d’une mesure avec la mention de l’incertitude-type et de l’unité associées. L’énergie :être sensibilisé aux enjeux des différentes formes d’énergie, ses conversions, son transport et sa distribution ainsi que son stockage. Il s’agit d’identifier les conditions nécessaires pour qualifier une ressource d’énergie de «renouvelable». Les grandes formes d’énergie (électrique, interne, chimique, mécanique, électromagnétique) sont étudiées, ainsi que les principales notions qui leur sont associées.La matière et les matériaux : présentation des propriétés des matériaux (électriques, thermiques, mécaniques, optiques, chimiques) qui permet d’éclairer les choix technologiques. L’organisation de la matière en lien avec les propriétés physiques des matériaux (atomes, liaisons entre atomes, molécules, macromolécules, ions et solutions aqueuses) complète cette approche. Les transformations chimiques importantes dans le domaine industriel (combustion, oxydoréduction et corrosion) sont ensuite étudiées.Les ondes et l’information :les ondes sonores et électromagnétiques sont étudiées comme exemples de vecteurs d’information. Sont introduites les caractéristiques d’une onde, les phénomènes de propagation, d’absorption, de réflexion. Puis sont approfondies les propriétés particulières et notions associées aux ondes sonores et aux ondes électromagnétiques.

Mathématiques

MathématiquesCet enseignement vise deux objectifs :l’acquisition de connaissances et le développement de compétences mathématiques immédiatement utiles pour la physique et la chimie (produit scalaire, fonctions trigonométriques, dérivées, techniques et automatismes de calcul) ;le développement des capacités d’abstraction, de raisonnement et d’analyse critiqueessentielles à la réussite d’études supérieures. Les activités menées en lien avec la physique-chimie sont l’occasion de développer plus particulièrement les compétences «modéliser» et «représenter».Le programme est organisé autour de trois thèmes : géométrie dans le plan, nombres complexes et analyse.

En 1re

En 1re

En 1re et en terminale

En 1re et en terminale

sur le développement durable

Zoom

Ingénierie, innovation et développement durable

Ingénierie, innovation et développement durableAvec un enseignement spécifique au choix :ARCHITECTURE ET CONSTRUCTIONDans cet enseignement, les élèves apprennent à concevoir et proposer un projet d'écoconstruction dans un environnement connecté. Ils recherchent les solutions techniques dans le respect de la réglementation, des contraintes économiques et environnementales, et d'aménagement de territoires.ÉNERGIES ET ENVIRONNEMENTCet enseignement permet aux élèves de comprendre le concept d'efficacité énergétique et l'impact des systèmes de transport de l'énergie sur l'environnement. Ils étudient également la gestion, la distribution et l'utilisation de l'énergie dans une démarche de développement durable. La problématique de l'optimisation de l'énergie est également abordée par le biais des technologies dites intelligentes.INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET ECO-CONCEPTIONLa conception de produit et la recherche de solutions constructives innovantes sont au cœur de cet enseignement. Les élèves expérimentent la création de produits ergonomiques, dans le respect d'une démarche de développement durable, tout en intégrant la notion de compétitivité industrielle.SYSTÈMES D'INFORMATION ET NUMÉRIQUEDans cet enseignement, les élèves apprennent à trouver des solutions pour assurer le traitement, le transport et la gestion de l'information (son, images, données). Ils étudient les systèmes, les télécommunications et les réseaux informatiques. Ils sont amenés à développer des systèmes virtuels.

En terminale

Où se former

Où se formerArchitecture et constructionÉnergies et environnementInnovation technologiqueet éco-conceptionSystèmes d'informationet numérique■67 BischheimLycée Marc Bloch■67 HaguenauLycée Heinrich Nessel■67 Illkirch-GraffenstadenLycée Le Corbusier■67 MolsheimLycée Louis Marchal■67 SaverneLycée du Haut-Barr■67 SélestatLycée Jean Baptiste Schwilgué■68 AltkirchLycée Jean Jacques Henner■68 ColmarLycée Blaise Pascal■68 GuebwillerLycée Théodore Deck■68 Mulhouse Lycée Louis Armand■68 Saint-Louis Lycée Jean Mermoz■67 HaguenauLycée Heinrich Nessel■67 Illkirch-GraffenstadenLycée Le Corbusier■67 MolsheimLycée Louis Marchal■67 SaverneLycée du Haut-Barr■67 SélestatLycée Jean Baptiste Schwilgué■67 StrasbourgLycée Louis Couffignal■67 StrasbourgLycée Marcel Rudloff■67 StrasbourgLycée privé ORT■68 AltkirchLycée Jean Jacques Henner■68 ColmarLycée Blaise Pascal■68 GuebwillerLycée Théodore Deck■68 IngersheimLycée Lazare de Schwendi■68 MulhouseLycée Louis Armand■68 Saint-LouisLycée Jean Mermoz■67 Bischheim Lycée Marc Bloch■67 Haguenau Lycée Heinrich Nessel■67 Molsheim Lycée Louis Marchal■67 Saverne Lycée du Haut-Barr■67 Sélestat Lycée Jean Baptiste Schwilgué■67 Strasbourg Lycée Louis Couffignal■67 WissembourgLycée Stanislas■68 Altkirch Lycée Jean Jacques Henner■68 Colmar Lycée Blaise Pascal■68 Guebwiller Lycée Théodore Deck■68 Ingersheim Lycée Lazare de Schwendi■68 Mulhouse Lycée Louis Armand■68 Saint-Louis Lycée Jean Mermoz■67 BischheimLycée Marc Bloch■67 HaguenauLycée Heinrich Nessel■67 MolsheimLycée Louis Marchal■67 SaverneLycée du Haut-Barr■67 SélestatLycée Jean Baptiste Schwilgué■67 StrasbourgLycée Louis Couffignal■67 StrasbourgLycée Marcel Rudloff■67 StrasbourgLycée privé ORT■67 WissembourgLycée Stanislas■68 ColmarLycée Blaise Pascal■68 GuebwillerLycée Théodore Deck■68 MulhouseLycée Louis Armand■68 Saint-LouisLycée Jean MermozEn bleu : établissements pour lesquels le choix définitif de la spécialité de STI2D a lieu au cours du 1er trimestre de la classe de 1re.■ Lycée public■ Lycée privé

Site "Ma voie scientifique"

Vidéo "présentation du bac STI2D"

Guide "Après le bac STI2D"

La voie technologique

Qu'est-ce que le développement durable ?

Qu'est-ce que le développement durable ?Il s'agit d'un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Il intègre trois dimensions : économique(rentabilité et efficacité), sociale (responsabilité sociale et solidarité) et environnementale(préservation des ressources).Nous sommes tous impliqués au travers des factures de chauffage, d’essence, de transport en commun, d’électricité ; du « confort de vie » ; de l’emploi ; de la réglementation dans le logement et les transports ; de la sécurité d’approvisionnement ; de l’ensemble des impacts de la production et du transport d’énergie.La transition énergétique va permettre de passer d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies fossiles à une société plus sobre et plus écologique. Concrètement, il faut faire des économies d’énergie, optimiser nos systèmes de production et utiliser le plus possible les énergies renouvelables.

Les avantages du bac STI2D

Le bac STI2DDes places à prendre pour les fillesPour ceux qui s’intéressent aux problématiques de l’environnement, le bac STI2D met l’accent sur le développement durable dans une formation polyvalente, scientifique et technologique, aux multiples débouchés. Une série attractive pour les garçons comme pour les filles.Tournée vers les innovations technologiques et le développement durable, cette formation a de quoi attirer de nouvelles vocations chez les filles, jusqu’ici trop peu nombreuses à s’orienter dans cette voie. A la rentrée 2017, seulement 10 % des élèves de première STI2D dans l'académie sont des filles. Pourtant, les filles connaissent des taux de réussite plus élevés que les garçons.Des spécialités « écolo compatibles »Polyvalent et transversal, le bac STI2D devrait séduire les esprits soucieux de la préservation de l’environnement. Il propose en effet des spécialités « écolo compatibles » : outre la spécialité, « systèmes d’information et numérique », davantage axée sur les nouvelles technologies, la spécialité « énergie et environnement » explore les systèmes énergétiques, leur impact sur l’environnement, leur cycle de vie. Les deux spécialités « architecture et construction » et « innovation technologique et éco-conception » créent, quant à elles, des solutions techniques respectueuses des contraintes environnementales, l’une dans le domaine de la construction, l’autre dans le domaine de la structure et de la matière.Des enseignements adaptésCette nouvelle série s’appuie notamment sur des démarches de projet, la pédagogie étant mise en œuvre à partir d’objets concrets qui caractérisent la technologie du XXIe siècle : la téléphonie mobile, les nouvelles sources d’énergie, le développement durable, les bâtiments « intelligents » à faible consommation d’énergie…Un choix judicieuxLes métiers de l’environnement demandent une approche scientifique et technique. Le choix des études courtes ou longues n’étant pas déterminant, faire un bac STI2D se révèle judicieux. Conçu pour celles et ceux qui s’intéressent à l’ingénierie industrielle, à l’innovation technologique et à la préservation de l’environnement, il donne des compétences techniques et scientifiques parfaitement utilisées dans l’industrie et le développement durable . Atout supplémentaire, il offre la possibilité de poursuivre des études courtes professionnalisantes type BTS (brevet de technicien supérieur), DUT (diplôme universitaire de technologie) ou d’aller à l’université ou en prépa TSI (technologie-sciences industrielles).

Fiche bac STI2D

Les métiers qui recrutent

Les métiers qui recrutent Du biologiste en environnement, au développeur rural humanitaire en passant par le technicien de traitement des déchets... on retrouve de nombreux métiers dans le développement durable. Des métiers nouveaux mais également des métiers plus anciens revisités dans l'optique de préserver les ressources de la Terre.La vague attendue des emplois verts n’a pas déferlé sur le marché du travail, du fait du contexte économique difficile, mais les métiers liés au développement durable ont toujours la cote. Toutefois, cette tendance à la hausse dans les recrutements ne profite pas à tous les secteurs « verts ». Si les éco-activités ont plutôt bien résisté à la crise, celle-ci a tout de même redistribué les cartes en termes de débouchés. « Certains métiers sont amenés à se développer à des rythmes différents suivant les secteurs » explique David Ascher, fondateur du site de recrutementemploi-environnement.com. La conjoncture économique a eu un impact sur l’emploi vert « particulièrement dans les secteurs de l’éolien et du photovoltaïque, qui ont connu un rythme de développement moindre ces dernières années », poursuit David Ascher.L’eau et les déchets, gros pourvoyeurs d’emplois Difficile de prévoir le nombre exact de recrutements dans les métiers verts. Une chose est sûre, d’importants débouchés existent dans le secteur de la gestion de l’eau et des déchets, historiquement de gros pourvoyeurs d’emplois puisqu’ils concentrent à eux deux le gros des effectifs des métiers environnementaux. C’est dans la prévention et le traitement des pollutions, des nuisances et la gestion du risque industriel que se situent les opportunités d’emploi. Les postes de technicien d’assainissement, de chef de station d’épuration, d’hydraulicien sont quelques-uns des métiers qui embauchent. Dans le secteur de l’aménagement du territoire, on recherche également des génie civilistes pour travailler à la construction de centres de traitement des déchets, d’infrastructures éoliennes…« Les métiers verts drainent tout niveau de compétences » Dans les faits, les créneaux porteurs ne sont pas les métiers les plus prisés par les étudiants, formés pour beaucoup d’entre eux dans la gestion des espaces naturels et la protection de la nature, où les débouchés sont faibles. En revanche, plus que les autres métiers, ceux de l’environnement ont besoin de compétences très diverses, de tout niveau de formation. Aussi, dans le secteur des déchets, on a tendance à faire appel à de la main-d’œuvre peu qualifiée (bac, CAP), tandis que dans le secteur de la sécurité on recrute plutôt des techniciens en environnement ou des ingénieurs.

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Obligatoires, propres à la série de bac

PROGRAMMES

L’entrée en 1re STI2D nécessite l’accord du conseil de classe puis une demande d’affectation satisfaite selon les résultats scolaires et les

coefficients.

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE STI2DSciences et technologies de l'industrie et du développement durableEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique18h annuelles*󠇯LVA et LVB + enseignement technologique en LVA4h4h♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientInnovation technologique3h-♦*󠇯Ingénierie et développement durable (I2D)9h-♦*󠇯Physique-chimie et mathématiques6h6h●♦*󠇯Ingénierie, innovation et développement durable (2I2D)Avec un enseignement spécifique au choix en Tle :- Architecture et construction- Energies et environnement- Innovation technologique et éco-conception- Systèmes d'information et numérique-12h●♦*󠇯AccompagnementAccompagnement personnalisé Selon les besoins-Accompagnement au choix de l’orientation 54h annuelles-Heures de vie de classe-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :ArtsEducation physique et sportiveLVC (étrangère ou régionale)3h3h*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le bac STD2A

Sciences et technologies du design et des arts appliqués

Développer une pratique et une culture de la conception

Ce bac intéressera celles et ceux qui sont attirés par les applications de l'art (graphisme, mode, design...) et par la conception et la réalisation d'objets (vêtements, meubles, ustensiles...) ou d'espaces.Il permet de développer la créativité personnelle, la maîtrise de techniques d’expression et d’outils technologiques fondamentaux et permet d’aiguiser son regard pour concevoir et réaliser des produits beaux et fonctionnels.

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE STD2ASciences et technologies du design et des arts appliquésEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique18h annuelles*󠇯LVA et LVB + enseignement technologique en LVA4h4h♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientPhysique-chimie2h-♦*󠇯Outils et langages numériques2h-♦*󠇯Design et métiers d’art14h-♦*󠇯Analyse et méthodes en design-9h●♦*󠇯Conception et création en design et métiers d’art-9h●♦*󠇯AccompagnementAccompagnement personnalisé Selon les besoins-Accompagnement au choix de l’orientation 54h annuelles-Heures de vie de classe-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :ArtsEducation physique et sportiveLVC (étrangère ou régionale)3h3h*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

Outils et langages numériques

Outils et langages numériquesCet enseignement a pour objectif de développer un ensemble de connaissances et de pratiques permettant d’appréhender le potentiel et les enjeux du numérique dans de futures activités de concepteur-créateur, d’en apprécier de manière critique les intérêts et les limites, et d’exercer une veille permanente sur ses évolutions.Les savoirs et les apprentissages liés aux outils et langages numériques sont tout particulièrement fondés sur les préoccupations du secteur professionnel du design et des métiers d’art. Son enseignement s’attache à construire des approfondissements propres aux champs de la conception, de la création et de la production d’artefacts ainsi que de la communication tant pour expliciter les objectifs de recherches que pour justifier des hypothèses et l’élaboration d'un projet.Différents ancrages théoriques (urbanisme, sociologie, économie, politique, histoire des médias, études logicielles...) sont mobilisés. L’enjeu de cette approche est d’engager une attitude critique quant aux environnements numériques contemporains. Il s’agit de retracer les grandes étapes de l’histoire de l’informatique (machines, langages de programmation, personnalités marquantes, projets de design et de métiers d’art ayant recours à des technologies numériques, intelligence artificielle, gestion des données et protocole blockchain, protection de la vie privée, réalité virtuelle et augmentée) et de rappeler des fondamentaux techniques tels que le fonctionnement des machines électroniques, la communication (courriels, médias sociaux...), la recherche et le tri d’informations (fonctionnement d’un moteur de recherche), et les licences d’utilisation (libres/propriétaires).ProgrammeLes logiques et langages de programmation : la pratique du design et des métiers d’art nécessite la valorisation en ligne des productions. Il faut savoir identifier et utiliser des outils et processus de publication (blogs, médias sociaux, systèmes de gestion de contenus, etc.). Il convient notamment de porter attention à la préparation de contenus pour le Web (choix des types de médias et préparation des fichiers : images, vidéos, textes, etc.) ainsi qu’aux stratégies de diffusion (publics visés, gestion des commentaires, etc.).La conception de modèles et d’objets en trois dimensions : prototypage, architecture, réalité virtuelle et augmentée, impression 3D, jeux vidéo. Il s’agit de découvrir les principes de fonctionnement de ce type de logiciel (mise en scène et caméra ; éclairage, objet et textures ; transformations simples ; impression).L'interactivité : cette notion désigne la capacité d’un programme informatique à réagir à des actions extérieures (clic, geste, lumière, son, chaleur, etc.) et à permettre d’engager à distance un dialogue avec des utilisateurs. L’interactivité est abordée via des langages de programmation, sur écran (environnement Web, jeux vidéo...) et des objets connectés (microcontrôleurs, capteurs).

Poursuites d'études

Poursuite d'étudesDMA et DN MADEDéjà formés aux arts plastiques et appliqués, ainsi qu’à la réalisation de projets en design, les bacheliers STD2A accèdent aux DMA (diplômes des métiers d’art) et DN MADE (diplôme national des métiers d'art et de design). Ils sont sélectionnés sur leurs résultats scolaires et des travaux artistiques joints au dossier. Dans certaines spécialités, le nombre de places et/ou d’établissements est réduit, d’où une forte concurrence.Les domaines sont variés : graphisme, stylisme, architecture intérieure, création industrielle, design d’objet, restauration d’art, cinéma d’animation…À bac+2, les DMA et le DN MADE préparent aux fonctions d’assistant en conception-création ou d’artisan d’art.Et après ?Les DMA gagnent à être complétés par une licence professionnelle, qui apporte en 1 an une spécialisation ou une seconde compétence. Ou, mieux, par un DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués) de niveau bac+5. Conférant le grade de licence (bac+3), le DN MADE permet une poursuite d'études en master (bac+5).Dans l’académie de Strasbourg, il est possible de préparer le DNMADE avec 6 mentions différentes.Au lycée Le Corbusier d’Illkirch-Graffenstaden :Mention Espace – parcours Scénarii de l’architecture et des espaces construitsMention Graphisme– parcours Design graphique et stratégies de messages écrits et visuelsMention innovation sociale – parcours Design, territoires et sociétéMentions Matériaux– parcours Design, tradition, innovation et rechercheAu lycée Ort à Strasbourg :Mention Mode– parcours Mode et éditorialMention Mode – parcours Mode et textilesLes écoles d’artLes bacheliers STD2A qui visent un emploi de designer doivent envisager des études longues. Ils peuvent déposer un dossier dans une école d’art. Certaines écoles, notamment les publiques (Ensad, Ensci, écoles des beaux-arts), recrutent sur concours. Très demandées, car moins coûteuses que les écoles privées, elles sont souvent les plus sélectives.La Haute école des Arts du Rhin (HEAR) est l’école des beaux arts de l’académie. Les sites de Strasbourg et de Mulhouse proposent le DNA (diplôme national d’art) avec les options :Art(art, objet, scénographie)Communication (communication graphique, illustration, didactique visuelle).L’universitéL’université est accessible aux STD2A, mais leur bac ne les prépare pas aux études théoriques. Ceux qui s’inscrivent en licence "art" continuent le plus souvent en master. Quelques mentions forment au design.

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesLes secteurs professionnels articulés aux champs de la conception et de la création, à l’échelle artisanale comme à l’échelle industrielle, recouvrent :la conception et la création graphique (supports imprimés, supports numériques, édition, animation, illustration...) ;la conception et la création d’espace (événement, cadre de vie, scénographie, décor architectural, patrimoine, spectacle ...) ;la conception et la création en mode et textiles (costume, vêtement, matériaux, etc.) ;la conception et la création de biens (objet, mobilier, instrument, dispositif, accessoire, ornement...) et de services (innovation sociale en particulier) ;les métiers d’art.

Physique-chimie

Physique-chimieProgramme Il est structuré autour de deux thématiques :« Connaître et transformer les matériaux » :dans les domaines du design et des métiers d’art, la connaissance des propriétés physiques des matériaux et des processus chimiques à l’œuvre dans leur synthèse ou leurs transformations ouvre des possibilités créatives tout en révélant des limites imposées par les lois de la physique et de la chimie. Qu’il s’agisse de matériaux organiques, minéraux ou métalliques, l’objectif est d’aborder chaque étape de leur cycle de vie (obtention, transformation, vieillissement, recyclage éventuel) avec l’ambition de concilier aspect esthétique, facilité de mise en œuvre, coût et impact environnemental.« Voir et faire voir des objets » :le programme propose de donner une description complète des phénomènes physiques mis en jeu dans la production de lumière, ainsi qu’une description poussée des sources de lumière et de leurs caractéristiques. Cet enseignement doit permettre d’aborder l’utilisation des couleurs dans des situations propres au design et aux métiers d’art ou encore l’analyse scientifique d’objets d’art. Les activités expérimentales doivent permettre une familiarisation avec l’obtention d’images de qualité, en particulier via la maîtrise des réglages d’un appareil photographique.

