Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

BLENDED LEARNING

Presentation

PROJECT ETWINNING PRESENTATION

Presentation

LE "LEARN IT SMART": ETWINNING LEARNING EVENT

Presentation

ETWINNING PRESENTATION

Presentation

THE WIND AND THE SUN STORYJUMPER BOOK

Presentation

INTRO INNOVATE

Presentation

ESL: DISCOVERING NEW YORK CITY

Presentation

Transcript

3,9,10,1,2,4,5,8,12,7,11,6,La maîtrise de la compétence numérique doit aussi permettre à l’individu de faire face aux innovations technologiques qui se concrétiseront dans les années à venir, notamment les avancées en matière d’intelligence artificielle. Il saura poser un regard critique sur ces innovations et sera pleinement capable de se les approprier et d’y recourir s’il juge qu’elles peuvent lui être utiles. ,En résumé, ce cadre de référence vise à favoriser le développement de la compétence numérique dans l’ensemble de la communauté éducative pour que les Québécoises et les Québécois soient autonomes et critiques dans leur utilisation du numérique. Cette habileté est primordiale dans le contexte actuel, marqué par des innovations technologiques qui transforment le marché de l’emploi et influent sur les compétences recherchées par les employeurs. En ce sens, il est nécessaire d’adapter la pratique enseignante et d’inclure la compétence numérique dans les programmes éducatifs pour préparer les futurs travailleurs et travailleuses aux défis de demain.,Enfin, la compétence numérique est intimement liée au développement professionnel de tous les travailleurs et travailleuses du 21e siècle. En ce sens, il est nécessaire que tous et toutes soient en mesure d’utiliser les ressources numériques disponibles, telles que les communautés de pratique, les formations en ligne ou les tutoriels, pour maintenir leurs compétences professionnelles à jour.,Ce cadre de référence vise le développement de la compétence numérique, qui est définie par un ensemble d’aptitudes relatives à une utilisation confiante, critique et créative du numérique pour atteindre des objectifs liés à l’apprentissage, au travail, aux loisirs, à l’inclusion dans la société ou à la participation à celle-ci. Les dimensions qu’il présente et leurs éléments respectifs ont été conçus pour que l’individu puisse développer son autonomie lorsqu’il utilise le numérique dans un contexte pédagogique ou professionnel ou encore dans la vie de tous les jours. Par exemple, cette autonomie doit lui permettre de choisir judicieusement les outils numériques à utiliser lorsqu’il doit accomplir une tâche particulière.,,Objectifs généraux du cadre de référence,PRINCIPES SUR LESQUELS REPOSE LE CADRE DE RÉFÉRENCE,Le Cadre de référence de la compétence numérique tient compte des plus récentes recherches en sciences de l’éducation et des pratiques innovantes dans ce domaine. Sans nier les risques qui peuvent découler de la« fracture numérique », il permet d’appréhender néanmoins le numérique en tant qu’outil d’inclusion. À cetégard, une conception universelle du numérique en enseignement devrait permettre son usage par toutepersonne, sans nécessiter d’adaptation ni de conception particulière, quels que soient son sexe, son âge, sasituation ou son handicap, le cas échéant.De plus, ce cadre de référence s’inscrit dans l’approche par compétences, une notion qui doit être comprise en tant que «savoir-agir complexe prenant appui sur la mobilisation et la combinaison efficaces d’une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une famille de situations1». Nous reprenons donc les« caractéristiques d’une compétence conçue comme un savoir-agir complexe2 ».etc.,Une compétence à douze dimensions,,Dans ce cadre de référence, les dimensions sont fortement liées entre elles et peuvent être sollicitéessimultanément lors d’une tâche donnée ou se rejoindre l’une l’autre. Ainsi, la mise en œuvre d’unedimension peut être renforcée par sa rencontre avec une ou plusieurs autres dimensions. Autrement dit,il est possible qu’une activité pédagogique vise à développer, à l’aide du numérique, à la fois des habiletésliées à la communication et des habiletés liées à la collaboration. Par conséquent, la numérotation desdimensions n’implique pas de préséance entre elles. De plus, la première dimension (Agir en citoyenéthique à l’ère du numérique) est au cœur de ce cadre de référence et est généralement sollicitée avec lesautres dimensions. Par exemple, la réflexion éthique concernant le droit d’auteur (élément de la premièredimension) accompagne l’utilisation de l’information recherchée et obtenue avec le numérique (élémentde la quatrième dimension). De la même façon, la compréhension des enjeux liés à l’identité numérique(élément de la première dimension) est mobilisée lors de la production et de la diffusion de contenunumérique (élément de la septième dimension).En outre, les dimensions et leurs éléments respectifs ne sont pas associés à une discipline particulière,même si cela peut sembler être le cas au premier regard. Chacune d’elles s’applique à une multitude decontextes disciplinaires et il est impératif de les mobiliser à travers une diversité de ces contextes pourdévelopper pleinement la compétence numérique.Les éléments de chaque dimension débutent par un verbe d’action et permettent de mieux comprendreconcrètement les habiletés associées à celle-ci. Tous, sans exception, se situent dans le contexte del’utilisation du numérique, même si cela n’est pas explicitement mentionné. Par exemple, l’élément « Mobiliserdifférentes ressources et agir avec créativité pour résoudre un problème », de la dixième dimension, signifieque l’individu fait appel à des ressources numériques et nourrit sa créativité en mobilisant le numérique.,PRÉCISIONS CONCERNANT LES DIMENSIONS ET LEURS ÉLÉMENTS,L’élaboration du présent document s’inscrit dans le cadre du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur (PAN) qui a été dévoilé le 30 mai 2018 et se terminera en 2023. Ce plan préconise la vision d’une intégration efficace et d’une exploitation optimale du numérique au service de la réussite de toutes les personnes, qui leur permettent de développer et de maintenir leurs compétences tout au long de leur vie. La première mesure du PAN a une portée structurante en visant l’établissement et l’opérationnalisation d’un cadre de référence.Ce projet visait à concevoir un cadre de référence de la compétence numérique avec une portée interordres (du préscolaire à l’enseignement supérieur, y compris les formations générale et professionnelle). Ainsi, le Cadre de référence de la compétence numérique regroupe les dimensions jugées indispensables pour apprendre et évoluer au 21e siècle, et ce, tant pour les apprenantes et les apprenants que pour les membres du personnel enseignant ou professionnel. Il est à noter que les aspects propres à la pratique enseignante seront traités de façon plus détaillée dans le Référentiel de compétences professionnelles de la profession enseignante.,INTRODUCTION,Cadre de référence de la compétence numérqiue,Source: Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ,Adapté par:Julie Bérubé, CS des PharesJulie Bélanger, CS Fleuve et lacs,6,3,11,8,12,1,Source: Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ,Adapté par:Julie Bérubé, CS des PharesJulie Bélanger, CS Fleuve et lacs,4,5,7,2,9,10