Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Info lettre pôle maternelle 27

Les incontournables de l'école maternelle - rentrée 2019

Septembre 2019

BO n°22 du 29 mai 2019

Retrouvez nos brèves, repères, coups de coeur




Circulaire de rentrée 2019


Pour une École

de la confiance

Abaissement

de la scolarité obligatoire

Note

de rentrée

5 décrets

L’équipe « Maternelle 27 » est au complet pour cette rentrée 2019.


La rentrée s’inscrit dans le cadre de la « Loi pour une école de la confiance » publiée au Journal Officiel du 26 juillet 2019 et qui confirme l’annonce faite par le Président de la République lors des Assises de la Maternelle d’abaisser l’obligation d’instruction de 6 ans à 3 ans dès la rentrée 2019. Cela concerne désormais tous les enfants nés entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016.

L’abaissement à 3 ans de l’instruction obligatoire s’inscrit dans la lutte contre la pauvreté et les déterminismes : il s’agit de compenser précocement "par l’apprentissage scolaire les inégalités sociales héritées de la naissance". La place de l’école maternelle est réaffirmée en mettant l'accent sur le rôle crucial de ces trois années de la vie dans le développement affectif et intellectuel de l'enfant.

L’obligation d’assiduité (24 heures hebdomadaires) peut être aménagée en petite section de maternelle à la demande des personnes responsables de l’enfant. Le temps scolaire du matin est obligatoire, les aménagements ne peuvent porter que sur les heures de classe prévues l’après-midi et sont soumises à l’accord de l’Inspecteur de l’Éducation Nationale de circonscription (Décret n° 2019-826 du 2 août 2019 relatif aux modalités d'aménagement de l'obligation d'assiduité en petite section d'école maternelle).

La circulaire de rentrée, les préconisations et recommandations définissent les axes de travail prioritaires. Je vous demande de mettre la focale sur les domaines suivants :

  • La mise en place d’un environnement sécurisant
  • L’apprentissage structuré de l’oral en intégrant le vocabulaire du quotidien
  • La discrimination auditive, dès la PS, puis de la conscience phonologique vers la conscience phonémique
  • Le travail progressif du geste d’écriture quand l’élève est prêt (maturité oculomotrice)
  • L’écriture autonome de mots  Les langues vivantes étrangères
  • Les premiers repères pour appréhender le concept de nombre, d’espace et de calcul

Cette année scolaire sera également l’occasion de retrouver les temps forts de la maternelle : les « Talents de la maternelle » en mars/avril, les défis mathématiques du groupe « Eure en maths ».

Vous pourrez retrouver les différents documents d’accompagnement (la circulaire de rentrée, la loi pour une école de la confiance et les décrets d’application, les préconisations et recommandations, brèves, repères, coups de cœur …) dans notre info-lettre sur le site maternelle 27 - http://maternelle27.spip.ac-rouen.fr/

Je sais pouvoir compter sur votre engagement et votre coopération pour préparer l’école maternelle de demain, inscrite dans le parcours scolaire obligatoire des élèves et permettant à chacun de prendre plaisir à apprendre et progresser.

Je vous invite à une mise en œuvre des programmes qui permette à l’élève une activité réelle et authentique en vue d’accéder à une sécurité affective et à l’autonomie intellectuelle.

Je vous souhaite comme aux ATSEM une bonne rentrée scolaire.


Clarisse VAUQUELIN

Inspectrice préélémentaire de l’Eure


https://www.education.gouv.fr/cid143616/28-juillet-2019-promulgation-de-loi-pour-une-ecole-de-la-confiance.html

La loi pour une École de la confiance a été promulguée au Journal Officiel le 28 juillet 2019.