Design et métiers d'artAnalyse et méthodes en designConception et création en design et métiers d'art

DesignL’enseignement de spécialité "design et métiers d’art" de la classe de première se décline en deux intitulés distincts en classe terminale :"analyse et méthode en design" qui vise l’acquisition de compétences analytiques et argumentatives ;"conception et création en design et métiers d’art" qui développe des compétences expérimentales et pratiques.ProgrammeCes trois enseignements de spécialité s’organisent autour de cinq pôles :Le pôle transversal «Outils et méthodes » : irrigue constamment les quatre autres pôles de connaissances et de pratiques. Il conduit l’élève à acquérir les outils et méthodes nécessaires à : la constitution de ressources ; l’acquisition d’un vocabulaire spécifique ; l’analyse, l’investigation, la synthèse ; la communication de ses intentions, orales, écrites et graphiques et l'évaluation de sa production.Le pôle « Démarche créative » : implique la mise en œuvre de démarches d’expérimentation, d'exploration, d'approfondissement et de concrétisation dans les domaines du design et dans ceux des métiers d’art. À l’aide d’outils, de supports, de moyens dédiés et à partir d’éléments contextuels, la démarche créative permet d’acquérir une posture d'observation active et une autonomie progressive dans la résolution de problèmes.Le pôle « arts visuels » : est fondé sur la connaissance et la maîtrise des outils de représentation et d’expression. Il permet d’acquérir les moyens techniques, plastiques et conceptuels d'un questionnement à la fois intellectuel et sensible. L’objectif est de s’approprier ces outils pour les mettre au service d’une production personnelle ou d'un projet.Le pôle « arts, techniques et Civilisations » :a pour objet l’étude des phénomènes artistiques, techniques et sociaux en tant qu’ils participent des mouvements, continuités et ruptures de l’histoire. Les objets d’étude sont puisés dans l’ensemble des arts, techniques et civilisations, depuis la naissance de l’écriture jusqu'à la création contemporaine.Le pôle « technologies » :envisage l’étude des matériaux et de leur mise en œuvre dans une approche patrimoniale autant qu'innovante et prospective, tant à l’échelle artisanale qu’industrielle.

En 1re

En 1re

En 1re

sur les enseignements

Zoom

En terminale

En terminale

Où se former

Où se former■ 67 Illkirch-GraffenstadenLycée polyvalent Le Corbusier■ 68 MulhouseLycée Louis Armand■ Lycée public■ Lycée privé

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Obligatoires, propres à la série de bac

PROGRAMMES

L'accès à la 1re STD2A nécessite de constituer un dossier de candidature. Deux lycées proposent ce bac dans l'académie : - Lycée Le Corbusier ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN - Lycée Louis Armand MULHOUSE

Public concerné

Élèves ayant des acquis solides dans les matières générales, se montrant intéressés et curieux vis-à-vis de tous les aspects de l’art (analyse, expérimentation, recherches).Ils devront s’intéresser aux aspects techniques et technologiques de la filière et notamment manifester un intérêt pour la communication graphique.Outre leur qualité de rédaction, les élèves seront capables d’investissement et d’autonomie et prêts à adopter un rythme de travail soutenu.Les élèves ayant suivi l’enseignement optionnel « Création et Culture Design » en 2de sont prioritaires.

Dossier de candidature

- Fiche de candidature,- Bulletins de la classe de 3e,- Bulletins des 1er et 2d trimestres de la classe de 2de,- Lettre de motivation au format A4 qui précise les activités déjà menées en rapport avec la section demandée et le projet professionnel.Important : ne pas joindre de réalisations personnelles.Une priorité départementale est appliquée.

Une pédagogie innovante

Une pédagogie innovanteL'enseignement en STD2A permet d'acquérir les outils et les méthodes nécessaires pour s'intégrer avec réussite, à l'issue d'un cursus supérieur, dans le métier choisi.La pédagogie développée en classes de première et terminale s'appuie sur des démarches expérimentales et exploratoires qui permettent d’appréhender de manière active les univers complexes du design et des métiers d'art (recherche documentaire, atelier expérimental, découverte de la matière, pratique de conception, démarche hypothétique, etc.). Le baccalauréat propose une sensibilisation aux exigences et aux pratiques des métiers de la conception.

La voie technologique

Les objectifs de formation

Les objectifs de formationLa formation, en continuité avec celle dispensée en classe de seconde dans l’enseignement optionnel création et culture design, permet à l’élève :d’acquérir une culture du design, soit :exploiter des ressources documentaires, sélectionner des références ;reconnaître les principales étapes de l’histoire des techniques et des évolutions technologiques ;situer les repères historiques et contemporains de la création artistique ; ...d’engager une pratique expérimentale du design, soit :mettre en œuvre des méthodes d’investigation ;repérer les étapes qui constituent les démarches de conception et de réalisation d’un produit ou d’une création ;exploiter ces démarches et en justifier les logiques ;identifier, expérimenter et exploiter diverses méthodes de créativité adaptées aux problèmes posés ; ...de communiquer ses intentions, soit :formuler, sélectionner, expliciter, contextualiser, mettre en situation, communiquer des hypothèses et des démarches de création ;utiliser un ensemble de modes de représentation qui font appel tant aux techniques traditionnelles qu’aux outils informatiques de communication impliquant l’ensemble des médias ;expérimenter tout moyen plastique, tout médium, tout matériau, tout support nécessaire à l’expression d’intentions de création.

Les champs du design

Les champs du designLe secteur du design et des arts appliqués concerne les champs de la conception et de la création industrielle ou artisanale :design graphique des médias, du hors média et du multimédia ;design d’espace (architecture d’intérieur, cadre de vie, scénographie) ;design de mode, textiles et environnement ;design de produits et de services ; métiers d’art dans les domaines, notamment, de l’habitat, du décor architectural, du spectacle, du textile, du bijou, du livre, du verre, de la céramique, du cinéma d’animation.

Fiche bac STD2A

La place des outils infographiques

La place des outils infographiquesLes contenus pédagogiques dispensés nécessitent une approche des traitements numériques de l'image. Les outils numériques font partie intégrante des démarches créativespropres à ces champs disciplinaires. Une partie des savoirs et savoir-faire spécifiques aux outils numériques puise les compétences requises dans le B2i. L'autre partie complète les compétences du B2i lycée.Cette approche a pour but de fournir les outils qui permettent l'acquisition et le traitement de données multimédia afin, d'une part, de communiquer les études et projets menés en cours d'arts appliqués, et d'autre part, d'appréhender ces outils au sein de la démarche de recherche en design.La découverte d'outils infographiques spécifiques au design, encouragée dès la seconde, est approfondie en première et terminale en visant une plus grande autonomie de l'élève dans l'usage de supports numériques au service de son activité de création.

La place du dessin

La place du dessinParce que le dessin relève d'une compétence professionnelle majeure requise à l'issue des formations supérieures, il est nécessaire de lui accorder toute sa place dans la formation proposée dans le cadre de la préparation au bac STD2A. Par dessin, il faut entendre le dessin d'observation (appréhension du réel sensible), le dessin analytique (étude et compréhension de la réalité), le dessin d'intention (représentation), le dessin d'expression (pensée par la forme).Les supports d'étude sont variés et relèvent notamment du modèle vivant, du paysage, du cadre bâti, de l'objet. Le dessin, par les différents modes de traduction et de restitution graphiques, aiguise la perception et l'observation d'une réalité sensible dans sa complexité (forme, matière, lumière, couleur, etc.) ; il renforce l'acquisition d'une sensibilité et d'une maîtrise des moyens graphiques au service d'une pensée visuelle. Plus qu'un outil, le dessin doit être considéré comme un moyen de comprendre les problèmes posés, de véhiculer des concepts, de leur donner forme, d'exprimer des idées et de mettre en œuvre un projet. Le dessin doit être placé au cœur de la formation et considéré comme préalable à toute pratique.Les enseignements de mathématiques participent à l'acquisition et à la consolidation des compétences en matière de dessin, notamment au plan de la lecture de l'espace par la compréhension et la pratique des codes perspectifs.

Parcours "Les métiers du Design"

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le bac STL

Sciences et technologies de laboratoire

Découverte, étude et manipulation de produits

Ce bac s'adresse à ceux qui ont un goût affirmé pour les manipulations en laboratoire et les matières scientifiques.Au travers d’enseignements privilégiant la démarche expérimentale et la démarche de projet, les élèves acquièrent des compétences en chimie-biochimie et en sciences du vivant.Ils apprennent à mettre en œuvre des techniques d’observations, de mesure et d’analyse, de fabrication pour différents produits de la santé (antibiotiques, bilan sanguin…), de l'environnement (contrôle de l'air, épuration des eaux…), des bio-industries (produits alimentaires, produits pharmaceutiques, biocarburants…), des industries de la chimie (produits cosmétiques, pharmaceutiques…).

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE STLSciences et technologies de laboratoireEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique18h annuelles*󠇯LVA et LVB + enseignement technologique en LVA4h4h♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientPhysique-chimie et mathématiques5h5h ●*󠇯Biochimie - biologie4h-♦*󠇯Un enseignement spécifique au choix dès la 1re : - Biotechnologie - Sciences physiques et chimiques de laboratoire9h13h●♦*󠇯AccompagnementAccompagnement personnalisé Selon les besoins-Accompagnement au choix de l’orientation 54h annuelles-Heures de vie de classe-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :ArtsEducation physique et sportiveLVC (étrangère ou régionale)3h3h*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

Biochimie- biologie

Biochimie- biologieÀ la croisée de ces deux disciplines, cet enseignement apporte une dimension non seulement moléculaire mais également intégrée à la compréhension des phénomènes physiologiques.ObjectifsCet enseignement permet, entre autres :de s’approprier les concepts-clés des mécanismes biologiques à l’échelle de la cellule et de l’organisme ;de mobiliser ses connaissances sur la structure et les propriétés des principales molécules du vivant;de maîtriser des organisations anatomiques, notamment à l’aide du dessin ;d'interpréter avec rigueur des résultats expérimentaux obtenus en laboratoire ;de s’interroger sur les enjeux de santé individuelle et collectiveet de s’ouvrir aux métiers de la santé et de la biologie en général...ProgrammeLe programme est constitué de deux modules thématiques : « Mécanismes moléculaires et physiologiques de la nutrition » et « Mécanismes physiologiques et moléculaires de la reproduction et de la transmission des caractères héréditaires », et de quatre modules transversaux :relations, structures et propriétés des biomolécules,relations, structures et fonctions physiologiques,milieu intérieur et homéostasie,information et communication.

Sciences physiques et chimiques en laboratoire

Sciences physiques et chimiques en laboratoireObjectifsCeux qui choisissent cet enseignement expriment leur goût pour la pratique expérimentale telle qu’elle existe en laboratoire.L’objectif est de travailler l’analyse, la compréhension, la mise en œuvre et dans certains cas la conception de protocoles expérimentaux tout en développant les concepts liés aux notions physiques et chimiques qui leur sont associées.Les élèves sont formés à la maîtrise du geste expérimental, à l’utilisation des instruments de mesure et à l’estimation des incertitudes dans le contexte des activités expérimentales.L’intégration des instruments de mesure dans des systèmes plus complexes conduit aussi à s’intéresser au traitement numérique des résultats de mesure, que ce soit pour valider l’utilisation d’un modèle, contrôler la qualité d’un produit ou réguler une grandeur physique ou chimique dans un système technologique.ProgrammeLe thème « Chimie et développement durable »aborde les synthèses chimiques et les analyses physico-chimiques en traitant systématiquement des règles de sécurité et de l’impact environnemental.Le thème « Image » prend appui sur l’examen de l’appareil photographique numérique pour travailler les notions liées à la vision et à la synthèse des couleurs, et permet de faire le lien entre les caractéristiques d’une prise de vue (focale, ouverture et temps de pose) et les caractéristiques de la photographie (angle et profondeur de champ) en exploitant le modèle de la lentille mince.Le thème « Instrumentation » s’intéresse à la conception et aux propriétés d’une chaîne de mesure et à son utilisation.

Poursuites d'études

Poursuite d'étudesLes BTS et DUTFormés aux manipulations et aux pratiques de laboratoire, les bacheliers STL accèdent en nombre aux BTS ou aux DUT de biologie, de chimie, de l’environnement, du paramédical. De quoi s'insérer professionnellement en 2 ans ou, après une licence professionnelle, à bac + 3.Le DTS (diplômes de technicien supérieur)En 3 ans, le DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique permet de devenir manipulateur ou manipulatrice radio.Les CPGELes bacheliers STL peuvent rejoindre une classe prépa technologie et biologie (TB), technologie, physique et chimie (TPC) ou technologie et sciences industrielles (TSI), qui peuvent leur donner accès à certaines écoles d’ingénieurs de biologie, de chimie ou de physique.Les écoles d’ingénieurParmi les écoles d'ingénieurs qui recrutent après le bac pour 5 ans d'études, une trentaine admettent en petits effectifs des bacheliers STL présentant des résultats réguliers au lycée. La sélection s'effectue sur dossier et/ou épreuves et entretien. Citons par exemple les écoles en biologie, chimie, environnement et certaines écoles du Geipi Polytech (Ensim Le Mans, Esirem, Polytech Grenoble, Polytech Nancy...). Des sections spécifiques ou des cours de soutien peuvent leur être proposés en 1re année.Les écoles paramédicalesCes écoles préparent en 3 ans le plus souvent aux diplômes d’état (DE), obligatoires pour exercer. Le DE d’infirmier et le DE de technicien de laboratoire médical sont accessibles aux bacheliers STL.Les écoles spécialisées Quelques écoles spécialisées notamment en biologie, biochimie, chimie, génie des procédés ou environnement proposent des formations ouvertes aux bacheliers STL, à l'instar de l'école supérieure de biologie-biochimie-biotechnologies (ESTBB) à Lyon. Le recrutement s'effectue sur dossier ou sur concours.L’universitéLes licences sciences de la vie nécessitent de s’adapter à une approche théorique. Suivre une année de mise à niveau en sciences est parfois utile.

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesCes cursus conduisent aux métiers de technicien supérieur en laboratoire d’analyses ou de contrôle ; assistant ingénieur de recherche ; manipulateur radio ; diététicien ; conducteur de process dans l’industrie et l’environnement ; qualiticien, entre autres.

Physique-chimie

Physique-chimieCet enseignement vise à former aux méthodes et démarches scientifiques en mettant particulièrement en avant la pratique expérimentale et l'activité de modélisation qui occupe une place centrale pour établir un lien entre les objets, les expériences et les faits d’une part, et les modèles et les théories d’autre part.L'enseignement apporte certains éléments constitutifs de cette démarche tels que, par exemple : simplifier la situation initiale ; choisir un modèle adapté pour expliquer des faits ; procéder à des prévisions et les confronter aux faits ; réaliser des mesures et estimer leur précision ; analyser et critiquer un protocole de mesure ; vérifier une prévision issue d'un modèle, mesurer une grandeur.ProgrammeLe programme de première est structuré autour de quatre thèmes :constitution de la matière,transformation chimique de la matière,mouvement et interactions,ondes et signaux.Les aspects énergétiques seront principalement abordés en classe de terminale.La pratique expérimentale joue un rôle fondamental. Elle établit un rapport critique avec le monde réel, où les observations et les résultats des expériences sont parfois déroutants, où chaque geste demande à être analysé et maîtrisé, où les mesures permettent de déterminer des valeurs de grandeurs avec une incertitude qu’il faut pouvoir évaluer au mieux.

Mathématiques

MathématiquesLe programme est organisé autour de deux thèmes : géométrie dans le plan et analyse.Objectifs :permettre l’acquisition de connaissances et le développement de compétences mathématiques immédiatement utiles pour la physique, la chimie et les biotechnologies (produit scalaire, fonctions trigonométriques, dérivées, techniques et automatismes de calcul) ;développer des capacités d’abstraction, de raisonnement et d’analyse critique. Les activités menées en lien avec la physique-chimie donnent l’occasion de développer plus particulièrement les compétences « modéliser » et « représenter ».

En 1re

En 1re et en terminale

En 1re et en terminale

sur les prépas technologiques

Zoom

Biotechnologies

BiotechnologiesObjectifsCet enseignement permet, entre autres :de mettre en œuvre en autonomie des activités expérimentales en biotechnologies ;d'acquérir la rigueur d’une démarche expérimentale par une confrontation au réel ;de construire un raisonnement scientifique pour émettre et répondre à des hypothèses et de s’approprier la démarche d’analyse par l’approche expérimentale.L’enseignement repose principalement sur des activités technologiques contextualisées dont la plupart sont à réaliser au laboratoire de biotechnologies pour apprendre à manipuler individuellement et en groupe afin d’acquérir progressivement une pratique solide du laboratoire.Ainsi, certaines techniques essentielles, comme les dosages spectrophotométriques ou la culture de micro-organismes, sont réalisées plusieurs fois dans des situations différentes afin de permettre l’acquisition d’un réel savoir-faire.ProgrammeLe programme est constitué de huit modules disciplinaires :observer la diversité du vivant à l’échelle microscopique,cultiver des micro-organismes,caractériser pour identifier les micro-organismes,réaliser un dénombrement de micro-organismes présents dans un produit biologique,préparer des solutions utilisables au laboratoire,détecter et caractériser les biomolécules,séparer les composants d’un mélange,déterminer la concentration d’une biomolécule dans un produit biologique.Quatre modules transversaux permettent de développer des savoir-faire et attitudes faisant appel aux concepts fondamentaux :s’initier à la recherche expérimentale et à la démarche de projet en biotechnologies ;prévenir les risques au laboratoire de biotechnologies ;obtenir des résultats de mesure fiablesutiliser des outils numériques en biotechnologies.

Un enseignement spécifique

Obligatoires, propres à la série de bac

Au choix dès la 1re

Où se former

Où se formerSpécialité biotechnologies■ 67 HaguenauLycée Robert Schuman■ 67 StrasbourgLycée polyvalent Jean Rostand■ 67 WalbourgLycée privé Séminaire de jeunes■ 68 CarspachLycée privé Sonnenberg■ 68 ColmarLycée polyvalent Blaise Pascal■ 68 ColmarLycée privé Saint-André■ 68 MulhouseLycée polyvalent Laurent de LavoisierSpécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire■ 67 HaguenauLycée Robert Schuman■ 67 StrasbourgLycée polyvalent Jean Rostand■ 68 ColmarLycée polyvalent Blaise Pascal■ 68 MulhouseLycée polyvalent Laurent de Lavoisier■ Lycée public■ Lycée privé

L’accès à la 1re STL nécessite l’accord du conseil de classe puis une demande d’affectation satisfaite selon les résultats scolaires et les

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Obligatoires, propres à la série de bac

PROGRAMMES

La voie technologique

Obligatoire, propre à la série de bac

La classe TB (technologie Biologie)

La classe TB (technologie Biologie) au lycée Jean Rostand de StrasbourgSTL biotechnologies et SPCLLes classes de TB correspondent à deux années de CPGE, accessibles avec les baccalauréats STL option biotechnologies ou SPCL. Il n’existe que 8 classes en France.ProgrammeLes enseignements en biotechnologie, sciences de la vie et de la terre, physiquechimie et mathématiques se combinent pour enrichir la culture scientifique. Français, langues vivantes et géographie contribuent à l’élargissement de la culture générale. Informatique, TIPE et éducation physique et sportive complètent la formation. Cette filière propose une mise à niveau selon l’origine des étudiants. Elle permet le travail en effectifs réduits et contient de nombreuses séances de travaux pratiques (TP) et de travaux dirigés (TD) en groupes restreints. Les nombreux travaux écrits développent l’esprit de synthèse et les qualités de rédaction. Des interrogations orales hebdomadaires permettent d’acquérir une aisance à l’oral, utile à la vie professionnelle future. Une partie de l’enseignement est consacrée à des travaux d’initiative personnelle encadrés (TIPE). La réussite en classe préparatoire repose sur une grande régularité dans le travail. La première année se déroule en contrôle continu, avec des devoirs hebdomadaires. Le rythme de travail est soutenu !DébouchésLa prépa TB ouvre les portes de nombreuses filières. Elle prépare au concours Agro/Véto TB et Archimède, ce qui permet d’intégrer de nombreuses grandes écoles aux spécialités diversifiées : biotechnologie, agroalimentaire, vétérinaire, biomédicale, agronomie, horticulture, recherche, enseignement…Pour entrer en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), il faut avoir un bon dossier scolaire, en première et en terminale, dans les matières de spécialité mais également dans les matières qui seront étudiées pendant les deux années de prépa telles que le français, la philosophie ou les mathématiques. Les notes des candidats doivent être bonnes mais également leurs appréciations. Trois classes prépa correspondent au profil des bacheliers STL : les classes TB, TPC et PSI.

Fiche bac STL

La classe TPC (technologie, Physique et Chimie)

La classe TPC (technologie, Physique et Chimie) au lycée Lavoisier de mulhouseSTL SPCLLa prépa TPC se déroule sur 2 années et permet aux élèves d'entrer principalement dans des écoles de chimie (le lycée a un partenariat avec l'ENCSMu). C'est une classe prépa exclusivement accessible aux titulaires d’un baccalauréat STL SPCL et qui axe ses enseignements sur la physique et la chimie.ProgrammeLa prépa TPC contient 3 matières principales, qui sont les plus importantes en terme de volume horaire mais également de contenu : les mathématiques, la chimie et la physique. Il faut savoir que les enseignements sont identiques (à l'exception des 2 h de TIPE qui viennent s'ajouter en deuxième année) en 1re et en 2e année en terme de matières et de nombre d'heures. Elle a la particularité d'effectuer 50 % de ses examens en contrôle continu, les autres 50 % étant des examens effectués de manière classique en prépa, à la fin de chaque année. La prépa TPC est peu demandée et seulement 3 lycées en France la proposent (Mulhouse, Montpellier et Saint-Maur-de-Fossés). De ce fait, les classes sont en général peu remplies mais permettent de meilleures conditions de travail et un meilleur suivi des professeurs. C'est une des classes préparatoires où le taux de réussite est le plus élevé.DébouchésLe but principal de la prépa TPC est de préparer les élèves aux concours d’entrée en écoles d'ingénieur spécialisées dans la chimie. Pour espérer entrer dans une des 13 écoles de chimie, les élèves peuvent notamment tenter le concours commun polytechnique. Ils peuvent également entrer dans une école d'ingénieur qui propose des formations spécialisées dans les domaines de la physique ou la chimie telles que : biomatériaux, génie chimique, organique ou nucléaire, environnement, matériaux... Les élèves peuvent aussi bifurquer vers l'université ou des IUT, en intégrant des formations en physique/chimie.Pour entrer en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), il faut avoir un bon dossier scolaire, en première et en terminale, dans les matières de spécialité mais également dans les matières qui seront étudiées pendant les deux années de prépa telles que le français, la philosophie ou les mathématiques. Les notes des candidats doivent être bonnes mais également leurs appréciations. Trois classes prépa correspondent au profil des bacheliers STL : les classes TB, TPC et PSI.

