Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Le théâtre de Molière

Le bourgeois gentilhomme

Biographie

Tartuffe

Le Misanthrope

L'école des femmes

Le film de Laurent Tirard

Molière, Barry ( 1840)Source : Gallica

Biographie de Molière

Début dans le théâtre

1643Il renonce à la possibilité de promotion sociale que lui offre ce diplôme. Il décide, contre l’avis de son père, de devenir comédien. Avec sa maîtresse Madeleine Béjart, une comédienne déjà connue, la famille de celle-ci et quelques autres comédiens, il fonde la compagnie théâtrale l’Illustre-Théâtre.Il prend le nom de Molière. Les raisons qui l'ont incité à choisir ce pseudonyme n'ont jamais été élucidées.

Premier succès

Enfance

La famille Poquelin est issue de la bourgeoisie parisienne, aisée. Baptiste, le père, possède une charge de tapissier du roi, et tient boutique rue de Saint Honoré. Il a épousé une jeune femme de bonne famille, Marie Cressé, avec laquelle il a un fils, Jean-Baptiste, en janvier 1622. Ce milieu bourgeois servira de cadre à un grand nombre de des comédies de Molière.Celui qui ne se nomme pas encore Molière est marqué très tôt par les morts successives dans sa famille : en 1630, son frère cadet Louis, 11 ans, est emporté par la petite vérole (la variole) ainsi que sa petite sœur, Marie, 5 ans. Jean-Baptiste en réchappe par miracle. Deux ans plus tard, c'est au tour de sa mère de succomber à la tuberculose.Son père se remarie avec une toute jeune fille de 19 ans, Catherine Fleurette, qui meurt en couches en 1636, alors qu'elle donne naissance à un enfant mort-né, le troisième à ne pas passer le stade de la petite enfance.

Date de naissance

15 janvier 1622 à Paris

Vie de Molière

Issu d'une famille de marchands parisiens, il s'associe à21 ansavec une dizaine de camarades, dont la comédienneMadeleine Béjart, pour former la troupe de l’Illustre Théâtre qui, malgré la collaboration de dramaturges de renom, ne parvient pas à s'imposer à Paris. Pendant treize ans, Molière et ses amis Béjart parcourent les provinces méridionales du royaume au sein d'une troupe itinérante entretenue par plusieurs protecteurs successifs. Au cours de cette période, Molière compose quelques farces ou petites comédies et ses deux premières grandes comédies. De retour à Paris en 1658, il devient vite, à la tête desa troupe, le comédien et auteur favori du jeuneLouisXIV et de sa cour, pour lesquels il conçoit de nombreux spectacles, en collaboration avec les meilleurs architectes scéniques, chorégraphes et musiciens du temps. Il meurt à l’âge de51 ans, quelques heures après avoir tenu pour la quatrième fois le rôle-titre duMalade imaginaire.

Résumé

Arnolphe est un homme d'âge mûr qui aimerait jouir du bonheur conjugal, mais il est hanté par la crainte d'être trompé par une femme. Aussi a-t-il décidé d'épouser sa pupille Agnès, élevée dans l'ignorance, recluse dans un couvent. Horace, fils d'Oronte (un autre ami d'Arnolphe), est tombé amoureux d'Agnès ; il se confie à Arnolphe dont il ignore le rôle de tuteur, lui avouant qu'il a fait sa cour et raillant ce dernier.Arnolphe interroge Agnès afin de savoir ce qui s'est passé lors de cette entrevue. Il est rassuré par le récit qu'elle lui fait, sa réputation n'a pas été entachée, mais il décide de précipiter le mariage. Agnès, croyant que son futur mari est Horace, lui exprime sa gratitude, mais le barbon la détrompe sans ménagement.Arnolphe inculque à sa future épouse les rudiments des devoirs conjugaux, sans oublier les terribles effets de l'infidélité. Agnès semble se résigner à ce triste avenir. Horace rencontre le tuteur qui savoure déjà la déconvenue du jeune homme : les serviteurs lui ont refusé une nouvelle visite, et la belle l'a renvoyé en lui lançant une pierre ... à laquelle était jointe un mot d'amour. C'est Arnolphe qui enrage, obligé de reconnaître sa jalousie, et donc son amour ; et il aimerait être aimé en retour.Nouvelle rencontre entre le tuteur et le galant, celui-ci lui apprend qu'il a réussi à s'introduire dans la maison, mais que l'arrivée impromptue de M. de La Souche, a obligé Agnès à la cacher dans une armoire. En outre, il lui confie qu'il a un rendez-vous pour le soir même et qu'il projette d'enlever la jeune fille. Ainsi renseigné, Arnolphe appelle son notaire pour la rédaction du contrat de mariage et se prépare à piéger son rival.Le traquenard a bien fonctionné, Horace a été roué de coups par les deux serviteurs, et il n'a d’autre choix que de faire l'assommé. Agnès s'est enfuie et a rejoint son amant, ne voulant retourner chez son tuteur. Horace, toujours ignorant de l'identité du tuteur, demande à Arnolphe d'héberger et de protéger la jeune fille. Le barbon triomphe, mais elle ignore superbement son discours exalté. Entrée d'Oronte, le père d'Horace, il veut unir son fils à la fille de son ami Enrique, de retour des Amériques, après un long séjour. Horace demande l'aide d'Arnolphe qui lui dévoile ironiquement son identité. Coup de théâtre, il s'avère qu'Agnès est la fille d'Enrique ; les amants vont pour unir leurs destinées, au grand désespoir de l'ex-tuteur.

