Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Associer la poésie d'Anthropie avec un livre... C'est possible!

Et c'était quoi? Qui s'était permis ça hein?Qui étaient-ils ces types pour arroser le soleil triomphant avec leurs eaux froides?Quel droit avaient-ils?Je ne pouvais rien faire.Le silence, il est inculte, il tend les choses.Moi j'ai dit qu'il fallait le vider en criant, mais j'ai dit ça dans ma tête, je l'ai crié.

Le poème précédent me fait immédiatement penser à la série The 100, et plus particulièrement au personne d'Octavia.

La phrase "qui s'était permis" renvoit à son enfance (qui s'était permis de tuer sa mère).

En effet, Octavia Blake a eu une enfance plus que difficile sur l'Arche car elle était le deuxième enfant d'une femme, alors que chaque personne vivant sur l'Arche ne pouvait avoir seulement UN enfant (question d'oxygène).

Quand le chancelier de l'Arche a compris que les Blake avaient deux enfants, ils ont tué la mère et mis l'enfant en "prison" pour mineure vivant sur l'Arche.

Ensuite "j'ai dit ça dans ma tête" fait écho à la solitude qu'elle a pu éprouver quand elle était encore sur l'arche car avant d'être découverte puis envoyée sur Terre, celle-ci vivait sous le plancher de la chambre de sa famille. Quand elle était en dessous, elle ne pouvait parler à personne et donc elle parlait dans sa tête.