Les classes TSI (technologies et sciences industrielles)

Les classes TSI (technologies et sciences industrielles), au lycée Blaise Pascal de Colmar et Heinrich Nessel de HaguenauSTL SPCLEncore méconnue, cette prépa reste néanmoins un tremplin pour les élèves souhaitant préparer les concours d'entrée des grandes écoles d'Ingénieur. Son programme donne accès à de nombreux métiers.ProgrammeLa classe prépa TSI s'articule autour de quatre matières principales sur les deux ans : les mathématiques, la physique-chimie, les Génies électrique et mécanique mais également le français et les langues. Les cours sont donc variés et permettent un apprentissage large qui prépare les élèves aux programmes des écoles d'ingénieurs.DébouchésLa prépa TSI prépare les élèves aux concours d'entrée en école d'ingénieur. Ils peuvent tenter des concours prestigieux comme le concours commun Mines Ponts, le concours Centrale-Supélec ou encore l’École Nationale des Arts et Métiers. Leurs résultats à ces concours leur permettront ou non d'intégrer des écoles prestigieuses ou des écoles d'ingénieurs. Il est également possible à la suite d'une prépa TSI d'intégrer une licence universitaire ou une deuxième année au sein d'un IUT ou d'un IUP.Pour entrer en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), il faut avoir un bon dossier scolaire, en première et en terminale, dans les matières de spécialité mais également dans les matières qui seront étudiées pendant les deux années de prépa telles que le français, la philosophie ou les mathématiques. Les notes des candidats doivent être bonnes mais également leurs appréciations. Trois classes prépa correspondent au profil des bacheliers STL : les classes TB, TPC et PSI.

Site "Ma voie scientifique"

Vidéo "Bac STL : l'approche des sciences par l'expèrimentation"

Parcours "Les métiers de la biologie"

Parcours "Les métiers de la chimie"

coefficients.

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE ST2SSciences et technologies de la santé et du socialEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique18h annuelles*󠇯LVA et LVB + enseignement technologique en LVA4h4h♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientPhysique-chimie pour la santé3h-♦*󠇯Biologie et physiopathologies humaines5h-♦*󠇯Chimie, biologie et physiopathologies humaines-8h●♦*󠇯Sciences et techniques sanitaires et sociales7h8h●♦*󠇯AccompagnementAccompagnement personnalisé Selon les besoins-Accompagnement au choix de l’orientation 54h annuelles-Heures de vie de classe-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :ArtsEducation physique et sportiveLVC (étrangère ou régionale)3h3h*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

Biologie et physiopathologie humaines

Biologie etphysiopathologie humainesObjectifsCet enseignement permet de comprendre l’organisation générale de l’être humain et d’appréhender son fonctionnement intégré. L’étude des grandes fonctions, caractéristique de la formation en biologie humaine de la série ST2S, ancre sa spécificité dans une approche contextualisée de l’enseignement par une étude de certaines pathologies. La démarche médicale (étude clinique et paraclinique aboutissant au diagnostic, traitement, suivi) sert de trame à l’étude de la pathologie, notamment grâce aux techniques actuelles d’imagerie médicale et d’exploration fonctionnelle.ProgrammeLes programmes traitent des grandes fonctions physiologiques et permettent d’aborder des problèmes actuels de santé publique :« Motricité de l’organisme »: l’appareil locomoteur et ses affections.« Fonctions de nutrition » :les fonctions digestives, respiratoires et circulatoires ainsi que quelques dysfonctionnements (déséquilibres alimentaires, asthme, pathologies cardiovasculaires...).« Transmission de la vie et hérédité »: étude des caractères héréditaires et des mécanismes assurant leur transmission.« Défense de l’organisme »: les mécanismes immunitaires mis en œuvre par l’organisme permettant une ouverture à des problèmes sanitaires et sociaux de dimension internationale (épidémie, accès aux médicaments, vaccination...).« Fonctionnement intégré et homéostasie » : l’organisation hiérarchisée de l’organisme, son fonctionnement intégré ouvert sur son environnement et la nécessité de régulation.Quelques activités technologiques peuvent être proposées : dissections, expérimentation assistée par ordinateur (EXAO)...

Poursuites d'études

Poursuite d'étudesLes BTS et DUTLes bacheliers ST2S peuvent choisir les BTS et DUT des secteurs sanitaire et social. Pendant 2 ans, voire 3 pour certains BTS du domaine paramédical.Le secteur socialLes bacheliers ST2S sont bien armés pour faire des études dans le social. Plusieurs cursus au choix :Le BTS économie sociale familiale forme des conseillers capables d’apporter des solutions pratiques pour gérer le quotidien (budget, éducation, logement, etc.).Le BTS SP3S (services et prestations des secteurs sanitaire et social) mène à des fonctions administratives et de gestion dans les structures sanitaires, socio-éducatives et sociales ou médico-sociales. Les bacheliers ST2S y sont les plus représentés.Le DUT carrières sociales forme à différents métiers, selon l’option choisie : animation sociale et socioculturelle (ASS) ; assistance sociale (AS) ; éducation spécialisée (ES) ; gestion urbaine (GU) ; services à la personne (SP). Recrutement sur dossier scolaire et entretien de motivation. Avoir une expérience dans l’animation ou le social est indispensable.Les DEUST (diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques) accessibles aux bacheliers ST2S sont centrés sur l’accompagnement, le travail social ou le développement local. Les diplômés peuvent chercher un emploi ou continuer des études pour préparer un DE (diplôme d’état), un diplôme de l'animation, une licence professionnelle (en intervention sociale, gestion des structures sanitaires et sociales, etc.) ou un DU (diplôme universitaire).Le secteur paramédicalLes bacheliers ST2S peuvent envisager des études dans le paramédical, à condition d’avoir un excellent niveau en sciences.Ceux qui envisagent le métier de diététicien peuvent préparer le BTS diététique ou le DUT génie biologique, option diététique. Ce dernier requiert un bon niveau scientifique.Ceux qui veulent travailler comme technicien en analyses biomédicales peuvent préparer le BTS analyses de biologie médicale ou le DUT génie biologique option analyses biologiques et biochimiques.Ceux qui sont intéressés par les métiers de l’appareillage peuvent préparer le BTS podo-orthésiste ou le BTS prothésiste orthésiste. À noter : ces deux BTS se préparent en 3 ans au lieu de 2 pour répondre aux exigences professionnelles.Le bac ST2S permet également d’accéder au BTS métiers de l'esthétique-cosmétique-parfumerie option A management ; option B formation-marques ; option C cosmétologie et au BTS métiers des services à l'environnement.Les écoles spécialisées Les bacheliers ST2S peuvent préparer un DE (diplôme d’état) dans les domaines du paramédical et du social en écoles. Ces formations sont accessibles sur concours ou dossiers.Les écoles paramédicalesLes écoles paramédicales préparent en 1 à 3 ans aux DE obligatoires pour exercer les métiers d’infirmier, d’audioprothésiste ou d’ergothérapeute. Les bacheliers ST2S sont présents dans les IFSI (instituts de formation en soins infirmiers), les écoles d’aides-soignants et celles d’auxiliaires de puériculture. Ces deux dernières formations sont en théorie accessibles sans le bac, mais bon nombre des admis sont bacheliers.Les écoles socialesLes écoles sociales mènent en 3 ans aux DE souvent obligatoires pour exercer comme assistant de service social, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé ou encore éducateur de jeunes enfants.Une année de préparation peut se révéler nécessaire pour réussir les concours. Dans le paramédical, seule une minorité de candidats intègre une école directement après le bac. Pour multiplier ses chances, mieux vaut se présenter dans plusieurs écoles.L’université Les bacheliers ST2S motivés par les études universitaires plus générales peuvent s’inscrire en licence pour 3 ans.Les licences sciences sanitaires et sociales sont les plus adaptées.Les licences sciences sociales, psychologie, sociologie ouhistoire requièrent une solide culture générale, une aisance à l'écrit et des capacités d'analyse.Les licences sciences de la vie attirent aussi de nombreux bacheliers ST2S. Elles exigent un bon bagage scientifique.Dans certaines universités, les bacheliers technologiques peuvent bénéficier d'une année de mise à niveau.

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesLes études paramédicales mènent aux métiers d'aide soignant, infirmier, pédicure-podologue, psychomotricien, audioprothésiste, technicien en analyses biomédicales, manipulateur en électroradiologie médicale, auxiliaire de puériculture, entre autres.Les études dans le domaine social conduisent aux métiers d'assistant de service social, de conseiller en économie sociale et familiale, d'éducateur spécialisé ou encore d'éducateur de jeunes enfants.D'autres possibilités comme les métiers de secrétaire médical ou de gestionnaire de prestations sociales peuvent être envisagées.

Physique-chimie pour la santé

Physique-chimie pour la santéObjectifsComprendre les phénomènes abordés reposant sur le recours à des lois universelles.Développer une démarche d’analyse afin d’établir un diagnostic, ainsi qu’une démarche de prévention pour prévenir les risques et être sensibilisé à l’importance des choix opérés de manière autonome et responsable.Les contextes choisis s’inscrivent d’une part dans le cadre environnemental, notamment l’habitat, la conduite sur route, la chaîne agroalimentaire, l’eau, les sols, ainsi que les risques, pollutions et protections afférentes ; ils se situent d’autre part dans le cadre des fonctions vitales de l’être humain, notamment la vision, l’audition, la circulation sanguine ou encore le métabolisme des nutriments ainsi que les besoins et pathologies associés.ProgrammeLe programme est décliné en trois thèmes appliqués aux domaines du vivant, de la santé et de l’environnement :Prévenir et sécuriser : la sécurité chimique et électrique dans l’habitat et la sécurité routière.Analyser et diagnostiquer : les ondes sonores et la propagation de la lumière dans le processus de l’audition, les propriétés des fluides dans l’analyse de la pression sanguine et l’analyse chimique pour le contrôle de la composition des milieux biologiques.Faire des choix autonomes et responsables : l’analyse des besoins énergétiques pour une alimentation réfléchie, le rôle des biomolécules dans l’organisme pour une prévention sanitaire efficace et la gestion responsable des ressources naturelles pour l’alimentation humaine.

Sciences et techniques sanitaires et sociales

Sciences et techniques sanitaires et socialesObjectifsCet enseignement amène à étudier des situations d’actualité sanitaire ou sociale et à en comprendre les enjeux. Il s'agit d'identifier et d'analyser les besoins de santé et les besoins des individus et des groupes sociaux ainsi que leurs déterminants puis d'examiner les réponses apportées par les politiques publiques, les dispositifs et les institutions sanitaires et sociales.ProgrammeCet enseignement mobilise les disciplines des sciences humaines et sociales (la sociologie, le droit, l’économie) autour de deux pôles :- le pôle thématique forme à la compréhension des questions sociales et de santé, à leur prise en charge dans une société.Le module « Santé, bien-être et cohésion sociale » permet de caractériser la santé et ses déterminants ainsi que le bien-être et la cohésion sociale, leurs mesures, l’émergence des problèmes dans une approche de territoire national ou local, intégrant les aspects historiques, culturels et socio- économiques.Le module « Protection sociale » comporte l’étude du système de protection sociale et permet de situer sa spécificité dans le champ politique et des actions menées.Le module « Modes d’intervention en santé et action sociale » prolonge la réflexion engagée par une approche des différents modes d’intervention en santé et en action sociale qui visent à assurer le bien-être, la cohésion sociale, la santé des groupes et personnes aux différentes échelles territoriales.Le module « Politiques, dispositifs de santé publique et d'action sociale » explique la construction de la politique sanitaire et sociale comme réponse aux attentes et besoins des populations. Il identifie les dispositifs, les structures qui rendent opérationnels les choix politiques et situe la place et le rôle des principaux acteurs.- le pôle méthodologique permet d’appréhender des méthodes liées à la production de la connaissance en santé et sociale et à la mise en œuvre de projet d’action. Il permet de découvrir, dans le cadre d’une démarche d’étude ou de projet, des méthodes et des outils de description et d’analyse portant sur les caractéristiques sanitaires et sociales d’une population. Il développe les compétences en recherche documentaire dans le champ santé-social.

En 1re

En 1re

En 1re et en terminale

5 bonnes raisons de choisir le bac ST2S

Zoom

Où se former

Où se former■ 67 HaguenauLycée Robert Schuman■ 67 SaverneLycée Leclerc■ 67 SélestatLycée polyvalent Jean Baptiste Schwilgué■ 67 StrasbourgLycée polyvalent Jean Rostand■67 StrasbourgLycée Sainte-Clotilde■ 67 WissembourgLycée polyvalent Stanislas■ 68 AltkirchLycée polyvalent Jean Jacques Henner■68 CarspachLycée privé Sonnenberg■ 68 ColmarLycée polyvalent Blaise Pascal■68 ColmarLycée privé Saint-André■ 68 MulhouseLycée Michel de Montaigne■68 WittenheimLycée privé Don Bosco■ Lycée public■ Lycée privé

Le bac ST2S

Sciences et technologies de la santé et du social

L'aide et le soin en ligne de mire

Ce bac s’adresse aux élèves intéressés par les relations humaines et le travail sanitaire et social. L’approche technologique en sciences et techniques sanitaires et sociales comme en biologie physiopathologie humaine, permet le développement de compétences transversales comme l’écoute, le travail en équipe, l’esprit critique et d’analyse. Les méthodes d’analyse de différents types de documents (vidéos, articles, image médicale…) font partie des compétences à acquérir.

L’accès à la 1re ST2S nécessite l’accord du conseil de classe puis une demande d’affectation satisfaite selon les résultats scolaires et les

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Obligatoires, propres à la série de bac

PROGRAMMES

La voie technologique

1. Parce que je veux aider les autres

Parce que je veux aider les autresLa série ST2S s’adresse aux lycéens motivés, cherchant un métier de contacts, ouverts sur les autres, et souhaitant leur venir en aide. Elle est tournée vers l’analyse des besoins des populations et des réponses qui leur sont apportées. Ils aborderont les moyens mis en place pour aider toute personne en difficulté de logement, de travail ou d’exclusion et, par extension, le système de santé, de protection sociale, et les politiques sociales. Un large volet de cet enseignement est tourné vers la santé publique et l'organisation des soins aux malades, aux enfants, aux personnes handicapées et âgées.L’erreur à éviter:choisir ce bac pour effectuer en classe des travaux pratiques d’animation ou de soins aux enfants ou aux personnes âgées. Ce baccalauréat ne propose pas de période de formation en milieu professionnel.

2. Parce que j’aime la biologie

Parce que j’aime la biologieA juste titre, puisque la biologie a toute son importance dans le programme de ce bac et un bon niveau en la matière est requis. Intitulée «biologie et physiopathologie humaines», cette discipline clé aborde notamment l’anatomie et le fonctionnement de l’appareil humain. Cette approche scientifique complète l’enseignement en sciences et techniques sanitaires et sociales de façon à ce que l'élève comprenne mieux le lien étroit entre santé, société et psychologie de l’individu.L’erreur à éviter : penser qu’un bon niveau en sciences suffit pour réussir ce bac. Avoir de bonnes notes en sciences de la vie sera un plus, mais attention, ce bac n'est pas axé sur les manipulations en laboratoire comme le bac STL.

Fiche bac ST2S

3. Pour amorcer une spécialisation

Pour amorcer une spécialisationParmi les enseignements généraux, les matières scientifiques ont été revalorisées dans ce bac ST2S. Elles comprennent des mathématiques, des sciences physiques et de la chimie. Ces matières sont croisées avec les enseignements technologiques de sciences et techniques sanitaires et sociales et de biologie et physiopathologie humaines. Les autres matières générales comme le français et l’histoire-géographie peuvent aussi être abordées sous l'angle des sciences sociales. Dans ce cadre, les élèves peuvent être amenés à réaliser des dossiers ou des études de cas pour compléter un sujet de cours (ex : en histoire-géographie, analyser une pyramide des âges en rapport avec des chiffres sur la mortalité d’une population, pour étudier l’espérance de vie sur un lieu donné).L’erreur à éviter : choisir de s’orienter en ST2S par défaut. Sans un intérêt affirmé pour les disciplines de spécialités, il ne faut pas vous imaginer que ce bac sera plus facile à suivre qu’un bac général.

4. Pour travailler sur des projets

Pour travailler sur des projets Les cours du bac ST2S sont accompagnés d’activités technologiques, sous forme de travaux de groupes. Dans ce cadre, une activité fait appel aux cours de sciences et techniques sanitaires et sociales, de biologie et physiopathologie humaine, de mathématiques, de sciences physiques et chimiques...Son contenu ?A partir d’un fait d’actualité, qui soulève des questions sanitaires et sociales, les élèves recherchent par groupe toute information pour éclairer le sujet. Ce travail débouche sur une synthèse et une présentation orale des travaux.En terminale, les activités interdisciplinaires disparaissent au profit de l’analyse ou la conception d’un projet porté par une institution médico-sociale : un projet de vaccinations mené par une ville pour des travailleurs exposés à des risques de santé, par exemple, ou un projet d’accès aux vacances pour tous mis en place par un organisme de protection de l’enfance. La pédagogie du bac ST2S mise ainsi sur l’implication des élèves dans la recherche documentaire, l’exploitation d’informations et l’analyse pour répondre à une problématique. Une démarche scientifique et technologique, qui requiert de l’autonomie et de l’initiative.L’erreur à éviter : s’imaginer que le travail s’arrête quand l’heure de cours s’achève. Les activités de groupe et les projets de classe demandent une certaine maturité et une soif de contact avec le milieu professionnel.

5. Parce que je vise des études supérieures

Parce que je vise des études supérieuresLes bacheliers ST2S sont particulièrement bien préparés aux études du secteur social. Avec un bon niveau en sciences, le bac ST2S donne accès aux diplômes de niveau bac+2 (BTS, DUT, DTS) du secteur paramédical, bien qu’ils soient, pour certaines formations, en concurrence avec les bacheliers des autres séries. Des écoles paramédicales et sociales sont accessibles sur concours ou sur parcoursup : par exemple pour les métiers d’infirmier, de manipulateur en électroradiologie médicale, ou encore d’éducateur spécialisé ou d’éducateur de jeunes enfants...Les bacheliers ST2S peuvent aussi explorer d’autres domaines, comme l’esthétique, la cosmétique, la parfumerie, ou les métiers de l’environnement qui font appel à des connaissances scientifiques.L’erreur à éviter : viser des métiers du médical, comme médecin ou sage-femme. Pour ces métiers les profils attendus sont généralement les titulaires d'un bac général qui ont choisi des enseignements de spécialité scientifique.

Site "Ma voie scientifique"

Vidéo "Le bac ST2S"

Parcours "Les métiers du paramédical"

Parcours "Les métiers du social"

coefficients.

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE STAVSciences et technologies de l’agronomie et du vivantEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h30-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique30 min 30 min*󠇯Technologies de l’informatique et du multimédia30 min 30 min♦*󠇯Éducation socio-culturel (ESC) 1h 1h♦*󠇯LVA et LVB3h303h30♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientGestion des ressources et de l’alimentation6h456h45●♦*󠇯Territoires et société2h30 4h30●♦*󠇯Technologie Avec un enseignement spécifique au choix dès la 1re, dans l’académie de Strasbourg : - Aménagements et valorisation des espaces- Technologies de la production agricole-●♦*󠇯 Enseignements de pluridisciplinarité2h302h302h30AccompagnementAccompagnement personnalisé Accompagnement au choix de l’orientation62h annuelles-Heures de vie de classe10h annuelles-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :LVC (étrangère ou régionale) Pratiques physiques et sportivesHippologie et équitationPratiques sociales et culturellesPratiques professionnelles3h3h*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

Territoires et société

Territoires et société(Disciplines concernées : histoire, géographie, économie, éducation socioculturelle…)Les élèves étudient le paysage, l’occupation des sols, les caractéristiques des dynamiques des territoires ruraux…

Technologies de la production agricole

Technologies de la production agricoleCette spécialité permet de maîtriser l’ensemble des étapes de la production végétale ou animale, leur commercialisation, leur transformation et activités de conseil associées : production de lait, de blé, de viande bovine, de vin, de poisson d’élevage ou autre produit aquacole.Elle permet aussi la rencontre des acteurs de la filière, la visite d’exploitations ou d’entreprises liées à l’activité, la découverte de l’environnement, des équipements et techniques propres : protection des sols, fertilisation, récolte en agriculture ; alimentation, reproduction, sélection, protection en production animale.Les élèves mobilisent des connaissances théoriques en zootechnie ou en agronomie leur permettant, par exemple, de comprendre l’intérêt d’un choix technique.