Personnages

Les personnages de "L'école des Femmes" sont: Arnolphe, Oronte, Enrique, Agnès, Horace, Alain, Georgette et Chrysalde

Analyse

L'école des femmeslastructureL’intrigue se fonde sur le double lieu, en relation avec le double nom du héros - Arnolphe : son nom d’usage, le seul connu d’Horace- Monsieur de La Souche : le titre de noblesse qu’il a pu s’acheterL’intrigue s’organise autour de 5 rencontres au cours desquelles Horace se confie à Arnolphe. -Acte I, scène 4: Horace confie à Arnolphe sa rencontre avec Agnès et son amour naissant. Arnolphe va tirer profit de cette confidence : il coupe cours à l’amour naissant d’Agnès en lui annonçant son projet de l’épouser et en lui interdisant de revoir le jeune homme.

Date de Parution

l'école des femmes

26 décembre 1662source :wikipedia

Le bourgeois gentilhomme

Résumé

RÉSUMÉ DE LA COMÉDIE-BALLETMonsieur Jourdain, riche bourgeois de condition, souhaite s’élever au rang de gentilhomme. Pour cela, il apprend les armes, la musique, la danse et la philosophie, qualités d’apparat du noble selon lui.

Personnages

Monsieur Jourdain est un personnage créé et joué par Molière lui-même. C'est le personnage principal du récit, il est l'étudiant en «gentilhommerie». Il est amoureux de la marquise Dorimène. Il est vaniteux, naïf et capricieux et manipulé pendant une grande partie de cette histoire.Mme Jourdain est, dans l'ensemble des personnages féminins de Molière, une figure singulière. Elle apparaît dans peu de scènes. À chaque fois c'est pour s'opposer à son mari, frontalement ou sournoisement. C'est le personnage le plus «vieux jeu» de la pièce, mais elle n'est jamais ridicule et joue même un rôle d'intrigante à l'encontre de M. Jourdain à la fin de l'histoire.Lucile est la fille de M. Jourdain. Contrastant avec les autres personnages, elle a les aspects fragiles de la jeune fille amoureuse et naïve.Nicole est la servante. Forte de son rire et de son bon sens paysan, elle parle devant son maître sans la moindre déférence, si ce n'est avec effronterie, comme la plupart des servantes chez Molière.Cléonte est l'archétype de l'honnête homme amoureux qui devient un être calculateur prêt à tout pour conquérir celle qu'il désire. Il joue l'amoureux transi et va jusqu'à se déguiser en imaginaire fils du Grand Turc.Covielle, le valet, est à Cléonte ce que Nicole est à Lucile. Mais son personnage bascule valet balourd, il devient le maître de la comédie de la «turquerie».Dorante est un Intrigant, manipulateur et sans scrupule. C'est aussi le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte.Dorimène est une veuve qui se permet de tout faire, malgré tous les efforts de M. Jourdain. Elle sous-entend à l'acte III qu'elle va épouser Dorante et confirme ses dires à l'acte IV.Le Maître de musique est un homme pratiquant son art pour gagner de l'argent. Il considère ses cours à M. Jourdain comme un moyen facile de s'enrichir, et s'oppose en cela auMaître à danser, qui, s'il profite également des largesses de son élève, aimerait néanmoins lui apprendre à apprécier la danse.Le Maître d'armes enseigne le maniement dufleuret à monsieur Jourdain. Très sûr de lui et de la supériorité de la science du combat, il provoquera une dispute entre lui, le Maître à danser et le Maître de musique par son mépris pour leurs arts. L'ensemble tournera à la bagarre quand leMaître de philosophie, plus rhéteur que véritable philosophe, décrètera la suprématie de ce qu'il appellephilosophie, quand on voit qu'il ne fait qu'apprendre à monsieur Jourdain les mouvements des lèvres intervenant dans la prononciation des voyelles et de quelques-unes des consonnes.Le Maître tailleurprofite de la naïveté de M. Jourdain pour le convaincre d'acheter les vêtements, «portés par les gens de qualité», qu'il lui propose malgré son allure ridicule quand il les enfile.Les Garçons tailleurs, au service du Maître tailleur, extorquent également de l'argent à M. Jourdain par la flatterie en le gratifiant de divers titres de noblesse:«Ma foi! s'il va jusqu'à l'Altesse, il aura toute la bourse.».Deux laquais

Date de parution

Il est apparu le 14 octobre 1670 au châteaux de Chambord .

