Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

TRAAM 2018-2019

Académie Orléans-Tours

Problématique

Dans quelle mesure un outil de création vidéo peut-il favoriser le travail de l'oral, la mutualisation et la différenciation en Histoire ?

Plusvalues / Moinsvalues

E.Fardel - Académie Orléans-Tours

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit

Mise en oeuvre

Rédaction d'un storyboard

Travail guidé de recherche documentaire

Création de capsules video avec Adobesparkvideo

Action des élèves

Démarche hypothétique

Les élèves émettent des hypothèses que leurs recherches devront confirmer ou infirmer :

- Le peintre été au service de plusieurs mécènes dans différents espaces géographiques.

- Il a travaillé en réseau avec d'autres artistes ou humanistes de son époque.

- Son oeuvre a une une influence importante jusqu'à aujourd’hui.

Travail coopératif et différencié

Les élèves doivent se répartir les tâches à effectuer. Par exemple, au moment des recherches, en choisissant chacun, une des parties du plan de l'émission.

Ils doivent ensuite se concerter pour:

- échanger sur les informations à retenir en vue de la rédaction du storyboard.

- décider de la répartition de la prise de parole, au moment de l'enregistrement du commentaire audio.

+

+

-

-

  • Un travail collaboratif efficace qui débouche sur une réalisation concrète.
  • Une pratique de l'oral sécurisante.
  • Un travail valorisant: des supports vidéos consultables en classe et à distance

  • .Un travail assez chronophage.
  • Des problèmes techniques au moment de l'enregistrement.

Exemple de production

Partage

A partir d'un modèle établi par le professeur sur le site adobesparkvideo, les élèves doivent réaliser leur capsule , en transposant les informations du storyboard: les images et la lecture des textes avec micro-casque.


Les élèves constituent des groupes de trois ou quatre élèves. Chaque groupe doit relever des informations biographiques précises sur un peintre de la Renaissance. Le groupe suit les consignes, distribuées sur une fiche qui invite les élèves à sélectionner les informations et à les classer dans quatre rubriques qui constitueront ensuite le plan de la vidéo qu'ils devront réaliser. Ce premier temps de travail est conduit au CDI et/ou en salle informatique.

1ère partie : Les jeunes années.

Question centrale : Qui est-il ?

2ème partie : Un peintre et des princes.

Question centrale : Pour qui a-t-il travaillé ?

3ème partie : Un peintre emblématique de la Renaissance européenne.

Question centrale : en quoi est-il un peintre de la Renaissance ?

4ème partie : Un peintre toujours présent !

Question principale : Quelle est la portée de l’œuvre du peintre étudié ?




Les élèves disposent d'un storyboard vierge qu'ils doivent compléter, à l'aide des recherches réalisées, afin de préparer la structure de leur vidéo.

Ce storyboard comporte deux colonnes:

1ere colonne: l’image retenue et sa source.

2eme colonne: le texte qui sera lu en commentaire de l'image choisie.

Les élèves émettent des hypothèses que leur travail de recherche devra infirmer ou confirmer:

- Le peintre a bénéficié d'une formation et de la protection d'un autre artiste.

- Le peintre a travaillé pour plusieurs princes, dans plusieurs espaces géographiques.

- Le peintre est un homme de la Renaissance qui a travaillé en réseau avec d'autres artistes et humanistes.

- Le peintre a eu, jusqu'à nos jours, une influence majeure.

AURELIE HARNAY, pianiste.

Issue d'une famille aristocratique ayant émigré sous Mitterrand, Aurélie s'est émancipée en apprenant à jouer du piano en autodidacte dans une cabane au fond du jardin familial. A 10 ans elle écrivait son premier opéra en serbo-croate. Elle travaille aujourd'hui à l reconstruction de la flèche de notre-dame de Paris.

Elle aime les jeux de société, le thé au jasmin et les mars aux amandes.

Elle n'aime pas mettre son portable en mode vibreur et les verres à pied.

Les élèves collaborent lors de chaque phase du travail.

Il se répartissent les tâches au sein du groupe, par exemple au moment de la phase de recherches, en fonction des quatre parties du plan de la vidéo.

Les élèves doivent se concerter pour:

- sélectionner les éléments biographiques et les œuvres.

- se répartir la prise de parole pour la lecture des commentaires de la vidéo.


En cours de travail, les élèves ou groupes les plus en difficulté ont accès à une fiche conseil déposée par le professeur.

Les vidéos réalisées par les élèves sont partagées via le site dailymotion de l'académie, ainsi que sur pronotes et sur le site de l'établissement.

Certaines sont utilisées en classe par le professeur pendant le cours sur la Renaissance.