Poursuites d'études

Poursuite d'étudesLogiquement, le bac STAV permet de poursuivre des études dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire, du service en milieu rural...BTSA, BTS et DUTEn 2 ans après le bac, les BTSA (BTS agricoles) sont tout à fait adaptés. De nombreuses spécialités sont proposées : agronomie ; aménagements paysagers ; analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole ; aquaculture ; génie des équipements agricoles ; gestion et maîtrise de l'eau...Quelques BTS et DUT sont aussi envisageables, par exemple en biologie.Certificats de spécialisation agricoles (CsA)Préparés en quelques mois, souvent en apprentissage, ils forment à la conduite d’un élevage, d’une exploitation agricole ou d’un aménagement paysager.Les écoles spécialisées et les écoles d’ingénieursQuelques bacheliers STAV optent pour une école spécialisée (par exemple en tourisme rural). D’autres postulent dans les écoles d’ingénieurs en agriculture ou en agronomie qui recrutent ces profils. Il faut prévoir une solide sélection à l’entrée et s’engager pour 5 ans d’études.Les classes préparatoiresLes classes prépa technologie et biologie (TB) accueillent aussi un petit nombre de bacheliers STAV pour les préparer à l’entrée de certaines écoles d’ingénieurs et des écoles vétérinaires.L'universitéUne année de mise à niveau peut être envisagée avant l'entrée à l'université. Il est aussi possible de préparer une licence professionnelle ou une licence après un bac+2.

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesLes débouchés varient en fonction de la filière d'étude choisie: exploitant agricole, contrôleur laitier, conseiller en chambre d’agriculture, technicien ou concepteur paysagiste, technicien ou ingénieur forestier…Dans l’agroalimentaire, des postes de chefs de fabrication, de contrôleurs qualité et de commerciaux sont à prendre.Dans l’environnement, c’est le traitement de l’eau et des déchets qui offre le plus de débouchés.

Gestion des ressources et de l'alimentation

Gestion des ressources et de l'alimentationRessources(Disciplines concernées : biologie, agronomie, zootechnie, physique, chimie, écologie appliquée…)Les élèves étudient l’agronomie, la zootechnie, les équipements... dans une approche scientifique, technologique, humaniste et citoyenne. Ils étudient la matière et l’énergie dans les systèmes : la physique, les sciences et techniques des équipements, la chimie, les formes d’énergie et les enjeux énergétiques (disponibilité, bilan, coût), la matière constitutive du vivant et des aliments qui en sont issus (observation, modélisation) et enfin les altérations et transformations (éléments de chimie et physico-chimie).Alimentation(Disciplines concernées : biologie, microbiologie, biochimie, génie alimentaire, économie…).L’objectif est d’acquérir des connaissances et des compétences relatives à différents aspects de l’alimentation, à travers l'étude de la nutrition et sa relation avec la santé, en analysant les processus de fabrication des aliments et en étudiant les étapes de transformation des produits agricoles aux différents stades d’élaboration.

Technologies

TechnologiesLe programme est organisé autour de deux thèmes : géométrie dans le plan et analyse.Objectifs :permettre l’acquisition de connaissances et le développement de compétences mathématiques immédiatement utiles pour la physique, la chimie et les biotechnologies (produit scalaire, fonctions trigonométriques, dérivées, techniques et automatismes de calcul) ;développer des capacités d’abstraction, de raisonnement et d’analyse critique. Les activités menées en lien avec la physique-chimie donnent l’occasion de développer plus particulièrement les compétences « modéliser » et « représenter ».

Au choix en 1re dans l'académie

Les métiers du secteur agricole

Zoom

Aménagements et valorisation des espaces

Aménagements et valorisation des espacesLe diplômé issu de cette spécialité étudie la faisabilité et la mise en œuvre d’un projet d’aménagement paysager, hydraulique ou de gestion et d’aménagement d’espaces forestiers ou naturels : la valorisation d’un site, la gestion d’une population animale, les mesures de préservation d’une ressource, etc. Il étudie les enjeux économiques, sociaux, environnementaux, les équipements et leurs effets sur le milieu.

Un enseignement spécifique

Les enseignements hors académie

Les enseignements hors académieTransformation alimentaireCette spécialité mène à l'étude et à la fabrication de produits alimentaires. Elle comprend des enseignements en génie alimentaire, génie industriel, biochimie, physique et chimie. 27 établissements proposent cette spécialité en France.Établissement le plus proche :Lycée de la Nature et du Vivant de Somme Vesle 51460 - SOMME-VESLEServices en milieu ruralLes diplômés formés dans ce domaine sont à même d'analyser les besoins de services (prestations familiales, sociales, besoins en matière de santé...) d'une population rurale et d'identifier les structures susceptibles d'y répondre. 35 établissements proposent cette spécialité en France.Établissement le plus proche :Lycée agricole de Lons le Saunier Edgar Faure 39570 – MONTMOROTSciences et technologies des équipementsLes élèves issus de cette spécialité ont une culture technologique qui leur permet d'effectuer une analyse du fonctionnement des équipements. 9 établissements proposent cette spécialité en France. Établissement le plus proche :Lycée agricole et horticole 57530 - COURCELLES-CHAUSSY

Où se former

Où se formerSpécialité aménagements et valorisation des espaces■67 ObernaiLycée agricole d'Obernai■ 68 WintzenheimLycée agricole du PflixbourgSpécialité technologies de la production agricole■ 67 ObernaiLycée agricole d'Obernai■ 68 RouffachLycée agricole de Rouffach■ Lycée public■ Lycée privé

Le bac STAV

Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant

De la qualité du sol au contenu de l'assiette

Préparé dans les lycées agricoles, le bac STAV s'adresse aux élèves attirés par la biologie, l’écologie, l’agriculture, l’environnement, l’agroalimentaire, l'aménagement des espaces et la protection des milieux naturels. Elle introduit les technologies de l’information et accorde une large part à l’approche environnementale : aménagement de l’espace rural, production, transformation des produits, dimension sanitaire de l’alimentation.

Le bac STAV est préparé dans les lycées agricoles et les modalités d’accès sont indépendantes de la procédure d’affectation classique en lycée de l’Éducation Nationale. L’accès en classe de première STAV est tout de même ouvert aux élèves qui ne préparent pas leur seconde en lycée agricole. Il faut en faire la demande auprès de l’administration du lycée d’origine puis prendre contact avec le lycée d’accueil.

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Obligatoires, propres à la série de bac

PROGRAMMES

Obligatoire, propre à la série de bac

Bien qu'en difficulté le secteur agricole recrute

Bien qu'en difficulté, le secteur agricole recruteTraitement des champs guidé par GPS, suivi de cultures sous serres par ordinateur, robots de traite, automates distribuant l'alimentation des animaux... les nouvelles technologies font évoluer le métier d'agriculteur. Un métier qui génère de nombreux emplois dans les activités de production, de conseil et de commercialisation.Les 475 000 exploitations agricoles françaises produisent 75 milliards d'euros de produits agricoles : depuis 10 ans, la France est le premier producteur européen. Le secteur connaît cependant de réelles difficultés et les résultats financiers des exploitants sont en baisse, en particulier dans l'activité d'élevage. Pour autant, un chef d'exploitation agricole sur quatre déclare vouloir embaucher ce qui se traduit par le recrutement de 34 000 salariés permanents chaque année. Certains postes sont difficiles à pourvoir faute de candidats qualifiés. Sont particulièrement recherchés les conducteurs-mécaniciens d'engins agricoles, les agents d'élevages bovins et porcins, les agents et les chefs de culture en particulier en maraîchage et en horticulture, ainsi que les agents viti-vinicoles polyvalents.Dans les activités de services, certains profils sont également très attendus. C'est le cas des techniciens en mécanique agricole que les constructeurs d'engins et les entreprises de travaux agricoles peinent à recruter. De même, les commerciaux ayant une compétence en agronomie ou en agroéquipement sont promis à de belles carrières dans l'activité de vente et de conseil en agrofournitures ou machinisme agricole.Environ 12 % de l'activité agricole est réalisée par des travailleurs saisonniers. Une offre d'emplois qui permet à des jeunes en formation de découvrir différents modes de production et ainsi d'affiner leur projet.

Les pratiques évoluent

Les pratiques évoluentSur environ 854 000 professionnels permanents de l'agriculture, 67 % travaillent à leur compte. Si le nombre des exploitations baisse régulièrement, des milliers sont à reprendre chaque année. Une exploitation sur deux sera à céder dans les 10 ans à venir. Pour sécuriser leur installation, de nombreux jeunes agriculteurs choisissent de s'associer. Cela concerne 65 % des jeunes exploitants bénéficiant d'aides à l'installation. Il est conseillé d'acquérir une expérience professionnelle avant de se lancer dans la conduite d'exploitation.Cherchant à augmenter leurs revenus, de nombreux agriculteurs élargissent leur activité en fabriquant et en vendant des produits fermiers ou en louant des gîtes. Certains se tournent vers de nouvelles pratiques, comme la vente directe aux consommateurs ou la conversion à l'agriculture biologique. Sachant que les exploitations converties au bio ont besoin de deux fois plus de main d’œuvre, des emplois devraient être créés.Logiciels de gestion de troupeaux, robots, drones chargés de surveiller les cultures... l'agriculture connectée impacte de plus en plus l'activité agricole et fait apparaître de nouveaux besoins du côté des métiers du conseil. De plus, des start-up spécialisées dans le numérique se positionnent sur ce créneau.

La voie technologique

Une association dédiée à l’emploi dans le domaine agricole

Une association dédiée à l’emploi dans le domaine agricoleL’Apecita (Association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture) a pour mission de favoriser la rencontre des employeurs et des personnes à la recherche d’un emploi, dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’environnement :http:// www.apecita.com. L’association a collecté en 2015 en Grand Est environ 800 offres d’emploi, toutes activités confondues. 56 % des postes à pourvoir se rapportaient aux grandes cultures et productions animales. Les principales fonctions offertes se situaient dans le conseil et l’animation, la vente, les achats, l’administration et la gestion. 52 % des offres étaient proposées en CDI, 44 % en CDD. En termes d’évolution, le volume d’offres recensées par l’Apecita affiche une hausse de 17 % sur un an. Le nombre de candidats est quant à lui resté stable (1274 en 2014, 1288 en 2015).

Fiche bac STAV

Site "Ma voie scientifique"

Vidéo "Le bac STAV côté terrain"

Parcours "Les métiers de l'agriculture et de la forêt"

Parcours "Les métiers de l'agroalimentaire"

Établissements concernés

Établissements concernésLEGTPA Obernai LEGTPA Rouffach

En 1re et en terminale

La réforme du lycée

La voie générale

Les stages

Les stages Au titre des enseignements obligatoires, la formation comprend huit semaines de stages assimilées à des périodes de formation en milieu professionnel. Six de ces semaines sont prises sur la scolarité.Trois semaines de stages collectifs : Ils portent notamment sur les thématiques suivantes :- « territoire, développement, ressources et produits »- « étude d’une activité dans un territoire »Cinq semaines de stage individuel en entreprise ou organisme (périodes de formation en milieu professionnel) :Ce stage doit permettre à l’élève de participer à la mise en oeuvre d’un processus technologique et de nourrir l’étude qui sera l’objet du dossier technologique élaboré en vue de l’examen.

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Emploi du temps

Emploi du tempsLA 1RE ET LA TERMINALE STHRSciences et technologies de l’hôtellerie et de la restaurationEnseignements communs1reTleCoefficientFrançais3h-■ *󠇯Philosophie-2h●*󠇯Histoire-géographie1h301h30♦*󠇯Enseignement moral et civique18h annuelles*󠇯LVA et LVB + enseignement technologique en LVA4h4h♦*󠇯Éducation physique et sportive2h2h♦*󠇯Mathématiques3h3h♦*󠇯Enseignements de spécialité1reTleCoefficientEnseignement scientifique alimentation-environnement (ESAE)3h-♦*󠇯Sciences et technologies culinaires et des services10h-♦*󠇯Sciences et technologies culinaires et des services et ESAE-13h●♦*󠇯Economie, gestion hôtelière5h5h●♦*󠇯AccompagnementAccompagnement personnaliséSelon les besoins-Accompagnement au choix de l’orientation54h annuelles-Heures de vie de classe-Enseignements optionnelsDeux enseignements au plus parmi :ArtsEducation physique et sportiveLVC (étrangère ou régionale)Atelier artistique3h72h annuelles3h72h annuelles*󠇯■Epreuves anticipées: français (coef.5 à l’écrit et coef.5 à l’oral)●Epreuves finales:enseignements de spécialité (coef. 14 à l’oral et coef. 16 à l’écrit) + philo (coef. 4)♦Epreuves du contrôle continu: moyenne des notes obtenues lors des épreuves communes de contrôle continu (coef. 30)*󠇯 Contrôle continu:moyenne de l’évaluation des résultats de l’élève, chacun comptant à poids égal (coef. 10)

Economie et gestion hôtelière

Économie et gestion hôtelièreL’élève est en mesure de comprendre comment les clients, les fournisseurs, les salariés, les banques contribuent à la création de valeur de l’entreprise. Il appréhende les enjeux qui entourent le système d’information et, est en mesure :d’évaluer comment les parties prenantes contribuent ou agissent sur les différentes dimensions de la performance économique, sociale, environnementale ;de comprendre que de la bonne exploitation du système d’information dépend la capacité de l’entreprise hôtelière à optimiser sa performance ;d’appréhender les enjeux de la gestion et de la mobilisation des ressources humaines pour anticiper les évolutions, saisir les opportunités et garantir la pérennité de l’entreprise. Thème 1- l’offre de services en hôtellerie-restauration Thème 2 - l’organisation des relations courantes de l’entreprise avec ses parties prenantes Thème 3 - le système d’information, une nécessité pour gérer les relations avec les parties prenantes

Poursuites d'études

Poursuite d'étudesL’un des objectifs de la série STHR est de développer une base culturelle technologique forte pour favoriser la poursuite d’études supérieures, notamment dans le BTS phare du secteur, mais aussi dans la gestion ou le tourisme.Le BTS management en hôtellerie-restaurationIl propose 3 options :A) management d'unité de restauration,B) management d'unité de production culinaire,C) management d'unité d’hébergement.Le BTS tourismeLes DUTQuelques bacheliers optent pour un DUT (gestion administrative et commerciale des organisations ; gestion logistique et transport ; techniques de commercialisation…).Les mentions complémentaires et FCILPour entrer dans la vie active encore plus rapidement, il est possible de préparer, en 1 an, une MC (mention complémentaire) : accueil-réception ; organisateur de réceptions ; sommellerie ou une FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) autour de l’hôtellerie et du tourisme, au lycée Alexandre Dumas d'Illkirch : "accueil et réception" et "organisateur de réception".Les écoles spécialiséesDe nombreuses écoles, généralement privées et payantes, forment des professionnels de l'hôtellerie-restauration, en 2 ou 3 ans après le bac. Accès sur concours. Parmi ces écoles, l'école Ferrandi propose un bachelor arts culinaire et entrepreneuriat visé à bac+3.L'école Vatel et l'institut Paul Bocuse dispensent respectivement une formation de manager en hôtellerie internationale et une formation de responsable international de l'hôtellerie et de la restauration en 3 ans, inscrites au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).Devenir hôtesse de l'air ou steward En France, seule la CCA (Cabin Crew Attestation), délivrée par les organismes de formation agréés par la DGAC (Direction générale de l'aviation civile), permet de devenir hôtesse de l'air ou steward.L’université propose de nombreuses licences professionnelles (en 1 an après un bac+2) en hôtellerie-restauration. Leur atout : délivrer un complément de formation en matière de management, de reprise d’une PME, d’ouverture à l’international…

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnellesLes débouchés se situent dans la restauration (traditionnelle ou collective), dans l’hébergement(réception, service d'étage), dans l'armée (dans les restaurants pour les officiers et sous officiers), mais aussi dans l’agroalimentaire.La gestion hôtelière requiert un diplôme de niveau bac+4 / +5 (école de commerce ou master).

Sciences et technologies culinaires

Sciences et technologies culinairesLes élèves découvrent le secteur de l’hôtellerie et de la restauration dans sa diversité.Ils appréhendent notamment quatre concepts de fabrication (traditionnel, traditionnel avec assemblage d’opportunité, assemblage, production 45).Ils étudient alors la relation entre ces concepts de fabrication, les modes de distribution les plus courants (service à table, service automatisé, service comptoir, service sur le lieu de vie...) et la liaison directe.Enfin, viennent s’intégrer à ces concepts, une liaison différée (liaison froide, liaison chaude, liaison mixte) et des modes de conditionnements.Thème 1- le client au centre de l’activité des établissements de l’hôtellerie-restaurationThème 2 - le personnel au cœur du systèmeThème 3 - les supports physiques permettant l’acte culinaireThème 4 - les produits supports de la création de valeur

Sciences et technologies des services

Sciences et technologies des servicesLes élèves analysent les processus de production de services dans différents contextes de restauration et d’hébergement.L’articulation entre les quatre thèmes en vue de la production de services est permise par le système d’organisation interne à l’établissement d’hôtellerie et de restauration, non visible par le client.Le programme est conçu pour être mis en œuvre de façon dynamique au cours d’activités de production culinaire et de services dans des conditions réelles ou simulées. Thème 1 - le client au centre de l'activité des organisations de l'hôtellerie - restaurationThème 2 - le personnel au cœur du systèmeThème 3 - le support physique au service des acteurs de la servuctionThème 4 - les produits et services supports de la création de valeur

En 1re et en terminale

L'emploi

Zoom

Enseignement scientifique - Alimentation - Environnement (ESAE)

Enseignement scientifique - Alimentation - Environnement (ESAE)Il s’agit de conduire l’élève dans une démarche lui permettant de comprendre les choix qu’il sera amené à faire en tant que futur professionnel :en matière d’environnement de travail afin de garantir tout autant le bien être des personnes accueillies que la santé des professionnels ;en matière d’alimentation afin de satisfaire les besoins physiologiques, de prévenir les troubles de la santé et les pathologies mais aussi afin de s’adapter aux évolutions des tendances alimentaires ;en matière de processus culinaire afin de produire des aliments de qualité, conformément aux textes réglementaires et dans une démarche respectueuse de l’environnement (gestion des énergies utilisées et contrôle des émissions de déchets). Thème 1- confort et santé dans les établissements d’hôtellerie restaurationThème 2 - consommation alimentaire : entre hédonisme, besoins physiologiques et santéThème 3 - bonnes pratiques et qualité : des démarches pour la satisfaction du client

En 1re et en terminale

En 1re et en terminale

En 1re et en terminale

Les stages

L'année de mise à niveau

Vous êtes intéressé par une formation supérieure en hôtellerie restauration mais vous n’avez pas la possibilité de préparer un bac technologique hôtellerie ?Tout n’est pas perdu ! Voici la solution :L’année de mise à niveau HôtellerieLa classe de mise à niveau (MAN) prépare les élèves qui ne sont pas titulaires d'un baccalauréat technologique ou professionnel du secteur, à l'entrée en BTS hôtellerie-restauration. Seuls peuvent être admis dans cette classe les candidats venant d'achever leur second cycle où l'ayant achevé depuis un an au plus.Pendant un an, ils suivent des enseignements théoriques et pratiques.● en cuisine: techniques de préparation des produits (semi-élaborés, poissons, viandes...), cuisson, présentation des plats et organisation du travail● en restaurant : les services de restauration, la mise en place de la salle et du bar, les techniques de vente des produits de restauration● en hôtellerie : droit, économie et gestion appliqués, fonctionnement d'un hôtel, commercialisation et accueil des clients.Deux langues sont obligatoires, dont l'anglais.Déroulement des études :L'année préparatoire au BTS comprend 20 semaines de cours et ne comporte que des enseignements technologiques de l'hôtellerie et de la restauration, des langues vivantes et de la gestion :Langue vivante A - 2 hLangue vivante B - 2 hCuisine (technologie et travaux pratiques) - 9 hRestaurant (technologie et travaux pratiques) - 5 hHébergement (technologie et travaux pratiques) - 4 hEnvironnement économique et juridique de l'entreprise hôtelière - 2 h Bases de gestion de l'entreprise hôtelière - 6 hSciences appliquées - 2 h TOTAL: 32hCette formation au lycée est complétée par un stage de seize semaines dans une entreprise hôtelière.En fin de Mise à Niveau, l'admission en première année de section de technicien supérieur n'est pas automatique, elle dépend des résultats obtenus.Où se former ?Lycée Alexandre Dumas à ILLKIRCH

Où se former

Où se former■ 67 Illkirch-GraffenstadenLycée polyvalent hôtelier Alexandre Dumas■ 68 GuebwillerLycée polyvalent Joseph Storck■ Lycée public■ Lycée privé

Le bac STHR

Sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration

Le client est roi !

Le bac STHR dispense une formation polyvalente dans les domaines de l’hôtellerie et de la restauration. Il permet aux élèves de découvrir les méthodes culinaires, le service en restaurant et les techniques d’accueil et d’hébergement en hôtel. De la patience, une bonne résistance physique, des capacités d’adaptation aux horaires et à la clientèle, et bien souvent, l’esprit d’équipe, sont de mise.

