Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Technologie économe : utilisation de lampes fluo, fluocompactes, LED. Gestion semi-automatique : des sondes de luminosité et de présence permettent de piloter l’allumage ainsi que l’extinction des différents postes d’éclairage.

Ressource locale et renouvelable : les bâtiments sont chauffés grâce à une chaudière bois alimentée en plaquettes.Système efficace : une « dalle active » permet d’émettre la chaleur (basse température) de façon homogène dans les différentes pièces.

Production d’électricité : des panneaux photovoltaïques situés sur le toit des ateliers produisent annuellement 194 600 kWh d’électricité. Cela correspond aux besoins annuels en électricité de 150 personnes (hors chauffage) ou 65 foyer.Production d’eau chaude : 38 m2 de capteurs solaire fournissent 51 % des besoins en eau chaude sanitaire des vestiaires (20 216 kWh th/an).

En hiver : une ventilation double flux permet de récupérer de la chaleur sur l’air extrait du bâtiment pour ainsi préchauffer l’air souffle.En été : une ventilation naturelle transversante vient s’ajouter à la ventilation double flux pour évacuer les surchauffes éventuelles.

Piloter les équipements : les installations de chauffages et de ventilation sont pilotées par la GTC. Les informations sont remontées via les différentes sondes. Collecter les données : un suivi des consommations par poste est mis en place et permet de détecter les dysfonctionnements, les surconsommations

Isolation performante : triple couche d’isolants, rupteurs de ponts thermiques, optimisation de la surface vitrée,Éco-matériaux : ouate de cellulose, laine de bois, bardage bois, ossature bois (matériau local).

Réduire les besoins : diminution de la pression d’alimentation, chasses d’eau doubles commandes, mitigeurs performants.Utiliser l’eau de pluie : une collecte des eaux pluviales au niveau de l’atelier permet d’alimenter en grande partie les chasses d’eau, le nettoyage des véhicules ainsi que les aires de travail.