Want to make creations as awesome as this one?

No description

More creations to inspire you

ASTL

Presentation

CHRISTMAS TIME

Presentation

LIVING THINGS

Presentation

ALL THE THINGS

Presentation

ALICE'S WONDERLAND BOOK REGISTRY

Presentation

ENGLISH IRREGULAR VERBS

Presentation

LET'S DREAM OF A SAFE ENVIRONMENT

Presentation

Transcript

THE GLOBE AND MAIL ,,Délégation américaine, Musée des Confluences, Lyon, 10/05/2019.,Rédaction : Lycée Jacob Holtzer,Nous avons donc pu apprendre avec beaucoup d'étonnement que le Brésil et les Etats-Unis se retiraient de l'accord de Paris (COP 21). Ils refuseaient de faire plus de concessions en faisant passer leur économie en priorité. A ce moment-là, aboutir à un accord semblait presque impossible... ,#0120,Le Brésil et les Etats-Unis : une décision qui choque!,Plus que jamais ils reconnaissent les changements climatiques mais ne les assument pas. Ils continuent même de défendre les énergies fossiles comme le pétrole et le charbon en affirmant qu'elles restent les moins chères du monde.,Suite à de rudes négociations, notre délegation est parvenue à mettre en place la taxe carbone dans plusieurs pays comme les Etas-Unis et à obtenir les brevets pour concevoir des voitures écologiques. Les Etats-Unis et le Brésil sont revenus sur leur position : 2,8° en 2 100!,La position du lobby des énergies fossiles,Le vendredi 10 mai 2019, nous avons participé à une simulation de la COP 24 au musée des Confluences.,Canada,Samedi 11 Mai 2019,Lors de cette rencontre, l'objectif était de trouver un accord pour faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre et empêcher la temperature de la planète d'augmenter de plus de 2°C.Sans cette accord la temperature de la Terre ne cessera d'augmenter d'ici 2100 ce qui mettra en peril l'existence de certaines régions du monde. Nous avons pu suivre les négociations avec les autres délégations à 14h, suite à une conférence sur la position de chaque délégation. ,Présidente de la COP,Discours de la Présidente de la COP, musée des Confluences, Lyon, 10 Mai 2019.,Quelle est votre position sur le changement climatique?- Ma position, en tant que présidente est surtout d'installer un climat de négociations. C'est un travail avant une position. Aujourd'hui, la COP se base sur l'avis des experts scientifiques [...] Les faits scientifques sont alarmants. Nous, en tant que représentants des Nations Unies, notre rôle et notre devoir c'est de réagir et de mettre en place des moments, des accords, des traités internationaux qui se traduisent en actes politiques, économiques et sociaux pour qu'on puisse résoudre ce problème de changement climatique.,Interview,Quel exemple concret pouvez-vous nous donner pour mieux comprendre l'urgence du changement climatique?- Des exemples, il y en a tellement... Par exemple, il y a quelques années, lors de la mandature du président Obama, il a fait une déclaration au Caire, en disant qu'il craignait que le changement climatique soit une des raisons ou une des causes, on va dire, des conflits du Moyen-Orient et notamment en Syrie et en Irak. Et depuis, cette alocution, les scientiques ont confirmé ce fait-là, que effectivement la sécheresse, la réduction des ressources, comme nous le disait le secrétaire des Nations-Unis, ça engendre des guerres car ça engendre de la pauvreté, et la raréfaction des moyens de subsistance.,