L’accès à la série STHR se fait prioritairement à partir d’une entrée en classe de 2de spécifique. Il est tout de même possible de demander une 1re STHR après une 2de GT dans l'un des deux lycées de l'académie qui propose ce bac (une priorité départementale est appliquée).L'entrée en 1re STHR nécessite l'accord du conseil de classe puis une demande d'affectation satisfaite selon les résultats scolaires et les

Les enseignements communs

Les enseignements de spécialité

Français, philosophie, histoire-géographie, langues vivantes A et B, EPS, mathématiques, enseignement moral et civique.

Obligatoires, propres à la série de bac

PROGRAMMES

La voie technologique

Le programme comprend 4 semaines de stage en 1re (en cuisine, restaurant ou hébergement). L’élève peut être amené à travailler en horaires décalés, en fin de semaine et les jours fériés.

Fiche bac STHR

Vidéo "Découvrir la filière STHR"

Parcours "Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration"

Des emplois à tous les niveaux de diplôme

Bruno Croiset,président du Fafih, OPCA du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs« Des emplois à tous les niveaux de diplôme »Décrivez-nous le secteur que vous représentezIl englobe l’hôtellerie, la restauration – commerciale ou collective –, les cafétérias et un grand nombre d’activités de loisirs. On y trouve tous les métiers de la cuisine, du service en salle, du bar, de l’accueil et de la préparation des chambres. Mais aussi ceux qui sont liés au jeu (comme croupier en casino), à l’animation ou à la thalassothérapie. Et, enfin, les fonctions transverses (maintenance, comptabilité, secrétariat, direction...).Ouverts sur le monde, ces métiers permettent, si on le veut, de travailler à l’étranger.Quels métiers embauchent le plus ?Ceux de la relation client et de la préparation culinaire, car c’est là qu’il y a le plus de monde ! De même, les loisirs et le tourisme sont en plein essor et le nombre de clients à accueillir ne cesse d’augmenter. Enfin, dans l’ensemble, ce sont des emplois non délocalisables, liés au territoire.Si, parmi ces métiers, certains, comme cuisinier, bénéficient d’une grande notoriété, notamment grâce aux nombreuses émissions télévisées, d’autres sont moins bien connus. L’accueil en salle et la réception d’hôtel sont des postes d’entrée, ouverts à tous, même si les qualités relationnelles y sont essentielles, ainsi que, de plus en plus, des compétences techniques, en particulier numériques.L’hôtellerie et la restauration offrent des opportunités de carrière à tous les diplômés, du CAP au master 2.

Une bonne insertion

Une bonne insertionTrès dynamique, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration accueille les jeunes diplômés à bras ouverts, quel que soit leur niveau de qualification.La croissance de l’emploi est continue dans ce secteur, présent sur tout le territoire français avec près de 1 million d’actifs. On y trouve ainsi 360 000 cuisiniers, 370 000 serveurs, sommeliers, maîtres d’hôtel, personnels administratifs et commerciaux, ainsi que 210 000 patrons et cadres d’hôtels, cafés et restaurants. L’activité y est portée par la hausse du niveau de vie de la population, le développement des loisirs, du tourisme et l’augmentation du nombre de repas pris à l’extérieur.Les recrutements se font à des niveaux variés. Près d’un quart des débutants n’ont aucun diplôme : on les retrouve surtout parmi les commis de salle et les serveurs de restaurant. Les cuisiniers, eux, ont rarement été formés sur le tas. Dans l’hôtellerie, l'essentiel des recrutements se focalise aux niveaux bac et bac + 2. Les jeunes formés aux métiers de l’hôtellerie-restauration via un CAP cuisine ou un BTS hôtellerie-restauration trouvent facilement un emploi. Mais les diplômés de masters ou d’écoles de commerce sont également les bienvenus aux postes d’administration et de direction. Néanmoins, beaucoup de ces fonctions demeurent pourvues par la promotion interne. La formation continue permet de développer ses compétences, mais aussi, quand on a appris son métier sur le tas, d’acquérir les diplômes et certifications correspondants.

Avantage aux apprentis

Avantage aux apprentis« Ces métiers permettent à de nombreux jeunes de s’insérer, notamment par l’apprentissage, très présent au sein de nos entreprises, puisque, avec 35 000 apprentis par an, nous accueillons 8,5 % des jeunes en alternance en France. On peut aussi s'insérer grâce aux “jobs d’été” : 300 000 saisonniers l’été, 100 000 l’hiver », explique Bruno Croiset, président du Fafih.Le Céreq observe également que les anciens apprentis accèdent plus vite à l’emploi et dans des conditions plus favorables : davantage de contrats à durée indéterminée (CDI) et de temps complets. Ainsi, 85 % des sortants d’un brevet professionnel (cuisinier, barman, gouvernante, sommelier ou restaurant) par apprentissage sont en CDI.

De bonnes perspectives d'évolution

De bonnes perspectives d'évolution« Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration exigent des qualités relationnelles, rappelle Bruno Croiset, mais aussi, de plus en plus, des compétences techniques et numériques. »Le recours aux centrales de réservation s'est en effet généralisé pour l’accueil et la réception en hôtellerie. Et la tablette de commandes a fait son apparition pour le service en salle.Ces métiers permettent en outre de voyager, si on maîtrise les langues.Enfin, les possibilités d’évolution sont nombreuses : d'abord via la création ou la reprise d'entreprise, mais aussi en accédant à des fonctions d’encadrement, d’administration, de communication...« Si nos métiers vous attirent, conclut Bruno Croiset, n’hésitez pas à pousser la porte des entreprises et des CFA et à discuter avec les serveurs ou les réceptionnistes, qui ont toujours plaisir à rencontrer des jeunes ! »

coefficients.

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Comment faire ses choix ?

5 clefs à exploiter

En seconde, c’est le moment de faire un choix de bac et d'enseignements de spécialité.Pour prendre cette décision, il est nécessaire de faire le point et de prendre en compte différents critères : ses résultats scolaires et compétences (à maintenir, valoriser et développer), les démarches à effectuer, ses projets de formation supérieure, ses intérêts (les identifier, les questionner à l’aide de ressources), les particularités à connaître.

Mes compétences

Mes démarches

Mes projets

Mes ressources et outils

Des passerelles pour réussir

Miser sur ses compétences dans leur diversité

Effectuer les démarches en temps et en heure

Se renseigner sur les poursuites d’études post bac

Mobiliser les ressources et outils disponibles

Et si réussir c'était changer ?

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Mes compétences

Non exhaustif !

La voie technologique

Pour en savoir plus :

Le site "Euroguidance"

Le passage en classe de 1re et le choix du bac sont soumis à l’approbation du conseil de classe et de ce fait, les résultats scolaires sont importants, en particulier ceux concernant les disciplines fondamentales du bac visé. Pour autant, à court et moyen terme les compétences extrascolaires ne sont pas non plus à négliger.

Valoriser ses atouts extra-scolaires Un plus dans un CV

Il est possible de développer des compétences scolaires ou extra-scolaires et d’obtenir des certifications ou diplômes dès le lycée dans divers domaines (animation, secourisme, langues, informatique, etc.).Ces éléments peuvent constituer un avantage quand il s’agira de candidater dans l’enseignement supérieur ou dans le monde du travail.Il est important de valoriser ses atouts pour pouvoir les mettre en avant au moment où la sélection est de mise.

De l'expérience dans l'animation

Des compétences en informatique

La réforme du lycée

Un diplôme de secouriste

La voie générale

Comment faire ses choix

Autres expériences

Les langues Un passeport pour la réussite

Pour identifier et valider ses compétences en langues, différents examens permettent de se situer et de valoriser ses atouts

Carnet d'adresses

Italien

Allemand

Espagnol

Anglais

Les stages d'anglais

Les évaluer et les améliorer pour réussir sa scolarité.

De l'expérience dans l'animationLe brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA)Il s’agit du diplôme qui permet d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs, durant les temps de loisirs et de vacances. Les organisateurs de ces accueils sont en majorité des associations, des mairies ou des comités d'entreprise. Ils peuvent être également des sociétés commerciales ou des particuliers.Il est impératif d’avoir 17 ans révolus au premier jour de la première session de formation (formation générale). Mais l'inscription administrative sur le site internet est autorisée 3 mois avant : www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafdPour obtenir le BAFA, il faut suivre deux sessions théoriques et un stage pratique qui se déroulent obligatoirement dans l’ordre suivant :Une session de formation générale, qui permet d’acquérir les notions de bases pour assurer les fonctions d’animation (de 8 jours minimum)Un stage pratique, qui permet la mise en œuvre des acquis et l’expérimentation (14 jours effectifs minimum) ;Une session d’approfondissement (de 6 jours minimum) ou de qualification (de 8 jours minimum) qui permet d’approfondir, de compléter, d’analyser ses acquis et besoins de formation.Afin de faciliter l’accès aux formations préparant au BAFA, certains organismes attribuent, sous condition ou non, des aides financières (CAF, Conseil régional, comités d'entreprises, Pôle emploi...).Contact : DRDJSCS Grand Est - StrasbourgCité Administrative Gaujot 14 rue du Maréchal Juin STRASBOURG✆ 03 88 76 76 16 www.bas-rhin.gouv.fr

Un diplôme de secouristePSC1 : Prévention et secours civiques de niveau 1Cette formation permet à toute personne d'acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours.Elle apprend à réagir face à des situations de la vie quotidienne : malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc.La session alterne échanges théoriques, apprentissages pratiques et mises en situation. Durée : 7 h. Aucun prérequis nécessaire.PSE1 : Premiers secours en équipe de niveau 1 D’une durée de 35 h minimum, cette formation permet d’acquérir des compétences supplémentaires pour pratiquer les premiers secours en équipe, utiliser du matériel de secours professionnel (colliers cervicaux, oxygénothérapie…) et améliorer la prise en charge de la victime.Elle est accessible à partir de 16 ans sans prérequis.www.protection-civile.org

Des compétences en informatiqueLa plateforme numérique PIXpermet de mesurer, développer et valoriser ses compétences numériques en ligne :https://pix. beta.gouv.frLe PCIE (passeport de compétences informatiques européen) ou ICDL (international computer driving licence)est un certificat d’aptitude reconnu mondialement qui atteste que le titulaire a les connaissances de base pour utiliser un ordinateur ainsi que les principaux outils bureautiques.Inscriptions surwww.pcie.tm.frLe TOSA ou le TOSA Code(pour ceux qui maîtrisent les codes PHP, Java, C# et HTML5) est un standard d’évaluation et de certification des compétences informatiques en bureautique utilisée par plus de 500 écoles et entreprises. Inscriptions surwww.isograd.com

Autres expériencesUne expérience en écriturePour tout type de formation (école de journalisme, sciences po…), avoir une expérience en écriture peut-être un atout majeur, il peut donc être intéressant de faire des piges dans des journaux locaux, du lycée, etc.Présenter ses créations artistiques Pour ceux qui ont des capacités et aspirations artistiques, il peut être intéressant de rassembler d’ores et déjà toutes ses créations afin d’en faire un recueil exploitable au moment d’éventuelles candidatures (par exemple, créer un book).Faire partie d’une association Il existe une multitude d’associations de différentes natures (sociale, sportive, artistique…).Faire partie d’une association est un atout majeur pour un futur CV.

AnglaisUSALe TOEFL (test of english as a foreign language) est un examen américain qui doit être passé comme test d’entrée aux études universitaires ou en collège aux USA et au Canada. Il est le test anglais le plus largement répandu dans le monde, reconnu par plus de 10 000 établissements d’enseignement supérieur, universités et agences dans plus de 130 pays. Le résultat est valable 2 ans. L’inscription s’effectue par Internet, par téléphone ou par courrier.Royaume UniLes examens de Cambridge : english as a Foreign Language (EFL)permettent d’évaluer sa capacité à utiliser l’anglais en situation réelle de communication. Il existe 5 niveaux :le KET (key english test)le PET (preliminary english test)le FCE (first certificate in english)le CAE (certificate in advanced english)le CPE (certificate of proficiency in english)Il est conseillé de les passer dans l’ordre. Ces examens sont reconnus internationalement et sont indispensables à l’entrée en premier cycle dans une université au Royaume-Uni pour les non-anglophones. De plus, ces examens sont reconnus par la majorité des employeurs comme une référence. Les examens de Cambridge sont valables à vie. Les inscriptions se font auprès du British Council.InternationalL’IELTS (international english language testing system) est un test de maîtrise de la langue anglaise reconnu à l’échelle internationale qui permet d’évaluer ses compétences à l’écrit et à l’oral. Il est une vraie alternative au TOEFL.En effet, l’IELTS se concentre sur l’anglais international, ce qui comprend l’anglais britannique, l’anglais américain et d’autres variétés.L’IELTS est souvent exigé pour s’inscrire dans une université australienne, néo-zélandaise, scandinave, britannique ou irlandaise. Il est aussi très largement reconnu aux USA où plus de 2000 institutions l’acceptent désormais. Sa validité est limitée à 2 ans. Les inscriptions se font auprès du British Council.

EspagnolLes diplômes DELE(Diploma de espanol como lengua extranjera)attestent d’un niveau de compétence et de maîtrise de la langue espagnole et sont reconnus au niveau mondial. Ils sont organisés par l’Institut Cervantès. C’est le seul certificat pour les orateurs espagnols d’origine étrangère officiellement identifié par le ministère espagnol de l’éducation, de la culture et des sports. Ce diplôme est de grande valeur internationale pour ceux qui veulent étudier dans une université espagnole et qui veulent travailler dans un pays où l’on parle espagnol. Sa validité est illimitée.

AllemandLes examens du Goethe Institutont une renommée internationale et, dans de nombreux pays, les diplômes délivrés ont valeur d'attestation de compétences auprès des employeurs et des établissements d'enseignement supérieur.Les examens d'allemand du Goethe-Institut correspondent aux niveaux du cadre européen de référence pour les langues : de A1 pour les débutants, jusqu'à C2 pour les plus expérimentés.Le GDS (großes deutsches Sprachdiplom) sanctionne un niveau linguistique très élevé et correspond au sixième et dernier degré (C2) du Cadre européen commun de référence pour les langues. Il permet aux étudiants étrangers d’accéder aux universités et aux autres établissements allemands d’enseignement supérieur.

ItalienLes diplômes italiensPour valider son niveau de langue, plusieurs diplômes en langue italienne existent : le CILS (certificat d’italien comme langue étrangère)est le diplôme officiel qui révèle le degré de compétences dans la communication en italien langue étrangère. Ce certificat peut être passé en France dans les instituts de culture italienne ou d'autres centres agréés.Autres diplômes :la DITALS(didactique de l’italien langue étrangère)le PLIDA(connaissance de la langue italienne)le CELI(certificat d'italien général)les Tests et diplômes de la Chambre de Commerce Italienne pour la France.

Des stages d’anglais sont proposés à tous les lycéens volontaires (voie générale, technologique et professionnelle) pour améliorer leur expression orale.Ils se déroulent pendant les vacances scolaires sur une semaine, à raison de trois heures par jour pendant cinq jours.Ils sont encadrés par des professeurs d’anglais, des assistants d’anglais et des locuteurs natifs.Une évaluation est effectuée en début de stage et permet la répartition des élèves dans des groupes de compétence.A l’issue de ce stage, les professeurs d’anglais peuvent être informés des compétences acquises par leurs élèves.Les séjours linguistiques ou au pair sont de bons moyens de progresser rapidement.

Mes démarches

Les procédures d'orientation et d’affectation

2e trimestre : vœux et avis provisoires

3e trimestre : vœux et avis définitifs

Affectation complémentaire

Les intentions d’orientation

Les intentions d’orientationL’élève et sa famille indiquent leurs intentions d’orientation sur la fiche dialogue :1re générale,1res technologiques ouréorientation vers la voie professionnelle.

L’avis d’orientation

L’avis d’orientation Le conseil de classe répond en formulant un avis d’orientation.

Le stage passerelle

Le stage passerelleDans le cas d'une réorientation vers la voie professionnelle, l’élève a la possibilité de suivre un stage passerelle qui éclairera la décision d’orientation prise à la fin du 3e trimestreIl est indispensable de se manifester auprès du PsyEN et du chef d’établissement dès la fin du 1er trimestre.

La demande d’orientation

Le demande d'orientationLes représentants légaux émettent une demande d’orientation, choix définitif entre les différentes voies et séries de première :première généralepremières technologiques (ST2S, STMG, STI2D, STL, STAV, STD2A, STHR)réorientation vers la voie professionnelle

La proposition d’orientation

La proposition d’orientationLe conseil de classe formule uneproposition d’orientation.Il doit impérativement proposer au moins une orientation vers une autre série s’il s’oppose à un passage dans une série demandée.Cette proposition doit porter sur le bac général ou une série de bac technologique.Lorsque la proposition d’orientation n’est pas conforme aux intentions de la famille, le conseil de classe peut recommander à l’élève de suivre un stage de remise à niveau.

La décision d’orientation

La décision d’orientationC’est le chef d’établissement qui prend la décision d’orientation, elle prend en compte le niveau général de l’élève, sa motivation pour une série particulière et ses chances de réussite.Une proposition conformeSi la proposition est conforme au choix ou acceptée par les représentants légaux, une décision d’orientation est rendue.Une proposition différenteSi la proposition est différente du choix des représentants légaux, ils doivent prendre contact avec le chef d’établissement ou son représentant.Si le désaccord persiste après l’entretien, les représentants légaux peuvent faire appel auprès d’une commission.Suite à l'entretien ou après l'appel, les représentants légaux peuvent demander le maintien en classe de 2de, en cas de désaccord sur la décision d'orientation.A noter :le chef d’établissement peut assortir sa décision de passage de la condition que l’élève s’engage à suivre un stage de remise à niveau, notamment lorsque celui-ci est recommandé par le conseil de classe.Attention, pour les 1res technologiques, l'accord de passage dans une série ne garantit pas une affectation !La décision d’orientation concerne le choix d’une série de bac. Pour une demande d’affectation en :1re générale,l’élève pourra obtenir une place dans l’un des établissements de son secteur.1re technologique ou professionnelle, l’élève pourra obtenir une place dans l’établissement souhaité en fonction de son classement par rapport aux autres postulants et du nombre de places disponibles.

Juin

Les conseils de classe du 3e trimestre doivent aboutir à la décision d’orientation définitive.

L’affectation dans un établissement public

L’affectation dans un établissement publicLa notification d’affectation est établie fin juin et indique la situation de l’élève au regard de ses vœux :affecté (a obtenu une place)inscrit sur la liste supplémentairerefuséAttention, cette notification n'équivaut pas à une inscription !Les élèves qui n’ont pas eu d’affectation doivent s’adresser à leur établissement d’origine et contacter le CIO de secteur dès début juillet. Sans affectation, les représentants légaux peuvent demander le maintien en classe de 2de.

L’inscription

L’inscriptionLa famille doit contacter l’établissement d’affectation qui lui fournit un dossier d’inscription. Ce dossier doit impérativement être remis au lycée avant le 3 juillet 2020(en fonction des dates du DNB), sans quoi la place qui a été attribuée sera proposée à un autre élève.

Juillet – août

Liste supplémentaire

Liste supplémentaireUne liste supplémentaire est prévue pour les élèves retenus et en attente pour une affectation en 1re technologique ou professionnelle. Ils peuvent être acceptés en cas de désistement d’un élève situé en liste principale. Le recours aux listes supplémentaires des voies technologique et professionnelle a lieu jusqu’à fin août 2020.

Février

Septembre

A partir du 4 septembre 2020, une publication des places vacantes dans chaque section des voies technologique et professionnelle permet aux élèves non encore affectés de reformuler des vœux en vue d’obtenir une affectation.Une réponse devrait être rendue le 18 septembre 2020au plus tard.Concernant la 1re générale, les dernières affectations ont lieu fin août pour les arrivées tardives.

Pour en savoir plus

L’établissement d’affectation

En 1re générale

En 1re générale, les élèves admis dans la classe supérieure continuent leur scolarité dans le même établissement ou bien dans un établissement du réseau, si la spécialité choisie n’est pas proposée.Les enseignements de spécialité Arts et LLCA nécessitent de constituer un dossier spécifique pour y être admis.