La loi pour une École de la confiance repose notamment sur les mesures suivantes :


  • l’abaissement de l’instruction obligatoire à l’âge de 3 ans permettra à 25 000 enfants supplémentaires, dès la rentrée 2019, de suivre les enseignements dispensés à l’école maternelle. Véritable école du langage, la maternelle est une étape fondamentale dans les apprentissages. La richesse du vocabulaire, l’épanouissement intellectuel et la visite médicale dont bénéficieront ainsi tous les enfants avant 6 ans sont essentiels pour l’égalité entre les filles et les garçons

  • l’obligation de formation jusqu’à l’âge 18 ans à partir de la rentrée 2020 est un moyen nouveau de combattre le décrochage scolaire et l’exclusion sociale des jeunes les plus fragiles. Elle concerne 56 000 jeunes mineurs qui ne sont ni en études, ni en formation ni en emploi

  • le pré-recrutement des enseignants permettra aux étudiants qui le souhaitent d’entrer progressivement dans la carrière de professeur. Ils se verront peu à peu confier des missions pédagogiques et d’enseignement avec un contrat rémunéré, cumulable avec les bourses universitaires

  • la création d’un service public de l’École inclusive à partir de la rentrée 2019 opère un véritable changement de paradigme plutôt qu’une simple réorganisation de l’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers. Elle repose notamment sur une amélioration significative des conditions de recrutement, de formation et de travail des personnels.

................

http://www.affaires-publiques.org/textof/TO/19/16594-0819.htm


Cinq décrets du 2 août 2019 tirent les conséquences de l'abaissement à trois ans de l'âge de la scolarité obligatoire décidée par l'article 11 de la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance qui entre en vigueur à la rentrée scolaire 2019 :


  • Décret n° 2019-822 du 2 août 2019 relatif au contrôle de l'obligation scolaire pour les enfants soumis à l'instruction obligatoire et inscrits dans des établissements d'accueil collectif dits « jardins d'enfants ». Le décret tire les conséquences de l'abaissement de l'âge de début de l'instruction obligatoire prévu à l'article 11 de la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance et des dispositions de l'article 18 de la même loi qui autorisent à titre dérogatoire la scolarisation des enfants soumis à l'instruction obligatoire dans des établissements d'accueil collectif dits « jardins d'enfants ». Il étend aux directeurs des établissements d'accueil collectif, dits « jardins d'enfants » l'obligation de contrôle de l'obligation d'instruction, de la fréquentation et de l'assiduité scolaire des enfants soumis à l'instruction obligatoire inscrits dans ces établissements. Les responsables des jardins d'enfants doivent rendre compte à l'inspecteur d'académie, directeur académique des services de l'éducation nationale et au maire des résultats de ce contrôle. Des sanctions sont prévues en cas de manquement à ces obligations.(D'après la notice publiée avec le décret)


.............

  • 5 décrets

- Décret n° 2019-822

- Décret n° 2019-823

- Décret n° 2019-824

- Décret n° 2019-825

- Décret n° 2019-826

.............

http://maternelle27.spip.ac-rouen.fr


A chaque période, retrouvez toutes nos brèves, fiches repères et coups de cœur :


  • Brèves

En savoir plus


  • Fiches repères

En savoir plus


  • Coups de cœur

En savoir plus

  • Circulaire de rentrée
    Les priorités pour l'école primaire


"Pour la rentrée 2019, l'école primaire reste à la première place des priorités du Gouvernement.
En effet, l'inégale maîtrise des savoirs fondamentaux constitue l'un des principaux obstacles à la réduction des inégalités sociales.

Une politique d'élévation générale du niveau des élèves peut permettre à l'École républicaine de répondre à sa mission et de lutter efficacement contre les déterminismes et contribue à la construction d'une société plus juste.
Cette ambition que porte l'École doit se construire dès les premières années : c'est tout le sens de l'abaissement à trois ans de l'instruction obligatoire.


Voilà pourquoi les trois recommandations qui accompagnent cette circulaire portent toutes sur l'école maternelle. École des premiers apprentissages, dans un cadre qui doit être sécurisant pour les élèves, sa place et son rôle seront particulièrement mis en valeur au cours de l'année scolaire qui vient."