Analyse

Le Bourgeois gentilhommeest une comédie-ballet de Molière, en trois puis cinq actes (comportant respectivement 2, 5, 16, 5 et 6 scènes)1 en prose (sauf les entrées de ballet qui sont en vers), représentée pour la première fois le 14 octobre 1670, devant la cour de Louis XIV, au château de Chambord par la troupe de Molière. La musique est de Jean-Baptiste Lully, les ballets de Pierre Beauchamp, les décors de Carlo Vigarani et les costumes turcs du chevalier d'Arvieux.Dans cette pièce, Molière se moque d'un riche bourgeois qui veut imiter le comportement et le genre de vie des nobles. Ce spectacle est très apprécié par Louis XIV qui l'impose à ses courtisans plutôt hostiles

Résumé

Orgon est un bourgeois fortuné et charitable qui recueille Tartuffe, un soi-disant homme d’Église qu’il admire. Mais ce séducteur invétéré (Tartuffe a pour habitude de séduire, c'est une manière d'être) n’est qu’un imposteur qui n’en veut qu’à la fortune de son hôte, lequel se laisse piteusement tromper et abuser.

Personnages

Orgon : bourgeois fortunéElmire: femme d’OrgonMadame de Pernelle: mère d’OrgonFlipote: servante de Madame de PernelleDamis: fils d’OrgonMariane: fille d’Orgon et amante de ValèreValère: amant de MarianeDorine: suivante de MarianeCléante: beau-frère d’OrgonTartuffe: personnage hypocriteMonsieur Loyal: sergentUn officier de police

Date de parution

Le Tartuffe ou l'Imposteur est une comédie de Molière en cinq actes et en vers créée le 5 février 1669 sur la scène du Théâtre du Palais-Royal.

Analyse du texte

tartuffe

ou l'imposteur

12 mai 1664

Le Misanthrope

Résumé

Alceste, le misanthrope, est le plus loyal et le plus droit des hommes ; malheureusement il lui manque une vertu, l’indulgence pour la conduite des autres. Dans son rigorisme, il pousse la franchise jusqu’à la brutalité. Un compliment banal, de pure politesse, en voilà assez pour le faire crier au mensonge, à l’hypocrisie, et il ne voit partout « qu’imposture, intérêt, trahison, fourberie ».Aussi dans sa colère peu réfléchie, il n’épargne personne et ne craint pas de dire qu’il hait tous les hommes,« Les uns parce qu’ils sont méchants et malfaisants,Et les autres, pour être aux méchants complaisantsEt n’avoir pas pour eux ces haines vigoureusesQue doit donner le vice aux âmes vertueuses.»À la mauvaise humeur du misanthrope, Molière oppose l’esprit accommodant de Philinte, ami d’Alceste, qui ne veut être l’ennemi de personne, et qui pousse peut-être un peu loin l’indulgence et la complaisance.

Personnages

Alceste: amant de CélimènePhilinte: ami d’AlcesteOronte:amant de CélimèneCélimène:amante d’AlcesteÉliante: cousine de CélimèneArsinoé: amie de CélimèneAcasteClitandremarquis Basque valet de CélimèneUn garde de la maréchaussée de France Du Bois,valet d’Alceste

Date de parution

4 Juin 1666 sur la scéne du Palais Royal

Analyse-interprétation

Critique

Critique des spectateurs :-Durant une période de la vie de Molière, personne ne sait ce qui c'est passé... Laurent Tirard l'invente, et d'une manière plus que parfaite. On ne s'ennui à aucun moment, le scenario est écrit à merveille, les acteurs sont tous sans exception parfait et la mise en scène est recherché (comme cette scène du "dialogue-miroir" parfaitement réalisé). Fabrice Luchini est exceptionnel, Edouard Baer est hilarant tout comme ce film. N'ayez pas peur de Molière, c'est un des films français les plus drôle de ces dernières années...Critique de la presse :-Mené avec humour, intelligence et une culture finement digérée, distillée, ce "Molière" est bourré de talent-Une agréable comédie, portée par l'énergie de ses acteurs et par les dialogues pétillants.-La plus grande erreur de Laurent Tirard est d'avoir intitulé cette farce Molière après le biopic d'Ariane Mnouchkine considéré comme la référence sur la vie de l'acteur-dramaturge.

Acteurs

Romain Duris | Jean-Baptiste Poquelin «Molière»Fabrice Luchini | monsieur JourdainLaura Morante | Elmire JourdainEdouard Baer | DoranteLudivine Sagnier | CélimèneFanny Valette | Henriette JourdainMélanie Dos Santos | Louison Jourdain enfantGonzague Requillart | ValèreGilian Petrovski | ThomasSophie-Charlotte Husson | Madeleine BéjartArié Elmaleh | le maître de danseEric Berger | le maître de peinture

Synopsis

En 1644, Molière a 22 ans. Il s'entête à monter et à jouer - sans aucun succès - des tragédies, genre pour lequel il n'a guère de talent. Ses dettes ne font que croître et le conduisent tout droit en prison. Heureusement pour lui, monsieur Jourdain a besoin de ses services. En effet, le riche marchand cherche à séduire Célimène, et il veut pour cela apprendre l'art du théâtre.

Bande-annonce

Réalisateur

Laurent Tirard est le réalisateur de Molière .Il a fait plusieurs film comme Le Petit Nicolas ect.Il est née le 18 février 1967 en France.

Molière, film de Laurent Tirard