En 1re technologique et professionnelle

En 1re technologique et professionnelle, l’affectation est décidée en fonction :des vœux du candidatde son classement selon un barème

Le choix d’une 1re technologique à capacité limitée

Le choix d’une 1re technologique à capacité limitéeSi, pour une formation, le nombre de candidats est égal ou inférieur à la capacité définie, tous les candidats sont affectés.Lorsque le nombre de candidats est supérieur à la capacité d’accueil, il y a classement des candidatures selon un barème. L’objectif est de comparer et classer le plus équitablement possible les candidatures à une même formation, émises par des publics issus de classes, d’établissements et de parcours différents.Les sections concernées sont les classes de 1re STI2D, STMG, ST2S, STL et STHR ou l'entrée en 1re professionnelle passerelle.Éléments du barème :Le barème est composé de plusieurs types de critères et de bonus. Certains de ces critères et bonus sont liés au candidat, d’autres à la formation demandée. Il n’est jamais attribué de bonus négatif. Les critères pris en compte par le traitement informatique des vœux sont les suivants :● les résultats scolairesL’élève est évalué dans 8 disciplines : français, histoire-géographie, LVA, LVB, mathématiques, SVT, physique-chimie, EPS. Des coefficients sont attribués à chacune des disciplines selon la formation demandée.● l’ordre des vœux● la cohérence entre la formation d’origine et d’accueilLes élèves de 2de GT sont prioritaires pour les affectations en 1re technologique.● les critères dérogatoires nationaux● le nombre de places disponibles dans la formation d’accueilPour ST2S, STL, STMG, STI2D, STHR et STD2A :● la zone géographiqueUn bonus est systématiquement attribué aux élèves scolarisés dans l’établissement ou dans un établissement du réseau.Pour STD2A, STAV et STHR :● le type de 2deSont prioritaires, les élèves qui, cette année, ont suivi :- l'option « création et culture design » pour le bac STD2A ;-l'option « écologie, agronomie, territoire et développement durable » pour le bac STAV ;Les autres élèves doivent suivre une procédure spécifique et prendre contact avec l'établissement d'accueil.- la 2de spécifique STHR pour le bac STHR.Les autres élèves doivent formuler un vœu, comme pour les autres bacs technologiques.Pour les réorientations pour la voie professionnelle :● l'avis du chef d'établissement d'origine● l'avis du chef d'un établissement d'accueil (obligatoire !)

Pour un changement d’académie, contactez la DSDEN (Direction des services départementaux de l’Education nationale) du département souhaité.

La voie technologique

Pour ne pas se tromper, tout au long des années lycée, il est impératif de bien connaître le système et les temps forts qui mènent au bac. Les démarches diffèrent selon le choix du bac, certains sont sélectifs, d'autres ne sont pas proposés dans son établissement, certains nécessitent une procédure particulière... Il est important d'être informé à temps pour ne pas manquer les dates et suivre correctement la procédure.

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Lors du conseil de classe du 2e trimestre, les intentions et avis d’orientation ne sont que provisoires.Ils sont le début d’un dialogue qui prépare le choix définitif.

Mes projets

Le choix du diplôme

Les formations supérieures accessibles après le bac

Le choix du domaine

Les secteurs de formation après le bac

La mobilité internationale

Booster son CV

Parcoursup

La plateforme incontournable pour le post-bac

A peine sorti du collège, et après une année en lycée, il est nécessaire de choisir un bac et indispensable de se projeter déjà plus loin. Selon le bac préparé, les possibilités d’études supérieures ne seront pas les mêmes. Pour préparer l’avenir, c’est dès aujourd’hui qu’il faut s’informer.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le choix du diplôme

Mes projets

Les formations supérieures accessibles après le bac

LMD

ECTS

Le guide "Entrer dans le sup dans l'académie de Strasbourg"

La voie technologique

Les licences universitaires

3 à 5 ans – En lycées ou écoles

Les diplômes d’écoles spécialisées

2 ans – En lycée - 120 crédits ECTS

3 à 5 ans – En lycées ou écoles

Les CPGE

Classes préparatoires aux grandes écoles

Diplômes universitaires de technologie

2 ans – En IUT - 120 crédits ECTS

Les DUT

La réforme du lycée

Brevets de technicien supérieur/agricole

Diplômes d’études universitaires scientifiques et techniques

La voie générale

2 ans - En lycée ou CFA - 120 crédits ECTS

Les BTS/BTSA

2 ans – A l’université - 120 crédits ECTS

Les DEUST

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Les DUT(diplômes universitaires de technologie)AccèsSélection sur dossier, parfois entretien et/ou épreuves de sélection.EnseignementsLa formation alterne cours magistraux, TD et TP ; des stages en entreprise de 8 à 16 semaines font partie de la formation.ObjectifL’insertion professionnelle, mais 80 % des étudiants continuent leurs études.DébouchésUne vingtaine de spécialités de DUT sont proposées dans l'académie dans les secteurs industriel, tertiaire, sanitaire et social et dans l’agriculture agronomie- environnement.

Les DEUST(Diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques)AccèsSélection sur dossier et parfois entretien.EnseignementsLe DEUST est une formation professionnelle qui comporte des cours magistraux, TD, TP et stages.ObjectifL’insertion professionnelle, mais la plupart des étudiants continuent leurs études.DébouchésDans l'académie, seuls les domaines du sport, de l’animation et de la culture proposent des DEUST.

Les diplômes d'écoles spécialiséesAccèsConcours d’entrée et nombre de places limité.Types d’écolesLes secteurs sont nombreux : architecture, art, armée, spectacle, comptabilité, commerce, gestion, ingénieurs, paramédical, social, études politiques, journalisme...ObjectifLes formations en école mènent à un diplôme précis (diplôme d’État, diplôme d’ingénieur, titres reconnus par la profession...). L’objectif principal est l’insertion professionnelle.DébouchésLes diplômes de certains secteurs (social, paramédical, droit, commerce, ingénierie...) s’insèrent plutôt bien.En revanche, ceux des métiers artistiques, de la communication, du journalisme, connaissent plus de difficultés.

Les licences universitairesAccèsLa plupart des licences sont ouvertes à tous, principalement aux titulaires d'un bac général.EnseignementsLa formation permet d’acquérir un socle de connaissances générales, basé sur des enseignements théoriques, méthodologiques, pratiques et appliqués.ObjectifLa licence universitaire nécessite une poursuite d’études (ex : master, doctorat). Il est possible, après la 2e année, de préparer une licence professionnelle en 1 an, permettant d’entrer dans la vie active.DébouchésLes diplômés de haut niveau connaissent une insertion comparable à celle des sortants d’écoles d’ingénieurs ou de commerce. Les profils scientifiques et plus particulièrement ceux qui ont une vocation industrielle sont les mieux placés sur le marché du travail. Les diplômés en gestion connaissent également des conditions d’insertion favorables. Les profils littéraires, sciences humaines et droit nécessitent souvent une double compétence.

Les CPGE(classes préparatoires aux grandes écoles)AccèsSélection sur dossier, accessibles aux titulaires d’un bac général, technologique ou professionnel, selon la spécialité choisie.EnseignementsRéparties en 3 filières (littéraire, économique, scientifique), elles proposent un programme d’études pluridisciplinaire.ObjectifElles constituent la voie royale d’accès aux grandes écoles mais ne délivrent aucun diplôme. Des équivalences sont possibles à l’université.DébouchésSelon la voie choisie, elles préparent aux concours d’entrée dans les écoles normales supérieures, les écoles d’ingénieurs, les écoles vétérinaires ou agronomiques, les écoles de commerce et de gestion…

Les BTS/BTSA(brevets de technicien supérieur / agricole)AccèsSélection sur dossier.EnseignementsLa formation alterne cours magistraux, TD et TP. Un ou plusieurs stages de 8 à 12 semaines sont effectués en entreprise pendant les 2 années.ObjectifL’insertion professionnelle, mais 50 % des étudiants continuent leurs études.DébouchésLes titulaires d’un BTS occupent des emplois intermédiaires tels que collaborateur d’ingénieur ou chef de service.

LMDLes universités et grandes écoles ont adopté une organisation des études en 3, 5 et 8 ans après le bac, conférant les grades de licence (L), master (M) et doctorat (D).Les formations en 2 ans (DUT, BTS, CPGE) sont également intégrées dans le système LMD. Cela permet une meilleure mobilité des étudiants et des jeunes diplômes dans les pays européens.

ECTSPour chaque diplôme, les enseignements sont découpés en semestres, correspondant chacun à 30 crédits ECTS (European Credits Transfer System), capitalisables et transférables en France (d’un établissement supérieur à l’autre) et en Europe (d’un pays à l’autre).

Le choix du domaine

Mes projets

Les secteurs de formation après le bac

Le guide "Entrer dans le sup dans l'académie de Strasbourg"

La voie technologique

Les métiers par secteur professionnel

Onisep TV

Quiz " Quels métiers pour moi ?"

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

InformatiqueLe secteur informatique génère de nombreux débouchés. De bac+2 à bac+5, les informaticiens sont recherchés pour leurs connaissances pointues dans un domaine en perpétuelle évolution.

Droit, sciences politiquesAvocats, juristes, magistrats, notaires... Ils exercent des métiers très différents, dans des lieux divers (tribunal, étude, cabinet ou entreprise) et sous tous les statuts (fonctionnaire, libéral ou salarié). Leur point commun : de longues études de droit.

Santé, socialLes métiers dela santé ne connaissent pas la crise de l’emploi. L’accès à ces professions reste néanmoins très sélectif. Force de travail et motivation sont indispensables pour faire sa place dans un univers qui allie expertise et qualités humaines.Le socialoffre des opportunités pour les jeunes candidats prêts à s'investir. A côté des professions réglementées avec leur diplôme d'Etat attitré, figurent des activités accessibles sans diplôme spécifique.

IndustrieL’automobilefait travailler environ 700 000 personnes en France, les réparateurs et les concessionnaires pèsent pour plus de la moitié. Construction navale, ferroviaire et aéronautique sont des sources d’opportunités pour les jeunes diplômés, aussi bien à des postes d’ingénieurs qu’aux fonctions d’opérateurs sur les chantiers. L'électronique également, notamment dans des fonctions de recherche & développement ou encore de maintenance. L’agroalimentaire, 2e employeur industriel, totalise plus de 400 000 actifs, en production surtout, mais aussi en vente, en maintenance, en contrôle qualité ou en logistique.

Architecture, BTPEn crise depuis plusieurs années, le secteur du BTPconnaît d'importantes difficultés tout en restant l'un des premiers employeurs de France. La rénovation énergétique, de grands projets d'infrastructures et le renouvellement des effectifs, ouvrent des opportunités aux jeunes diplômés.

Agriculture, aménagement, environnementLe secteur de l’agriculture continue de se féminiser et de flirter avec le high tech... Dans les exploitations, la relève est attendue et le machinisme agricole cherche des profils techniques et commerciaux.L'environnements'invite partout dans la vie économique (maisons écologiques, récupération d'énergie...). C'est dans la gestion des déchets, le traitement des eaux et la dépollution des sols que l'on embauche le plus.

Arts, cultureL'art et le design sont des domaines qui demandent beaucoup de motivation. Pour percer, il faut du talent, de la ténacité et une excellente formation (école ou conservatoire obligatoires). Pour décrocher un emploi dans le secteur de la culture, priorité aux études longues, aux stages et à la mobilité.

Lettres, sciences humaines et socialesLe secteur de la traduction et de l’interprétation ne compte pas moins de 800 000 employés. Si les entreprises recrutent, elles ont des attentes fortes en termes de qualification.

Tourisme, hôtellerie, transportLa France compte un grand nombre d'emplois liés au tourisme, à condition de maîtriser au moins deux langues étrangères et d'avoir le sens du service ! Le transport et lalogistique emploient 9 % des salariés français (conducteurs, manutentionnaires...). Le marché de l'emploi est favorable aux jeunes diplômés à tous les niveaux. L'hôtellerie restaurationcherche à attirer de nouvelles compétences en cuisine, en service et en hébergement.

Fonction publiquePremier employeur de France avec 5,5 millions d’agents, la fonction publique doit faire face à des départs à la retraite sans précédent. Et même si tous les postes ne sont pas remplacés, elle reste le plus gros pourvoyeur d'emplois. Les recrutements se font à tous les niveaux de qualification et sur un éventail de métiers beaucoup plus important qu'on ne l'imagine.

Sciences Découvrir un vaccin contre le sida ou le cancer, de nouvelles énergies plus respectueuses de notre environnement, nous permettre de vivre mieux et plus longtemps... les défis scientifiques ne manquent paspour tous ceux qui aiment explorer, faire des expériences.

Commerce, économie, gestionLes métiers de lavente et de ladistribution recrutent des jeunes, à tous niveaux, même en période de crise. Internet révolutionne les métiers du marketinget de la publicité en permettant un contact direct et personnalisé avec les consommateurs. Clef du développement de l’entreprise, les métiers de la gestion et de lacomptabilité ne connaissent pas la crise. A bac+2/3 et surtout à bac+5, ils connaissent de belles évolutions de carrière.

Information, communicationLes métiers de la communication sont stratégiques pour les entreprises. Culture générale, langues, aisance relationnelle et techniques professionnelles sont indispensables pour s'imposer.

Sport, animationEmblématique du secteur du sport, la compétition de haut niveau. Mais les places sont tout autant dans l’enseignement et l’animation, dans la gestion des installations, l’organisation de manifestations, le suivi médical des athlètes ou la vente du matériel sportif. Moyennant une formation adaptée et de la persévérance.

La mobilité internationale

Mes projets

Booster son CV

De nombreux dispositifs permettent de suivre une formation ou de faire un apprentissage à l’étranger, une opportunité à ne pas manquer !La maîtrise des langues est un atout majeur pour la plupart des évolutions professionnelles. De plus, une expérience à l’étranger permet de valoriser son CV. Il est donc tout à fait pertinent de se lancer dans l’aventure.Beaucoup de jeunes n’osent pas, pensent que ce ne sera pas possible ou qu’il faut déjà bien maîtriser la langue avant de partir à l’étranger… Ce n’est pas toujours le cas !

Des possibilités multiples

Des possibilités multiplesLes possibilités de partir à l’étranger sont multiples. Par exemple, le programme européen Erasmus + permet aux étudiants de lycée professionnel ou de l’enseignement supérieur de faire des stages ou des périodes d’études dans un pays d’Europe.D’autres accords d’échanges permettent de partir dans d’autres pays du monde et il est possible également de partir dans le cadre de la préparation de doubles diplômes, de stages, de volontariats, de séjours au pair, etc.

Préparer un diplôme international

Préparer un diplôme international L'université de Strasbourg propose plus de 60 formations en partenariat international dans des domaines aussi variés que le droit, le commerce, l’histoire, les sciences, la gestion… Suivre ce type de parcours, c’est avoir la chance de préparer un diplôme international, reconnu par plusieurs universités de différents pays. Ces parcours permettent d’obtenir soit undouble-diplôme, soit un diplôme dit "à sceaux multiples", signé par les établissements partenaires.

Des accords avec l'Allemagne

Des accords avec l'Allemagne De par sa situation géographique, l'académie de Strasbourg a développé une relation privilégiée avec l'Allemagne.Double-diplômes franco-allemands, partenariats entre les services d'orientation de l'académie de Strasbourg et du Bade Wurtemberg sont quelques exemples de moyens mis en œuvre pour faciliter la mobilité des jeunes frontaliers.C’est un accès facilité à un marché de l’emploi dynamique : l’Allemagne est aujourd’hui l’eldorado des jeunes diplômés européens. C’est un tremplin vers l’international. A la clé, plus de possibilités d'embauche.

Les lieux pour s’informer

Les centres d'information et d'orientation

Les centres d'information et d'orientationDifférents CIO de l’académie accueillent une fois par mois des conseillers allemands (à Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Haguenau et Saverne) pour recevoir le public et conseiller sur les études en Allemagne.Les CIO de l'académie de Strasbourg

Le centre ressources Euroguidance

Le centre ressources EuroguidanceLe centre ressources Euroguidance de Strasbourg représente un réseau européen pour l’orientation et la mobilité. Il est possible de prendre rendez-vous pour un entretien concernant tout type de mobilité (études, volontariat, reconnaissances de diplômes…).Site Euroguidance

L’agence pour l’emploi de Kehl

L’agence pour l’emploi de KehlL’agence pour l’emploi de Kehl offre un conseil spécifique aux personnes en recherche de mobilité transfrontalière. Il est possible d’obtenir un conseil et un accompagnement personnalisé avec des conseillers ayant une bonne connaissance du tissu économique local, des entreprises allemandes et de leurs attentes.Service de placement transfrontalierBahnhofsplatz 1accès vers quai 177694 KehlSite national

Les sites à consulter

Le site "Ma voie pro Europe"

Développé à Strasbourg, ce siteencourage les jeunes à suivre des périodes de formation, de stage et d’apprentissage à l’étranger. Il comporte toutes les informations utiles pour bien préparer son projet de mobilité.

Le site "Euroguidance"

Euroguidance est un site national dédié à la mobilité, il apporte toutes les informations nécessaires à toute personne ayant un projet à l’étranger. Il concerne aussi bien les étudiants que les formateurs et professionnels.

Le site de l'Université franco-allemande

Le site de L'Université franco-allemande présente les doubles diplômes bi et tri nationaux post-bac.

Le site "Eures"

Le portail européen EURES, dédié à la mobilité et à l’emploi, vous accompagne dans la recherche d’emploi transfrontalier.

découvrir une nouvelle culturedévelopper une capacité d'adaptationdévelopper ses contacts et ses réseauxenrichir son CV

La voie technologique

Partir à l'étranger, c'est un moyen de :

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

PARCOURSUP

Mes projets

La plateforme incontournable pour le post-bac

Exemple de la licence de psychologie de l’Université de Strasbourg

Les attendus nationauxstipulent, entre autre, la nécessité d’avoir des compétences dans les disciplines scientifiques (avoir un bon niveau dans au moins une des disciplines suivantes : mathématiques, physique-chimie et sciences de la vie et de la terre) mais également d’avoir des compétences dans les disciplines littéraires et les disciplines de sciences sociales (avoir un bon niveau dans au moins deux des disciplines suivantes : français, philosophie, histoire-géographie et sciences économiques et sociales).Les critères généraux d’appréciation des dossiers comprennent, entre autres :les notes de première et terminale dans les matières suivantes: Français, Philosophie, LV1, Mathématiques, SVT, Biologie, Sciences, Sciences du vivant, Sciences économiques et sociales (en fonction de la présence de ces matières dans les différentes filières) ;les résultats aux épreuves anticipées du baccalauréat de français.Ces informations donnent des indications permettant de faire ses choix post-seconde en connaissance de cause. Cette application permet également de connaître le contenu et les débouchés de chaque formation.

Le fonctionnement de Parcoursup

Les admissions

Les attendus

Après avoir exploré les différentes formations qu’il est possible de faire après le bac, et après avoir ciblé l’une ou l’autre formation souhaitée, les élèves de terminale doivent formuler leurs vœux sur la plateforme dédiée : Parcoursup. La grande majorité des formations y sont référencées.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le fonctionnement de ParcoursupParcoursup est la procédure nationale de gestion des candidatures et des admissions pour l’accès à l’enseignement supérieur en France.Les candidats souhaitant intégrer une première année post-baccalauréat créent un compte personnel sur le site internetwww.parcoursup.fret saisissent leurs souhaits de formations.Cette saisie se déroule habituellement entre mi-janvier et mi-mars.Les candidats peuvent formuler jusqu’à 10 vœux pour des formations sous statut scolaire et 10 vœux pour des formations par apprentissage.

Les admissions L’entrée dans une formation de l’enseignement supérieur est le plus souvent sélective. Chaque candidat peut donc être « admis », « sur liste d’attente » ou bien « refusé ».Pour les formations de type licence, il n’y a pas de « refus ». Les candidats sont soit déclarés « admis », soit sur « liste d’attente ». Lorsqu’ils sont admis, l’Université a la possibilité de moduler l’admission proposée en conditionnant l’inscription du candidat à un aménagement de sa scolarité, il s’agit de la fameuse réponse « oui, si ».Dans ce cas, le candidat admis ne pourra s’inscrire dans la formation que s’il accepte un aménagement de sa scolarité : il s’agit le plus souvent de suivre des modules de formation complémentaires, ou bien de prévoir un allongement de la scolarité(comme par exemple préparer la licence en 4 ans), afin de favoriser sa réussite au sein de la formation.

Les attendus Lors de la saisie de chaque vœu les candidats sont informés des « attendus » de la formation visée. Il s’agit des savoirs, savoir-faire, ou des savoir-être nécessaires pour espérer réussir au sein de la formation.Les candidats sont ainsi informés des prérequis qu’il faut maîtriser et peuvent saisir leurs vœux en toute connaissance de cause.La connaissance de ces attendus peut être source d’information importante pour les élèves de seconde qui auraient déjà un projet déterminé et qui ne sauraient pas quels bac ou enseignements de spécialité choisir en classe de première.

Mes ressources et outils

L'accompgnement au choix de l'orientation

Exemples d'actions en établissement et individuelles

Les personnes et lieux pour s'informer

Les outils pour l'orientation

Folios, le kiosque Onisep

Pour réfléchir à son orientation, élargir ses recherches pour choisir son bac et se donner toutes les chances de réussir, il faut s’interroger et se connaître (évaluer l’intérêt porté aux disciplines, à certaines formations supérieures, à un futur métier et secteur professionnel, savoir quelles sont ses possibilités…) De nombreuses ressources sont disponibles pour aider à faire ses choix.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

L’accompagnement au choix d’orientation

Mes ressources et outils

Exemples d’actions pouvant être proposées par les établissements

Exemples d’actions pouvant être réalisées à titre individuel

Les séances d’information ou ateliers de réflexion en classe

Les visites d'entreprises

Les journées d’immersion dans un établissement d’enseignement supérieur

La visite de salons et forums

Les journées portes ouvertes

L’entretien personnalisé d’orientation

Le tutorat

Le stage en entreprise

Les stages de remise à niveau

La voie technologique

Les stages de langue

Les stages passerelles

Les rendez-vous thématiques

La semaine de découverte d’un métier

Les recherches documentaires

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

54 heures par an sont dédiées à l’orientation pour chaque élève

Les séances d’information ou ateliers de réflexion en classeDans chaque établissement, des séances sont proposées aux élèves pour mieux connaître les formations post-bac et le monde économique et professionnel.En classe, au CDI ou en salle informatique, elles permettent de s’informer et de mener une réflexion quant à son projet d’orientation.

Les journées d’immersion dans un établissement d’enseignement supérieurEn 1re et en Tle, il est possible, à titre individuel ou collectif, de passer une journée dans un établissement d’enseignement supérieur : Université, STS, IUT, CPGE.Elle pourra également être effectuée dans le cadre des journées portes ouvertes organisées par les établissements.

La visite de salons et forumsCes manifestations permettent de rencontrer des enseignants, professionnels et psychologues de l’Éducation nationale, et de recueillir des informations sur les formations en lycée, université, IUT...Pour en savoir plus consulter l’agenda de votre Folios.

Les journées portes ouvertesLa plupart des établissements organisent des journées portes ouvertes de février à mars. Il est intéressant de s’y rendre pour poser des questions aux enseignants et étudiants.Ex. : les JPO des universités :le 7 mars 2020 pour l'Université de Haute Alsace etpour l’Université de Strasbourg

Les stages de langueLes lycéens volontaires peuvent bénéficier, selon des établissements, de stages de langue pour améliorer leur expression orale, pendant les vacances scolaires, sur une semaine à raison de 3 h par jour pendant 5 jours.

Les stages passerellesSi le lycée général et technologique ne convient plus, que l’élève aimerait changer de projet et changer de voie, il peut demander une orientation en lycée professionnel. Dans ce cas, il est possible et recommandé de suivre un stage passerelle.

Les stages de remise à niveauLes résultats scolaires sont importants à prendre en compte dans ses choix d’orientation puisqu’ils déterminent l’accès à la plupart des formations post-bac. En cas de difficultés dans une discipline, Il est possible de demander un stage pour améliorer ses résultats.

Les visites d'entreprisesCes visites sont un moment privilégié pour découvrir un secteur professionnel et les métiers qui s’y rattachent.Ce pied dans la réalité permet de mieux appréhender le monde du travail et de découvrir les différents postes nécessaires au fonctionnement d’une entreprise.

Le tutoratLe rôle du tuteur (enseignant, professeur documentaliste ou conseiller principal d’éducation) est d’aider l’élève à s’informer sur les différentes possibilités de poursuites d’études et les ressources disponibles. Il peut également organiser des visites d’entreprises. L’action du tuteur est complémentaire de celle du professeur principal et du psychologue de l’Éducation nationale.

L’entretien personnalisé d’orientationIl est mené par le professeur principal ou le psychologue de l’Éducation nationale, avec la participation des parents si possible.Il a pour objectif d’informer l’élève sur les débouchés de chacune des formations qui l’intéresse, d’identifier les démarches à effectuer, les étapes à venir et aussi de préparer, le cas échéant, la journée à passer dans un établissement d’enseignement supérieur.

Le stage en entrepriseIl constitue une possibilité à ne pas négliger pour approfondir son expérience. Chaque élève peut effectuer, au cours de chacune des années de scolarité, une expérience d’une journée en entreprise.

Les rendez-vous thématiquesDifférentes manifestations de découverte des métiers sont organisées toute l’année dans l'académie.Pour en savoir plus consulter l’agenda de votre Folios.

La semaine de découverte d’un métierOrganisé exclusivement durant les vacances scolaires, elle est destinée aux jeunes de 14 ans révolus et de moins de 26 ans et a pour objectif, à l’aide d’une convention, de faire découvrir l’entreprise et ses métiers, de mieux connaître un secteur professionnel, voire de valider un futur projet.Se renseigner auprès des chambres consulaires.

Les recherches documentairesPrendre connaissance des ressources qui peuvent aider à construire son projet d’orientation est indispensable. Il ne faut pas attendre d’être en terminale pour s’informer sur les études post-bac.

Afin de mieux se préparer à l’enseignement supérieur et d'aboutir à un projet motivant et réalisable, un accompagnement personnalisé, et plus particulièrement un accompagnement au choix d’orientation, est mis en place pour tous, de la seconde à la terminale.54 heures par an sont dédiées à l’orientation pour chaque élèveCes heures sont réparties tout au long de l’année et lors de deux semaines de l’orientationqui constituent des moments forts pour construire progressivement son projet d’orientation.La première semaine de l’orientation, située fin novembre-début décembre, constitue un temps d’exploration et de réflexion.La deuxième semaine, située fin janvier/début février, permet de poursuivre et d’affiner la réflexion.Les actions menées dans le cadre de l’orientation peuvent prendre des formes différentes selon les établissements et en fonction des besoins. Certaines actions peuvent être réalisées en autonomie, en dehors du temps scolaire. Il est d’ailleurs toujours profitable de prendre en main ce travail de découverte et de se renseigner au maximum par soi-même.

Les personnes et lieux pour s'informer

Mes ressources et outils

Les personnes

Les lieux

Le professeur principal

Le psychologue de l'education nationale (PsyEn)

Le professeur documentaliste

Le tuteur

Le centre d'information et d'orientation (CIO)

Le centre de documentation et d'information (CDI/BDI)

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le professeur principalIl est l’interlocuteur privilégié de l’élève tout au long de l’année mais également lors des entretiens d’orientation personnalisés de 1re et de terminale.En terminale, 2 professeurs principauxaccompagnent les élèves dans leurs choix de formations post-bac.

Le psychologue de l'éducation nationale (PsyEn)Au lycée (public) ou en centre d’information et d’orientation (CIO), il apporte une aide lors d’un ou plusieurs entretiens, avec ou sans la famille, pour définir et approfondir le projet d’orientation de chacun.

Le professeur documentalisteAu CDI (ou BDI), il apporte l’aide nécessaire pour trouver l’information utile à la construction du projet d’orientation (filière, secteurs professionnels, métiers…).

Le tuteurIl peut conseiller et guider chaque élève volontaire, pendant toute sa scolarité au lycée. Cette personne référente apporte son aide dans la construction du parcours de formation et d’orientation.

Le centre d'information et d'orientation (CIO)Le CIO propose une documentation approfondie et détaillée sur les secteurs professionnels et les métiers, les études, l’offre de formations dans l’enseignement secondaire et supérieur.Il est possible également d’obtenir un entretien avec un psychologue de l’Éducation nationale qui propose une aide à la construction du projet d’orientation.Les CIO de l'académie de Strasbourg

Le centre de documentation et d'information (CDI/BDI)Il s’agit du lieu ressource dans l’établissement pour la recherche des informations sur les filières d’études, les diplômes, les métiers...On y retrouve toutes les publications de l’Onisep.

Les outils pour l'orientation

Mes ressources et outils

Pour quoi faire ?

Pour quoi faire ?Folios est un environnement numérique de travail qui vous permet de garder la trace de vos recherches et expériences du collège au lycée, acquises dans le cadre du parcours Avenir. Il permet d’enregistrer et de conserver :les expériences de découverte du monde professionnel et des voies de formation (acquises lors de séances en classe, de salons...) les éléments qui concourent à la connaissance de soil’ensemble des connaissances, capacités et aptitudes acquises durant les enseignements, au-delà des acquis disciplinaires ou durant les activités éducatives organisées dans le cadre scolairel’ensemble des connaissances, capacités et aptitudes acquises dans le cadre associatif ou privé, notamment familial ainsi que les réalisations, participations et engagements conduitsles attestations, certificats, brevets, diplômes obtenus dans et hors cadre scolaire (attestation scolaire de la sécurité routière, brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur…)son profil pour faire le point sur ses domaines d’intérêts, ses atouts et ses idées pour l’avenirdes informations permettant de créer un premier CV

A quoi ça sert ?

A quoi ça sert ?IdentifierAu lycée et en dehors, vous avez l’occasion, à de nombreuses reprises, d’être confronté à des questions liées à la découverte du monde professionnel, à la découverte des formations et à la connaissance de soi. Il n’est pas toujours facile de déterminer les éléments qui pourront vous être utiles pour l’avenir. Folios permet d’identifier tout ce qui se rapporte à votre orientation.ConserverIl est parfois difficile de se souvenir de tout et de ne pas perdre les données acquises d’une année à l’autre. Folios vous permet de conserver en un même lieu toutes les informations que vous allez pouvoir consulter au moment de faire vos choix d’orientation. Cet outil vous permettra de faire le point et de mieux choisir.ValoriserDepuis le collège, vos expériences vous ont permis de développer des compétences dans des domaines diverses (scolaires et extrascolaires). Folios vous guide dans l’expression de ces atouts et vous permet de les valoriser au moment où vous aurez à postuler à des formations sélectives ou emplois.

Comment y accéder ?

Comment y accéder ?Pour accéder à ce service, il suffit de disposer d’un ordinateur connecté à Internet.Les accès étant personnalisés, il est nécessaire de s’authentifier (identifiant et mot de passe).Toutefois, il est possible d’accéder directement à Folios par "Mon Bureau Numérique"sans avoir à s’identifier. Si ce lien n’est pas activé, il est possible d’en faire la demande auprès du chef d’établissement.

Quand l’utiliser ?

Quand l’utiliser ?Remplir son espace et profil :lors des entretiens personnalisés d’orientationconduits par le professeur ou le conseiller principal d’éducation,lors des entretiens conseils conduits par le psychologue de l’Éducation nationale,durant l’accompagnement personnalisé, le tutorat…dans le cadre des phases d’orientation et d’affectation, la procédure post-bac et la démarche d’orientation active,après l’attribution d’une attestation ou l’obtention d’un diplôme,dans le cadre d’une responsabilité associative, sportive ou exercée à la vie scolaire (délégué(e) de classe, bénévole…)à tout momentlors de la construction de son parcours ;au moment de la recherche d’un stage ou d’un emploi.Il est toujours intéressant de consulter les actualités de l’orientation dans l'académie et au sein du lycée, de connaître les événementsorganisés durant l’année, d’accéder aux ressources ou activités proposées par les enseignants dans l’espace classe...

FOLIOS

LE KIOSQUE ONISEP

Les publications papier

Les publications papierLes parcoursGuides d’information sur les métiers d’un secteur donné avec quatre entrées possibles : l’emploi dans le secteur, les métiers, les études, le guide pratique (annuaire des écoles, fédérations professionnelles…).Objectifs :- donner un éclairage particulier sur les métiers du secteur traité à travers des témoignages de professionnels ;- fournir des points de repères sur les filières d’étudesmenant aux métiers abordés dans le parcours ;- permettre aux lecteurs de se poser des questions allant au-delà de la simple connaissance des filières.Les dossiersCette collection comporte différents thèmes de référence traités de façon approfondie permettant de faire le point sur les grandes filières d’études, les métiers et les formations.Types de thématiques : étudier et travailler à l’étranger, les écoles d’ingénieurs, les écoles de commerce, les classes préparatoires, sciences po, le dico des métiers.Objectifs :- proposerun ensemble très complet d’informations utilespour répondre à une problématique précise ;- donner des points de repères essentiels pour chaque moment clef de la scolarité ;- proposer un répertoire de formations accompagné de conseils stratégiquesLes guidesDans la continuité du guide « Après la 2de GT », un guide distribué aux élèves de 1re et le guide « Entrer dans le SUP » distribué aux élèves de terminale permettent de préparer l’orientation post-bac.Les "Enquêtes à la fac" permettent de mieux connaître les formations proposées à l'université de Strasbourg.Toutes nos publications académiques sont disponibles en téléchargement sur le sitewww.onisep.fr/strasbourget sur Folios.

Les tests d'intérêt

Les tests d'intérêtDans certains CDI/BDI et dans tous les CIO, il est possible de passer des tests d’intérêt (ex : GPO).Ces tests, accompagnés par un PsyEN, permettent de faire le point sur ses goûts et de démarrer une réflexion sur un projet de carrière.

Les sites internet

Les sites InternetSecondes Premières 2019/2020Ce site, conçu spécialement pour les élèves de seconde et de première, permet d’appréhender la réforme du bac 2021 et de se familiariser avec le monde professionnel, d’avoir une idée plus précise des formations post-bac et de leurs débouchés et de s'engager dans la construction d'un projet d’orientation. Il propose 5 étapes « à la carte »dont chacun peut se saisir dans l’ordre qui lui convient.Horizons 2021Également dédié aux élèves de seconde, ce site permet de mieux connaître les enseignements de spécialité du bac général et de tester différentes combinaisons permettant d'évaluer ses choix et de découvrir différents horizons. Des exemples de formations post-bac et de métiers y sont présentés.OnisepLe site de l’Onisep offre une information complète et détaillée sur les métiers et formations. Il est possible de consulter des fiches et de visionner des clipssur les métiers et les formations, de connaître les événements dans l'académie, d’avoir accès aux publications en téléchargement…Twitter OnisepCe compte twitter permet de rester informé instantanément des évènements et actualités de l'orientation dans l'académie.Académie de StrasbourgLe site de l’académie offre toutes les informations concernant la scolarité et les procédures d’examen et d’affectation.EduscolLe site d’Eduscol donne accès aux contenus de toutes les filières de formation dans le secondaire.Mon orientation en ligneL’Oniseprépond aux questions du public sur les formations, les métiers et l’orientation par mail, téléphone ou tchat. Ce service ne remplace pas un conseil en orientation et il est préférable de compléter cette information par un rendez-vous avec un PsyEN.Conseil régional Grand EstLe site du conseil régional Grand Est permet, entre autre, de connaître les informations relatives à l’apprentissage et de consulter les offres disponibles.

Onisep services

Onisep servicesest un portail qui donne accès à toutes les publications Onisep numérisées et à des liens vers certains onglets ciblés du site Onisep.fr.

Folios est l’outil support des quatre parcours éducatifs : le parcours Avenir, le parcours d’éducation artistique et culturel (PEAC), le parcours éducatif de santé et le parcours citoyen. Le parcours avenir vous permet de construire pas à pas, depuis la 6e et jusqu’à la Tle, votre projet d’orientation en vous amenant à mieux connaître les métiers, les formations et aussi, vos compétences et atouts à valoriser pour réussir.

Le Kiosque regroupe l’ensemble des ressources permettant une recherche documentée pour la découverte des métiers et des formations. Il se trouve dans les CDI/BDI, au CIO et à l’Université. Il est composé de publications papiers organisées en casiers selon différentes thématiques. Des sites, ENT et logiciels complètent ces informations.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Envisager un changement de voie

Des passerelles pour réussir

La procédure pour changer de voie ou de bac

La procédure pour changer de voie ou de bacL’élève qui souhaite changer de bac ou de voie construit son projet d’orientation avec l’aide du professeur principal, du psychologue de l’Éducation nationale et de son tuteur.Après unedemande écrite de la famille, suivie d’un avis du conseil de classe, ce changement d’orientation est prononcé par le chef d’établissement qui, au vu des besoins spécifiques de l’élève, propose à celui-ci de suivre un stage passerelle.

Les changements de voie

Les changements de voie Je suis en 2de GTLa 2de GT est un palier d’orientation et la voie classique consiste à se diriger vers une 1re générale ou technologique. Certains élèves cependant, souhaitent changer de voie et se tourner vers la voie professionnelle. Dans ce cas, il est préférable de demander une orientation en 1re pro, (cependant, il reste possible de postuler en 2de pro voire en 1re année de CAP).Je suis en 1re générale ou technologiqueUne fois engagé dans une classe de 1re GT, il est possible de se découvrir une préférence pour la voie professionnelle et d’en faire la demande. L’élève pourra alors rejoindre, à la rentrée suivante, la classe de 1re pro de son choix si l'établissement d'accueil donne son accord et qu'une place est disponible.Dans ces deux cas, la procédure est la suivante :dossier passerelle (E25);entretien avec le chef d’établissement d’accueil ;stages passerelles : immersion en classe et stage professionnel dans le domaine ;formulation de trois vœux maximum pour la commission du mois de juin. L’affectation est décidée en fonction des notes de l’élève, de l’avis du chef d’établissement d’accueil et du nombre de places disponibles.

Les changements de bac

Les changements de bacLa 1re générale ou technologique représente la première année du cycle terminal. Ce n’est pas un palier d’orientation, le choix du bac se fait en seconde.Avec la réforme du lycée, les corrections de trajectoire sont facilitées en 1re, l’orientation devient progressive et réversible. Un tronc communest instauré en 1re générale et technologique et facilite les corrections de trajectoire entre les différents bacs. Il représente 60 % de l’emploi du temps des élèves.Je suis - en 1re générale et je veux aller en 1re technologique- en 1re technologique et je veux aller en 1re générale- en 1re technologique et je veux changer de bac technologiqueLa procédure :- dossier passerelle (E25);- entretien avec le chef d’établissement d’accueil ;- stages passerelles : possible immersion en classe.L’affectation est décidée en fonction des notes de l’élève, de l’avis du chef d’établissement d’accueil et des places disponibles.

Le dossier passerelle

Les stages passerelles

(vers la voie professionnelle)

(au sein de la voie générale et technologique)

Dans certains, en fin de seconde, la réussite de son orientation nécessitera de changer de voie, au sein de la voie générale ou bien vers la voie technologique. De nombreuses solutions existent, à commencer par les classes passerelles.

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Le dossier passerelleDélivré par le chef d’établissement d'origine, ce dossier est obligatoirepour tout changement de voie ou de bac. Il comprend :une lettre de motivation rédigée par l’élève dans laquelle il développe son projet ;un avis du chef d’établissement d’origine,un avis du chef d’établissement d’accueil rédigé suite à une période d’immersion ou à un entretien au lycée et à une période de découverte professionnelle en entreprise le cas échéant.L’élève transmet le dossier complété à son chef d’établissement d’origine qui se charge de le faire suivre.

Les stages passerelles Ces stages doivent avoir lieu dès le mois de janvier jusqu’aux vacances de printemps et constituent despériodes d’immersion en classe du bac demandé et en entreprise pour la voie professionnelle.Ils ont pour objectif de tester la motivation de l’élève et de le confronter à la réalité de la formation. Ils permettent de valider ou non le projet avant tout changement.Les familles en font la demande auprès du chef d’établissement, puis, le conseil de classe émet un avis rédigé dans le dossier passerelle.

Carnet d'adresses

Les lycées publics du Bas-Rhin

Les lycée publics du Haut-Rhin

Les lycées privés de l'académie de Strasbourg

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Carnet d'adresses

Les lycées publics de l'académie de Strasbourg

BARR

BISCHHEIM

BISCHWILLER

BOUXWILLER

ERSTEIN

HAGUENAU

ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN

MOLSHEIM

OBERNAI

SARRE-UNION

SAVERNE

SCHILTIGHEIM

SÉLESTAT

STRASBOURG

La voie technologique

WISSEMBOURG

La réforme du lycée

La voie générale

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Lycée Marc Bloch

Lycée André Maurois

Lycée Adrien Zeller

Lycée Heinrich-Nessel

Lycée Robert Schuman

Lycée polyvalent Marguerite Yourcenar

Lycée polyvalentLe Corbusier

Lycée polyvalentLouis Marchal

Lycée agricoled'Obernai

Lycée polyvalent Alexandre Dumas

Lycée polyvalentGeorges Imbert

Lycée polyvalentStanislas

Lycée polyvalentdu Haut-Barr

Lycée polyvalentEmile Mathis

Lycée DocteurKoeberlé

Lycée polyvalent Jean Baptiste Schwilgué

Lycée Fustelde Coulanges

Lycée International les Pontonniers

Lycée polyvalentMarcel Rudloff

Lycée polyvalentLouis Couffignal

Lycée polyvalentJean Rostand

Lycée polyvalentRené Cassin

Lycée Edouard Schuré

Lycée Leclerc

Lycée Freppel

Lycée Henri Meck

Lycée Marie Curie

Lycée Louis Pasteur

Lycée Kléber

Lycée Jean Monnet

Bas-Rhin

67

BISCHHEIM 67803 CedexLycée Marc BlochAllée Blaise Pascal BP 55✆ 03 90 20 07 30www.lycee-marc-bloch.euInternat garçons-fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Arts (cinéma audiovisuel)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques - Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie - Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre - Sciences économiques et sociales Bacs technologiquesBac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italien- LVC: espagnolSections européennesAllemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202021/03 - 9h à 12h

BISCHWILLER 67242 CedexLycée André Maurois1 rue du lycée, BP 30054✆ 03 88 06 27 67http://cite-maurois.monbureaunumerique.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnol, turcSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202020/03 - 16h à 20h

BOUXWILLER 67330Lycée Adrien Zeller4 place du château, BP 23✆ 03 88 70 71 96http://lyc-zeller.monbureaunumerique.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB: allemand, anglais- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202021/03 - 9h à 12h

ERSTEIN 67152 CedexLycée polyvalent Marguerite YourcenarRue Victor Schoelcher, BP 80050✆ 03 88 98 01 60www.lyc-yourcenar-erstein.ac-strasbourg.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité ressources humaines et communication Langues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 12h

HAGUENAU 67504 CedexLycée Heinrich-Nessellycée des métiers, 123 route de Strasbourg, BP 50235✆ 03 88 53 20 00www.lyc-heinrich-haguenau.ac-strasbourg.frInternat garçonsDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, italienSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202014/03 - 9h à 16h

HAGUENAU 67504 CedexLycée Robert Schuman2 quai des pêcheurs, BP 30233✆ 03 88 07 44 00www.lyc-schuman-haguenau.ac-strasbourg.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STL spécialité biotechnologiesBac STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac STMG spécialité systèmes d’information de gestionBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnol, turcSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202007/03 - 8h15 à 12h

BARR 67142 CedexLycée Edouard Schuré2 rue du Lycée, BP 50066 ✆ 03 88 58 57 88www.lyc-schure-barr.ac-strasbourg.frInternat fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et sociales Bacs technologiquesBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, italien- LVC: italien, turcSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202014/03 - 8h à 12h

ILLKIRCH GRAFFENSTADEN 67404 CedexLycée polyvalent hôtelier Alexandre Dumaslycée des métiers, de l'hôtellerie et du tourisme75 route du Rhin, BP 80149✆ 03 88 65 30 30http://lycee-hotelier-adumas.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac STHRLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italienSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202007/02 - 17h à 20h08/02 - 9h à 12h

ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN 67404Lycée polyvalent Le Corbusierlycée des métiers de la construction, de l'architecture et du design15 rue Lixenbuhl, BP 10133✆ 03 88 66 87 66www.lyceelecorbusier.euInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences de l'ingénieurBacs technologiquesBac STD2ABac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202006/03 - 14h à 19h07/03 - 8h30 à 13h

MOLSHEIM 67120Lycée Henri Meck10 rue Henri Meck✆ 03 88 49 44 88www.lyceehenrimeck.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais et espagnol)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA: allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202008/02 - 8h30 à 12h30

MOLSHEIM 67122 CedexLycée polyvalent Louis Marchal2 route industrielle de la Hardt, BP 42056✆ 03 88 49 56 00www.lycee-marchal.comInternat garçonsDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques - Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 15h

OBERNAI 67212 CedexLycée agricole d'Obernai44 Boulevard de l'Europe, CS 50203✆ 03 88 49 99 49www.epl67.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Biologie-écologie- Mathématiques- Physique-chimieBacs technologiques :Bac STAV aménagements et valorisation des espacesBac STAV technologies de la production agricoleLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolSections européennesAllemandPortes ouvertes 202001/02 - 8h30 à 11h3014/03 - 9h à 17h

OBERNAI 67212 CedexLycée Freppel25 rue du Général Gouraud, BP 204✆ 03 88 47 63 00http://lyc-freppel.monbureaunumerique.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA: allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202020/03 - 17h à 20h

SARRE-UNION 67261 CedexLycée polyvalent Georges Imbert2 rue Vincent d'Indy, BP 90014✆ 03 88 00 39 00http://lyc-imbert.monbureaunumerique.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnolSection européenneBilangue allemand anglaisPortes ouvertes 202007/03 - 9h à 12h

SAVERNE 67703 CedexLycée Leclerc8 rue Poincaré, BP 80129✆ 03 88 02 12 12https://lyc-leclerc.monbureaunumerique.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 8h30 à 12h

SAVERNE 67703 CedexLycée polyvalent du Haut Barrlycée des métiers4 rue Jean de Manderscheid, BP 50108✆ 03 88 71 22 11www.hautbarr.netInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202008/02 - 8h30 à 12h30

SCHILTIGHEIM 67311 CedexLycée polyvalent Émile Mathislycée des métiers1 rue du Dauphiné, BP 90009✆ 03 88 18 55 18www.lyc-mathis-schiltigheim.ac-strasbourg.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202006/03 - 15h à 20h07/03 - 8h30 à 12h

SÉLESTAT 67604 CedexLycée Docteur Koeberlé8 boulevard Charlemagne, BP 80228✆ 03 88 92 10 84https://lyc-koeberle.monbureaunumerique.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Arts (histoire des arts)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac STMG spécialité systèmes d'information de gestionLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnol, turcSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 12h

SÉLESTAT 67604 CedexLycée polyvalent Jean Baptiste Schwilgué8 avenue Adrien Zeller, BP 70209✆ 03 88 58 83 00www.lyc-schwilgue-selestat.ac-strasbourg.fr/le-lyceeInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 13h

STRASBOURG 67061 CedexLycée Fustel de Coulanges1 place du Château, BP 50075✆ 03 88 15 42 15www.lyc-coulanges-strasbourg.ac-strasbourg.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : chinois, espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 16h

STRASBOURG 67081 CedexLycée International les Pontonniers1 rue des Pontonniers✆ 03 88 37 15 25www.lyc-sections-internationales-strasbourg.ac-strasbourg.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésABIBACBac général option internationale (OIB)Bac général, spécialités :- Arts (histoire des arts, théâtre)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, chinois, espagnol, russe- LVC : chinois, espagnol, italien, russeSections internationalesAllemand, anglais, espagnol, italien, polonai

STRASBOURG 67028 CedexLycée Jean Monnet2 place Albert Schweitzer, BP 20240✆ 03 88 31 95 60www.lyc-monnet-strasbourg.ac-strasbourg.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communication Langues vivantes- LVA : allemand, anglais, arabe- LVB : allemand, anglais, arabe, espagnol- LVC : arabe, espagnol, japonais, italien, turcSections européennesAllemand + anglais, anglais

STRASBOURG 67082 CedexLycée Kléber25 place de Bordeaux CS 40017✆ 03 88 14 31 00www.lycee-kleber.com.frDiplômes préparésBACHIBACBac général, spécialités :- Arts (histoire des arts)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais, arabe, espagnol- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : chinois, espagnolSections européennesAllemand, anglais, espagnol

STRASBOURG 67085 CedexLycée Louis Pasteur24 rue Humann✆ 03 88 15 70 60http://lyc-pasteur.monbureaunumerique.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais et espagnol)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA : allemand, anglais, portugais- LVB : allemand, anglais, espagnol, portugais- LVC : espagnol, portugais, turcSections européennesAllemand, anglais, portugaisPortes ouvertes 202014/03 - 9h à 12h

STRASBOURG 67083 CedexLycée Marie Curie7 rue de Leicester✆ 03 88 45 57 00www.lycee-mariecurie.orgDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (musique)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais, italien)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italien- LVC : espagnol, italienSections européennesAnglais, italienPortes ouvertes 202007/03 - 9h à 12h30

STRASBOURG 67046 CedexLycée polyvalent René Cassinlycée des métiers4 rue Schoch, BP 67✆ 03 88 45 54 54www.lyceecassin-strasbourg.euDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac STMG spécialité systèmes d'information de gestionLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, arabe, espagnol- LVC : turcPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 16h

STRASBOURG 67084 CedexLycée polyvalent Jean Rostand5 rue Edmond Labbé✆ 03 88 14 43 50www.lycee-jean-rostand.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STL spécialité biotechnologiesBac STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire Bac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 16h

STRASBOURG 67025 Cedex1 Lycée polyvalent Louis Couffignallycée des métiers des techniques industrielles et des sciences de l'ingénieur11 route de la Fédération, BP 70149✆ 03 88 40 52 52www.lyc-couffignal-strasbourg.ac-strasbourg.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la TerreBacs technologiquesBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolSections européennesAllemand, anglais

STRASBOURG 67200Lycée polyvalent Marcel Rudloff21 avenue François Mitterrand✆ 03 90 20 44 10http://lyc-rudloff.monbureaunumerique.frDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAnglais, espagnolPortes ouvertes 202014/03 - 9h à 14h

WISSEMBOURG 67163 CedexLycée polyvalent Stanislaslycée des métiers7 rue du lycée, BP 40143✆ 03 88 54 17 00www.lycee-stanislas.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Arts (cinéma audiovisuel et musique)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiquesBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202007/03 - 9h à 12h

Carnet d'adresses

Les lycées publics de l'académie de Strasbourg

Haut-Rhin

68

ALTKIRCH

COLMAR

GUEBWILLER

INGERSHEIM

MULHOUSE

MUNSTER

RIBEAUVILLE

ROUFFACH

SAINT-LOUIS

THANN

WITTELSHEIM

SAINTE-MARIE-AUX MINES

La voie technologique

La réforme du lycée

La voie générale

Lycée polyvalentJean Jacques Henner

Lycée polyvalentAmélie Zurcher

Lycée ScheurerKestner

Lycée polyvalentJoseph Storck

Lycée polyvalentThéodore Deck

Lycée polyvalentLazare de Schwendi

Lycée polyvalentJean Mermoz

Lycée polyvalentLouise Weiss

Lycée agricolede Rouffach

Lycée Michelde Montaigne

Lycée polyvalentLaurent de Lavoisier

Lycée FrédéricKirschleger

Lycée Ribeaupierre

Lycée Henri Lambert

Lycée Albert Schweitzer

Lycée Alfred Kastler

Lycée Bartholdi

Lycée Louis Armand

Lycée Camille Sée

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

Lycée polyvalentBlaise Pascal

Lycée polyvalentMartin Schongauer

COLMAR

MULHOUSE

ALTKIRCH 68130Lycée polyvalent Jean Jacques HennerLycée des métiers20 rue de Hirtzbach✆ 03 89 07 57 07https://lyc-henner.monbureaunumerique.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparés- ABIBAC Bac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac ST2SBac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202014/03 - 8h à 12h

COLMAR 68025 CedexLycée Bartholdi9 rue du Lycée✆ 03 89 20 83 30https://lyc-bartholdi.monbureaunumerique.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA: allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnol, japonaisSections européennesAllemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202007/03 - 9h à 12h

COLMAR 68025 CedexLycée Camille Sée42 avenue de l'Europe✆ 03 89 22 25 00www.lyc-see-colmar.ac-strasbourg.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques, musique et théâtre)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité systèmes d'information de gestionLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, portugais- LVC : arabe, chinois, espagnol, portugaisSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 8h30 à 11h30

COLMAR 68025 CedexLycée polyvalent Blaise Pascal74 rue du Logelbach✆ 03 89 22 92 10www.lyc-pascal-colmar.ac-strasbourg.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueBac STL spécialité biotechnologiesBac STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoireBac ST2SLangues vivantes-LVA : allemand, anglais-LVB :allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202007/03 - 8h30 à 12h30

COLMAR 68025 CedexLycée polyvalent Martin Schongauer25 rue Voltaire, CS 20026✆ 03 89 20 11 70http://lyc-schongauer.monbureaunumerique.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB :allemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202007/03 - 8h30 à 12h

GUEBWILLER 68502 CedexLycée Alfred Kastler5 rue du Luspel, BP 40065✆ 03 89 76 82 69http://lyc-kastler-guebwiller.monbureaunumerique.frDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais et italien)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA :allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italien-LVC : espagnol, italienSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202014/03 - 9h à 13h

GUEBWILLER 68504 CedexLycée polyvalent Joseph StorckLycée des métiers de l'hôtellerie et des services24 Rue Jules Ferry, BP 70230✆ 03 89 74 99 50www.lycee-storck.orgInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac STHRLangues vivantes- LVA : anglais- LVB : allemand, espagnolSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202014/03 - 9h à 13h

GUEBWILLER 68504 CedexLycée polyvalent Théodore Deck5 rue des Chanoines, BP 190✆ 03 89 74 99 74www.lyceedeck.frInternat garçonsDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202014/03 - 9h à 13h

INGERSHEIM 68040Lycée polyvalent Lazare de Schwendilycée des métiers19 route de Turckheim✆ 03 89 27 92 40www.lyceeschwendi.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglaisPortes ouvertes 202013/03 - 13h45 à 16h ; 17h à 19h14/03 - 9h à 12h

MULHOUSE 68068 Cedex 2Lycée Albert Schweitzer8 boulevard de la Marne, BP 2269✆ 03 89 33 44 88http://las.websco.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques, musique et danse)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais et espagnol)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac STMG spécialité systèmes d'information de gestionLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, arabe, espagnol- LVC :espagnol, italienSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 & 07/03 - 8h30 à 12h

MULHOUSE 68100 CedexLycée Jean Henri Lambert73 rue Josué Heilmann✆ 03 89 33 16 55www.lyceelambert.frDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : chinois, espagnol, italienSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202007/03 - 9h à 13h

MULHOUSE 68058 CedexLycée Louis Armand3 boulevard des nations, BP 2008✆ 03 89 33 47 80www.lyc-armand-mulhouse.ac-strasbourg.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STD2ABac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueLangues vivantes-LVA :allemand, anglais- LVB :allemand, anglais, espagnol-LVC : espagnol, italienSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 8h30 à 13h

MULHOUSE 68090 CedexLycée Michel de Montaigne5 rue de Metz✆ 03 89 46 33 44www.lycee-montaigne.netHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (histoire des arts et théâtre)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italien, portugais- LVC : espagnol, italien, portugaisSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 13h

MULHOUSE 68059 CedexLycée polyvalent Laurent de Lavoisier42 rue Lavoisier, BP 52056✆ 03 89 42 29 95www.lyc-lavoisier-mulhouse.ac-strasbourg.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STL spécialité biotechnologiesBac STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoireLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 13h

MUNSTER 68140Lycée Frédéric Kirschleger8 rue du Docteur Heid✆ 03 89 77 38 40http://lyc-kirschleger.monbureaunumerique.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (cinéma audiovisuel)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202021/03 - 8h30 à 12h

RIBEAUVILLE 68150Lycée Ribeaupierre12 rue du Château✆ 03 89 73 64 91www.lyc-ribeaupierre-ribeauville.ac-strasbourg.frHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand et anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 12h

ROUFFACH 68250Lycée agricole de Rouffach8 aux Remparts✆ 03 89 78 73 00www.rouffach-wintzenheim.educagri.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Biologie - écologie- Mathématiques- Physique-chimieBacs technologiques :Bac STAV technologies de la production agricoleBac STAV aménagements et valorisation des espacesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolSections européennesAllemandPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 17h07/03 - 9h à 12h

SAINTE-MARIE-AUX-MINES 68160Lycée polyvalent Louise Weiss5A route du stade✆ 03 89 58 70 36www.citescolaireduvaldargent.frInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB :allemand, anglaisSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 12h

SAINT-LOUIS 68301 CedexLycée polyvalent Jean Mermoz53 rue du docteur Hurst✆ 03 89 70 22 70www.lyceemermoz.comInternat garçons-fillesDiplômes préparésABIBACBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STI2D spécialité architecture et constructionBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité innovation technologique et éco-conceptionBac STI2D spécialité systèmes d'information et numériqueBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB :allemand, anglais, espagnol-LVC :espagnolSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202007/02 - 8h à 17h08/02 - 8h30 - 12h

THANN 68802 CedexLycée Scheurer Kestner1 rue Moschenross, BP 110✆ 03 89 38 33 50www.lyceescheurerkestner.euDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italien- LVC : espagnol, italienSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202007/03 - 8h30 à 11h30

WITTELSHEIM 68310Lycée polyvalent Amélie Zurcher30 rue Jean Mermoz, BP 21✆ 03 89 57 81 20http://lyceeameliezurcher.netDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol, italien- LVC : espagnol, italienSection européenneAnglaisPortes ouvertes 202007/02 - 9h à 12h & 14h à 17h08/02 - 9h à 12h

Carnet d'adresses

Les lycées privés de l'académie de Strasbourg

HAGUENAU

STRASBOURG

WALBOURG

CARSPACH

COLMAR

LANDSER

MULHOUSE

WITTENHEIM

ZILLISHEIM

Haut-Rhin

68

Bas-Rhin

67

La voie technologique

Lycée privéAquiba

Lycée privéGymnase Jean Sturm

Lycée privéLa Doctrine Chrétienne

Lycée privéSainte-Philomène

Lycée privéépiscopal

Lycée privéSaint-Etienne

Lycée privéSainte-Clotilde

Lycée privéSainte-Anne

Lycée privéSéminaire de jeunes

Lycée privéSonnenberg

Lycée privéSaint-André

Lycée privéDon Bosco

Lycée privéDon Bosco

Lycée privéSaint-Joseph de Cluny

Lycée privéJeanne d'Arc

La réforme du lycée

La voie générale

Lycée privéORT

Lycée privéNotre Dame

Comment faire ses choix

Carnet d'adresses

HAGUENAU 67504 CedexLycée privé Sainte-Philomène19A boulevard Hanauer, BP 60236✆ 03 88 07 15 15www.sainte-philo.comHébergement organisé hors établissementDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA :allemand, anglais- LVB : allemand, anglais-LVC :espagnolSection européenneAllemandPortes ouvertes 202007/03 - 9h à 13h

STRASBOURG 67000Lycée privé Aquiba4 rue Baldung Grien✆ 03 88 35 48 58http://aquiba.orgDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : anglais, hébreu moderne- LVB : allemand, espagnol, hébreu moderne- LVC :espagnol, hébreu moderne

STRASBOURG 67000Lycée privé Gymnase Jean Sturm8 place des étudiants✆ 03 88 15 77 10www.legymnase.euDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (cinéma audiovisuel)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes-LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, chinois, espagnol- LVC : chinois, espagnol

STRASBOURG 67000Lycée privé La Doctrine Chrétienne14 rue Brûlée✆ 03 88 32 44 16www.ladoc-strasbourg.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques) avec le lycée privé Notre Dame- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur avec le lycée privé Notre Dame- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes-LVA :allemand, anglais-LVB :allemand, anglais, espagnol, italien-LVC :espagnol, italienSections européennesAllemand, anglais, italien

STRASBOURG 67082 CedexLycée privé Notre Dame6 rue des Bonnes Gens✆ 03 88 23 87 87www.notredame67.comDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnol, italienSections européennesAllemand, anglais

STRASBOURG 67083 CedexLycée privé ORT14 rue Sellénick✆ 03 88 76 74 76www.strasbourg.ort.asso.frDiplômes préparésBac STI2D spécialité énergies et environnementBac STI2D spécialité systèmes d’information et numériqueBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes- LVA :anglais- LVB : allemand, espagnol, hébreu modernePortes ouvertes 202005/02, 04/03, 01/04 - 9h à 16h

STRASBOURG 67084 CedexLycée privé Saint-Etienne2 rue de la Pierre Large✆ 03 88 76 75 88www.cse-strasbourg.comDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais et allemand)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : chinois, espagnolSections européennesAllemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202001/02 et 07/03 - 10h à 15h

STRASBOURG 67083 CedexLycée privé Sainte-ClotildeLycée des métiers19 rue de Verdun✆ 03 88 45 57 20www.clotilde.orgInternat fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littérature et cultures étrangères- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202008/02 - 9h à 15h

STRASBOURG 67100Lycée privé Sainte-Anne128 route du polygone03 88 31 97 50http://ecole-sainte-anne.comDiplôme préparéBac général, spécialités :- Humanités, littérature et philosophie- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Physique - Chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et sociales

WALBOURG 67360Lycée privé Séminaire de jeunes60 Grand'Rue✆ 03 88 90 29 29www.seminairedejeunes.comInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STL spécialité biotechnologiesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202008/02 - 10h à 15h

CARSPACH 68130Lycée privé SonnenbergLycée des métiers1 rue du Moulin✆ 03 89 40 97 80www.lyceesonnenberg.comInternat garçons-fillesDiplômes préparésBac STL spécialité biotechnologiesBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais-LVB :allemand, anglais, espagnolPortes ouvertes 202028/03 - 9h à 13h

COLMAR 68000Lycée privé Saint-André19 rue Rapp✆ 03 89 21 75 21www.st-andre.comDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (arts plastiques)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBacs technologiques :Bac STL spécialité biotechnologiesBac STMG spécialité mercatique (marketing)Bac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité ressources humaines et communicationBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : allemand, chinois, espagnolSections européennesAllemand, anglaisPortes ouvertes 202001/02 & 14/03 - 9h à 13h

LANDSER 68440Lycée privé Don Bosco1 rue Don Bosco✆ 03 89 81 31 03http://donbosco-landser.netDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de l'ingénieur- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB : allemand, anglaisSection européenneAllemand

WITTENHEIM 68272 CedexLycée privé Don Bosco60 rue d'Ensisheim, BP 25✆ 03 89 52 62 25www.donboscowit.euDiplômes préparésBac ST2SLangues vivantes- LVA : allemand, anglais- LVB :allemand, anglais, espagnol

MULHOUSE 68100Lycée privé Saint-Joseph de Cluny53 avenue Roger Salengro✆ 03 89 45 35 65www.lyceecluny-mulhouse.frDiplômes préparésBac STMG spécialité gestion et financeBac STMG spécialité ressources humaines et communicationLangues vivantes- LVA :allemand, anglais, espagnol, italien- LVB :allemand, anglais, espagnol, italien- LVC : italien

MULHOUSE 68100Lycée privé Jeanne d'Arc15 rue du Chanoine Brun✆ 03 89 45 36 31www.ejda.frDiplômes préparésBac général, spécialités :- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (allemand, anglais et espagnol)- Littérature, langues et cultures de l'Antiquité- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesBac technologique :Bac STMG spécialité mercatique (marketing)Langues vivantes-LVA :allemand, anglais-LVB :allemand, anglais, espagnol-LVC :chinois, espagnolSections européennesAllemand, anglais

ZILLISHEIM 68720Lycée privé épiscopal5 rue du Séminaire✆ 03 89 06 50 11www.college-zillisheim.comDiplômes préparésBac général, spécialités :- Arts (théâtre)- Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques- Humanités, littérature et philosophie- Langues, littératures et cultures étrangères (anglais)- Mathématiques- Numérique et sciences informatiques- Physique-chimie- Sciences de la vie et de la Terre- Sciences économiques et socialesLangues vivantes- LVA :allemand, anglais- LVB : allemand, anglais, espagnol- LVC : espagnolSections européennesAllemand, anglais